essai,test,roadtest,semaine,2018,mercedes,e220d,4matic,break,plus,moins,prix,agilité

Quelques semaines après notre essai de la BMW 525d Touring, nous avons testé sa principale concurrente, la Mercedes E220d Break. La dixième génération de la Classe E Break, lancée 50 ans après la première du genre, s'offre un tout nouveau moteur Diesel à l'heure où ce carburant est conspué par les instances politiques. Belle preuve que les constructeurs allemands continuent à croire en ce carburant et qu'ils ont raison.

essai,test,roadtest,semaine,2018,mercedes,e220d,4matic,break,plus,moins,prix,agilité

Il faut dire que ce 2.0 4 cylindres de 194 ch appelé de son petit nom OM654, s'offre un arsenal antipollution particulièrement efficace. Ce moteur est doté de deux vannes EGR, la première au niveau du collecteur d'échappement, la deuxième après le catalyseur SCR qui filtre les oxydes d'azote par injection d'urée. Le système de dépollution comporte aussi un catalyseur d'oxydation et un filtre à particules. Comme en outre, le moteur diesel profite d'un rendement énergétique supérieur à celui d'un essence, il consomme moins à prestations égales et émet logiquement moins de CO2.

essai,test,roadtest,semaine,2018,mercedes,e220d,4matic,break,plus,moins,prix,agilité

J'aime bien

Comme toujours à bord d'une Mercedes de ce niveau de gamme, la finition est parfaite. Le moindre détail est longuement pensé et rien n'est là par hasard. On est parfaitement assis (mieux que dans la BMW) et le confort est évidemment royal. Les kilomètres défilent en toute sérénité et l'on profite de la boîte auto à 9 rapports parfaitement alliée au couple de 400 Nm disponible dès 1.600 trs/min pour vivre les voyages avec volupté. Et puisqu'on est dans les chiffres, le volume du coffre de 1820 litres dégoûte toute le concurrence; la BMW 5 Touring est à 1.700 l, l'Audi A6 Avant à 1.680 tandis que la Volvo V90 n'affiche que 1.526 l. Comme quoi, 50 ans d'expérience, ça compte!

essai,test,roadtest,semaine,2018,mercedes,e220d,4matic,break,plus,moins,prix,agilité

Plutôt malin

Cela fait plusieurs années que nous trouvons les Mercedes plus dynamiques que les concurrentes allemandes. Et ce break ne nous a pas déçu. Grâce à une structure rigide mélangeant acier et aluminium, elle gagne 70 kg par rapport à sa devancière et abaisse son poids total à 1.780 kg mais à encombrement similaire, la BMW 520d Touring pèse 45 kg de moins. Pourtant, sur la route, cette E break nous asemblé bien plus amusante que la BM. Dotée de la suspension pneumatique (AirMatic à 1.500€ htva), nous avons rapidement opté pour le mode de conduite "Dynamic" qui procure des sensations très amusantes en impliquant une direction plus dure mais précise, des suspensions raffermies qui conservent toutefois un confort honorable et une réponse à l'accélérateur plus directe.

essai,test,roadtest,semaine,2018,mercedes,e220d,4matic,break,plus,moins,prix,agilité

J'aime moins

On va inévitablement vers ce genre de dérive, où les habitacles ressemblent de plus en plus à des salles de cinéma mais pour moi, ces écrans géants qui envahissent nos tableaux de bord sont absolument inutiles. Une voiture, cela se conduit, la conduite, c'est une activité que l'on fait à 100%. Inutile de distraire un conducteur qui l'est déjà sufisamment par ses passagers ou... son gsm. certes, ils seront bien utiles lorsque la voiture autonome aura pris le pouvoir mais tant que l'être humain est chargé de sa propre sécurité, je ne comprends pas cette mode. Mais je dois être d'un autre temps...

essai,test,roadtest,semaine,2018,mercedes,e220d,4matic,break,plus,moins,prix,agilité

Pourquoi je l'achète

Une nouvelle fois, il faut être plutôt aisé pour s'offrir ce genre de véhicule. Le modèle que nous avons eu à l'essai durant une semaine est affiché 80.652€! Mais il offre une qualité de vie à bord assez impressionnante. On se rejouit de prnedre la route pour profiter de son confort, de son dynamisme et de ses capacités de charge. On aura certes peur d'endommager la finition du coffre mais son espace de chargement est inégalé et de nombreux accessoires viennent encore améliorer sa fonctionnalité. Un sans-faute assurément!

essai,test,roadtest,semaine,2018,mercedes,e220d,4matic,break,plus,moins,prix,agilité

Pourquoi je ne l'achète pas

Je l'avoue, j'ai bien du mal à lui trouver des défauts. Certes, ce n'est pas ma tasse de thé, moi qui aime ce qui est compact, sportif et ravitaillé à la 98 sans plomb. Nous l'avons dit plus haut, elle coûte cher et pourrait être mieux équipée en série mais la cote est toujours excellente à le revente.

essai,test,roadtest,semaine,2018,mercedes,e220d,4matic,break,plus,moins,prix,agilité

10:04 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : essai, test, roadtest, semaine, 2018, mercedes, e220d, 4matic, break, plus, moins, prix, agilité | | |