Jaguar,XK 180,concept,1998,mondial,paris,salon,présentation,anniversaire,50,ans,XK120,V8,compresseur,450,ch,propulsion,pirelli

C'est au Mondial de Paris en 1998 que Jaguar a présenté ce concept XK 180 développé par le département Véhicules Spéciaux de Browns Lane et chargé de célébrer le 50è anniversaire de la XK120. Le style est signé Keith Helfet, auteur en son temps de la XJ220.

Jaguar,XK 180,concept,1998,mondial,paris,salon,présentation,anniversaire,50,ans,XK120,V8,compresseur,450,ch,propulsion,pirelli

Sous son capot, nous retrouvons le 4.2 V8 Compresseur fort de 450 chevaux. Il est accouplé à une boîte automatique dotée d'une commande séquentielle au volant. L'ensemble atteint 1.565 kg.

Jaguar,XK 180,concept,1998,mondial,paris,salon,présentation,anniversaire,50,ans,XK120,V8,compresseur,450,ch,propulsion,pirelli

La suspension est copiée sur celle de la XK-R et le circuit de freinage a été développé par Brembo; il comprend des étriers en aluminium à quatre pistons et des disques avant perforés. Les jantes en alliage sont les plus larges jamais montées sur une Jaguar puisqu'elles présentent un diamètre de 20 pouces chaussées de Pirelli.

Jaguar,XK 180,concept,1998,mondial,paris,salon,présentation,anniversaire,50,ans,XK120,V8,compresseur,450,ch,propulsion,pirelli

11:55 Écrit par Benoît Lays dans Histoire, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jaguar, xk 180, concept, 1998, mondial, paris, salon, présentation, anniversaire, 50, ans, xk120, v8, compresseur, 450, ch, propulsion, pirelli | | |

Tour,Belgique,2016,rallye,régularité,ancêtres,anciennes,modernes,new,technology,2016,Nivelles,Malmedy,

Le Tour de Belgique a toujours été une épreuve à part dans le paysage automobile belge. Le millésime 2016 ne fait pas exception. Avec ses superbes voitures de toutes les époques, il réunit sur un parcours similaire des véhicules de trois catégories d’âge: les oldtimers d’avant 1982, les young timers d’avant 1992 et les voitures d’aujourd’hui regroupées sous la bannière New Technology.

Tour,Belgique,2016,rallye,régularité,ancêtres,anciennes,modernes,new,technology,2016,Nivelles,Malmedy,

De Nivelles à Malmedy

Une autre particularité de cette épreuve, c’est qu’elle a conservé le sens primitif du rallye qui consistait à rallier un point à un autre. Au contraire des rallyes modernes qui attirent le spectateur vers une ville autour de laquelle s’organisent des étapes spéciales, le Tour de Belgique va à la rencontre du public en parcourant des centaines de kilomètres dans le pays. Cette année, le rallye relie deux villes intimement mêlées à l’histoire du sport automobile belge: Nivelles, la capitale économique du Brabant wallon et Malmedy, la commune qui héberge le célèbre Raidillon du Circuit de Francorchamps.

Tour,Belgique,2016,rallye,régularité,ancêtres,anciennes,modernes,new,technology,2016,Nivelles,Malmedy,

La mise sur pied d’une telle épreuve requiert d’importants moyens d’où l’importance d’accueillir de nombreux participants. Pour ceux qui possèdent une voiture d’avant 1982 et qui veulent, en plus, un rallye exigeant et sélectif sur le plan de la navigation, DG Sport, la société organisatrice de Christian Jupsin a créé la catégorie Marathon. A l’opposé dans le temps, les voitures les plus modernes participeront au Tour de Belgique New Technology qui prendra aussi la forme d’un Eco Marathon. Toutes les autres voitures participeront au Tour de Belgique classique où les marques qui ont marqué l’histoire du sport auto seront représentées (Porsche, BMW, MG, Lancia, Renault Gordini, Volvo…).

tour,belgique,2016,rallye,régularité,ancêtres,anciennes,modernes,new,technology,nivelles,malmedy

En 2014 et 2015, les voitures modernes n’avaient eu droit de cité qu’à la condition d’être New Energy. C'est dans cette catégorie que votre serviteur avait signé une belle sixième place pour son premier rallye à bord d'une Volvo V60 PHEV l'année dernière. Cette année, ces voitures aux énergies nouvelles ne constituent plus qu’une catégorie parmi les New Technology, ce qui va permettre au public d’approcher gratuitement des voitures modernes qu’il ne peut habituellement voir que dans les Salons. Citons parmi ces superstars, la Nissan GTR-2017 ou la BMW i8. La catégorie reine des ventes, celle des SUV, sera bien présente avec les tout nouveaux SEAT Ateca et Peugeot 3008.

Tour,Belgique,2016,rallye,régularité,ancêtres,anciennes,modernes,new,technology,2016,Nivelles,Malmedy,

En tout, sept marques seront présentes dans le Tour de Belgique New Technology dont Peugeot qui a enlevé le classement général des deux éditions précédentes et qui vise la passe de trois avec des 208 GTi et 308 GTi by Peugeot Sport et Volvo qui a enlevé le classement à la consommation l’année dernière avec sa V60 bi fuel (CNG/essence) d’avant-garde et qui entend bien conserver son titre. A noter que cette Volvo sera confiée à un équipage 100% féminin (Christelle Warnotte et Françoise Deprez).

Tour,Belgique,2016,rallye,régularité,ancêtres,anciennes,modernes,new,technology,2016,Nivelles,Malmedy,

Une épreuve unique en son genre ouverte à tous et à toutes

Le Tour de Belgique est une épreuve unique en son genre. Comme on l’a dit, elle est itinérante, elle dure trois jours du vendredi 18 novembre au dimanche 20 novembre, elle se déroule en majeure partie sur des routes ouvertes où les participants sont obligés de respecter scrupuleusement les règles du code de la route, elle est aussi la seule épreuve ouverte aux voitures strictement de série, c’est-à-dire sans aucune préparation spéciale. Si quasiment toutes les voitures peuvent participer, Monsieur et Madame Tout le monde peuvent eux aussi participer.

Tour,Belgique,2016,rallye,régularité,ancêtres,anciennes,modernes,new,technology,2016,Nivelles,Malmedy,

D’ailleurs plusieurs personnalités du monde de la télévision ou du spectacle se retrouveront sur les routes du Tour de Belgique. Tout d’abord, galanterie oblige, la charmante Armelle Gysen sera l’ambassadeur, non seulement de la RTBF mais aussi de BMW qui lui a confié le volant de sa superbe M4 Competition Package de 450 cv. A ses côtés, les humoristes Renaud Rutten et Pierre Theunis égailleront sans nul doute les moments de pause. Le premier sera engagé dans la catégorie New Energy sur une Volvo V60 Plug In Hybrid alors que le second a opté pour une toute nouvelle SEAT Ateca dont le vaste espace intérieur pourrait lui permettre d’emmener tous ses instruments…

Tour,Belgique,2016,rallye,régularité,ancêtres,anciennes,modernes,new,technology,2016,Nivelles,Malmedy,

Côté pilotes, notre collègue Julien Libioul (BMW i8) tentera de décrocher une deuxième victoire mais il devra se défaire de Gérald Wéry (Nissan GT-R) et Benoît Galand (Peugeot 308 GTI). On suivra également particulièrement Guillaume de Mévius, le jeune pilote du RACB National Team qui vient de remporter brillamment sa catégorie au Rallye du Condroz. Pour l’occasion, il pilotera une Peugeot 308 GTi by Peugeot Sport de 270 cv.

Tour,Belgique,2016,rallye,régularité,ancêtres,anciennes,modernes,new,technology,2016,Nivelles,Malmedy,

21:53 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Histoire, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : tour, belgique, 2016, rallye, régularité, ancêtres, anciennes, modernes, new, technology, nivelles, malmedy | | |

fiat,124,cabriolet,histoire,50,ans,cinquantenaire,salon,turin,patrimoine,italie

3 novembre 1966 – 3 novembre 2016: le roadster iconique de Fiat a 50 ans. Il a traversé des décennies décisives du siècle dernier avec une touche d'élégance et de sportivité jusqu'à ce jour. C'était California Dreamin' en 1966, et ce n'est pas un hasard si la nouvelle évolution du modèle a été présentée à Los Angeles en 2015. Aujourd'hui, son style incarne la beauté intemporelle de sa devancière tout en restant fidèle à sa vraie nature et elle se prépare à fasciner une nouvelle génération de fans.

fiat,124,cabriolet,histoire,50,ans,cinquantenaire,salon,turin,patrimoine,italie

Le contexte

"Le Salon de l'automobile de Turin sous le signe de l'optimisme" était l'intitulé à consonance positive de la 48e édition de l'événement qui s'est tenu dans les halls du Torino Esposizioni en 1966. Le Salon de l'automobile accueillait les visiteurs dans un décor magnifique de lumières et de couleurs. Les carrosseries rutilantes des voitures réfléchissaient les lumières brillantes des néons, multipliant ainsi les effets: c'était les années 1960 et des vagues d'enthousiasme déferlaient à travers l'Italie. La crise monétaire de 1964-1965 touchait à sa fin et la production automobile avait augmenté de 8 % en 1966. Plus de 650 milliards de lires avaient été investis depuis le début de la décennie pour rénover et développer les usines afin de répondre à la demande en hausse d'année en année.

fiat,124,cabriolet,histoire,50,ans,cinquantenaire,salon,turin,patrimoine,italie

En plus de créer de l'emploi, les voitures étaient le principal indicateur de la prospérité d'un pays et de son degré de civilisation. Alors que le désir d'en posséder une était de plus en plus ordinaire, une certaine mentalité conservatrice considérant la voiture comme un luxe éphémère demeurait forte. Ce dernier concept s'est avéré faux: aujourd'hui, nous pouvons raisonnablement déclarer que la voiture a contribué à établir une vraie unité nationale en réduisant les distances, favorisant les voyages et encourageant la compréhension mutuelle. Il est possible qu'elle ait été considérée comme un accessoire, mais en tant que moyen de transport, elle a pratiquement toujours été un outil de travail, une carte de visite et un tremplin pour ambitions.

fiat,124,cabriolet,histoire,50,ans,cinquantenaire,salon,turin,patrimoine,italie

Le stand de Fiat se distinguait par son ampleur, parmi les quelque 515 exposants venus de 13 pays: la gamme très complète exposée au Salon de l'automobile de Turin en 1966 était capable de satisfaire les goûts et les besoins les plus divers et était complétée par trois nouveaux modèles. Les visiteurs pouvaient admirer la Fiat Dino, dont la production venait de démarrer à l'époque, et les modèles qui complétaient la gamme 124. La 124 était une voiture innovante dotée d'un style original, une nouvelle conception de l'espace, une ingénierie sophistiquée et une sécurité de pointe. La Fiat 124 était le fruit de l'engagement de Fiat à réaliser une voiture rapide et abordable, capable de transporter cinq personnes et leurs bagages dans un style confortable.

fiat,124,cabriolet,histoire,50,ans,cinquantenaire,salon,turin,patrimoine,italie

Une version break – la Fiat 124 Familiare – a été présentée au Salon de l'automobile, mais ce 3 novembre allait surtout faire date en raison de la Fiat 124 Sport Spider. Ce modèle était le summum de l'évolution dans le segment des décapotables palpitantes, mais accessibles, que Fiat avait dominé depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale avec des modèles tels que la 1100 Spider en 1954, la 1200 et la 1500 Bialbero à double arbre à cames en 1958, la 1500 S et la 1600 S en 1961. La 124 Sport Spider a été conçue pour les automobilistes en quête d'excellentes performances à un prix abordable: c'était une voiture sportive largement produite.

fiat,124,cabriolet,histoire,50,ans,cinquantenaire,salon,turin,patrimoine,italie

La presse l'a décrite comme un "événement moderne" pas seulement une simple voiture. Elle était moderne parce que la quête de mobilité était satisfaite par un produit pouvant passionner. Elle se caractérisait en outre par un prix raisonnable, un style convaincant et personnel, des performances palpitantes et des solutions techniques innovantes, en particulier sur le plan mécanique. La 124 Sport Spider était l'évolution de la 124 berline, mais elle était aussi une authentique voiture de sport dont chacun tombait amoureux au premier regard. Pour dessiner la voiture, Fiat a appelé Pininfarina, un partenaire de longue date du constructeur automobile et un nom respecté dans le monde du design automobile.

fiat,124,cabriolet,histoire,50,ans,cinquantenaire,salon,turin,patrimoine,italie

La 124 Sport Spider de 1966: une légende automobile mondiale était née

Le modèle reprenait la majeure partie de la mécanique de la Fiat 124 berline, mais elle avait été conçue dès le départ avec quelques-unes des meilleures caractéristiques sportives. Le nom de Pininfarina était en soi une garantie de design et d'élégance intérieure, et dans l'ensemble, la 124 Sport Spider se démarquait pour la qualité de sa finition intérieure, ses accessoires et ses couleurs. La voiture avait une longueur de 3,97 mètres et son style extérieur était moderne, discret et bien proportionné. Son côté rationnel était rehaussé par les ailes arrière qui plongeaient légèrement dans le prolongement des ailes avant. L'avant était plat et compact avec un look léger défini par les logements abritant deux phares légèrement en retrait. La prise d'air présentait une forme hexagonale originale, tandis que les pare-chocs étaient frappants, enveloppants et exempts de butoirs. L'arrière était caractérisé par deux ailerons légèrement inclinés vers le haut formant une ligne concave connectée au profil du coffre.

fiat,124,cabriolet,histoire,50,ans,cinquantenaire,salon,turin,patrimoine,italie

En résumé, elle exprimait le style et les proportions les plus séduisantes de son époque: une séductrice parmi les séductrices, elle se trouvait sur ce stand Fiat en novembre 1966, entourée de deux reines de beauté et de l'actrice Marisa Solinas. La voiture était dotée d'une lunette arrière en Vinilite et les deux vitres latérales se rétractaient quand la capote était repliée. Les grandes surfaces vitrées assuraient la visibilité dans toutes les directions. L'aérodynamique était adaptée tant aux vitesses élevées qu'à la conduite agile dans le trafic urbain. Le design des fenêtres et du pare-brise, ainsi que les détails des poignées, des phares, des sièges et des couleurs étaient tous caractérisés par la recherche axée sur la fonctionnalité et l'élégance. Les intérieurs étaient aussi soigneusement travaillés avec des sièges ergonomiques, des garnitures en bois et un tableau de bord très complet : les instruments comprenaient un compteur, une jauge de pression d'huile électrique, un thermomètre de liquide de refroidissement et un tachymètre électronique.

fiat,124,cabriolet,histoire,50,ans,cinquantenaire,salon,turin,patrimoine,italie

Avec la même propulsion, la version Spider était très suggestive grâce au moteur 124AC.000. C'était un 4 cylindres en ligne avec un alésage de 80 mm et une course de 71,5 mm, générant une cylindrée de 1438 cm³. Il excellait également grâce au double arbre à cames en tête et aux soupapes disposées en V. Il développait une puissance de 90 Cv à 6500 t/min et il permettait d'atteindre une vitesse de pointe de 170 km/h. Il était doté d'un carburateur vertical double corps, tandis qu'un double système de filtration d'huile assurait une meilleure lubrification et une plus longue durée de vie.

fiat,124,cabriolet,histoire,50,ans,cinquantenaire,salon,turin,patrimoine,italie

D'autres fonctionnalités positionnaient le modèle dans le segment des voitures de sport haut de gamme: une boîte de vitesses à cinq rapports de série, des pneus radiaux et un volant sport à deux branches. Ce dernier était accouplé à un boîtier de direction avec une colonne de direction en deux parties raccordée par des joints homocinétiques garantissant une excellente maniabilité. Le style élégant, les bonnes performances du moteur, la stabilité et la sécurité du modèle – issues des quatre freins à disque avec servofrein à dépression et la présence d'une barre stabilisatrice Panhard pour une meilleure répartition des charges dans les virages – ont assuré le succès en termes de vente et d'image dès les premiers mois. La 124 Sport Spider était vendue 1 550 000 lires, environ un demi-million de plus que la berline. Des jantes en alliage "Cromodora" et un hard top étaient disponibles contre un supplément de 65 000 lires. Environ 25 000 unités de la première série ont été fabriquées jusqu'en 1969.

fiat,124,cabriolet,histoire,50,ans,cinquantenaire,salon,turin,patrimoine,italie

Quelques ajustements pour vivre le rêve américain et les débuts de la deuxième série

En 1966, les Italiens reprenaient en cœur la reprise de la chanson de The Mamas and Papas et rêvaient d'échapper à la grisaille et à l'hiver pour la liberté d'une nouvelle vie en Californie.

Pendant ce temps, renforcé par la bonne réponse du marché, Fiat travaillait au développement du modèle qui allait être lancé aux États-Unis en 1968. Les Américains ont adoré les proportions et le pur style italien de la Spider, de même que sa capote qui pouvait être repliée rapidement et facilement à partir du siège conducteur. La deuxième version proprement dite a été introduite en octobre 1969, encore une fois au Salon de l'automobile de Turin, dans le cadre d'un remaniement global de la gamme. Elle conservait la configuration de propulsion et la sensation de conduite sportive typique malgré le nombre de voitures à traction présentées lors de cette édition de l'événement.

fiat,124,cabriolet,histoire,50,ans,cinquantenaire,salon,turin,patrimoine,italie

Elle pouvait accueillir le traditionnel moteur de 1,4 litre ou le nouveau 1,6 litre. Ce dernier, également équipé de quatre cylindres et d'un double arbre à cames en tête, disposait de deux carburateurs verticaux double corps : la cylindrée augmentée à 1608 cm³ et les performances étaient encore plus géniales. Celui-ci développait 110 ch et permettait d'atteindre une vitesse de pointe de 180 km/h. Le système de freinage était de type à circuits indépendants. Sur le plan du look, elle possédait une nouvelle calandre avec un radiateur en nid d'abeille.

La différence la plus évidente se situait dans les deux grandes bosses ovales sur le capot pour accueillir le moteur plus grand. Les blocs optiques arrière avaient été modifiés et un feu de recul était ajouté. Des pneus radiaux et une capote étanche complétaient l'équipement standard. Un hard top et des jantes en alliage étaient disponibles en option. En octobre 1969, Lucio Battisti sortait sa chanson "Mi ritorni in mente" ("Je me souviens de toi"): elle n'était pas dédiée à la Fiat 124 Spider, mais elle aurait pu l'être. Le roadster avait évolué tout en restant fidèle à lui-même, avec son design élégant de Pinifarina, et a rencontré le succès comme toujours: près de 27 000 unités ont été assemblées entre 1969 et 1972.

fiat,124,cabriolet,histoire,50,ans,cinquantenaire,salon,turin,patrimoine,italie

Les années 1970 étincelantes accueillent la troisième génération

Les années 1970 ont connu des changements culturels et sociaux majeurs. C'était des années de liberté et de transgression, de bouleversement et d'innovation. De nouvelles questions culturelles qui étaient restées ouvertes à ce jour ont pour la première fois été abordées, comme la fonction sociale de l'éducation, la relation entre l'école et l'emploi ainsi que les communications créatives. L'extrémisme politique était une autre caractéristique de cette époque. Le développement de l'industrie automobile balançait entre l'enlisement dans la crise pétrolière et l'instabilité politique et le rendement de production maximum et la relance économique.

fiat,124,cabriolet,histoire,50,ans,cinquantenaire,salon,turin,patrimoine,italie

La gamme Fiat 124 était complètement renouvelée et un éventail d'améliorations mécaniques et de style était mis en œuvre pour optimiser les performances, le confort et l'élégance. Dessinée dans une perspective internationale dès le départ, la 124 était le tournant dans l'évolution de la production de Fiat dans le secteur des moteurs de taille moyenne et le début des années 1970 était marqué par le sommet de son succès. Fiat a présenté une nouvelle génération de la Spider en 1972 : le style demeurait par essence inchangé, mais des ajustements mineurs avaient été apportés au tableau de bord, comme le remplacement du combiné des instruments chromé par un noir et l'ajout d'une horloge. Les nouveautés les plus substantielles concernaient le moteur, car tant le moteur 1600 que le nouveau 1800 de la Fiat 132 étaient disponibles sur la Fiat 124 Sport Spider. Pour être précis, ils étaient tous deux des 4 cylindres en ligne avec double arbre à cames en tête, soupapes en tête et carburateur vertical double corps Weber 34 DMS ou Solex C34 EIES 5. La cylindrée était de 1592 cm³ pour le 1600 et 1756 cm³ pour le 1800. Les puissances étaient respectivement de 108 et 118 ch et les vitesses de pointe de 180 et 185 km/h.

fiat,124,cabriolet,histoire,50,ans,cinquantenaire,salon,turin,patrimoine,italie

Après 1972, on allait également se souvenir du modèle pour ses victoires en course mémorables. Eddy Merckx a mérité son surnom de Cannibale en remportant le Tour de France et le Giro d’Italia, en plus de Milan-Sanremo et du record de l'heure. Mark Spitz réalisait de nouveaux records du monde dans les sept compétitions auxquelles il participait durant les Jeux olympiques de Munich, tandis que les Italiens Mennea et Thoeni se distinguent sur les pistes d'athlétisme et de ski avec le record d'Europe du 100 mètres et la Coupe du monde de ski alpin. La Fiat 124 Abarth Rally pour la course en Groupe 4 a été lancée la même année que la version de route homologuée. En comparaison du modèle de production standard, la Fiat 124 Abarth Rally Groupe 4 bénéficiait d'un moteur plus puissant, d'un toit et d'un capot en fibre de verre, de portières en aluminium et d'une réduction de poids importante. Préparée par l'Abarth Racing Team, la voiture a fait ses débuts durant la saison 1972 et a poursuivi la compétition jusqu'en 1975.

fiat,124,cabriolet,histoire,50,ans,cinquantenaire,salon,turin,patrimoine,italie

La production de la 124 Sport Spider a été maintenue de juin 1974 à 1982 pour des exportations aux États-Unis où le modèle était toujours très prisé. Le style est resté le même. Le seul changement concernait l'adoption des pare-chocs à absorption d'énergie, exigés par les normes de sécurité américaines, et l'introduction d'un moteur 2 litres de 87 ch à partir de 1978. En 1981, Pininfarina a présenté un nouveau modèle baptisé "Spider Europa" au Salon de l'automobile de Genève. L’esthétique était très semblable, les mises à niveaux se focalisant principalement sur la sécurité et le confort. Sous le capot se trouvait un moteur quatre cylindres à double arbre à cames de 1995 cm³ développant 105 ch. La maniabilité était comme toujours excellente et la consommation était améliorée. Le dernier développement est arrivé en 1983 avec le Volumex de 136 ch avec turbocompresseur volumétrique. Il a été développé principalement pour le marché nord-américain et a entretenu le succès du modèle avec plus de 200 000 unités vendues à travers le monde, dont 75 % aux États-Unis.

fiat,124,cabriolet,histoire,50,ans,cinquantenaire,salon,turin,patrimoine,italie

14:54 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Histoire, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fiat, 124, cabriolet, histoire, 50, ans, cinquantenaire, salon, turin, patrimoine, italie | | |

Volkswagen,VW,GTI,anniversaire,50 ans,Mettet,TCR,Benelux,finale,octobre,30,rendez-vous,invitation,club,rassemblement

Comme vous le savez tous, la Volkswagen Golf GTI fête cette année ses 40 ans! Un anniversaire que bon nombre de passionnés ont fêté tout au long de l’année, et que nous vous proposons de célébrer tous ensemble à l’occasion de la finale du TCR Benelux, le dimanche 30 octobre au circuit de Mettet!

Volkswagen,VW,GTI,anniversaire,50 ans,Mettet,TCR,Benelux,finale,octobre,30,rendez-vous,invitation,club,rassemblement

Le TCR Benelux, dans lequel évoluent cinq Golf GTI TCR au sein des formations WRT, Delahaye Racing et Milo Racing, se clôturera à Mettet le dimanche 30/10 au cours d’un meeting où les essais libres, les flying laps, la course de qualification et les quatre sprints finaux seront concentrés sur une seule et même journée. Ce sera donc une manche intense, avec en tout cinq départs de course animés, et lors de laquelle il n’est pas impossible qu’une de ces Golf joue un des titres du championnat! Déjà une bonne raison pour tous les passionnés de la Golf GTI de se rendre au circuit de Mettet ce jour-là…

Volkswagen,VW,GTI,anniversaire,50 ans,Mettet,TCR,Benelux,finale,octobre,30,rendez-vous,invitation,club,rassemblement

À cette occasion, nous invitons tous les propriétaires d’une Golf GTI (de la première à la dernière génération) à s’inscrire auprès du Belgian VW Club afin de se voir offrir les cadeaux suivants:

- Accès à un parking exclusif Golf GTI pour toute la journée
- Trois tickets boisson et un ticket snack par personne (à valoir auprès du VW Rétro Café, présent sur place)
- Un goodies GTI exclusif par voiture
- La possibilité de participer à la parade Golf GTI sur le circuit de Mettet

Volkswagen,VW,GTI,anniversaire,50 ans,Mettet,TCR,Benelux,finale,octobre,30,rendez-vous,invitation,club,rassemblement

L’inscription à cet évènement est entièrement gratuite, que vous soyez Membre du Belgian VW Club ou non. Pour vous inscrire, veuillez contacter notre secrétariat par e-mail à l’adresse info@belgianvwclub.be ou par téléphone au 02/640.80.14 en précisant:

- Vos noms et prénoms
- L’année de votre Golf GTI
- La plaque d’immatriculation de votre Golf GTI
- Le nombre exact de personnes qui vous accompagneront (maximum quatre personnes par voiture)

Volkswagen,VW,GTI,anniversaire,50 ans,Mettet,TCR,Benelux,finale,octobre,30,rendez-vous,invitation,club,rassemblement

Les inscriptions se clôtureront le 23/10 à minuit, et les places seront limitées…ne tardez donc pas à nous confirmer votre présence! See you in Mettet! (Photos TCR Benelux: www.letihon.be)

Volkswagen,VW,GTI,anniversaire,50 ans,Mettet,TCR,Benelux,finale,octobre,30,rendez-vous,invitation,club,rassemblement

14:37 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit, Histoire, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : volkswagen, vw, gti, anniversaire, 50 ans, mettet, tcr, benelux, finale, octobre, 30, rendez-vous, invitation, club, rassemblement | | |

Toyota,Corolla,50 ans,anniversaire,japon,1966,berline,classique,break,

La première Toyota Corolla a été introduite au Japon en 1966. Disponible en deux carrosseries distinctes (berline deux et quatre portes, et break deux portes), la Corolla a été conçue pour être une voiture du peuple. Cependant, elle affichait une qualité de fabrication et une dotation de série à faire pâlir les segments supérieurs.

Toyota,Corolla,50 ans,anniversaire,japon,1966,berline,classique,break,

Elle proposait un levier de vitesses au plancher, une avancée remarquable à l’époque. À l’avant, des sièges séparés de type baquet offraient un excellent support, et, à l’arrière, la banquette était tellement généreuse qu’elle s’apparentait à un canapé du salon. Bien que cette voiture ait été classée dans la catégorie des véhicules compacts, son toit surélevé ménageait un espace intérieur royal.

Étymologiquement, Corolla est un mot latin qui signifie couronne de fleurs. Ce nom avait été retenu dans l’espoir que ce véhicule serait florissant sur le marché de l’automobile. Et ce fut exactement le cas: en trois ans, la Corolla de première génération est devenue le véhicule le plus vendu au Japon, et elle a rapidement été commercialisée dans d’autres pays du monde entier.

Toyota,Corolla,50 ans,anniversaire,japon,1966,berline,classique,break,

Une analyse approfondie et la prise en compte des commentaires des clients ont fait partie intégrante de l’élaboration de chaque nouvelle génération de Corolla. Ainsi, Toyota a développé plus avant la philosophie qui sous-tend la création de la première Corolla - une voiture de qualité, de durabilité et de fiabilité (QDR) supérieures – avec la ferme volonté de dépasser les attentes de la clientèle dans tous les domaines clés mis en évidence par leurs commentaires.

Le dernier maillon de cette évolution est la nouvelle Corolla 2016 – digne héritière d’une lignée qui remonte à 50 ans, en constante évolution et conçue pour répondre aux divers besoins d’une clientèle mondiale. Elle brille par un design extérieur prestigieux, met largement l’accent sur la qualité sensorielle, la générosité de son habitacle et des niveaux plus élevés d’équipements technologiques et de sécurité.

Les 50 ans d’histoire de la Corolla sont jalonnés d’évolutions constantes en termes de technologies et de qualité. La Corolla est emblématique des efforts continus déployés par Toyota pour anticiper les besoins des clients et construire des voitures toujours meilleures.

Toyota,Corolla,50 ans,anniversaire,japon,1966,berline,classique,break,

44 millions d’unités produites dans 16 usines du monde

En novembre 1966, Toyota a ouvert une nouvelle usine à Takaoka, préfecture d’Aichi, exclusivement dédiée à la production de la Corolla. Deux ans plus tard, en s’inscrivant dans une volonté de fournir des véhicules propres à chaque région, la production a commencé en Australie et en Malaisie.

De 1965 à 1968, Toyota a plus que doublé sa production annuelle totale, passant de 480 000 à 1,1 million de véhicules. Cet essor témoigne de la contribution significative de la Corolla à la croissance de l’entreprise.

Toyota,Corolla,50 ans,anniversaire,japon,1966,berline,classique,break,

En Europe, la Corolla a été introduite en avril 1967. Le site Toyota Motor Manufacturing Turkey (TMMT) de Sakarya, en Turquie, a commencé la production en Europe en 1994, avec le modèle de 7e génération. Vinrent ensuite les 8e et 9e générations, suivies plus tard par la 11e génération de Corolla en 2013.

Toyota,Corolla,50 ans,anniversaire,japon,1966,berline,classique,break,

Les exportations de la Corolla en Amérique du Nord ont commencé en 1968, et les premiers succès commerciaux sur ce marché ont contribué à ce que les ventes mondiales cumulatives atteignent la barre du million d’unités seulement quatre ans après le lancement.

En 1997, la Corolla est devenue le modèle le plus vendu au monde, avec des ventes mondiales cumulatives dépassant 22,65 millions d’unités. En 2013, la Corolla avait déjà été écoulée à 40 millions d’unités dans le monde entier.

Toyota,Corolla,50 ans,anniversaire,japon,1966,berline,classique,break,

Actuellement produite dans 16 usines du monde, plus de 44 millions ont trouvé acquéreur. La Corolla représente à elle seule un cinquième des véhicules vendus au cours des 79 ans d’existence de Toyota. Plus de 1 million d’unités ont été vendues chaque année depuis 2002. L’an dernier, un total de 3 670 Corolla ont été vendues chaque jour à travers plus de 150 pays et régions.

Toyota,Corolla,50 ans,anniversaire,japon,1966,berline,classique,break,

22:41 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Histoire, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : toyota, corolla, 50 ans, anniversaire, japon, 1966, berline, classique, break | | |

BMW,Brand store,Belux,Bruxelles,exposition,100 ans,anniversaire,compétition,

Lieu d’expérience de la marque munichoise, le BMW Brand Store a été ouvert au public en mars 2014 sur le boulevard de Waterloo à Bruxelles. Depuis son ouverture, plus de 100.000 personnes ont déjà eu l’occasion de découvrir l’histoire, l’actualité et le futur de BMW au travers d’expositions thématiques. L’Art y est également régulièrement présent au travers d’expositions organisées dans le cadre des BMW Art & Design Sessions.

BMW,Brand store,Belux,Bruxelles,exposition,100 ans,anniversaire,compétition,

15 modèles exceptionnels

Du 16 septembre 2016 à fin janvier 2017, le BMW Brand Store célèbre les 100 ans de la marque à l’hélice. Pas moins de 15 modèles emblématiques y sont présentés dans une scénographie développée pour l’occasion. Le BMW Brand Store a ainsi été complètement redessiné pour accueillir les voitures et motos en provenance directe du musée BMW de Munich ou de collections privées. Jean-Philippe Parain, President & CEO de BMW Group Belux: "C’est la première fois que nous rassemblons autant de véhicules historiques dans notre Brand Store, ce dont nous sommes très fiers. Nous sommes conscients de la richesse de notre histoire et nous voulons la partager mais nous voulons aussi profiter de cet événement pour tracer l’avenir de notre marque. Si BMW est leader du segment des voitures premium c’est entre autres grâce aux nombreuses innovations que nous mettons aussi en valeur dans cette exposition".

BMW,Brand store,Belux,Bruxelles,exposition,100 ans,anniversaire,compétition,

Depuis la célébration du centenaire à Munich le 7 mars dernier, BMW Group a présenté la BMW Vision Next 100 suivie de la MINI Vision Next 100 et Rolls-Royce Vision Next 100 avant de dévoiler la BMW Motorrad Vision Next 100 en octobre prochain. Ces véhicules montrent à quoi pourrait ressembler une BMW, une MINI, une Rolls-Royce ou une moto BMW dans les 20 ans à venir.

Le BMW Brand Store peut aussi compter sur un véhicule concept qui sera présent pour la première fois en Belgique. La BMW 3.0 CSL Hommage R est une interprétation moderne de la célèbre BMW 3.0 CSL qui a, entre autres, remporté les 24 Heures de Francorchamps à de multiples reprises.

BMW,Brand store,Belux,Bruxelles,exposition,100 ans,anniversaire,compétition,

De l’histoire et du style

Parmi les autres modèles exposés on retiendra la présence d’une BMW 328 dont 464 exemplaires ont été produits. Equipée d’un moteur 6 cylindres en ligne caractéristique de la marque, ce modèle lancé en 1936 a gagné toutes les courses possibles avant-guerre et fait actuellement encore le bonheur des (rares et heureux) propriétaires de ce modèle dans les rallyes historiques.

BMW,Brand store,Belux,Bruxelles,exposition,100 ans,anniversaire,compétition,

Une BMW 507 est également présente. Produite à seulement 254 exemplaires entre 1956 et 1959, la BMW 507 a été chérie des célébrités de l’époque comme Elvis Presley (dont la voiture originale vient d’être entièrement rénovée par BMW Classic), Alain Delon, John Surtees ou plus près de nous, S.M. le roi Albert II.

Autres modèles symboliques de BMW, les petites BMW Isetta (1955) et BMW 700 (1959). La première est célèbre pour sa porte frontale et son aspect voiture bulle, quant à la deuxième elle a contribué au renouveau de BMW mais aussi aux débuts en compétition de Jacky Ickx. Ces voitures étaient équipées de petits moteurs de moto, respectivement un monocylindre de 250 ou 300 cc et un bicylindre de 700 cc.

BMW,Brand store,Belux,Bruxelles,exposition,100 ans,anniversaire,compétition,

Une telle exposition se doit bien sûr de mettre en valeur la BMW 1500 (1962) baptisée Nouvelle classe. C’est grâce au succès de ce modèle familial sportif que BMW a pris son envol en tant que constructeur de premier plan. Sa descendante directe et inspiratrice de la BMW Série 3, la BMW 2002 (1966) est bien entendu de la partie. La série 02 (1602, 2002) combinait un extérieur compact et un intérieur spacieux avec une gamme de moteurs performants. C’est de cette série qu’est sorti le premier modèle de production turbocompressé (2002 Turbo).

BMW,Brand store,Belux,Bruxelles,exposition,100 ans,anniversaire,compétition,

Du circuit à la route

L’exceptionnelle BMW 3.0 CSL Batmobile a aussi trouvé sa place dans cette exposition. Cette voiture qui a fait son apparition aux 24 Heures de Francorchamps 1973 (qu’elle a d’ailleurs remporté) a été produite à moins de 200 exemplaires. L’aileron arrière était livré dans le coffre et devait être monté a posteriori afin de satisfaire la loi allemande qui empêchait cet appendice aérodynamique. Après avoir créé BMW Motorsport dans la foulée du lancement de la BMW 3.0 CSL, BMW a lancé le premier modèle M de son histoire. L’exceptionnelle BMW M1 (1978) dont il s’agit, est également exposée dans le Brand Store. Seulement 451 exemplaires ont été produits dont une partie a été consacrée aux courses Procar organisées en lever de rideau des Grand-Prix de F1 et auxquelles prenaient part des pilotes tels Nelson Piquet, Niki Lauda ou Mario Andretti.

BMW,Brand store,Belux,Bruxelles,exposition,100 ans,anniversaire,compétition,

Autre voiture mythique, la BMW Z1, lancée en 1988 et produite à 8.000 exemplaires jusqu’en 1991, elle a relancé les Roadsters typique de la marque à l’image de la BMW 328 ou de la BMW 507. Avec ses portes escamotables vers le bas et sa rigidité exceptionnelle, la BMW Z1 fait encore rêver de nombreux collectionneurs. Elle inspirera plus tard la BMW Z3 puis la BMW Z4.

Quant à la BMW Z8 (2000), également exposée au BMW Brand Store, elle frappe l’imagination par sa réinterprétation moderne de la BMW 507 dont elle partage aussi un moteur 8 cylindres. Elle est aussi célèbre pour avoir été la voiture de James Bond dans le film Le monde ne suffit pas. Seulement 5.700 unités ont été produites de ce Roadster prestigieux.

BMW,Brand store,Belux,Bruxelles,exposition,100 ans,anniversaire,compétition,

Chaque mois, des activités prendront place dans l’enceinte du Brand Store. Toutes les informations seront disponibles sur www.bmwbrandstore.be, le nouveau site web du temple de la marque.

Le BMW Brand Store (boulevard de Waterloo, 22, 1000 Bruxelles) est ouvert tous les jours sauf le dimanche. De 10 à 18h30. Entrée gratuite. L’exposition est accessible du 16 septembre au fin décembre 2016.

Autoworld accueillera également une exposition consacrée aux 100 ans de BMW à partir du 16 décembre 2016.

BMW,Brand store,Belux,Bruxelles,exposition,100 ans,anniversaire,compétition,

12:56 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Histoire, Lifestyle | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bmw, brand store, belux, bruxelles, exposition, 100 ans, anniversaire, compétition | | |

40,ans,moteur,audi,essence,5,cylindres,100,TFSI,RS3

Il y a 40 ans, Audi présentait son premier moteur à essence cinq cylindres à l’occasion de la sortie de la seconde génération du modèle Audi 100. Depuis, de nombreuses améliorations et nouveautés ont suivi, notamment la turbocompression, le post-traitement des gaz d’échappement, la technologie à 4 soupapes par cylindre, les moteurs de rallye ainsi que les moteurs diesel à 5 cylindres. Aujourd’hui, le 2.5 TFSI, qui équipe les Audi RS 3 Sportback et Audi TT RS, perpétue la grande tradition de ces motopropulseurs 5 cylindres.

40,ans,moteur,audi,essence,5,cylindres,100,TFSI,RS3

Les moteurs Audi à 5 cylindres sont devenus cultes au fil du temps, un succès qui s’explique par leur entrée réussie dans le monde du sport automobile et par leur fiabilité et leur efficacité. Ils ont joué un rôle essentiel dans la définition du Vorsprung durch Technik et ont, à ce jour, procuré de nombreuses émotions grâce à leur son caractéristique.

40,ans,moteur,audi,essence,5,cylindres,100,TFSI,RS3

Le premier moteur essence à 5 cylindres équipait l’Audi 100 (C2) lors de sa sortie en 1976. Le modèle, connu en interne sous le nom de Type 43, devait se placer plus haut sur le marché que son prédécesseur. Cependant, les moteurs à 4 cylindres de l’époque ne convenaient pas pour réaliser cet objectif. C’est pourquoi les ingénieurs d’Audi avaient déjà évoqué de la possibilité d’intégrer des moteurs à 5 et 6 cylindres en ligne au début des années 1970.

40,ans,moteur,audi,essence,5,cylindres,100,TFSI,RS3

Les moteurs 6 cylindres furent rapidement écartés en raison de l’espace requis pour leur construction et d’une répartition du poids défavorable. Ils ont donc finalement opté pour le moteur 5 cylindres en ligne, conçu sur la base du nouveau concept de moteur EA 827. Ce moteur à 4 cylindres fut utilisé par l’ensemble du Groupe Volkswagen dans les années 1970 sur les Audi 80 et Audi 100 par exemple. Le moteur dérivé 2,1 l à 5 cylindres produisait 136 ch. Un système d’injection moderne était utilisé afin d’augmenter son efficience et sa puissance. Les livraisons de l’Audi 100 5E débutèrent en mars 1977.

40,ans,moteur,audi,essence,5,cylindres,100,TFSI,RS3

Dès l’année suivante, Audi présenta la première version diesel: un moteur atmosphérique avec une cylindrée de 2 litres produisant 70 ch. Un an plus tard, le premier moteur essence à 5 cylindres turbocompressé fit son apparition: une autre innovation de la part d’Audi. Avec 170 ch et 265 Nm de couple, ce moteur équipait le nouveau modèle haut de gamme du constructeur, l’Audi 200 5T.

40,ans,moteur,audi,essence,5,cylindres,100,TFSI,RS3

Le moteur à 5 cylindres essence de 1980 de l’Audi Ur-quattro avait toutefois encore plus à offrir. Avec son système de suralimentation par turbocompresseur, son système de refroidissement de l’air d’admission et sa transmission intégrale permanente, ce modèle constituait un ensemble technologique très complet pour une conduite sur route et pour la course automobile. Initialement, il générait 200 ch.

40,ans,moteur,audi,essence,5,cylindres,100,TFSI,RS3

En 1983, le Finlandais Hannu Mikkola remporta le Championnat du monde des rallyes à bord de cette voiture. La même année, Audi présenta la Sport quattro, raccourcie de 24 centimètres et avec une voie plus large. Elle était dotée d’un nouveau moteur 4 soupapes à 5 cylindres en aluminium avec une puissance de 306 ch. Ce moteur faisait de la Sport quattro la voiture la plus puissante de l’époque développée par un constructeur allemand pour une utilisation sur la voie publique.

40,ans,moteur,audi,essence,5,cylindres,100,TFSI,RS3

Ce modèle a ensuite servi de base pour une nouvelle voiture de rallye appartenant au Groupe B: son moteur à 4 soupapes générait 450 ch. Celui-ci fut utilisé pour la première fois lors de l’avant-dernière course de l’année 1984, le rallye de la Côte d’Ivoire. Les 11 autres courses de la saison furent disputées par le Suédois Stig Blomqvist à bord d’une Audi quattro A2 du Groupe B, délivrant 360 ch. Au terme de la saison, il remporta le titre de meilleur pilote et Audi celui de meilleur constructeur.

40,ans,moteur,audi,essence,5,cylindres,100,TFSI,RS3

Même si Audi a pris la décision de se retirer des courses de rallye en 1986, elle continua de marquer la course automobile. En effet, Walter Röhrl remporta en 1987 la course de côte Pikes Peak (États-Unis) à bord d’une Audi Sport quattro S1 (E2). Sa voiture générait 598 ch.

40,ans,moteur,audi,essence,5,cylindres,100,TFSI,RS3

En 1989, la IMSA-GTO, avec 720 ch, excellait sur la scène des courses automobiles américaines, toujours avec une cylindrée d’un peu plus de deux litres.

40,ans,moteur,audi,essence,5,cylindres,100,TFSI,RS3

Lors du Salon International de Francfort de 1989, Audi présenta un autre jalon de l’histoire de l’automobile: l’Audi 100 TDI. Il s’agissait de la première voiture en production de série équipée d’un moteur diesel 5 cylindres turbocompressé à injection directe à gestion moteur complètement électronique. Il générait 120 ch pour une cylindrée de 2,5 litres. Audi a par la suite diversifié sa gamme de moteurs essence à 5 cylindres.

40,ans,moteur,audi,essence,5,cylindres,100,TFSI,RS3

L’Audi RS2, d’une puissance de 315 ch, est sortie en 1994. En tant que voiture break dotée de la puissance d’une véritable sportive, elle établit une nouvelle catégorie automobile. Avec le lancement de l’Audi A4 (B5) en 1994, les 5 cylindres ont disparu du segment B. Ils ont été remplacés au fur et à mesure au milieu des années 1990 par les nouveaux moteurs V6. Les derniers moteurs à 5 cylindres, le 2.5 TDI de l’Audi A6 et le 2.3 Turbo de l’Audi S6, ont été produits en 1997.

40,ans,moteur,audi,essence,5,cylindres,100,TFSI,RS3

L’année 2009 fut celle de leur grand retour, avec turbocompression et injection directe d’essence pour l’Audi TT RS. Le moteur transversal développé par quattro GmbH générait 340 ch pour une cylindrée de 2,5 litres. Celui-ci permettait des performances exceptionnelles aux RS 3 Sportback et RS Q3.

40,ans,moteur,audi,essence,5,cylindres,100,TFSI,RS3

La TT RS plus, présentée par Audi en 2012, atteignait même les 360 ch. Aujourd’hui, le 2.5 TFSI de l’Audi TT RS génère 400 ch. Un jury international composé de journalistes automobiles a élu le moteur 5 cylindres Engine of the Year dans sa catégorie pour la 7e fois consécutive depuis 2010.

40,ans,moteur,audi,essence,5,cylindres,100,TFSI,RS3

La première Audi équipée d’un moteur à 5 cylindres est visible à l’Audi Forum de Neckarsulm. L’exposition de voitures classiques, intitulée De 0 à 100, propose de découvrir un grand nombre de modèles qui ont marqué l’histoire d’Audi. L’un des premiers moteurs 5 cylindres TDI d’une Audi 100 de 1989 est également exposé. Il sera possible de s’y rendre jusqu’au 6 novembre 2016.

40,ans,moteur,audi,essence,5,cylindres,100,TFSI,RS3

15:21 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Histoire, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : 40, ans, moteur, audi, essence, 5, cylindres, 100, tfsi, rs3, quattro, gr.b, tt-rs | | |

littérature,beaux,livres,etai,année automobile,année,automobile,2015-2016,63,économie,sport,patrimoine,culture,histoire,circuit,rallye,nouveautés,concepts,serge,bellu,france,édition

Certes, cette 63è édition de l'Année Automobile 2015/2016 est sortie juste avant les fêtes de fin d'année. Ce n'est donc pas une nouveauté à proprement parler. Seulement voilà, pour rédiger la critique d'un beau livre, il faut l'avoir lu non? Nous avons donc profité de quelques jours de vacances pour nous plonger dans cet annuel que nous connaissons particulièrement bien puisque nous en possédons toutes les éditions depuis plus de 30 ans! Alors nous allons nous permettre d'être assez critiques à l'encontre d'un opus placé à nouveau sous la direction de Serge Bellu. Comme le veut une coutume désormais bien établie, ce livre est découpé en trois grands chapitres consacrés à l'Industrie, au Sport et à la Culture automobile.

littérature,beaux,livres,etai,année automobile,année,automobile,2015-2016,63,économie,sport,patrimoine,culture,histoire,circuit,rallye,nouveautés,concepts,serge,bellu,france,édition

Trois aspects sont mis en avant dans le premier chapitre puisqu'on y parle d'économie, avec les tendances des grands marchés mondiaux (des pages désormais mieux mises en page puisque les larges blancs ont désormais disparu), de production en présentant les grandes nouveautés de l'année écoulée à travers de superbes clichés et enfin la création qui revient sur les concept-cars exposés durant toute l'année aux quatre coins du monde.

littérature,beaux,livres,etai,année automobile,année,automobile,2015-2016,63,économie,sport,patrimoine,culture,histoire,circuit,rallye,nouveautés,concepts,serge,bellu,france,édition

Le chapitre consacré au sport est découpé en sous-chapitres consacrés à la monoplace, à l'endurance, au rallye et au tourisme sur circuits. Certains spécialistes choisis sont absolument légitimes, d'autres moins. Et les traductions des auteurs anglophones sont parfois incompréhensibles notamment dans le chapitre consacré au rallye signé Keith Oswin. Sincèrement, nous avons relu certaines phrases à plusieurs reprises sans néanmoins les comprendre.

littérature,beaux,livres,etai,année automobile,année,automobile,2015-2016,63,économie,sport,patrimoine,culture,histoire,circuit,rallye,nouveautés,concepts,serge,bellu,france,édition

Les illustrations sont souvent bien choisies, notamment celles de la F1 sans oublier un dossier sympa sur les Nissan de compétition. Nous avons également remarqué quelques erreurs d'illustrations comme cette Ferrari 458 Italia en page 191 censée représenter les champions de la catégorie GT Daytona alors qu'il s'agit ici d'une voiture du Ferrari Challenge européen.

littérature,beaux,livres,etai,année automobile,année,automobile,2015-2016,63,économie,sport,patrimoine,culture,histoire,circuit,rallye,nouveautés,concepts,serge,bellu,france,édition

Nous regretterons également les trop nombreuses et peu variées photos de podiums identiques dans le récit des épreuves du WRC. Enfin, dans les pages réservées au WTCC, une photo double page complètement floue des Citroën C-Elysée (pages 242 et 243) est difficilement excusable lorsqu'on connait le niveau des illustrations offertes par Citroën et l'organisation aux médias!

littérature,beaux,livres,etai,année automobile,année,automobile,2015-2016,63,économie,sport,patrimoine,culture,histoire,circuit,rallye,nouveautés,concepts,serge,bellu,france,édition

Le troisième grand chapitre consacré à la culture autour de l'automobile met en exergue certaines expositions de l'année à l'image de celle qui fut organisée au Centre Pompidou pour la commémoration du cinquantenaire de la disparition de Le Corbusier. Un texte que nous avions déjà lu dans Automobiles Classiques. Nous avons également découvert un très beau reportage sur le nouveau musée Alfa Romeo inauguré à l'été 2015. Enfin Serge Bellu nous offre un joli texte sur l'automobile et l'architecture qui sont fréquemment liées. Dans les pages patrimoine, les auteurs reviennent sur le top 20 des ventes de l'année en matière d'ancêtres avant de replonger plus longuement sur le Festival of Speed de Goodwood et le Concours d'élégance de la Villa d'Este!

littérature,beaux,livres,etai,année automobile,année,automobile,2015-2016,63,économie,sport,patrimoine,culture,histoire,circuit,rallye,nouveautés,concepts,serge,bellu,france,édition

Vous l'aurez compris, l'Année Automobile 2015-2016 constitue une nouvelle fois une référence incontestable pour les amateurs de la chose automobile en général. Vous pourrez ainsi vous replongez très rapidement dans les temps forts de l'année, que ce soit dans les salons automobiles, sur les spéciales de rallye ou lors des grands évènements consacrés à notre patrimoine automobile. Et ça, nous ne connaissons aucun site internet qui en soit capable!

littérature,beaux,livres,etai,année automobile,année,automobile,2015-2016,63,économie,sport,patrimoine,culture,histoire,circuit,rallye,nouveautés,concepts,serge,bellu,france,édition

 

BMW,2002,Hommage,Concept,Villa,Este,Itlaie,concours,élégance,2016,Série2,prototype,unique

Devenu le partenaire privilégié du Concours d'élégance de la Villa d'Este sur les rives du lac de Cômes, BMW y dévoile traditionnellement une étude de style chargée de rendre hommage à l'un de ses modèles emblématiques.

BMW,2002,Hommage,Concept,Villa,Este,Itlaie,concours,élégance,2016,Série2,prototype,unique

Cette année, c'est la 2002 Turbo qui a inspiré les designers toujours dirigés par Adrian van Hooydonk. Cette 2002 version 2016 rejoint une collection comprenant une réinterprétation du coupé 328 Mille Miglia (2006), de la berlinette M1 (2008), du roadster 328 (2011) et du coupé 3.0 CSL à l'origine de la naissance de la division Motorsport datant de l'année dernière.

BMW,2002,Hommage,Concept,Villa,Este,Itlaie,concours,élégance,2016,Série2,prototype,unique

A partir d'une Série 2, BMW a donné naissance à un coupé trop excessif à notre goût. Campé sur des roues de 20 pouces, ce concept a forcé sur les élargisseurs d'ailes avant et le bouclier avant type ramasse-miettes qui renvoient à son aînée, la première voiture de série européenne à introduire la technologie du turbocompresseur. Le concept de la Villa d'Este tente de respecter au mieux l'héritage en accueillant une calandre à simple phare, des ailes arrière boursouflées et un énorme becquet de malle.

BMW,2002,Hommage,Concept,Villa,Este,Itlaie,concours,élégance,2016,Série2,prototype,unique

Avec la 3.0 CSL, la 2002 Turbo avait été la première BMW à porter les couleurs Motorsport reconnaissable au bandeau bleu marine, bleu ciel et rouge. La 2002 Hommage reprend la signature à trois bandes sur les rétroviseurs et sous la prise d'air du bouclier avant. De nombreux éléments de carrosserie sont réalisés en fibre de carbone pour abaisser le poids d'une auto qui replace le plaisir de conduite au premier plan.

BMW,2002,Hommage,Concept,Villa,Este,Itlaie,concours,élégance,2016,Série2,prototype,unique

Le cockpit a été traité dans la tradition des voitures de compétition avec un aménagement minimaliste reposant sur des sièges baquets très enveloppants et un arceau de sécurité. Cette étude de style n'a pas vocation à être commercialisée mais elle a pour mission de véhiculer des valeurs sportives, l'essence même de la marque BMW.

22:30 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Histoire, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bmw, 2002, hommage, concept, villa, este, itlaie, concours, élégance, 2016, série2, prototype, unique | | |

Volvo,Amazon,autoworld,musée,bruxelles,cinquantenaire,120,Série,coupé,break,marque,suédoise,

Pour les 60 ans de la Volvo Amazon, Autoworld mettra les différentes versions de la Volvo Amazon “in the spotlight” du 28 avril au 29 mai. Il y aura aussi une PV544, une P1800 et une 1800 ES (shooting break). Des négociations sont en cours pour obtenir la Volvo Amazon carrossée par le belge Jacques Coune.

Volvo,Amazon,autoworld,musée,bruxelles,cinquantenaire,120,Série,coupé,break,marque,suédoise,

Un peu d’histoire…

Au début de sa fabrication, en 1956, la voiture fut appelée Amason (avec un «s»), en référence aux Amazones de la mythologie grecque. Mais un fabricant allemand de motos, Kreidler, avait déjà enregistré ce nom. Dans un souhait d’entente mutuelle, il fut décidé que Volvo n’utiliserait ce nom que dans son pays, la Suède, et en modifierait l'orthographe en Amazon.

Volvo,Amazon,autoworld,musée,bruxelles,cinquantenaire,120,Série,coupé,break,marque,suédoise,

Pour l’export, Volvo initia une nomenclature à base de trois chiffres. La gamme fut dès lors connue sous le nom de Série 120: P120, P130 et P220. Les modèles étaient livrables dans différentes versions - 121, 122S, 123 GT et Favorit. Dans le langage populaire, toutefois, on continua de parler de l’Amazon et de l’Amazon Kombi.

Volvo,Amazon,autoworld,musée,bruxelles,cinquantenaire,120,Série,coupé,break,marque,suédoise,

La Volvo Amazon fut conçue par Jan Wilsgaard et, bien qu’elle fut présentée à la presse le 1er septembre 1956, les premières voitures ne furent livrées qu’au printemps 1957. L’Amazon devait remplacer la populaire PV444, réputée comme une voiture du peuple bon marché. Toutefois, comme l’Amazon était trop chère, c’est la PV544 qui prit sa place. Cette dernière allait, à son tour, être remplacée en 1965 par la “Favorit”, une version allégée de l’Amazon.
La sécurité ayant toujours été l’un des chevaux de bataille du constructeur suédois, l’Amazon et la PV544 furent les premières voitures à être équipées d’une ceinture de sécurité à trois points d’ancrage et d’un tableau de bord renforcé.

Volvo,Amazon,autoworld,musée,bruxelles,cinquantenaire,120,Série,coupé,break,marque,suédoise,

Des parties mécaniques de l’Amazon, comme le moteur, la boîte de vitesse et les essieux, furent utilisés pour la fabrication du modèle sport P1800, rendu célèbre dans la série télévisée britannique “The Saint”. La fabrication de la Volvo Amazon s’est arrêtée en 1970. Un peu plus de 667.000 véhicules avaient été construits dont environ 300.000 rien qu’en Suède.

21:18 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Histoire, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : volvo, amazon, autoworld, musée, bruxelles, cinquantenaire, 120, série, coupé, break, marque, suédoise | | |