autonews,décembre,2013,264,mensuel,revue,magazine,auto,rallye,essais,test,industrie,interview,wales,espagne,condroz,neuville,thierry,futur,wrc,lotus,exige,cup r,hyundai,motorsport

 

Comme chaque année à pareille époque, la rédaction d’autonews s’est réunie pour attribuer ses traditionnels awards. Une fois encore, il y aura des heureux et des déçus mais comme la saison 2014 remet les compteurs à zéro, il sera toujours temps de se rattraper pour la prochaine édition. De saison 2014, il en est également question dans la présentation du WRC signée Vincent Marique. Les mouvements ont été particulièrement nombreux et, à part VW, chaque équipe démarrera au Monte-Carlo avec de nouveaux pilotes. Intéressant.

En cette période marquée par les cadeaux, autonews vous a, une nouvelle fois, particulièrement gâtés avec de multiples interviews. Nous sommes allés à la rencontre de Michal Hrabanek, le patron de Skoda Motorsport, mais aussi de Matthias Boon, le nouveau Champion de Belgique Junior des Rallyes, et de Guillaume de Mevius, que nous considérons comme la révélation de la saison écoulée. Deux jeunes qui ont marqué la saison 2013 du BRC de leur empreinte. Franky Boulat, le champion du Criterium nous a également accordé une entrevue pour apprendre à mieux le connaître.

Le Monza Rally Show est devenu, en quelques années, une manifestation typique de l’entre-saison et nous y avions notre envoyé spécial! Plus près de nous, les dernières épreuves communautaires font également l’objet de reportages complets.

Ce mois-ci, notre essai-course concerne de bien jolis bolides puisque Hugo Van Opstal a découvert de l’intérieur la Porsche 996 de Van Parijs et la 997 de Bernard Munster pour une comparaison directe.

Du côté des essais routiers, nous vous offrons une perle rare dans le chef de l’Aston Martin DB9 que nous avons testée malheureusement trop brièvement. La BMW 318d Gran Turismo, la nouvelle Dacia Duster et la très pratique Ford Tourneo Connect sont aussi passées entre nos mains. Par ailleurs, trois matches vous sont proposés: Kia Pro Cee'd GT contre VW Golf 7 GTI, Audi A3 berline TFSi face à la Peugeot 308 THP et Honda CR-V 1.6 DTEC-Toyota RAV4 2.0 D-4D, tous deux en version 2WD.

Enfin, le cahier HISTOnews revient en détail sur la carrière de Michel Luxen tandis que l’East African Safari Classic et le Tour de Belgique vous sont largement contés.

 

autonews,décembre,2013,264,mensuel,revue,magazine,auto,rallye,essais,test,industrie,interview,wales,espagne,condroz,neuville,thierry,futur,wrc,lotus,exige,cup r,hyundai,motorsport

Endurance,WEC,LMP1,Porsche,essais,tests,séances,dernière,2013,Webber,Mark,australien,track,Portimao,

Porsche vient d’achever son programme de tests 2013 pour la nouvelle voiture de course LMP1. Les derniers tours d’essai sur circuit de cette année ont été bouclés par la Porsche LMP1 sur l’Autódromo Internacional do Algarve, situé près de Portimão, au Portugal. Les essais se poursuivront au début de l’année 2014. Le développement de la toute nouvelle voiture de course LMP1, dotée d’un entraînement hybride à la fois performant et très efficace sur le plan énergétique, place les ingénieurs de Porsche devant de grands défis qui requièrent des solutions inhabituelles. La voiture de course dispose ainsi d’un système hybride composé d’un quatre cylindres à injection directe d’essence et de deux systèmes de récupération d’énergie. L’énergie gagnée est stockée dans une batterie jusqu’à ce qu’elle soit utilisée par le conducteur. À ce moment, un moteur électrique puissant entraîne également les roues avant. Le règlement du WEC limite cependant la quantité d’essence consommée au tour, ainsi que l’énergie électrique à la disposition du conducteur à chaque tour sous la forme de Boost.

Endurance,WEC,LMP1,Porsche,essais,tests,séances,dernière,2013,Webber,Mark,australien,track,Portimao,

Mark Webber (37 ans) a pu essayer pour la première fois la Porsche LMP1 sur l’Autódromo Internacional do Algarve. Dès le 1er janvier 2014, Mark Webber sera officiellement un pilote d’usine Porsche et viendra épauler les pilotes Timo Bernhard (32 ans), Romain Dumas (35 ans) et Neel Jani (30 ans), déjà sous contrat. Quelles furent les impressions de Mark Webber à Portimão? «J’ai vécu mon premier jour dans ce projet fascinant comme une expérience intense. C’est pour nous tous un grand pas en avant. Je peux ainsi m’intégrer dans le team et prendre part à la poursuite du développement de la voiture de course LMP1. Nous avons encore du pain sur la planche, et les efforts à fournir seront importants. Je ne me fais pas de fausses idées à ce sujet.»

Endurance,WEC,LMP1,Porsche,essais,tests,séances,dernière,2013,Webber,Mark,australien,track,Portimao,

Les essais dynamiques finaux réalisés en 2013 au Portugal ont porté essentiellement sur le châssis et les pneus, et ce, en collaboration avec Michelin. Auparavant, le team Porsche LMP1 avait déjà fait avancer le développement de la nouvelle voiture de course sur les circuits internationaux de Magny-Cours (France), de Monza (Italie) et du Castellet (aussi appelé circuit Paul Ricard, en France), ainsi que sur l’EuroSpeedway de Lausitz (Allemagne). Pour suivre les préparatifs du team LMP1 en vue de son engagement en championnat du monde d’endurance (WEC) et aux 24 Heures du Mans, visitez le site Web suivant: www.porsche.com/mission 2014. Une pléiade d’images palpitantes, de films, d’informations générales et même un voyage multimédia à travers l’histoire de Porsche en sport automobile attendent les visiteurs sur la page d’accueil.

Endurance,WEC,LMP1,Porsche,essais,tests,séances,dernière,2013,Webber,Mark,australien,track,Portimao,

22:15 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : endurance, wec, lmp1, porsche, essais, tests, séances, dernière, 2013, webber, mark, australien, track, portimao | | |

alpina,bmw,Série 4,coupé,new,nouveau,salon,tokyo,2013,six en ligne,turbo,biturbo,410 ch,600 Nm,essence,propulsion,x drive,ZF

Pour notre première rencontre avec Alpina, en 2012, nous avions eu droit à une journée en compagnie de la terrifiante B3 GT3, véritablement échappée des circuits pour aller hanter nos jolies routes ardennaises. Depuis, nous ne voyons plus ce préparateur du même œil. Alors nous ne pouvons que conseiller à ceux qui n'en peuvent plus d'attendre l'arrivée de la M4 de se pencher sérieusement sur cette nouvelle arrivée au sein de la gamme Alpina, la B4 Biturbo. Cette interprétation très personnelle du dernier coupé bavarois a été dévoilée en première mondiale au salon de Tokyo.

alpina,bmw,Série 4,coupé,new,nouveau,salon,tokyo,2013,six en ligne,turbo,biturbo,410 ch,600 Nm,essence,propulsion,x drive,ZF

Baptisé B4 Biturbo, ce nouveau bolide allemand mêle luxe et sportivité dans la plus pure tradition Alpina. Comme le reste de la gamme, la B4 est dotée du kit carrosserie et des jantes aux nombreux bâtons typiques de la marque. Sous le capot, le six-cylindres en ligne 3.0 biturbo de la 435i a été profondément modifié pour passer de 306 ch et 400 Nm à 410 ch et 600 Nm. Ce moteur est associé à une boîte automatique spécifique à 8 rapports conçue par le spécialiste ZF. Pour rappel, BMW a annoncé que la M4 devrait offrir environ 430 ch.

alpina,bmw,Série 4,coupé,new,nouveau,salon,tokyo,2013,six en ligne,turbo,biturbo,410 ch,600 Nm,essence,propulsion,x drive,ZF

Alpina a doté sa B4 d’une suspension adaptative, de gommes Michelin Pilot Super Sport ou encore d’un freinage majoré par rapport à la Série 4 (étriers fixes 4 pistons et disques de 370 mm à l’avant, 2 pistons et 345 mm à l’arrière). L’habitacle, encore plus raffiné que sur le modèle d’origine, est pour sa part personnalisable à volonté. Enfin, l’Alpina B4 sera proposée en deux variantes: propulsion et quatre roues motrices.

alpina,bmw,Série 4,coupé,new,nouveau,salon,tokyo,2013,six en ligne,turbo,biturbo,410 ch,600 Nm,essence,propulsion,x drive,ZF

14:24 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : alpina, bmw, série 4, coupé, new, nouveau, salon, tokyo, 2013, six en ligne, turbo, biturbo, 410 ch, 600 nm, essence, propulsion, x drive, zf | | |

Subaru,Salon,Tokyo,2013,concept,Cross Sport,break,chasse,trois portes,4 cylindres,à plat,boxer,BRZ,base,japn,étude de style,prototype,futur,

Le moins que l'on puisse écrire, c'est que le concept Cross Sport Design présenté par Subaru au Salon de Tokyo opte pour l'originalité esthétique. Déclinant à son tour le principe du break de chasse mais avec deux seules portes, un des concepts les plus intéressants de cette édition voit son pavillon prolongé par un hayon très incliné, qui facilite le chargement des bagages.

Subaru,Salon,Tokyo,2013,concept,Cross Sport,break,chasse,trois portes,4 cylindres,à plat,boxer,BRZ,base,japn,étude de style,prototype,futur,

La poupe inédite reçoit aussi des feux arrière en forme de griffes, comme sur le concept Legacy vu au Salon de Los Angeles et des sorties d'échappement au diamètre inhabituel. Et comme pour mêler encore plus les genres, Subaru ajoute quelques ingrédients baroudeurs à la recette à l'image des protections latérales, des plaques en aluminium à l'avant comme à l'arrière et d'une ouverture de coffre en deux parties.

Subaru,Salon,Tokyo,2013,concept,Cross Sport,break,chasse,trois portes,4 cylindres,à plat,boxer,BRZ,base,japn,étude de style,prototype,futur,

En revanche, la face avant reste proche de celle du coupé BRZ, tout comme la longueur, portée de 4,24 à 4,30 m, ou le poids, annoncé à 1.230 kg. On peut donc supposer que c'est bien cette sportive qui sert de base, même si le constructeur reste muet à ce sujet. Propulsion et moteur quatre-cylindres à plat atmosphérique devraient dès lors achever de démarquer cette étude. Mais l'entrée en production demeure hypothétique: à Tokyo, Subaru préfèrait d'ailleurs communiquer sur le Levorg, un grand break sept-places au style classique, qui ne sera pas forcément importé en Europe.

Subaru,Salon,Tokyo,2013,concept,Cross Sport,break,chasse,trois portes,4 cylindres,à plat,boxer,BRZ,base,japn,étude de style,prototype,futur,

13:37 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : subaru, salon, tokyo, 2013, concept, cross sport, break, chasse, trois portes, 4 cylindres, à plat, boxer, brz, base, japn, étude de style, prototype, futur | | |

autonews,décembre,2013,264,mensuel,revue,magazine,auto,rallye,essais,test,industrie,interview,Wales,Espagne,Condroz,neuville,thierry,futur,wrc,lotus,Exige,Cup R,hyundai,motorsport

Ce mois-ci, c’est un numéro d’AUTOnews bourré d’actualités que vous trouverez en librairie. Avec un reportage tout chaud du Wales Rally qui a clôturé, le week-end dernier, la saison 2013 du WRC. Une année marquée par le titre de vice-champion du monde de Thierry Neuville, le jeune dont tout le monde parle, et qui a enfin officialisé sa place chez Hyundai Motorsport pour les prochaines années. Vincent Marique revient sur ce choix en prenant le pouls de quelques acteurs incontournables de la scène des épreuves routières.

Retour également sur le Rallye d’Espagne mais aussi sur le Rallye du Valais, dernière manche de l’ERC. En Belgique, nous avons vécu une 40ème édition du Rallye du Condroz marquée par la venue victorieuse d’un nonuple champion du monde des rallyes, Sébastien Loeb, secondé pour l'occasion par sa souriante épouse Séverine, mais également par un triplé signé Citroën. AUTOnews revient largement sur cet évènement.

Du côté des essais course, vous pourrez découvrir celui de la VW Polo GTI Gr.M de RGM mais également une nouvelle exclusivité puisque Benoît Lays s’est glissé au volant de la Lotus Exige R Cup.

Au rayon des interviews, Freddy Loix et Guillaume Dilley se sont confiés à nos journalistes et cela devrait vous valoir quelques surprises. Quant à la rencontre "rétro", elle vous permet cette fois de retrouver Thierry Tassin, qui nous a fait quelques confidences inédites.

Enfin, le chapitre des essais renferme quelques solides découvertes à l’image de la Mercedes A45 AMG, de l’Audi S3 ou encore de la BMW M6 Gran Coupé. Mais que cela ne vous empêche pas de lire également nos impressions au volant des BMW i3, Citroën C4 Picasso e-HDi à nouvelle boîte robotisée, Lexus IS 300 Hybrid, Toyota Auris Touring Sports 1.4 D-4D, Volvo V40 Cross Country T5, sans oublier la VW Golf GTD.

Nissan,concept,IDx,FreeFlow,Nismo,prototype,salon,tokyo,2013,coupé,generation,young,CVT

Nissan, sous l’instigation de son futurologue en chef, le Français François Bancon, tente de réconcilier la jeune génération avec l'objet automobile en exposant, au Salon de Tokyo, deux concepts IDx. Ces derniers ont été conçus selon un processus dénommé co-création qui consiste à faire participer des jeunes de la fameuse génération digitale à l’élaboration du véhicule.

Nissan,concept,IDx,FreeFlow,Nismo,prototype,salon,tokyo,2013,coupé,generation,young,CVT

Et bizarrement, ce mode de création a abouti à deux concepts aux proportions plus que datées. Avec leurs surfaces verticales et lisses, leur ligne de caisse horizontale, leur calandre inversée et leur pavillon assez élevé, les deux concepts IDX évoquent les trois portes japonaises des années 60 et 70. Heureusement, de nombreux éléments de style les rattachent bel et bien à la modernité à l'image de l’écran tactile, placé au centre de l’habitacle, et des phares et feux à diodes.

Nissan,concept,IDx,FreeFlow,Nismo,prototype,salon,tokyo,2013,coupé,generation,young,CVT

La version Freeflow de ce concept IDx se définit comme un modèle simple et économique. Ses dimensions (4,1 m de long 1,7 m de large et 1,3 m de haut) le situeraient dans la catégorie des citadines polyvalentes ce que ne confirment ses motorisations modestes: Nissan évoque des moteurs essence 1.2 ou 1.5 couplés à une transmission à variation continue.

Nissan,concept,IDx,FreeFlow,Nismo,prototype,salon,tokyo,2013,coupé,generation,young,CVT

Avec son moteur 1.6 suralimenté, la version Nismo ne se chauffe évidemment pas du même bois même si elle reçoit elle aussi une transmission CVT avec fonction manuelle. Avec ses ailes gonflées, son capot noir et sa livrée blanche, elle rend hommage aux premières Nissan Skyline. Bref, cette génération digitale manque cruellement d'imagination à l'heure de proposer sa vision moderne de l'automobile...

Nissan,concept,IDx,FreeFlow,Nismo,prototype,salon,tokyo,2013,coupé,generation,young,CVT

11:18 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nissan, concept, idx, freeflow, nismo, prototype, salon, tokyo, 2013, coupé, generation, young, cvt | | |

Nissan,BladeGlider,prototype,salon,tokyo,concept car,étude de style,japonais,2013,electrique,

Il fut un temps où le Salon de Tokyo était toujours synonyme d'engins totalement délirants étant nés de l'imagination foisonnante des ingénieurs nippons. A l'arrivée, il s'agissait plus de délires d'adolescents que de véritables idées destinées aux futures voiture des production. Mais les différentes crises traversées par le secteur automobile dans la première décennie des années 2000 a mis fin à ses joyeux débordements. Alors quelle ne fut pas notre surprise de découvrir la Nissan BladeGlider, une étude de style qui sera présentée à la manifestation Tokyoïte (du 22/11 au 01/12).

Nissan,BladeGlider,prototype,salon,tokyo,concept car,étude de style,japonais,2013,electrique,

Avec son avant beaucoup plus étroit que l'arrière, ce concept ne ressemble à rien de connu, hormis aux deux voitures de course expérimentales, les Deltawing et ZEOD RC, engagées aux 24 Heures du Mans. Deux projets dans lesquels le constructeur japonais s'est investi, mais qui n'avaient pas vocation à sortir des circuits. Avec la BladeGlider, le discours diffère. Cette fois, Nissan évoque une entrée en production, en mettant l'accent sur l'innovation. Sans préciser, toutefois, à quel point le modèle de série sera proche de cette étude.

Nissan,BladeGlider,prototype,salon,tokyo,concept car,étude de style,japonais,2013,electrique,

Le capot pointu comme sur une monoplace et le siège conducteur placé en position centrale doivent procurer une expérience promet pourtant d'être grisante. Deux passagers, placés côte à côte à l'arrière, pourront même envisager de la partager. Pour justifier la silhouette déconcertante de son étude de style, la marque nipponne évoque aussi des qualités aérodynamiques: la traînée serait réduite et l'appui accru, ce qui autoriserait une belle vitesse de pointe et une efficacité en courbe peu courante.

Nissan,BladeGlider,prototype,salon,tokyo,concept car,étude de style,japonais,2013,electrique,

Histoire de pousser la parenté avec le prototype d'endurance ZEOD RC au maximum, Nissan a aussi opté pour l'énergie électrique afin d'animer cette BladeGlider. En l'occurrence, ce sont deux moteurs qui sont implantés dans les roues arrière. Aucun bloc thermique n'est mentionné, mais il est peu probable que l'éventuel modèle de série s'en dispense totalement si la marque veut éviter une diffusion trop confidentielle.

Nissan,BladeGlider,prototype,salon,tokyo,concept car,étude de style,japonais,2013,electrique,

15:51 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nissan, bladeglider, prototype, salon, tokyo, concept car, étude de style, japonais, 2013, electrique | | |

Rallye,Condroz,2013,anniversaire,40eme,loeb,sebastien,citroen,DS3,C4,Xsara,WRC,bouche,podium,matton,elena,Grooten,mitsubishi,Gr.N,Peugeot,208,R2,Abbring,cup,française,huy,hesbaye,

Les mauvaises langues pourront ergoter encore longtemps, la venue de Sébastien Loeb restera comme l'évènement marquant de cette 40e édition du Rallye du Condroz. Un millésime qui restera marqué par des conditions météorologiques délicates avec des routes glissantes à souhait et de la boue à profusion venant rendre les freinages plus que délicats.

Rallye,Condroz,2013,anniversaire,40eme,loeb,sebastien,citroen,DS3,C4,Xsara,WRC,bouche,podium,matton,elena,Grooten,mitsubishi,Gr.N,Peugeot,208,R2,Abbring,cup,française,huy,hesbaye,

Des éléments qui n'ont guère impressionné le nonuple champion du monde, venu se faire plaisir avec madame. Et ce ne sont pas les deux crevaisons vécues en fin d'épreuve qui alterneront ses souvenirs. Jugez plutôt: l'Alsacien a signé 26 meilleurs temps sur les 27 possibles. Seule sa crevaison dans le dernier secteur chronométré l'a privé de cette performance au profit de Bertrand Grooten mais avec plus de six minutes d'avance sur son second, Xavier Bouche, Sébastien pouvait voir venir.

Rallye,Condroz,2013,anniversaire,40eme,loeb,sebastien,citroen,DS3,C4,Xsara,WRC,bouche,podium,matton,elena,Grooten,mitsubishi,Gr.N,Peugeot,208,R2,Abbring,cup,française,huy,hesbaye,

Derrière l'inaccessible star de cette édition anniversaire, le retour de Xavier Bouche n'est pas passé inaperçu. A bord d'une Citroën C4 WRC d'origine italienne, le Marchois a réussi à rester sur la route, à éviter les fautes et à composer avec une mécanique des plus capricieuses. Il devance le patron, j'ai nommé Yves Matton, venu se faire plaisir sur ses terres en compagnie de Daniel Elena. Sur une vieille Citroën Xsara WRC, il grimpe sur la troisième marche du podium. Et comme si ce résultat ne suffisait pas encore au bonheur de la marque aux chevrons Bertrand Grooten bat Cédric Cherain dans le tout dernier chrono et lui chipe la 4e place pour... deux dixièmes de seconde!

Rallye,Condroz,2013,anniversaire,40eme,loeb,sebastien,citroen,DS3,C4,Xsara,WRC,bouche,podium,matton,elena,Grooten,mitsubishi,Gr.N,Peugeot,208,R2,Abbring,cup,française,huy,hesbaye,

Pour son premier rallye en Ford Fiesta R5, Cédric n'a pas démérité. Face aux habitués du championnat que sont Chris Van Woensel et Kris Princen, Cherain a su garder la tête froide en écoutant les précieux conseils de son copilote chevronné, André Leyh.

Rallye,Condroz,2013,anniversaire,40eme,loeb,sebastien,citroen,DS3,C4,Xsara,WRC,bouche,podium,matton,elena,Grooten,mitsubishi,Gr.N,Peugeot,208,R2,Abbring,cup,française,huy,hesbaye,

D'autres n'ont pas eu la chance toujours nécessaire sur un parcours aussi piégeur. Nous pensons à Dominique Jullien, parti à la faute dans le premier passage à Marchin alors qu'il avait repris la troisième place à Chris Van Woensel. Entraînée vers l'extérieur d'un long gauche, la MINI a donné un violent coup de raquette à la reprise d'adhérence et la roue arrière gauche a heurté un poteau de signalisation.

Rallye,Condroz,2013,anniversaire,40eme,loeb,sebastien,citroen,DS3,C4,Xsara,WRC,bouche,podium,matton,elena,Grooten,mitsubishi,Gr.N,Peugeot,208,R2,Abbring,cup,française,huy,hesbaye,

Dans la spéciale précédente, Kris Princen rencontrait des soucis de transmission et devait abandonner sa lutte pour la cinquième place face à un Yves Matton particulièrement bien réveillé dimanche et sur des routes qu'il semblait bien mieux connaître que celles de samedi. Chris Van Woensel en fera d'ailleurs les frais puisqu'il abandonnait à son tour, lui aussi victime d'un bris de transmission. Vous l'aurez compris, derrière le rouleau compresseur Loeb, il s'est passé bien des choses en terre hutoise.

Rallye,Condroz,2013,anniversaire,40eme,loeb,sebastien,citroen,DS3,C4,Xsara,WRC,bouche,podium,matton,elena,Grooten,mitsubishi,Gr.N,Peugeot,208,R2,Abbring,cup,française,huy,hesbaye,

A l'image du joli duel auquel se sont livrés Olivier Collard et Anthony Martin pour l'officieuse catégorie du Gr.N. A bord d'une Mitsubishi EvoX, l'ancien pilote de la Saxo Kit Car s'est finalement imposé avec 17" d'avance mais les deux garçons nous ont offert un jolie chassé croisé orchestré, de loin, par des pilotes moins talentueux mais pas moins méritants. Marc Streel était ainsi bien installé sur la troisième marche du podium samedi soir, à bord de son Evo8 camouflée mais c'est finalement le Champion de Belgique 2013 de la catégorie R4, Pyck, qui grimpe sur cette marche sans nous avoir réellement impressionnés.

Rallye,Condroz,2013,anniversaire,40eme,loeb,sebastien,citroen,DS3,C4,Xsara,WRC,bouche,podium,matton,elena,Grooten,mitsubishi,Gr.N,Peugeot,208,R2,Abbring,cup,française,huy,hesbaye,

Enfin, comment ne pas vous parler des petites Peugeot 208 R2 débarquées en force suite à la comptabilité de l'épreuve hutoise pour la Peugeot 208 Rally Cup française. Stéphane Lefebvre nous a ainsi offert quelques solides passages au même titre que le Hollandais Kevin Abbring qui a commis une grosse faute d'optimisme sous nos yeux, dans l'ES3 d'Anthisnes.

Rallye,Condroz,2013,anniversaire,40eme,loeb,sebastien,citroen,DS3,C4,Xsara,WRC,bouche,podium,matton,elena,Grooten,mitsubishi,Gr.N,Peugeot,208,R2,Abbring,cup,française,huy,hesbaye,

Du coup, il devait céder le commandement au Français mais ce dernier se retirer dans l'ES8, pompe à essence hors d'usage. Kevin Abbring n’avait donc qu’à terminer pour remporter la Cup et le joli cadeau qui va avec: 5 courses en European Rally Championship au volant d’une Peugeot 208 T16. Profitant du malheur des pilotes français, les chasseurs de primes belges ont pris les devants. Jusqu’à l’ES 13, Xavier Baugnet menait la danse avant de sortir de la route, pour le compte. Récupérant la place de leader, Ghislain De Mevius devait renoncer à son tour suite à un bris de moteur. Et alors que tous attendait la victoire de Cédric De Cecco, leader du championnat de Belgique R2, Kevin Abbring signait une remontée infernale et signait la victoire dans cette dernière manche de la Cup, histoire d'ajouter le panache à son titre!

Rallye,Condroz,2013,anniversaire,40eme,loeb,sebastien,citroen,DS3,C4,Xsara,WRC,bouche,podium,matton,elena,Grooten,mitsubishi,Gr.N,Peugeot,208,R2,Abbring,cup,française,huy,hesbaye,

Rallye,Condroz,2013,anniversaire,40eme,loeb,sebastien,citroen,DS3,C4,Xsara,WRC,bouche,podium,matton,elena,Grooten,mitsubishi,Gr.N,Peugeot,208,R2,Abbring,cup,française,huy,hesbaye,

Rallye,Condroz,2013,anniversaire,40eme,loeb,sebastien,citroen,DS3,C4,Xsara,WRC,bouche,podium,matton,elena,Grooten,mitsubishi,Gr.N,Peugeot,208,R2,Abbring,cup,française,huy,hesbaye,

18:07 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallye, condroz, 2013, anniversaire, 40eme, loeb, sebastien, citroen, ds3, c4, xsara, wrc, bouche, podium, matton, elena, grooten, mitsubishi, gr.n, peugeot, 208, r2, abbring, cup, française, huy, hesbaye | | |

autonews,novembre,2013,263,mensuel,revue,magazine,auto,rallye,essais,test,industrie,interview,Alsace,France,neuville,thierry,futur,WRC,lotus;Evora,GT4,visite,Hyundai,usine,

Alors que les supputations autour de l’avenir de Thierry Neuville vont bon train, autonews a privilégié l’action aux paroles en l’air. Vous avez donc droit, en exclusivité pour le Benelux, à la visite des ateliers de Hyundai avant son grand retour en WRC dès janvier 2014. Mais également au reportage du Rallye d’Alsace, des manches ERC disputées en Croatie et dans les environs de Sanremo, sans oublier l’East Belgian Rally, remporté de façon inattendue par Patrick Snijers sur sa Porsche 997. Un événement qui nous a incités à réaliser un dossier complet sur l’histoire de la Porsche 911 dans les rallyes belges et la difficulté de l'y faire gagner.

Et comme le Rallye du Condroz, c’est déjà la semaine prochaine, nous sommes allés à la rencontre de Roger Jamoul, l’une des chevilles-ouvrières du Motor Club de Huy. Une interview qui donne un éclairage inédit à la présentation de l’épreuve. Les épreuves ASAF n’ont bien évidemment pas été oubliées à l’instar du dernier rendez-vous du BRCC à Zolder. C’est sur la piste limbourgeoise que nous avons pu essayer la Renault Clio qui sera alignée dans la nouvelle 'Benelux Cup' en 2014.

Autre exclusivité, l’essai de la Lotus Evora GT4 pour lequel autonews était le seul media belge et seul francophone convié sur la piste attenante aux usines d’Hethel. Une autre Anglaise est passée entre nos mains, mais sur route cette fois. La Jaguar F-Type nous a particulièrement séduits. Mais vous pourrez également retrouver des essais plus raisonnables avec l’Audi A3 berline 1.4 TSI, la BMW 120d x-Drive, la Seat Leon 2.0 TDI ou encore la Mercedes CLA 220 CDI. Du côté des nouveautés, nous vous faisons découvrir la Citroën C4 Grand Picasso, la Mazda 3, l’Opel Insignia ou encore les nouveaux moteurs qui équiperont prochainement la série 60 de Volvo.

autonews,novembre,2013,263,mensuel,revue,magazine,auto,rallye,essais,test,industrie,interview,Alsace,France,neuville,thierry,futur,WRC,lotus;Evora,GT4,visite,Hyundai,usine,

karting,ASAF,belgique,mariembourg,finale,challenge,la victoire,2013,Duval,X30 Master,X30 Senior,X30 Junior,Mini,X30 Shifter,Promokart

Les meilleures choses ont une fin, dit-on. Ce sera le cas aussi de la Belgian ASAF Karting Series dans sa cuvée 2013. Dimanche soir, sur la piste du Karting des Fagnes de Mariembourg, le rideau se tirera sur cette saison passionnante. Mais avant, il y a une finale à disputer avec l’attribution des titres de fin d’année, mais aussi la remise en jeu du célèbre Challenge La Victoire!

Cinquième et dernier rendez-vous de la Belgian ASAF Karting Series, le Challenge La Victoire est une épreuve à part dans le calendrier. D’une part car elle marque le dernier volet de la saison, mais aussi car ce fameux Challenge, offert par la Carrosserie La Victoire de Roux, est peu à peu devenu une récompense très prisée dans le petit monde du karting belge. Depuis sa création en 1983, lors d’une épreuve alors disputée sur les parkings des Lacs de l’Eau d’Heure, jamais encore un pilote ne s’est imposé à trois reprises. Dès lors, le Challenge fut chaque fois remis en jeu et la 27e édition de l’épreuve ce dimanche s’annonce passionnante. Ils sont en effet nombreux à rêver de pouvoir inscrire leur nom au palmarès, comme l’ont fait avant eux Jean-François Hemroulle, les frères Alain et Eric Verdaasdonck, Benoit Pécasse, Kevin Demaerschalk, Martin Van Hove ou encore Olivier Palmaers. Pour rappel, c’est le pilote qui aura marqué le plus de points dans sa catégorie qui recevra – pour un an – le trophée en fin de journée. Et s’il y a une égalité entre, par exemple, deux pilotes ayant remporté leurs deux courses, on tient compte de la performance lors des essais puis du nombre de participants dans la catégorie. Bref, pour espérer repartir avec le Challenge La Victoire, il faut souvent réaliser le parcours parfait…

Outre ce Challenge La Victoire, c’est évidemment l’attribution des titres qui intéressera les suiveurs. Pour établir la hiérarchie finale des divers championnats, le calcul est – relativement – simple puisque les 8 meilleurs résultats (sur un maximum de 10 possibles) sont retenus. Cela signifie donc que chaque pilote dispose de deux « jokers » pour parer aux coups durs ou à une absence éventuelle. En tenant compte de cette règle, voici un aperçu de la situation, catégorie par catégorie.

X30 Master: Duval au départ, Vankerckhove remet le Challenge en jeu

Vainqueur du Challenge La Victoire il y a un an, Arnaud Vankerckhove s’est fait plutôt discret cette saison. Le futur papa a néanmoins décidé de profiter de son engagement gratuit et d’ainsi remettre le Challenge La Victoire en jeu pour ce qui constituera probablement sa dernière course. Engagé dans la catégorie X30 Master (plus de 25 ans ou plus de 80kg), le Bruxellois aura toutefois fort à faire face à une opposition très relevée. On retrouvera notamment au départ François Duval, le seul Belge ayant, à ce jour, remporté une épreuve du Championnat du Monde des Rallyes. Lauréat des deux courses lors de son retour au Trophée du Printemps, le pilote de Cul-des-Sarts a prouvé qu’il a gardé un coup de volant acéré.  Et si Pierre-Yves Corthals ne devrait cette fois pas être au rendez-vous, on retrouvera au départ Fabien Kieltyka, ancien animateur des coupes de promotion sur les circuits belges. Outre ces trois pilotes désirant briller lors d’un « one-shot », on suivra avec attention la lutte pour le titre de la catégorie. Les débats sont encore très ouverts avec Guy Collignon, Grégory Tytens, Gilles Smits et Luc Lefevre, tous en mesure de rafler la mise dimanche soir. Le suspense sera donc au rendez-vous!

karting,ASAF,belgique,mariembourg,finale,challenge,la victoire,2013,Duval,X30 Master,X30 Senior,X30 Junior,Mini,X30 Shifter,Promokart

X30 Senior: Bécamel dans un fauteuil

Sans un bris de chaîne lors de la deuxième manche à Francorchamps, François Bécamel serait déjà assuré du sacre dans le Challenge X30 Senior. Sauf catastrophe, c’est donc lui qui devrait l’emporter dimanche alors que ses adversaires se disputeront quant à eux le titre de champion de la Fédération Wallonie-Bruxelles, pour lequel Bécamel ne concoure pas. Seul pilote à avoir fait trébucher le leader du Challenge en s’imposant à deux reprises, Romain De Leval espère augmenter son capital de victoires et il devrait logiquement s’assurer la place de dauphin de Bécamel… et le titre FWB, réservé aux licenciés à l’année. Pour la dernière marche du podium final, ça devrait se jouer entre Laurent Absolonne, Olivier Palmaers et Thibaut Haublin.

X30 Junior: Duel en vue

Ne disposant pas d’une licence annuelle appropriée, Benjamin Lessennes ne peut pas revendiquer le titre de champion de la Fédération Wallonie-Bruxelles, déjà tombé dans l’escarcelle de Maxime Potty. Par contre, rien n’est joué dans le Challenge X30 Junior (11-15 ans) puisque tant Maxime que Benjamin peuvent encore s’imposer – et ainsi remporter le moteur Parilla X30 mis en jeu par IAME Belgium – au terme des deux courses de dimanche. Ce sera évidemment l’un des centres d’intérêt de cette finale du championnat. Pour les places d’honneur, Tristan Földesi semble le mieux placé, mais il faudra faire attention jusqu’au bout à Kenny Roosens (qui devra toutefois comptabiliser une exclusion dans ses 8 résultats), Maxime Drion voire Ugo de Wilde et Gilles Magnus, tous deux candidats à un top 5 final.

Mini: Muth vise le Challenge La Victoire

Avec 7 victoires en 8 courses disputées, O’Neill Muth est d’ores et déjà champion de la catégorie Mini (8-11 ans). Mais le jeune Bruxellois veut terminer l’année en beauté! Un nouveau succès lui permettrait de marquer le maximum de points sur la saison… mais il veut surtout viser le Challenge La Victoire! Face à lui, il retrouvera toutefois une meute de jeunes pilotes assoiffés de victoire et revendiquant le titre de vice-champion. Citons, dans l’ordre, Arthur Ronvaux, Keziah Manguette, Hugo Ravet et Elie Goldstein. Avec le décompte des deux moins bons résultats, ces quatre-là ont tous leur chance de grimper sur le podium final.

karting,ASAF,belgique,mariembourg,finale,challenge,la victoire,2013,Duval,X30 Master,X30 Senior,X30 Junior,Mini,X30 Shifter,Promokart

X30 Shifter: Cypers en position de force

Le titre n’est mathématiquement pas joué dans la catégorie X30 Shifter (karts à boîte de vitesse, motorisation unique), mais Thomas Cypers est en position idéale. Le jeune Liégeois doit seulement terminer l’une des deux courses en 4e position pour devancer le champion en titre Thierry Delré et Nicky Moris. Geoffroy Danloy, Rémi Theunissen, Benoit Danloy et Corentin Grégoire se disputeront quant à eux les autres places d’honneur.

KZ ASAF et EERP 250: Qui derrière Charles et Ledoux ?

Il n’y aura pas de surprise en KZ ASAF (karts à boîte de vitesses), Kenny Charles étant déjà champion depuis le Trophée des Ardennes. Pour le titre de vice-champion, ça se jouera entre Sam Claes (le tenant du titre) et Maxime Tombeur. Le scénario est pratiquement identique en EERP 250 (moteurs rotatifs) avec Adriano Ledoux qui cherchera à conserver son brevet d’invincibilité. Le double champion en titre Steve Schmidt n’étant pas confirmé, Michel Hallot est le mieux placé pour décrocher la médaille d’argent face à Steve Clément.

Promokart: Le plaisir avant tout

Même si elle ne rentre pas en ligne de compte pour l’attribution du Challenge La Victoire, la catégorie Promokart sera une fois de plus au rendez-vous de cette finale de la Belgian ASAF Karting Series. Cette formule clé en mains a permis cette année à de nombreux pilotes de goûter aux joies des compétitions officielles sans devoir se soucier du matériel ni de frais supplémentaires éventuels. Pour 145 euros (à quoi il faut ajouter une licence journalière de 15 euros pour les non-licenciés), les pilotes disputent des essais libres, des essais qualificatifs et deux courses tout en bénéficiant de la même structure d’organisation que les catégories phares. Au bout du compte, deux titres de champion de la Fédération Wallonie-Bruxelles sont même attribués : un pour les moins de 70 kg et un autre pour ceux qui dépassent cette limite sur la balance.

Certains pilotes n’ayant pas pris de licence à l’année, ils n’entrent pas en ligne de compte au moment d’établir la hiérarchie finale. Ainsi, en moins de 70 kg, le championnat se jouera entre Gauthier Derenne et Sylvain Bailly. Dans la catégorie des plus lourds, Christophe Dubon est en position idéale pour devenir champion FWB, mais Stéphane Halleux et Benoit Lays ont encore une chance mathématique de le coiffer sur le poteau.

14 courses dès 11h

Chaque catégorie disputant deux courses, pas moins de 14 départs (X30 Shifter et KZ ASAF roulent ensemble) sont au programme de la journée de dimanche… Un peu plus courte que d’habitude à cause du passage à l’heure d’hiver. Ce sera donc particulièrement intense avec des essais libres et qualificatifs le matin et le départ de la première course qui sera donné à 11h. Pas de doute, les spectateurs qui s’installeront dans la tribune du Karting des Fagnes dimanche n’auront pas le temps de s’ennuyer ! (Thomas Bastin) www.kpevent.net www.kartim.be

 

14:46 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : karting, asaf, belgique, mariembourg, finale, challenge, la victoire, 2013, duval, x30 master, x30 senior, x30 junior, mini, x30 shifter, promokart | | |