Organisé à l'initiative de Geko, Woonwereld, ConXioN, Caen Rallysport et AUTOnews, le Patrick Snijers Rally Contest tenait sa finale, le week-end dernier, sur un terrain privé de la Z.I. de Bastogne où figurait tout d’abord au programme un slalom. Ensuite, les finalistes effectuaient quatre passages, au volant d’une Citroën C2-R2, sur la courte “spéciale” tracée pour l’occasion. Après leur avoir montré comment manier la bombinette française, les pilotes chevronnés cédaient leur place aux jeunes finalistes, qui pouvaient effectuer quatre tours avec à leur droite Bjorn Degandt, à la fois copilote et membre du jury. Sur ce parcours partiellement composé de terre où l’utilisation du frein-à-main était indispensable, les candidats étaient observés et évalués par Bruno Thiry, Willy Lux, Claudie Tanghe, Patrick Snijers, Wim Soenens, Chris Debyser et les autres membres du jury.

C2-R2 PS Rally Contest 2009

Le verdict final fut assez étonnant puisque les deux lauréats étaient des pilotes particulièrement jeunes: Andy Gaban (18 ans) et Thibault Spillebeen (19 ans). Andy Gaban disputera 3 rallyes au volant de la C2-R2: l'ORC Rally à Oostrozebeke, le Belgium Ypres Westhoek Rally et le Terre de Langres en France. Afin de permettre à Andy, qui n'est autre que le fils du très sympathique Pascal Gaban, de progresser rapidement, les initiateurs de l'opération ont demandé à Isidoor Smets de devenir le copilote du lauréat. En attendant, Andy disputera le Rallye de Bocholt comme copilote de son célèbre papa histoire de découvrir une discipline qu'il ne connaît guère...

 

Gaban Andy wins PS Rally Contest 2009

(Photos: MSD)

20:01 Écrit par Benoît Lays dans Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : contest, volant, rally, citroen, andy, gaban, c2-r2 | | |

Meeke

Le Britannique Kris Meeke s'est à nouveau imposé au Rallye des Açores, quatrième manche du championnat IRC. Particulièrement chanceux le premier jour, lorsqu'il sortait indemne d'une grosse touchette, le pilote de la Peugeot 207 S2000 préparée par le team belge Kronos a signé dix meilleurs temps sur les 17 spéciales disputées. Après le Brésil, il remporte sa deuxième victoire de la saison et s'installe en tête du championnat devant notre compatriote Freddy Loix.

Loix

Victime d'une crevaison le premier jour, le Limbourgeois n'a jamais pu résorber son retard mais il nous a offert une très belle deuxième journée lui permettant de revenir à la quatrième place: « La dernière boucle ne comprenait que deux spéciales, explique Freddy. Je l’ai abordée avec un retard de 5’’4 sur Anton Alén. J’étais confiant, mais mes chances d’arriver à mes fins ont été réduites de moitié quand l’ultime spéciale a été annulée. Je me suis lancé à fond dans ce qui était devenu le dernier tronçon chronométré. Tout se passait bien lorsque, au détour d’un virage, j’ai été surpris par la voiture d’Alén bloquant toute la route! Il avait « tapé » et n’arrivait pas à se dégager. J’ai mis plusieurs minutes à me trouver une voie, à travers les champs, pour contourner l’obstacle. J’ai poursuivi sans trop me presser : la quatrième place finale m’était assurée.»

Kopecky'

Auteur d'une deuxième journée particulièrement solide, le Tchèque Jan Kopecky (Skoda Fabia S2000) s'est offert une superbe deuxième place en prenant le meilleur sur Nicolas Vouilloz: «La victoire n’était pas à ma portée ici, reconnaît le Français. A voiture identique, je n’étais, tout simplement, pas assez rapide pour rivaliser avec Kris Meeke. Par contre, la deuxième place était sans doute à ma portée. J’évoluais à un rythme semblable à celui de Jan Kopecky, qui me devance finalement de onze secondes. Mais nous n’étions pas exactement dans le même état d’esprit: lui était prêt à tout pour arracher le premier accessit. Moi, je me disais que m’assurer six points supplémentaires pourrait avoir son importance en fin de saison.»

Vouilloz

Au championnat, Meeke devance Loix de 2 points, Vouilloz de 6 unités tandis que Kopecky pointe à 7 unités... 

10:28 Écrit par Benoît Lays dans Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : acores, peugeot, irc, 207, meeke, s2000, kronos | | |

Après le superbe Rallye de Wallonie vécu ce week-end dans le Namurois, la troisième épreuve du Championnat de Belgique des rallyes devra composer sans les principaux cadors (comme dirait V. Franssen) de la discipline puisque Pieter Tsjoen et Timothy Van Parijs viennent d'annoncer qu'ils ne souhaitaient pas prendre le départ de cette épreuve.

Van Parijs'''

Ils ne visent donc pas le championnat et laissent ainsi la porte largement ouverte à Mélissa Debackere. Seuls Patrick Snijers et Paul Lietaer peuvent encore contrer l'antique Corolla WRC mais rien n'est certain, à l'heure actuelle, concernant leur participation.

Lietaer''

Certes, le septuple champion de Belgique est à Bocholt comme à la maison mais son abandon au Wallonie ayant faite suite à son retrait de permis à Tielt a eu le don de le décourager. Espérons que Wim Soenens, son généreux copilote, trouvera les mots pour le remotiver...

Debackere''''
 
 

10:07 Écrit par Benoît Lays dans Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : belgique, championnat, rallyes, tsjoen, vanparijs, bocholt | | |

Duval'

Nous avons vécu une grande édition du Rallye de Wallonie. Plutôt froide certes, mais le spectacle offert sur les routes du namurois ont réchauffé rapidement les coeurs des spectateurs.

Tsjoen'''

Il faut dire que François Duval a placé la barre très haut avec sa Corolla WRC d'un autre âge. Pieter Tsjoen n'a rien pu faire pour contrer ce pilote de classe mondiale malgré une voiture nettement plus récente. Troisième, Mélissa Debackere a limité les dégâts, jouant naturellement le championnat.  

Debackere'''

14:41 Écrit par Benoît Lays dans Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : wallonie, duval, rallye, championnat, tsjoen | | |