reportage,mille miglia,italie,histoire,patrimoine,alfa romeo,mercedes,osca,ferrari,jaguar,porsche

Entre cette Cisitalia 202 S MM Spider Nuvolari et la Rovelli Testadoro 1100 Spider signé Castagna, notre cœur balance...

reportage,mille miglia,italie,histoire,patrimoine,alfa romeo,mercedes,osca,ferrari,jaguar,porsche

Alfa Romeo 8C 2600 « Muletto », une Alfa mythique de l’époque de la Scuderia dirigée par Enzo Ferrari.

reportage,mille miglia,italie,histoire,patrimoine,alfa romeo,mercedes,osca,ferrari,jaguar,porsche

Alfa Romeo 6C 1500 GS Zagato de 1933.

reportage,mille miglia,italie,histoire,patrimoine,alfa romeo,mercedes,osca,ferrari,jaguar,porsche

Cette petite FIAT 500 B Topolino de 1948 a été très applaudie tout au long du parcours!

reportage,mille miglia,italie,histoire,patrimoine,alfa romeo,mercedes,osca,ferrari,jaguar,porsche

L’un des nombreux équipages féminins, ici sur Mercedes 300 SL Gullwing.

reportage,mille miglia,italie,histoire,patrimoine,alfa romeo,mercedes,osca,ferrari,jaguar,porsche

Parmi les différentes 300 SL présentes, il y avait aussi celle de la Carrera Panamericana…

reportage,mille miglia,italie,histoire,patrimoine,alfa romeo,mercedes,osca,ferrari,jaguar,porsche

Cette Siata Daina GS "Stabilimenti Farina" est aussi rare que magnifique !

reportage,mille miglia,italie,histoire,patrimoine,alfa romeo,mercedes,osca,ferrari,jaguar,porsche

BMW 328 de 1939, sur la route avec le soleil couchant du côté de Parme.

reportage,mille miglia,italie,histoire,patrimoine,alfa romeo,mercedes,osca,ferrari,jaguar,porsche

Mercedes 710 SSK de 1929, un vrai monstre!

reportage,mille miglia,italie,histoire,patrimoine,alfa romeo,mercedes,osca,ferrari,jaguar,porsche

Lancia Lambda Tipo 218 Corsa de 1927, une voiture d’avant-garde à l’époque.

15:53 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Histoire, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : reportage, mille miglia, italie, histoire, patrimoine, alfa romeo, mercedes, osca, ferrari, jaguar, porsche | | |

reportage,mille miglia,italie,histoire,patrimoine,alfa romeo,mercedes,osca,ferrari,jaguar,porsche

Imaginez-vous rouler à tombeau ouvert à bord de cette Benedetti Giannini Fiat 750 Sport de 1950… le rêve !

reportage,mille miglia,italie,histoire,patrimoine,alfa romeo,mercedes,osca,ferrari,jaguar,porsche

Les Mille Miglia ont aussi une catégorie réservée aux… militaires! Cette Alfa Romeo Giulietta Sprint est de 1957.

reportage,mille miglia,italie,histoire,patrimoine,alfa romeo,mercedes,osca,ferrari,jaguar,porsche

Sur la ligne de départ du Trofeo Roberto Gaburri, avec une Amilcar CGSS de 1928 au premier plan.

reportage,mille miglia,italie,histoire,patrimoine,alfa romeo,mercedes,osca,ferrari,jaguar,porsche

Alfa Romeo est sans doute la marque la plus représentée au départ… et celle qui est dans le cœur de tous les tifosi ! ici, une 6C 1500 GS carrossée par Zagato en 1933.

reportage,mille miglia,italie,histoire,patrimoine,alfa romeo,mercedes,osca,ferrari,jaguar,porsche

Parmi la nuée de petites FIAT présentes, cette 508 CS MM Berlinetta date de 1935.

reportage,mille miglia,italie,histoire,patrimoine,alfa romeo,mercedes,osca,ferrari,jaguar,porsche

Sublime Alfa Romeo Giulietta Sprint Bertone de 1955.

reportage,mille miglia,italie,histoire,patrimoine,alfa romeo,mercedes,osca,ferrari,jaguar,porsche

Les Mille Miglia, on ne s’en lasse pas!

reportage,mille miglia,italie,histoire,patrimoine,alfa romeo,mercedes,osca,ferrari,jaguar,porsche

Lancia Aurelia B24 Spider, l’une des plus belles voitures qui soit…

reportage,mille miglia,italie,histoire,patrimoine,alfa romeo,mercedes,osca,ferrari,jaguar,porsche

Aston Martin DB 2/4 de 1955.

reportage,mille miglia,italie,histoire,patrimoine,alfa romeo,mercedes,osca,ferrari,jaguar,porsche

Les Mille Miglia restent une course… tous les italiens et amateurs présents vous le confirmeront! (Texte et photos: Dimitri Urbain)

15:45 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Histoire, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : reportage, mille miglia, italie, histoire, patrimoine, alfa romeo, mercedes, osca, ferrari, jaguar, porsche | | |

reportage,mille miglia,italie,histoire,patrimoine,alfa romeo,mercedes,osca,ferrari,jaguar,porsche

Au début du siècle dernier, les courses de vitesse de ville à ville connaissent un engouement très grand durant quelques années. Ensuite, la vitesse et le trafic augmentant sans cesse, les accidents, souvent graves, seront de plus en plus nombreux. Petit à petit, les compétitions se déplacent vers les circuits ou sur des tracés fermés.

reportage,mille miglia,italie,histoire,patrimoine,alfa romeo,mercedes,osca,ferrari,jaguar,porsche

Pour le 90ème anniversaire, la Piaza della Vitoria était décorée… ici, le bureau de poste.

En 1927, la ville de Brescia, en Lombardie, perd l’organisation du Grand Prix d’Italie. Les jeunes aristocrates Maggi et Mazzotti, originaires de cette ville, décident de lancer une nouvelle course… les Mille Miglia (ou Mille Miles). En 4 étapes, elle se rend jusqu’à Rome et remonte ensuite vers la ville de départ.

reportage,mille miglia,italie,histoire,patrimoine,alfa romeo,mercedes,osca,ferrari,jaguar,porsche

Alfa Roméo commémorait les 40 ans de la victoire de la 33 en championnat du   monde sport proto en réunissant Arturo Merzario et Jean-Pierre Jarier sur une 6C.

reportage,mille miglia,italie,histoire,patrimoine,alfa romeo,mercedes,osca,ferrari,jaguar,porsche

Les italiens étant passionnés d’automobile, ils sont des milliers à être présents sur le parcours pour admirer des idoles comme Nuvolari, sur Alfa Romeo. Les marques italiennes comme OM ou Alfa Romeo se taillent d’ailleurs la part du lion pour ce qui est des victoires.

reportage,mille miglia,italie,histoire,patrimoine,alfa romeo,mercedes,osca,ferrari,jaguar,porsche

L’une des nombreuses OM participantes… Brescia était la ville de la marque, qui, avant les camions, produisait d’excellentes sportives, rivales des Alfa Roméo.

Pour une myriade d’autres petits constructeurs et pilotes- artisans, c’est LA course de l’année, celle qu’il ne faut manquer pour rien au monde. Elle est organisée à 24 reprises entre 1927 et 1957. Cette année-là, le marquis de Portago se tue, ainsi que son copilote, entraînant malheureusement également la mort de 9 spectateurs. C’est l’arrêt de la course mythique.

reportage,mille miglia,italie,histoire,patrimoine,alfa romeo,mercedes,osca,ferrari,jaguar,porsche

Cette Chrysler 75 de 1929 était très moderne pour son époque.

Néanmoins, les italiens sont attachés à leurs traditions et les Mille Miglia en font partie. Depuis 1987, une évocation de la course a lieu, avec des voitures historiques. L’ambiance sur le circuit est magique, c’est un peu une version automobile du Tour de France, sur une durée plus courte en temps et en distance.

reportage,mille miglia,italie,histoire,patrimoine,alfa romeo,mercedes,osca,ferrari,jaguar,porsche

BMW 328 de 1939. La marque a remporté la course en 1940.

Quatre jours durant, tout le nord de l’Italie, de Brescia à Rome en passant par Parme ne vit qu’au rythme des Mille Miglia et de tous les amateurs qui se dépensent sans compter afin de ramener des véhicules ayant couru entre 1927 et 1957.

reportage,mille miglia,italie,histoire,patrimoine,alfa romeo,mercedes,osca,ferrari,jaguar,porsche

Cisitalia 202 SC cabriolet, un design élégant et pur.

450 voitures prennent le départ! Et il y en a au moins autant en attente pour un montant d’inscription qui atteint les 8.540 €…

reportage,mille miglia,italie,histoire,patrimoine,alfa romeo,mercedes,osca,ferrari,jaguar,porsche

Ferrari 250 GT carrossée par Boano, 1956.

Cette année encore, c’est une Alfa Romeo qui l’a emporté… une 6C 1750 Gran Sport de 1931 pilotée par Andrea Vesco et Andrea Guerini. Cette année avait également lieu une commémoration des 70 ans de la création de sa propre marque par Enzo Ferrari ainsi qu’un challenge destiné à des Mercedes modernes (la marque est l’un des principaux sponsors de l’évènement).

reportage,mille miglia,italie,histoire,patrimoine,alfa romeo,mercedes,osca,ferrari,jaguar,porsche

L’Italie des connaisseurs… berline Viotti sur base Lancia Augusta de 1934 et Alfa Romeo 6C 1750 Gran Sport de 1933.

Outre la course, nous vous faisons découvrir l’ambiance qui règne sur le parcours… (Texte & photos: Dimitri Urbain)

reportage,mille miglia,italie,histoire,patrimoine,alfa romeo,mercedes,osca,ferrari,jaguar,porsche

Stanguellini est l’une des nombreuses petites marques italiennes qui a beaucoup participé aux Mille Miglia dans les années 40 et 50.

reportage,mille miglia,italie,histoire,patrimoine,alfa romeo,mercedes,osca,ferrari,jaguar,porsche

Porsche 356 1500 Super de 1952.

reportage,mille miglia,italie,histoire,patrimoine,alfa romeo,mercedes,osca,ferrari,jaguar,porsche

Cisitalia 202 D de 1952.  A la grande époque des Mille Miglia, les numéros étaient peints directement sur les carrosseries et correspondaient à l’heure de départ, ici 6h21.

14:14 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Histoire, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : reportage, mille miglia, italie, histoire, patrimoine, alfa romeo, mercedes, osca, ferrari, jaguar, porsche | | |

bmw,serie6,sharkfest,2017,ardennes,belges,discar,eupen,forestia

C'est ce week-end de l'Ascension que se déroulera une manifestation assez unique en son genre puisqu'elle réunira une quarantaine de... BMW Série 6 et plus particulièrement encore le fameux modèle E24 produit entre 1976 et 1989. Un superbe coupé qui a connu son heure de gloire chez nous lorsqu'une 635 CSi remportait les 24 heures de Francorchamps en 1983, 1985 et 1986.

bmw,serie6,sharkfest,2017,ardennes,belges,discar,eupen,forestia

Il s'agit ici d'un week-end partagé entre balades, visites et restos. Le terrain de jeu se situera dans nos Belges Ardennes avec un road-book qui promet. Parmi les voitures présentes, nous aurons droit à pas mal de modèles allant de la 628i à la M6 en passant par l'Alpina B7. Si vous souhaitez aller les saluer, rendez-vous aux alentours de 13h à Eupen (karting) ce vendredi 26 mai ou encore à Francorchamps vers 17h. Samedi, vous devriez les apercevoir à Forestia le matin... Quoiqu'il en soit, voilà une belle manière de mettre en valeur un beau pan de notre patrimoine touristique à travers une passion commune pour une voiture qui aura marqué son époque!

Pour plus d'infos, n'hésitez pas à vous rendre sur www.serie6.com

bmw,serie6,sharkfest,2017,ardennes,belges,discar,eupen,forestia

13:38 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Divers, Histoire, Lifestyle, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bmw, serie6, sharkfest, 2017, ardennes, belges, discar, eupen, forestia | | |

rallye,wallonie,présentation,plateau,34e,édition,2017,namur,jambes,Verschueren,skoda,fabia,R5,Cherain,DS3,Allart,abbring,208,T16,Bouche,Dilley,demaerschalk

Avec 102 équipages engagés dont plus de 30 dans les catégories de pointe RC1, RC2 et RGT, le Rallye de Wallonie s'apprête à vivre, dès ce soir, une belle 34e édition sur un parcours profondément revu. Espérons modestement que ce plateau alléchant ne se dégonflera pas, tel une baudruche, dès les premiers kilomètres...

rallye,wallonie,présentation,plateau,34e,édition,2017,namur,jambes,Verschueren,skoda,fabia,R5,Cherain,DS3,Allart,abbring,208,T16,Bouche,Dilley,demaerschalk

Avec pas moins de 17 R5, une S2000-16T, trois WRC et quatre GTP24, les amateurs de beau matériel risquent d'en avoir pour leur argent! De quoi pointer six ou sept prétendants à la victoire... Et malgré l'absence de François Duval ou de Kris Princen, les membres de l'Automobile Club de Namur n'en présentent pas moins un plateau cinq étoiles, à tout le moins équivalent à ceux des dernières éditions et particulièrement ouvert.

rallye,wallonie,présentation,plateau,34e,édition,2017,namur,jambes,Verschueren,skoda,fabia,R5,Cherain,DS3,Allart,abbring,208,T16,Bouche,Dilley,demaerschalk

En effet, qui peut, cette fois, isoler un ou deux favori(s)? Car, si Vincent Verschueren (Skoda Fabia R5), victorieux au TAC, 2e à Landen et à Spa et actuel leader de la compétition, est évidemment le premier des vainqueurs potentiels, Cédric Cherain (DS3 R5), Benoît Allart (Skoda Fabia, vainqueur à Spa), le Néerlandais Kevin Abbring (Peugeot 208T16 R5) mais aussi Xavier Bouche (Skoda Fabia R5), Guillaume Dilley (Hyundai i20) ou encore Kevin Demaerschalk (DS3) le sont tout autant.

rallye,wallonie,présentation,plateau,34e,édition,2017,namur,jambes,Verschueren,skoda,fabia,R5,Cherain,DS3,Allart,abbring,208,T16,Bouche,Dilley,demaerschalk

Melissa Debackere (Skoda Fabia), Adrian Fernémont, Polle Geusens, Pieter-Jan Maeyaert (trois Ford Fiesta), Cédric De Cecco (Peugeot 208T16) et le Néerlandais Edwin Schilt (Skoda Fabia) seront, de leur côté, prêts à profiter de la moindre défaillance des précédents et se battront tous, quoi qu'il en soit, pour une place dans le top 5. Et qui sait si Laurent Mottet, Philip Cracco et Alain Litt (trois Ford Fiesta) ne pourraient pas surprendre agréablement?

rallye,wallonie,présentation,plateau,34e,édition,2017,namur,jambes,Verschueren,skoda,fabia,R5,Cherain,DS3,Allart,abbring,208,T16,Bouche,Dilley,demaerschalk

Les WRC en perte de vitesse?

Peut-être sur papier... Mais il n'y en aura assurément pas que pour les R5 car, si nombreux sont ceux à regretter la disparition progressive des WRC, certains continuent à faire de la résistance. A commencer par Guino Kenis et sa Mini JCW 1.6T malheureusement étouffée par une bride castratrice mais qui peut, par contre, marquer pleinement au championnat. Ce n'est plus le cas depuis longtemps des WRC 2 litres qui, à l'inverse, peuvent continuer à respirer à pleins poumons pour ceux qui ont encore le privilège de pouvoir les piloter. Comptons donc sur David Bonjean (Citroën C4 WRC) et Michaël Albert (Skoda Fabia WRC) pour s'inviter aux premières places eux aussi!

rallye,wallonie,présentation,plateau,34e,édition,2017,namur,jambes,Verschueren,skoda,fabia,R5,Cherain,DS3,Allart,abbring,208,T16,Bouche,Dilley,demaerschalk

Bien qu'également muselées (cylindrée limitée à 3,6 litres), il faudra aussi tenir compte des meilleures GT, surtout quand il s'agit de Porsche 997 GT3 emmenées par Patrick Snijers, Fred Bouvy, Francis Lejeune et Henri Schmelcher qui ont toujours trouvé, sur les (rapides) routes namuroises, un terrain à leur mesure!

rallye,wallonie,présentation,plateau,34e,édition,2017,namur,jambes,Verschueren,skoda,fabia,R5,Cherain,DS3,Allart,abbring,208,T16,Bouche,Dilley,demaerschalk

Enfin, même si leur plus glorieuse période est à présent derrière elles, les Mitsubishi de tous bords (N4, R4, A8 ou E12 pour les plus anciennes) restent d'excellents outils face au chrono. Surtout avec une main-d'oeuvre qualifiée comme, notamment, Olivier Collard (Evo10 Gr.A), Laurent Léonard (Evo9 R4 engagée en A8), Jean-Fred Colignon (Evo9 A8), Cédric Busin (Evo9 N4), Ludovic Sougnez, Martin Van Iersel ou Steve Van Bellingen (tous Evo10 N4). (Photos: Quentin Champion et Jordan Dozin)

rallye,wallonie,présentation,plateau,34e,édition,2017,namur,jambes,Verschueren,skoda,fabia,R5,Cherain,DS3,Allart,abbring,208,T16,Bouche,Dilley,demaerschalk

rallye,wallonie,présentation,plateau,34e,édition,2017,namur,jambes,verschueren,skoda,fabia,r5,cherain,ds3,allart,abbring,208,t16,bouche,dilley,demaerschalk

10:53 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallye, wallonie, présentation, plateau, 34e, édition, 2017, namur, jambes, verschueren, skoda, fabia, r5, cherain, ds3, allart, abbring, 208, t16, bouche, dilley, demaerschalk | | |

spa,rally,2017,championnat,belgique,manche,cherain,DS3,RRC,Princen,Skoda,Fabia,R5,Abbring,Kevin,208,Peugeot,T16,Allart,verschueren,bouvy,duez,porsche,997,GT3

Quelle course! Pour sa troisième édition sous la houlette de DG Sport, le Spa Rally a connu un déroulement véritablement hallucinant. Tout a débuté le vendredi 17 mars lors des quatre spéciales disputées aux alentours du circuit de Francorchamps. Il fait encore sec lorsque les pilotes découvrent le tracé signé par l’inévitable Robert Vandevorst.

spa,rally,2017,championnat,belgique,manche,cherain,DS3,RRC,Princen,Skoda,Fabia,R5,Abbring,Kevin,208,Peugeot,T16,Allart,verschueren,bouvy,duez,porsche,997,GT3

Kevin Abbring (Peugeot 208 T16 R5) signe le premier meilleur temps de l’épreuve devant la Skoda Fabia WRC de Michaël Albert et la Fabia R5 de Guillaume Dilley. Mais dans la suivante, une belle spéciale de 25,41 km, le Hollandais enfonce le clou tandis que Princen (Skoda Fabia R5) revient à la deuxième place du général provisoire mais il pointe déjà à 23’’ du leader à cause d’ennuis de freins.

spa,rally,2017,championnat,belgique,manche,cherain,DS3,RRC,Princen,Skoda,Fabia,R5,Abbring,Kevin,208,Peugeot,T16,Allart,verschueren,bouvy,duez,porsche,997,GT3

L’étonnant coréen Chewon Lim est alors troisième sur la Hyundai i20 R5 officielle. Un espoir qui semble visiblement très à son aise dans les portions rapides pour son deuxième rallye avec une R5. Par contre, selon Freddy Loix, il est totalement perdu dans le serré et le technique.

spa,rally,2017,championnat,belgique,manche,cherain,DS3,RRC,Princen,Skoda,Fabia,R5,Abbring,Kevin,208,Peugeot,T16,Allart,verschueren,bouvy,duez,porsche,997,GT3

Davantage dans le rythme, Kris Princen signe un premier meilleur temps lors du second passage sur le circuit. Mais un premier fait de course va venir entacher cette première soirée de course lorsque le Trudonnaire ralentit fortement suite à la présentation d’un drapeau jaune. Mais ses adversaires, qui n'ont pas coupé leur élan, jurent leurs grands dieux qu’il n’y avait pas de drapeau…

spa,rally,2017,championnat,belgique,manche,cherain,DS3,RRC,Princen,Skoda,Fabia,R5,Abbring,Kevin,208,Peugeot,T16,Allart,verschueren,bouvy,duez,porsche,997,GT3

Le classement provisoire du vendredi soir n’a donc guère de valeur puisque Kris se verra attribuer un temps rectifié le lendemain. La pluie a fait son apparition durant la nuit et le tracé est rapidement rendu particulièrement délicat. On a déjà perdu De Cecco (Peugeot 208 T16 R5) et de Mévius (Peugeot 208 R2), trahis par les moteurs de leurs Peugeot, Albert (allumage) ou encore Fernemont (Ford Fiesta R5-flexible de frein) qui n’a pas pris le départ de la deuxième journée.

spa,rally,2017,championnat,belgique,manche,cherain,DS3,RRC,Princen,Skoda,Fabia,R5,Abbring,Kevin,208,Peugeot,T16,Allart,verschueren,bouvy,duez,porsche,997,GT3

Il faut être fou pour aller se planter au beau milieu des champs pour assister à la première spéciale du samedi. Pourtant, Le Rédacteur Auto était bel et bien à Wanne (voir les live sur notre page facebook). D’emblée, le leader Kevin Abbring donne des sueurs froides à son équipe en s’offrant un bel écart de conduite mais il ne perd que 18’’ dans l’aventure. Son challenger, Kris Princen, n’en profite guère puisqu’il crève dans le chrono suivant, Rochelinval, où il perd 27’’. Même cause, mêmes effets pour Kevin Demaerschalk, et Armand Fumal qui restent toutefois en course, au contraire de Chewon Lim (Hyundai i20 R5) victime d’une sortie de route et de Guillaume Dilley (Skoda Fabia R5) qui finit par jeter le gant après avoir crevé deux pneus.

spa,rally,2017,championnat,belgique,manche,cherain,DS3,RRC,Princen,Skoda,Fabia,R5,Abbring,Kevin,208,Peugeot,T16,Allart,verschueren,bouvy,duez,porsche,997,GT3

C’est déjà totalement détrempés que nous nous dirigeons vers la spéciale de la Clémentine pour un premier passage où nous retrouvons les connaisseurs dont Freddy Loix qui nous commente alors chaque passage. Quel bonheur! Lorsque nous lui demandons s’il se verrait bien au volant d’une mélodieuse 911 GT3, il n’est pas très chaud tout simplement, nous répond-il en riant, parce qu’on voudrait encore que je sois devant toutes les autres Porsche

spa,rally,2017,championnat,belgique,manche,cherain,DS3,RRC,Princen,Skoda,Fabia,R5,Abbring,Kevin,208,Peugeot,T16,Allart,verschueren,bouvy,duez,porsche,997,GT3

A ce moment-là, Abbring compte 20’’ d’avance sur Princen et 1’06’’ sur Cédric Cherain (DS3 RRC). Quatrième à 3’02’’, Kevin Demaerschalk (DS3 R5) ne joue plus la victoire… et il sera trahi par l’électronique de sa voiture préparée chez J-Motorsport.

spa,rally,2017,championnat,belgique,manche,cherain,DS3,RRC,Princen,Skoda,Fabia,R5,Abbring,Kevin,208,Peugeot,T16,Allart,verschueren,bouvy,duez,porsche,997,GT3

Le temps pour nous de nous sustenter et de nous réchauffer un peu et nous apprenons que Kevin Abbrin s’est sorti lors du second passage dans Wanne. La Peugeot 208 T16 R5 ne remportera pas encore une victoire cette fois-ci. On imagine alors Princen dans un fauteuil, il compte 46’’ de bonus sur le Liégeois, et il semble parfaitement gérer son avance même s’il laisse Cherain revenir à 20’’ juste avant le dernier secteur chronométré disputé à nouveau aux alentours de la Clémentine.

spa,rally,2017,championnat,belgique,manche,cherain,DS3,RRC,Princen,Skoda,Fabia,R5,Abbring,Kevin,208,Peugeot,T16,Allart,verschueren,bouvy,duez,porsche,997,GT3

La spéciale prend du retard et puis soudain, c’est le coup de théâtre. Princen part en tonneaux. comment des pilotes expérimentés peuvent-ils encore se montrer aussi fébriles lorsqu'il sont à quelques kilomètres d'une victoire? C'est en tous cas ce que l'on appelle la glorieuse incertitude du sport. Qui a cette fois sourit à Cédric Cherain qui l’emporte de manière totalement inattendue mais après avoir réalisé une grosse prestation qui aura marqué les esprits…

″Je m’aligne au coup par coup sans viser le titre et dans cette optique, une victoire est précieuse pour tenter de persuader des partenaires de miser sur moi pour d’autres rendez-vous. Ici, je suis mal parti en commettant une erreur dans la spéciale d’ouverture mais samedi, j’ai trouvé des conditions qui me convenaient bien: j’adore ces spéciales très naturelles, et la boue ne me gêne pas. J’ai donc attaqué pour maintenir Kris sous pression, avec le résultat qu’on connaît. Après le Wallonie, le Condroz et l’East Belgian, je m’impose à Spa, la quatrième grande épreuve wallonne. Ce succès me comble d’autant plus qu’il a été conquis sur des routes où je venais en spectateur quand j’étais gamin.″

spa,rally,2017,championnat,belgique,manche,cherain,DS3,RRC,Princen,Skoda,Fabia,R5,Abbring,Kevin,208,Peugeot,T16,Allart,verschueren,bouvy,duez,porsche,997,GT3

Deuxième, Benoît Allart tenait avant tout à rejoindre l’arrivée sans abîmer la Skoda Fabia R5 de San Mazuin. Il n’était évidemment pas le plus rapide, loin de là, mais on comprend qu’il avait besoin de retrouver la confiance après ses sorties de Landen et du Condroz…

spa,rally,2017,championnat,belgique,manche,cherain,DS3,RRC,Princen,Skoda,Fabia,R5,Abbring,Kevin,208,Peugeot,T16,Allart,verschueren,bouvy,duez,porsche,997,GT3

Troisième, Vincent Verschueren n’a vraiment pas été transcendant à Spa. Auteur d’une erreur inadmissible dans la spéciale initiale où il effectuait un tour trop peu avant de signer d’autres fautes le lendemain, le pilote de la Skoda Fabia R5 GoDrive s’installe en tête du classement provisoire du championnat.

spa,rally,2017,championnat,belgique,manche,cherain,DS3,RRC,Princen,Skoda,Fabia,R5,Abbring,Kevin,208,Peugeot,T16,Allart,verschueren,bouvy,duez,porsche,997,GT3

Quatrième, Armand Fumal s’est également offert quelques frayeurs mais à sa décharge, c’était son premier rallye sous la pluie avec sa DS3 R5. Il devance un Fred Bouvy des grands jours qui place sa Porsche 997 GT3 au cinquième rang dans des conditions absolument pas favorables à cette propulsion surpuissante sur des routes particulièrement sales et étroites!

spa,rally,2017,championnat,belgique,manche,cherain,DS3,RRC,Princen,Skoda,Fabia,R5,Abbring,Kevin,208,Peugeot,T16,Allart,verschueren,bouvy,duez,porsche,997,GT3

Classement final
1. C. Cherain-J.P. Delmelle (Citroën DS 3 RRC) 1h55’21’’8
2. B. Allart-K. Fernandez (Skoda Fabia R5) +6’02″0
3. V. Verschueren-Veronique Hostens (Skoda Fabia R5) +7’07″1
4. A. Fumal-M.
Louette (DS 3 R5) +7’46″1
5. F. Bouvy-J.L. Hottelet (Porsche 997 GT3) +8’45″6
6. J. Claerhout-P. Vandeputte (Porsche 997 GT3) +12’33″6
7. B. Rouard-S. Delhaye (Citroën DS3 R3) +14’32″5
8. R. Delhez-G. Bollette (Opel Adam R2) +14’56″7
9. M. Duez-A.
Leyh (Porsche 997 GT3) +16’08″8
10. Aurélie Dehaye-E. Gully (VW Golf kit car) +18’50″1

spa,rally,2017,championnat,belgique,manche,cherain,DS3,RRC,Princen,Skoda,Fabia,R5,Abbring,Kevin,208,Peugeot,T16,Allart,verschueren,bouvy,duez,porsche,997,GT3

14:42 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : spa, rally, 2017, championnat, belgique, manche, cherain, ds3, rrc, princen, skoda, fabia, r5, abbring, kevin, 208, peugeot, t16, allart, verschueren, bouvy, duez, porsche, 997, gt3 | | |

spa,rally,mars,programme,parcours,spéciales,ES,2017,francorchamps,circuit

Seize étapes spéciales représentant un peu plus de 200 km permettront de départager les concurrents du Spa Rally 2017. Disputée le vendredi 17 mars en soirée, la première étape proposera une boucle de deux tronçons chronométrés à parcourir à deux reprises. Le programme du samedi 18 prévoit une boucle de quatre chronos empruntée à trois reprises, le départ étant donné à 09h00 et l’arrivée jugée dès 20h15.

Côté parcours, cette édition 2017 du Spa Rally s’inscrit dans la même philosophie que les deux précédentes: «Sélectives, variées avec des portions rapides et d’autres plus sinueuses et techniques, ces spéciales très ’’naturelles’’ font la part belle au pilotage pur,» souligne le directeur de course Robert Vandevorst.

spa,rally,mars,programme,parcours,spéciales,ES,2017,francorchamps,circuit

LES ÉTAPES SPÉCIALES

Vendredi 17 mars

ES1-3: EAU ROUGE – 10,94 KM: entièrement tracée dans l’enceinte du circuit de Spa-Francorchamps, cette spéciale débute à la grille d’entrée de la pitlane F1. Au bout de la pitlane Endurance, les concurrents obliquent à droite et traversent le bas du paddock avant d’emprunter la route de service pour monter vers la barrière située au milieu des Combes; là, ils empruntent la piste et descendent le Raidillon… avant de négocier une épingle au bas de ce même Raidillon afin de bifurquer vers la route de l’Ancienne Douane, puis remontent vers la Source, la Chicane et retour au point de départ pour un deuxième puis un troisième tour, lequel se clôturera au bas du paddock avec un virage à droite menant vers le flying finish. (18H37 - 21H47) 

Zone interdite: le paddock. «La grande tribune, le toit du Pit Building et la Pit Brasserie offriront les meilleurs points de vue car ils permettront de voir les concurrents en action à de multiples reprises», précise Robert Vandevorst.

spa,rally,mars,programme,parcours,spéciales,ES,2017,francorchamps,circuit

Les parkings P14 et P15 seront utilisés pour ranger les véhicules des spectateurs.

ES2-4: STER-AMERMONT-ANDRIMONT – 25,41 KM: cette longue spéciale se caractérise par une alternance de secteurs rapides et de portions plus étroites. Après une entrée en matière classique depuis Ster et la descente vers la ferme Foguenne près du grand parking du circuit, les concurrents négocient le rond-point et filent à droite sur la route de contournement. Arrivés aux Combes, ils montent sur le circuit qu’ils quittent au bas de la "nouvelle portion" pour un passage très sinueux autour du Campus leur permettant de retrouver l’ancien tracé. Là, ils mettent le cap sur Stavelot puis, juste avant le carrefour à l’entrée de la Cité du Laetare, ils tournent à droite vers Amermont et retrouvent ensuite la route principale pour quelques centaines de mètres. La suite prévoit la descente vers Neuville puis Ruy d’où ils remontent en direction d’Andrimont pour franchir la ligne, juste avant Le Rosier. (19H03 - 22H13) 

Zones interdites: tour du terrain de football à Ster, route de contournement, et zone entre les Combes et l’entrée de Stavelot (soit toute la "nouvelle portion", les environs du Campus et l’essentiel de la descente via l’ancien circuit).

spa,rally,mars,programme,parcours,spéciales,ES,2017,francorchamps,circuit

Samedi 18 mars

ES5-9-13: STAVELOT-WANNE-AISOMONT – 11,79 KM: cette spéciale est identique à celle de 2016. Le départ est donné à la sortie de Stavelot et les changements de relief sont légion, la descente de Wanne figurant parmi les "classiques" du rallye belge. (09H37 - 13H25 - 17H15)

Zone interdite: entre le départ et le village de Wanneranval.

ES6-10-14: ROCHELINVAL-FOSSE – 7,52 KM: ce nouveau chrono a été – partiellement – utilisé par l’ancien RMU Rallye, devenu le rallye de Trois-Ponts. Le début est étroit, jusqu’à Bergeval. Ensuite, le rythme s’accélère nettement, d’abord dans la portion menant vers Fosse puis surtout dans la descente vers le terrain de football de Basse-Bodeux avec un petit passage sur de la bonne terre et plusieurs courbes pour grands garçons. (10H08 - 13H56 - 17H46) 

Zones interdites: depuis le départ jusque Bergeval, entre Saint-Jacques et Fosse, et depuis la sortie de Fosse jusqu’à environ 300 m de l’arrivée.

spa,rally,mars,programme,parcours,spéciales,ES,2017,francorchamps,circuit

ES7-11-15: BIERLEUX-XHIERFOMONT-MEUVILLE – 10,69 KM: globalement bien connu, ce secteur peut pourtant être exploité de diverses manières. Après un début classique – la vallée de la Lienne, les épingles de Targnon et la montée vers Xhierfomont – la suite est inédite à partir d’une épingle à droite menant vers Meuville; de là, un chemin récemment ré-asphalté amène à l’arrivée près de Rahier. (10H34 - 14H22 - 18H12) 

Zone interdite: la vallée de la Lienne (depuis le départ jusqu’au dernier virage à droite avant la première épingle de Targnon).

ES8-12-16: SASSOR-TIÈGE-LA CLÉMENTINE – 14,81 KM, 11,37 KM AU DEUXIÈME PASSAGE: pas de changement par rapport à 2016. Pour respecter la législation concernant le nombre de véhicules autorisés à circuler en forêt, le flying finish est installé à Spaloumont pour le deuxième passage et la portion de terre est donc supprimée. (11H28 -  15H16 - 19H06) 

Zones interdites: les environs du Golf à Spa et la portion en terre située 300m après Spaloumont jusqu’aux épingles menant vers l’arrivée.

spa,rally,mars,programme,parcours,spéciales,ES,2017,francorchamps,circuit

21:37 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : spa, rally, mars, programme, parcours, spéciales, es, 2017, francorchamps, circuit | | |

rallye,belgique,championnat,ouverture,Landen,Hesbaye,Princen,Skoda,Fabia,R5,Verschueren,Allart,Abbring,Peugeot,208,T16,DS3,Cornelis,Ford,Fiesta,Geusens

Après un long break de plus de trois mois, le Championnat de Belgique des Rallyes reprendra ses droits ce samedi du côté de Landen, dans le Brabant Flamand, avec le Rallye de Hesbaye. La nervosité est palpable dans le chef des prétendants au titre belge. Après les adieux du triple Champion de Belgique, Freddy Loix, la lutte pour le titre est plus ouverte que jamais. À domicile, le vice-champion de Belgique, Kris Princen, portera cependant l’étiquette de favori.

rallye,belgique,championnat,ouverture,Landen,Hesbaye,Princen,Skoda,Fabia,R5,Verschueren,Allart,Abbring,Peugeot,208,T16,DS3,Cornelis,Ford,Fiesta,Geusens

Kris Princen ne l’a pas caché durant cet hiver: le Trudonnaire vise résolument un deuxième titre de Champion de Belgique. Le champion 1999 a d’ores et déjà réservé le numéro 1 pour l’intégralité de la saison! Avec ce numéro sur les portes de sa Skoda Fabia R5 préparée chez BMA, Princen assume son rôle de candidat au titre.

rallye,belgique,championnat,ouverture,Landen,Hesbaye,Princen,Skoda,Fabia,R5,Verschueren,Allart,Abbring,Peugeot,208,T16,DS3,Cornelis,Ford,Fiesta,Geusens

La semaine dernière encore, Kris Princen faisait figure de grand favori pour le titre. Mais depuis, Peugeot Belgique-Luxembourg a jeté un sacré pavé dans la mare en annonçant la présence sur la 208 T16 officielle de Kevin Abbring, l’ancien pilote officiel Volkswagen et Hyundai en Championnat du Monde. Le jeune Néerlandais entend bien aider Pieter Tsjoen à remporter un 9e titre belge. Mais cette fois dans le baquet de droite. A condition que la française toujours issue des ateliers de DG Sport se montre plus fiable que la saison dernière... 

rallye,belgique,championnat,ouverture,Landen,Hesbaye,Princen,Skoda,Fabia,R5,Verschueren,Allart,Abbring,Peugeot,208,T16,DS3,Cornelis,Ford,Fiesta,Geusens

Skoda peut néanmoins se montrer confiant parce que les R5 tchèques seront malgré tout majoritaires puisque Vincent Verschueren alignera toujours une Fabia R5, la référence l’an dernier sur les rallyes belges. Vincent Verschueren veut participer à la lutte pour le titre. Ce sera aussi le cas pour Melissa Debackere. Mais également pour Benoît Allart, troisième à Landen voici deux ans, et qui sera le seul Francophone à viser le titre.

rallye,belgique,championnat,ouverture,Landen,Hesbaye,Princen,Skoda,Fabia,R5,Verschueren,Allart,Abbring,Peugeot,208,T16,DS3,Cornelis,Ford,Fiesta,Geusens

Face à Skoda et Peugeot, DS sera représenté à Landen par la DS 3 R5 de Bert Cornelis, qui fera ses débuts dans la catégorie. Ce sera aussi le cas pour Polle Geusens, qui troquera sa Ford Fiesta R2 contre une Fiesta R5 Evo. Polle Geusens mettra à profit les premières épreuves pour découvrir sa monture. Mais en Junior BRC, le Limbourgeois a déjà prouvé sa pointe de vitesse.

rallye,belgique,championnat,ouverture,Landen,Hesbaye,Princen,Skoda,Fabia,R5,Verschueren,Allart,Abbring,Peugeot,208,T16,DS3,Cornelis,Ford,Fiesta,Geusens

Si les R5 seront majoritaires en RC2, elles devront aussi composer avec la Mini RRC de Guino Kenis, qui a encore brillé la semaine dernière aux Legend Boucles sur une BMW 2002 Ti, et avec la Mitsubishi Lancer EvoX de Jonas Langenakens, toujours très véloce devant son public. Jimmy D'hondt et Steve Vanbellingen seront aussi de la partie sur des Lancer EvoX.

rallye,belgique,championnat,ouverture,Landen,Hesbaye,Princen,Skoda,Fabia,R5,Verschueren,Allart,Abbring,Peugeot,208,T16,DS3,Cornelis,Ford,Fiesta,Geusens

En plus des 57 participants à la manche du BRC, 34 équipages seront de la partie pour la première épreuve du RACB Rally Criterium 2017, où nous pouvons attendre une belle bagarre entre les BMW de Lommers et Louies, les Opel de Dobbelaere, Deveux et Schoenmakers et la Renault de T'joens.

rallye,belgique,championnat,ouverture,Landen,Hesbaye,Princen,Skoda,Fabia,R5,Verschueren,Allart,Abbring,Peugeot,208,T16,DS3,Cornelis,Ford,Fiesta,Geusens

Ce samedi, la première spéciale est programmée à 8h15. Au terme des 12 spéciales et des 140 km contre le chrono, le vainqueur montera sur le podium final à 19h.

21:42 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallye, belgique, championnat, ouverture, landen, hesbaye, princen, skoda, fabia, r5, verschueren, allart, abbring, peugeot, 208, t16, ds3, cornelis, ford, fiesta, geusens | | |

legend,boucles,bastogne,neuville,duval,escort,porsche,911,ford,thiry,verreydt,MY Racing,matton,elena,rally,historic,régularité

Traditionnelle manche d’ouverture de la saison rallystique belge, les Legend Boucles devraient attirer la grande foule, ce week-end dans la région de Bastogne.

Si, à une semaine près, les routes ne seront pas blanches, c’est sous le soleil et par des températures plutôt agréables pour un mois de février que devraient en découvre les quelques 285 concurrents attendus au départ ce samedi matin sous le chapiteau dressé sur la Place McAuliffe, à côté du célèbre char.

legend,boucles,bastogne,neuville,duval,escort,porsche,911,ford,thiry,verreydt,MY Racing,matton,elena,rally,historic,régularité

Le succès populaire de cette 59ème édition est garanti par l’affiche royale avec un duel au sommet attendu entre nos deux meilleurs rallymen de tous les temps, Thierry Neuville et François Duval.

De retour après trois ans d’absence aux Boucles, notre vice-champion du monde, toujours épaulé par Nicolas Gilsoul, découvrira le pilotage de la Porsche 911 Gr.4 imposée en 2016 par le patron de BMA Bernard Munster. Le pilote Hyundai aura à cœur d’oublier ses déboires de début de saison avec une domination qui ne s’est, hélas, pas concrétisée dans les résultats. A quelques centimètres près, nous aurions pu accueillir le leader du Mondial WRC à Bastogne…

"Mon premier objectif ici est de me faire plaisir," affirme le Saint-Vithois débarquant cet après-midi depuis une séance de tests en Espagne. "C’est la seule fois de l’année que je vais pouvoir rouler sans pression, juste faire des grands travers et régaler mes supporters."

legend,boucles,bastogne,neuville,duval,escort,porsche,911,ford,thiry,verreydt,MY Racing,matton,elena,rally,historic,régularité

Gageons toutefois qu’une fois le casque sur les oreilles, Thierry n’amusera pas la galerie et taquinera le chrono histoire de pouvoir défier celui qui est devenu la référence, le seul triple vainqueur des Legend, François Duval. Lauréat en 2013, 2014 et 2015, le pilote de Cul-des-Sarts est de retour après un an d’absence sur une Ford Escort MKII BDA Gr.4, cette fois issue des ateliers de Paul Lietaer.

"La journée terre et le Target Time qui ne nous obligera plus à faire du surplace à l’arrivée de chaque spéciale m’ont motivé à revenir," affirme l’ex-enfant terrible.

La présence de son successeur dans le rôle d’ambassadeur mondial, seul autre Belge à avoir réussi l’exploit de s’imposer en Championnat du Monde, aussi sans doute.

"Cela va être un combat entre le vieux et le jeune," sourit Dudu .

Neuville-Duval, voilà un duel Historic auquel les fans attendus en nombre dès ce soir pour la séance de dédicaces sous le chapiteau (18h) puis pour la parade en ville (19h-21h) n’ont encore jamais eu l’occasion d’assister.

legend,boucles,bastogne,neuville,duval,escort,porsche,911,ford,thiry,verreydt,MY Racing,matton,elena,rally,historic,régularité

Mais nos deux stars mondiales ne seront pas les seules pointures à faire danser les grands-mères d’avant 1987.

Parmi la centaine d’équipages engagés en Legend, on retrouve notamment six autres anciens vainqueurs. A commencer par Patrick Snijers, huit victoires dont deux en Legend, lui aussi sur une toute bonne Escort Gr.4. Mais aussi le triple couronné (à l’époque du moderne) Renaud Verreydt (Escort MKI), le premier vainqueur des Legend Marc Timmers (Porsche), Bruno Thiry (Datsun Violet Gr.2) sans oublier le tenant du titre, Bernard Munster (Porsche).

legend,boucles,bastogne,neuville,duval,escort,porsche,911,ford,thiry,verreydt,MY Racing,matton,elena,rally,historic,régularité

Pas d’ancien champion du monde cette année, mais quelques très bons étrangers quand même emmenés par le pilote officiel Citroën en WRC Stéphane Lefèbvre (Visa 1000 Pistes Gr.B). Le Français retrouvera ses compatriotes Jean-François Mourgues (Escort Gr.4), François Lethier (Peugeot 504 V6 Gr.5) ou Alain Deveza (Subaru Impreza Gr.A en Démo).

legend,boucles,bastogne,neuville,duval,escort,porsche,911,ford,thiry,verreydt,MY Racing,matton,elena,rally,historic,régularité

Parmi les pilotes jouissant d’une certaine notoriété, on citera encore la venue du patron de Citroën Racing Yves Matton sur sa Porsche Gr.3 toujours partagée avec l’équipier de Loeb Daniel Elena, le touche-à-tout Fred Bouvy (Porsche), le champion du monde d’attelage Félix-Marie Brasseur (Porsche) le pilote officiel BMW en DTM Maxime Martin (Opel Kadett), le pilote ex-mystère Larry Cols pour un sympathique retour après neuf ans d’absence ou encore Stéphane Henrard étrennant en Démo son tout nouveau buggy Dunbee.

legend,boucles,bastogne,neuville,duval,escort,porsche,911,ford,thiry,verreydt,MY Racing,matton,elena,rally,historic,régularité

Record d’affluence (185 voitures) battu en Classic, l’épreuve de régularité à 60 km/h, avec pléthore de favoris, de voitures originales et la présence, pour la troisième année consécutive, de notre ex-premier ministre Guy Verhofstadt, cette fois au volant d’une Lancia.

legend,boucles,bastogne,neuville,duval,escort,porsche,911,ford,thiry,verreydt,MY Racing,matton,elena,rally,historic,régularité

Tout ce beau monde en découdra durant deux jours lors de ce « remake » motorisé de la bataille des Ardennes. Au programme, douze spéciales (111 km) pour la journée du samedi puis six spéciales terre totalisant 80 km lors de l’étape dominicale (toutes en Power Stage c’est-à-dire avec des pénalités doublées) avec un juge de paix unique en Belgique de plus de 37 km du côté d’Herbeumont.

legend,boucles,bastogne,neuville,duval,escort,porsche,911,ford,thiry,verreydt,MY Racing,matton,elena,rally,historic,régularité

Même avec des anciennes, il va y avoir du sport et surtout beaucoup de spectacle ce week-end lors d’une 59ème édition des Legend Boucles s’annonçant tout simplement exceptionnelle. Amis spectateurs, soyez prudents. Sur les bords des spéciales comme sur les routes…

10:20 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : legend, boucles, bastogne, neuville, duval, escort, porsche, 911, ford, thiry, verreydt, my racing, matton, elena, rally, historic, régularité | | |

rallye,suède,WRC,vainqueur,latvala,toyota,Yaris,ogier,Tanak,Ford,M-Sport,Fiesta,Citroën,C3,Hyundai,i20,Neuville

Il n'était certainement pas le plus fort, il a signé une performance totalement transparente samedi mais lorsqu'il a fallu donner un dernier coup de rein le dimanche pour imposer sa Toyota Yaris WRC face au duo de Ford, Jari-Mari Latvala n'a pas faibli, ponctuant cette dernière journée d'un meilleur temps dans l'ultime chrono, une Power Stage de 16,4 km offrant cinq points au meilleur. Une victoire historique si l'on veut bien se souvenir que la dernière couronne du constructeur japonais en WRC datait de 1999 lorsque Didier Auriol avait imposé la Corolla WRC au très peu couru Rallye de Chine. Et puis cette victoire allait droit a cœur de Tomi Makinen, très critiqué sur ses méthodes de conception et de mise au point.

rallye,suède,WRC,vainqueur,latvala,toyota,Yaris,ogier,Tanak,Ford,M-Sport,Fiesta,Citroën,C3,Hyundai,i20,Neuville

Certes, Latvala occupe la tête du classement provisoire du championnat avec 48 points contre 44 à Ogier mais nous gardons encore des doutes sur la compétitivité de la Toyota Yaris WRC. Au Monte-Carlo, elle a logiquement profité des déboires de certains ténors pour signer cette inespérée deuxième place lors de sa première apparition. Et en Suède, Neuville était largement devant avant son abandon.

rallye,suède,WRC,vainqueur,latvala,toyota,Yaris,ogier,Tanak,Ford,M-Sport,Fiesta,Citroën,C3,Hyundai,i20,Neuville

Sans parler de Tanäk qui s'apprêtait à dévorer le Finlandais avant que ce dernier ne signe une dernière journée exceptionnelle. Et pour une voiture entièrement développée en Finlande, on peut dire que le Rallye de Suède se déroule dans son jardin où Latvala a signé six meilleurs temps à égalité avec Neuville. Vous l'aurez compris, il faudra attendre le Mexique et la terre pour définitivement connaître le vrai potentiel de la Toyota.

rallye,suède,WRC,vainqueur,latvala,toyota,Yaris,ogier,Tanak,Ford,M-Sport,Fiesta,Citroën,C3,Hyundai,i20,Neuville

De potentiel, la Hyundai I20 WRC n'en manque guère lorsqu'on revient sur la superbe course de Thierry Neuville avant la dernière spéciale du samedi... Mais permettez-nous de nous interroger sur la solidité de la coréenne. Franchement, quand on voit à quelle vitesse Thierry heurte la pile de pneus, on se demande comment le bras de suspension n'a pas tenu. Avant de casser, il aurait pu plier. On n'ose imaginer ce qu'il va se passer quand la voiture sera confrontée à certains terrains cassants en Argentine ou en Sardaigne lorsque de mauvaises pierres se retrouvent sur la bonne trajectoire. Franchement, si l'on se souvient de l'état dans lequel Colin Mc Rae ramenait ses voitures après certains rallyes, voir Thierry abandonner suite à un contact aussi léger paraît stupide.

rallye,suède,WRC,vainqueur,latvala,toyota,Yaris,ogier,Tanak,Ford,M-Sport,Fiesta,Citroën,C3,Hyundai,i20,Neuville

Bref, avant de se retourner contre Thierry, il nous semble que Hyundai ferait bien de se remettre elle aussi en question. Certes, cette troisième Hyundai conçue par Michel Nandan met son pilote numéro un en confiance mais avec les soucis de Paddon avec sa direction assistée, certaines faiblesses seront à corriger pour la suite de la saison.

rallye,suède,WRC,vainqueur,latvala,toyota,Yaris,ogier,Tanak,Ford,M-Sport,Fiesta,Citroën,C3,Hyundai,i20,Neuville

En s'offrant les deux dernières marches du podium, les pilotes M-Sport Ott Tanäk et Sébastien Ogier confirment le potentiel des Fiesta WRC. Et l'Estonien a signé une superbe performance en prenant rapidement le dessus sur un champion du monde visiblement gêné par sa position de départ.

rallye,suède,WRC,vainqueur,latvala,toyota,Yaris,ogier,Tanak,Ford,M-Sport,Fiesta,Citroën,C3,Hyundai,i20,Neuville

Le Français n'a pas signé le moindre scratch, il est encore passé à deux doigts de la correctionnelle et s'est loupé dans le premier virage de l'ultime étape dominicale en voulant aller chercher les deux Nordiques. Mais il se console avec la deuxième place provisoire du championnat et cette bonne fortune qui ne semble jamais le quitter.

rallye,suède,WRC,vainqueur,latvala,toyota,Yaris,ogier,Tanak,Ford,M-Sport,Fiesta,Citroën,C3,Hyundai,i20,Neuville

Quatrième, Dani Sordo pointait à plus de deux minutes du vainqueur. Une nouvelle fois présent avant tout pour assurer des points à l'arrivée, l'Espagnol n'a jamais convaincu et son meilleur temps dans la super-spéciale de Karlstad ne trompera pas les connaisseurs. Il devance ici Craig Breen qui n'a pas été exempt d'erreurs mais qui a progressé pas à pas durant tout le week-end pour signer cette belle cinquième place. Pour sa part, son équipier Kris Meeke partait une nouvelle fois à la faute en plongeant dans un fossé de l'ES14 alors qu'il occupait la cinquième place avec la C3 WRC. Selon Yves Matton, c'est au second passage que les Citroën ne parvenaient pas à s'en sortir sans en donner l'explication.

rallye,suède,WRC,vainqueur,latvala,toyota,Yaris,ogier,Tanak,Ford,M-Sport,Fiesta,Citroën,C3,Hyundai,i20,Neuville

Parmi les équipiers décevants, citons Juha Hanninen qui s'est, une nouvelle fois, heurté à un arbre. De quoi mettre sa Yaris KO même s'il repartait en super rallye pour terminer finalement 23è.

rallye,suède,WRC,vainqueur,latvala,toyota,Yaris,ogier,Tanak,Ford,M-Sport,Fiesta,Citroën,C3,Hyundai,i20,Neuville

Elfyn Evans termine sixième, à 5'26", devant Paddon et Lefèbvre, huitième avec la vieille DS3 WRC. En WRC2, le suédois Pontus Tidemand impose la Skoda Fabia R5 après la victoire de Mikkelsen à Monaco. Les deux pilotes Skoda Motorsport pointent en tête ex-aequo au championnat WRC2 avant la prochaine manche qui se disputera au Mexique du 9 au 12 mars.

rallye,suède,WRC,vainqueur,latvala,toyota,Yaris,ogier,Tanak,Ford,M-Sport,Fiesta,Citroën,C3,Hyundai,i20,Neuville

20:46 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallye, suède, wrc, vainqueur, latvala, toyota, yaris, ogier, tanak, ford, m-sport, fiesta, citroën, c3, hyundai, i20, neuville | | |