spa,rally,2017,championnat,belgique,manche,cherain,DS3,RRC,Princen,Skoda,Fabia,R5,Abbring,Kevin,208,Peugeot,T16,Allart,verschueren,bouvy,duez,porsche,997,GT3

Quelle course! Pour sa troisième édition sous la houlette de DG Sport, le Spa Rally a connu un déroulement véritablement hallucinant. Tout a débuté le vendredi 17 mars lors des quatre spéciales disputées aux alentours du circuit de Francorchamps. Il fait encore sec lorsque les pilotes découvrent le tracé signé par l’inévitable Robert Vandevorst.

spa,rally,2017,championnat,belgique,manche,cherain,DS3,RRC,Princen,Skoda,Fabia,R5,Abbring,Kevin,208,Peugeot,T16,Allart,verschueren,bouvy,duez,porsche,997,GT3

Kevin Abbring (Peugeot 208 T16 R5) signe le premier meilleur temps de l’épreuve devant la Skoda Fabia WRC de Michaël Albert et la Fabia R5 de Guillaume Dilley. Mais dans la suivante, une belle spéciale de 25,41 km, le Hollandais enfonce le clou tandis que Princen (Skoda Fabia R5) revient à la deuxième place du général provisoire mais il pointe déjà à 23’’ du leader à cause d’ennuis de freins.

spa,rally,2017,championnat,belgique,manche,cherain,DS3,RRC,Princen,Skoda,Fabia,R5,Abbring,Kevin,208,Peugeot,T16,Allart,verschueren,bouvy,duez,porsche,997,GT3

L’étonnant coréen Chewon Lim est alors troisième sur la Hyundai i20 R5 officielle. Un espoir qui semble visiblement très à son aise dans les portions rapides pour son deuxième rallye avec une R5. Par contre, selon Freddy Loix, il est totalement perdu dans le serré et le technique.

spa,rally,2017,championnat,belgique,manche,cherain,DS3,RRC,Princen,Skoda,Fabia,R5,Abbring,Kevin,208,Peugeot,T16,Allart,verschueren,bouvy,duez,porsche,997,GT3

Davantage dans le rythme, Kris Princen signe un premier meilleur temps lors du second passage sur le circuit. Mais un premier fait de course va venir entacher cette première soirée de course lorsque le Trudonnaire ralentit fortement suite à la présentation d’un drapeau jaune. Mais ses adversaires, qui n'ont pas coupé leur élan, jurent leurs grands dieux qu’il n’y avait pas de drapeau…

spa,rally,2017,championnat,belgique,manche,cherain,DS3,RRC,Princen,Skoda,Fabia,R5,Abbring,Kevin,208,Peugeot,T16,Allart,verschueren,bouvy,duez,porsche,997,GT3

Le classement provisoire du vendredi soir n’a donc guère de valeur puisque Kris se verra attribuer un temps rectifié le lendemain. La pluie a fait son apparition durant la nuit et le tracé est rapidement rendu particulièrement délicat. On a déjà perdu De Cecco (Peugeot 208 T16 R5) et de Mévius (Peugeot 208 R2), trahis par les moteurs de leurs Peugeot, Albert (allumage) ou encore Fernemont (Ford Fiesta R5-flexible de frein) qui n’a pas pris le départ de la deuxième journée.

spa,rally,2017,championnat,belgique,manche,cherain,DS3,RRC,Princen,Skoda,Fabia,R5,Abbring,Kevin,208,Peugeot,T16,Allart,verschueren,bouvy,duez,porsche,997,GT3

Il faut être fou pour aller se planter au beau milieu des champs pour assister à la première spéciale du samedi. Pourtant, Le Rédacteur Auto était bel et bien à Wanne (voir les live sur notre page facebook). D’emblée, le leader Kevin Abbring donne des sueurs froides à son équipe en s’offrant un bel écart de conduite mais il ne perd que 18’’ dans l’aventure. Son challenger, Kris Princen, n’en profite guère puisqu’il crève dans le chrono suivant, Rochelinval, où il perd 27’’. Même cause, mêmes effets pour Kevin Demaerschalk, et Armand Fumal qui restent toutefois en course, au contraire de Chewon Lim (Hyundai i20 R5) victime d’une sortie de route et de Guillaume Dilley (Skoda Fabia R5) qui finit par jeter le gant après avoir crevé deux pneus.

spa,rally,2017,championnat,belgique,manche,cherain,DS3,RRC,Princen,Skoda,Fabia,R5,Abbring,Kevin,208,Peugeot,T16,Allart,verschueren,bouvy,duez,porsche,997,GT3

C’est déjà totalement détrempés que nous nous dirigeons vers la spéciale de la Clémentine pour un premier passage où nous retrouvons les connaisseurs dont Freddy Loix qui nous commente alors chaque passage. Quel bonheur! Lorsque nous lui demandons s’il se verrait bien au volant d’une mélodieuse 911 GT3, il n’est pas très chaud tout simplement, nous répond-il en riant, parce qu’on voudrait encore que je sois devant toutes les autres Porsche

spa,rally,2017,championnat,belgique,manche,cherain,DS3,RRC,Princen,Skoda,Fabia,R5,Abbring,Kevin,208,Peugeot,T16,Allart,verschueren,bouvy,duez,porsche,997,GT3

A ce moment-là, Abbring compte 20’’ d’avance sur Princen et 1’06’’ sur Cédric Cherain (DS3 RRC). Quatrième à 3’02’’, Kevin Demaerschalk (DS3 R5) ne joue plus la victoire… et il sera trahi par l’électronique de sa voiture préparée chez J-Motorsport.

spa,rally,2017,championnat,belgique,manche,cherain,DS3,RRC,Princen,Skoda,Fabia,R5,Abbring,Kevin,208,Peugeot,T16,Allart,verschueren,bouvy,duez,porsche,997,GT3

Le temps pour nous de nous sustenter et de nous réchauffer un peu et nous apprenons que Kevin Abbrin s’est sorti lors du second passage dans Wanne. La Peugeot 208 T16 R5 ne remportera pas encore une victoire cette fois-ci. On imagine alors Princen dans un fauteuil, il compte 46’’ de bonus sur le Liégeois, et il semble parfaitement gérer son avance même s’il laisse Cherain revenir à 20’’ juste avant le dernier secteur chronométré disputé à nouveau aux alentours de la Clémentine.

spa,rally,2017,championnat,belgique,manche,cherain,DS3,RRC,Princen,Skoda,Fabia,R5,Abbring,Kevin,208,Peugeot,T16,Allart,verschueren,bouvy,duez,porsche,997,GT3

La spéciale prend du retard et puis soudain, c’est le coup de théâtre. Princen part en tonneaux. comment des pilotes expérimentés peuvent-ils encore se montrer aussi fébriles lorsqu'il sont à quelques kilomètres d'une victoire? C'est en tous cas ce que l'on appelle la glorieuse incertitude du sport. Qui a cette fois sourit à Cédric Cherain qui l’emporte de manière totalement inattendue mais après avoir réalisé une grosse prestation qui aura marqué les esprits…

″Je m’aligne au coup par coup sans viser le titre et dans cette optique, une victoire est précieuse pour tenter de persuader des partenaires de miser sur moi pour d’autres rendez-vous. Ici, je suis mal parti en commettant une erreur dans la spéciale d’ouverture mais samedi, j’ai trouvé des conditions qui me convenaient bien: j’adore ces spéciales très naturelles, et la boue ne me gêne pas. J’ai donc attaqué pour maintenir Kris sous pression, avec le résultat qu’on connaît. Après le Wallonie, le Condroz et l’East Belgian, je m’impose à Spa, la quatrième grande épreuve wallonne. Ce succès me comble d’autant plus qu’il a été conquis sur des routes où je venais en spectateur quand j’étais gamin.″

spa,rally,2017,championnat,belgique,manche,cherain,DS3,RRC,Princen,Skoda,Fabia,R5,Abbring,Kevin,208,Peugeot,T16,Allart,verschueren,bouvy,duez,porsche,997,GT3

Deuxième, Benoît Allart tenait avant tout à rejoindre l’arrivée sans abîmer la Skoda Fabia R5 de San Mazuin. Il n’était évidemment pas le plus rapide, loin de là, mais on comprend qu’il avait besoin de retrouver la confiance après ses sorties de Landen et du Condroz…

spa,rally,2017,championnat,belgique,manche,cherain,DS3,RRC,Princen,Skoda,Fabia,R5,Abbring,Kevin,208,Peugeot,T16,Allart,verschueren,bouvy,duez,porsche,997,GT3

Troisième, Vincent Verschueren n’a vraiment pas été transcendant à Spa. Auteur d’une erreur inadmissible dans la spéciale initiale où il effectuait un tour trop peu avant de signer d’autres fautes le lendemain, le pilote de la Skoda Fabia R5 GoDrive s’installe en tête du classement provisoire du championnat.

spa,rally,2017,championnat,belgique,manche,cherain,DS3,RRC,Princen,Skoda,Fabia,R5,Abbring,Kevin,208,Peugeot,T16,Allart,verschueren,bouvy,duez,porsche,997,GT3

Quatrième, Armand Fumal s’est également offert quelques frayeurs mais à sa décharge, c’était son premier rallye sous la pluie avec sa DS3 R5. Il devance un Fred Bouvy des grands jours qui place sa Porsche 997 GT3 au cinquième rang dans des conditions absolument pas favorables à cette propulsion surpuissante sur des routes particulièrement sales et étroites!

spa,rally,2017,championnat,belgique,manche,cherain,DS3,RRC,Princen,Skoda,Fabia,R5,Abbring,Kevin,208,Peugeot,T16,Allart,verschueren,bouvy,duez,porsche,997,GT3

Classement final
1. C. Cherain-J.P. Delmelle (Citroën DS 3 RRC) 1h55’21’’8
2. B. Allart-K. Fernandez (Skoda Fabia R5) +6’02″0
3. V. Verschueren-Veronique Hostens (Skoda Fabia R5) +7’07″1
4. A. Fumal-M.
Louette (DS 3 R5) +7’46″1
5. F. Bouvy-J.L. Hottelet (Porsche 997 GT3) +8’45″6
6. J. Claerhout-P. Vandeputte (Porsche 997 GT3) +12’33″6
7. B. Rouard-S. Delhaye (Citroën DS3 R3) +14’32″5
8. R. Delhez-G. Bollette (Opel Adam R2) +14’56″7
9. M. Duez-A.
Leyh (Porsche 997 GT3) +16’08″8
10. Aurélie Dehaye-E. Gully (VW Golf kit car) +18’50″1

spa,rally,2017,championnat,belgique,manche,cherain,DS3,RRC,Princen,Skoda,Fabia,R5,Abbring,Kevin,208,Peugeot,T16,Allart,verschueren,bouvy,duez,porsche,997,GT3

14:42 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : spa, rally, 2017, championnat, belgique, manche, cherain, ds3, rrc, princen, skoda, fabia, r5, abbring, kevin, 208, peugeot, t16, allart, verschueren, bouvy, duez, porsche, 997, gt3 | | |

 

autonews,décembre,2013,264,mensuel,revue,magazine,auto,rallye,essais,test,industrie,interview,wales,espagne,condroz,neuville,thierry,futur,wrc,lotus,exige,cup r,hyundai,motorsport

 

Comme chaque année à pareille époque, la rédaction d’autonews s’est réunie pour attribuer ses traditionnels awards. Une fois encore, il y aura des heureux et des déçus mais comme la saison 2014 remet les compteurs à zéro, il sera toujours temps de se rattraper pour la prochaine édition. De saison 2014, il en est également question dans la présentation du WRC signée Vincent Marique. Les mouvements ont été particulièrement nombreux et, à part VW, chaque équipe démarrera au Monte-Carlo avec de nouveaux pilotes. Intéressant.

En cette période marquée par les cadeaux, autonews vous a, une nouvelle fois, particulièrement gâtés avec de multiples interviews. Nous sommes allés à la rencontre de Michal Hrabanek, le patron de Skoda Motorsport, mais aussi de Matthias Boon, le nouveau Champion de Belgique Junior des Rallyes, et de Guillaume de Mevius, que nous considérons comme la révélation de la saison écoulée. Deux jeunes qui ont marqué la saison 2013 du BRC de leur empreinte. Franky Boulat, le champion du Criterium nous a également accordé une entrevue pour apprendre à mieux le connaître.

Le Monza Rally Show est devenu, en quelques années, une manifestation typique de l’entre-saison et nous y avions notre envoyé spécial! Plus près de nous, les dernières épreuves communautaires font également l’objet de reportages complets.

Ce mois-ci, notre essai-course concerne de bien jolis bolides puisque Hugo Van Opstal a découvert de l’intérieur la Porsche 996 de Van Parijs et la 997 de Bernard Munster pour une comparaison directe.

Du côté des essais routiers, nous vous offrons une perle rare dans le chef de l’Aston Martin DB9 que nous avons testée malheureusement trop brièvement. La BMW 318d Gran Turismo, la nouvelle Dacia Duster et la très pratique Ford Tourneo Connect sont aussi passées entre nos mains. Par ailleurs, trois matches vous sont proposés: Kia Pro Cee'd GT contre VW Golf 7 GTI, Audi A3 berline TFSi face à la Peugeot 308 THP et Honda CR-V 1.6 DTEC-Toyota RAV4 2.0 D-4D, tous deux en version 2WD.

Enfin, le cahier HISTOnews revient en détail sur la carrière de Michel Luxen tandis que l’East African Safari Classic et le Tour de Belgique vous sont largement contés.

 

autonews,décembre,2013,264,mensuel,revue,magazine,auto,rallye,essais,test,industrie,interview,wales,espagne,condroz,neuville,thierry,futur,wrc,lotus,exige,cup r,hyundai,motorsport

Porsche,997,911,RSR,GT3 RSR,Prospeed,belge,livrée,livery,décoration,design,liégeois,Penders,Goossens,Graffiti Research,Poncelet,endurance,Le Mans, 24 Heures,24 Heures du Mans,LM GT Pro,

Après la livrée des Porsche américaines du Flying Lizard, voici la superbe robe de la 911 GT3 RSR de l'équipe liégeoise Prospeed. Celle-ci a présenté la décoration de son bolide aujourd'hui, place des Jacobins lors des vérifications techniques préliminaires aux 24 Heures du Mans. L’équipe belge aborde sa seconde participation. Mais l’équipage de la Porsche 911 RSR #75 possède de l’expérience avec, excusez du peu, trois pilotes rodés aux standards d’une équipe officielle. Pour seconder Marc Goossens et Marco Holzer, le team aux couleurs CPL Trans & GrafiWrap accueille le véloce mais néanmoins néophyte au Mans, Néerlandais Jaap van Lagen.

Porsche,997,911,RSR,GT3 RSR,Prospeed,belge,livrée,livery,décoration,design,liégeois,Penders,Goossens,Graffiti Research,Poncelet,endurance,Le Mans, 24 Heures,24 Heures du Mans,LM GT Pro,

C'est le jeune Loïc Poncelet de Graffiti Research qui a signé ce chef d'oeuvre et il s'en explique: «iBird est une carrosserie devenue oiseau. Un oiseau au plumage bigarré dont la technologie embarquée, hautement sophistiquée, devient l’une des conditions premières à la réalisation d’une performance. L’être et la matière, l’harmonie et la rigueur, l’esthétique et la fonction, couleurs chaudes et couleurs froides, les contrastes sont une source d’inspiration inépuisable. Comme l’est aussi la lumière. Un halo de lumière, à naître dans le pare-chocs avant, offrira une lecture supplémentaire au design d'iBird pendant la nuit. J’y tenais. Le Mans, c’est aussi la magie de la nuit!»

Porsche,997,911,RSR,GT3 RSR,Prospeed,belge,livrée,livery,décoration,design,liégeois,Penders,Goossens,Graffiti Research,Poncelet,endurance,Le Mans, 24 Heures,24 Heures du Mans,LM GT Pro,

Porsche,911,GT3,RS,997,500 ch,sportive,propulsion,compétition,piste,track,road,civile,homologée,juillet,2011,GT3-RS,4.0,

Avec la 911 GT3 RS 4.0, c’est l’une des Porsche de série dérivées de la compétition les plus prisées et les plus couronnées de succès qui aborde la dernière ligne droite puisqu'il s'agit de l'ultime déclinaison de la 997. Limitée à 600 exemplaires, la GT3 RS 4.0 est une voiture homologuée pour la route dotée de toutes les caractéristiques qui ont permis à la 911 GT3 de s’imposer sur les circuits dans sa série. Jusqu’au plus profond de lui-même, ce nouveau modèle recourt à une technologie de pointe directement issue de la compétition: ainsi, le vilebrequin de son moteur boxer est en tous points identique à celui du 6 cylindres de la voiture de course 911 GT3 RSR, la liaison avec les pistons forgés étant assurée par des bielles en titane. En plus d’être le plus gros moteur à tempérament sportif jamais implanté dans une 911, le 4 l qui anime la 911 GT3 RS est, avec 125 ch/l, le moteur atmosphérique à la puissance spécifique la plus élevée: il atteint sa puissance maximale de 500 ch à 8.250 tr/min. Le couple culmine pour sa part à 5.750 tr/min. avec 460 Nm.

Porsche,911,GT3,RS,997,500 ch,sportive,propulsion,compétition,piste,track,road,civile,homologée,juillet,2011,GT3-RS,4.0,

Disponible uniquement avec une boîte manuelle à 6 vitesses, la 911 GT3 RS accélère de 0 à 100 km/h en 3"9 et atteint les 200 km/h en moins de 12" grâce à l’étagement des rapports conçu pour une utilisation sur circuit. La dynamique de roulage exceptionnelle de la 911 GT3 RS 4.0 est le résultat d’une mise au point méticuleuse et coordonnée qui n’a négligé aucun détail. Comme l’emploi d’éléments de châssis de compétition, la réduction de poids a occupé une place prépondérante. Dotée en série d’éléments allégés tels les sièges-baquets, le capot avant et les ailes avant en carbone, les vitres arrière en matériau synthétique et des tapis optimisés en termes de poids, la deux places n’accuse que 1.360 kg sur la balance, en ordre de marche et tous pleins faits. Elle affiche ainsi un rapport poids/puissance de 2,72 kg/ch qui la fait passer sous le cap magique des 3 kg/ch.

Porsche,911,GT3,RS,997,500 ch,sportive,propulsion,compétition,piste,track,road,civile,homologée,juillet,2011,GT3-RS,4.0,

Cette 911 en série limitée exhibe à sa sortie d’usine une robe blanche et souligne sa proximité avec lemonde de la compétition en adoptant un look dynamique caractérisé par des voies élargies, une garde ausol limitée, un grand aileron arrière avec supports adaptés, un double embout d’échappement centraltypique et une carrosserie à l’aérodynamisme optimisé. Utilisés pour la première fois sur une Porsche desérie, les déflecteurs (dits « flics ») montés latéralement sur la jupe avant témoignent du peaufinageaérodynamique. Ils sont à l’origine d’une meilleure déportance sur le train avant et assurent, de concertavec l’aileron arrière, qui génère un appui vertical, l’équilibre aérodynamique de la voiture. À vitessemaximale, la GT3 RS est ainsi plaquée au sol par les forces aérodynamiques avec une portancenégative accrue de plus de 190 kg.La nouvelle 911 GT3 RS 4.0 sera commercialisée dès le mois de juillet 2011.

Porsche,911,GT3,RS,997,500 ch,sportive,propulsion,compétition,piste,track,road,civile,homologée,juillet,2011,GT3-RS,4.0,

18:42 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : porsche, 911, gt3, rs, 997, 500 ch, sportive, propulsion, compétition, piste, track, road, civile, homologée, juillet, 2011, gt3-rs, 4.0 | | |

391233__DSC1866.JPG

La Porsche 911 Speedster est un cabriolet biplace qui se démarque des autres 911 par son pare-brise plus incliné. Le dernier exercice du genre datait déjà de 1992 lorsque Porsche avait offert pareil traitement à sa série 964. 

33144750001_large.jpg

Un pare-brise qui s'abaisse de 60 mm tandis que la carrosserie de la 997 phase II récupère les voies arrière élargies de 44 mm des versions à quatre roues motrices. Cette propulsion est mue par le 3.8 gonflé à 408 ch. La transmission aux roues arrière est confiée à la boîte à double embrayage PDK associée à un autobloquant. La Porsche 911 Speedster a aussi droit aux freins en céramique PCCB et à la suspension active PASM. Le système de protection contre les tonneaux des cabriolets Porsche a été affiné pour ce modèle. 391234__DSC1868.JPG

Ce Speedster s'offre également des jupes spécifiques. Il sera réservé à 356 clients, en hommage à la 356 Speedster. Cette série limitée, disponible en Pure Blue ou Carrera White, sera lancée en décembre prochain. Le joujou idéal pour passer l'hiver en Californie... 

X_14448_4.jpg

13:41 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : porsche, 911, speedster, 356 exemplaires, paris, salon, cabriolet, roadster, 408 ch, 997, 1992, nouveau, retour | | |

Porsche Carrera GTS.jpg

Avec 17 versions différentes, la 911 est la plus éclectique des sportives. Pourtant, elle a trouvé le moyen de se diversifier encore, grâce à ses variantes Carrera GTS et Carrera GTS Cabriolet. Présentées à Paris, ces deux nouvelles recrues viennent se placer entre la Carrera S de 385 ch et la pistarde GT3 de 435 ch. Pour cela, elles reprennent le flat-six 3.8 poussé à 408 ch, déjà vu sur la série limitée Sport Classic et proposé en option sur la gamme Carrera S. Voilà qui permet de gagner 4 km/h en pointe, avec 306 km/h revendiqués, et 0"1 sur le 0 à 100 km/h, désormais effectué en 4"2 avec la boîte à double embrayage PDK et le pack Sport Chrono Plus optionnels. Les mélomanes devraient par ailleurs se réjouir de la présence d'un échappement sport.

Porsche Carrera GTS'.jpg

Mais ces deux coquettes se soucient avant tout de leur esthétique, à l'image des anciennes "Turbo Look" ou des 996 Carrera 4S. Elles profitent ainsi de la voie arrière élargie de 44 mm présente sur les Carrera 4 à transmission intégrale, alors qu'il s'agit de simples propulsions. Ces Carrera GTS s'offrent aussi des jantes noires à écrou central, des jupes noires ou encore des boucliers spécifiques.

Porsche Carrera GTS'''.jpg

Dans l'habitacle, quelques détails font la différence, comme des sièges sport, un volant redessiné et un généreux usage de l'Alcantara. Voilà qui devrait réjouir tous ceux qui trouvent les classiques 911 Carrera trop communes et les GT3, Turbo et autres GT2 RS trop chères. Même si le tarif n'a rien d'amical : vendue dès décembre, cette Porsche 911 Carrera GTS sera vendue à partir de 107.932€ et le cabriolet à partir de 118.217€.

Porsche Carrera GTS''.jpg

20:59 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : porsche, 911, 997, carrera, gts, 3.8, flat six, 408 ch, décembre, 2010, look | | |