salon,genève,2017,marques,tour,nouveautés,abarth,abt,alfa romeo,alpina,

Comme chaque année, les grands constructeurs (et les autres aussi…) se donnent rendez-vous sur les bords du Léman pour rivaliser de nouveautés technologiques, de puissance toujours plus importante et… de coups de buzz !

Cette édition regorge de voitures intéressantes pour les passionnés. En voici donc une sélection, il n’y a plus qu’à prendre le premier vol pour Genève, signer le chèque et… sourire ! Voici une petite visite en images qui n’a rien d’exhaustif et se veut plutôt un retour d’ambiance.

salon,genève,2017,marques,tour,nouveautés,abarth,abt,alfa romeo,alpina,

ABARTH

Ici, on joue la nostalgie à fond ! Après la 124 (née MX5), voilà encore et toujours la 500 en série limitée… Pista (rouge) et 695 XSR Yamaha.

salon,genève,2017,marques,tour,nouveautés,abarth,abt,alfa romeo,alpina,

salon,genève,2017,marques,tour,nouveautés,abarth,abt,alfa romeo,alpina,

ABT

Parmi les nombreux tuners présent à Genève, ABT propose cette Audi R8 rouge mat avec une calandre qui fait furieusement penser à celle d’une Lexus… c’est un peu comme si vous n’aviez pas peint une maquette plastique et rajouté des morceaux un peu partout comme appendices aérodynamiques.

salon,genève,2017,marques,tour,nouveautés,abarth,abt,alfa romeo,alpina,

ALFA ROMEO

Le Stelvio, nouveau SUV de la marque, est censé lui permettre de se relever et faire grimper la production à 400.000 voitures par an. Il vient épauler la Giulia, berline assez réussie mais qui pêche par de nombreux petits détails. La version Veloce devrait répondre aux vœux des amateurs pour qui la QV reste inaccessible.

salon,genève,2017,marques,tour,nouveautés,abarth,abt,alfa romeo,alpina,

salon,genève,2017,marques,tour,nouveautés,abarth,abt,alfa romeo,alpina,

ALPINA

Les « über BMW » sont toujours bien présentes à Genève et font montre d’un raffinement et d’une finition dignes des plus grands couturiers. Leur côté discret les rendant encore plus désirables… Elles aussi occupent une place à part dans la production automobile. La société est par ailleurs très réputée pour la qualité de ses vins. (Texte & photos: Dimitri Urbain)

salon,genève,2017,marques,tour,nouveautés,abarth,abt,alfa romeo,alpina,

14:37 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : salon, genève, 2017, marques, tour, nouveautés, abarth, abt, alfa romeo, alpina | | |

Alpina,B7,Biturbo,2016,new,nouvelle,salon,Genève,V8,4.4,608,chevaux,ch,800,Nm,Valvetronic,310,km/h,148.000,euros,BMW,berline,luxueuse

En toute logique, Alpina s'est penchée sur la nouvelle Série 7 de BMW et c'est au Salon de Genève, au début du mois prochain, où le Rédacteur Auto se rendra en exclusivité, qu'elle fera ses grands débuts en public! Appelée à nouveau B7, cette grosse berline va désormais atteindre les 600 ch en profitant de l'absence inexpliquée d'une BMW M7 dans la gamme de Stuttgart alors qu'Audi et Mercedes n'hésitent pas à décliner leurs berlines statutaires en variantes sportives avec les S8 et autres S65.

Alpina,B7,Biturbo,2016,new,nouvelle,salon,Genève,V8,4.4,608,chevaux,ch,800,Nm,Valvetronic,310,km/h,148.000,euros,BMW,berline,luxueuse

Pour rappel, Alpina s’était déjà occupé de la génération précédente de Série 7 déjà appelée B7 Biturbo. La nouvelle adopte reprend ce 4.4 V8 à double suralimentation avec injection directe et Valvetronic mais qui grimpe à 608 ch et 800 Nm de couple. De quoi annoncer des performances exceptionnelles qui définissent de nouvelles références dans le segment des limousines de luxe sportives, avec un 0 à 100 km/h en seulement 3"7 et une vitesse maximale de 310 km/h.

Alpina,B7,Biturbo,2016,new,nouvelle,salon,Genève,V8,4.4,608,chevaux,ch,800,Nm,Valvetronic,310,km/h,148.000,euros,BMW,berline,luxueuse

La nouvelle Alpina B7 Biturbo est disponible dès maintenant à partir de 148.500 euros tvac. Les équipements et options peuvent varier selon les pays. Ce modèle est disponible en Europe uniquement en version Limousine avec transmission intégrale.

Alpina,B7,Biturbo,2016,new,nouvelle,salon,Genève,V8,4.4,608,chevaux,ch,800,Nm,Valvetronic,310,km/h,148.000,euros,BMW,berline,luxueuse

 

21:49 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : alpina, b7, biturbo, 2016, new, nouvelle, salon, genève, v8, 4.4, 608, chevaux, ch, 800, nm, valvetronic, 310, kmh, 148.000, euros, bmw, berline, luxueuse | | |

alpina,bmw,50 ans,anniversaire,bovensiepen,buchloe,2002,ti,b6,b7,turbo,b10,bi-turbo,roadster,v8

Alpina fête son cinquantième anniversaire et retrace son histoire, de ses débuts en tant que préparateur automobile dans les années 60 au statut de constructeur d’automobiles exclusives sur base de BMW. La BMW Alpina B6 2.8, aussi surnommée «le loup déguisé en agneau», l’incroyable B7 S Turbo Coupé ou encore le spectaculaire Roadster V8 sont toutes des automobiles ayant marqué la magnifique histoire de la marque. Les débuts dans les années 60 étaient pourtant tout sauf spectaculaires. Le fondateur, Burkard Bovensiepen, développait, dans un hangar annexe à l’ancienne usine de machines à écrire de son père, un double carburateur Weber afin d’améliorer les performances de sa BMW 1500. Le résultat: un kit performance Alpina offrant 90 ch au lieu des 80 de série. «Je me suis intéressé à l’automobile dès mes premiers pas et je me suis par la suite intensivement penché sur les bases théoriques et pratiques dans ce domaine», dit Burkard Bovensiepen. «Le développement d’un kit performance Alpina était donc la première étape logique. Même si je n’avais pas pu imaginer que l’histoire se déroulerait ainsi, la détermination y était!»

alpina,bmw,50 ans,anniversaire,bovensiepen,buchloe,2002,ti,b6,b7,turbo,b10,bi-turbo,roadster,v8

L’essor de l’entreprise débuta dès lors que Paul G. Hahnemann, le chef des ventes chez BMW, donnait le feu vert pour ce kit performance. Après sa fondation officielle en 1965, l’entreprise se développait en une manufacture possédant des gènes de sport automobile. Même si les kits à double carburateurs appartiennent bel et bien au passé, autant que les débuts en tant qu’adresse pour les clients désireux d’améliorer les performances de leurs BMW, les exigences du label n’ont pas changé. Les automobiles proposent toujours ce petit quelque chose en plus et reflètent l’art le plus exclusif de se déplacer sportivement et confortablement.

alpina,bmw,50 ans,anniversaire,bovensiepen,buchloe,2002,ti,b6,b7,turbo,b10,bi-turbo,roadster,v8

Avec plus de 1700 automobiles vendues l’an passé, l’entreprise a affiché des ventes record. De ses débuts avec 8 employés, l’entreprise a su se développer en PME  florissante du secteur automobile et possède aujourd’hui son propre centre de développement. L’atelier des cuirs interne à Alpina permet de réaliser les vœux individuels des clients. De plus, le portfolio d’automobiles est complété par la branche «Alpina Vin». 220 employés travaillent au siège de Buchloe, dans les environs de Munich. La commercialisation des BMW Alpina passe directement par le réseau BMW et un réseau d’importateurs. Le chiffre d’affaires d’environ 100 Millions d’euros résulte à 90% de la vente d’automobiles et d’accessoires et à 10% du commerce de vin de domaines réputés.

alpina,bmw,50 ans,anniversaire,bovensiepen,buchloe,2002,ti,b6,b7,turbo,b10,bi-turbo,roadster,v8

"Avec l’aide des dernières technologies de pointe, nous développons et construisons des voitures de sport luxueuses avec d’excellentes performances et des valeurs de consommation Best in Class: des voitures de rêve pour usage au quotidien", assure Andreas Bovensiepen, qui dirige l’entreprise avec son frère Florian. Le fondateur, Burkard Bovensiepen, s’occupe aujourd’hui principalement de la branche «Vin» et de l’image de la marque.

Cet anniversaire ne sera pas uniquement célébré au siège de l’entreprise à Buchloe en Juin. En effet, deux modèles anniversaires ont été créés pour l’occasion: les BMW ALPINA B5 et B6 Bi-Turbo EDITION 50, toutes deux représentant le zénith des Séries 5 et 6 avec leurs 600 chevaux. Ces automobiles se basent sur la même lignée traditionnelle que leurs prédécesseurs: les B7 S Turbo basés sur la Série 5 et Série 6 des années 1980.

alpina,bmw,50 ans,anniversaire,bovensiepen,buchloe,2002,ti,b6,b7,turbo,b10,bi-turbo,roadster,v8

Temps forts de cinq décénnies d’histoire

BMW 2002 tii Alpina

Avec une puissance de 190 ch, la BMW 2002 tii Alpina était la référence au début des années 70. Dans le segment des berlines compactes sportives, ce modèle, plus puissante de 60 chevaux, n’avait alors pas de concurrence. Pour son époque, la sportive de Buchloe délivrait une puissance au litre hors pair de 95 ch, permettant une accélération de 0 à 100 km/h en 7 secondes et une vitesse de pointe de presque 220 km/h. Avec 1.100 Kg, elle laissait beaucoup de véhicules plus sportifs derrière elle!

BMW Alpina B6 2.8

En plus d’être la berline sportive la plus sobre des années 80, la B6 2.8 était aussi l’une des plus raffinées. Le 6 cylindres en ligne de 2,8 Litres lui permettait, grâce à sa puissance de 200 ch et à un couple maximal de 248 Nm, d‘atteindre une vitesse maximale de 220 km/h. Le tout pour une consommation de seulement 8,9 l/100 km pour cette première génération de la série 3.

alpina,bmw,50 ans,anniversaire,bovensiepen,buchloe,2002,ti,b6,b7,turbo,b10,bi-turbo,roadster,v8

BMW Alpina B7 S Turbo Coupé

Limitée à seulement 30 exemplaires et livrée dans la couleur exclusive Alpina vert métallique, la BMW B7 S Turbo Coupé se classait dans le monde des voitures ultra sportives grâce à sa puissance de 330 ch et sa vitesse maximale de 262 km/h. Le turbocompresseur KKK procurait au 6 cylindres en ligne de 3,5 Litres de cylindrée un couple maximal de 500 Nm à 3.000 tr/mn. Le conducteur se transformait alors en véritable pilote de course et pouvait réguler la pression du turbo manuellement entre 0,45 et 0,9 bar, ce qui permettait de faire varier la puissance du moteur entre 250 et 330 chevaux.

BMW Alpina B10 Bi-Turbo

Présentée au salon de Genève en 1989, la BMW ALPINA B10 Bi-Turbo était la symbiose parfaite entre puissance, confort, raffinement et consommation, lui permettant de devenir une référence dans le monde des automobiles puissantes. Le but du développement de cette automobile était précisément d’unir confort, raffinement, sécurité et puissance, afin d’ouvrir un nouveau chapitre dans le monde des automobiles de sport. Il ne reste que peu à rajouter à la citation du journaliste Paul Frère, après son essai de cette automobile : „For me this is the car… I think this is the best 4door in the world.” De nos jours, la B10 Bi-Turbo compte parmi les BMW ALPINA historiques les plus prisées.

alpina,bmw,50 ans,anniversaire,bovensiepen,buchloe,2002,ti,b6,b7,turbo,b10,bi-turbo,roadster,v8

BMW Alpina B8 4.6

La BMW Alpina B8, sur la base de la BMW série 3 E36, était la berline sportive des années 1990. Le V8 de 4,6 Litres de cylindrée à quatre soupapes délivrait 333 ch et un couple maximal de 470 Nm à 3.900 tr/mn. En plus d’un système de freinage haute performance Lucas-Girling et de réglages de châssis ALPINA parfaitement adaptés à la sportivité du véhicule - sans oublier le confort pour les longs trajets - , la puissance était délivrée à une boîte de vitesse manuelle à 6 rapports.

alpina,bmw,50 ans,anniversaire,bovensiepen,buchloe,2002,ti,b6,b7,turbo,b10,bi-turbo,roadster,v8

BMW Alpina Roadster V8

A côté de la BMW Z8 avec son moteur rageur de 400 chevaux de la M5 et sa boîte mécanique à 6 rapports, Alpina percevait la possibilité d’offrir un roadster doté d’un plus grand raffinement: boîte de vitesse automatique ZF à 5 rapports avec Alpina Switch-Tronic et moteur V8 de 4,8 litres de cylindrée issu de la B10 délivrant 381 ch et 520 Nm de couple. Avec ses roues de 20’’ dans le design Dynamic, le Roadster V8 permettait de cruiser en toute tranquillité. C’était l’automobile parfaite pour l‘entrée officielle d’Alpina sur les marchés américain et canadien. Produite à 555 exemplaires, soit presque 10% de la production totale du BMW Z8, le Roadster V8 est, 12 années après la fin de sa production, l’une des automobiles de collection les plus rares et les plus chères.

alpina,bmw,50 ans,anniversaire,bovensiepen,buchloe,2002,ti,b6,b7,turbo,b10,bi-turbo,roadster,v8

BMW Alpina B5 / B6 Bi-Turbo Edition 50

Les B5 et B6 Bi-Turbo Edition 50 représentent le zénith de 50 années d’histoire. Les automobiles, disponibles en Berline et Touring, Coupé et Cabrio, sont propulsées par un V8 Bi-Turbo de 600 ch avec un couple impressionnant de 800 Nm et sont les véhicules les plus puissants de la manufacture de Buchloe. La B6 Bi-Turbo Coupé, avec une vitesse maximale 330 km/h et la B5 Bi-Turbo Berline, avec 328 km/h, sont au niveau des voitures ultra sportives. Des automobiles de haute technicité avec un échappement en titane et des roues forgées de 20’’ aux rayons filigranes. Un  hommage aux modèles B7 S Turbo de 1981 et 1982.

19:49 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Histoire, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : alpina, bmw, 50 ans, anniversaire, bovensiepen, buchloe, 2002, ti, b6, b7, turbo, b10, bi-turbo, roadster, v8 | | |

Alpina,B5,B6,bi-turbo,XD3,berline,coupé,SUV,BMW,allemand,préparateur,améliorées,V8,4.4,essence,luxe,exclusivité

Pour fêter ses 50 printemps, le préparateur allemand Alpina expose à Genève deux séries très limitées de ses B5 et B6 Bi-Turbo appelées Edition 50. Elles sont animées par un 4.4 V8  à double suralimentation (moteur basé sur la BMW M5) de 600 ch et 800 Nm de couple; un record de puissance pour le sorcier teuton. Elles accélèrent de 0 à 100 km/h en 4"2 et atteignent respectivement 328 km/h et 330 km/h en vitesse pointe.

Alpina,B5,B6,bi-turbo,XD3,berline,coupé,SUV,BMW,allemand,préparateur,améliorées,V8,4.4,essence,luxe,exclusivité

Pour maîtriser cette cavalerie, Alpina propose en option un système de freinage avec des disques 395 mm de diamètres associés à des étriers fixe Brembo à quatre pistons. Akrapovic s’est occupé de la ligne d’échappement en titane haute résistance avec des clapets actifs pour laisser s’exprimer le V8. Les sorties sont en carbone. Quant à l’habitacle, il fait honneur au passé avec des sièges noirs reprenant les motifs de carreaux jaunes déjà vu sur la B7S Turbo Coupé, une série limitée sortie en 1982. Ce n'est pas du meilleur goût mais cela devrait plaire aux nostalgiques. Les Alpina B5 et B6 Bi-Turbo Edition 50 ne seront produites qu'à 50 exemplaires. Les prix sur le marché allemand débutent à 114 200 euros pour la première et à 133 800 euros pour la seconde.

Alpina,B5,B6,bi-turbo,XD3,berline,coupé,SUV,BMW,allemand,préparateur,améliorées,V8,4.4,essence,luxe,exclusivité

Enfin, pour être complet, sachez encore qu'Alpina exposait aussi son XD3 Bi-Turbo qui tire 350 ch et un couple impressionnant de 700 Nm du 3.0 6 cylindres bi-turbo diesel. de quoi abattre le 0 à 100 km/h en 4"9 et une vitesse de pointe de 251 km/h. Le tout pour des consommations combinées de 6,6 l/100km et 174 g/km CO2.

Alpina,B5,B6,bi-turbo,XD3,berline,coupé,SUV,BMW,allemand,préparateur,améliorées,V8,4.4,essence,luxe,exclusivité

16:01 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : alpina, b5, b6, bi-turbo, xd3, berline, coupé, suv, bmw, allemand, préparateur, améliorées, v8, 4.4, essence, luxe, exclusivité | | |

alpina,calendrier,bmw,2015,cadeau,noël,mois,mensuel,photos,csl,b10,xd3,roadster,pictures

Pour célébrer son cinquantième anniversaire, le calendrier Alpina présente les chefs d’oeuvre automobiles de l’histoire du constructeur.

alpina,calendrier,bmw,2015,cadeau,noël,mois,mensuel,photos,csl,b10,xd3,roadster,pictures

Les automobiles sont mises en scène dans un environnement moderne et sont imprimées au format 59,4 x 42,0 cm. Ce calendrier, au design épuré, est destiné à tous les amateurs d’automobile et de technique. Il est le cadeau idéal pour les fêtes de fin d’année et est dès à présent disponible en pré-commande dans  la boutique en ligne Alpina (www.ALPINA.de) – dans la limite des stocks disponibles. Livrable à partir de la semaine 49.

alpina,calendrier,bmw,2015,cadeau,noël,mois,mensuel,photos,csl,b10,xd3,roadster,pictures

Les 12 pages mensuelles ainsi que la page de couverture sont imprimées recto-verso. Le recto arbore une automobile de la manufacture Alpina; des débuts de la marque avec des modèles de légende comme la BMW 1800 avec le kit Alpina ou la BMW 3.0 CSL Alpina, en passant par des modèles cultes comme l’impressionnante BMW B10 Bi-Turbo ou l’élégant Roadster V8, jusqu’au succès récent du BMW Alpina XD3 Bi-Turbo. Le verso, imprimé avec le procédé Duplex-Argenté, dévoile une photo d’archive avec une courte description en allemand et en anglais.

alpina,calendrier,bmw,2015,cadeau,noël,mois,mensuel,photos,csl,b10,xd3,roadster,pictures

Les automobiles, mises en scène dans une atmosphère seyante, reflètent 50 ans d’histoire de la marque Alpina et son aspiration à trouver la perfection technique et visuelle, et cela, mois après mois!

alpina,calendrier,bmw,2015,cadeau,noël,mois,mensuel,photos,csl,b10,xd3,roadster,pictures

17:44 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Histoire, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : alpina, calendrier, bmw, 2015, cadeau, noël, mois, mensuel, photos, csl, b10, xd3, roadster, pictures | | |

alpina,bmw,Série 4,coupé,new,nouveau,salon,tokyo,2013,six en ligne,turbo,biturbo,410 ch,600 Nm,essence,propulsion,x drive,ZF

Pour notre première rencontre avec Alpina, en 2012, nous avions eu droit à une journée en compagnie de la terrifiante B3 GT3, véritablement échappée des circuits pour aller hanter nos jolies routes ardennaises. Depuis, nous ne voyons plus ce préparateur du même œil. Alors nous ne pouvons que conseiller à ceux qui n'en peuvent plus d'attendre l'arrivée de la M4 de se pencher sérieusement sur cette nouvelle arrivée au sein de la gamme Alpina, la B4 Biturbo. Cette interprétation très personnelle du dernier coupé bavarois a été dévoilée en première mondiale au salon de Tokyo.

alpina,bmw,Série 4,coupé,new,nouveau,salon,tokyo,2013,six en ligne,turbo,biturbo,410 ch,600 Nm,essence,propulsion,x drive,ZF

Baptisé B4 Biturbo, ce nouveau bolide allemand mêle luxe et sportivité dans la plus pure tradition Alpina. Comme le reste de la gamme, la B4 est dotée du kit carrosserie et des jantes aux nombreux bâtons typiques de la marque. Sous le capot, le six-cylindres en ligne 3.0 biturbo de la 435i a été profondément modifié pour passer de 306 ch et 400 Nm à 410 ch et 600 Nm. Ce moteur est associé à une boîte automatique spécifique à 8 rapports conçue par le spécialiste ZF. Pour rappel, BMW a annoncé que la M4 devrait offrir environ 430 ch.

alpina,bmw,Série 4,coupé,new,nouveau,salon,tokyo,2013,six en ligne,turbo,biturbo,410 ch,600 Nm,essence,propulsion,x drive,ZF

Alpina a doté sa B4 d’une suspension adaptative, de gommes Michelin Pilot Super Sport ou encore d’un freinage majoré par rapport à la Série 4 (étriers fixes 4 pistons et disques de 370 mm à l’avant, 2 pistons et 345 mm à l’arrière). L’habitacle, encore plus raffiné que sur le modèle d’origine, est pour sa part personnalisable à volonté. Enfin, l’Alpina B4 sera proposée en deux variantes: propulsion et quatre roues motrices.

alpina,bmw,Série 4,coupé,new,nouveau,salon,tokyo,2013,six en ligne,turbo,biturbo,410 ch,600 Nm,essence,propulsion,x drive,ZF

14:24 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : alpina, bmw, série 4, coupé, new, nouveau, salon, tokyo, 2013, six en ligne, turbo, biturbo, 410 ch, 600 nm, essence, propulsion, x drive, zf | | |

Alpina,B3,Bi-turbo,préparateur,allemand,410 ch,600 Nm,style,carrosserie,couleur,nouvelle,

Alpina s’est penché sur la dernière Série 3 pour nous en mitonner une B3 Bi-Turbo. Celle-ci réutilise le moteur de la 335i (3.0 turbo 306 ch et 500 Nm) mais deux turbos remplacent le "twin scroll" d’origine. Un nouveau collecteur et un nouvel échappement permettent d’atteindre 410 ch et 600 Nm de couple soit 104 ch de plus et 100 Nm de mieux que la BMW classique.

Alpina,B3,Bi-turbo,préparateur,allemand,410 ch,600 Nm,style,carrosserie,couleur,nouvelle,

L’Alpina B3 Bi-Turbo récupère la transmission automatique huit rapports de la Série 3. Réglée différemment, la boîte de vitesses peut s’adjoindre une transmission intégrale xDrive optionnelle. Les suspensions Alpina Sport adaptatives sont au programme, de même que le kit carrosserie. L’avant gagne un bouclier différent, l’arrière, un pare-chocs inédit. Les petits liserés (gris) sur la peinture sont bien là, tout comme les jantes à rayon Alpina. L’intérieur sera spécifique lui aussi avec les nombreux logos Alpina qui parsèment le volant, le levier de vitesses et les sièges.

Alpina,B3,Bi-turbo,préparateur,allemand,410 ch,600 Nm,style,carrosserie,couleur,nouvelle,

14:19 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : alpina, b3, bi-turbo, préparateur, allemand, 410 ch, 600 nm, style, carrosserie, couleur, nouvelle | | |

autonews,novembre,2012,wrc,irc,rally,reportage,essais,modélisme,interview,exclusif,Bentley,GTC,V8,Alpina,GT3,B3,scoop

L’hiver approche. Afin de vous garantir des heures de détente au coin du feu ou dans votre canapé, toute l’équipe d’AUTOnews a mis les bouchées doubles pour vous offrir ce mois encore un numéro 251 bien rempli. En interview, nous vous proposons de retrouver Patrick Snijers qui, tout comme Matthias Boon, vous parlera de ses objectifs au Condroz et de ses intentions pour la saison prochaine, mais aussi Elfyn Evans, le nouveau Champion de la WRC Academy, qui nous fera le plaisir d’être présent au Condroz. Vous retrouverez aussi dans la série “Que sont-ils devenus?” le créateur des courses Rétrorganisation et des 24 Heures de Zolder, Philippe De Leener.

Pour célébrer le 9ème titre mondial de Sébastien Loeb, conquis en Alsace, nous vous proposons de découvrir ce que pensent de Seb’ trois de ses proches chez Citroën Racing: Marie-Pierre Rossi, son attachée de presse, Marc Germain, son ostéopathe, et Dominique Heintz, son ouvreur, qui l’a aussi découvert.

Deux épreuves du WRC sont évidemment au menu ce mois-ci: l’Alsace et la Sardaigne, tout frais tout chaud! Dans sa chronique mensuelle, Thierry Neuville revient longuement sur ces deux épreuves, mais aussi sur sa participation au Rallye de Luxembourg. Cette épreuve figure aussi au programme du numéro 251 d’AUTOnews.

Dans notre magazine, nous avons aussi voulu vous proposer une analyse de ce qui nous attend en 2013 en rallye. Tant au niveau du WRC, avec le départ de Mini et celui, plus surprenant, de Ford, qu’en Championnat d’Europe avec la disparition logique de l’Intercontinental Rally Challenge. Concernant l’IRC, vous retrouverez aussi les reportages du bien morne Sliven en Bulgarie et du pétillant Sanremo en Italie! C’est à Sanremo aussi que nous avons pu prendre en main l’une des futures références de la catégorie R2, la nouvelle Peugeot 208 R2. Et vous êtes gâtés puisqu’un autre essai Rallye est au programme, celui de la nouvelle Citroën DS3 R1! Le Championnat de Belgique des Rallyes n’est pas oublié évidemment puisqu’en plus de la présentation du Rallye du Condroz, nous vous proposons le reportage de l’East Belgian Rally.

Au rayon Produit, les amateurs de voitures exclusives et puissantes seront ravis! Ce mois-ci, nous avons testé pour vous l’Alpina B3 GT3, la Bentley Continental GTC V8, mais aussi l’Opel Astra OPC et la Mercedes SL350… Si ces belles mécaniques ne sont pas à la portée de votre bourse, ce sera peut-être le cas de la classique Volkswagen Golf 7, de la pratique Ford B-Max ou de l’originale Hyundai Veloster Turbo. Nous revenons aussi sur les principales nouveautés dévoilées au Salon de Paris.

Vous retrouverez aussi nos rubriques habituelles avec le Regard de Koen, les potins du rallye dans nos pages Road-Book, l’actualité (chaude) du circuit avec le BRCC et la Blancpain Endurance Series notamment, ou encore les pages réservées au rallye régional.

Bonne lecture (Vincent Marique)

23:02 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai, Industrie, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : autonews, novembre, 2012, wrc, irc, rally, reportage, essais, modélisme, interview, exclusif, bentley, gtc, v8, alpina, gt3, b3, scoop | | |

Porsche 1

Certes, cette course ne compte pour aucune compétition internationale et en plus, elle devait lutter face à de bien plus prestigieux événements comme le GP de Monaco ou encore le Rallye de Sardaigne comptant pour le WRC. Mais votre serviteur assume pleinement son choix en préférant vous parler de ces 24 Heures du Nürburgring qui rappellent tant nos 24 Heures de Francorchamps, lorsque le FIA-GT de ce très Parisien Monsieur Ratel n'avait pas encore mis le grappin sur notre rendez-vous national. Toujours est-il que 235.000 spectateurs s'étaient donné rendez-vous samedi, sur le coup de 16 heures, pour assister à une édition marquée par la première pole position d'une Ford GT.

Ford GT

Après avoir assuré le spectacle en début de course, celle-ci va rétrograder avant d'abandonner au petit matin, victime d'une pression d'huile défaillante. Devant, c'est la grosse bagarre entre les Porsche Manthey et l'armada Audi.

Audi 97
   

Mais après une belle bagarre et plusieurs rebondissements, le Manthey Racing décroche finalement sa quatrième victoire consécutive puisque Timo Bernhard, Romain Dumas, Marc Lieb et Marcel Tiemann devancent l’Audi R8 LMS de Christian Abt, Jean-François Hemroulle (cocorico), Pierre Kaffer et Lucas Luhr, tandis que Manu Collard, Wolf Henzler, Richard Lietz et Dirk Werner complètent le podium d’une édition magnifique.

Porsche 2

Audi 99

Parmi les autres protagonistes, on  notera la belle dixième place de la Z4 M n°69 du Dörr Motorsport, meilleure représentante du clan BMW et victorieuse de sa catégorie.

BMW 69

Elle précède la première Nissan (n°28), celle du Falken Motorsport.

Nissan 28

Si elles ont rencontrées un certain nombre de problèmes, les Alpina n’ont pas démérité.

BMW Alpina

A l’image de celle de Bovensiepen/Wirth/Engstler/Bernhardt, dix-huitième à quelques encablures de l’arrivée, après une belle remontée, mais avant un dernier problème qui la fait redescendre à la 24e position.

Vanina Ickx

Comme l’an dernier, les VW Scirocco ont dominé leur classe. La plus rapide d’entre elles, celle de Johansson/Gruber/Tiim/Karlhofer, termine 15è du général. La seconde Scirocco, fonctionnant au gaz naturel, est celle de Vanina Ickx/Klenke/Terting/Niedzwietz, par ailleurs 17è au scratch. Voilà un beau challenge d’accompli.

Aston 7

Notons enfin la victoire en SP8 de l’Aston Martin V12 Vantage pilotée par Bez/Poritt/Meaden/Mathal.

A6-Nurbur24_Girls_13

A6-Nurbur24_Girls_40

 

18:41 Écrit par Benoît Lays dans Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : audi, bmw, ickx, 24heures, nurburgring, porsche, manthey, alpina, aston martin, girls | | |