hirvonen66

Venu avant tout pour assurer la promotion de la Ford Fiesta S2000, le dernier modèle commercialisé par M-Sport, la firme de son patron, Malcom Wilson, le Finlandais Mikko Hirvonen n'a pas fait dans le détail en occupant la tête du Rallye de Monte-Carlo dès les premiers mètres. Et si le vice-champion WRC n'a signé que trois meilleurs temps, il n'en a pas moins résisté à la pression de ses adversaires pour s'imposer dans la classique hivernale une nouvelle fois particulièrement délicate à négocier.

ogier35

Dernier adversaire tombé, Sébastien Ogier, vainqueur en 2009, n'a pu compter jusqu'au bout sur la mécanique de sa Peugeot 207 S2000 dont la courroie d'alternateur a laché avant les deux dernières spéciales. Avant cela, Sébastien avait signé quelques jolis chronos pour remonter au deuxième rang à 46" de la Fiesta quand même.

hanninen76

Du coup, suite au retrait du Français, c'est un autre Finlandais, Juho Hänninen qui s'offre la deuxième marche du podium. Régulier durant l’épreuve, il a surtout joué la carte du championnat puisqu'il est sûr de disputer l'IRC dans son intégralité. Il termine devant le Français Nicolas Vouilloz, qui ne nous a guère convaincus en perdant énormément de temps dans la seule spéciale du vendredi matin. 

vouilloz40

Le pilote de la Skoda Fabia financée par l'importateur hexagonal a su profiter des abandons de ses rivaux. Autre Français décevant, Stéphane Sarrazin termine quatrième et premier pilote Peugeot.

sarrazin12

Victime d'une sortie de route le premier jour, l'ex-pilote Subaru en WRC s'intercale entre des Skoda puisqu'il devance les montures de Kopecky et Wilks.

kopecky96

wilks29(1)

Seul pilote engagé par l'équipe Kronos, l'Anglais Kris Meeke est sorti de la route jeudi en évaluant mal un freinage sur le verglas.

meeke33

Côté Belge, nous pointerons encore la superbe victoire de Kris Princen dans la catégorie des tractions. Il remporte ainsi la première épreuve de l'European Trophy 2010 devant les Français Campana et Baral. Un véritable exploit de la part du Trudonnaire!

princens12

Enfin un petit mot sur Toni Gardemeister qui s'alignait courageusement sur l'Abarth Grande Punto S2000 du team Astra. Le Finlandais a dû arrêter  alors qu'il occupait la dixième place du classement général au terme de l'ES10. Il avait tapé un mur de neige jeudi lors de l’avant-dernière étape. Malgré l’intervention de l’équipe, les dommages causés au moteur de l’Abarth étaient irréparables.

gardemeister55
 

21:57 Écrit par Benoît Lays dans Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : skoda, fabia, peugeot, 207, princen, clio, fiesta, monte-carlo, irc, hirvonen, ford, s2000, hanninen, vouilloz | | |

s2000_studio_1_20091119_1524754920
 

La nouvelle Ford Fiesta S2000 a été dévoilée hier, à Cumbria, siège de l’entreprise M-Sport qui prépare les modèles Ford en rallye. Alors que de nombreuses photos et vidéos officieuses circulaient depuis quelque temps sur le web, la présentation officielle a enfin eu lieu. Après neuf mois de travail, le modèle était particulièrement attendu par le monde du rallye.

img_88672_20091119_1299270950
 

La Fiesta S2000 sera homologuée en janvier 2010 et pourra disputer les Championnats nationaux mais aussi l’IRC et la nouvelle WRC Cup S2000. Elle fera toutefois ses débuts dès ce week-end au Rallye d’Ecosse dans le cadre de la dernière manche du Championnat IRC. Pour l’heure, la Fiesta S2000 a déjà parcouru 3000 km de test à travers le Royaume-Uni et l’Europe.

kirkbride_nov_09_5_20091119_1190989202

"Nous avons effectué des débuts prometteurs lors des tests et je suis plus que satisfait des performances de la voiture; ce sera intéressant de voir le rythme de la voiture en compétition", confiait notre compatriote Christian Loriaux, le directeur technique de M-Sport.

img_88712_20091119_1401394678

15:41 Écrit par Benoît Lays dans Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ford, fiesta, s2000, irc, 2010, janvier, arme, rallye, challenge, prives, futur | | |


Tsjoen

C'est une édition particulièrement délicate qu'ont vécu les équipages présents en bord de Meuse le premier jour. Sous une pluis persistante et sur des routes rendues délicates par les précipitations de la semaine, Pieter Tsjoen (Ford Focus WRC08) prenait un départ particulièrement brillant le samedi en collant dix secondes à François Duval (Mitsubishi Lancer WRC05) dans les cinq premières spéciales. Un progrès expliqué par Fabio Lazzerini, le patron de R-Tec, la société chargée du bon fonctionnement de la bête:

Duval

"Ploius qu'au Touquet, Pieter a franchi un cap important en Italie. Il a modifié sa prise de notes et il a été bien briefé par Freddy Loix."

Snijers

L'obscurité ne tarde pas à s'installer sur la campagne hutoise pour les cinq dernières spéciales du samedi. Duval en profite pour effacer son retard et se ménager une avance de 10 secondes avant de sortir de la route dans Ben-Ahin (ES9). Toujours aussi pressé de rejeter ses erreurs sur les autres, François prétexte une mauvaise note pour justifier sa grosse sortie. Un argument qui ne tient pas la route bien longtemps lorsque vous connaissez le palmarès d'André Leyh et surtout, le faible kilométrage d'une spéciale connue et parcourue depuis de longues années...

Loix

Une erreur qu'allait également commettre Patrick Snijers alors qu'il occupait la troisième place provisoire loin derrière ce duo d'acrobates.

Casier

A la fin de cette première journée, la deuxième place est ainsi occupée par Bernd Casier, étonnant d'aisance et de maîtrise pour sa deuxième course avec la Skoda Super 2000 préparée chez René Georges.

Collard
 

Dans des conditions qu'il affectionne, Bernd occupe largement la tête de la catégorie des S2000 suite aux gros soucis électroniques rencontrés par Freddy loix qui a réparé sa Peugeot en pleine spéciale, démontant le tableau de bord et perdant un quart d'heure dans l'aventure.

Lietar

Dimanche, c'est donc la troisième marche du podium qui est encore en jeu. Olivier Collard, Paul Lietar, Dominique Bruyneel et Xavier Bouche la convoitent.

Jullien

Mais le temps est désormais sec et le beau soleil automnal assiste à la belle journé du vétéran Paul Lietar. Le moustachu installe définitivement sa Subaru Impreza WRC sur l'ultime marche du podium. 

Bruyneel

Finalement quatrième avec sa Subaru gr.A (en fait une groupe N équipée d'une bride de 32 mm), Collard a livré une prestation remarquable, résistant jusqu'au bout au retour de Dominique Bruyneel (Subaru Impreza WRC S5) et Xavier Bouche (Subaru Impreza WRC S9).

Béco

Bouche

Septième, Mélissa Debackere n'a convaincu que ceux qui veulent bien l'être. Toujours loin des chronos de Loix, elle s'approchait de ceux de Casier le dimanche mais celui-ci n'avait-il pas largement levé le pied?

Debackere

Saluons encore la belle 14e place de Thierry Neuville, vainqueur du Citroën racing Trophy. Disponible, sympa et doté d'un coup de volant exceptionnel, gageons que ce garçon trouvera chaussure à son pied pour 2010...

Neuville
  

Neuville'
     

12:12 Écrit par Benoît Lays dans Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : condroz, 2009, tsjoen, snijers, duval, casier, bouche, beco, neuville, loix, jullien, ford, citroen, subaru, impreza, wrc, s2000 | | |

untitled

Engagés en dernière minute, François Duval et André Leyh seront les grands favoris de la prochaine édition du Rallye du Condroz, les 7 et 8 novembre. Grâce au soutien de nombreux partenaires (dont les organisateurs hutois), à l’acharnement de son nouveau manager et à la passion de ses plus fervents supporters, « Dudu » visera une troisième victoire consécutive dans l’épreuve hutoise après ses succès de 2006 (Skoda Fabia WRC déjà avec André Leyh) et 2007 (Fiat Punto S2000). Mieux encore, le pilote de Cul-des-Sarts constituera d’autant plus l’attraction de la finale du championnat de Belgique qu’il pilotera une WRC encore jamais vue chez nous : la Mitsubishi Lancer WRC05. Une ancienne voiture d’usine désormais alignée par la structure britannique MML, toujours dirigée par Andrew Cowan et basée à Rugby. Une auto au volant de laquelle l’Estonien Urmo Aava s’est classé 7e du Rallye de Finlande 2007 et le Néerlandais Mark Van Eldik a récemment remporté le Nederland Rally.

« Je suis ravi de pouvoir disputer le Condroz, un rallye avec une chouette ambiance, un parcours glissant et rapide, et surtout beaucoup de supporters, » a commenté François. « Cela me fait plaisir aussi de découvrir une autre WRC. J’espère qu’elle sera compétitive et fiable. Pour l’instant, je sais juste qu’elle est rouge, a quatre portes et un long coffre arrière. Les Anglais m’ont déjà appelé pour avoir des renseignements sur le type de tracé afin de définir un set-up de base que j’affinerai lors de tests prévus fin de semaine prochaine. » Quant aux ambitions du pilote de Cul-des-Sarts, elles sont claires : « En Belgique, je pars toujours pour gagner. Mais avant cela, on va avoir pas mal de travail de préparation. »

10:08 Écrit par Benoît Lays dans Rallye | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : duval, condroz, rallye, huy, mitsubishi, gordon, francois, andre, leyh, wrc | | |

Tsjoen0131

Malgré un début de course serré face à un Patrick Snijers toujours aussi coriace, Pieter Tsjoen a logiquement remporté la 50e édition de l’Omloop van Vlaanderen. Le quadruple champion de Belgique a profité de l’abandon, dès samedi, de Melissa Debackere pour prendre la tête d’un Championnat de Belgique plus serré que jamais.

Snijers010

Deuxième au Wallonie et 4ème à Ypres, Pieter Tsjoen s’est définitivement inscrit dans la course au titre national en imposant sa Ford Focus WRC à l’Omloop van Vlaanderen, une 50ème édition riche en faits de course. Ceux-ci n’ont d’ailleurs pas épargné le quadruple champion de Belgique lui-même, victime d’une crevaison alors qu’il bataillait ferme contre Patrick Snijers, samedi.

LIETAER001

Les 50 secondes perdues par l’homme d’affaire flandrien ne furent cependant rien à côté du temps perdu par l’antique Subaru du « vieux grigou » : un démarreur mal fixé qui se détache et bloque la direction et Snijers qui finit par toucher une pierre occasionnant une crevaison. Bilan : une minute perdue, à laquelle s’ajoutèrent 70 secondes de pénalité, Snijers ayant pointé 7 minutes en retard pour avoir dû refixer le tout après avoir changé sa roue.

Vanparijs039

Dès lors, la messe était dite et Tjsoen put rouler le coude à la portière. Paul Lietaer et sa Subaru n’avaient jamais représenté un véritable danger et, dimanche, furent victimes d’une crevaison et d’une légère sortie de route. Quant à Melissa Debackere, forcément incapable de suivre le rythme avec sa Corolla WRC, elle avait dû jeter le gant dès samedi à cause d’un bris de transmission. Ces deux abandons consécutifs, à Ypres et Roulers, ont détruit la belle avance que les filles s’étaient forgée au championnat où, désormais, Tjsoen mène avec un point d’avance sur Lietaer, quatre sur Melissa et Lara et sept sur Snijers… Les deux dernières épreuves, au Haspengouw et au Condroz, s’annoncent prometteuses…

LEFEVERE
 

Timothy Van Parijs, au volant d’une autre Focus WRC, a échoué à 7 secondes du podium en dépit de soucis du côté du câble d’accélérateur. Andy Lefevere a profité de l’abandon de Laurent Verhoestraete dans l’ultime spéciale pour compléter le top 5 au volant de sa BMW E46 et remporter le Groupe M. Sixièmes, Duquesne et sa Toyota Celica GT4 ont décroché la victoire en Groupe R avec plus de cinq minutes d’avance sur le 7e et vainqueur du Groupe N, Snaet (Mitsubishi Lancer Evo X).

SNAET050

Dans le clan du Citroën Racing Trophy, Thierry Neuville a connu un week-end agité : après avoir perdu six minutes à sortir d’un fossé à cause d’une crevaison lente et subi deux autres crevaisons samedi, le pilote du RACB National Team a terminé une course à nouveau riche en chronos impressionnants par une sortie de route, dimanche. La victoire est revenue à Xavier Baugnet.

Baugnet032

Guère plus chanceux au sein du Ford Fiesta Racing Trophy, Matthias Boon avait dû renoncer samedi soir à cause d’une panne de roulements mais, reparti en super rallye, le protégé de Malcolm Wilson a réussi à accrocher la 3ème place finale qui lui offre le titre 2009. La victoire est revenue à De Cecco pour six secondes sur Venant.

De%20Cecco
 

Championnat: 1. Tjsoen 29; 2. Lietaer 28; 3. Debackere 25; 4. Snijers 22; 5. Lefevere 14; 6. Van Parijs 13; etc.

Martin049
 

Championnat des Teams: 1. Jos Boon Racing 52; 2. Autosport Debackere ASD Crack 40; 3. Floral Racing 34; 4. BMA 32; 5. R Tec 27; 6. Renaud Racing Team 25; 7. Guy Colsoul Rally Sport 24; 8. Motorsport International 20...

Bruneel-3

12:00 Écrit par Benoît Lays dans Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : vlanderen, snijers, tsjoen, vanparijs, lietar, baugnet, citroen, subaru, ford, focus, impreza, omloop | | |