salon,Genève,Geneva,motorshow,2018,abarth,124,GT,hardtop,carbone,new,série,limitée

Sur le stand du label au scorpion, c'est la 124 GT qui tient la vedette. Il s'agit simplement d'une série spéciale avec un hardtop. Ce dernier est en fibre de carbone, doublé à l'intérieur, et dispose d'une grande vitre arrière et d'un système de dégivrage. Ce toit rigide pèse 16 kg seulement et contribue à améliorer la rigidité globale de la voiture. Il garantit l'isolation thermique et sonore de l'habitacle tout en offrant une large vision arrière.

salon,Genève,Geneva,motorshow,2018,abarth,124,GT,hardtop,carbone,new,série,limitée

Notons également qu'il peut être retiré et réinstallé en quelques étapes simples. Par ailleurs, la 124 GT exposée en Suisse se pare d'un superbe Gris Alpi Orientali exclusif. Ce roadster renferme une multitude d'options exclusives, comme des jantes en alliage 17 pouces OZ ultra-légères, presque trois kilos de moins que les jantes standards. Par ailleurs, les coques des rétroviseurs sont proposées dans une couleur gris acier spéciale assortie au spoiler avant.

salon,Genève,Geneva,motorshow,2018,abarth,124,GT,hardtop,carbone,new,série,limitée

Pour le reste, on retrouve le 1,4 litre turbocompressé, à quatre cylindres avec technologie MultiAir. Il développe une puissance de 170 ch (soit environ 124 ch par litre) et un couple de 250 Nm. Sa vitesse de pointe est de 232 km/h, passant de 0 à 100 km/h en 6"8. En plus de la transmission manuelle à 6 rapports, elle est disponible avec une boîte automatique séquentielle sportive Esseesse.

salon,Genève,Geneva,motorshow,2018,abarth,124,GT,hardtop,carbone,new,série,limitée

11:49 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : salon, genève, geneva, motorshow, 2018, abarth, 124, gt, hardtop, carbone, new, série, limitée | | |

présentation,spa rally,parcours,engagés,francorchamps,circuit,nouveautés,skoda,fabia,R5,peugeot,208,T16,princen,cherain,ford,Fiesta,Porsche,911,snijers,bouvy,fiat,124,abarth

Pour sa quatrième édition, le Spa Rally va proposer pas mal de modifications à commencer par tout le centre du rallye qui quitte Spa pour se réfugier au coeur du circuit de Francorchamps. On le sait, la petite ville thermale développe, depuis quelque temps, une véritable aversion pour tout ce qui possède un moteur et quatre roues. Je me demande d'ailleurs pourquoi le circuit continue de s'appeler Spa-Francorchamps. C'est bien trop d'honneur pour cette grosse bourgade qui est clairement devenue autophobe. Mais revenons à nos moutons.

présentation,spa rally,parcours,engagés,francorchamps,circuit,nouveautés,skoda,fabia,R5,peugeot,208,T16,princen,cherain,ford,Fiesta,Porsche,911,snijers,bouvy,fiat,124,abarth

Les assistances seront installées dans le paddock du circuit de Spa-Francorchamps où l'on retrouvera également l'organisation (contrôle technique, marquage des pneus, refuelling, zones technique et média, etc). On peut évidemment craindre un certain manque d'ambiance mais gageons que la bonne organisation de DG Sport aura quelques ficelles pour rendre le paddock attractif. Pour justifier l'appelation du rallye, il était indispensable que le podium demeure sur la place du Monument à Spa et les concurrents le franchiront à sept reprises sur l’ensemble du week-end. Par ailleurs, le parc de Sept Heures, au centre de la cité thermale, accueillera les voitures vendredi durant près de deux heures (16h33 à 18h15) après la spéciale de prologue puis pour la nuit de vendredi à samedi.

présentation,spa rally,parcours,engagés,francorchamps,circuit,nouveautés,skoda,fabia,R5,peugeot,208,T16,princen,cherain,ford,Fiesta,Porsche,911,snijers,bouvy,fiat,124,abarth

Du côté du parcours, ce déménagement vers le circuit aura également pas mal d'impacts puisque de nouvelles spéciales ont été tracées autour de la piste. Vendredi, on retrouvera la spéciale de l'Eau Rouge (15h08) déjà vue en 2017. Puis les concurrents s’affronteront dès 18h20 sur une boucle de deux spéciales (La Reid-Theux et Mont-Rivage) à parcourir deux fois. Samedi, les hostilités reprendront à 08h25 pour une boucle de cinq spéciales parcourue deux fois. Les spéciales de Blanchimont (13,55 km) et Combes (15,42 km) se dispiteront dans et autour du circuit tandis que les puristes pourront se consoler avec Fays Show (8,90 km), La Clémentine (14,51 km) et enfin Le Maquisard (8,07 km).

présentation,spa rally,parcours,engagés,francorchamps,circuit,nouveautés,skoda,fabia,R5,peugeot,208,T16,princen,cherain,ford,Fiesta,Porsche,911,snijers,bouvy,fiat,124,abarth

Pour cette deuxième manche du Championnat de Belgique des Rallyes, on devrait assister à un joli duel entre le leader du championnat, Kris Princen (Skoda Fabia R5 BMA), et Cédric Cherain puisque Vincent Verschueren a visiblement mal digéré sa pénalité du Haspengouw. Les deux pilotes ont une revanche à prendre à Spa. L’an dernier, Princen se dirigeait vers la victoire quand il est parti en tonneaux dans l’ultime chrono, la célèbre spéciale de la Clémentine.

présentation,spa rally,parcours,engagés,francorchamps,circuit,nouveautés,skoda,fabia,R5,peugeot,208,T16,princen,cherain,ford,Fiesta,Porsche,911,snijers,bouvy,fiat,124,abarth

Quant à Cédric Cherain, il avait dû remettre sa coupe de vainqueur après un déclassement pour utilisation de pneus non-règlementaires. Après sa sortie au Rally van Haspengouw, Cherain veut se venger en visant la victoire à bord, cette fois, d'une Ford Fiesta R5 préparée chez D-Max, la Fabia R5 ayant été trop abîmée dans sa sortie à Landen.

présentation,spa rally,parcours,engagés,francorchamps,circuit,nouveautés,skoda,fabia,R5,peugeot,208,T16,princen,cherain,ford,Fiesta,Porsche,911,snijers,bouvy,fiat,124,abarth

Après son excellente prestation lors de la manche d’ouverture de la saison, il ne faudrait pas oublier le pilote du RACB National Team. Guillaume de Mevius retrouvera un parcours qu’il apprécie et sur lequel la Peugeot 208 T16 R5 est également à l’aise d'autant qu'on annonce pas mal de pluie pour ce week-end! Parmi les autres candidats à la victoire, il faut également citer le frère aîné de Guillaume. L’an dernier, Ghislain de Mevius a en effet démontré pouvoir jouer avec les meilleurs sur sa Skoda Fabia R5. Les deux frères peuvent même rêver de se retrouver tous deux sur le podium.

présentation,spa rally,parcours,engagés,francorchamps,circuit,nouveautés,skoda,fabia,R5,peugeot,208,T16,princen,cherain,ford,Fiesta,Porsche,911,snijers,bouvy,fiat,124,abarth

La surprise sur la liste des engagés est la présence de Melissa Debackere, qui retrouvera le BRC avec sa Skoda Fabia R5. Tout le monde est également impatient de découvrir les chronos de Michael Albert, qui a cette fois troqué sa WRC contre une Fiesta R5, et surtout ceux d’Adrian Fernémont, qui a choisi après des années de fidélité à Ford d’aligner désormais la Skoda Fabia R5 de San Mazuin. Une voiture de pointe qui s’est imposée l’an dernier à Spa...

présentation,spa rally,parcours,engagés,francorchamps,circuit,nouveautés,skoda,fabia,R5,peugeot,208,T16,princen,cherain,ford,Fiesta,Porsche,911,snijers,bouvy,fiat,124,abarth

Sébastien Bedoret voudra quant à lui confirmer ses beaux débuts en R5 avec sa Peugeot 208 T16. Quant à Armand Fumal, il aimerait évidemment se battre comme l’an dernier pour un podium avec sa DS3 R5. Pour l'anecdote, Pieter-Jan Michiel Cracco sera au départ en Ford Fiesta R5 aux couleurs de Jobfixers.

présentation,spa rally,parcours,engagés,francorchamps,circuit,nouveautés,skoda,fabia,R5,peugeot,208,T16,princen,cherain,ford,Fiesta,Porsche,911,snijers,bouvy,fiat,124,abarth

Pour le show et le plaisir des oreilles, nous pourrons compter sur un joli contingent de GT. A commencer par les trois Porsche de Patrick Snijers, qui espère avoir plus de réussite qu’à Landen, Fred Bouvy, particulièrement véloce l’an dernier sous la pluie, et Olivier Cartelle. Les trois pilotes Porsche seront rejoints par Cédric De Cecco, qui a choisi de délaisser la R5 pour une superbe Fiat 124 Abarth! Une démarche loin d'être idiote lorsqu'on sait qu'il n'a jamais vraiment brillé dans la catégorie-reine. Au moins, avec ce coupé italien, le liégeois fait preuve d'originalité.

présentation,spa rally,parcours,engagés,francorchamps,circuit,nouveautés,skoda,fabia,R5,peugeot,208,T16,princen,cherain,ford,Fiesta,Porsche,911,snijers,bouvy,fiat,124,abarth

Il faudra aussi suivre de près les chronos de la très originale Renault Clio 4 de Florian Jupsin, qui entend bien rivaliser avec les Mitsubishi de Steve Vanbellingen, Jean-Philippe Radoux et Jimmy D'hondt.

présentation,spa rally,parcours,engagés,francorchamps,circuit,nouveautés,skoda,fabia,R5,peugeot,208,T16,princen,cherain,ford,Fiesta,Porsche,911,snijers,bouvy,fiat,124,abarth

Vous l'aurez compris, il faut impérativement se rendre sur les spéciales du Spa Rally dès ce vendredi! Il va y avoir du sport mais n'oubliez surtout pas de rester prudents et d'obéir aux injonctions des commissaires, il en va de la survie de notre sport favori. Ah oui, j'allais oublier, si vous pouviez éviter de dépenser le moindre euro à Spa, cela ferait certainement plaisir à son bourgemestre.

présentation,spa rally,parcours,engagés,francorchamps,circuit,nouveautés,skoda,fabia,R5,peugeot,208,T16,princen,cherain,ford,Fiesta,Porsche,911,snijers,bouvy,fiat,124,abarth

12:29 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : présentation, spa rally, parcours, engagés, francorchamps, circuit, nouveautés, skoda, fabia, r5, peugeot, 208, t16, princen, cherain, ford, fiesta, porsche, 911, snijers, bouvy, fiat, 124, abarth | | |

salon,genève,2017,marques,tour,nouveautés,abarth,abt,alfa romeo,alpina,

Comme chaque année, les grands constructeurs (et les autres aussi…) se donnent rendez-vous sur les bords du Léman pour rivaliser de nouveautés technologiques, de puissance toujours plus importante et… de coups de buzz !

Cette édition regorge de voitures intéressantes pour les passionnés. En voici donc une sélection, il n’y a plus qu’à prendre le premier vol pour Genève, signer le chèque et… sourire ! Voici une petite visite en images qui n’a rien d’exhaustif et se veut plutôt un retour d’ambiance.

salon,genève,2017,marques,tour,nouveautés,abarth,abt,alfa romeo,alpina,

ABARTH

Ici, on joue la nostalgie à fond ! Après la 124 (née MX5), voilà encore et toujours la 500 en série limitée… Pista (rouge) et 695 XSR Yamaha.

salon,genève,2017,marques,tour,nouveautés,abarth,abt,alfa romeo,alpina,

salon,genève,2017,marques,tour,nouveautés,abarth,abt,alfa romeo,alpina,

ABT

Parmi les nombreux tuners présent à Genève, ABT propose cette Audi R8 rouge mat avec une calandre qui fait furieusement penser à celle d’une Lexus… c’est un peu comme si vous n’aviez pas peint une maquette plastique et rajouté des morceaux un peu partout comme appendices aérodynamiques.

salon,genève,2017,marques,tour,nouveautés,abarth,abt,alfa romeo,alpina,

ALFA ROMEO

Le Stelvio, nouveau SUV de la marque, est censé lui permettre de se relever et faire grimper la production à 400.000 voitures par an. Il vient épauler la Giulia, berline assez réussie mais qui pêche par de nombreux petits détails. La version Veloce devrait répondre aux vœux des amateurs pour qui la QV reste inaccessible.

salon,genève,2017,marques,tour,nouveautés,abarth,abt,alfa romeo,alpina,

salon,genève,2017,marques,tour,nouveautés,abarth,abt,alfa romeo,alpina,

ALPINA

Les « über BMW » sont toujours bien présentes à Genève et font montre d’un raffinement et d’une finition dignes des plus grands couturiers. Leur côté discret les rendant encore plus désirables… Elles aussi occupent une place à part dans la production automobile. La société est par ailleurs très réputée pour la qualité de ses vins. (Texte & photos: Dimitri Urbain)

salon,genève,2017,marques,tour,nouveautés,abarth,abt,alfa romeo,alpina,

14:37 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : salon, genève, 2017, marques, tour, nouveautés, abarth, abt, alfa romeo, alpina | | |

Abarth,124,Spider,new,cabriolet,deux,places,italie,1.4,turbo,essence,170,chevaux,essai,test,roadtest,piste,maîtrise,CMV,Hermalle,Argenteau

On le dit souvent des voitures italiennes, avec elles, tout est dans le style. Et une nouvelle fois, force est de constater qu’Abarth n’a pas raté son objectif avec cette 124 joliment relookée qui attire tous les regards. Avouons néanmoins que les échappements jouent également un rôle dans cet intérêt pour le petit roadster italo-japonais. On en regrette presque de ne pas pouvoir vous transmettre le son à travers les mots...   

Abarth,124,Spider,new,cabriolet,deux,places,italie,1.4,turbo,essence,170,chevaux,essai,test,roadtest,piste,maîtrise,CMV,Hermalle,Argenteau

Si vous vous intéressez un temps soit peu à l'industrie automobile, vous n'êtes pas sans savoir que la Fiat 124 Spider est une Mazda MX-5 joliment retravaillée par Fiat qui en a profité pour glisser sous son capot le petit 1.4 Turbo fabriqué en Italie. Un moteur qui profite de son turbo pour se montrer vif et alerte. C’est celui-là que nous retrouvons sous le capot noir mat de l’Abarth 124, porté à 170 chevaux. A l’extérieur, les différences sont évidentes: capot et couvercle de malle noirs mat (optionnels mais tellement Seventies), échappement sport Record Monza, jantes spécifiques et étriers de freins Brembo.

Abarth,124,Spider,new,cabriolet,deux,places,italie,1.4,turbo,essence,170,chevaux,essai,test,roadtest,piste,maîtrise,CMV,Hermalle,Argenteau

Touches d’alcantara

A l’intérieur, les différences avec la 124 classique sont minimes. Certes, les sièges badgés Abarth sont spécifiques et quelques mesquines touches d’alcantara viennent donner un petit supplément d’âme et se voient complétées par un cadran rouge pour le compte-tour central tandis qu’une plaque numérotée est collée sur le couvercle du vide-poche placé entre les deux sièges. Le volant, uniquement réglable en hauteur, ne peut cacher ses origines japonaises au même titre que les différents boutons de commande.

Abarth,124,Spider,new,cabriolet,deux,places,italie,1.4,turbo,essence,170,chevaux,essai,test,roadtest,piste,maîtrise,CMV,Hermalle,Argenteau

La position de conduite est satisfaisante même pour les grands gabarits mais à droite, le passager doit composer avec la largeur du tunnel central qui réduit la place pour ses pieds. La qualité de fabrication est plutôt bonne mais les espaces de rangement manquent cruellement et le volume du coffre est toujours minimaliste. De Mazda, l’Abarth a également hérité du système simple et génial d’ouverture manuelle de la capote en restant assis. On déverrouille au centre, on lance la capote en arrière et on l’aide à se coincer dans son emplacement. Facile, rapide et sans risque de panne.

Abarth,124,Spider,new,cabriolet,deux,places,italie,1.4,turbo,essence,170,chevaux,essai,test,roadtest,piste,maîtrise,CMV,Hermalle,Argenteau

Plein pot!

Il suffit d'actionner le démarreur pour comprendre que cette Abarth 124 Spider a son caractère bien à elle. L'échappement émet un son rauque tout sauf discret, inévitable signature acoustique des Abarth contemporaines! S'il est amusant, ce bruit finira cependant par indisposer durant les longs trajets, tant ce bourdonnement devient envahissant à la longue. Vous l’aurez compris, cette 124 Spider est destinée aux excursions sur petites routes et donne envie de se lâcher dès que possible.

Abarth,124,Spider,new,cabriolet,deux,places,italie,1.4,turbo,essence,170,chevaux,essai,test,roadtest,piste,maîtrise,CMV,Hermalle,Argenteau

Le moteur 1.4 MultiAir de 170 ch n'est pas un grand amateur de hauts régimes, mais son turbo offre un couple généreux (jusqu'à 250 Nm en mode Sport) et le poids-plume du cabriolet (1.060 kg) lui permet d’offrir des sensations. Malheureusement, la boîte automatique qui équipait notre modèle d’essai lissait fortement les sensations et ce ne sont pas les palettes minuscules placées au volant qui donneront un caractère plus sportif à une transmission destinée avant tout aux Américains.

Abarth,124,Spider,new,cabriolet,deux,places,italie,1.4,turbo,essence,170,chevaux,essai,test,roadtest,piste,maîtrise,CMV,Hermalle,Argenteau

Au rayon des performances, l'Abarth 124 Spider revendique le 0 à 100 km/h en 6’’8, soit une demie-seconde de mieux que la Mazda MX-5 2.0 de 160 ch. Pour mieux tester les capacités de cette propulsion, nous avions rendez-vous sur la piste détrempée du Centre de Maîtrise du Volant à Hermalle s/Argenteau. L’occasion de prendre l’avis de Philippe Ménage, le propriétaire des lieux.

Abarth,124,Spider,new,cabriolet,deux,places,italie,1.4,turbo,essence,170,chevaux,essai,test,roadtest,piste,maîtrise,CMV,Hermalle,Argenteau

Trouver le mode d’emploi

’’Equipée de pneus Pirelli Sotto Zero particulièrement accrocheurs sur la pluie, il n’est pas facile de la faire décrocher sans la forcer. Il faut user abondamment de l’appel/contre-appel mais aussi atteindre une certaine vitesse sous peine d’un fort sous-virage. Un comble pour une propulsion. Cette boîte automatique à six rapports n’est pas non plus idéalement étagée pour ce genre d’exercice parce que la deuxième vitesse est en plein dans la zone creuse du bloc Fiat. Mais une fois le mode d’emploi intégré, on s’amuse au volant et l’amplitude du rayon de braquage permet de l’emmener loin en survirage avant de partir en tête à queue. La présence d’un autobloquant est salutaire pour profiter au mieux de la puissance sur les seules roues arrière.’’

Abarth,124,Spider,new,cabriolet,deux,places,italie,1.4,turbo,essence,170,chevaux,essai,test,roadtest,piste,maîtrise,CMV,Hermalle,Argenteau

Sur route ouverte, l'avantage de ce moteur turbo demeure son couple. Le roadster Abarth joue les ballerines en valsant de virage en virage avec délice. La direction est douce mais précise et suffisamment informative, tandis que la position de conduite très reculée permet de sentir au mieux les déhanchements du train arrière. L'Abarth 124 Spider s'apprécie alors pour ce qu'il est: un délicieux jouet pour adultes. A 42.000 euros, cela commence à compter mais le prix de l’exclusivité est toujours justifié! (Photos: Jordan Dozin)

Abarth,124,Spider,new,cabriolet,deux,places,italie,1.4,turbo,essence,170,chevaux,essai,test,roadtest,piste,maîtrise,CMV,Hermalle,Argenteau

21:11 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : abarth, 124, spider, new, cabriolet, deux, places, italie, 1.4, turbo, essence, 170, chevaux, essai, test, roadtest, piste, maîtrise, cmv, hermalle, argenteau | | |

Abarth,595,Turismo,Competizione,new,facelift,restyling,2016,mai,1.4,t-Jet,brembo,sabelt

Lancée l'été dernier, la Fiat 500 restylée a bien profité de ce petit avantage face à ses sœurs dévergondées. En effet, le lifting des versions Abarth vient seulement d'être dévoilé. Mais la puce italienne survoltée en a profité pour faire une cure de virilité, avec ses entrées d'air de bouclier agrandies et son diffuseur plus démonstratif sans oublier de nouvelles optiques arrière et des feux de jour à diodes inédits. Mais le plus important pour l'amateur de sportivité que nous sommes c'est que le 1.4 T-Jet gagne une poignée de chevaux. Il passe ainsi de 140 à 145 ch sur l'Abarth 595 et de 160 à 165 ch sur la 595 Turismo mais avec un couple inchangé. La boîte compte toujours cinq rapports et peut être soit 100 % manuelle, soit robotisée à simple embrayage.

Abarth,595,Turismo,Competizione,new,facelift,restyling,2016,mai,1.4,t-Jet,brembo,sabelt

Seule la 595 Competizione reste fidèle à ses 180 ch, mais elle peut désormais disposer, en option, d'un accessoire prisé des amateurs de conduite sportive: un différentiel autobloquant. Cette version "de pointe" s'offre aussi un système de freinage signé Brembo, avec des étriers à quatre pistons à l'avant, une suspension avant revue, sans oublier des sièges baquet Sabelt en carbone revêtus de cuir et d'Alcantara qui risquent d'exiger un supplément conséquent. Comme toujours chez Fiat, on a eu peur de faire trop de photos. Seuls ces deux clichés sont actuellement disponibles...

12:18 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : abarth, 595, turismo, competizione, new, facelift, restyling, 2016, mai, 1.4, t-jet, brembo, sabelt | | |

Salon,Genève,2016,Abarth,124,spider,Rally,new,concept,projet,170 ch,multiair

Quel plaisir de découvrir autre chose qu'une nouvelle série spéciale de la 500 Abarth sur le stand de la marque italienne. Certes, le 124 spider n'est que la réinterprétation transalpine de la Mazda MX5 mais sa déclinaison Abarth s'annonce très prometteuse.

Salon,Genève,2016,Abarth,124,spider,Rally,new,concept,projet,170 ch,multiair

Au niveau du look, d'abord, avec des carrosseries peinturlurée comme à la grande époque des Fiat Abarth de nos pères (et grands-pères) mais aussi sous le capot avec l'implantation du 1.4 Multiair poussé à 170 ch. Compacte, légère (1054 kilos) et bien équilibrée (répartition du poids 50/50), l'Abarth a en plus le bon goût de transmettre sa puissance au train arrière. De quoi en faire un joujou extra qui ravira les nostalgiques et les allergiques à la conduite assistée devenue notre quotidien. Il faudra cependant franchir le cap psychologique du prix annoncé aux alentours des 40.000€...

Salon,Genève,2016,Abarth,124,spider,Rally,new,concept,projet,170 ch,multiair

Et puis les amateurs d'épreuves routières n'auront pas manqué d'admirer le concept Abarth 124 Rally. En reprenant les couleurs traditionnelles, en s'offrant des feux supplémentaires à l’avant et un hard top, cette 124 Rally est une réussite, son teint mat lui donnant un côté très moderne. Abarth souligne que la version de course a été développée parallèlement à la version de route et qu'elle reçoit d’importantes modifications: allègement, renforts de caisse et un 1800 cc turbo qui développe 300 chevaux. La voiture vise l’homologation en R-GT et son arrivée en compétition est sérieusement envisagée.

Salon,Genève,2016,Abarth,124,spider,Rally,new,concept,projet,170 ch,multiair

13:28 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : salon, genève, 2016, abarth, 124, spider, rally, new, concept, projet, 170 ch, multiair | | |

abarth,500x,suv,sportif,dynamique,futur,next,2017,compact,turbo,200 ch,traction,look entrer des mots clefs

Suite la présentation statique de la future Alfa Romeo Giulia au mois de juin, les amoureux de l'automobile italienne ont repris des couleurs. Et les projets qui se dessinent chez Abarth semblent confirmer la renaissance des labels sportifs transalpins. Ainsi, selon les dernières indiscrétions de nos collègues d'Auto Express, il semblerait qu'une version dynamique de la Fiat 500X soit en cours de préparation. Elle viendrait ainsi taquiner le Nissan Juke-R et la MINI Countryman JCW. Cette Abarth 500X devrait être surbaissée, recevoir des boucliers plus expressifs et des jupes latérales sans oublier des jantes plus grandes. De quoi lui donner une sacrée gueule. Et puis pour compléter ce look, elle aurait également droit à des doubles sorties d'échappement, un grand aileron arrière et un diffuseur sous le bouclier arrière. Enfin, dans l'habitacle, on devrait trouver des sièges baquets à l'avant, des cadrans et des jauges supplémentaires au lokk sportif, ainsi que de nombreux logos du 'Scorpion'.

abarth,500x,suv,sportif,dynamique,futur,next,2017,compact,turbo,200 ch,traction,look entrer des mots clefs

Sous le capot, l'Abarth 500X pourrait utiliser le 1.75 turbo de l'Alfa Romeo 4C qui est également attendu sous le capot de l'Abarth 124 Spider. Comme dans la deux places, il est susceptible de développer environ 200 chevaux. La 500X pourrait suivre l'exemple de la Countryman JCW en étant une 4 roues motrices mais il est plus probable qu'il s'agira avant tout d'une traction plus légère histoire de préserver un semblant de comportement sportif.

abarth,500x,suv,sportif,dynamique,futur,next,2017,compact,turbo,200 ch,traction,look entrer des mots clefs

14:06 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : abarth, 500x, suv, sportif, dynamique, futur, next, 2017, compact, turbo, 200 ch, traction, look entrer des mots clefs | | |

Abarth,595,Competizione,test,essai,roadtest,traction,160 ch,230 Nm,bombe,GTI,jeune,

Versions musclées de la petite Fiat 500, apparue, rappelons-le, en 2007, les Abarth profitent du turbo accolé au 1.4 essence pour offrir des puissances de petites sportives. Ainsi, la version classique de l’Abarth 500 dispose de 135 ch mais comme si cela ne suffisait pas, il existe une 595 Competizione qui pousse le petit moulin à 160 canassons pour 230 Nm! Autant dire que le train avant ne chôme pas. Surtout dans des conditions hivernales. Appuyez sur la pédale des gaz et le TTC (Traction Torque Control, soit le différentiel électronique) tente de transmettre, de la manière la plus efficace la puissance, toute la puissance sur le sol humide et gras de nos routes belges. Les accélérations sont viriles, la mécanique chante à plein poumon tout en lâchant des détonations effrayantes via les échappements Monza. Bref, l’ambiance y est et le tout se montre sympathique. La direction, précise, pointe le train avant sur les cordes et les freins puissants (étriers Brembo) ne faiblissent jamais. Il faut dire que l’ensemble ne dépasse guère la tonne et ne nécessite guère des moyens démesurés. Vous l’aurez compris, cette 595 Competizione nous a largement séduits.

Abarth,595,Competizione,test,essai,roadtest,traction,160 ch,230 Nm,bombe,GTI,jeune,

A l’intérieur, pourtant, tout est question de compromis. La position de conduite est archaïque avec de superbes sièges signés Sabelt mais qui ne se règlent pas en hauteur. Et comme la colonne de direction ne bouge que sur le plan vertical, il n’est guère évident de trouver une position de conduite appropriée si vous dépassez 1m85. Et puis il y a une finition très moyenne et un meuble de bord qui ne cache plus ses rides à l’image du combiné central qui ne dispose que d’un tout petit écran. Et nous tairons le rayon de braquage digne d’un chalutier et la suspension peu charitable envers nos vertèbres. Mais heureusement, ce n’est pas pour cela que vous craquerez pour cette Abarth boostée. Il existe un petit bouton Sport sur la console centrale qui libère l’échappement et offre davantage de souffle au moteur. Si vous en abusez, vous verrez l’autonomie de l’engin décliner rapidement mais quel bonheur de faire gicler cette petite bombinette qui n’est pas vite impressionnée face à des engins autrement plus virils. Ce bout de nerf est disponible contre 23.540€!

Abarth,595,Competizione,test,essai,roadtest,traction,160 ch,230 Nm,bombe,GTI,jeune,

08:00 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : abarth, 595, competizione, test, essai, roadtest, traction, 160 ch, 230 nm, bombe, gti, jeune | | |

Fiat,124,spider,cabriolet,roadster,deux places,toit,ouvrant,capote,base,mazda,mx5,2016,moteur,turbo,abarth,variante,annoncée,futur,japon,hiroshima

Le site AutoExpress nous apprend aujourd'hui que le futur petit roadster Fiat, basé sur la nouvelle Mazda MX-5, reprendrait probablement le nom de 124 Spider en référence au célèbre cabriolet italien produit à près de 200.000 exemplaires entre 1966 et 1985. Les Anglais n'hésitent pas non plus à espérer une version Abarth qui serait prévue dans le cycle de vie de ce modèle.

Fiat,124,spider,cabriolet,roadster,deux places,toit,ouvrant,capote,base,mazda,mx5,2016,moteur,turbo,abarth,variante,annoncée,futur,japon,hiroshima

Jusqu'à récemment, la biplace propulsion du Fiat Chrysler Group aurait dû porter le logo Alfa Romeo, mais un demi-tour du PDG, Sergio Marchionne, indiquait que ce projet n'existait plus. En fait, il semblerait que toutes les Alfa Romeo se doivent, à l'avenir, d'être construites à 100% en Italie tandis que les Fiat peuvent provenir de différents sites. On sait que la 500 est ainsi produite en Pologne (il suffit de voir la qualité de sa finition) mais cette fois, c'est avec Mazda que Fiat aurait un accord pour reprendre la base MX-5 et le transformer en cabriolet italien à moteur turbo.

Fiat,124,spider,cabriolet,roadster,deux places,toit,ouvrant,capote,base,mazda,mx5,2016,moteur,turbo,abarth,variante,annoncée,futur,japon,hiroshima

Il semblerait que, dans le cadre de l'accord de coentreprise avec Mazda, les deux voitures seront construites à l'usine Mazda à Hiroshima, au Japon. De quoi voir naître la Fiat la mieux finie de tous les temps? Et l'accord entre les deux marques établirait que la MX-5 serait lancée en premier sur la  scène en 2015 avant que l'alternative badgée Fiat n'arrive, douze mois plus tard.

Fiat,124,spider,cabriolet,roadster,deux places,toit,ouvrant,capote,base,mazda,mx5,2016,moteur,turbo,abarth,variante,annoncée,futur,japon,hiroshima

15:09 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Histoire, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fiat, 124, spider, cabriolet, roadster, deux places, toit, ouvrant, capote, base, mazda, mx5, 2016, moteur, turbo, abarth, variante, annoncée, futur, japon, hiroshima | | |

Spaitalia,francorchamps,circuit,spa,édition,nouvelle,ferrari,alfa romeo,maserati,lamborghini,Fiat,alfa romeo,abarth,exposition,démonstration,DG Sport,theux,organisation

En 2014, après un an d’absence, DG Sport relançait la machine SpaItalia. Fort de cette première expérience 100% italienne, l’organisateur reprendra ses quartiers sur le circuit de Spa-Francorchamps les 26 et 27 septembre 2015 pour la 13e édition de ce désormais classique. Et les idées ne manquent pas dans le chef de l’équipe theutoise pour faire de cette deuxième édition "version DG Sport" une grande fête de l’Italie.

Spaitalia,francorchamps,circuit,spa,édition,nouvelle,ferrari,alfa romeo,maserati,lamborghini,Fiat,alfa romeo,abarth,exposition,démonstration,DG Sport,theux,organisation

En effet, les troupes sont à pied d’œuvre et multiplient les contacts avec les représentants des marques transalpines afin d’assurer le spectacle tant au sein du paddock que sur la piste. Outre la présence des macchine italiane, la volonté est d’animer le paddock de l’anneau ardennais d’échoppes ayant pour dénominateur commun l’Italie. Et le choix ne manque pas dans le panel des produits italiens, des clubs liés aux différentes marques et autres représentants du bel paese.

Spaitalia,francorchamps,circuit,spa,édition,nouvelle,ferrari,alfa romeo,maserati,lamborghini,Fiat,alfa romeo,abarth,exposition,démonstration,DG Sport,theux,organisation

Alors, ne manquez pas cette occasion de vivre un week-end 100% italien et réservez d’ores et déjà les 26 et 27 septembre 2015. Ciao a tutti!