AMG,histoire,anniversaire,50 ans,expo,musée,autoworld,bruxelles,septembre,modèles,exportateur

AMG: partout dans le monde, ces trois lettres sont synonymes de performances automobiles exceptionnelles, d’exclusivité, d’efficience et d’un plaisir de conduire caractérisé par un dynamisme sans égal. L’entreprise fondée par Hans-Werner Aufrecht et ErhardMelcher à Grossaspach fête cette année son 50e anniversaire. Au cours de ce demi-siècle, Mercedes-AMG a engrangé de nombreux succès. Le constructeur s’est en effet distingué dans le sport automobile, mais a aussi conçu des véhicules uniques en leur genre, renforçant à de multiples reprises sa prestigieuse réputation de marque de sport et de performance – qu’elle mérite aujourd’hui plus que jamais.

AMG,histoire,anniversaire,50 ans,expo,musée,autoworld,bruxelles,septembre,modèles,exportateur

Afin de fêter cela, Autoworld Bruxelles organise - du 09 septembre au 01 octobre 2017 compris - une exposition sous le titre “AMG 50th Anniversary” où une quinzaine d’AMG (historiques et actuelles) seront mise à l’honneur.

Mercedes-Benz Belgium Luxembourg et Autoworld se sont effectivement organisés afin de rassembler une collection unique où vous pourrez notamment admirer:

- Mercedes 300SEL AMG (1968)

- Mercedes SL AMG (1990)

- Mercedes C AMG (1995)

- Mercedes ML AMG (2002)

- Mercedes C Break AMG (2003)

- Mercedes SL AMG (2003)

- Mercedes-AMG SL65 Black Series (2009)

- Mercedes SLS AMG (2010)

- Mercedes-AMG A45 (2017)

- Mercedes-AMG E43 (2017)

- Mercedes-AMG S63 Cabrio (2017)

- Mercedes-AMG SL63 (2017)

AMG,histoire,anniversaire,50 ans,expo,musée,autoworld,bruxelles,septembre,modèles,exportateur

Grands moments de l’histoire de la marque de sport et de performance

- Fondé à Burgstall en 1967 par Hans-Werner Aufrecht et Erhard Melcher, AMG (Aufrecht Melcher Großaspach – la ville natale d’Aufrecht) est à l’époque un bureau d’ingénierie et un centre de conception et d’essai pour le développement de moteurs de course.

- En 1971, l’AMG 300 SEL 6.8 remporte les 24 Heures de Spa‑Francorchamps dans sa catégorie et se hisse à la deuxième place du classement général. Résultat: AMG, que personne ne connaissait jusqu’alors, se forge instantanément une réputation dans le monde automobile.

- L’usine d’Affalterbach est fondée en 1976. Dans le nouveau bâtiment, l’atelier de conception de moteurs de course s’est transformé en une unité de production de coupés et de berlines de sport.

AMG,histoire,anniversaire,50 ans,expo,musée,autoworld,bruxelles,septembre,modèles,exportateur

- En 1984, Melcher crée de manière entièrement indépendante une culasse dotée d’un système moderne à quatre valves, le moteur innovant étant utilisé en V8 5.0 litres sur la Mercedes-Benz 500 SEC. Dès le départ, le principe "Un homme, un moteur" est d’application.

- Depuis 1986, la nouvelle culasse équipe non seulement la version AMG de la Classe S, mais aussi et avant tout la berline. On la trouve également depuis 1987 sur le coupé de la Classe Moyenne (W124). Avec 265 kW (360 ch), cette voiture a été surnommé « The Hammer » – le marteau en français – par la presse spécialisée américaine.

AMG,histoire,anniversaire,50 ans,expo,musée,autoworld,bruxelles,septembre,modèles,exportateur

- Depuis 1988, AMG a non seulement construit les voitures de course Mercedes-Benz 190 E, mais a également été à l’origine de leur apparition au sein du championnat allemand de voitures de tourisme (DTM).

- La collaboration avec Mercedes-Benz débute en 1990. En 1991, AMG se lance dans la conception et la production de versions sport de plusieurs voitures de la marque à l’étoile.

- La C 36 AMG, commercialisée en 1993, est le premier véhicule à naître de ce partenariat avec Daimler-Benz. S’écoulant à 5000 exemplaires jusqu’en 1997, elle devient le premier best-seller.

AMG,histoire,anniversaire,50 ans,expo,musée,autoworld,bruxelles,septembre,modèles,exportateur

- En 1996, la C 36 AMG devient la première voiture de sécurité officielle utilisée sur les circuits de Formule 1.

- Depuis 1999, Mercedes-AMG est détenue à 51 pour cent par DaimlerChrysler.

- En 2001, la toute nouvelle transmission automatique à cinq vitesses de la C 32 AMG est couplée au moteur V6 suralimenté de 3.2‑litres. Un système innovant de contrôle tactile permet une sélection manuelle des rapports.

- En 2005, Mercedes-AMG devient une filiale à part entière de Daimler AG.

AMG,histoire,anniversaire,50 ans,expo,musée,autoworld,bruxelles,septembre,modèles,exportateur

- Dévoilée en 2009, la Mercedes-Benz SLS AMG est le premier véhicule à avoir été conçu entièrement en interne par la marque de sport et de performance. Son vrombissement, ainsi que son dynamisme exceptionnel et ses légendaires portes papillon, lui valent un succès planétaire.

- AMG se lance dans la course automobile en 2011 avec la SLS AMG GT3. La SLS GT3 marque également l’entrée de Mercedes-Benz dans le monde exclusif de la compétition clients.

- Dévoilée en 2014, la Mercedes-AMG GT est la deuxième voiture de sport à avoir été entièrement conçue en interne par Mercedes-AMG à Affalterbach.

AMG,histoire,anniversaire,50 ans,expo,musée,autoworld,bruxelles,septembre,modèles,exportateur

- Avec son entrée dans le segment compact et les véhicules de la série 43, AMG élargit son portefeuille et séduit de nouveaux groupes de clients.

- En 2015, Mercedes-AMG écoule près de 70 000 exemplaires et signe ainsi un nouveau record de ventes. Les nouveaux modèles de la série 43 ne sont pas les seuls à l’origine de cette croissance. En effet, ce sont avant tout les véhicules de performance de la Classe C, les SUV et les compactes qui la tirent à la hausse.

AMG,histoire,anniversaire,50 ans,expo,musée,autoworld,bruxelles,septembre,modèles,exportateur

- Depuis 2016, la Mercedes-AMG GT3 écrit un nouveau chapitre de l’histoire du sport amateur. Lors de l’édition 2016 des 24 Heures du Nurburgring, des équipages au volant des Mercedes-AMG GT3 remportent les quatre premières places du classement.

- Avec près de 100 000 véhicules écoulés, Mercedes-AMG entame l’année de son 50e anniversaire sur un nouveau record de ventes.

- L’arrivée de l’AMG GT C étend le portefeuille de voitures de sport de Mercedes-AMG à six modèles, auxquels s’ajoute l’AMG GT3, une voiture de course destinée à la compétition clients. En moins de trois ans, le deuxième véhicule entièrement conçu en interne a donné naissance à une large gamme de voitures de sport.

AMG,histoire,anniversaire,50 ans,expo,musée,autoworld,bruxelles,septembre,modèles,exportateur

21:33 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Divers, Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : amg, histoire, anniversaire, 50 ans, expo, musée, autoworld, bruxelles, septembre, modèles, exportateur | | |

présentation,24,heures,spa,francorchamps,FIA,GT,2017,BMW,Audi,Ferrari,Bentley,Lamborghini,Jaguar,Mercedes,AMG,Porsche,Soulet,Martin,Vanthoor,

Si les anciens peuvent regretter l'époque des voitures de tourisme qui ont certes écrit quelques belles pages du double tour d'horloge spadois, force est de constater que depuis l'avènement des GT, en 2001, le suspense est très souvent au rendez-vous.

présentation,24,heures,spa,francorchamps,FIA,GT,2017,BMW,Audi,Ferrari,Bentley,Lamborghini,Jaguar,Mercedes,AMG,Porsche,Soulet,Martin,Vanthoor,

Et cette année encore, pour sa 69è édition, les 24 heures de Francorchamps devraient nous offrir un spectacle haut en couleurs. Après les victoires de BMW lors des deux dernières éditions, on peut à nouveau penser que la marque de Stuttgart fait partie des favorites. D'autant que les vainqueurs de l'année dernière, le trio de la BMW # 99 de ROWE Racing, Alexander Sims, Maxime Martin et Philipp Eng, est le seul à partager la même voiture alors que tous les autres anciens vainqueurs sont répartis sur différentes machines.

présentation,24,heures,spa,francorchamps,FIA,GT,2017,BMW,Audi,Ferrari,Bentley,Lamborghini,Jaguar,Mercedes,AMG,Porsche,Soulet,Martin,Vanthoor,

Parmi les équipes en compétition pour le scratch, Audi compte la majorité des anciens vainqueurs dans ses rangs avec René Rast, Marcel Fässler (Audi Sport Team WRT), Marcus Winkelhock (Audi Sport Team Saintéloc) et Frank Stippler (Audi Sport Team ISR). Et puis la bonne nouvelle, c'est que le plus belge des pilotes allemands, j'ai nommé André Lotterer, sera lui aussi au départ sur une Audi R8.

présentation,24,heures,spa,francorchamps,FIA,GT,2017,BMW,Audi,Ferrari,Bentley,Lamborghini,Jaguar,Mercedes,AMG,Porsche,Soulet,Martin,Vanthoor,

BMW en compte également quatre: le trio vainqueur de l'année dernière et Nick Catsburg sur la deuxième voiture ROWE Racing.

présentation,24,heures,spa,francorchamps,FIA,GT,2017,BMW,Audi,Ferrari,Bentley,Lamborghini,Jaguar,Mercedes,AMG,Porsche,Soulet,Martin,Vanthoor,

Plusieurs autres constructeurs ont un ancien vainqueur parmi leurs pilotes. Pour Emil Frey Jaguar Racing, Stéphane Ortelli, pour Lamborghini, Andrea Piccini (Ombra Racing), pour Mercedes-AMG, le Champion en titre Blancpain GT Series, Maxi Buhk (Mercedes-AMG Team HTP Motorsport) et pour Porsche, le héros local, Laurens Vanthoor, au sein de l’équipage de la # 117 KÜS Team75 Bernhard 911.

présentation,24,heures,spa,francorchamps,FIA,GT,2017,BMW,Audi,Ferrari,Bentley,Lamborghini,Jaguar,Mercedes,AMG,Porsche,Soulet,Martin,Vanthoor,

Pour le constructeur allemand, c'est la première voiture 100% Pro sur les Total 24 Hours of Spa depuis que la course a été associée à la Blancpain GT Series. Avec Vanthoor, ancien vainqueur de Spa, ancien champion de la Blancpain GT Series et champion en titre de l’Intercontinental GT Challenge, Kevin Estre et Michael Christensen sur la Porsche # 117, ces trois-là rejoignent également la liste des favoris.

présentation,24,heures,spa,francorchamps,FIA,GT,2017,BMW,Audi,Ferrari,Bentley,Lamborghini,Jaguar,Mercedes,AMG,Porsche,Soulet,Martin,Vanthoor,

Evidemment, il y a plus de candidats à la victoire sur les Total 24 Hours of Spa que de pilotes qui se sont déjà imposés. L'édition de l'année dernière avait été dominée par Bentley Team M-Sport, mais au terme d'une ultime heure de course passionnante, l'équipe britannique avait essuyé une cruelle défaite. Après leur victoire sur les 1.000 km du Circuit Paul Ricard, qui a démontré leur très bonne forme, Maxime Soulet et ses équipiers sont impatients de prendre leur revanche.

présentation,24,heures,spa,francorchamps,FIA,GT,2017,BMW,Audi,Ferrari,Bentley,Lamborghini,Jaguar,Mercedes,AMG,Porsche,Soulet,Martin,Vanthoor,

Il faudra aussi garder un oeil sur la Lamborghini #63 du Grasser Racing Team, bien que Mirko Bortolotti, Christian Engelhart et Andrea Caldarelli aient perdu la tête du championnat sur le Circuit Paul Ricard, leurs victoires à Monza et Silverstone ont prouvé toute leur compétitivité cette année.

présentation,24,heures,spa,francorchamps,FIA,GT,2017,BMW,Audi,Ferrari,Bentley,Lamborghini,Jaguar,Mercedes,AMG,Porsche,Soulet,Martin,Vanthoor,

Les champions en titre de la Blancpain GT Series Endurance Cup sont aussi en quête d’un bon résultat. Bien que Rob Bell et Côme Ledogar connaissent une saison difficile sur la McLaren #58 Strakka Racing, la course ardennaise est un événement unique qui pourrait tout faire basculer au terme de ce week-end belge.

présentation,24,heures,spa,francorchamps,FIA,GT,2017,BMW,Audi,Ferrari,Bentley,Lamborghini,Jaguar,Mercedes,AMG,Porsche,Soulet,Martin,Vanthoor,

Nissan s’était imposé à Spa en 1991 avec la légendaire Skyline, et avec les anciens champions de la Blancpain Endurance Series, Lucas Ordonez, Katsumasa Chiyo et Alex Buncombe se partageant la Nissan GT-R # 23 Motul Team RJN, une répétition de cette victoire historique pourrait bien appartenir au domaine des possibles.

présentation,24,heures,spa,francorchamps,FIA,GT,2017,BMW,Audi,Ferrari,Bentley,Lamborghini,Jaguar,Mercedes,AMG,Porsche,Soulet,Martin,Vanthoor,

Et puis, il y a Ferrari. Quelqu'un dans le camp du cheval cabré a peut-être remarqué qu'il y a treize ans qu'une Ferrari ne s’est pas imposée au scratch à Francorchamps et qu'il est peut-être temps de décrocher une nouvelle victoire. Il faudra compter sur les Ferrari #50 de Spirit of Race, # 55 de Kaspersky Motorsport et #72 de SMP Racing pour se battre aux avant-postes.

présentation,24,heures,spa,francorchamps,FIA,GT,2017,BMW,Audi,Ferrari,Bentley,Lamborghini,Jaguar,Mercedes,AMG,Porsche,Soulet,Martin,Vanthoor,

Bref, les dix constructeurs présentent chacun au moins un candidat à la victoire sur les 24 Heures de Francorchamps (la plupart en ont plusieurs) et, à l'heure qu'il est, qui peut prédire le résultat de l'édition 2017 de la classique d'endurance belge?

présentation,24,heures,spa,francorchamps,FIA,GT,2017,BMW,Audi,Ferrari,Bentley,Lamborghini,Jaguar,Mercedes,AMG,Porsche,Soulet,Martin,Vanthoor,

Au niveau des horaires des essais, tout va se dérouler ce jeudi avec une première séance d'essais libres de soixante minutes qui débutera à 13h20 puis une séance pré-qualificative annoncée pour 17h45 (60 minutes). Ensuite, ce seront les qualifications de 20h à 21h15 puis, en nocturne, de 21h45 à 23h45! Enfin, vendredi, sur le coup de 18h, les 20 voitures les plus rapides des séances qualificatives de jeudi prendront la piste une par une, avec un intervalle d’une minute entre chaque bolide. Chaque concurrent aura l’occasion d’effectuer deux tours chronométrés pour tenter de décrocher la prestigieuse pole position en vue d'un départ qui sera donné samedi à 16h30. 

présentation,24,heures,spa,francorchamps,FIA,GT,2017,BMW,Audi,Ferrari,Bentley,Lamborghini,Jaguar,Mercedes,AMG,Porsche,Soulet,Martin,Vanthoor,

21:24 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : présentation, 24, heures, spa, francorchamps, fia, gt, 2017, bmw, audi, ferrari, bentley, lamborghini, jaguar, mercedes, amg, porsche, soulet, martin, vanthoor | | |

endurance,GT3,blancpain,GT Series,journée,tests,spa,francorchamps,SRO,AMG,Porsche,Audi,Ferrari,Lamborghini,Mc Laren

Quatre semaines nous séparent du début de la semaine de course des 24 Heures de Francorchamps 2017. Equipes et pilotes peaufinent les derniers préparatifs pour le point d’orgue de la Blancpain GT Series et de l’Intercontinental GT Challenge. Demain, lors de la désormais traditionnelle journée officielle de tests, chacun pourra éprouver son impressionnante machine sur le circuit de Spa-Francorchamps.

endurance,GT3,blancpain,GT Series,journée,tests,spa,francorchamps,SRO,AMG,Porsche,Audi,Ferrari,Lamborghini,Mc Laren

Plus de 60 voitures rejoindront le plus beau circuit du monde pour profiter des huit heures d’essais programmées mardi. Les concurrents de la GT Series Endurance Cup ne seront pas les seuls à prendra la piste puisque équipes et pilotes désireux de s’affronter sur ce qui est sans doute la plus grande course GT3 de la planète sport auto seront aussi de la partie.

endurance,GT3,blancpain,GT Series,journée,tests,spa,francorchamps,SRO,AMG,Porsche,Audi,Ferrari,Lamborghini,Mc Laren

Parmi eux, la très attendue #00 Good Smile Racing & Team UKYO Mercedes-AMG, avec à son volant l'ancien pilote de F1, Kamui Kobayashi. L'équipe allemande Bentley Team ABT goûtera pour la première fois aux GT Series, tout comme l'équipe KÜS Team75 Motorsport Bernhard. Sur la Porsche 991 GT3R, l’équipe alignera Laurens Vanthoor, ancien vainqueur des 24 Heures de Francorchamps.

endurance,GT3,blancpain,GT Series,journée,tests,spa,francorchamps,SRO,AMG,Porsche,Audi,Ferrari,Lamborghini,Mc Laren

Ajoutez à cela des équipes engagées sur le British GT Championship, venues préparer la prochaine manche de leur championnat à Spa, et vous conviendrez que cette journée sera une excellente occasion pour passer en revue les troupes de la prochaine édition du double tour d'horloge ardennais. Les protagonistes de cette journée de tests seront en piste de 9h00 à 12h00 et de 13h00 à 18h00. Pour le public, l'entrée est totalement gratuite.

endurance,GT3,blancpain,GT Series,journée,tests,spa,francorchamps,SRO,AMG,Porsche,Audi,Ferrari,Lamborghini,Mc Laren

14:00 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : endurance, gt3, blancpain, gt series, journée, tests, spa, francorchamps, sro, amg, porsche, audi, ferrari, lamborghini, mc laren | | |

autonews,novembre,2016,296,mensuel,revue,librairie,vente,magazine,auto,rallye,essais,industrie,interview,wrc,brc,mondial,citroën,C3,2017,mercedes,AMG,Nissan,GTR,lamera,

Enormément d’actualité dans le numéro d'Autonews daté de novembre avec un retour très complet sur les deux manches du WRC qui viennent de se disputer sur asphalte et qui ont couronné Sébastien Ogier pour la quatrième année consécutive en attendant que Volkswagen en fasse de même lors de l'avant-dernière manche qui se disputera au Wales Rally. Il faut dire que le Français s’est imposé en Corse et en en Catalogne sans souffrir la moindre opposition.

Pour 2017, on espère que l’opposition sera un peu plus présente face à l’invincible Français et si nous en croyons Vincent Marique, qui a eu le privilège d’assister aux tests les plus récents de Citroën sur la terre, 2017 devrait être une grande année pour le WRC avec cette nouvelle réglementation qui semble convenir à tout le monde.

Vincent Marique a également assisté à la dernière manche de l’ERC disputée à Chypre, où Alexey Lukyanuk a terminé en beauté une saison rarement marquée par la réussite. L’occasion de faire le point sur les perspectives du Championnat d'Europe avec Jean-Baptiste Ley, le Coordinateur Général de l’ERC.

Nos reportages couvrent également le Rallye du Luxembourg, remis sur pied par une équipe dynamique et motivée, mais aussi le GTC Rally disputé aux Pays-Bas sans oublier les dernières épreuves régionales, et notamment le Rallye de Tournai où la Hyundai i20 R5 a fait une première sortie en Belgique victorieuse aux mains de Guillaume Dilley.

Tout n’est pas encore annoncé, loin de là pour le Rallye du Condroz mais nous faisons le point sur ce qui est d’actualité à l’heure du bouclage avec un horaire qui lui est définitif!

La rubrique Paddocks revient sur les dernières courses en circuit tandis qu’Autonews a eu la chance de découvrir la Lamera à Francorchamps, sous la pluie. Une proposition intéressante entre la Fun Cup et le GT.

Le cahier Histonews est consacré au Tour de Corse Historique, dominé par Romain Dumas, au Rallye du Portugal, où les Belges ont fait la loi, et au Belgian Westhoek Classic, dont la finale a été fertile en rebondissements.

Du côté des produits, nous revenons sur les principales nouveautés du Salon de Paris, de moins en moins mondial, tandis que nous avons goûté à l’Audi A3 1.4 TFSi 150ch, à la Ford Edge 2.0 TDCi, à la Mazda3 1.5 SkyActiv-D et à la Renault Talisman TCe 200ch. Nos coups de cœur vont pourtant assez facilement à la toujours jeune Nissan GT-R 2017 et à l’impériale Mercedes AMG S63 4Matic Cabriolet.

autonews,novembre,2016,296,mensuel,revue,librairie,vente,magazine,auto,rallye,essais,industrie,interview,wrc,brc,mondial,citroën,C3,2017,mercedes,AMG,Nissan,GTR,lamera,

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,Hours,BMW,M6,GT3,Rowe,maxime,martin,Bentley,Continental,Soulet,Audi,Mercedes,AMG

Il est des victoires qui font davantage plaisir pour l'observateur neutre que je suis. Ainsi, à l'heure de boucler la 24è heure de cette 69è édition des 24 Heures de Francorchamps, lorsque Maxime Martin a enfin remporté une épreuve qui avait tellement souri à son père et à son oncle, je ne pouvais que me réjouir. Certes une victoire de la Bentley d'un autre Maxime, Soulet celui-là, m'aurait également comblé mais les nombreuses fautes des têtes pensantes de l'équipe ont provoqué la faillite de l'équipage.

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,Hours,BMW,M6,GT3,Rowe,maxime,martin,Bentley,Continental,Soulet,Audi,Mercedes,AMG

Les images que vous aurez également vues en direct ce dimanche étaient éloquentes avec un team M-Sport où tout le monde semblait vouloir donner son avis auprès de Leena Gade (ex-Audi LMP) et l'équipe Rowe d'un calme olympien, gérant en toute sérénité les averses et autres faits de course. Et puis si les trois pilotes de la BMW M6 GT3 semblaient d'un niveau égal, le trio de la Bentley était moins homogène avec un Wolfgang Reip moins régulier que ses deux équipiers. Le genre de détail qui compte à l'heure du bilan final. Même si les règles appliquées à Spa peuvent sembler contraignantes en termes de respect des limites de la piste ou de temps imparti lors des passages aux stands, on n'est quant même pas au niveau des 24 Heures du Mans autrement plus ardues en terme de règlement. Ce n'est pas non plus la première fois que Bentley participe à des courses d'endurance en GT3...

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,Hours,BMW,M6,GT3,Rowe,maxime,martin,Bentley,Continental,Soulet,Audi,Mercedes,AMG

En tête, la BMW M6 GT3 du Rowe Racing ne faiblissait pas et ce n'est pas l'abandon de la voiture soeur, suite à un bris de turbo, qui allait insinuer le doute auprès d'une équipe visiblement sûre d'elle. Je me souviens avoir échangé quelques mots avec des personnes ayant assisté à la journée test pour qui le bolide de Munich n'avait aucune chance. Et moi de leur prétendre qu'ils cachaient leur jeu. Certes, je continue à penser que ce modèle choisi par les têtes pensantes du marketing pour s'illustrer en compétition n'est guère adapté à cet usage mais dorénavant, les amoureux de la marque pourront me répliquer que cette 23è victoire BMW dans les Ardennes démontre le contraire.

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,Hours,BMW,M6,GT3,Rowe,maxime,martin,Bentley,Continental,Soulet,Audi,Mercedes,AMG

Et que dire des pilotes? Si notre compatriote Maxime Martin s'est montré particulièrement assidu, il était épaulé par deux solides pointures avec l'autrichien Philipp Eng et l'anglais Alexander Sims. Ils n'ont signé aucune erreur sur la piste et ont parfaitement géré les moments délicats engendrés par une météo toujours délicate à Francorchamps.

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,Hours,BMW,M6,GT3,Rowe,maxime,martin,Bentley,Continental,Soulet,Audi,Mercedes,AMG

Mais laissons la parole à Maxime #PushPapy Martin: "C’est un sentiment difficile à décrire. C’est la septième victoire pour ma famille, ici, aux 24 Heures de Spa et cela semble complètement fou! J’ai essayé de gagner ici à plusieurs reprises, et j’ai bien failli y arriver ces dernières années, mais aujourd’hui, c’était vraiment notre jour, ou plutôt notre week-end. C’était simplement le week-end parfait: pas d’erreur en piste, pas de faille au niveau des règlements. Personnellement, l’émotion est très forte. C’est juste incroyable."

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,Hours,BMW,M6,GT3,Rowe,maxime,martin,Bentley,Continental,Soulet,Audi,Mercedes,AMG

Derrière, les nombreuses erreurs tactiques de Bentley ont permis à deux marques mises à mal depuis le début de la course, de grimper sur le podium final. Ainsi, la Mercedes-AMG GT3 AKKA ASP #88 de Tristan Vautier, Felix Rosenqvist et Renger Van der Zande a échoué dans le même tour que les vainqueurs après un ravitaillement inspiré sous procédure de FCY.

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,Hours,BMW,M6,GT3,Rowe,maxime,martin,Bentley,Continental,Soulet,Audi,Mercedes,AMG

Felix Rosenqvist se confiait à l'arrivée: "On a plutôt connu une course calme en début d’épreuve et il semble qu’on ait eu la bonne stratégie pendant les procédures Full Course Yellow et en fonction de la météo. Mais après, on a connu un peu de malchance et on est redescendu de la 3e à la 5e ou 6e place. J’ai alors pensé qu’on avait perdu toute chance de podium. Quand je suis monté dans la voiture pour les deux dernières heures de course, j’ai roulé comme en sprint, abordant chaque tour comme un tour de qualification, pour voir où j’allais pouvoir terminer. Heureusement, cela s’est bien passé et j’avoue que j’ai eu un peu de chance quand je suis sorti de la piste au Bus Stop, sous la pluie."

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,Hours,BMW,M6,GT3,Rowe,maxime,martin,Bentley,Continental,Soulet,Audi,Mercedes,AMG

Alors que les six Mercedes AMG GT avaient été rétrogradées sur la grille de départ tout en écopant d'une pénalité de cinq minutes, les bolides allemands, imbattables aux 24 Heures du Nürburgring, auront finalement échoué dans le même tour que le vainqueur. Moins chanceuse, l'AMG GT HTP #86 du poleman Maximilien Götz devra purger un passage par les stands dans les vingt dernières minutes suite à un départ un peu trop précipité lors d'un changement de pneus. C'est là que le bolide jaune estampillé FIFA17 perdra toute chance de monter sur le podium et échouera au cinquième rang derrière la Bentley de Soulet & co.

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,hours,bmw,m6,gt3,rowe,maxime,martin,bentley,continental,soulet,audi,mercedes,amg

Finalement, c'est une Audi R8 LMS GT3 de l'équipe belge WRT qui sauvera l'équipe de la berezina en grimpant sur la dernière marche d'un podium que la marque aux anneaux fréquente chaque année depuis longtemps. Percutée par une Jaguar au coeur de la nuit ce qui entrainera une réparation de sept minutes (trois tours de perdus), la n°28 de Laurens Vanthoor, Nico Müller et René Rast est remontée à cette troisième place qui aura bien du mal à cacher la déception du clan Audi pourtant particulièrement bien garni cette année encore. Notons encore que le Limbourgeois a signé le meilleur tour en course en 2'18"793.

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,hours,bmw,m6,gt3,rowe,maxime,martin,bentley,continental,soulet,audi,mercedes,amg

La sixième place revient à une autre Mercedes HTP, la 84 de Baumann/Jaafar/Buhk qui a elle aussi couru après la temps perdu en début de course lorsqu'elle dû purger ses cinq minutes d'arrêt obligatoire au stand. Derrière, ce sont trois Audi qui monopolisent les places avec dans l'ordre, la monture du Saint Eloc Racing pilotée par Guilvert/Parisy/Haase au septième rang, la #4 du Belgian Audi Club Team WRT de De Leener/Baguette/Kaffer et la monture de l'équipe ISR engagée pour Salaquarda/Mortara/Stockinger.

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,hours,bmw,m6,gt3,rowe,maxime,martin,bentley,continental,soulet,audi,mercedes,amg

Le Top 10 est clôturé par la jolie Porsche 911 GT3 R d'IMSA Performance qui remporte la catégorie PRO/AM grâce à l'équipage formé par Raymond Narac, Patrick Pilet, Maxime Jousse et Thierry Cornac. Pour son retour dans les Ardennes, l’équipe normande repart donc avec un succès de catégorie et la 10ème place finale au scratch, à 4 tours seulement des vainqueurs. Pilote officiel Porsche, Patrick Pilet ne tarissait pas d'éloges sur ses équipiers: "Je suis vraiment fier de cette victoire car, honnêtement, quand on est arrivé ici, on ne s’attendait pas à être aussi rapide et efficace. On n’était peut être pas les plus rapides en piste mais on n’a commis aucune erreur. Pour la voiture, c’était juste du carburant et des pneus et mes équipiers ont fait un super job, spécialement Max qui disputait sa première course de 24 Heures. Thierry et Raymond avaient eux plus d’expérience, mais ils ont aussi très bien piloté."

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,hours,bmw,m6,gt3,rowe,maxime,martin,bentley,continental,soulet,audi,mercedes,amg

En Am-Cup, la #49 Kapersky Motorsport Ferrari semblait pouvoir dominer la course. Après 6 heures de course, la Ferrari blanche et verte était en effet largement en tête, mais des ennuis mécaniques ont ensuite eu raison de la Ferrari 458 Italia pilotée entre autres par notre compatriote Stéphane Lémeret. C'était l’abandon après 200 tours bouclés en tête… Ce coup du sort a permis d’assister à un splendide duel entre la #888 Kessel Racing Ferrari et la #52 AF Corse Ferrari, un duel qui a trouvé son épilogue quand Rino Mastronardi était heurté par une autre voiture trois heures avant la fin de la course. Liam Talbot, Marco Zanuttini, Vadim Gitlin et Nicola Cadei n’ont pas commis la moindre faute et sont finalement récompensés par la plus prestigieuse des victoires. Avec leur succès au Paul Ricard Blancpain 1000, ils dominent le championnat dans la catégorie Am Cup de la Blancpain GT Series.

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,hours,bmw,m6,gt3,rowe,maxime,martin,bentley,continental,soulet,audi,mercedes,amg

Au niveau des grosses déceptions, comment ne pas citer les Mc Laren du Garage 59 dont la 58 de Van Gisbergen/Ledogar/Bell qui avait pourtant signé le meilleur chrono jeudi soir lors de la séance de qualification. Victime d'une défaillance technique lors de la Super Pole, elle profitait des drapeaux jaunes du début de course pour remonter au classement général.

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,hours,bmw,m6,gt3,rowe,maxime,martin,bentley,continental,soulet,audi,mercedes,amg

Elle marquera d'ailleurs de gros point lors du classement établi à la sixième heure mais malheureusement, la nuit ne lui portera pas chance puisqu'elle sera victime d'un contact avec un retardataire au milieu de la nuit. La meilleure Mc Laren terminera 32è au grand dam de Bas Leinders, notre compatriote désormais team manager des GT anglaises.

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,hours,bmw,m6,gt3,rowe,maxime,martin,bentley,continental,soulet,audi,mercedes,amg

Autre désillusion du côté des Ferrari engagées en Pro par AF Corse. Certes la 50 a animé le début de course avec Michel Rugolo et Alessandro Pier Guidi mais une fois Pasin Lathouras au volant, les choses ont pris une toute autre tournure. Devant nos yeux, en soirée, il n'a pu maîtriser un travers dans le virage Paul Frère et a échoué dans l'un des rares bacs à gravier existant encore autour du circuit. Et que dire de cette perte de contrôle dans le Raidillon suite à une crevaison le dimanche dont il n'est évidemment pas responsable? Toujours est-il que la première Ferrari F488 GT3 apparait au 16è rang du classement final. Mais comme nous le répétons à longueur d'année, il faudrait que la marque italienne mise une fois sur un équipage solide, à l'image de ceux qu'ils engagent en WEC, pour décrocher enfin la timbale dans une épreuve où Ferrari apparaît au palmarès.

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,hours,bmw,m6,gt3,rowe,maxime,martin,bentley,continental,soulet,audi,mercedes,amg

Toujours chez les marques italiennes, on ne peut pas dire que Lamborghini s'améliore avec les années. La première Huracan GT3 termine onzième aux mains du trio Bortolotti/Bleekemolen/Ineichen mais les bolides italiens n'ont jamais pu se battre aux avant-postes.

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,hours,bmw,m6,gt3,rowe,maxime,martin,bentley,continental,soulet,audi,mercedes,amg

Et que dire des Nissan complètement larguées en performances? Les deux bolides japonais engagés par l'usine ont été totalement absents du Top20 à tel point que c'est celui qui était engagé pour des pro/amateurs qui termine devant la GT-R des pros! On espère que la marque japonaise ne tardera plus à renouveler son modèle-phare si elle veut un jour renouveler son exploit signé à Francorchamps il y a 25 ans.

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,hours,bmw,m6,gt3,rowe,maxime,martin,bentley,continental,soulet,audi,mercedes,amg

Un petit mot encore sur les Jaguar engagées par Emil Frey dont la 114 particulièrement bien menée par Jonathan Hirschi, Christian Klien et Marcus Paltalla. Ils parviendront à occuper momentanément la tête de la course au gré des interventions de la voiture de sécurité et des ravitaillements de la concurrence mais elles finiront par plonger au classement suite à un accrochage assez conséquent au pif-paf avec l'Audi de Vanthoor et une Lamborghini sans que l'on ne sache exactement ce qu'il s'est passé...

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,hours,bmw,m6,gt3,rowe,maxime,martin,bentley,continental,soulet,audi,mercedes,amg

Voilà pour cette édition particulièrement disputée de notre double tour d'horloge national qui tient plus que jamais son rang de plus grande course d'endurance pour GT au monde!

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,hours,bmw,m6,gt3,rowe,maxime,martin,bentley,continental,soulet,audi,mercedes,amg

21:51 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : endurance, spa, francorchamps, 2016, 24 heures, 24, hours, bmw, m6, gt3, rowe, maxime, martin, bentley, continental, soulet, audi, mercedes, amg | | |

endurance,GT3,allemagne,24 heures,Nürburgring,mercedes,amg,triomphe,quatre,premières,place,Black Falcon,HRT,BMW,maxime,Martin,WRT,audi,vosse,

Quelle démonstration! Avec cinq Mercedes dans les six premiers, AMG a fait main basse sur la plus grande épreuve d'endurance allemande disputée sur le terrible circuit de Nürburgring mieux connu sous le nom d'Enfer Vert! Et d'apocalypse, les participants y ont eu droit après 50 minutes de course lorsque des averses de grêles s'abattaient sur le circuit, provoquant d'impressionnantes coulées de boue contraignant les organisateurs à stopper la course durant trois heures. Du jamais vu!

endurance,GT3,allemagne,24 heures,Nürburgring,mercedes,amg,triomphe,quatre,premières,place,Black Falcon,HRT,BMW,maxime,Martin,WRT,audi,vosse,

La course reprenait vers 19h30 et les AMG GT s'installaient très rapidement au commandement avec un quatuor infernal composé des bolides de Hohenadel/Vietoris/Van der Zande/Seefried (AMG Team HTP-Motorsport #29), de Alzen/Arnold/Götz/Seyffarth (AMG Haribo Racing Team-AMG #88), de Engel/Christodoulou/Metzger/Schneider (AMG-Team Black Falcon #4) sans oublier Haupt/Buurman/Engel/Müller (AMG-Team Black Falcon #9).

endurance,GT3,allemagne,24 heures,Nürburgring,mercedes,amg,triomphe,quatre,premières,place,Black Falcon,HRT,BMW,maxime,Martin,WRT,audi,vosse,

Ces quatre voitures vont s'échanger la première place au gré des ravitaillements et des incidents de course. La 9 est la première à lâcher prise mais les trois autres poursuivent leur lutte jusqu'à ce que la Mercedes aux couleurs Haribo partent au contact avec une voiture plus lente, obligeant les mécaniciens de l'équipe à jouer des adhésifs pour faire tenir le bouclier avant.

endurance,GT3,allemagne,24 heures,Nürburgring,mercedes,amg,triomphe,quatre,premières,place,Black Falcon,HRT,BMW,maxime,Martin,WRT,audi,vosse,

Voilà la piste libre pour les deux meilleures allemandes qui vont s'expliquer jusqu'au dernier tour. Obligée de repasser par les stands pour un complément d'essence, la n°29 voit la n°4 se rapprocher à grand pas. Et malheureusement pour elle, elle passe la ligne à moins d'une minute des 24 heures de course et doit effectuer une dernière boucle sous la pression de la monture du Black Falcon. Déchaîné, Maro Engel, poleman sur une autre Mercedes, a tout fait pour remonter son handicap finissant par forcer le passage avant d'entamer la dernière boucle sur la nordschleife.

endurance,GT3,allemagne,24 heures,Nürburgring,mercedes,amg,triomphe,quatre,premières,place,Black Falcon,HRT,BMW,maxime,Martin,WRT,audi,vosse,

Derrière, la cinquième place est disputée entre Porsche, Audi et BMW mais finalement c'est la BMW M6 GT3 du Rowe Racing de notre compatriote Maxime Martin qui s'installe derrière les inaccessibles Mercedes en compagnie de Sims/Eng/Werner. Le début de course du bolide allemand n'a pas été de tout repos, le moteur refusant de redémarrer à l'issue des trois heures de neutralisation de la course. Mais l'équipage ne cessera de cravacher pour remonter à cette cinquième place synonyme de meilleur derrière les inaccessibles bolides étoilés.

endurance,GT3,allemagne,24 heures,Nürburgring,mercedes,amg,triomphe,quatre,premières,place,Black Falcon,HRT,BMW,maxime,Martin,WRT,audi,vosse,

Alors qu'une autre AMG GT occupe la sixième place (Heyer/Asch/Keilwitz/Ludwig - Team Zakspeed), c'est une inattendue Bentley Continental GT3 qui prend la septième place finale aux mains de Hamprecht/Brück/Menzel/Smith. Du côté de chez Porsche et Audi, c'est la soupe à la grimace. Et si c'est l'équipe WRT qui a sauvé les meubles pour la marque aux anneaux, ce n'est pas à la #1 qu'on le doit.

endurance,GT3,allemagne,24 heures,Nürburgring,mercedes,amg,triomphe,quatre,premières,place,Black Falcon,HRT,BMW,maxime,Martin,WRT,audi,vosse,

La monture de Laurens Vanthoor a tout connu: problème de ravitaillement, crevaison et sortie sur une traînée d'huile pour son équipier Nico Müller. C'est l'Audi R8 LMS #2 de Stuart Leonard, Robin Frijns, Edward Sandström et Fred Vervisch qui termine 8ème et meilleure représentante des Audi qui n'avaient plus connu un tel camouflet depuis bien longtemps. La balance des performances est logiquement évoquée pour justifier cette berezina sous prétexte que les pilotes devaient attaquer très fort pour compenser l'écart de performance...

endurance,GT3,allemagne,24 heures,Nürburgring,mercedes,amg,triomphe,quatre,premières,place,Black Falcon,HRT,BMW,maxime,Martin,WRT,audi,vosse,

On l'a dit, ce ne fut guère plus glorieux chez Porsche pour les débuts de la 911 GT3-R. Une fois de plus, c’est le Falken Motorsport qui s’en est le mieux sorti grâce à Imperatori/Henzler/Dumbreck/Ragginger, neuvièmes à 4 tours. Le Manthey Racing nourrissait de grandes ambitions cinq ans après son dernier succès dans l’Eifel. Nick Tandy a vite laissé la #911 qu’il partageait avec Bamber/Estre/Pilet en bord de piste suite à une sortie. La #912 de Bergmeister/Makowiecki/Lietz/Christensen a longtemps roulé pour une place dans le top 5 dans le même tour que le leader mais le moteur a rendu l’âme en fin de matinée.

endurance,GT3,allemagne,24 heures,Nürburgring,mercedes,amg,triomphe,quatre,premières,place,Black Falcon,HRT,BMW,maxime,Martin,WRT,audi,vosse,

22:16 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : endurance, gt3, allemagne, 24 heures, nürburgring, mercedes, amg, triomphe, quatre, premières, place, black falcon, hrt, bmw, maxime, martin, wrt, audi, vosse | | |

Mansory,Salon,Genève,2016,Ferrari,4XX,Siracusa,AMG,GT,Rolls Royce,Wraith,or,24 carats,palm edition,999

Si la Ferrari 488 vous paraît trop timide, Mansory vous propose sa 4XX Siracusa dont la panoplie aérodynamique intégrant deux grosses dérives en carbone en guise d’aileron arrière tend à imiter la Ferrari FXX K. Un énorme diffuseur et quelques ouïes supplémentaires, le tout dans une livrée jaune fluo et noire agrémentée de stickers sur les flancs vous garantissent le premier prix au Gumeball 2016.

Mansory,Salon,Genève,2016,Ferrari,4XX,Siracusa,AMG,GT,Rolls Royce,Wraith,or,24 carats,palm edition,999

Avec son 3.9 V8 biturbo poussé à 790 ch et ses 870 Nm de couple, la bête revendique désormais 2"9 sur le 0 à 100 km/h et 341 km/h en vitesse de pointe.

Mansory,Salon,Genève,2016,Ferrari,4XX,Siracusa,AMG,GT,Rolls Royce,Wraith,or,24 carats,palm edition,999

Autre modèle sur lequel s'est penché le sorcier allemand, l'AMG GT devient bien plus bestiale grâce à un kit aérodynamique composé de nouveaux boucliers, de nouvelles jupes latérales, de passages de roues élargis, d'un capot ventilé et de jantes de 21 pouces sans oublier une robe gris mate rehaussée d'une note Bordeaux brillante.

Mansory,Salon,Genève,2016,Ferrari,4XX,Siracusa,AMG,GT,Rolls Royce,Wraith,or,24 carats,palm edition,999

Son 4.0 V8 litres biturbo dispose désormais de 730 ch, grâce notamment à une électronique optimisée, à de nouveaux turbos abondamment aérés ainsi qu'à l'installation une nouvelle ligne d'échappement. De quoi permettre à cette AMG GT d'afficher une vitesse de pointe de 330 km/h et un 0 à 100 km/h comblé en 3"4.

Mansory,Salon,Genève,2016,Ferrari,4XX,Siracusa,AMG,GT,Rolls Royce,Wraith,or,24 carats,palm edition,999

Enfin, nettement plus exotique, la Rolls Royce Wraith se mue en bijouterie ambulante avec cette ''Palm Edition 999''. La puissance du 6.6 V12 biturbo passe de 632 à 730ch et le couple est rehaussé, de 800 à 1000 Nm. La flèche dorée passe donc de 0 à 100 km/h en 4"4 et pointe à 300 km/h. Cette provocation sur roues sera éditée à seulement 9 exemplaires. La Rolls-Royce Wraith Palm Edition 999 arrive donc avec le toit, les jantes 24 pouce et le coffre parés d'or 24 carats. L'habitacle regorge de ce métal précieux, du levier de vitesse aux poignées, sans oublier le tableau de bord et les sièges aux surpiqûres dorées. Même le "Spirit of Ecstasy" y va de son relooking extrême.

Mansory,Salon,Genève,2016,Ferrari,4XX,Siracusa,AMG,GT,Rolls Royce,Wraith,or,24 carats,palm edition,999

Mansory,Salon,Genève,2016,Ferrari,4XX,Siracusa,AMG,GT,Rolls Royce,Wraith,or,24 carats,palm edition,999

Mansory,Salon,Genève,2016,Ferrari,4XX,Siracusa,AMG,GT,Rolls Royce,Wraith,or,24 carats,palm edition,999

Mansory,Salon,Genève,2016,Ferrari,4XX,Siracusa,AMG,GT,Rolls Royce,Wraith,or,24 carats,palm edition,999

16:24 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mansory, salon, genève, 2016, ferrari, 4xx, siracusa, amg, gt, rolls royce, wraith, or, 24 carats, palm edition, 999 | | |

fab design,préparateur,suisse,salon,genève,2016,nouveautés,new,classe,s,amg,gt,g,sls,mc laren

Lors de ce Salon de Genève, le préparateur suisse n'est pas venu les mains vides puisqu'il s'est attaqué, lui aussi, au nouveau coupé Classe S de Mercedes. Pour se faire, il a choisi un S63 AMG à qui il a offert une panoplie aérodynamique complète mais assez bien dessinée. Les jantes de 22" viennent compléter le look tandis que sous le capot, le 5.5 V8 Biturbo passe de 585 à 630 ch là où le couple plafonne à 920 Nm (+20) par rapport à l'AMG classique.

fab design,préparateur,suisse,salon,genève,2016,nouveautés,new,classe,s,amg,gt,g,sls,mc laren

fab design,préparateur,suisse,salon,genève,2016,nouveautés,new,classe,s,amg,gt,g,sls,mc laren

Autre nouveauté, le coupé GT AMG s'est également vu offrir un traitement de faveur puisqu'il reçoit une panoplie esthétique discutable qui se compose d’épais flaps à l’avant, d’ailes élargies et ajourées, de profonds bas de caisse et d’un bouclier arrière remodelé, lequel est surmonté d’un aileron démesuré. Une suspension abaissant la garde au sol de 30 mm et des jantes de 19 et 20 pouces sont également de la partie. Dans la salle des machines, le V8 4.0 biturbo passe de 510 ch à 700 ch via la pose d’un échappement maison, une optimisation de l’admission, une gestion électronique modifiée et la greffe de plus gros turbos.

fab design,préparateur,suisse,salon,genève,2016,nouveautés,new,classe,s,amg,gt,g,sls,mc laren

fab design,préparateur,suisse,salon,genève,2016,nouveautés,new,classe,s,amg,gt,g,sls,mc laren

fab design,préparateur,suisse,salon,genève,2016,nouveautés,new,classe,s,amg,gt,g,sls,mc laren

fab design,préparateur,suisse,salon,genève,2016,nouveautés,new,classe,s,amg,gt,g,sls,mc laren

14:36 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fab design, préparateur, suisse, salon, genève, 2016, nouveautés, new, classe, s, amg, gt, g, sls, mc laren | | |

autonews,janvier,2016,287,mensuel,revue,librairie,vente,magazine,auto,rallye,essais,industrie,interview,brc,prix,karting,WRX,rallycross,Monza,Rallyshow,Dilley,historique,AMG,Peugeot,208,GTI,C63S,breaks,comparatif,Ford,Peugeot,Skoda,Volkswagen

Pour ce premier numéro de sa 25ème année d'existence, autonews vous en offre encore un maximum! Jugez plutôt. Collant toujours à l’actualité, nous vous disons tout sur la nouvelle Hyundai i20 WRC que Thierry Neuville pilotera dès le Monte Carlo en janvier prochain. De WRC, il en est encore question avec les prix décernés, à la manière des Oscars, par Vincent Marique et la rédaction.

Et puis comme le veut une longue tradition, la rédaction s’est rassemblée pour attribuer nos traditionnels coups de cœur ou coups de griffes aux acteurs du Championnat de Belgique des Rallyes. Un exercice jamais évident qui demande de la diplomatie, de la clairvoyance et une petite dose de mauvaise foi. C'est notre façon à nous de dresser le bilan de la saison, avec en prime des tableaux récapitulatifs que vous ne trouverez nulle part ailleurs.

Nous revenons aussi sur le Monza Rally Show tandis que Guillaume Dilley revient sur sa carrière et nous confie ses espoirs pour 2016. Hugo Van Opstal a visité pour vous les installations de Kroon Oil, le sponsor de Demaerschalk et Kobus. Le rallycross n’est pas négligé avec un essai comparatif entre les montures de Kristof Bex et Jochen Coox tandis que le second sacre de Petter Solberg est venu clôturer la saison de WRX.

Une fois n’est pas coutume, on vous parle aussi de karting avec Stéphane Halleux qui vous a concocté un chouette dossier sur cette discipline servant bien souvent d’élan aux jeunes rallymen. Le cahier Histonews est consacré à Liège-Sofia-Liège, une épreuve renaissante que notre Rédacteur en Chef a eu la chance de vivre de l'intérieur. L’histoire ne dit pas s’il est maintenant prêt à s’élancer dans l’East African Safari… dont l’édition 2015 a couronné notre compatriote Stéphane Prévot qui copilotait Stig Blomqvist.

Ce mois-ci, les pages consacrées à l’industrie vous emmènent du côté d’Audi pour découvrir les technologies du futur. Nos essayeurs vous parlent également de la Renault Mégane 4, de la terrible Mercedes AMG C63S, de la Peugeot 208 GTi by Peugeot Sport avant de vous offrir un comparatif inédit de quatre breaks TDI très performants: Ford Focus ST - Peugeot 308 GT - Skoda Octavia RS - VW Golf GTD.

autonews,janvier,2016,287,mensuel,revue,librairie,vente,magazine,auto,rallye,essais,industrie,interview,brc,prix,karting,WRX,rallycross,Monza,Rallyshow,Dilley,historique,AMG,Peugeot,208,GTI,C63S,breaks,comparatif,Ford,Peugeot,Skoda,Volkswagen

Mercedes,SLC,43,AMG,roadster,coupé,cabriolet,nouveau,new,lifting,génération,20,ans,2016

Pour fêter ses vingt ans, le petit roadster Mercedes SLK devient SLC. Et à l'image de son grand frère SL, il ajoute quelques galbes à un style souvent jugé trop anguleux. L'habitacle est, lui, à peine retouché. Vous le savez, au Rédacteur Automobile, on aime surtout les voitures sportives.

Mercedes,SLC,43,AMG,roadster,coupé,cabriolet,nouveau,new,lifting,génération,20,ans,2016

Malheureusement, après l'annonce par Porsche de l'abandon de son Flat6 pour les futures Cayman et Spyder, voilà que Mercedes prive le SLC et sa variante AMG du 5.5 V8 pour lui préférer un 3.0 V6 biturbo! Et contrairement aux habitudes, la puissance chute de 421 à 367 ch.

Mercedes,SLC,43,AMG,roadster,coupé,cabriolet,nouveau,new,lifting,génération,20,ans,2016

Mercedes tente de nous consoler en annonçant un couple de 520 Nm, disponible beaucoup plus bas qu'auparavant, tandis que la boîte plus moderne lui permet d'annoncer des performances quasiment inchangées. Reste que ces moteurs à essence suralimentés qui ressemblent à des diesels nous dépriment...

Mercedes,SLC,43,AMG,roadster,coupé,cabriolet,nouveau,new,lifting,génération,20,ans,2016

21:32 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mercedes, slc, 43, amg, roadster, coupé, cabriolet, nouveau, new, lifting, génération, 20, ans, 2016 | | |