WEc,Silverstone,6 Hours,endurance,course,manche,Toyota,Audi,Porsche,hybride,LMP1,LMP2,LMGTE,GT,Ferrari,911,F458

En parvenant à chiper la première position à la #8 dès le départ, la Toyota TS40 n°7 de Davidson-Lapierre-Buemi a accompli le plus dur de sa tâche puisqu'après, il s'est agi pour eux de gérer au mieux les conditions météorologiques particulièrement délicates sur le tracé anglais en ce week-end pascal. Partis comme des furieux, les pilotes de LMP1 ont oublié que la course durait six heures. Un véritable peloton de sprint avec des dépassements dans tous les sens. Des Audi qui passent une Toyota avant d'être passées à leur tour par les Porsche, franchement, on se demande parfois si les pilotes réfléchissent.

WEc,Silverstone,6 Hours,endurance,course,manche,Toyota,Audi,Porsche,hybride,LMP1,LMP2,LMGTE,GT,Ferrari,911,F458

Sans parler des dépassements parfois très très chauds sur les LMP2 mais surtout sur les LMGTE, elles-même en proie à de chaudes luttes entre elles. Bref, le spectacle offert sur la piste durant cette première manche du WEC 2014 ne nous fera pas regretter notre défection de la F1 et du WTCC, deux compétitions où les dépassements sont rares ou trop faciles. Et puis quand la météo s'en mêle, la course prend encore une autre dimension avec des pilotes qui s'en sortent bien mieux que d'autres lorsqu'il s'agit de jongler entre les pneus, la glisse et les attardés. 

WEc,Silverstone,6 Hours,endurance,course,manche,Toyota,Audi,Porsche,hybride,LMP1,LMP2,LMGTE,GT,Ferrari,911,F458

Ainsi, une première grosse averse s'abat sur Silverstone peu avant la première heure de course. Et c'est Luca Di Grassi, à bord de l'Audi R18 e-quatro #1, qui se laisse surprendre par une coulée d'eau et qui s'en va taper le rail pour le compte. C'est aussi à ce moment-là que la roue avant gauche de la Porsche 919 Hybrid #14 de Neel Jani prend la pour d'escampette obligeant le pilote suisse à repasser par les stands. Revenu en piste après 16 minutes de réparation, autant dire que deux des six favoris étaient déjà hors-jeu, l'Audi ayant sa monocoque trop endommagée pour poursuivre. Peu après, au 30e tour, la Porsche retardée abandonnait définitivement sur panne de transmission.

WEc,Silverstone,6 Hours,endurance,course,manche,Toyota,Audi,Porsche,hybride,LMP1,LMP2,LMGTE,GT,Ferrari,911,F458

Devant, la Toyota de tête n'a jamais été inquiétée. Certes, l'Audi n°2 a occupé la deuxième place en fonction des ravitaillements mais le bolide allemand n'a jamais pu venir inquiéter les Japonais. Et puis petit-à-petit, l'Audi rescapée s'est vue distancer par la deuxième Toyota tandis que la Porsche rescapée (Bernhard-Hartley-Webber) prenait résolument la troisième place. Mais pour Audi, la descente aux enfers n'est pas terminée.

WEc,Silverstone,6 Hours,endurance,course,manche,Toyota,Audi,Porsche,hybride,LMP1,LMP2,LMGTE,GT,Ferrari,911,F458

Après la faute de débutant de Di Grassi, c'est Benoît Tréluyer, pourtant bien plus aguerri, qui se laisse piéger sur une bande blanche. L'arrière de l'Audi #2 lui échappe et il tape durement un mur peu après deux heures de course. Alors que l'épreuve est mise sous le régime de la voiture de sécurité, le pilote français perd la tête et veut à tout prix reprendre la piste alors que le train avant de l'Audi est totalement détruit… un comportement qui ne le grandira pas. Bref, voilà le Dr Ullrich avec deux châssis très endommagés avant le deuxième rendez-vous qui se déroulera déjà dans dix jours, sur le plus beau circuit du monde à Spa-Francorchamps. Heureusement pour les deux fautifs du week-end, les têtes ne devraient pas encore tomber au sein de l'usine allemande.

WEc,Silverstone,6 Hours,endurance,course,manche,Toyota,Audi,Porsche,hybride,LMP1,LMP2,LMGTE,GT,Ferrari,911,F458

Finalement, la course sera interrompue avant son terme suite à une nouvelle grosse averse. Le doublé des Toyota est le premier réussi par la marque japonaise depuis son arrivée en WEC. En signant un podium pour ses débuts dans la discipline, Porsche démontre que le travail effectué durant l'hiver porte ses fruits et que le choix d'un petit quatre cylindres essence turbo n'est pas totalement idiot. Et pour les anti-diesels en sport automobile que nous sommes, voir Audi se prendre les pieds dans le tapis de cette manière ne peut que nous amuser.

WEc,Silverstone,6 Hours,endurance,course,manche,Toyota,Audi,Porsche,hybride,LMP1,LMP2,LMGTE,GT,Ferrari,911,F458

Un premier profil des forces en présence s’est donc déjà dessiné lors de ce premier rendez-vous: à Porsche les secteurs rapides où son kit aéro Le Mans à faibles appuis fait des merveilles, à Audi les portions techniques et à Toyota la meilleure homogénéité: nulle part la plus rapide, nulle part la plus lente. Sans lacune évidente, la TS040 Hybrid cherche avant tout à ménager ses pneus et les tours alignés sur un tempo identiques par les pilotes des Japonaises ont éveillé les craintes de la concurrence, incapable de garder le même rythme après trois tours.

WEc,Silverstone,6 Hours,endurance,course,manche,Toyota,Audi,Porsche,hybride,LMP1,LMP2,LMGTE,GT,Ferrari,911,F458

Dans la catégorie LMP2, la bataille était sans merci entre l'Oreca03 Nissan n°47 de KCMG et la Morgan Nissan n°26 de G-Drive Racing qui prend finalement la première place du classement. Tout au long de la course, les deux protagonistes se sont livré bataille en échangeant leurs positions en tête. Dans la deuxième partie de la course, KCMG menait les débats, G-Drive suivait à moins de deux secondes, offrant aux spectateurs sur place et derrière leurs écrans une action captivante.

WEc,Silverstone,6 Hours,endurance,course,manche,Toyota,Audi,Porsche,hybride,LMP1,LMP2,LMGTE,GT,Ferrari,911,F458

Cette dynamique a pourtant été stoppée quand KCMG a dû effectuer une pénalité sous forme de passage dans les stands (drive through) pour avoir transgressé le règlement limitant la vitesse dans la voie de sécurité durant la période de Safety Car. G-Drive prend donc définitivement les points de la victoire en passant en tête sous le drapeau à damier.

WEc,Silverstone,6 Hours,endurance,course,manche,Toyota,Audi,Porsche,hybride,LMP1,LMP2,LMGTE,GT,Ferrari,911,F458

Marco Holzer, Frederic Makowiecki et Richard Lietz ont offert la première victoire de la saison au team allemand, au volant de la Porsche 911 RSR n°92 qui termine avec 45 secondes d'avance sur sa soeur la n°91 de Pilet, Bergmeister et Tandy. La Vantage V8 n°97 de Darren Turner et Stefan Mücke prend les points de la troisième place pour l'écurie britannique Aston Martin Racing. Quatrième, la Ferrari n°51 AF Corse fini sa course dans le même tour que le vainqueur.

WEc,Silverstone,6 Hours,endurance,course,manche,Toyota,Audi,Porsche,hybride,LMP1,LMP2,LMGTE,GT,Ferrari,911,F458

Après avoir dépassé Gianmaria Bruni parti en pole position, dans le douzième tour, les deux Porsche 911 RSR se sont partagé les tours en tête. La n°91 était devant pendant toute la première partie de la course, mais après le changement de météo et la pluie de plus en plus forte qui s'abattait sur le circuit, le team décidait de mettre en place deux stratégies différentes pour ses voitures et faisait entrer la n°91 pour la passer de pneus intermédiaires aux pneus pluie.

WEc,Silverstone,6 Hours,endurance,course,manche,Toyota,Audi,Porsche,hybride,LMP1,LMP2,LMGTE,GT,Ferrari,911,F458

Elle rentrait aux stands juste avant la sortie de la voiture de sécurité, ce qui donnait à la n°92 un avantage considérable qui emmenait ses pilotes sur la première marche du podium. Les conditions de piste devenant de plus en plus dangereuses, la direction de piste choisissait de mettre un terme à la course, à 38 minutes de la fin prévue.

WEc,Silverstone,6 Hours,endurance,course,manche,Toyota,Audi,Porsche,hybride,LMP1,LMP2,LMGTE,GT,Ferrari,911,F458

Dans la catégorie LMGTE Am le constructeur vainqueur signe également un doublé, mais cette fois-ci ce sont les Britanniques d'Aston Martin qui remportent le trophée bien mérité. Cette victoire est par ailleurs une parfaite entrée en matière pour les célébrations des 10 ans de l'écurie en 2014. Monter sur le podium de la première course de la saison, devant ses fans et sur ses terres, quoi de mieux pour l'Aston Martin Vantage V8 n°95 de l'équipage Danois composé de David Heineimeier Hansson, Nicki Thiim et Kristian Poulsen? Le trio termine avec une minute d'avance sur sa voiture soeur, la n°98 de Paul Dalla Lana, Pedro Lamy and Christoffer Nygaard. La troisième place de la catégorie est occupée par la Ferrari F458 Italia n°81 du team AF Corse, pilotée par Steve Wyatt, Michele Rugolo et Sam Bird qui débutait à Silverstone.

WEc,Silverstone,6 Hours,endurance,course,manche,Toyota,Audi,Porsche,hybride,LMP1,LMP2,LMGTE,GT,Ferrari,911,F458

22:44 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : wec, silverstone, 6 hours, endurance, course, manche, toyota, audi, porsche, hybride, lmp1, lmp2, lmgte, gt, ferrari, 911, f458 | | |

Audi,WEC,champion,Shanghai,Chine,6 Heures,6 Hours,e-tron,quattro,Toyota,TS010,hybrid,endurance,course,track,piste,baguette,Oak,Racing,Motorsport,championnat,monde

Ils ne partaient guère favoris de ces 6 Heures de Shanghai chez Audi. La faute à un circuit privilégiant la technologie des deux Toyota TS010. "Ce tracé sinueux ne convient guère à nos R18 e-tron quattro expliquait Loïc Duval avant la course. Nous ne pouvons utiliser l'énergie de notre système hybride aussi librement que nos adversaires." Le système hybride de l'Audi étant branché sur l'essieu avant, il ne peut restituer l'énergie emmagasinée qu'à partir de 120 km/h, une valeur bien supérieure à la vitesse de passage de six des virages constituant le tracé chinois. Et le déroulement du week-end a donné raison à ce raisonnement jusqu'à quelques tours du drapeau à damiers. Aux qualifications, Toyota avait réussi la pole position avec un chrono de 1.48.013. La TS030 HYBRID #7 avait devancé de 89 millièmes l’Audi R18 e-tron quattro #1 pilotée pour l’occasion par Marcel Fässler et Benoît Tréluyer.

Audi,WEC,champion,Shanghai,Chine,6 Heures,6 Hours,e-tron,quattro,Toyota,TS010,hybrid,endurance,course,track,piste,baguette,Oak,Racing,Motorsport,championnat,monde

En course, les deux Toyota se sont rapidement échappées et tout le monde pensait que la marque japonaise allait enfin signer sa première vraie victoire en 2013 après la parodie de course que nous avions connu à Fuji. Las, le chat noir est revenu, dans le camp nippon, à 1h20 de la fin pour la #8, pilotée alors par Anthony Davidson, lorsque le Britannique a dû rentrer précipitamment pour un problème de suspension avant.

Audi,WEC,champion,Shanghai,Chine,6 Heures,6 Hours,e-tron,quattro,Toyota,TS010,hybrid,endurance,course,track,piste,baguette,Oak,Racing,Motorsport,championnat,monde

Tous les espoirs se sont alors reportés sur la voiture sœur qui n’a pas ménagé ses efforts avec un Nicolas Lapierre pour le moins incisif. Mais lorsque son équipier Wurz s'est fait doubler par l'Audi de Tréluyer à quelques tours de l'arrivée, tout le monde a compris que les pneus de la Toyota étaient à l'agonie. A l’arrivée, l’écart entre la #1 et la #7 est de 15 secondes. Les autos de pointe n’ont pas été épargnées par les crevaisons (débris sur la piste), notamment la #1 en début de course qui a par la suite tenté un double relais (Lotterer) avec ses gommes, mais en vain. La stratégie pneumatique a joué un rôle essentiel à Shanghai et Audi a donc signé son sixième succès en sept course!

Audi,WEC,champion,Shanghai,Chine,6 Heures,6 Hours,e-tron,quattro,Toyota,TS010,hybrid,endurance,course,track,piste,baguette,Oak,Racing,Motorsport,championnat,monde

Quant à la #2, l’Audi R18 e-tron quattro de Loïc Duval, Tom Kristensen et Allan McNish n’a jamais assurer la course en tête mais il faut dire que la troisième place finale assure la couronne mondiale au trio. Loïc Duval est le troisième français Champion du Monde FIA cette année après Yvan Muller et Sébastien Ogier. Allan McNish décroche enfin un titre mondial et Tom Kristensen assoit un peu plus son statut de légende vivante de l’Endurance trente ans après le titre de Jacky Ickx. La victoire décrochée aux 24 Heures du Mans a beaucoup pesé dans la balance et le trio arrivera avec le titre mondial en poche à Bahrain dans trois semaines.

Audi,WEC,champion,Shanghai,Chine,6 Heures,6 Hours,e-tron,quattro,Toyota,TS010,hybrid,endurance,course,track,piste,baguette,Oak,Racing,Motorsport,championnat,monde

En LMP2, le G-Drive Racing n’a pas connu une course facile, le OAK Racing ayant mené la vie dure à l’équipage de l'Oreca 03 #26. Mais une fois de plus, John Martin, Roman Rusinov et Mike Conway ont fait parler la poudre en décrochant une troisième victoire de la saison. Il aura manqué 34 secondes à Olivier Pla, Alex Brundle et David Heinemeie-Hansson. En terminant troisièmes de classe sur la Morgan OAK Racing #35, notre compatriote Bertrand Baguette et ses équipiers Ricardo Gonzalez et Martin Plowman ont récupéré de gros points dans l’optique du titre.

Audi,WEC,champion,Shanghai,Chine,6 Heures,6 Hours,e-tron,quattro,Toyota,TS010,hybrid,endurance,course,track,piste,baguette,Oak,Racing,Motorsport,championnat,monde

En GT, malgré une Balance de Performance (BoP) moins favorable depuis Le Mans, les Aston Martin Vantage GTE sont toujours bien au rendez-vous avec un doublé à la clé. Sur la #97, Darren Turner et Stefan Mücke n’ont guère été inquiétés même si la #99 de Senna/Stanaway/Lamy n’a terminé qu’à 568 millièmes. Une fois de plus les Aston Martin ont maté la concurrence, à commencer par les Ferrari F458 Italia/AF Corse. En partant de la troisième ligne, Bruni/Fisichella savaient qu’il ne faudrait rien lâcher et ils terminent finalement à quatrième place ce qui leur fait perdre la tête du championnat au profit des vainqueurs du jour. La Porsche 991 RSR #92 pilotée par Bergmeister/Pilet a terminé troisième de la catégorie. Rendez-vous dans trois semaines à Bahrain pour connaître les champions du monde en LMP2 et GTE PRO.

Audi,WEC,champion,Shanghai,Chine,6 Heures,6 Hours,e-tron,quattro,Toyota,TS010,hybrid,endurance,course,track,piste,baguette,Oak,Racing,Motorsport,championnat,monde

20:40 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : audi, wec, champion, shanghai, chine, 6 heures, 6 hours, e-tron, quattro, toyota, ts010, hybrid, endurance, course, track, piste, baguette, oak, racing, motorsport, championnat, monde | | |

wec,spa,francorchamps,6 hours,endurance,le mans,audi,toyota,lola,porsche,ferrari,aston martin,piste,track,lmp1

Après avoir été accrochée par Toyota lors des trois dernières manches du Championnat Mondial d'Endurance en 2012, Audi a redressé la barre de manière très autoritaire en ce début de saison. Impériale à Silverstone lors de la manche inaugurale, Audi a poursuivi sa moisson de succès en s'imposant à Spa avec la manière puisque ce sont les trois marches du podium qui étaient occupées par les pilotes de la marque aux anneaux.

wec,spa,francorchamps,6 hours,endurance,le mans,audi,toyota,lola,porsche,ferrari,aston martin,piste,track,lmp1

Venu en terre ardennaise avec deux R18 TDI 2013 et une "longue queue" spécialement concue pour Le Mans, Audi n'a pas laissé la moindre illusion aux Japonais. Certes, au gré des ravitaillements, les TS030 ont occupé les premières places mais lorsque la #7 version 2013, pilotée par Lapierre/Wurz/Nakajima, a abdiqué suite à de gros soucis  de surchauffe des freins, personne ne la voyait plus l'emporter.

wec,spa,francorchamps,6 hours,endurance,le mans,audi,toyota,lola,porsche,ferrari,aston martin,piste,track,lmp1

Tous les espoirs du Toyota Racing reposaient donc sur la #8 de Davidson/Buemi/Sarrazin qui a rallié l'arrivée à un tour des Audi. Rapides en ligne droite, les TS030 HYBRID ont été dans le match mais elles manquent toujours de fiabilité et de constance face à l'ogre allemand. Et sincèrement, nous avons bien du mal à les imaginer lutter face à Audi lors de la plus grande course d'endurance au monde.

wec,spa,francorchamps,6 hours,endurance,le mans,audi,toyota,lola,porsche,ferrari,aston martin,piste,track,lmp1

Du côté des équipages privés, l'équipe Rebellion ne peut rien espérer face aux équipages d'usine. Les deux Lola-B12/60 Coupé-Toyota terminent à trois tours de la meilleure Audi avec Prost-Jani-Heidfeld qui devancent leurs équipiers Cheng-Beche-Belicchi.

wec,spa,francorchamps,6 hours,endurance,le mans,audi,toyota,lola,porsche,ferrari,aston martin,piste,track,lmp1

Dans la catégorie LMP2, trois châssis différents grimpent sur le podium final avec une victoire pour l'Oreca 03/Pecom Racing de Minassian-Perez Companc-Kaffer devant la Morgan LMP2/OAK Racing de Pla-Heinemeier-Hansson-Brundle et la Zytek Z11SN/Jota Sport de Turvey-Luhr-Dolan. Déjà sur le podium à Silverstone, la monture du Pecom Racing, soutenue par AF Corse, a dominé quasiment toute la course et ce n'est pas une crevaison dans le dernier quart d'heure qui aura fait perdre sa sérénité au trio de #49.

wec,spa,francorchamps,6 hours,endurance,le mans,audi,toyota,lola,porsche,ferrari,aston martin,piste,track,lmp1

En GTE-Pro, ce sont les Aston Martin et les Ferrari qui ont joué devant, la victoire revenant finalement à la Ferrari F458 Italia/AF Corse de Bruni-Fisichella après avoir marqué deux pénalités. L'Aston Martin Vantage GTE de Makowiecki-Senna-Bell pouvait jouer la victoire à la régulière mais une pénalité en fin de course a contrarié ses espoirs de victoire. Aston Martin a été moins dominateur qu'à Silverstone mais les Vantage GTE sont bien là et devraient batailler face à la marque italienne lors du double tour d'horloge manceau.

wec,spa,francorchamps,6 hours,endurance,le mans,audi,toyota,lola,porsche,ferrari,aston martin,piste,track,lmp1

C'est finalement la Ferrari F458 Italia/AF Corse de Vilander-Kobayashi qui s'est invitée sur le podium. Une seule Porsche 911 RSR a rallié l'arrivée avec la #92 de Dumas-Lieb-Lietz, 5ème. Les Porsche manquent encore de vitesse de pointe. Enfin, du côté des équipages amateurs, c'est également une Ferrari qui l'emporte avec la monture de 8Star Motorsports pilotée par Malucelli-Aguas-Potolicchio.

wec,spa,francorchamps,6 hours,endurance,le mans,audi,toyota,lola,porsche,ferrari,aston martin,piste,track,lmp1

17:21 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : wec, spa, francorchamps, 6 hours, endurance, le mans, audi, toyota, lola, porsche, ferrari, aston martin, piste, track, lmp1 | | |

WEC,Spa,Francorchamps,6 Hours,endurance,Le Mans,Audi,Toyota,Lola,Porsche,Ferrari,Aston Martin,piste,track,LMP1

Alors que la température baisse avec la fin de la journée et la disparition du soleil sur le circuit de Spa-Francorchamps (15C° à l'air et 18C° au sol), les protos LMP1 et LMP2 prennent la piste à 19h30 pour 30 minutes d'essais qualificatifs.

WEC,Spa,Francorchamps,6 Hours,endurance,Le Mans,Audi,Toyota,Lola,Porsche,Ferrari,Aston Martin,piste,track,LMP1

La séance est cependant perturbée au bout de six minutes par un drapeau rouge déployé suite à la sortie de piste de Chris Dyson au volant de sa Zytek Z11SNS-Nissan n°41 de Greaves Motorsport à la hauteur du virage 'Bruxelles'. Le pilote n'est pas blessé, mais la voiture était très mal positionnée.

WEC,Spa,Francorchamps,6 Hours,endurance,Le Mans,Audi,Toyota,Lola,Porsche,Ferrari,Aston Martin,piste,track,LMP1

Au terme des 30 minutes réservées aux LMP1 et LMP2, le constructeur allemand Audi a fait tomber tous les records grâce aux pilotes de la n°1 André Lotterer et Marcel Fässler, qui signent la pole absolue avec une moyenne de 1:59'961 sur quatre tours. L'Audi R18 e-tron quattro n°3 qualifiée par Lucas di Grassi et Marc Gené prend la deuxième place sur la grille de départ grâce à une moyenne de 2:00'236.

WEC,Spa,Francorchamps,6 Hours,endurance,Le Mans,Audi,Toyota,Lola,Porsche,Ferrari,Aston Martin,piste,track,LMP1

Elles seront suivies par la n°2 d'Allan McNish et Tom Kristensen qui partiront en troisième position. Les écarts sont minces, car les deux Toyota TS030, la n°7 qualifiée par Alex Wurz, et Kazuki Nakajima et la n°8 qualifiée par Anthony Davidson et Stéphane Sarrazin, partiront de la deuxième et de la troisième ligne, ayant respectivement établi des moyennes de 2:00'947 et 2:01'203.

WEC,Spa,Francorchamps,6 Hours,endurance,Le Mans,Audi,Toyota,Lola,Porsche,Ferrari,Aston Martin,piste,track,LMP1

Chez les LMP1 privées, la Lola B12/60 Coupé n° 12 a réalisé la pole entre les mains de Nick Heidfeld et Neel Jani en 2:01'482, elle l'emporte sur sa sœur la n°13 qualifiée par Andrea Belicchi et Mathias Beche qui pointe à 1,8 seconde de sa grande sœur avec  une moyenne de 2:03'278. Strakka Racing place sa HPD-Honda en troisième position à une demi-seconde des Lola.

WEC,Spa,Francorchamps,6 Hours,endurance,Le Mans,Audi,Toyota,Lola,Porsche,Ferrari,Aston Martin,piste,track,LMP1

Les LMP2 se sont battues tout au long des 30 minutes de la séance, c'est finalement Pecom Racing, et son ORECA 03 Nissan, qui prend la première position de la catégorie avec une moyenne sur quatre tours de 2:08'540, établie par Nicolas Minassian et Pierre Kaffer. Toutefois Jota Sport (Zytek Z11SNS Nissan) a réalisé une très belle performance tout au long de la session et ne pointe qu'à deux dixièmes de sa rivale, Oliver Turvey et Lucas Luhr ont réalisé une moyenne de 2:08'762. Oak Racing s'octroie les 3è et 4è position de la classe avec leurs Morgans Nissan, devant la Delta ADR n°25.

WEC,Spa,Francorchamps,6 Hours,endurance,Le Mans,Audi,Toyota,Lola,Porsche,Ferrari,Aston Martin,piste,track,LMP1

Le warm up de 20 minutes débutera demain à 9h00, et la course prendra son envol à 14h30.

WEC,Spa,Francorchamps,6 Hours,endurance,Le Mans,Audi,Toyota,Lola,Porsche,Ferrari,Aston Martin,piste,track,LMP1

22:08 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : wec, spa, francorchamps, 6 hours, endurance, le mans, audi, toyota, lola, porsche, ferrari, aston martin, piste, track, lmp1 | | |