ford,ecosport,2018,new,nouveau,salon,francfort,essence,diesel,BM6,4wd

C'est au Salon de Francfort que Ford dévoilera son nouveau petit SUV, l'EcoSport qui ne sera désormais plus construit en Inde mais dans l'usine roumaine de Craiova. Un SUV "européanisé" donc qui remplacera définitivement le B-Max, poussé vers la sortie. L'EcoSport 2018 arrivera sur le marché belge avec quatre motorisations essence et diesel organisées autour de deux blocs, le 1.0 3 cylindres EcoBoost (125 et 140 ch) et le 1.5 4 cylindres TDCI (95 et 125 ch). Des boîtes de vitesse à 6 rapports et une BVA seront au programme ainsi qu’une transmission à 4 roues motrices, présente uniquement avec le 1.5 TDCI de 125 ch et la finition supérieure. Tous les moteurs sont désormais accouplés à la boîte de vitesses à 6 rapports. Le moteur 1.5 Ti-VCT 112 ch passe à la trappe et il n’est pas certain qu’il soit remplacé même si des bruits de couloirs veulent que le nouveau 1.5 3 cylindres EcoBoost arrive dans une version délurée en 2019. A suivre...

Comme nos lecteurs ont du flair et pensent à nous, nous pouvons compter sur eux pour débusquer les futures voitures à l'essai à l'image de Jonathan Malemprez qui a surpris le futur EcoSport sur l'aire d'autoroute de Spy ce matin...

ford,ecosport,2018,new,nouveau,salon,francfort,essence,diesel,BM6,4wd

10:54 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ford, ecosport, 2018, new, nouveau, salon, francfort, essence, diesel, bm6, 4wd | | |

subaru,impreza,nouvelle,2017,salon,francfort,5 portes,berline,moteurs,boxer,4wd,integrale,japon,

Subaru Europe vient d'annoncer l'arrivée de la nouvelle Impreza qui sera dévoilée le 12 septembre prochain à l’occasion du 67e Salon International de Francfort.

Le premier modèle Impreza a été lancé en 1992. Depuis, quelque 2,5 millions d’exemplaires ont été vendus dans le monde, dont 250.000 en Europe. La Subaru Impreza a remporté le titre de Voiture Japonaise de l’Année au Japon en décembre 2016. Cette nouvelle génération a également obtenu des scores très élevés lors des procédures d’évaluation de la sécurité dans les régions où ces tests ont été réalisés.

subaru,impreza,nouvelle,2017,salon,francfort,5 portes,berline,moteurs,boxer,4wd,integrale,japon,

Développée pour affronter les conditions de route les plus difficiles, la nouvelle berline 5 portes compacte à transmission intégrale All-Wheel-Drive de Subaru devrait briller par l’agrément qu’elle offre, son niveau de sécurité global et sa capacité d’adaptation supérieure à la moyenne. Le modèle de cinquième génération va tenter de perpétuer l’héritage légendaire de la Subaru Impreza tout en innovant.

subaru,impreza,nouvelle,2017,salon,francfort,5 portes,berline,moteurs,boxer,4wd,integrale,japon,

Conservant l’association unique entre un moteur Boxer et le système de transmission Symmetrical All-Wheel-Drive, la nouvelle plate-forme globale de Subaru a permis d’abaisser le centre de gravité de 5mm, offrant à l’Impreza de nouvelles qualités dynamiques qui lui garantiraient une agilité et une stabilité supérieures, une capacité renforcée à éviter les obstacles, une direction plus réactive ainsi qu’une capacité exceptionnelle de filtration des vibrations et un confort de conduite ultime.

subaru,impreza,nouvelle,2017,salon,francfort,5 portes,berline,moteurs,boxer,4wd,integrale,japon,

La nouvelle Impreza dispose de nombreux équipements de sécurité innovants, la technologie d’assistance à la conduite EyeSight appartenant à la dotation de série. Cette berline offrirait, selon le discours officiel, un niveau de sécurité optimal pour une sérénité totale, se caractérisant aussi par le niveau d’agilité traditionnel des Impreza, garant d’un plaisir de conduire authentique.

Les prix et les spécifications seront annoncés ultérieurement.

subaru,impreza,nouvelle,2017,salon,francfort,5 portes,berline,moteurs,boxer,4wd,integrale,japon,

11:37 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : subaru, impreza, nouvelle, 2017, salon, francfort, 5 portes, berline, moteurs, boxer, 4wd, integrale, japon | | |

volvo,S90,D5,4WD,BVA,8 rapports,diesel,4 cylindres,2.0,essai,test,semaine,235 ch,480 Nm,

La nordique attitude

Que de chemin parcouru par la marque suédoise depuis son acquisition par les Chinois de Geely en 2010. La gamme a été entièrement renouvelée et autant dire que Volvo joue désormais avec de nombreux atouts dans ses mains. A l’image de cette berline S90 particulièrement statutaire dans la variante Inscription très riche en équipements.

volvo,S90,D5,4WD,BVA,8 rapports,diesel,4 cylindres,2.0,essai,test,semaine,235 ch,480 Nm,

Elle en impose cette suédoise dans sa robe noire et chaussée de jantes de 20 pouces. Elle dégage une classe folle face à des concurrentes allemandes parfois trop ostentatoirement vulgaires. Certes, les lignes sont un peu taillées à la hache d’un bûcheron nordique mais en mouvement, elle est plutôt réussie cette S90. Et puis sa signature lumineuse est incomparable.

volvo,S90,D5,4WD,BVA,8 rapports,diesel,4 cylindres,2.0,essai,test,semaine,235 ch,480 Nm,

L’intérieur est à la hauteur des prétentions haut de gamme de la voiture avec des matériaux flatteurs comme le cuir et le métal. Les ajustages sont soignés et si la voiture de presse qui nous a été confiée affichait 20.000 km, il faut avouer qu’elle a plutôt bien résisté aux traitements de mes collègues.

volvo,S90,D5,4WD,BVA,8 rapports,diesel,4 cylindres,2.0,essai,test,semaine,235 ch,480 Nm,

Dans l’habitacle, l’ambiance est chaleureuse et on apprécie le grand écran tactile vertical de série. Il faut un peu de pratique avant d’en maîtriser l’usage mais les geeks apprécieront son fonctionnement très typé tablette Apple. Le démarreur est situé entre les sièges avant, comme sur certaines Saab, mais se passe de clé.

Très bien équipé, notre modèle d’essai avait droit à une sono délirante de 1400 Watts signée Bowers & Wilkins, capable de rendre le son comme dans un studio ou une salle de concert selon vos envies… A l’arrière, l’espace est généreux pour deux adultes et j’ai facilement pu caser mon 1m86 derrière ma place sans changer les réglages ce qui est plutôt rare. On aurait juste apprécié des portières un peu plus larges pour faciliter l’accessibilité. Le coffre frôle les 500 dm3 et atteint la moyenne de la catégorie mais il faudra y plonger pour en atteindre le fond. Son ouverture est bien sûr électrique.

volvo,S90,D5,4WD,BVA,8 rapports,diesel,4 cylindres,2.0,essai,test,semaine,235 ch,480 Nm,

Son 2.0 à 4 cylindres diesel se montre plutôt discret sauf à froid ou si vous grimpez dans les tours, ce pour quoi il n’est logiquement pas conçu. L’insonorisation est bonne dans l’absolu. Ce D5 à turbos séquentiels reprend fort dès 1500 tours/min et ne faiblit pas avant 4500. Rappelons qu’il développe ici 235 ch pour 480 Nm de couple. Un couple particulièrement généreux qui fournit des relances toujours faciles, même sur autoroute, mais cette S90 ne fait guère mieux qu’une E220d de 194 ch face au chrono. La faute à son poids élevé annoncé à 1815 kg. Mention bien pour le confort de notre modèle d’essai doté de suspensions pilotées en mode confort. Le mode sport change sensiblement la voiture en gommant pas mal de mouvements de caisse mais si la vivacité de la mécanique se trouve accrue, elle n’en devient pas pour autant sportive même si ses quatre roues motrices devraient vous conduire partout en tous temps.

volvo,S90,D5,4WD,BVA,8 rapports,diesel,4 cylindres,2.0,essai,test,semaine,235 ch,480 Nm,

Parfaitement dans son époque, la S90 est dotée d’une multitude d’aides à la conduite qui donne lieu à des concerts de bruits en tous genres lors des manœuvres en ville. Sans parler de ce freinage d’urgence qui s’enclenche très souvent en ville en prenant les voitures stationnées pour des véhicules à l’arrêt! Heureusement qu’il est désactivable.

volvo,S90,D5,4WD,BVA,8 rapports,diesel,4 cylindres,2.0,essai,test,semaine,235 ch,480 Nm,

Sur un tracé de plus de 800 km, nous avons consommé 7.4 l/100 en mixant des parcours autoroutiers à vitesse soutenue et des trajets urbains. Quant au tarif, il est voisin des grosses berlines allemandes qui sont en ligne de mire de la S90, à équipement équivalent. Ce haut de gamme est facturé 56.350 € auxquels il faut ajouter 3.900 € pour la finition Inscription et ses nombreux chromes extérieurs mais aussi son superbe cuir nappa et ses inserts en métal.

volvo,S90,D5,4WD,BVA,8 rapports,diesel,4 cylindres,2.0,essai,test,semaine,235 ch,480 Nm,

+

Confort royal

Finition luxueuse

Moteur puissant

-

Profondeur du coffre

Systèmes de sécurité trop intrusifs

volvo,S90,D5,4WD,BVA,8 rapports,diesel,4 cylindres,2.0,essai,test,semaine,235 ch,480 Nm,

10:33 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : volvo, s90, d5, 4wd, bva, 8 rapports, diesel, 4 cylindres, 2.0, essai, test, semaine, 235 ch, 480 nm | | |

essai,test,routier,porsche,911,carrera,4S,cabriolet,new,nouvelle,4WD,été,plaisir,2016

Ce n’est pas sans certains à priori que nous avons pris possession de cette Porsche 911 Carrera 4S Cabriolet. Trop grosse, trop banale, trop connue. Et puis le charme opère. Délicatement, inévitablement, insidieusement. Les kilomètres défilent, nos passagers s’emballent et puis l’envie de poursuivre la route toute la nuit. Quels sont donc les ingrédients de cette drogue savamment distillée?

Des lignes connues, un intérieur sobre et une sonorité trop étouffée seront les seuls défauts que nous retiendrons de cet essai. Autant les citer d’entrée de jeu pour ne plus y revenir par la suite. Parce que ces lignes connues depuis 50 ans font encore mouche auprès des passants. Il faut dire que le superbe rouge carmin de notre voiture d’essai plaisait beaucoup. Hérésie diront pourtant les tifosis! A l’intérieur, c’est effectivement très sobre et austère mais on se sent bel et bien à bord d’une 911. Petit bémol pour la largeur du combiné reprenant tous les cadrans face au conducteur. Certains indicateurs, comme le niveau du réservoir, nous obligeaient à nous pencher pour pouvoir les lire. Mais la finition est absolument sans défaut ainsi que la position de conduite bien aidée par les sièges sport à 2.500 euros!

essai,test,routier,porsche,911,carrera,4S,cabriolet,new,nouvelle,4WD,été,plaisir,2016

Confort remarquable

La première réflexion de nos passagers concernait d’abord le confort. Qu’ils viennent d’un coupé sportif ou d’une compacte, tous s’extasiaient devant le confort de cette 911 véritablement conçue pour avaler les kilomètres en toute sérénité. Nos mauvaises routes sont avalées en toute décontraction. Mais pour goûter à la quintessence de notre bolide allemand, il nous faut nous éloigner des routes encombrées. Nous plaçons la molette de sélection des programmes, positionnée sur le volant sport GT optionnel, sur S et le témoin de l’échappement sport s’allume tandis que le Start & Stop n’est plus disponible. La poussée est franche mais pas encore sauvage.

essai,test,routier,porsche,911,carrera,4S,cabriolet,new,nouvelle,4WD,été,plaisir,2016

Suffisante pour impressionner ceux qui n’ont pas l’habitude de tels engins surtout sur nos petites routes ardennaises. Mais il reste pourtant une étape à franchir en tournant à nouveau la molette d’un quart de tour pour la positionner sur Sport+. Là, la suspension durcit et la boîte passe en mode rapide, rétrogradant de plusieurs rapports pour nous offrir la pleine puissance. Les 420 chevaux du petit 3.0 turbo sont présents même si la sonorité n’impressionne guère. Si vous appuyez sur le centre du petit bouton en question, vous bénéficiez d’un boost de 20 secondes, histoire de dégoûter définitivement vos suiveurs.

essai,test,routier,porsche,911,carrera,4S,cabriolet,new,nouvelle,4WD,été,plaisir,2016

Freinage en béton

En décapotant, vous bénéficiez d’une visibilité améliorée, celle-ci n’étant pas le point fort du cabriolet lorsqu’il est couvert. Vous vivez alors les sensations au maximum et lorsqu’est venu l’heure de ralentir, vous pouvez toujours compter sur des freins très impressionnants. Les distances de freinage sont réduites comme jamais. Technologiquement, cette Porsche 911 Carrera 4S est assez impressionnante mais la place nous manque pour vous détailler le différentiel vectoriel de couple ou l’essieu arrière directionnel. Toujours est-il que même sous la pluie, cette 911 est absolument souveraine même s’il ne faut pas oublier la taille des Pirelli P Zero. Nous avons d’ailleurs réussi à l’embarquer, sur route détrempée, dans un travers joliment maîtrisé (et ce en mode Confort), preuve s’il le fallait encore que la répartition de puissance, malgré les quatre roues motrices, privilégie toujours le train arrière.

essai,test,routier,porsche,911,carrera,4S,cabriolet,new,nouvelle,4WD,été,plaisir,2016

Mais sous le soleil, elle est définitivement facile à conduire vite et ça, pour une 911, c’est un petit miracle. De quoi faire la moue chez les puristes. Qui regretteront également ce sifflement continu en provenance de l’arrière. Cette turbine qui siffle pour garantir un couple de 500 Nm disponible de 1.700 à 5.000 trs/min, soit tout bonnement la plage d’un Diesel ordinaire.

essai,test,routier,porsche,911,carrera,4S,cabriolet,new,nouvelle,4WD,été,plaisir,2016

Prix hallucinant

Affichée à 135.036 €, la Porsche dont nous avions hérité se voyait greffée de 37.000 € d’options pour atteindre la somme hallucinante de 172.000 € pour une Porsche dotée d’un petit 3.0 6 cylindres à plat de seulement 420 ch. Mais tout est payant à l’image de la bande pare-soleil sur le pare-brise (121 €), du régulateur de vitesse (363 €), des tapis de sol (205 €) ou encore de l’emblème Porsche sur les appuie-têtes (230 €).

essai,test,routier,porsche,911,carrera,4S,cabriolet,new,nouvelle,4WD,été,plaisir,2016

Le budget est conséquent mais le plaisir offert est incomparable en termes d’efficacité, de confort et de motricité malgré le petit bémol dû au manque de vocalises. A se demander si les échappements Sport facturés 2.843 € sont vraiment nécessaires…

+

Comportement magique

Freinage en béton

Confort de limousine

-

Sonorité discrète

Intérieur sobre

essai,test,routier,porsche,911,carrera,4S,cabriolet,new,nouvelle,4WD,été,plaisir,2016

21:00 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : essai, test, routier, porsche, 911, carrera, 4s, cabriolet, new, nouvelle, 4wd, été, plaisir, 2016 | | |

audi,TT,RS,coupé,roadster,nouveaux,new,allemands,5,cylindres,400,ch,4wd,quattro,automne,2016,lancement

Un peu plus de deux ans après l’arrivée de la troisième génération de l'Audi TT, directement déclinée en version "S" de 310 chevaux, la famille s’agrandit les nouveaux TT RS Coupé et TT RS Roadster. 

audi,TT,RS,coupé,roadster,nouveaux,new,allemands,5,cylindres,400,ch,4wd,quattro,automne,2016,lancement

Esthétiquement, le TT RS se démarque des versions classiques par l’ajout de pièces de carbone tout autour de la caisse, ainsi que de logos RS. Il se rapproche du concept TT Quattro sport présenté à Genève 2014. Quant aux feux arrière, comme on avait déjà pu en avoir un aperçu au CES 2016, ils intègrent la technologie OLED, une première pour une Audi de production.

audi,TT,RS,coupé,roadster,nouveaux,new,allemands,5,cylindres,400,ch,4wd,quattro,automne,2016,lancement

La bonne nouvelle, c'est l'arrivée sous le capot d'un nouveau 2.5 TFSI 5 cylindres ne développant pas moins de 400 chevaux et 480 Nm. Non seulement c'est 60 ch de plus que le précédent TT RS, mais c'est aussi devant la concurrence: chez Mercedes-AMG, le SLC 43 revendique 367 ch, tandis que la BMW M2 culmine à 370 chevaux.

audi,TT,RS,coupé,roadster,nouveaux,new,allemands,5,cylindres,400,ch,4wd,quattro,automne,2016,lancement

Une fois démarré via le bouton implanté directement sur le volant, comme sa grande sœur R8, le TT RS Coupé ne réclame que 3"7 pour passer de 0 à 100 km/h, contre 4"3 pour la BMW M2, tandis que la version roadster reste sous les 4 secondes, à 3"9. Et Audi de mettre l’accent sur le chant du 5 cylindres qui, passant par les deux échappements de forme ovale, s’annonce particulièrement rageur. Lancement attendu à l’automne 2016.

audi,TT,RS,coupé,roadster,nouveaux,new,allemands,5,cylindres,400,ch,4wd,quattro,automne,2016,lancement

 

11:22 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : audi, tt, rs, coupé, roadster, nouveaux, new, allemands, 5, cylindres, 400, ch, 4wd, quattro, automne, 2016, lancement | | |

Salon,Genève,2016,Subaru,XV,concept,prochain,next,futur,japon,4wd,4x4

Après le concept de la prochaine Subaru Impreza cinq portes présenté au Salon de Tokyo et celui de la quatre portes à Los Angeles, Subaru continue de préparer le terrain de la prochaine génération du modèle avec le concept XV exposé à Genève. Celui-ci ne se cache pas d’être une Impreza transformée et est plutôt discret sur le marché très couru des crossovers compacts.

Salon,Genève,2016,Subaru,XV,concept,prochain,next,futur,japon,4wd,4x4

Paradoxalement, son allure de berline surélevée cache, grâce au savoir-faire de Subaru dans le domaine des quatre roues motrices, des capacités en tout-terrain que n’ont pas nombre de vedettes dans ce segment très couru. La prochaine version, présentée à travers ce concept auquel il ne manque pas grand chose pour devenir voiture de série, est assez fidèle à l’actuel dans ses formes générales.

Salon,Genève,2016,Subaru,XV,concept,prochain,next,futur,japon,4wd,4x4

Subaru ne donne pas de précision sur les motorisations, mais on peut imaginer que la version hybride va évoluer pour se faire plus convaincante que l’actuelle qui était la première tentative de Subaru dans ce type de système de motorisation.

16:19 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : salon, genève, 2016, subaru, xv, concept, prochain, next, futur, japon, 4wd, 4x4 | | |

Jaguar,F-Type,SVR,V8,5.0,575,ch,puissance,accrue,4wd,322,km/h,salon,genève,2016

Chez Jaguar, les versions "R" sont appelées à disparaître puisque les modèles les plus musclés de la gamme s'appelleront désormais SVR. D'abord étrennée avec le Range Sport, cette dénomination est désormais accolée sur la F-Type qui en profite pour se refaire une beauté et une petite cure mécanique.

Jaguar,F-Type,SVR,V8,5.0,575,ch,puissance,accrue,4wd,322,km/h,salon,genève,2016

Sous le long capot avant, on retrouve le V8 5.0 compressé de la "R" qui grimpe pour l'occasion de 550 à 575 ch. Toujours dotée d'une boîte auto à huit rapports, cette SVR impose malheureusement la transmission intégrale. De quoi assurer une motricité optimale pour signer  le 0 à 100 km/h en 3"7.

Jaguar,F-Type,SVR,V8,5.0,575,ch,puissance,accrue,4wd,322,km/h,salon,genève,2016

Dans le même temps, la bride à 300 km/h est supprimée, ce qui permet à la vitesse maximale d'atteindre 322 km/h sur le Coupé. Tandis que le châssis a également fait l'objet de nombreux soins: freins en carbone-céramique, différentiel autobloquant piloté, réglages de suspension pilotée revue. C'est clair chez Jaguar, on ne lâche rien!

Jaguar,F-Type,SVR,V8,5.0,575,ch,puissance,accrue,4wd,322,km/h,salon,genève,2016

15:49 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jaguar, f-type, svr, v8, 5.0, 575, ch, puissance, accrue, 4wd, 322, kmh, salon, genève, 2016 | | |

Infiniti,Q60,coupé,new,nouveau,salon,genève,2016,V6,biturbo,3.0,400ch,4WD,japon,premium

Dévoilée en première mondiale au Salon de Detroit en janvier dernier, cette troisième génération du coupé Infiniti après les G35 et G37 nous arrive avec un 3.0 V6 biturbo de 405 ch. Appelé Q60, il dispose de quatre roues motrices dans cette version haut de gamme et d'une boîte automatique à sept rapports. Infiniti précise que le V6 fonctionne avec le système Active Grille Shutter, une grille de calandre à volets actifs qui permet de trouver un juste équilibre entre la nécessité de refroidir le moteur et la volonté d'améliorer l'aérodynamique.

Infiniti,Q60,coupé,new,nouveau,salon,genève,2016,V6,biturbo,3.0,400ch,4WD,japon,premium

Son design très fluide l'assimile immédiatement aux dernières productions de la firme. Son nez accueille une large calandre chromée et des projecteurs à LED. L'aérodynamique travaillée de l'auto lui permet d'afficher un coefficient de traînée de 0,28 seulement. La division premium de Nissan indique que sa Q60 profite d'une nouvelle direction intelligente et de son système de suspension à réglage électronique.

Infiniti,Q60,coupé,new,nouveau,salon,genève,2016,V6,biturbo,3.0,400ch,4WD,japon,premium

Le système Dynamic Digital Suspension, conçu pour procurer une maniabilité et une agilité optimales ainsi qu'un confort amélioré grâce, notamment, à de nouveaux amortisseurs conçus spécifiquement pour ce modèle. En termes de motorisations, des propositions plus sages sont à venir avec notamment une version 300 chevaux pour 400 Nm de couple et un modèle 2,0l turbocompressé de 211 chevaux.

Infiniti,Q60,coupé,new,nouveau,salon,genève,2016,V6,biturbo,3.0,400ch,4WD,japon,premium

12:18 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : infiniti, q60, coupé, new, nouveau, salon, genève, 2016, v6, biturbo, 3.0, 400ch, 4wd, japon, premium | | |

Ferrari,GT4C,Lusso,new,nouvelle,Modena,Italia,4wd,roues,directrices,V12,690 ch,697 Nm,couple,GT,confort,salon,Genève,2016

Ferrari a offert un important restylage à son modèle familial. La FF, puisque c'est d'elle qu'il s'agit, est particulièrement atypique dans le paysage des GT avec ses 4 places confortable, ses quatre roues motrices et son look de break de chasse. Cinq ans après son apparition, cette Ferrari particulière en profite pour changer de nom en devenant GTC4 Lusso. GTC4 renvoie à une berlinette dotée du 12 cylindres 4,4 litres de la 365 GTB/4 Daytona et dévoilée sur les rives du lac Léman en 1971. Quant à la désignation Lusso, elle fait référence à l'une des reines du Grand Tourisme au cours des années 1960: la 250 GT Lusso.

Ferrari,GT4C,Lusso,new,nouvelle,Modena,Italia,4wd,roues,directrices,V12,690 ch,697 Nm,couple,GT,confort,salon,Genève,2016

La face avant a été totalement redessinée et la calandre plus évasée abandonne le grillage au profit de trois barrettes chromées horizontales. Les flancs ont aussi été allégés et retravaillés au niveau de l'ouïe placée sur l'aile avant. La ligne de pavillon est aussi plus fuyante tandis que la partie arrière accueille deux doubles feux sous une nervure de caisse plus prononcée. La GTC4 Lusso gagne 10 mm en longueur, 30 mm en largeur mais la hauteur demeure inchangée à 1383 mm. Le diffuseur arrière dispose désormais de trois éléments pour améliorer les flux d'air et l'aérodynamique.

Ferrari,GT4C,Lusso,new,nouvelle,Modena,Italia,4wd,roues,directrices,V12,690 ch,697 Nm,couple,GT,confort,salon,Genève,2016

Sous le capot avant, le 6.3 V12 a gagné 30 ch pour s'établir à 690 ch à 8.000 tr/min. Mais on sait qu'il dispose encore d'une marge de manœuvre puisque sous le capot de la supercar LaFerrari, il développe 800 ch et sous celui de la F12, il affiche 740 ch. Les motoristes ont aussi travaillé le couple qui progresse de 14 Nm (697 Nm) et la souplesse à bas régime, primordiale pour une voiture à vocation familiale et grand tourisme.

Ferrari,GT4C,Lusso,new,nouvelle,Modena,Italia,4wd,roues,directrices,V12,690 ch,697 Nm,couple,GT,confort,salon,Genève,2016

Ferrari annonce que 80 % du couple sont disponibles dès 1 750 tr/min. Pour exploiter le potentiel du V12 en toute sérénité, la GTC4 Lusso reste fidèle aux quatre roues motrices auxquelles s'adjoignent, pour la deuxième fois après la F12 Tour de France, les quatre roues directrices. Ce dispositif va rehausser l'agilité de ce grand coupé de 4,92 m. Le système 4RM-S fonctionne de concert avec le différentiel électronique (E-Diff) et les amortisseurs adaptatifs SCM-E. Les performances sont revues à la hausse. Pour atteindre les 100 km/h, 3"4 suffisent, soit un gain de 0"3.

Ferrari,GT4C,Lusso,new,nouvelle,Modena,Italia,4wd,roues,directrices,V12,690 ch,697 Nm,couple,GT,confort,salon,Genève,2016

De par sa vocation grand tourisme, la GTC4 Lusso soigne le confort et l'ambiance intérieure. Les sièges enveloppants ont été redessinés en vue d'un meilleur maintien et d'un confort élevé sur les longs parcours. Et la planche de bord a été entièrement redessinée pour accueillir au centre de la console une grande tablette tactile de 10,25 pouces. Comme sa devancière, la GTC4 Lusso a le sens du partage. Ferrari a reconduit l'écran digital placé au-dessus de la boîte à gants. Il est désormais plus grand qu'avant et permet au passager avant de partager de nombreuses informations avec le conducteur: régime moteur, rapport engagé, vitesse, nombre de G. La qualité de présentation et les matériaux ont encore progressé. La GTC4 Lusso sera lancée avant l'été.

Ferrari,GT4C,Lusso,new,nouvelle,Modena,Italia,4wd,roues,directrices,V12,690 ch,697 Nm,couple,GT,confort,salon,Genève,2016

16:16 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ferrari, gt4c, lusso, new, nouvelle, modena, italia, 4wd, roues, directrices, v12, 690 ch, 697 nm, couple, gt, confort, salon, genève, 2016 | | |

Porsche,911,Turbo,Turbo S,new,nouvelle,lifting,restylage,2016,540 ch,560 ch,2016,3.8,biturbo,4WD,PDK

Contrairement à ce que l'arrivée du turbo sous les capots des modèles plus modestes de la 911 auraient pu faire craindre, les 911 Turbo et Turbo S millésimées 2016 conservent leur exclusivité. Si elles n'optent pas encore pour le nouveau flat-six 3.0 des Carrera et Carrera S, c'est pour encore mieux exploiter le même 3.8 à injection directe qu'auparavant qui se voit toujours dopé par deux turbos à géométrie variable mais ceux-ci ont été agrandis pour obtenir 20 chevaux supplémentaires.

Porsche,911,Turbo,Turbo S,new,nouvelle,lifting,restylage,2016,540 ch,560 ch,2016,3.8,biturbo,4WD,PDK

Ainsi la 911 Turbo cru 2016 annonce 540 ch alors que la Turbo S renchérit à 580 ch. Une cavalerie toujours envoyée aux quatre roues via une boîte double embrayage sept rapports PDK. Porsche promet également une consommation en baisse de 0,6 l/100 km en moyenne et un temps de réponse des turbos diminué.

Porsche,911,Turbo,Turbo S,new,nouvelle,lifting,restylage,2016,540 ch,560 ch,2016,3.8,biturbo,4WD,PDK

Tout en annonçant des performances encore plus ébouriffantes qu'auparavant: 2"9 au 0 à 100 km/h et 330 km/h en pointe pour la Turbo S, c'est digne des Ferrari 488 GTB et McLaren 650S, malgré une puissance moindre. Le tout ne devrait pas empêcher cette 911 superlative de soigner sa polyvalence, en accentuant l'écart entre les modes Sport et Confort de sa suspension pilotée PASM ou encore en modernisant son système multimédia.

Porsche,911,Turbo,Turbo S,new,nouvelle,lifting,restylage,2016,540 ch,560 ch,2016,3.8,biturbo,4WD,PDK

21:37 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : porsche, 911, turbo, turbo s, new, nouvelle, lifting, restylage, 2016, 540 ch, 560 ch, 3.8, biturbo, 4wd, pdk | | |