volvo,S90,D5,4WD,BVA,8 rapports,diesel,4 cylindres,2.0,essai,test,semaine,235 ch,480 Nm,

La nordique attitude

Que de chemin parcouru par la marque suédoise depuis son acquisition par les Chinois de Geely en 2010. La gamme a été entièrement renouvelée et autant dire que Volvo joue désormais avec de nombreux atouts dans ses mains. A l’image de cette berline S90 particulièrement statutaire dans la variante Inscription très riche en équipements.

volvo,S90,D5,4WD,BVA,8 rapports,diesel,4 cylindres,2.0,essai,test,semaine,235 ch,480 Nm,

Elle en impose cette suédoise dans sa robe noire et chaussée de jantes de 20 pouces. Elle dégage une classe folle face à des concurrentes allemandes parfois trop ostentatoirement vulgaires. Certes, les lignes sont un peu taillées à la hache d’un bûcheron nordique mais en mouvement, elle est plutôt réussie cette S90. Et puis sa signature lumineuse est incomparable.

volvo,S90,D5,4WD,BVA,8 rapports,diesel,4 cylindres,2.0,essai,test,semaine,235 ch,480 Nm,

L’intérieur est à la hauteur des prétentions haut de gamme de la voiture avec des matériaux flatteurs comme le cuir et le métal. Les ajustages sont soignés et si la voiture de presse qui nous a été confiée affichait 20.000 km, il faut avouer qu’elle a plutôt bien résisté aux traitements de mes collègues.

volvo,S90,D5,4WD,BVA,8 rapports,diesel,4 cylindres,2.0,essai,test,semaine,235 ch,480 Nm,

Dans l’habitacle, l’ambiance est chaleureuse et on apprécie le grand écran tactile vertical de série. Il faut un peu de pratique avant d’en maîtriser l’usage mais les geeks apprécieront son fonctionnement très typé tablette Apple. Le démarreur est situé entre les sièges avant, comme sur certaines Saab, mais se passe de clé.

Très bien équipé, notre modèle d’essai avait droit à une sono délirante de 1400 Watts signée Bowers & Wilkins, capable de rendre le son comme dans un studio ou une salle de concert selon vos envies… A l’arrière, l’espace est généreux pour deux adultes et j’ai facilement pu caser mon 1m86 derrière ma place sans changer les réglages ce qui est plutôt rare. On aurait juste apprécié des portières un peu plus larges pour faciliter l’accessibilité. Le coffre frôle les 500 dm3 et atteint la moyenne de la catégorie mais il faudra y plonger pour en atteindre le fond. Son ouverture est bien sûr électrique.

volvo,S90,D5,4WD,BVA,8 rapports,diesel,4 cylindres,2.0,essai,test,semaine,235 ch,480 Nm,

Son 2.0 à 4 cylindres diesel se montre plutôt discret sauf à froid ou si vous grimpez dans les tours, ce pour quoi il n’est logiquement pas conçu. L’insonorisation est bonne dans l’absolu. Ce D5 à turbos séquentiels reprend fort dès 1500 tours/min et ne faiblit pas avant 4500. Rappelons qu’il développe ici 235 ch pour 480 Nm de couple. Un couple particulièrement généreux qui fournit des relances toujours faciles, même sur autoroute, mais cette S90 ne fait guère mieux qu’une E220d de 194 ch face au chrono. La faute à son poids élevé annoncé à 1815 kg. Mention bien pour le confort de notre modèle d’essai doté de suspensions pilotées en mode confort. Le mode sport change sensiblement la voiture en gommant pas mal de mouvements de caisse mais si la vivacité de la mécanique se trouve accrue, elle n’en devient pas pour autant sportive même si ses quatre roues motrices devraient vous conduire partout en tous temps.

volvo,S90,D5,4WD,BVA,8 rapports,diesel,4 cylindres,2.0,essai,test,semaine,235 ch,480 Nm,

Parfaitement dans son époque, la S90 est dotée d’une multitude d’aides à la conduite qui donne lieu à des concerts de bruits en tous genres lors des manœuvres en ville. Sans parler de ce freinage d’urgence qui s’enclenche très souvent en ville en prenant les voitures stationnées pour des véhicules à l’arrêt! Heureusement qu’il est désactivable.

volvo,S90,D5,4WD,BVA,8 rapports,diesel,4 cylindres,2.0,essai,test,semaine,235 ch,480 Nm,

Sur un tracé de plus de 800 km, nous avons consommé 7.4 l/100 en mixant des parcours autoroutiers à vitesse soutenue et des trajets urbains. Quant au tarif, il est voisin des grosses berlines allemandes qui sont en ligne de mire de la S90, à équipement équivalent. Ce haut de gamme est facturé 56.350 € auxquels il faut ajouter 3.900 € pour la finition Inscription et ses nombreux chromes extérieurs mais aussi son superbe cuir nappa et ses inserts en métal.

volvo,S90,D5,4WD,BVA,8 rapports,diesel,4 cylindres,2.0,essai,test,semaine,235 ch,480 Nm,

+

Confort royal

Finition luxueuse

Moteur puissant

-

Profondeur du coffre

Systèmes de sécurité trop intrusifs

volvo,S90,D5,4WD,BVA,8 rapports,diesel,4 cylindres,2.0,essai,test,semaine,235 ch,480 Nm,

10:33 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : volvo, s90, d5, 4wd, bva, 8 rapports, diesel, 4 cylindres, 2.0, essai, test, semaine, 235 ch, 480 nm | | |

Honda,NSX,new,nouvelle,salon,détroit,2015,USA,coupé,moteur,central,V6,hybride,550 ch,boîte,double,embrayage,8 rapports

La supersportive de Honda sera finalement commercialisée en novembre 2015 mais aux États-Unis pour débuter puisque c'est là qu'elle sera fabriquée, dans l'état de l'Ohio. Choisir le salon de Detroit  pour dévoiler la version de série n'a donc rien de fortuit sachant que ce coupé biplace porte pour l'instant le logo Acura, un label luxueux de la firme qui n’officie pas en Europe.

Honda,NSX,new,nouvelle,salon,détroit,2015,USA,coupé,moteur,central,V6,hybride,550 ch,boîte,double,embrayage,8 rapports

Trois longues années après la présentation du concept NSX, le look n’a guère changé. Le bandeau qui relie les feux arrière est ainsi le seul véritable clin d’oeil à la première mouture, vendue entre 1989 et 2005. La silhouette de ce deuxième opus, toujours fabriqué en aluminium malgré l'arrivée d'un plancher en carbone, apparaît en effet nettement plus musclée et anguleuse. Quant au moteur, s’il reste un V6 placé en position centrale arrière, il tire un trait sur le passé: il est désormais suralimenté par deux turbos et reçoit le renfort de la fée électricité.

Honda,NSX,new,nouvelle,salon,détroit,2015,USA,coupé,moteur,central,V6,hybride,550 ch,boîte,double,embrayage,8 rapports

Cette NSX de nouvelle génération dispose ainsi de deux blocs électriques à l’avant ainsi qu’un troisième intégré dans le carter de la boîte à double embrayage et neuf rapports. Des choix techniques qui lui permettent de disposer d’une transmission intégrale, mais aussi d’un fonction Torque Vectoring, capable de faire tourner la roue avant extérieure plus vite que celle de l’intérieur pour gagner en agilité.

Honda,NSX,new,nouvelle,salon,détroit,2015,USA,coupé,moteur,central,V6,hybride,550 ch,boîte,double,embrayage,8 rapports

La puissance, elle, est sans commune mesure avec les 280 ch de l’ancienne génération, qui n’avait guère évolué en quinze ans de carrière. Désormais, ce sont plus de 550 ch qui piaffent d’impatience. Une puissance qui correspond à celle d'une autre japonaise, la Nissan  GT-R... Cette nouvelle NSX devrait s’afficher aux alentours de 150.000 € lorsqu’elle sera commercialisée dans nos contrées.

Honda,NSX,new,nouvelle,salon,détroit,2015,USA,coupé,moteur,central,V6,hybride,550 ch,boîte,double,embrayage,8 rapports

22:22 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Histoire, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : honda, nsx, new, nouvelle, salon, détroit, 2015, usa, coupé, moteur, central, v6, hybride, 550 ch, boîte, double, embrayage, 8 rapports | | |

Volvo,XC90,next,future,generation,SUV,gros,essence,diesel,hybride,boîte,automatique,8 rapports,design,nordique,suède

C'est au Salon de Paris, en septembre prochain, que la marque suédoise devrait dévoiler son nouveau XC90. Un véhicule important dans la stratégie mondiale de Volvo puisque ce gros SUV est très prisé dans les pays émergent et aux Etats-Unis. Sur les images exclusives du site Auto Express, nous découvrons un véhicule plutôt joliment dessiné qui s'inspire des derniers concepts exposés par Volvo lors des derniers salons. La nouvelle grille de calandre est flanquée par des projecteurs plus minces, traversés par des LED en forme de T. L'épaulement prononcé le long des flancs du modèle actuel a fait place à un pli lisse tandis que les feux arrière horizontaux coudés donnent à l'arrière une signature nocturne unique.

Volvo,XC90,next,future,generation,SUV,gros,essence,diesel,hybride,boîte,automatique,8 rapports,design,nordique,suède

Le XC90 est le premier modèle construit sur la plate-forme évolutive de la marque (SPA), que l'on retrouvera sur toutes les futures grandes Volvo. De plus, celle-ci utilisera exclusivement la nouvelle gamme de quatre cylindres essence 2.0 litres et les moteurs diesel Drive-e. Pour la première fois, il y aura une alternative traction avant à l'entraînement aux quatre roues. Le modèle le plus puissant devrait fournir 400 chevaux et 600 Nm grâce à la combinaison entre un moteur turbo sur l'essieu avant et un moteur électrique à l'arrière. Tous ces XC90 utiliseront une boîte automatique à huit rapports mais Volvo a confirmé que la nouvelle plate-forme pourra recevoir une transmission manuelle pour les héritières des grosses berlines actuelles.

Volvo,XC90,next,future,generation,SUV,gros,essence,diesel,hybride,boîte,automatique,8 rapports,design,nordique,suède

Le SUV mettra également en vedette une technologie de sécurité de première classe, avec toute la prévention des collisions et les systèmes de sécurité passive habituels de la marque nordique. Dans l'habitacle, les designers ont suivi l'exemple de Tesla avec un écran de 9"3  compatible avec la nouvelle interface CarPlay d'Apple. Les paramètres sat/nav, audio, climatiques et de la voiture sont contrôlés avec les doigts qui glissent et qui pincent, comme sur un smartphone.

19:31 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : volvo, xc90, next, future, generation, suv, gros, essence, diesel, hybride, boîte, automatique, 8 rapports, design, nordique, suède | | |

Audi,Q7,2014,future,Q1,suv,allemands,bratislava,slovaquie,usine,production,next,tdi,tfsi,boîte-s-tronic,8 rapports

Le futur Audi Q7 n'est pas attendu avant l'automne 2014 et nous devrions le découvrir au Mondial de Paris de l'année prochaine. Celui-ci se caractérisera par une cure d'amaigrissement impressionnante puisque les rumeurs parlent de 350 kg de gagnés. De quoi proposer un poids totale juste en dessous des deux tonnes. Il sera construit sur la nouvelle plateforme MLB. Une base utilisée également par les futurs VW Touareg et autres Porsche Cayenne mais également par le SUV annoncé chez Bentley pour 2016. Ces SUV seront d'ailleurs tous construits dans l'usine VW de Bratislava en Slovaquie. Les futurs Q7 seront tous quattro et utiliseront la boîte automatique à 8 rapports. Les moteurs attendus sont les 3.0 et 4.2 TDI ainsi que les 3.0 et 4.0 TSFI tandis qu'un Q7 e-Tron plug-in hybride est également attendu. Au niveau du style, vous noterez l'apparition d'une nouvelle calandre trapézoïdale en trois dimensions et des phares LED particulièrement travaillés. Mais les Q3, Q5 et Q7 seront également rejoints par un petit Q1. Début 2016, la firme allemande commercialisera un concurrent des SUV compacts qui font actuellement fureur en Europe. Et un Q2 plus sportif n'est pas à exclure. Bref, vous l'aurez compris, la marque aux anneaux ne baisse pas sa garde et les nouveautés continueront à se succéder...

Audi,Q7,2014,future,Q1,suv,allemands,bratislava,slovaquie,usine,production,next,tdi,tfsi,boîte-s-tronic,8 rapports

14:39 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : audi, q7, 2014, future, q1, suv, allemands, bratislava, slovaquie, usine, production, next, tdi, tfsi, boîte-s-tronic, 8 rapports | | |