essai,test,roadtest,volkswagen,arteon,berline,TDI,diesel,4 portes, hayon,150,ch,dsg7,boîte,auto,route,autoroute,prix,combien

En changeant de nom, la Volkswagen Passat CC tente de se construire une nouvelle image davantage axée sur le haut de gamme. Si certains collègues n’ont pas hésité à l’imaginer en remplaçante de la très discrète Phaeton, l’Arteon les aura probablement déçus. Parce qu’il s’agit bel et bien d’une Passat ayant revêtu des habits plus sportifs. Mais si la carrosserie est absolument réussie, l’intérieur n’est rien d’autre que celui d’une Passat très bien achalandé.

essai,test,roadtest,volkswagen,arteon,berline,TDI,diesel,4 portes, hayon,150,ch,dsg7,boîte,auto,route,autoroute,prix,combien

J'aime bien

Il n’y a pas à dire, les lignes de la VW Arteon sont réussies. Certes, la version grise dont nous avons hérité pour cet essai n’est pas des plus voyantes mais elle permet d’offrir une certaine classe à la berline. Le regard acéré qui se fond dans l’immense calandre lui donne du caractère tandis que le pavillon rabaissé et la ligne de caisse haute lui confèrent un côté très dynamique qui devrait l’aider à affronter les Audi A5 et autres BMW Série 4 GranCoupé. L’arrière est lui aussi très distinct d’une simple Passat avec des feux arrière effilés et un béquet qui s’intègre à la malle arrière.

essai,test,roadtest,volkswagen,arteon,berline,TDI,diesel,4 portes, hayon,150,ch,dsg7,boîte,auto,route,autoroute,prix,combien

Plutôt malin

Le 2.0 TDI 150 archi-connu a parfaitement assumé son travail durant la semaine que nous avons vécu ensemble. Certes, il ne vous emmènera pas d’un simple appui sur la pédale de droite à des vitesses vertigineuses mais il se montre parfaitement à l’aise dans la circulation habituelle et ne craint pas les longs déplacements. Il ne faut cependant pas oublier les dimensions et le poids de l’Arteon qui ne poussent pas franchement à la sportivité contrairement à ce que les lignes pourraient nous faire croire.

essai,test,roadtest,volkswagen,arteon,berline,TDI,diesel,4 portes, hayon,150,ch,dsg7,boîte,auto,route,autoroute,prix,combien

J'aime moins

On s’était déjà plaint de la boîte DSG lors de notre essai de la Golf 1.5 TSI mais ce nouvel essai nous a confortés dans l’idée qu’il était vraiment temps d’en changer. Lente, pas vraiment sur la belle lorsqu’on décide de donner un coup d’accélérateur pour doubler, elle a véritablement vieilli et marque le pas par rapport à ce que l’on peut trouver ailleurs. Et puis ces palettes minuscules cachées derrière le volant n’incitent guère à passer en mode manuel…

essai,test,roadtest,volkswagen,arteon,berline,TDI,diesel,4 portes, hayon,150,ch,dsg7,boîte,auto,route,autoroute,prix,combien

Pourquoi je l'achète

La tenue de route est très sécurisante avec une amorce de sous-virage en cas d’excès d’optimisme, ainsi qu’un bon mordant des freins et ce même après plusieurs sollicitations musclées et répétées. La direction précise permet de placer les roues avant où on le souhaite, mais sa grande souplesse la rend plus à son aise sur les routes moins sinueuses et les grands axes. Et puis vous le savez si vous nous lisez régulièrement, on n’aime pas les SUV au Rédacteur Auto alors rien que pour ça, on choisit l’Arteon!

essai,test,roadtest,volkswagen,arteon,berline,TDI,diesel,4 portes, hayon,150,ch,dsg7,boîte,auto,route,autoroute,prix,combien

Pourquoi je ne l'achète pas

Si l’habitacle se révèle riche en équipements, il reste néanmoins tout à fait semblable à celui que l’on retrouve à bord de la Passat. Certes, la qualité est là et la solidité semble réelle mais cela manque cruellement d’originalité par rapport à la carrosserie. La position de conduite reste également trop haute à notre goût et puis l’absence d’encadrement des vitres des portes génère inévitablement plus de bruit notamment lors des passages dans les tunnels. L’Arteon 2.0 TDI 150 DSG7, en finition Elegance, est affichée à 42.820€ sans options. Notre Volkswagen disposait du Pack Travel, du Pack Drive, du Pack Ambiente ou encore du Pack Easy Entry pour un total de 51.310€. La Passat avec la même finition et le même moteur est vendue à 34.990€, ça fait là une sacrée différence (7.830€)!

essai,test,roadtest,volkswagen,arteon,berline,TDI,diesel,4 portes, hayon,150,ch,dsg7,boîte,auto,route,autoroute,prix,combien

13:28 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : essai, test, roadtest, volkswagen, arteon, berline, tdi, diesel, 4 portes, hayon, 150, ch, dsg7, boîte, auto, route, autoroute, prix, combien | | |

essai,test,renault,talisman,française,berline,confort,luxe,essence,150,ch,BVA,automatique,EDC

J’aime bien

Le châssis 4control: Ou lorsque des roues arrière (légèrement) directionnelles permettent à un gros gabarit d’avoir l’agilité d’une puce.

La transmission automatique – choix de plus en plus incontournable sur nos routes saturées – et qui plus est avec une commande séquentielle ''dans le bon sens'', on tire pour monter un rapport, on pousse pour descendre. On n’a jamais utilisé cette commande séquentielle mais rien que pour l’effort consenti par Renault, ça mérite d’être salué.

essai,test,renault,talisman,française,berline,confort,luxe,essence,150,ch,BVA,automatique,EDC

Très malin:

Le rangement réfrigéré pour une grande bouteille d’eau sous la console centrale.

Le système d’info/divertissement R-Link, clair et intuitif.

Les sièges massant, rien de tel pour un peu moins s’énerver dans les bouchons de la capitale.

essai,test,renault,talisman,française,berline,confort,luxe,essence,150,ch,BVA,automatique,EDC

Je n’aime pas

Position de conduite, jamais je n’ai réussi à régler parfaitement mon siège. Probablement un manque d’obstination de ma part, d’autant que la marque française a toujours été louée pour l’attention portée au confort de ses sièges.

essai,test,renault,talisman,française,berline,confort,luxe,essence,150,ch,bva,automatique,edc

Pourquoi je l’achète:

Soyons honnête, un autre logo que le losange sur la calandre et on n’hésiterait même pas (mais alors, en version break). La Talisman est jolie, confortable et propose pas mal d’espace pour un tarif tout à fait concurrentiel (29.850 €). On n’entend (quasi) pas son moteur dans l’habitacle qui, soit dit en passant, est une véritable réussite. A cet effet, le bois qui orne la planche de bord témoigne un certain bon goût sans jamais sombrer dans le kitsch. Et franchement, ce n’est pas toujours le cas.

essai,test,renault,talisman,française,berline,confort,luxe,essence,150,ch,bva,automatique,edc

Pourquoi je ne l’achète pas:

Lorsque le Start & Stop se mue en Stop &... Stop, ce sont ceux qui vous suivent dans la file qui deviennent dingue. Et quand le moteur vous fait la blague à deux reprises en quelques jours seulement, c’est celui qui est assis derrière le volant qui passe pour un idiot. Et personne n’aime passer pour un idiot. (Le stagiaire, père de famille,...)

essai,test,renault,talisman,française,berline,confort,luxe,essence,150,ch,bva,automatique,edc

21:04 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : essai, test, renault, talisman, française, berline, confort, luxe, essence, 150, ch, bva, automatique, edc | | |

Police,italienne,Seat,Leon,nouvelle,équipement,blindée,épreuve,balles,renforcées,2015,tests,démonstration,TDI,150,video

Tout se perd mon bon monsieur. Voilà que la police italienne s'équipe de Seat Leon... Mais attention, il ne s'agit pas de n'importe quelle Leon. En effet, celle-ci a été soumise à des tests balistiques et projectiles afin de certifier sa capacité à servir la police italienne. Des balles ont été projetées à 1 400 km/h sur un véhicule de démonstration et les 22 millimètres du pare-brise ont résistés aux chocs. Les portes, renforcées avec des protections B4, résistent à des munitions de type 44 et 357 Magnum.

Police,italienne,Seat,Leon,nouvelle,équipement,blindée,épreuve,balles,renforcées,2015,tests,démonstration,TDI,150,video

A la fin du test, des techniciens ont analysé les résultats. Si des passagers avaient été dans les véhicules, ils n’auraient soufferts d’aucune blessure. Durant le test suivant, de larges pierres ont été projetées sur les vitres afin de constater la résistance de celles-ci et de vérifier qu’elles ne cassent pas.

Police,italienne,Seat,Leon,nouvelle,équipement,blindée,épreuve,balles,renforcées,2015,tests,démonstration,TDI,150,video

Le type de véhicule commandé par la police Italienne est une Leon 5 portes équipée du moteur 2.0 TDI 150ch. Celle-ci dispose d’un réservoir plus grand alors que l’avant et l’arrière de la voiture sont renforcés afin de protéger les occupants contre les impacts de balles. Des pneumatiques spécifiques apportent encore plus de sécurité et les suspensions sont adaptées à la configuration du véhicule. L’espace arrière sécurisé et séparé du poste de conduite est composé d’une cellule pour prisonnier.

Police,italienne,Seat,Leon,nouvelle,équipement,blindée,épreuve,balles,renforcées,2015,tests,démonstration,TDI,150,video

Les tests d’endurance ont confirmé la qualité des véhicules qui devront résister à des conditions poussées d’utilisation. Les portières renforcées ont été ouvertes et fermées 100.000 fois. Pour finir, le véhicule a dépassé les 200 km/h durant les tests dynamiques de course-poursuite et a parcouru 30 000 kilomètres, s’arrêtant seulement pour faire le plein ou changer de conducteur.

 

10:31 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : police, italienne, seat, leon, nouvelle, équipement, blindée, épreuve, balles, renforcées, 2015, tests, démonstration, tdi, 150, video | | |

Peugeot,308,e-HDI,150,2.0,5 portes,berline,essai,test,route,1000 km,longue,distance,confort,impressions

Le temps d’une semaine, nous avons eu le plaisir de retrouver la Peugeot 308 berline, histoire de vérifier correctement qu’elle mérite bien son titre de voiture de l’année 2014. Et la réponse est incontestablement positive! Cette auto possède un charme inédit chez Peugeot. Une manière de séduire que nous n’avions plus connue chez la marque au félin depuis de nombreuses années. Il y a, tout d’abord, ce tableau de bord très épuré, dominé par un écran central avec lequel le conducteur et son passager, peuvent gérer le chauffage, les sources audio ou encore le GPS et les appels téléphoniques. En fait, les rares boutons qui subsistent sur la console centrale sont dits fonctionnels et commandent le volume de la radio, les dégivrages avant et arrière ainsi que l’enclenchement des feux de détresse.

Peugeot,308,e-HDI,150,2.0,5 portes,berline,essai,test,route,1000 km,longue,distance,confort,impressions

Le seul bémol apporté à cet agencement ira aux différents leviers autour du tableau de bord qui semblent exister chez Peugeot depuis des décennies. Mais ne soyons pas trop gourmands, les choses bougent déjà bien au sein du groupe français et laissons le temps aux personnes plus ancrées dans la tradition de se familiariser avec les nouveaux éléments. Parce qu’à cet écran central, il faut aussi ajouter le petit volant qui rappellent aux plus âgés, les cerceaux tous petits qu’ils se dépêchaient de monter dans leurs Simca 1000 pour leur donner l’impression d’être dans une auto de course. Malheureusement, comme dans la 208, ce volant manque d'amplitude dans ses réglages (surtout en hauteur) et il peut entraver quelque peu la vue sur les combinés selon la taille du conducteur.

Peugeot,308,e-HDI,150,2.0,5 portes,berline,essai,test,route,1000 km,longue,distance,confort,impressions

Les sièges en cuir de notre version d’essai se sont révélés parfaits et nous avons pu effectuer un voyage en Normandie le temps d’un week-end sans souffrir du dos ou de la jambe droite. Par contre nous n’avons guère été convaincus par toutes ses sonneries qui se déclenchent à la moindre manœuvre entamée ou encore lorsque vous approchez trop le véhicule que vous allez déboîter. Il est bien sûr possible de déconnecter un certain nombre de choses mais nous vous avouerons que certaines alertes sonores ont eu raison de notre patience. Mais puisqu’il paraît que c’est cela l’automobile de demain…

Peugeot,308,e-HDI,150,2.0,5 portes,berline,essai,test,route,1000 km,longue,distance,confort,impressions

Donnée pour 4,25 m en longueur et 1,46 m en hauteur, la nouvelle 308 est 2 cm plus courte et 4 cm plus basse que celle qu'elle remplace. De sorte qu'elle se repositionne parmi les plus compactes de sa catégorie. Mais pas forcément les moins logeables. Car s'il faut bien reconnaître que la nouvelle venue se fait aujourd'hui moins généreuse que sa devancière (dans les trois dimensions) pour ses passagers arrière, elle offre toujours suffisamment d'espace pour quatre adultes, voire cinq à l'occasion. Avec, en plus, un coffre qui a progressé (de 40l) jusqu'à atteindre aujourd'hui 420l sous le cache-bagages.

Peugeot,308,e-HDI,150,2.0,5 portes,berline,essai,test,route,1000 km,longue,distance,confort,impressions

Idéalement assistée (électriquement), la direction commande un train avant au potentiel sacrément élevé, tandis que le compromis confort/tenue de caisse fait assurément toujours partie des points forts du modèle. En conduite coulée, le «toucher de route» reste un poil ferme - on est toujours chez Peugeot -, mais le confort d'amortissement reste heureusement bien présent pour choyer les lombaires. Menée à la cravache, la 308 étonne: elle réclame vraiment d'être torturée pour dévoiler ses limites.

Peugeot,308,e-HDI,150,2.0,5 portes,berline,essai,test,route,1000 km,longue,distance,confort,impressions

Essayée dans sa motorisation diesel la plus puissante, à savoir le 2.0 e-HDI de 150 ch, la 308 nous a bluffé par son couple généreusement présent mais aussi par son caractère mis en exergue par un bouton  « sport » placé près du levier de vitesses. Les cadrans se teintent de rouge, le moteur répond plus rapidement et sa sonorité est également transformée. Comme si nous avions droit à un supplément de puissance. C’est assez épatant même si tout cela procède uniquement de la cartographie électronique. La boîte de vitesses se manie facilement, elle est précise et suffisamment ferme même durant nos instants de conduite dynamique.

Peugeot,308,e-HDI,150,2.0,5 portes,berline,essai,test,route,1000 km,longue,distance,confort,impressions

A l’heure de passer à la caisse, il faut compter, pour une 2.0 e-HDI Allure, 27.450 euros. Soit plus que pour toutes ses concurrentes directes puisque la Volkswagen Golf TDI 150 Highline est facturée 27.080 euros. La moins chère étant l’Opel Astra 2.0 CDTI Enjoy (160 ch) qui s’échange, dans la deuxième moitié de sa vie, contre 23.100 euros. Une Ford Focus 2.0 TDCI 163 Titanium est annoncée à 25.550 euros tandis que la Renault Mégane 2.0 dCi 16v 165 GT-Line est à 27.950 mais là, c’est le haut de gamme diesel.

Peugeot,308,e-HDI,150,2.0,5 portes,berline,essai,test,route,1000 km,longue,distance,confort,impressions

Vous l’aurez compris, nous avons beaucoup aimé la Peugeot 308 et son titre de voiture de l’année nous paraît totalement justifié parce qu’elle illustre parfaitement la volonté du groupe de sortir de la crise. Qualitativement parlant mais aussi esthétiquement, la berline moyenne de la marque au lion a visé juste. Reste à digérer un tarif coquet face à une concurrence qui ne cesse, elle aussi, de s’améliorer techniquement.

14:26 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : peugeot, 308, e-hdi, 150, 2.0, 5 portes, berline, essai, test, route, 1000 km, longue, distance, confort, impressions | | |

Essai,test,Audi,A3,3 portes,2.0,TDI,150,150 ch,ambition,S-tronic,MMI,Touch,audi drive select,2013,belgique,prix,options,roadtest,exclusif,

A première vue, il faut bien avouer qu’il est nécessaire d'y regarder à plusieurs reprises pour distinguer la nouvelle A3 de l’ancienne. C’est un choix délibéré de la marque aux anneaux depuis quelques années qu’il faudra bien pourtant, un jour ou l’autre, remettre en cause. En attendant, détaillons les changements stylistiques qui passent par des phares étirés qui forment un regard plus perçant et la fameuse calandre Single Frame qui adopte des coins biseautés. En fait, le changement esthétique est davantage perçu à l’arrière avec des feux horizontaux et un hayon au dessin plus moderne. D'une manière générale, l'allure est plus trapue, plus virile diront les machos qui ont du mal à constater que cette Audi A3 connait un joli succès auprès de la gente féminine.

Essai,test,Audi,A3,3 portes,2.0,TDI,150,150 ch,ambition,S-tronic,MMI,Touch,audi drive select,2013,belgique,prix,options,roadtest,exclusif,

Si les lignes n’ont guère été bouleversées, la longueur de la voiture stagne également à 4,24m. Mais tout le reste est nouveau sur ce modèle de troisième génération. En effet l'A3 de 2012 inaugure une plateforme avec empattement étiré de 2cm, s'allège de 80 kg en moyenne et s'équipe d'une technologie inédite dans la catégorie: détection de la fatigue, régulateur de vitesse adaptatif, prévention des collisions, système de maintien entre les voies et Internet embarqué.

Essai,test,Audi,A3,3 portes,2.0,TDI,150,150 ch,ambition,S-tronic,MMI,Touch,audi drive select,2013,belgique,prix,options,roadtest,exclusif,

Qualité supérieure

À bord, la nouveauté est bien plus palpable avec une planche de bord entièrement revue. Assez mince et dotée d'une console centrale à l’effet aérien, elle est plutôt réussie esthétiquement mais aussi pratiquement. Sans grande originalité lorsqu’il s’agit d’une Audi, c'est encore une fois la finition qui la distingue de toutes les autres. La qualité perçue est absolument impeccable et le soin du détail semble tourner à l'obsession. L'apport technologique est assuré par l'arrivée de la commande MMI Touch qui peut se doter d'un pad pour dessiner du doigt lettres et chiffres pour commander le GPS. Un équipement optionnel très pratique réservé jusqu'ici aux A8, A7 et A6. Côté multimédia, l'A3 se met à jour et l'ensemble se commande sur l'écran ultra-mince qui s'extrait sans délai du sommet de la planche de bord et qui s’y remet tout aussi facilement pour laisser libre court à la conduite. Les cotes d'habitabilité évoluent peu et l'accès à l'arrière est malaisé. Ceux qui recherchent plus d'aspects pratiques peuvent évidemment se rabattre sur la version Sportback à cinq portes.

Essai,test,Audi,A3,3 portes,2.0,TDI,150,150 ch,ambition,S-tronic,MMI,Touch,audi drive select,2013,belgique,prix,options,roadtest,exclusif,

Un TDI très présent

Nous avons goûté au 2.0 TDI durant une semaine et notre sentiment est mitigé. Selon Audi, ce dernier a évolué en profondeur pour conjuguer puissance (150ch) et sobriété (106g/km de CO2). Du coup, la nouvelle A3 voit en moyenne ses consommations reculer de 12%. Certes les chevaux sont bien là et quelques propriétaires d’A4 ayant tenté de nous suivre dans certaines courbes sur autoroute peuvent d’ailleurs en témoigner mais il s’est aussi montré vibrant et peu discret à des allures plus calmes. Pas de quoi nous réconcilier avec les diesels. En fait, on l'apprécie plus pour sa souplesse d'usage que pour sa tonicité en conduite intense.

Essai,test,Audi,A3,3 portes,2.0,TDI,150,150 ch,ambition,S-tronic,MMI,Touch,audi drive select,2013,belgique,prix,options,roadtest,exclusif,

En revanche, la voiture fait un grand bond en termes de confort. Notre modèle Ambition s'est toujours montré conciliant quel que soit l'état du revêtement. C'est d'autant plus agréable que l'A3 reste facile à appréhender, équilibrée et précise à conduire. Petit gadget dont nous n’avons pas vraiment saisi l’utilité, l'Audi Drive Select permet d'agir sur la direction, l'accélération et la suspension si la voiture est équipée de l'amortissement piloté. Il faut dire que la boîte S-Tronic qui équipait notre voiture ne nous a pas réellement emballés. La faute à un software la rendant très passive et très lente. De quoi enchanter les représentants de commerce soucieux de leur consommation mais pas les amoureux de conduite dynamique qui s’attendent à autre chose lorsqu’ils s’installent dans les superbes sièges tendus de cuir Milano.

Essai,test,Audi,A3,3 portes,2.0,TDI,150,150 ch,ambition,S-tronic,MMI,Touch,audi drive select,2013,belgique,prix,options,roadtest,exclusif,

Revente 5 étoiles

Disponible à partir de 24.500 euros en diesel, l'A3 fait payer cher ses prestations. Le modèle coeur de gamme (2.0 TDI Ambition) atteint les 28.450 € sans compter les indispensables options. Pour vous donner une idée, le modèle dont nous disposions pendant sept jours 41.789 euros tvac. Cela fait cher la petite Audi vous ne trouvez pas? C'est toutefois comparable à la BMW 118d avec laquelle elle devra batailler. Par rapport aux modèles plus conventionnels, l'Audi compte surtout sur sa réputation et ses bonnes valeurs de revente pour justifier son prix. Sa devancière avait parfaitement réussi en étant le modèle qui se dépréciait le moins dans la catégorie.

Essai,test,Audi,A3,3 portes,2.0,TDI,150,150 ch,ambition,S-tronic,MMI,Touch,audi drive select,2013,belgique,prix,options,roadtest,exclusif,

Fidèle à l'esprit, la nouvelle a toutes les cartes pour rester cette valeur sûre du segment et la préférée des automobilistes qui recherchent distinction et image valorisante. Jamais l'A3 n'a autant progressé d’autant que sa gamme sera désormais plus animée avec la Sportback qui vient de débarquer mais aussi la berline à 4 portes, le cabriolet sans oublier l’hybride rechargeable annoncés dans les prochains mois. La voici donc prête pour affronter la BMW Série1 mais surtout la Mercedes Classe A au dessin ravageur et qui a su, elle, renouveler totalement ses lignes. Parce qu’à force de prôner la prudence en matière d'évolution esthétique, il y a un risque que la clientèle ne perçoive pas la nouveauté à sa juste mesure.

Essai,test,Audi,A3,3 portes,2.0,TDI,150,150 ch,ambition,S-tronic,MMI,Touch,audi drive select,2013,belgique,prix,options,roadtest,exclusif,

Encore davantage de photos sur notre page Facebook

13:45 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : essai, test, audi, a3, 3 portes, 2.0, tdi, 150, 150 ch, ambition, s-tronic, mmi, touch, audi drive select, 2013, belgique, prix, options, roadtest, exclusif | | |