peugeot,508,RXH,test,essai,longue distance,italie,voyage,diesel,hybride,200 ch,HDI,boîte,6 rapports

C'est au volant d'une Peugeot 508 RXH que nous avons traversé une bonne partie de l'Europe pour nous rendre à Modène. Vous aurez bientôt droit à notre reportage exclusif sur le nouveau musée de la maison natale d'Enzo Ferrari mais en attendant, revenons plus longuement sur celle qui nous a accompagné durant notre périple de plus de 2700 kilomètres. Pour affirmer les ambitions premium de la 508 après un brillant début de carrière, une version RXH est venue coiffer la gamme. Basée sur le break, elle combine une carrosserie surélevée, une présentation raffinée et une motorisation hybride Diesel qu’elle était la première 508 à étrenner.

peugeot,508,RXH,test,essai,longue distance,italie,voyage,diesel,hybride,200 ch,HDI,boîte,6 rapports

La démarche esthétique est similaire à celle des Audi Allroad (elles-mêmes inspirées des Subaru Outback et autres Volvo XC70), avec une face avant plus agressive, une garde au sol rehaussée de cinq centimètres, des bas de caisse et élargisseurs d’aile gris satiné et des boucliers ourlés de chrome façon protège-carter.

peugeot,508,RXH,test,essai,longue distance,italie,voyage,diesel,hybride,200 ch,HDI,boîte,6 rapports

L’habitacle, qui brille déjà par sa qualité de présentation sur une 508 standard, se pare ici d’une sellerie cuir du plus bel effet et se montre toujours aussi accueillant. Dommage que la batterie lithium-ion grève le volume de coffre de 160 litres, soit un volume de 400 litres assez médiocre pour un véhicule aussi imposant (4,82 m de long, 1,86 m de large).

peugeot,508,RXH,test,essai,longue distance,italie,voyage,diesel,hybride,200 ch,HDI,boîte,6 rapports

Pas question en revanche d’aller chercher les grands breaks d’outre-Rhin sur le terrain de la puissance; Peugeot élude en misant sur la technologie et une mécanique dimensionnée au plus juste. Déjà vu sous le capot de la 3008 et de la DS5, l’attelage entre le HDi 163 ch (pour 300 Nm) et le moteur électrique de 37 ch placé sur le train arrière développe une puissance maximale cumulée de 200 ch, mais surtout un couple généreux de 450 Nm. Comme ses cousines, la 508 RXH est capable, une fois lancée, de se mouvoir en silence sur sa seule puissance électrique à vitesse stabilisée jusqu’aux alentours de 60 km/h sur quelque trois km, une sensation toujours aussi plaisante. Passé ce seuil ou en cas de forte sollicitation, le HDi prend le relais assez bruyamment.

peugeot,508,RXH,test,essai,longue distance,italie,voyage,diesel,hybride,200 ch,HDI,boîte,6 rapports

Cette double motorisation tient pourtant ses promesses en matière de frugalité. Sur route, la surcharge pondérale de 230 kg et la puissance électrique de 37 ch supplémentaires de la 508 RXH, se résument presque à un jeu à sommes nulles vis-à-vis d’une simple 508 SW 2.0 HDi 163 ch, que ce soit en performances (0 à 100 km/h en 8″8) ou en consommation. En adoptant une conduite calquée sur les limitations de vitesse imposées par chaque pays traversé, nous sommes descendus jusqu’à 6,5 l/100 de moyenne.

peugeot,508,RXH,test,essai,longue distance,italie,voyage,diesel,hybride,200 ch,HDI,boîte,6 rapports

Même sans disposer du fameux train avant à pivot découplé (celui de la GT, hérité de la 407) qui aurait pourtant été à sa place sur ce vaisseau amiral autoproclamé, la 508 RXH fait montre d’un dynamisme réjouissant. Son confort régresse en revanche sensiblement par rapport à une 508 standard, qui ne doit pas composer avec une masse suspendue et une hauteur aussi importantes, ni des jantes 18″ obligatoires.

peugeot,508,RXH,test,essai,longue distance,italie,voyage,diesel,hybride,200 ch,HDI,boîte,6 rapports

L’agrément est également gâché par la boîte manuelle pilotée à six rapports, fleuron du groupe PSA. Moins insupportable que sur un modèle 100% thermique grâce au soutien du moteur électrique lors des ruptures de charge, elle offre ici un fonctionnement relativement fluide. Son manque de réactivité (moins perceptible en mode sport) n’en demeure pas moins indigne d’une auto aussi ambitieuse. Il faudra aussi s’accoutumer à la gestion du frein moteur, plus puissant que sur une DS5 Hybrid4 et déconcertant lors des premiers levers de pied.

peugeot,508,RXH,test,essai,longue distance,italie,voyage,diesel,hybride,200 ch,HDI,boîte,6 rapports

Plus que dans le choix du Diesel, l’ingéniosité de l’hybridation PSA réside dans la transmission intégrale qu’elle offre grâce au moteur électrique animant le train arrière à la demande. Difficilement perceptible sur route, le système compense de lui-même un éventuel patinage des roues avant en répartissant le couple sur l’arrière, et peut être forcé en conditions d’adhérence difficiles. De quoi vous rassurez lorsque le GPS vous envoit en balade sur des chemins pas toujours asphaltés.

peugeot,508,RXH,test,essai,longue distance,italie,voyage,diesel,hybride,200 ch,HDI,boîte,6 rapports

A 43.405 euros, l’addition s’avère franchement salée pour la 508 RXH, même si une Audi A4 Allroad 2.0 TDI 170 ch S-Tronic réclame au minimum 42.600 euros avec une dotation moins avantageuse. La voiture qui nous a été confiée par l'importateur belge s'offrait le Pack Cuir Nappa (intérieur cuir + mémorisation réglages siège conducteur et rétro + massage lombaire conducteur + indexation des rétroviseurs à la marche arrière) à 1.300 € ainsi que le Pack Vision (phares au xénon + feux directionnels + feux diurnes à LED + lave-projecteurs + commutation automatique des feux de route) à 1.050 €. Bref, telle que vous la voyez là, la 508 RXH revient à 42.425 €.

peugeot,508,RXH,test,essai,longue distance,italie,voyage,diesel,hybride,200 ch,HDI,boîte,6 rapports

peugeot,508,RXH,test,essai,longue distance,italie,voyage,diesel,hybride,200 ch,HDI,boîte,6 rapports

peugeot,508,RXH,test,essai,longue distance,italie,voyage,diesel,hybride,200 ch,HDI,boîte,6 rapports

peugeot,508,RXH,test,essai,longue distance,italie,voyage,diesel,hybride,200 ch,HDI,boîte,6 rapports

peugeot,508,RXH,test,essai,longue distance,italie,voyage,diesel,hybride,200 ch,HDI,boîte,6 rapports

peugeot,508,rxh,test,essai,longue distance,italie,voyage,diesel,hybride,200 ch,hdi,boîte,6 rapports

12:03 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : peugeot, 508, rxh, test, essai, longue distance, italie, voyage, diesel, hybride, 200 ch, hdi, boîte, 6 rapports | | |

peugeot,508,berline,hybride,diesel,hy4;nouvelle,new,200 ch,95 g de co2,38.000 euros,prix,2012

Après le crossover 3008, et le break allroad 508 RXH, c’est une berline qui bénéficie dorénavant du système full hybrid diesel. Avec des émissions de CO2 réduites à 95 g/km, la 508 HYbrid4 représente une offre inédite dans son segment. Cette technologie, toujours inégalée sur le marché, a été conçue pour être modulaire et adaptable sur différentes plateformes. Cette innovante chaîne de traction, qui repose sur l’association d’un 2.0 HDi FAP de 163 ch et d’un moteur électrique de 37 ch, va permettre à la 508 HYbrid4 de conquérir de nouvelles parts de marchés. Ce coup d’avance technologique permet d’offrir des prestations inédites, associant des performances de haut niveau et des consommations de carburant très réduites:

- puissance de 200 ch

- quatre roues motrices

- quatre modes de conduite, dont un mode 100% électrique

Grâce à ces émissions de CO2 très réduites, la 508 HYbrid4 représente une offre particulièrement intéressante sur le plan fiscal (EcoBonus en Wallonie) et pour les flottes (avantage toute nature en Belgique...).

peugeot,508,berline,hybride,diesel,hy4;nouvelle,new,200 ch,95 g de co2,38.000 euros,prix,2012

Reconnaissable par un badge discret situé sur la calandre avant, la version HYbrid4 conserve son style épuré et dynamique. A bord, la molette permettant de sélectionner les quatre modes de conduite (Auto, ZEV, Sport, 4WD) est intégrée sur la console centrale. Le coffre, avec un volume de 355 litres, conserve toute sa praticité d’usage, notamment grâce à sa forme rectangulaire. Avec une modularité préservée et une banquette arrière rabattable en 2/3-1/3, la capacité de chargement peut atteindre près de 1.400 litres lorsque l’on exploite toute l’espace en rang 2.

La 508 HYbrid4 est produite à Rennes, en France, et est proposée dès aujourd’hui en Belgique, au tarif de 38.030 euros TVAC.

peugeot,508,berline,hybride,diesel,hy4;nouvelle,new,200 ch,95 g de co2,38.000 euros,prix,2012

21:05 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : peugeot, 508, berline, hybride, diesel, hy4;nouvelle, new, 200 ch, 95 g de co2, 38.000 euros, prix, 2012 | | |

Peugeot,508,RXH,508 RXH,hybride,2012,printemps,salon,francfort,avant-première,nouveau,200 ch,2.0,HDI,diesel,luxe,premium,qualité

C'est au Salon de Francfort, à la rentrée, que Peugeot présentera officiellement une 508 particulière en attendant sa commercialisation au printemps 2012. Baptisée RXH, dans la veine du coupé RCZ et du futur 4x4 compact qui devrait s'appeler RXC. Mais ici, on retrouve la silhouette du break SW doté de passages de roues et de protections de carrosserie anthracites, façon Audi Allroad, d'une plaque couleur aluminium à l'avant comme à l'arrière, de jantes 18 pouces sans oublier une garde au sol rehaussée, une calandre remaniée, ainsi qu'une impressionnante rangée de six feux à diodes dans le bouclier.

Peugeot,508,RXH,508 RXH,hybride,2012,printemps,salon,francfort,avant-première,nouveau,200 ch,2.0,HDI,diesel,luxe,premium,qualité

L'habitacle n'est pas en reste, puisque cuir, alcantara et des garnissages couleur cuivre se chargent de lui donner un aspect plus cossu. Voulue haut de gamme, cette Peugeot 508 RXH reçoit notamment des sièges avant électriques, des vitres latérales feuilletées et un toit en verre. La liste des équipements de série comprend par ailleurs un système de navigation, un affichage tête haute ou encore une clé mains libres.

Peugeot,508,RXH,508 RXH,hybride,2012,printemps,salon,francfort,avant-première,nouveau,200 ch,2.0,HDI,diesel,luxe,premium,qualité

Finalement, l'élément le moderne se trouve sous le capot: après la 3008, cette 508 RXH est la seconde Peugeot dotée d'une mécanique hybride. Son 2.0 HDI de 163 ch est associé à un moteur électrique de 37 ch, qui entraîne les roues arrière, et à une boîte robotisée BMP6. Non content de développer 200 ch, cet ensemble permet à la 508 de profiter de quatre roues motrices.

Peugeot,508,RXH,508 RXH,hybride,2012,printemps,salon,francfort,avant-première,nouveau,200 ch,2.0,HDI,diesel,luxe,premium,qualité

22:39 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : peugeot, 508, rxh, 508 rxh, hybride, 2012, printemps, salon, francfort, avant-première, nouveau, 200 ch, 2.0, hdi, diesel, luxe, premium, qualité | | |

Peugeot,508,HDI,essai,test,2.0,136 ch,diesel,track,route,road,qualités,défauts,prix,consommation,lion,française,berline,statutaire,huat de gamme

Le charme discret de la bourgeoisie

Elle n’a l’air de rien cette 508. Desservie par un style bien plus discret que celui de la 407, elle passe un peu inaperçu. Pourtant, lorsque nous avons reçu l’exemplaire dont nous disposions pour l’essai, nous avons éprouvé un premier coup de cœur à la vue de sa jolie teinte Bleu Bourrasque joliment soulignée par des jantes de 18 pouces au dessin très réussi. Et le reste ne nous a pas déçus. Voici l’histoire d’une bourgeoise qui voulait être reine… de son segment.

Peugeot,508,HDI,essai,test,2.0,136 ch,diesel,track,route,road,qualités,défauts,prix,consommation,lion,française,berline,statutaire,huat de gamme

La présentation de la 508, au dernier Salon de Paris, n’a pas soulevé l’enthousiasme des observateurs du monde de l’automobile. Chargée de remplacer à la fois les 407 et 607, cette berline a choisi la voie de la discrétion et de la sagesse. Pourtant, en y regardant de plus près, ses lignes sont parfaitement travaillées et le centre de style de la marque a plutôt réussi le difficile exercice de succéder à Pininfarina. La calandre a pris des proportions bien moins bestiales et le porte-à-faux réduit est également salvateur. Le pli des ailes avant et du capot ne suffit pourtant pas à donner une vraie personnalité à cette 508 qui joue le clin d’œil nostalgique avec ses trois ’’barrettes’’ de feux arrière rappelant les feux de la 402.

Peugeot,508,HDI,essai,test,2.0,136 ch,diesel,track,route,road,qualités,défauts,prix,consommation,lion,française,berline,statutaire,huat de gamme

Régime minceur

Comparée à la 407, la 508 est 10 cm plus longue, 4 cm plus large et 1 cm plus haute. Ses voies ont également été élargies, tandis que l'empattement s’offre 9 cm supplémentaires. Malgré cela, la 508 2.0 HDi affiche en 70 kg de moins sur la bascule ce qui n’est pas négligeable. Le coefficient de pénétration dans l'air progresse également, avec une valeur remarquable de 0,27 pour le modèle qui nous occupe. Sur la route, ce n’est pas ce qui saute aux yeux. La voiture n’est guère joueuse. Mais elle impressionne par ses vitesses de passage en virage et même en mimant les mauvais conducteurs qui entrent trop vite dans les courbes sur une erreur d’appréciation, la 508 reste sereine, l’ESP se chargeant de la remettre discrètement dans le droit chemin. Dans sa configuration 136 ch, le 2.0 HDi met davantage l'accent sur la souplesse que sur la performance pure. Linéaire et onctueux, son caractère s'accorde parfaitement à celui de la suspension, capable de procurer beaucoup de plaisir de conduite tout en garantissant un confort 5 étoiles.

Peugeot,508,HDI,essai,test,2.0,136 ch,diesel,track,route,road,qualités,défauts,prix,consommation,lion,française,berline,statutaire,huat de gamme

Les bienfaits des compromis

Si nous faisons confiance à notre mémoire, les suspensions de la nouvelle 508 se montrent plus souples que celles de la 407. Cela s’explique en partie par les pseudo-McPherson du train avant qui autorisent des débattements plus importants que les doubles bras parallèles réservés à la finition GT. L'amortissement filtre à merveille les inégalités du revêtement mais il montre ses limites face aux grosses déformations. Malgré son empattement agrandi, la 508 est davantage une 4 places spacieuse qu’une véritable 5 places. Notons encore que l'insonorisation est très soignée et que vous pouvez, si vous avez l’oreille mélomane, profiter d’un système hi-fi JBL optionnel. Bref, les passagers et le conducteur se retrouvent dans un environnement particulièrement agréable et les kilomètres seront avalés avec plaisir. La finition a réellement accompli des progrès même si les Français en général utilisent encore trop de plastiques différents à notre goût. Mais les bruits de mobilier ont disparus et l’ensemble donne un sentiment de qualité et de robustesse ayant fait dire à notre épouse: «on se croirait dans une Allemande!»

Peugeot,508,HDI,essai,test,2.0,136 ch,diesel,track,route,road,qualités,défauts,prix,consommation,lion,française,berline,statutaire,huat de gamme

Affaire de goûts

Elle présente bien cette planche de bord. Sobre, joliment courbée, soulignée par des ouïes de ventilation simples et efficaces, elle contraste fortement avec les dessins torturés de certaines réalisations récentes. Et les encadrements des compteurs en alu mat lui donnent un côté sérieux. Le bloc central en noir brillant apporte une touche de fantaisie contenue tandis que les boutons sont simples d’accès et de compréhension. L’ordinateur de bord se contrôle à l’aide d’un joystick placé devant le levier de vitesses et n’est pas sans s’être inspiré des meilleures réalisations d’outre-Rhin. Un défaut? Non, deux! On se demande toujours pourquoi il faut ouvrir un tiroir à gauche de la planche de bord pour accéder aux boutons commandant l’ESP, l’aide au parking ou le projecteur d’indications sur le pare-brise. Et puis il y a ce volant bardé de boutons dont nous n’avons utilisé qu’un huitième et qui incite trop fortement à la distraction. Et puis vous ne nous ferez pas croire qu’il n’est pas là avant tout pour conduire. Or, celui de la 408 est peut-être le seul élément de la voiture qui ne nous as pas donné envie de conduire pour le plaisir. Autre détail qui ne manque pas de sel, le bouton d’allumage du moteur se trouve… à gauche du volant. Il faut s’y faire!

Peugeot,508,HDI,essai,test,2.0,136 ch,diesel,track,route,road,qualités,défauts,prix,consommation,lion,française,berline,statutaire,huat de gamme

Tarifs honnêtes

Les formes du coffre à bagages ne facilitent pas l'exploitation des 473 l de volume; les charnières du couvercle se montrent trop intrusives. De série, les dossiers de la banquette peuvent se rabattre asymétriquement. Dans l'habitacle, les espaces de rangement sont plutôt comptés mais la modularité ne faisait probablement pas partie des priorités des concepteurs. Par rapport à ses rivales directes, la 508 bénéficie d'une tarification intéressante, d'autant que sa dotation de série n'a rien de pingre. Le second niveau de finition (Active) nous semble le plus intéressant (jantes alu et climatisation automatique de série). Dans cette finition, la 508 2.0 HDI s’affiche à 27.580€ là où la Renault Latitude 2.0 dCi 150 s’affiche à 32.500€. Chez les Allemandes, vous trouvez une Opel Insigna 2.0 CDTi 130 à 26.899€ tandis que la vieillissante Ford Mondeo 2.0 TDCi coûte encore 27.750€ dans une finition intermédiaire.

Peugeot,508,HDI,essai,test,2.0,136 ch,diesel,track,route,road,qualités,défauts,prix,consommation,lion,française,berline,statutaire,haut de gamme

Retrouvez cet essai dans le mensuel AUTOnews n°235 de juillet 2011.

20:08 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : peugeot, 508, hdi, essai, test, 2.0, 136 ch, diesel, track, route, road, qualités, défauts, prix, consommation, lion, française, berline, statutaire, haut de gamme | | |

peugeot 508.jpg

Après avoir exposé la 5 by Peugeot à Genève, la marque au lion dévoile la 508 de série. Celle-ci s'en distingue par quelques détails puisqu'elle troque ses feux arrière en forme de griffe pour des éléments plus classiques, adopte un regard moins torturé et des rétroviseurs plus imposants. Mais l'essentiel demeure: le porte-à-faux avant raccourci et la bouche rétrécie, inspirée de l'étude SR1, tranchent avec sa devancière, la 407. Les dimensions marquent aussi un profond changement. Histoire de permettre à cette 508 de remplacer partiellement la routière 607, la longueur est accrue de 11 cm (soit 4,79 m) et l'empattement augmente de 9 cm, à 2,82 m. Visiblement, les échecs répétés des constructeurs français dans le segment du haut de gamme n'ont pas refroidi les ardeurs des ingénieurs de la marque qui tente à nouveau l'expérience.

 

 

peugeot 508'.jpg

Présentée au prochain Mondial de Paris et commercialisée début 2011, la Peugeot 508 empruntera la plate-forme de la Citroën C5. Cette familiale sera alors mue par un HDi de 163 ch, assisté d'un moteur électrique de 37 ch qui entraînera les roues arrière. A la clé: 200 ch, quatre roues motrices et 99 g/km de CO2 ! On trouvera aussi un inédit 2.0 THP essence (de 200 à 240 ch) partagé avec la future BMW Série 3. Sans oublier le 2.2 HDi, qui revient avec 200 ch et 450 nm, après une brève disparition. Mais des mécaniques mieux connues sont aussi au programme, comme le 1.6 HDI de 112 ch, le 2.0 HDi de 163 ch, ou encore, en essence, les 1.6 VTi 120, 1.6 THP 156 et 1.6 THP 200. Les versions e-HDi, dotées d'un alternodémarreur à l'image des C3 et C5 e-HDi, s'annoncent également intéressantes. Bref, l'offre sera suffisamment diversifiée pour donner à cette Peugeot 508 des armes suffisantes pour affronter les Renault Laguna, Volkswagen Passat et autres Opel Insignia.

 

 

 

20:43 Écrit par Benoît Lays dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : peugeot, 508, berline, nouvelle, salon de paris, septembre, 2010 | | |