abarth,500x,suv,sportif,dynamique,futur,next,2017,compact,turbo,200 ch,traction,look entrer des mots clefs

Suite la présentation statique de la future Alfa Romeo Giulia au mois de juin, les amoureux de l'automobile italienne ont repris des couleurs. Et les projets qui se dessinent chez Abarth semblent confirmer la renaissance des labels sportifs transalpins. Ainsi, selon les dernières indiscrétions de nos collègues d'Auto Express, il semblerait qu'une version dynamique de la Fiat 500X soit en cours de préparation. Elle viendrait ainsi taquiner le Nissan Juke-R et la MINI Countryman JCW. Cette Abarth 500X devrait être surbaissée, recevoir des boucliers plus expressifs et des jupes latérales sans oublier des jantes plus grandes. De quoi lui donner une sacrée gueule. Et puis pour compléter ce look, elle aurait également droit à des doubles sorties d'échappement, un grand aileron arrière et un diffuseur sous le bouclier arrière. Enfin, dans l'habitacle, on devrait trouver des sièges baquets à l'avant, des cadrans et des jauges supplémentaires au lokk sportif, ainsi que de nombreux logos du 'Scorpion'.

abarth,500x,suv,sportif,dynamique,futur,next,2017,compact,turbo,200 ch,traction,look entrer des mots clefs

Sous le capot, l'Abarth 500X pourrait utiliser le 1.75 turbo de l'Alfa Romeo 4C qui est également attendu sous le capot de l'Abarth 124 Spider. Comme dans la deux places, il est susceptible de développer environ 200 chevaux. La 500X pourrait suivre l'exemple de la Countryman JCW en étant une 4 roues motrices mais il est plus probable qu'il s'agira avant tout d'une traction plus légère histoire de préserver un semblant de comportement sportif.

abarth,500x,suv,sportif,dynamique,futur,next,2017,compact,turbo,200 ch,traction,look entrer des mots clefs

14:06 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : abarth, 500x, suv, sportif, dynamique, futur, next, 2017, compact, turbo, 200 ch, traction, look entrer des mots clefs | | |

Voklkswagen,XL,XL Sport,coupé,concept,salon,paris,auto,futur,etude,style,moto,moteur,ducati,superleggera,1199,200 ch,890 kg

Voilà peut-être le concept qui nous a le plus interpellé durant ce Mondial de Paris. Au départ, il y a la XL 1. Une sorte d'engin à la gueule de mini-vaisseau spatial lancé début 2013 à la demande de l'incontournable Ferdinand Piëch, le président du groupe, pour prouver que l'on pouvait parcourir 100 km avec un litre de carburant. Ce poids plume (moins de 800 kilos) était animé par un bicylindre Diesel de 0,8 litre, une moitié de quatre cylindres 1,6 litre, délivrant 48 ch, couplé à une boîte à double embrayage DSG7 dans laquelle est logé un moteur électrique de 20 kW (27 ch). Un bloc alimenté par une batterie lithium ion de 5,5 kWh, rechargeable avec du courant continu.

Voklkswagen,XL,XL Sport,coupé,concept,salon,paris,auto,futur,etude,style,moto,moteur,ducati,superleggera,1199,200 ch,890 kg

Seulement voilà, l’homme est ce qu’il est et cela ne le fait pas vraiment rêver. Alors Les ingénieurs allemands sont allés plus loin dans le concept en choisissant de réutiliser cette plate-forme en lui glissant un moteur de deux roues sous le capot. La plate-forme de la XL 1 était un chef d'œuvre de technologie résultant d'une étude sans doute aussi complexe que coûteuse.

Voklkswagen,XL,XL Sport,coupé,concept,salon,paris,auto,futur,etude,style,moto,moteur,ducati,superleggera,1199,200 ch,890 kg

La cellule monocoque centrale, la carrosserie, les sièges baquets et les barres antiroulis étaient confectionnés en composites renforcés de fibres de carbone. Trains roulants en aluminium, jantes en magnésium forgé, disques de frein en céramique, planche de bord en fibres de bois, vitres latérales en polycarbonate: autant d'éléments qui contribuaient aussi à rendre la XL1 très légère, et même plus légère que la première Golf. Ne pas réutiliser cette plate-forme aurait été un gâchis.

Voklkswagen,XL,XL Sport,coupé,concept,salon,paris,auto,futur,etude,style,moto,moteur,ducati,superleggera,1199,200 ch,890 kg

C'est une version modifiée du bicylindre de la Ducati 1199 Superleggera qu'a reçue, à l'arrière, la Volkswagen XL Sport. Ce concept peut compter sur le V2 affichant 200 ch pour atteindre le 0 à 100 km/h en 5’’7 et 270 km/h en pointe puisqu’il ne pèse que 890 kilos. Ce moteur avec bielles en titane et alliages de magnésium monte jusqu'à 11.000 tr/min. Il est associé à une boîte robotisée DSG à 7 rapports. Dérivé plus long (4291 mm) et plus large (1847 mm) du XL1, ce prototype XL Sport est axé sur l'aérodynamique (Cx de 0,258) et la légèreté grâce à sa carrosserie monocoque en PRFC (plastique renforcé à la fibre de carbone), pour consommer le moins possible.

Voklkswagen,XL,XL Sport,coupé,concept,salon,paris,auto,futur,etude,style,moto,moteur,ducati,superleggera,1199,200 ch,890 kg

Contrairement au XL 1, le XL Sport est aussi large à l'avant qu'à l'arrière. Des grandes entrées d'air, destinées à optimiser les flux d'air et à refroidir le groupe motopropulseur, sont situées à la base du pare-brise. Les rétroviseurs extérieurs ont été remplacés par de petites caméras intégrées aux portes en élytre pivotant vers l'avant: des «e-Mirrors» inaugurés sur le XL1. Leurs images sont affichées sur deux écrans à l'intérieur. Le cockpit est équipé d'un combiné d'instruments numériques de type compétition. La XL Sport devrait être produite à 500 exemplaires en Allemagne à un tarif qui n'a pas encore été fixé.

Voklkswagen,XL,XL Sport,coupé,concept,salon,paris,auto,futur,etude,style,moto,moteur,ducati,superleggera,1199,200 ch,890 kg

11:52 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : voklkswagen, xl, xl sport, coupé, concept, salon, paris, auto, futur, etude, style, moto, moteur, ducati, superleggera, 1199, 200 ch, 890 kg | | |

Zenos,E10,roadster,propulsion,anglais,UK,2.0,Ford,200 ch,catheram

Dans le nouveau garage Van der Kooi Sportscars situé le long de l’A27 à hauteur de Houten, une quatrième marque de belles sportives anglaises rejoint les prestigieuses Lotus, Caterham et Noble : Zenos ! Depuis l’Angleterre, Zenos Cars a désigné Van der Kooi Sportscars comme importateur officiel pour le Benelux. “La Zenos E10 s’intègre parfaitement dans notre programme et complète idéalement notre gamme de Lotus, Caterham et Noble”, explique Willem van der Kooi, directeur de Van der Kooi Sportscars.

Zenos,E10,roadster,propulsion,anglais,UK,2.0,Ford,200 ch,catheram

La Zenos E10 a été conçue pour attirer le regard des ‘spectateurs’. Le constructeur décline toutefois toute responsabilité en cas de torticolis. La E10 préfigure déjà deux autres modèles qui devraient voir le jour dans les cinq prochaines années. Le modèle a été dévoilé en janvier dernier. Depuis lors, le programme de développement de la E10 suit son cours, sous la houlette de Mark Edwards, co-fondateur de la marque. “Notre équipe se compose d’experts qui partagent tous une même créativité et une même passion. Ce sont ces ingrédients qui permettent à la E10 de sortir littéralement du lot”, explique-t-il.

Zenos,E10,roadster,propulsion,anglais,UK,2.0,Ford,200 ch,catheram

La E10, disponible avec conduite à gauche ou à droite, est une deux-places homologuée pour la conduite sur la voie publique, du même gabarit que l’Elise. Les roues arrière sont propulsées par le 2,0 litres GDI de Ford, un moteur transversal atmosphérique de 200 chevaux placé en position centrale arrière. Grâce notamment au calage variable des soupapes, le moteur est capable de tourner à haut régime. Sa puissance et son couple lui permettent de rouler aussi bien sur circuit que sur la voie publique. Pour permettre au moteur de générer diverses puissances, on a sélectionné plusieurs transmissions et rapports finaux. Avec un poids de 650 kg et un rapport puissance/poids de 300 chevaux par tonne, ce bolide promet des vitesses de pointe de l’ordre de 220 km/h et une accélération de 0 à 100 km/h en moins de 5 secondes.

Zenos,E10,roadster,propulsion,anglais,UK,2.0,Ford,200 ch,catheram

Le faible poids du véhicule s’explique par la combinaison d’une « colonne vertébrale » en alu et d’une monocoque en fibres de carbone. Cette architecture garantit une rigidité torsionnelle optimale. De par l’utilisation de fibres de carbones recyclées et d’un nouveau type de thermoplastique, la plateforme Zenos garantit une efficacité mécanique exemplaire, ce qui permet de réduire les coûts de production et les frais de remplacement souvent inhérents à ce genre de super voitures en fibres de carbone. La suspension avant est connectée directement à l’avant de la colonne vertébrale, afin de réduire le coût et le poids. Le moteur est suspendu au berceau arrière détachable, ce qui facilité les entretiens et les réparations. Les occupants bénéficient de la sécurité d’une cage intégralement en acier, de deux arceaux de sécurité et de longerons en acier dans les flancs.

Zenos,E10,roadster,propulsion,anglais,UK,2.0,Ford,200 ch,catheram

Conducteur et passager apprécieront le confort des sièges baquet Zenos. Derrière le volant, un écran diffuse les informations essentielles à la conduite, tandis qu’un deuxième écran situé au milieu du tableau de bord fournit des renseignements sur la route ou le circuit. La production de la  Zenos E10 commencera fin 2014. Van der Kooi Sportscars attend les premiers exemplaires début 2015.

Zenos,E10,roadster,propulsion,anglais,UK,2.0,Ford,200 ch,catheram

Zenos Cars a été fondée par Ansar Ali et Mark Edwards, ex-directeurs exécutif et opérationnel de Caterham Cars, société spécialisée dans la conception, la production et la commercialisation de voitures de sport légères et à la conduite nerveuse. Rien d’étonnant à cela quand on connait le parcours des deux fondateurs et leur brillante et longue carrière chez Lotus et Caterham Cars. C’est à eux notamment que Caterham doit d’avoir résisté à la récession, tandis que de leur passage chez Lotus, on retiendra essentiellement leur implication dans l’accès à la Formule 1. Au fil des ans, ils ont constaté que le poids des véhicules ne cessait d’augmenter, de même que leur prix d’achat et les frais d’entretien. Ils attachent tous deux une grande importance à la qualité du lien avec les clients, tous des automobilistes enthousiastes et convaincus qui savent apprécier les performances à leur juste valeur. D’où la volonté de développer et de produire des sportives exceptionnelles et légères, qui se démarquent totalement des voitures ordinaires. C’est pourquoi Zenos privilégiera toujours le conducteur, le client, le passionné et l’amateur.

Zenos,E10,roadster,propulsion,anglais,UK,2.0,Ford,200 ch,catheram

Zenos Cars s’est fixé pour objectif de développer sa propre ‘niche’ dans un segment où se bousculent déjà des acteurs confirmés. Les produits et les services seront tout sauf compliqués, et les clients seront assurés de voitures offrant un grand agrément de conduite. Ils auront ainsi accès à une marque exclusive de voitures sportives animée par une passion authentique. Zenos ambitionne de devenir le constructeur le plus avant-gardiste et le fabricant préféré des amateurs de sportives légères. Sur base de son énorme expérience, la marque espère créer une communauté de propriétaires enthousiastes.

Zenos,E10,roadster,propulsion,anglais,UK,2.0,Ford,200 ch,catheram

Et Willem van der Kooi de conclure: “Nous sommes heureux d’avoir pu ajouter Zenos à notre gamme de sportives anglaises. Unique en son genre, la E10 sera en outre proposée à un prix très raisonnable. D’un point de vue technologique, elle repose sur la combinaison de matériaux sophistiqués, de techniques de pointe et d’un moteur aussi puissant que fiable, capable de prestations supérieures. Elle a par ailleurs l’image de marque nécessaire pour s’intégrer dans notre nouveau garage à Houten, d’où nous desservirons les marchés néerlandais, belge et luxembourgeois.”

Zenos,E10,roadster,propulsion,anglais,UK,2.0,Ford,200 ch,catheram

12:51 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : zenos, e10, roadster, propulsion, anglais, uk, 2.0, ford, 200 ch, catheram | | |

Renault,Clio,RS,Sport,1.6,turbo,200 ch,dynamique,berline,sportive,traction,transmission,EDC,double embrayage,belgique,test,essai,route,prix,

Polyvalence imposée

Nous vous l’avouons tout net, lorsque les premières infos sont tombées à propos de cette nouvelle Clio RS, nous avons fait la moue. Pensez plutôt; boîte robotisée et cinq portes pour tout le monde, ça nous change de sa devancière qui avait terminé sa carrière avec des versions plutôt extrêmes. Mais laissant de côté nos aprioris, nous sommes partis à la rencontre de cette petite boule de nerf pour découvrir quelle saveur elle allait nous offrir. Il nous en reste un goût salé-sucré pas désagréable.

Renault,Clio,RS,Sport,1.6,turbo,200 ch,dynamique,berline,sportive,traction,transmission,EDC,double embrayage,belgique,test,essai,route,prix,

Le modèle d’essai mis à notre disposition par l’importateur est plutôt attirant dans ce jaune Sirius. Heureusement parce que les ajouts extérieurs sont plutôt discrets. Les jeunes propriétaires de modèles dCi pourront facilement donner un look RS à leur Clio. Certes le bouclier avant reçoit une lame spécifique mais les bas de caisse et l’aileron de toit différencient difficilement cette Clio RS d’un modèle plus classique. Heureusement, la version Cup qui nous a été confiée reçoit des jantes noires spécifiques, des étriers de frein rouge, une assiette abaissée de 3 mm et des amortisseurs 15% plus fermes.

Renault,Clio,RS,Sport,1.6,turbo,200 ch,dynamique,berline,sportive,traction,transmission,EDC,double embrayage,belgique,test,essai,route,prix,

Technique à la pointe

En troquant son 2.0 atmosphérique pour une petit 1.6 turbocompressé, la Clio RS vit avec son temps. Un bloc nettement plus polyvalent qui donne 200 chevaux comme l’ancien mais dès 6.000 trs/min. Et grâce à la suralimentation, le couple est plus généreux puisqu’il atteint désormais 240 Nm au lieu de 215. De quoi appuyer ce sentiment de confort avec un moteur plus lisse, plus rond grâce à un couple qui est désormais atteint dès 1.750 trs/min alors qu’il fallait pousser le 2.0 à 5.500 tours pour disposer de tout son couple. Le carburant est pulvérisé directement dans les chambres de combustion à une pression de 150 bars et le double calage des arbres à cames est de série. Ce moteur très moderne est accompagné d’une boîte de vitesses qui ne l’est pas moins. L’EDC est la DSG de chez Renault. Une boîte à double embrayage à six vitesses qui intègre une fonction Launch Control pour épater la galerie. Elle est contrôlable depuis le levier ou depuis des palettes fixes un peu courtes mais nous en reparlerons.

Renault,Clio,RS,Sport,1.6,turbo,200 ch,dynamique,berline,sportive,traction,transmission,EDC,double embrayage,belgique,test,essai,route,prix,

Intérieur sportivo/bling-bling

Nous n’avions pas vraiment louangé l’intérieur de la 208 GTI. Nous ne sommes pas davantage séduits par l’habitacle de la Clio RS. Certes, le volant est en cuir surpiqué avec un sigle RS distinctif, les pédales sont en métal et les sièges semi-baquets reprennent la teinte orange des plastiques pour leurs coutures mais cela n’offre pas l’ambiance compétition de l’ancienne. La faute aussi à une position de conduite toujours trop haute ou à ce banal combiné central. Et que dire de la qualité des plastiques vraiment médiocre qui sonnent creux lorsque vous les heurtez par inadvertance. Après cette description, l’heure est venue d’appuyer sur le bouton de démarrage placé en bas de la console centrale. Le moteur s’allume discrètement. Les premiers kilomètres parcourus en ville le sont dans un confort vraiment bon et seuls les pavés vous rappellent que vous êtes à bord d’un engin plutôt sportif. Les portes arrière sont les bienvenues pour embarquer les enfants tandis que le coffre se montre suffisamment spacieux pour un usage classique. Bref, le premier objectif de Renault est atteint: offrir un véhicule nettement plus polyvalent que l’ancien qui ne plaisait qu’aux pilotes en herbe. Mais si ceux-ci craquent pour la nouvelle RS, seront-ils séduits?

Renault,Clio,RS,Sport,1.6,turbo,200 ch,dynamique,berline,sportive,traction,transmission,EDC,double embrayage,belgique,test,essai,route,prix,

Du sport en douceur

Pour accroître le caractère multi-usage de la voiture, Renault Sport a prévu plusieurs calibrages (Normal, Sport ou Race) pour le rendu global du moteur, le fonctionnement de la boîte, les aides à la conduite ou encore l'assistance de direction, accessibles via un bouton R.S. DRIVE serti entre le levier de boîte et le frein à main. Dans les phases transitoires, un simple lever de pied suffit pour obtenir un léger déhanché, tandis qu'il est désormais plus aisé d'inscrire la voiture sur les freins en entrée de courbe. Mais il faut être impérativement sur le bon rapport parce que les palettes sont fixées à la colonne de direction et donc difficilement atteignables en plein virage. Le rupteur de notre exemplaire s’en souvient encore. Bref l’auto est joueuse, en toute sécurité, et très performante même si le train avant aurait pu se montrer plus mordant. Et si nous n’avons pas lu de critiques sur les freins chez les confrères, notre exemplaire n’a pas résisté à trois gros freinages en mode Race. Comme toute motorisation turbocompressée qui se respecte, les consommations varient du simple au double et comme il est difficile de résister à l’appel du pied droit, tablez plutôt sur 10 l/100.

Renault,Clio,RS,Sport,1.6,turbo,200 ch,dynamique,berline,sportive,traction,transmission,EDC,double embrayage,belgique,test,essai,route,prix,

Et la concurrence?

Le prix de ce jouet, uniquement disponible en cinq portes, tel qu’il se présente sur les photos, est de 27.700 euros tvac. Son tarif de base débute à 24.950 €. Autant le dire tout de suite, c’est la plus chère du trio Fiesta ST/208 GTI/Clio RS. Vous payerez probablement la boîte automatique, celle-là même qui ne nous paraît pourtant pas indispensable. Et venir brandir les habitudes des propriétaires de Porsche et de Ferrari, qui achètent majoritairement leurs bolides en boîte automatique, comme argument imparable ne nous parait guère convaincant. Simplement parce que les boîtes séquentielles de ces deux bolides sont autrement plus aboutis que la boîte française. Cela dit, la plupart de mes jeunes collègues ne se montraient guère aussi révoltés à l’encontre d’une technologie qui leur rappelle leur chère console de jeux. C’est peut-être, plus prosaïquement, une simple question de génération. Pour en revenir au prix, la 208 GTI s’affiche à 23.535 € en prix de base là où la Fiesta ST, la plus convaincante de ce trio, est donnée pour 20.950 €! Bref, nous ne pouvons que vous conseiller d’essayer les trois si vous voulez vous laisser tenter par un tel jouet. Photos: Jean-Claude Geboes.

Renault,Clio,RS,Sport,1.6,turbo,200 ch,dynamique,berline,sportive,traction,transmission,EDC,double embrayage,belgique,test,essai,route,prix,

11:46 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : renault, clio, rs, sport, 1.6, turbo, 200 ch, dynamique, berline, sportive, traction, transmission, edc, double embrayage, belgique, test, essai, route, prix | | |

peugeot,508,RXH,test,essai,longue distance,italie,voyage,diesel,hybride,200 ch,HDI,boîte,6 rapports

C'est au volant d'une Peugeot 508 RXH que nous avons traversé une bonne partie de l'Europe pour nous rendre à Modène. Vous aurez bientôt droit à notre reportage exclusif sur le nouveau musée de la maison natale d'Enzo Ferrari mais en attendant, revenons plus longuement sur celle qui nous a accompagné durant notre périple de plus de 2700 kilomètres. Pour affirmer les ambitions premium de la 508 après un brillant début de carrière, une version RXH est venue coiffer la gamme. Basée sur le break, elle combine une carrosserie surélevée, une présentation raffinée et une motorisation hybride Diesel qu’elle était la première 508 à étrenner.

peugeot,508,RXH,test,essai,longue distance,italie,voyage,diesel,hybride,200 ch,HDI,boîte,6 rapports

La démarche esthétique est similaire à celle des Audi Allroad (elles-mêmes inspirées des Subaru Outback et autres Volvo XC70), avec une face avant plus agressive, une garde au sol rehaussée de cinq centimètres, des bas de caisse et élargisseurs d’aile gris satiné et des boucliers ourlés de chrome façon protège-carter.

peugeot,508,RXH,test,essai,longue distance,italie,voyage,diesel,hybride,200 ch,HDI,boîte,6 rapports

L’habitacle, qui brille déjà par sa qualité de présentation sur une 508 standard, se pare ici d’une sellerie cuir du plus bel effet et se montre toujours aussi accueillant. Dommage que la batterie lithium-ion grève le volume de coffre de 160 litres, soit un volume de 400 litres assez médiocre pour un véhicule aussi imposant (4,82 m de long, 1,86 m de large).

peugeot,508,RXH,test,essai,longue distance,italie,voyage,diesel,hybride,200 ch,HDI,boîte,6 rapports

Pas question en revanche d’aller chercher les grands breaks d’outre-Rhin sur le terrain de la puissance; Peugeot élude en misant sur la technologie et une mécanique dimensionnée au plus juste. Déjà vu sous le capot de la 3008 et de la DS5, l’attelage entre le HDi 163 ch (pour 300 Nm) et le moteur électrique de 37 ch placé sur le train arrière développe une puissance maximale cumulée de 200 ch, mais surtout un couple généreux de 450 Nm. Comme ses cousines, la 508 RXH est capable, une fois lancée, de se mouvoir en silence sur sa seule puissance électrique à vitesse stabilisée jusqu’aux alentours de 60 km/h sur quelque trois km, une sensation toujours aussi plaisante. Passé ce seuil ou en cas de forte sollicitation, le HDi prend le relais assez bruyamment.

peugeot,508,RXH,test,essai,longue distance,italie,voyage,diesel,hybride,200 ch,HDI,boîte,6 rapports

Cette double motorisation tient pourtant ses promesses en matière de frugalité. Sur route, la surcharge pondérale de 230 kg et la puissance électrique de 37 ch supplémentaires de la 508 RXH, se résument presque à un jeu à sommes nulles vis-à-vis d’une simple 508 SW 2.0 HDi 163 ch, que ce soit en performances (0 à 100 km/h en 8″8) ou en consommation. En adoptant une conduite calquée sur les limitations de vitesse imposées par chaque pays traversé, nous sommes descendus jusqu’à 6,5 l/100 de moyenne.

peugeot,508,RXH,test,essai,longue distance,italie,voyage,diesel,hybride,200 ch,HDI,boîte,6 rapports

Même sans disposer du fameux train avant à pivot découplé (celui de la GT, hérité de la 407) qui aurait pourtant été à sa place sur ce vaisseau amiral autoproclamé, la 508 RXH fait montre d’un dynamisme réjouissant. Son confort régresse en revanche sensiblement par rapport à une 508 standard, qui ne doit pas composer avec une masse suspendue et une hauteur aussi importantes, ni des jantes 18″ obligatoires.

peugeot,508,RXH,test,essai,longue distance,italie,voyage,diesel,hybride,200 ch,HDI,boîte,6 rapports

L’agrément est également gâché par la boîte manuelle pilotée à six rapports, fleuron du groupe PSA. Moins insupportable que sur un modèle 100% thermique grâce au soutien du moteur électrique lors des ruptures de charge, elle offre ici un fonctionnement relativement fluide. Son manque de réactivité (moins perceptible en mode sport) n’en demeure pas moins indigne d’une auto aussi ambitieuse. Il faudra aussi s’accoutumer à la gestion du frein moteur, plus puissant que sur une DS5 Hybrid4 et déconcertant lors des premiers levers de pied.

peugeot,508,RXH,test,essai,longue distance,italie,voyage,diesel,hybride,200 ch,HDI,boîte,6 rapports

Plus que dans le choix du Diesel, l’ingéniosité de l’hybridation PSA réside dans la transmission intégrale qu’elle offre grâce au moteur électrique animant le train arrière à la demande. Difficilement perceptible sur route, le système compense de lui-même un éventuel patinage des roues avant en répartissant le couple sur l’arrière, et peut être forcé en conditions d’adhérence difficiles. De quoi vous rassurez lorsque le GPS vous envoit en balade sur des chemins pas toujours asphaltés.

peugeot,508,RXH,test,essai,longue distance,italie,voyage,diesel,hybride,200 ch,HDI,boîte,6 rapports

A 43.405 euros, l’addition s’avère franchement salée pour la 508 RXH, même si une Audi A4 Allroad 2.0 TDI 170 ch S-Tronic réclame au minimum 42.600 euros avec une dotation moins avantageuse. La voiture qui nous a été confiée par l'importateur belge s'offrait le Pack Cuir Nappa (intérieur cuir + mémorisation réglages siège conducteur et rétro + massage lombaire conducteur + indexation des rétroviseurs à la marche arrière) à 1.300 € ainsi que le Pack Vision (phares au xénon + feux directionnels + feux diurnes à LED + lave-projecteurs + commutation automatique des feux de route) à 1.050 €. Bref, telle que vous la voyez là, la 508 RXH revient à 42.425 €.

peugeot,508,RXH,test,essai,longue distance,italie,voyage,diesel,hybride,200 ch,HDI,boîte,6 rapports

peugeot,508,RXH,test,essai,longue distance,italie,voyage,diesel,hybride,200 ch,HDI,boîte,6 rapports

peugeot,508,RXH,test,essai,longue distance,italie,voyage,diesel,hybride,200 ch,HDI,boîte,6 rapports

peugeot,508,RXH,test,essai,longue distance,italie,voyage,diesel,hybride,200 ch,HDI,boîte,6 rapports

peugeot,508,RXH,test,essai,longue distance,italie,voyage,diesel,hybride,200 ch,HDI,boîte,6 rapports

peugeot,508,rxh,test,essai,longue distance,italie,voyage,diesel,hybride,200 ch,hdi,boîte,6 rapports

12:03 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : peugeot, 508, rxh, test, essai, longue distance, italie, voyage, diesel, hybride, 200 ch, hdi, boîte, 6 rapports | | |

Peugeot,2008,HDI,THP,essence,diesel,SUV,compact,GTI,208,1.6,200 ch,futur,2013,salon,Genève

Avec l'arrivée du 2008, on a retrouvé le sourire sur le stand Peugeot. Il faut dire que le segment des petits SUV est en plein boom depuis quelques années et la marque au Lion est heureuse de pouvoir venir se frotter à ses petits camarades avec un engin qui se veut assez concurrentiel. Tout est toujours affaire de goût mais le 2008 nous semble bien mieux équilibré, stylistiquement parlant, que le Captur de chez Renault.

Peugeot,2008,HDI,THP,essence,diesel,SUV,compact,GTI,208,1.6,200 ch,futur,2013,salon,Genève

La Peugeot 2008 est produite à l’usine PSA de Mulhouse (Haut-Rhin, Alsace) depuis fin 2012, pour les besoins de sa future commercialisation en Europe (mais aussi à l’exportation vers la Turquie, l’Australie, l’Afrique du Sud, le Japon ou encore la Russie). Elle sera ensuite également produite en Chine (Wuhan) et au Brésil (Porto Real) pour les besoins de commercialisation en Asie et Amérique Latine.

Peugeot,2008,HDI,THP,essence,diesel,SUV,compact,GTI,208,1.6,200 ch,futur,2013,salon,Genève

La Peugeot 2008 sera équipée de motorisations essence (de 82 à 130 ch) et diesel (de 68 à 115 ch), déjà présents sur la Peugeot 208 ainsi que d’autres modèles PSA. Parmi ses motorisations, nous retrouverons les nouveaux 3 cylindres 1.2 THP de 110 chevaux et 130 chevaux équipés d’un turbocompresseur et de l’injection directe. Courant 2016/2017, la Peugeot 2008 sera équipée de nouvelles motorisations hybrides, avec la Peugeot 2008 Hybrid Air et la Peugeot 2008 Hybride Eco.

Peugeot,2008,HDI,THP,essence,diesel,SUV,compact,GTI,208,1.6,200 ch,futur,2013,salon,Genève

A l'opposé du stand, les passionnés retrouvaient avec plaisir les trois lettres mythiques de chez Peugeot. En effet, la GTI est de retour avec une 208 très très prometteuse. Celle-ci est motorisée par le 1.6 THP développant 200 chevaux et proposée avec une boîte de vitesses manuelle à six rapports raccourcis.

Peugeot,2008,HDI,THP,essence,diesel,SUV,compact,GTI,208,1.6,200 ch,futur,2013,salon,Genève

Légère, avec ses 1160 kg sur la balance, la Peugeot 208 GTi permettrait des accélérations et des reprises de premier ordre: le 0 à 100 km/h serait abattu en 6"8! Elle possède notamment un excellent rapport poids/puissance (5,8 kg/ch, contre 7 kg/ch pour la 205 GTi!), et dispose d’un couple généreux de 275 Nm grâce à son turbo twinscroll avec overboost. Elle réalise de plus une véritable prouesse en émettant seulement 139 g de CO2/km!

Peugeot,2008,HDI,THP,essence,diesel,SUV,compact,GTI,208,1.6,200 ch,futur,2013,salon,Genève

Peugeot,2008,HDI,THP,essence,diesel,SUV,compact,GTI,208,1.6,200 ch,futur,2013,salon,Genève

Peugeot,2008,HDI,THP,essence,diesel,SUV,compact,GTI,208,1.6,200 ch,futur,2013,salon,Genève

Peugeot,2008,HDI,THP,essence,diesel,SUV,compact,GTI,208,1.6,200 ch,futur,2013,salon,Genève

13:26 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : peugeot, 2008, hdi, thp, essence, diesel, suv, compact, gti, 208, 1.6, 200 ch, futur, 2013, salon, genève | | |

Kia,Provo,Concept,3 portes,DS3,MINI,salon,Genève,Suisse,2013,habitacle,sportif,premium,tendance,GT,200 ch

En voilà une qui nous donne envie de rouler en Kia! La voiture que vous avez sous les yeux est le concept Provo qui fera ses débuts au Salon de l'automobile de Genève dès ce mardi. Comme vous pouvez le constater, le concept coréen s'inspire des berlines jeunes et branchées de la gamme Mini ou encore de la Citroën DS3.

Kia,Provo,Concept,3 portes,DS3,MINI,salon,Genève,Suisse,2013,habitacle,sportif,premium,tendance,GT,200 ch

Difficile de dire ce qu'il restera du concept si jamais cette voiture devait passer au stade de la série. La couleur du toit contrastés, les roues surdimensionnées qui remplissent radicalement les arches sans oublier les blocs optiques avant et arrière d'une seule pièce. Quoiqu'il en soit, cette Kia provoque un désir chez l'amateur de berlines sportives qui n'existait guère auparavant.

Kia,Provo,Concept,3 portes,DS3,MINI,salon,Genève,Suisse,2013,habitacle,sportif,premium,tendance,GT,200 ch

Dans l'habitacle, le volant à fond plat et le dessin plutôt viril de la planche de bord sont également plutôt intéressants. De quoi révéler une cible d'un public plutôt jeune et sportif qui trouvera certainement la Pro Cee'd encore trop timide à son goût.

Kia,Provo,Concept,3 portes,DS3,MINI,salon,Genève,Suisse,2013,habitacle,sportif,premium,tendance,GT,200 ch

A l'heure qu'il est, nous n'avons guère de données techniques concernant ce concept. Vu le gabarit de l'engin, il devrait s'agir d'un quatre cylindres envoyant ses chevaux sur le train avant. A suivre comme on dit dans ces cas-là!

Kia,Provo,Concept,3 portes,DS3,MINI,salon,Genève,Suisse,2013,habitacle,sportif,premium,tendance,GT,200 ch

19:19 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : kia, provo, concept, 3 portes, ds3, mini, salon, genève, suisse, 2013, habitacle, sportif, premium, tendance, gt, 200 ch | | |

Toyota,FT-86,Open Concept,concept,prototype,étude de style,coupé,cabriolet,spyder,capote,toile,200 ch,4 cylindres,japonais,GT86,2013,Salon,genève

Si vous êtes un lecteur habitué de ce blog, vous n'ignorez pas que la Toyota GT-86 est sans contestation possible LA voiture de l'année 2012 aux yeux de votre serviteur. Roues arrière motrices, poids contenu et moteur atmosphérique sont les ingrédients qui en font le met délicieux auquel nous goûterions quotidiennement si notre métier ne nous imposait pas des essais hebdomadaires d'autres engins souvent bien moins enivrants. Alors lorsque Toyota décide de retirer le toit de sa voiture la plus désirable de ces dix dernières années, cela donne un roadster très attirant.

Toyota,FT-86,Open Concept,concept,prototype,étude de style,coupé,cabriolet,spyder,capote,toile,200 ch,4 cylindres,japonais,GT86,2013,Salon,genève

D'autant que celui-ci propose à deux (petits) passagers supplémentaires de prendre place à bord; un véritable coffre figure même au programme. Sous le capot, nous retrouvons le flat-quatre à double injection, partagé avec sa proche cousine, la Subaru BRZ, et fort de 200 ch. Une cavalerie que certains confrères, ayant visiblement besoin de grosse cavalerie pour rester les rois de la ligne droite, jugent insuffisante mais qui se révèle largement satisfaisante pour se jouer des lacets de nos plus jolies routes wallonnes...

Toyota,FT-86,Open Concept,concept,prototype,étude de style,coupé,cabriolet,spyder,capote,toile,200 ch,4 cylindres,japonais,GT86,2013,Salon,genève

Certes, il ne brille pas par son couple à bas régimes, mais ce moteur aide à abaisser le centre de gravité ce qui lui offre ce comportement de rêve. Prise en compte dès la conception, la variante cabriolet promet de ne guère différer sur ce point, puisque Toyota annonce un surpoids modéré et une répartition des masses toujours soignée. On retrouvera également un petit volant et une commande de boîte manuelle aux débattements courts qui tombent parfaitement en main. Pour les amateurs, la transmission automatique six rapports est également disponible en option.

Toyota,FT-86,Open Concept,concept,prototype,étude de style,coupé,cabriolet,spyder,capote,toile,200 ch,4 cylindres,japonais,GT86,2013,Salon,genève

Comme le veut une certaine tradition, Toyota expose d'abord un concept, d'où le FT-86 au lieu de GT-86, mais nous sommes à peu près sûrs que ce cabriolet se retrouvera très vite sur nos routes l'été venu!

Toyota,FT-86,Open Concept,concept,prototype,étude de style,coupé,cabriolet,spyder,capote,toile,200 ch,4 cylindres,japonais,GT86,2013,Salon,genève

10:31 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : toyota, ft-86, open concept, concept, prototype, étude de style, coupé, cabriolet, spyder, capote, toile, 200 ch, 4 cylindres, japonais, gt86, 2013, salon, genève | | |

kia,cee'd,pro-cee'd,coupé,berline,essence,200 ch,gt,sport,dynamisme,traction,2013,salon,genève,corée,style

Si comme nous, vous regrettez le manque de vigueur des productions coréennes dorénavant stylistiquement attractives, vous allez vous réjouir. Kia va en effet commercialiser une version plus sportive de ses Cee'd à 3 et 5 portes. Ces variante appelées GT utilisent le bien connu 1.6 GDI poussé à 204 ch pour 265 Nm de couple.

kia,cee'd,pro-cee'd,coupé,berline,essence,200 ch,gt,sport,dynamisme,traction,2013,salon,genève,corée,style

Il sera associé à une boîte manuelle à six rapports. Un coup de boost qui devrait permettre aux Coréennes de passer de 0 à 100 km/h en 7"9. Ce n'est pas encore l'extase mais le dynamisme devrait être réel. Cette petite séance de musculation s'accompagne de quelques retouches stylistiques passant par des étriers de frein rouges, des feux de jour LED placés dans le bouclier avant, une double sortie d'échappement sans oublier de jolies jantes de 18 pouces. Nous aurons droit à un complément d'informations lors du prochain Salon de Genève où l'engin sera officiellement dévoilé. Sa commercialisation est attendue pour la mi-2013.

kia,cee'd,pro-cee'd,coupé,berline,essence,200 ch,gt,sport,dynamisme,traction,2013,salon,genève,corée,style

14:05 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : kia, cee'd, pro-cee'd, coupé, berline, essence, 200 ch, gt, sport, dynamisme, traction, 2013, salon, genève, corée, style | | |

Opel,Corsa,2014,future,next,génération,nouvelle,new,3 cylindres,essence,diesel,200 ch,OPC,trois portes,berline, allemande

Même si l'Opel Adam fait l’objet de toutes les unes des journaux spécialisés, Opel n'est pas près d'oublier la populaire Corsa. La marque au blitz prévoit une toute nouvelle citadine pour le début de l'année 2014. Des moteurs performants, une qualité en hausse et davantage d'espace sont les arguments qu’elle utilisera pour se différencier de l'Adam. Les amoureux de la marque reconnaîtront la calandre de l’Astra récemment face-liftée, tandis que la vague naissant aux poignées de portes et parcourant le flanc de la Corsa est inspirée par la ligne du coupé Astra GTC. Enfin les feux arrière raffinés ont clairement été empruntés à l’Adam. Si le modèle de l’illustration est une cinq portes, celle-ci sera rejointe par un modèle plus dynamique à trois portes avec une ligne de toit abaissée et un style unique. Les deux variantes de carrosserie seront produites dans des usines distinctes puisque la trois portes sera issue de l'usine d'Eisenach en Allemagne - où l'Adam est construite – tandis que la cinq portes sera assemblée à Saragosse, en Espagne. Sous la carrosserie, la nouvelle Corsa utilisera une version mise à jour de la plate-forme Gamma II qu’utilisent l'Adam ainsi que le mini-SUV Mokka. Une longueur en hausse permettra de fournir plus d'espace à l'arrière et plus de volume de coffre. Le tableau de bord élégant et bien construit de l'Adam devrait inspirer celui de la Corsa, mais aussi le système d'info-divertissement IntelliLink qui permet au conducteur de brancher son smartphone, d’utiliser des applications téléchargeable pour la navigation ou encore d’écouter la radio via internet. Cette plate-forme rafraîchie devrait aider Opel à gagner 50 kg sur l’ancienne mouture histoire d’offrir une maniabilité en hausse et des consommations en baisse. Sous les capots, une nouvelle famille de moteurs devrait apparaître avec un 1.0 litre à injection directe turbo trois cylindres capable de rivaliser avec l’EcoBoost de Ford. Un nouveau line-up de trois et quatre cylindres avec des cylindrées allant jusqu'à 1.6 litres sera proposé. La version OPC comptera plus de 200 chevaux, alors que tous les moteurs seront 10% plus efficients que leurs prédécesseurs. A son arrivée dans les showrooms, la Corsa ne sera pas directement confrontée à la prochaine génération de VW Polo et Ford Fiesta qui ne sont pas attendues avant 2015.

Opel,Corsa,2014,future,next,génération,nouvelle,new,3 cylindres,essence,diesel,200 ch,OPC,trois portes,berline, allemande

16:01 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : opel, corsa, 2014, future, next, génération, nouvelle, new, 3 cylindres, essence, diesel, 200 ch, opc, trois portes, berline, allemande | | |