legend,boucles,bastogne,neuville,duval,escort,porsche,911,ford,thiry,verreydt,MY Racing,matton,elena,rally,historic,régularité

Traditionnelle manche d’ouverture de la saison rallystique belge, les Legend Boucles devraient attirer la grande foule, ce week-end dans la région de Bastogne.

Si, à une semaine près, les routes ne seront pas blanches, c’est sous le soleil et par des températures plutôt agréables pour un mois de février que devraient en découvre les quelques 285 concurrents attendus au départ ce samedi matin sous le chapiteau dressé sur la Place McAuliffe, à côté du célèbre char.

legend,boucles,bastogne,neuville,duval,escort,porsche,911,ford,thiry,verreydt,MY Racing,matton,elena,rally,historic,régularité

Le succès populaire de cette 59ème édition est garanti par l’affiche royale avec un duel au sommet attendu entre nos deux meilleurs rallymen de tous les temps, Thierry Neuville et François Duval.

De retour après trois ans d’absence aux Boucles, notre vice-champion du monde, toujours épaulé par Nicolas Gilsoul, découvrira le pilotage de la Porsche 911 Gr.4 imposée en 2016 par le patron de BMA Bernard Munster. Le pilote Hyundai aura à cœur d’oublier ses déboires de début de saison avec une domination qui ne s’est, hélas, pas concrétisée dans les résultats. A quelques centimètres près, nous aurions pu accueillir le leader du Mondial WRC à Bastogne…

"Mon premier objectif ici est de me faire plaisir," affirme le Saint-Vithois débarquant cet après-midi depuis une séance de tests en Espagne. "C’est la seule fois de l’année que je vais pouvoir rouler sans pression, juste faire des grands travers et régaler mes supporters."

legend,boucles,bastogne,neuville,duval,escort,porsche,911,ford,thiry,verreydt,MY Racing,matton,elena,rally,historic,régularité

Gageons toutefois qu’une fois le casque sur les oreilles, Thierry n’amusera pas la galerie et taquinera le chrono histoire de pouvoir défier celui qui est devenu la référence, le seul triple vainqueur des Legend, François Duval. Lauréat en 2013, 2014 et 2015, le pilote de Cul-des-Sarts est de retour après un an d’absence sur une Ford Escort MKII BDA Gr.4, cette fois issue des ateliers de Paul Lietaer.

"La journée terre et le Target Time qui ne nous obligera plus à faire du surplace à l’arrivée de chaque spéciale m’ont motivé à revenir," affirme l’ex-enfant terrible.

La présence de son successeur dans le rôle d’ambassadeur mondial, seul autre Belge à avoir réussi l’exploit de s’imposer en Championnat du Monde, aussi sans doute.

"Cela va être un combat entre le vieux et le jeune," sourit Dudu .

Neuville-Duval, voilà un duel Historic auquel les fans attendus en nombre dès ce soir pour la séance de dédicaces sous le chapiteau (18h) puis pour la parade en ville (19h-21h) n’ont encore jamais eu l’occasion d’assister.

legend,boucles,bastogne,neuville,duval,escort,porsche,911,ford,thiry,verreydt,MY Racing,matton,elena,rally,historic,régularité

Mais nos deux stars mondiales ne seront pas les seules pointures à faire danser les grands-mères d’avant 1987.

Parmi la centaine d’équipages engagés en Legend, on retrouve notamment six autres anciens vainqueurs. A commencer par Patrick Snijers, huit victoires dont deux en Legend, lui aussi sur une toute bonne Escort Gr.4. Mais aussi le triple couronné (à l’époque du moderne) Renaud Verreydt (Escort MKI), le premier vainqueur des Legend Marc Timmers (Porsche), Bruno Thiry (Datsun Violet Gr.2) sans oublier le tenant du titre, Bernard Munster (Porsche).

legend,boucles,bastogne,neuville,duval,escort,porsche,911,ford,thiry,verreydt,MY Racing,matton,elena,rally,historic,régularité

Pas d’ancien champion du monde cette année, mais quelques très bons étrangers quand même emmenés par le pilote officiel Citroën en WRC Stéphane Lefèbvre (Visa 1000 Pistes Gr.B). Le Français retrouvera ses compatriotes Jean-François Mourgues (Escort Gr.4), François Lethier (Peugeot 504 V6 Gr.5) ou Alain Deveza (Subaru Impreza Gr.A en Démo).

legend,boucles,bastogne,neuville,duval,escort,porsche,911,ford,thiry,verreydt,MY Racing,matton,elena,rally,historic,régularité

Parmi les pilotes jouissant d’une certaine notoriété, on citera encore la venue du patron de Citroën Racing Yves Matton sur sa Porsche Gr.3 toujours partagée avec l’équipier de Loeb Daniel Elena, le touche-à-tout Fred Bouvy (Porsche), le champion du monde d’attelage Félix-Marie Brasseur (Porsche) le pilote officiel BMW en DTM Maxime Martin (Opel Kadett), le pilote ex-mystère Larry Cols pour un sympathique retour après neuf ans d’absence ou encore Stéphane Henrard étrennant en Démo son tout nouveau buggy Dunbee.

legend,boucles,bastogne,neuville,duval,escort,porsche,911,ford,thiry,verreydt,MY Racing,matton,elena,rally,historic,régularité

Record d’affluence (185 voitures) battu en Classic, l’épreuve de régularité à 60 km/h, avec pléthore de favoris, de voitures originales et la présence, pour la troisième année consécutive, de notre ex-premier ministre Guy Verhofstadt, cette fois au volant d’une Lancia.

legend,boucles,bastogne,neuville,duval,escort,porsche,911,ford,thiry,verreydt,MY Racing,matton,elena,rally,historic,régularité

Tout ce beau monde en découdra durant deux jours lors de ce « remake » motorisé de la bataille des Ardennes. Au programme, douze spéciales (111 km) pour la journée du samedi puis six spéciales terre totalisant 80 km lors de l’étape dominicale (toutes en Power Stage c’est-à-dire avec des pénalités doublées) avec un juge de paix unique en Belgique de plus de 37 km du côté d’Herbeumont.

legend,boucles,bastogne,neuville,duval,escort,porsche,911,ford,thiry,verreydt,MY Racing,matton,elena,rally,historic,régularité

Même avec des anciennes, il va y avoir du sport et surtout beaucoup de spectacle ce week-end lors d’une 59ème édition des Legend Boucles s’annonçant tout simplement exceptionnelle. Amis spectateurs, soyez prudents. Sur les bords des spéciales comme sur les routes…

10:20 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : legend, boucles, bastogne, neuville, duval, escort, porsche, 911, ford, thiry, verreydt, my racing, matton, elena, rally, historic, régularité | | |

essai,test,routier,porsche,911,carrera,4S,cabriolet,new,nouvelle,4WD,été,plaisir,2016

Ce n’est pas sans certains à priori que nous avons pris possession de cette Porsche 911 Carrera 4S Cabriolet. Trop grosse, trop banale, trop connue. Et puis le charme opère. Délicatement, inévitablement, insidieusement. Les kilomètres défilent, nos passagers s’emballent et puis l’envie de poursuivre la route toute la nuit. Quels sont donc les ingrédients de cette drogue savamment distillée?

Des lignes connues, un intérieur sobre et une sonorité trop étouffée seront les seuls défauts que nous retiendrons de cet essai. Autant les citer d’entrée de jeu pour ne plus y revenir par la suite. Parce que ces lignes connues depuis 50 ans font encore mouche auprès des passants. Il faut dire que le superbe rouge carmin de notre voiture d’essai plaisait beaucoup. Hérésie diront pourtant les tifosis! A l’intérieur, c’est effectivement très sobre et austère mais on se sent bel et bien à bord d’une 911. Petit bémol pour la largeur du combiné reprenant tous les cadrans face au conducteur. Certains indicateurs, comme le niveau du réservoir, nous obligeaient à nous pencher pour pouvoir les lire. Mais la finition est absolument sans défaut ainsi que la position de conduite bien aidée par les sièges sport à 2.500 euros!

essai,test,routier,porsche,911,carrera,4S,cabriolet,new,nouvelle,4WD,été,plaisir,2016

Confort remarquable

La première réflexion de nos passagers concernait d’abord le confort. Qu’ils viennent d’un coupé sportif ou d’une compacte, tous s’extasiaient devant le confort de cette 911 véritablement conçue pour avaler les kilomètres en toute sérénité. Nos mauvaises routes sont avalées en toute décontraction. Mais pour goûter à la quintessence de notre bolide allemand, il nous faut nous éloigner des routes encombrées. Nous plaçons la molette de sélection des programmes, positionnée sur le volant sport GT optionnel, sur S et le témoin de l’échappement sport s’allume tandis que le Start & Stop n’est plus disponible. La poussée est franche mais pas encore sauvage.

essai,test,routier,porsche,911,carrera,4S,cabriolet,new,nouvelle,4WD,été,plaisir,2016

Suffisante pour impressionner ceux qui n’ont pas l’habitude de tels engins surtout sur nos petites routes ardennaises. Mais il reste pourtant une étape à franchir en tournant à nouveau la molette d’un quart de tour pour la positionner sur Sport+. Là, la suspension durcit et la boîte passe en mode rapide, rétrogradant de plusieurs rapports pour nous offrir la pleine puissance. Les 420 chevaux du petit 3.0 turbo sont présents même si la sonorité n’impressionne guère. Si vous appuyez sur le centre du petit bouton en question, vous bénéficiez d’un boost de 20 secondes, histoire de dégoûter définitivement vos suiveurs.

essai,test,routier,porsche,911,carrera,4S,cabriolet,new,nouvelle,4WD,été,plaisir,2016

Freinage en béton

En décapotant, vous bénéficiez d’une visibilité améliorée, celle-ci n’étant pas le point fort du cabriolet lorsqu’il est couvert. Vous vivez alors les sensations au maximum et lorsqu’est venu l’heure de ralentir, vous pouvez toujours compter sur des freins très impressionnants. Les distances de freinage sont réduites comme jamais. Technologiquement, cette Porsche 911 Carrera 4S est assez impressionnante mais la place nous manque pour vous détailler le différentiel vectoriel de couple ou l’essieu arrière directionnel. Toujours est-il que même sous la pluie, cette 911 est absolument souveraine même s’il ne faut pas oublier la taille des Pirelli P Zero. Nous avons d’ailleurs réussi à l’embarquer, sur route détrempée, dans un travers joliment maîtrisé (et ce en mode Confort), preuve s’il le fallait encore que la répartition de puissance, malgré les quatre roues motrices, privilégie toujours le train arrière.

essai,test,routier,porsche,911,carrera,4S,cabriolet,new,nouvelle,4WD,été,plaisir,2016

Mais sous le soleil, elle est définitivement facile à conduire vite et ça, pour une 911, c’est un petit miracle. De quoi faire la moue chez les puristes. Qui regretteront également ce sifflement continu en provenance de l’arrière. Cette turbine qui siffle pour garantir un couple de 500 Nm disponible de 1.700 à 5.000 trs/min, soit tout bonnement la plage d’un Diesel ordinaire.

essai,test,routier,porsche,911,carrera,4S,cabriolet,new,nouvelle,4WD,été,plaisir,2016

Prix hallucinant

Affichée à 135.036 €, la Porsche dont nous avions hérité se voyait greffée de 37.000 € d’options pour atteindre la somme hallucinante de 172.000 € pour une Porsche dotée d’un petit 3.0 6 cylindres à plat de seulement 420 ch. Mais tout est payant à l’image de la bande pare-soleil sur le pare-brise (121 €), du régulateur de vitesse (363 €), des tapis de sol (205 €) ou encore de l’emblème Porsche sur les appuie-têtes (230 €).

essai,test,routier,porsche,911,carrera,4S,cabriolet,new,nouvelle,4WD,été,plaisir,2016

Le budget est conséquent mais le plaisir offert est incomparable en termes d’efficacité, de confort et de motricité malgré le petit bémol dû au manque de vocalises. A se demander si les échappements Sport facturés 2.843 € sont vraiment nécessaires…

+

Comportement magique

Freinage en béton

Confort de limousine

-

Sonorité discrète

Intérieur sobre

essai,test,routier,porsche,911,carrera,4S,cabriolet,new,nouvelle,4WD,été,plaisir,2016

21:00 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : essai, test, routier, porsche, 911, carrera, 4s, cabriolet, new, nouvelle, 4wd, été, plaisir, 2016 | | |

Salon,Genève,2016,Porsche,Techart,préparateur,tuning,911,carrera,turbo,moteur,carrosserie,

Le préparateur TechArt, principalement spécialisé sur les modèles de Zuffenhausen, a dévoilé à Genève ses dernières réalisations. Parmi ces nouveautés, des améliorations sur les 911 Carrera S et Turbo. La Carrera S s’offre quelques chevaux supplémentaire en passant de 420 ch à 460 ch pour un couple porté à 560 Nm contre 500 Nm.

Salon,Genève,2016,Porsche,Techart,préparateur,tuning,911,carrera,turbo,moteur,carrosserie,

De son côté la plus puissante 911 Turbo hérite d’une cavalerie encore plus généreuse à 640 ch et 880 Nm soit un gain respectif de 60 ch et 130 Nm et s'exposait sous forme de cabriolet. Pour le reste, TechArt nous sert ses habituels ingrédients entre appendices de carrosserie (aileron arrière fixe, jupes latérales, diffuseur, spoilers, etc), ligne d’échappement, jantes et menus changements opérés au sein des habitacles.

Salon,Genève,2016,Porsche,Techart,préparateur,tuning,911,carrera,turbo,moteur,carrosserie,

Salon,Genève,2016,Porsche,Techart,préparateur,tuning,911,carrera,turbo,moteur,carrosserie,

Salon,Genève,2016,Porsche,Techart,préparateur,tuning,911,carrera,turbo,moteur,carrosserie,

Salon,Genève,2016,Porsche,Techart,préparateur,tuning,911,carrera,turbo,moteur,carrosserie,

Salon,Genève,2016,Porsche,Techart,préparateur,tuning,911,carrera,turbo,moteur,carrosserie,

09:10 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : salon, genève, 2016, porsche, techart, préparateur, tuning, 911, carrera, turbo, moteur, carrosserie | | |

Ruf,salon,Genève,2016,porsche,911,CTR2,CTR3,Turbo,R-Limited,SCR,RTR,narrow,Ultimate,

Véritable passionné de la marque de Zuffenhausen, Aloïs Ruf ne travaille pas que sur les modèles Porsche récents. A l'image de cette Ruf Ultimate motorisée par un Flat 6 3.6 développant 590 ch et 720 Nm à 4.500 tr/min. Cette 911 de type 964, est équipée d’une boîte de vitesse manuelle à 6 rapports. Sa carrosserie a été changée en introduisant davantage de carbone, baissant ainsi le poids à 1.215 kg. Elle est équipée de frein en carbone céramique et de jantes Ruf de 18 pouces. Sa vitesse maximale est de 339 km/h.

Ruf,salon,Genève,2016,porsche,911,CTR2,CTR3,Turbo,R-Limited,SCR,RTR,narrow,Ultimate,

La RtR narrow (RtR : Ruf turbo Rennsport) est basée sur la Porsche 911 type 997. Elle est motorisée par un Flat 6 3.8 Turbo développant la puissance phénoménale de 802 ch avec une transmission intégrale et une boîte de vitesse manuelle à 6 rapports. Son couple est de 990 Nm à 4.500 tr/min, la propulsant à 350 km/h. Elle est équipée de frein en carbone céramique et de jantes Ruf de 20 pouces.

Ruf,salon,Genève,2016,porsche,911,CTR2,CTR3,Turbo,R-Limited,SCR,RTR,narrow,Ultimate,

Ruf présentait également la Ruf SCR 4.2 qui est un prototype sur la base d’une Porsche 964 avec le moteur 4.2 l de Ruf développant 525 ch à 8.370 tr/min et 500 Nm de couple à 5.820 tr/min. Ce modèle est allégé au maximum (1190 kg) et atteindrait 322 km/h. Il est équipé d’une boîte de vitesse manuelle à 6 rapports. La Ruf SCR 4.2 est équipée de frein en carbone céramique et de jantes Ruf de 18 pouces.

Ruf,salon,Genève,2016,porsche,911,CTR2,CTR3,Turbo,R-Limited,SCR,RTR,narrow,Ultimate,

Sur la base d’une Porsche 993 biturbo, Ruf propose un modèle explosif en édition limitée: la Ruf Turbo R-Limited. Il s’agit d’un hommage à la fameuse Turbo R qui a été lancée par Ruf en 1998. Le moteur 6 cylindres à plat 3.6 l biturbo développe 620 ch à 6800 tr/min et propulse le bolide à 339 km/h via une boîte de vitesse manuelle à 6 rapports et un différentiel à glissement limité. Sur demande, la Ruf Turbo R-Limited peut être disponible en 4 roues motrices. Elle est équipée de jantes Ruf en 18 pouces.

Ruf,salon,Genève,2016,porsche,911,CTR2,CTR3,Turbo,R-Limited,SCR,RTR,narrow,Ultimate,

La Ruf CTR3 est le modèle le plus sportif et exclusif de Ruf. La voiture a été construite pour offrir un maximum de sensations et de sportivité via la position centrale arrière du moteur 3.8 l Flat 6 biturbo qui développe 777 ch à 7.100 tr/min et un couple de 980 Nm à 4.000 tr/min. Ne pesant que 1.400 kg, sa vitesse maximal est de 380 km/h. Installé dans un berceau dédié, l’essieu arrière comprend des ressorts horizontaux et des amortisseurs push-rod. La spécification ultime est réservée à la CTR 3 Clubsport qui est reconnaissable par ses extensions distinctives des passages de roue et son aileron arrière fixe en carbone.

Ruf,salon,Genève,2016,porsche,911,CTR2,CTR3,Turbo,R-Limited,SCR,RTR,narrow,Ultimate,

En parallèle de ses modèles spécifiques, Ruf propose un service de restauration de grande qualité. Pour l’illustrer, Ruf exposait sur son stand une superbe Porsche 911 RS 2.7 de 1973. La voiture a entièrement été refaite dans les règles de l’art et le résultat est à la hauteur de la réputation de Ruf.

Ruf,salon,Genève,2016,porsche,911,CTR2,CTR3,Turbo,R-Limited,SCR,RTR,narrow,Ultimate,

Enfin, cette dernière voiture n’est pas une nouveauté mais un clin d’oeil de Ruf au passé pour célébrer les 20 ans de la Ruf CTR2. La voiture exposée a participé à la course américaine de Road Atlanta et a remporté la course de côte de Pikes Peak en Juillet 1997. Sa vitesse de pointe est de 350 km/h et sa puissance est de 580 ch via un moteur Flat 6 biturbo de 3.6 l.

Ruf,salon,Genève,2016,porsche,911,CTR2,CTR3,Turbo,R-Limited,SCR,RTR,narrow,Ultimate,

13:48 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ruf, salon, genève, 2016, porsche, 911, ctr2, ctr3, turbo, r-limited, scr, rtr, narrow, ultimate | | |

Porsche,911,R,salon,Genève,2016,nouveauté,spyder,718,histoire,500 ch

Alors que les turbos envahissent la gamme Porsche, le constructeur allemand offre un joli cadeau aux puristes que nous sommes avec cette 911 R qui reprend le six cylindres à plat de 4 litres de la GT3 RS avec ses 500 ch et ses 460 Nm de couple.

Porsche,911,R,salon,Genève,2016,nouveauté,spyder,718,histoire,500 ch

La boîte est manuelle, à 6 rapports, et le poids est limité à 1.370 kg. De quoi promettre un 0 à 100 km/h en 3’’8 et une vitesse de pointe de 323 km/h. Mais ne vous emballez pas, il n’y en aura pas pour tout le monde puisqu’on en annonce 991. Son prix est celui de l'exclusivité, soit 189.544 € hors options, c'est 5.000 € de plus que la GT3 RS.

Porsche,911,R,salon,Genève,2016,nouveauté,spyder,718,histoire,500 ch

Porsche,911,R,salon,Genève,2016,nouveauté,spyder,718,histoire,500 ch

porsche,911,r,salon,genève,2016,nouveauté,spyder,718,histoire,500 ch

porsche,911,r,salon,genève,2016,nouveauté,spyder,718,histoire,500 ch

12:30 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : porsche, 911, r, salon, genève, 2016, nouveauté, spyder, 718, histoire, 500 ch | | |

Endurance,course,Le Mans,24, heures,Hours,LMP1,LMP2,invités,plateau,2016,LMGTE,Pro,am,porsche,audi,Toyota,Rebellion,Corvette,Ford,GT,retour,911,ferrari,488,Aston,Martin,vanthoor

Pour ceux qui ont assisté aux 24 Heures du Mans ces deux dernières années, l'édition 2016 va leur paraître un peu fade. La faute au Groupe Volkswagen qui prétexte l'affaire des TDI truqués pour réduire la voilure en passant de trois à deux voitures aussi bien chez Porsche, l'équipage victorieux en 2015 n'étant même pas reconduit, que chez Audi. Un faux prétexte lorsqu'on sait qu'une troisième voiture ne coûte pas un tiers de budget supplémentaire.

Endurance,course,Le Mans,24, heures,Hours,LMP1,LMP2,invités,plateau,2016,LMGTE,Pro,am,porsche,audi,Toyota,Rebellion,Corvette,Ford,GT,retour,911,ferrari,488,Aston,Martin,vanthoor

Du coup voilà un plateau LMP1 réduit à peu de chose mais heureusement, en ne sachant plus s'appuyer sur une troisième unité, les marques allemandes perdent l'avantage qu'elles possédaient sur Toyota. Espérons maintenant que la TS050 Hybride sera revenue à la hauteur des Allemandes qui n'ont pas attendu les Japonais pour revoir leur copie puisque si Audi alignera un modèle totalement inédit, Porsche poursuit l'évolution constante de sa 919. Bref, la bataille sera rude et pour ceux qui aiment le bruit des vraies voitures de courses, la présence confirmée des deux Rebellion R-One motorisée par un V8 AER est une excellente nouvelle. Enfin la peu brillante P1/01 sera également au départ. Notez que ces deux écuries privées seront chaussées en Dunlop.

Endurance,course,Le Mans,24, heures,Hours,LMP1,LMP2,invités,plateau,2016,LMGTE,Pro,am,porsche,audi,Toyota,Rebellion,Corvette,Ford,GT,retour,911,ferrari,488,Aston,Martin,vanthoor

Aux neuf prototypes LMP1 s'opposent 22 (!) LMP2 conduites par des professionnels mais aussi des amateurs qui vont constituer de véritables chicanes volantes pour les équipages d'usine. Cela risque d'être une nouvelle fois chaud en piste. Parmi les équipes, citons Thiriet by TDS Racing, G-Drive Racing, Signatech-Alpine, Baxi DC Racing Alpine, Krohn Racing, Greaves Motorsport, Strakka Racing, Race Performance, Murphy Prototypes, Pegasus Racing, RGR SPort by Morand, SMP Racing, Extrême Speed Motorsports, Michael Shank Racing, Eurasia Motorsport, SO24! by Lombard Racing, Manor et les vainqueurs de 2015, KCMG.

Endurance,course,Le Mans,24, heures,Hours,LMP1,LMP2,invités,plateau,2016,LMGTE,Pro,am,porsche,audi,Toyota,Rebellion,Corvette,Ford,GT,retour,911,ferrari,488,Aston,Martin,vanthoor

Les châssis se partagent entre les Oreca et ses dérivés, les Ligier, Gibson, Morgan et BR01. Du côté des motorisations, Nissan, Judd et AER sont au programme. C'est dans cette catégorie que nous aurons le seul Belge engagé puisque Laurens Vanthoor sera au volant de la Ligier JSP2 HPD #49 du Michael Shank Racing. Espérons que le moteur tienne puisque c'est de lui qu'est venu l'abandon de la voiture lors des dernières 24 Heures de Daytona.

Endurance,course,Le Mans,24, heures,Hours,LMP1,LMP2,invités,plateau,2016,LMGTE,Pro,am,porsche,audi,Toyota,Rebellion,Corvette,Ford,GT,retour,911,ferrari,488,Aston,Martin,vanthoor

Finalement, c'est probablement du côté des LMGTE PRO que le spectacle va être total avec l'arrivée en masse des Ford GT qui seront au nombre de quatre!

Endurance,course,Le Mans,24, heures,Hours,LMP1,LMP2,invités,plateau,2016,LMGTE,Pro,am,porsche,audi,Toyota,Rebellion,Corvette,Ford,GT,retour,911,ferrari,488,Aston,Martin,vanthoor

La guerre est déclarée du côté de Deaborn face au concurrent historique, GM, qui comptera sur deux Corvette C7-R au même titre que Ferrari, avec deux 488 GTE, Porsche et Aston Martin. La lutte risque d'être torride entre ces équipages officiels qui tenteront de ravir le titre à Porsche AG, victorieux en 2015 avec ses 911 RSR.

Endurance,course,Le Mans,24, heures,Hours,LMP1,LMP2,invités,plateau,2016,LMGTE,Pro,am,porsche,audi,Toyota,Rebellion,Corvette,Ford,GT,retour,911,ferrari,488,Aston,Martin,vanthoor

Du côté des équipages privés du LMGTE AM, on retrouve une Corvette C7R, des Ferrari 458 GTE, des Porsche 911 RSR et des Aston Martin Vantage V8 mais attention là aussi aux peintres sur la piste...

Endurance,course,Le Mans,24, heures,Hours,LMP1,LMP2,invités,plateau,2016,LMGTE,Pro,am,porsche,audi,Toyota,Rebellion,Corvette,Ford,GT,retour,911,ferrari,488,Aston,Martin,vanthoor

22:41 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : endurance, course, le mans, 24, heures, hours, lmp1, lmp2, invités, plateau, 2016, lmgte, pro, am, porsche, audi, toyota, rebellion, corvette, ford, gt, retour, 911, ferrari, 488, aston, martin, vanthoor | | |

Porsche,911,Turbo,Turbo S,new,nouvelle,lifting,restylage,2016,540 ch,560 ch,2016,3.8,biturbo,4WD,PDK

Contrairement à ce que l'arrivée du turbo sous les capots des modèles plus modestes de la 911 auraient pu faire craindre, les 911 Turbo et Turbo S millésimées 2016 conservent leur exclusivité. Si elles n'optent pas encore pour le nouveau flat-six 3.0 des Carrera et Carrera S, c'est pour encore mieux exploiter le même 3.8 à injection directe qu'auparavant qui se voit toujours dopé par deux turbos à géométrie variable mais ceux-ci ont été agrandis pour obtenir 20 chevaux supplémentaires.

Porsche,911,Turbo,Turbo S,new,nouvelle,lifting,restylage,2016,540 ch,560 ch,2016,3.8,biturbo,4WD,PDK

Ainsi la 911 Turbo cru 2016 annonce 540 ch alors que la Turbo S renchérit à 580 ch. Une cavalerie toujours envoyée aux quatre roues via une boîte double embrayage sept rapports PDK. Porsche promet également une consommation en baisse de 0,6 l/100 km en moyenne et un temps de réponse des turbos diminué.

Porsche,911,Turbo,Turbo S,new,nouvelle,lifting,restylage,2016,540 ch,560 ch,2016,3.8,biturbo,4WD,PDK

Tout en annonçant des performances encore plus ébouriffantes qu'auparavant: 2"9 au 0 à 100 km/h et 330 km/h en pointe pour la Turbo S, c'est digne des Ferrari 488 GTB et McLaren 650S, malgré une puissance moindre. Le tout ne devrait pas empêcher cette 911 superlative de soigner sa polyvalence, en accentuant l'écart entre les modes Sport et Confort de sa suspension pilotée PASM ou encore en modernisant son système multimédia.

Porsche,911,Turbo,Turbo S,new,nouvelle,lifting,restylage,2016,540 ch,560 ch,2016,3.8,biturbo,4WD,PDK

21:37 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : porsche, 911, turbo, turbo s, new, nouvelle, lifting, restylage, 2016, 540 ch, 560 ch, 3.8, biturbo, 4wd, pdk | | |

Porsche,911,tous,les,modèles,depuis,1964,livre,beau,bouquin,librairie,ETAI,histoire,gamme,course,compétition,cadeau

M.Porsche avait une idée visionnaire de ce que devait être une voiture de sport parfaite, et la Porsche 911 en est l’ultime expression.

Dans cet ouvrage, l’auteur présente une vue d’ensemble de la production de la 911, modèle par modèle – de la première 901 jusqu’aux déclinaisons actuelles –, en y incluant les versions de course, les prototypes et les modèles spéciaux.

Porsche,911,tous,les,modèles,depuis,1964,livre,beau,bouquin,librairie,ETAI,histoire,gamme,course,compétition,cadeau

Offrant un texte et des photos qui détaillent toutes les modifications année par année, cet ouvrage regroupe en un seul volume toutes les informations indispensables aux passionnés du modèle ainsi que les faits historiques importants.

Après le succès de la première édition, découvrez cette nouvelle version actualisée - 32 pages supplémentaires - qui inclut la présentation des modèles parus jusqu'en 2015, venant enrichir le livre-référence d’un modèle devenu mythique.

Porsche,911,tous,les,modèles,depuis,1964,livre,beau,bouquin,librairie,ETAI,histoire,gamme,course,compétition,cadeau

L’Auteur

Randy Leffingwell est un journaliste-photographe originaire de Chicago. Sa passion pour l'automobile le mène au magazine Detroit AutoWeek avant de l'orienter vers le Los Angeles Times où il reste onze ans, participant aux projets qui permettront au journal d'obtenir le Prix Pulitzer. Parallèlement, il écrit son premier livre, American Muscle, pour lequel il signe également les photos. Depuis, il est l’auteur de plusieurs ouvrages de référence.

Notre critique

Très bien documenté, l'auteur est assez impressionnant dans sa maîtrise du sujet. Nous sommes plus nuancés concernant le choix de certaines photos avec des modèles américains assez criards, dans un état que la voiture n'a jamais connu, même étant neuve, et des ajouts qui prennent certaines libertés avec l'originale. Mais de jolis clichés d'époque valent le détour et si vous êtes un fan inconditionnel de la 911, ce livre doit être impérativement figurer au cœur de votre bibliothèque!

Porsche,911,tous,les,modèles,depuis,1964,livre,beau,bouquin,librairie,ETAI,histoire,gamme,course,compétition,cadeau

Fiche technique

Titre: Porsche, tous les modèles depuis 1964

Auteur: Randy Leffingwell

Editions: E.T.A.I.

Nombre de pages: 320

Photos: 390

Format: 245 x 280 mm

Prix public: 59,00 € TVAC

14:57 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Histoire, Industrie, Littérature | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : porsche, 911, tous, les, modèles, depuis, 1964, livre, beau, bouquin, librairie, etai, histoire, gamme, course, compétition, cadeau | | |

porsche,911,new,nouvelle,3.0,turbo,deux,450nm,500nm,couple,puissance,propulsion,4rm,quattro,370 ch,420 ch,carrera,carreras,2016,coupé,allemand,salon,francfort,technique

Attendue au Salon de Francfort la semaine prochaine, la nouvelle Porsche 911 vient d'être dévoilée à travers les premiers clichés mais aussi pas mal d'infos techniques. En effet, comme les voitures populaires, la Porsche n'échappe pas à la mode du downsizing et voit son son six-cylindres à plat redescendre à trois litres de cylindrée. Pour compenser, la Carrera cède aux sirènes du turbo. Ou plutôt des turbos, puisqu'il y en a deux. La 911 "de base" n'aspire donc plus librement, sans toutefois avoir droit à l'appellation Turbo, ni aux compresseurs à géométrie variable de la plus chère des 911. Plus petites et simplifiées, les deux unités suffisent cependant à insuffler plus de vie puisqu'elle gagne 20 ch.

porsche,911,new,nouvelle,3.0,turbo,deux,450nm,500nm,couple,puissance,propulsion,4rm,quattro,370 ch,420 ch,carrera,carreras,2016,coupé,allemand,salon,francfort,technique

La Carrera passe donc à 370 chevaux, alors que la version S s'en offre 420, avec un surplus de 60 Nm de couple, soit respectivement 450 et 500 Nm. Avec le souffle des turbos dans le dos, les Carrera et Carrera S gagnent 0"2 en accélération (3"9 et 4"2) et atteignent jusqu'à 295, voire 308 km/h. Techniquement, les différences entre les deux variantes sont menues. Des turbos et un échappement différents, ainsi qu'une gestion moteur adaptée, et le tour est joué. Malgré cette prise de muscle, la consommation mixte se réduit d'un litre pour la Carrera S, à 7,7 litres.

porsche,911,new,nouvelle,3.0,turbo,deux,450nm,500nm,couple,puissance,propulsion,4rm,quattro,370 ch,420 ch,carrera,carreras,2016,coupé,allemand,salon,francfort,technique

Mais ce n'est pas tout. La Carrera s'inspire de ses grandes sœurs et du fameux Manettino de chez Ferrari pour dynamiser encore son comportement. Avec le pack Sport Chrono optionnel, un bouton au volant permet de choisir les modes Normal, Sport, Sport Plus ou Individual. De plus, la commande "Sport Response" conditionne la gestion du moteur et de la boîte à double embrayage pour mobiliser toute la puissance aussi vite que possible, durant 20". Moins gadget, l'amortissement piloté PASM est installé de série, et la Carrera S a même droit à des roues arrière directrices, en option. Les dix secondes que la 911 gagne sur un tour au Nürburgring (avec un beau chrono de 7'30") proviennent sans doute de ce train arrière élaboré.

porsche,911,new,nouvelle,3.0,turbo,deux,450nm,500nm,couple,puissance,propulsion,4rm,quattro,370 ch,420 ch,carrera,carreras,2016,coupé,allemand,salon,francfort,technique

Plus pratique au quotidien, la Porsche peut également relever son nez de 4 cm, via la pression sur un bouton, pour éviter de frotter sur des trottoirs et des ralentisseurs. Notons également le système multimédia avec écran tactile mis à jour, intégrant la navigation et la commande vocale, ainsi que le dispositif Apple CarPlay.

porsche,911,new,nouvelle,3.0,turbo,deux,450nm,500nm,couple,puissance,propulsion,4rm,quattro,370 ch,420 ch,carrera,carreras,2016,coupé,allemand,salon,francfort,technique

Par rapport à toutes les modifications de son contenu, la 911 ajuste très peu son contenant. Ses projecteurs adoptent une nouvelle signature lumineuse, le capot moteur hérite d'un grillage différent, les feux arrière sont en relief et de nouvelles sorties d'échappement complètent le dispositif. Comme de coutume, il s'agit donc d'une évolution plutôt que d'une révolution.

porsche,911,new,nouvelle,3.0,turbo,deux,450nm,500nm,couple,puissance,propulsion,4rm,quattro,370 ch,420 ch,carrera,carreras,2016,coupé,allemand,salon,francfort,technique


11:01 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : porsche, 911, new, nouvelle, 3.0, turbo, deux, 450nm, 500nm, couple, puissance, propulsion, 4rm, quattro, 370 ch, 420 ch, carrera, carreras, 2016, coupé, allemand, salon, francfort, technique | | |

Techart,911,GTS,turbo,cabriolet,targa,Macan,tuning,préparateur,salon,genève,2015,nouveautés,news,

Comme RUF, ce préparateur suisse privilégie les Porsche et avec le nombre de nouveautés présentées par la marque en un an, il ne manque pas de matière pour donner libre cours à ses élucubrations. Parmi elles, nous avons repéré un Macan largement modifié avec un museau plus agressif et un bouclier arrière intégrant un diffuseur d'air. On relève d'autres ajouts comme le spoiler sur le hayon et l'insert mat entre les feux arrière. Contrairement au Porsche Macan exposé sur le stand Hamann, la préparation de TechArt ne repose pas sur la version diesel mais sur le Macan Turbo. Ainsi, le 3.6 V6 passe de 400 à 450 ch tandis que le couple grimpe à 620 Nm (+70 Nm). Le 0 à 100 km/h serait effectué en 4"4, soit 4 dixième de mieux par rapport au modèle de série.

Techart,911,GTS,turbo,cabriolet,targa,Macan,tuning,préparateur,salon,genève,2015,nouveautés,news,

Pour le reste, nous avons eu droit à une 911 Targa parée d'un vert particulièrement visible.

Techart,911,GTS,turbo,cabriolet,targa,Macan,tuning,préparateur,salon,genève,2015,nouveautés,news,

Il y avait aussi une jolie 911 GTS gris à bandes bleues. Le premier axe de travail consiste à améliorer l’aérodynamisme de la 911 en lui greffant de nouveaux boucliers à l’avant et à l’arrière, de nouveaux bas de caisse latéraux et un nouvel aileron en bas du capot moteur. Mais Techart propose également à sa clientèle une large palette d’options de personnalisation pour créer un style unique et viriliser encore plus la 911 GTS. Il s’agit par exemple de la grille de calandre, des contours de projecteurs et des coques de rétroviseurs extérieurs qui peuvent prendre différentes teintes dont le carbone.

Techart,911,GTS,turbo,cabriolet,targa,Macan,tuning,préparateur,salon,genève,2015,nouveautés,news,

Sans oublier une 911 Turbo cabriolet...

Techart,911,GTS,turbo,cabriolet,targa,Macan,tuning,préparateur,salon,genève,2015,nouveautés,news,

Techart,911,GTS,turbo,cabriolet,targa,Macan,tuning,préparateur,salon,genève,2015,nouveautés,news,

Techart,911,GTS,turbo,cabriolet,targa,Macan,tuning,préparateur,salon,genève,2015,nouveautés,news,

13:40 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : techart, 911, gts, turbo, cabriolet, targa, macan, tuning, préparateur, salon, genève, 2015, nouveautés, news | | |