spa,rally,2017,menu,tracé,nouveautés,circuit,spa-francorchamps,wanne,trois-ponts,stoumont,BRC,DG Sport

Deuxième round des championnats de Belgique "moderne" (BRC) et "historique" (BHRC), tout en demeurant un rendez-vous incontournable pour les fans de régularité (VHRS), le Spa Rally 2017 s’inscrit dans la ligne déjà adoptée lors des précédentes éditions: plutôt qu’exploiter sans cesse les mêmes terrains, l’équipe DG Sport renouvelle le menu qu’elle présentera aux participants. Et ceux-ci seront choyés, les 17 et 18 mars prochains.

spa,rally,2017,menu,tracé,nouveautés,circuit,spa-francorchamps,wanne,trois-ponts,stoumont,BRC,DG Sport

Dès le vendredi à 19h00, le peloton s’élancera pour une boucle – à parcourir deux fois – qui l’emmènera autour de Francorchamps. On peut donc parler de retour du rallye sur ce site mondialement connu: "Je tiens à remercier la nouvelle direction du circuit qui s’est montré d’emblée intéressée et réceptive quand nous lui avons présenté notre projet", souligne Christian Jupsin le directeur de DG Sport. "Dans un passé… pas très lointain, nous avions déjà effectué la démarche mais avec moins de succès…"

spa,rally,2017,menu,tracé,nouveautés,circuit,spa-francorchamps,wanne,trois-ponts,stoumont,BRC,DG Sport

La première spéciale, d’une dizaine de kilomètres, sera tracée dans l’enceinte du circuit et empruntera plusieurs sections de la piste, notamment le Raidillon. Si les spectateurs auront le choix parmi de multiples points de vue pour suivre les concurrents, la tribune principale devrait recueillir bien des suffrages. S’étendant sur 26 kilomètres, le second tronçon chronométré proposera un large éventail de difficultés. Le départ sera donné au zoning de Ster d’où, après un passage sur la "nouvelle portion", les concurrents fileront vers Stavelot pour y aborder une portion inédite: "L’arrivée sera jugée à Moulin-du-Ruy via un passage à Andrimont", précise Robert Vandevorst le directeur de course. "Avec cette seconde partie sinueuse et technique succédant aux longues courbes sur le circuit, la spéciale offrira deux visages très différents et se révélera très sélective!"

spa,rally,2017,menu,tracé,nouveautés,circuit,spa-francorchamps,wanne,trois-ponts,stoumont,BRC,DG Sport

Après cette entrée en matière, la journée du samedi 18 mars proposera une boucle de quatre chronos disputée à trois reprises. Ayant fait l’unanimité cette année, le secteur de Wanne sera conservé, tout comme la célèbre Clémentine où l’un ou l’autre aménagement est juste prévu au fil des trois passages. En revanche, les deux autres spéciales – Trois-Ponts et Stoumont – présenteront un profil inédit au niveau national qui ne manquera pas de surprendre même les plus aguerris, persuadés de connaitre toutes les combinaisons de routes imaginables sur le territoire de ces communes…

spa,rally,2017,menu,tracé,nouveautés,circuit,spa-francorchamps,wanne,trois-ponts,stoumont,BRC,DG Sport

Ce Spa Rally 2017 sera donc placé sous le signe de l’innovation. Cependant, il restera fidèle à la philosophie qui a fait ses preuves lors des deux précédentes éditions: "Totalisant 210 km, les seize tronçons chronométrés emprunteront des routes naturellement sélectives où le pilotage permettra aux meilleurs de faire la différence," résume-t-on chez DG Sport.

spa,rally,2017,menu,tracé,nouveautés,circuit,spa-francorchamps,wanne,trois-ponts,stoumont,BRC,DG Sport

10:35 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : spa, rally, 2017, menu, tracé, nouveautés, circuit, spa-francorchamps, wanne, trois-ponts, stoumont, brc, dg sport | | |

Tour,Belgique,2016,rallye,régularité,ancêtres,anciennes,modernes,new,technology,2016,Nivelles,Malmedy,

Le Tour de Belgique a toujours été une épreuve à part dans le paysage automobile belge. Le millésime 2016 ne fait pas exception. Avec ses superbes voitures de toutes les époques, il réunit sur un parcours similaire des véhicules de trois catégories d’âge: les oldtimers d’avant 1982, les young timers d’avant 1992 et les voitures d’aujourd’hui regroupées sous la bannière New Technology.

Tour,Belgique,2016,rallye,régularité,ancêtres,anciennes,modernes,new,technology,2016,Nivelles,Malmedy,

De Nivelles à Malmedy

Une autre particularité de cette épreuve, c’est qu’elle a conservé le sens primitif du rallye qui consistait à rallier un point à un autre. Au contraire des rallyes modernes qui attirent le spectateur vers une ville autour de laquelle s’organisent des étapes spéciales, le Tour de Belgique va à la rencontre du public en parcourant des centaines de kilomètres dans le pays. Cette année, le rallye relie deux villes intimement mêlées à l’histoire du sport automobile belge: Nivelles, la capitale économique du Brabant wallon et Malmedy, la commune qui héberge le célèbre Raidillon du Circuit de Francorchamps.

Tour,Belgique,2016,rallye,régularité,ancêtres,anciennes,modernes,new,technology,2016,Nivelles,Malmedy,

La mise sur pied d’une telle épreuve requiert d’importants moyens d’où l’importance d’accueillir de nombreux participants. Pour ceux qui possèdent une voiture d’avant 1982 et qui veulent, en plus, un rallye exigeant et sélectif sur le plan de la navigation, DG Sport, la société organisatrice de Christian Jupsin a créé la catégorie Marathon. A l’opposé dans le temps, les voitures les plus modernes participeront au Tour de Belgique New Technology qui prendra aussi la forme d’un Eco Marathon. Toutes les autres voitures participeront au Tour de Belgique classique où les marques qui ont marqué l’histoire du sport auto seront représentées (Porsche, BMW, MG, Lancia, Renault Gordini, Volvo…).

tour,belgique,2016,rallye,régularité,ancêtres,anciennes,modernes,new,technology,nivelles,malmedy

En 2014 et 2015, les voitures modernes n’avaient eu droit de cité qu’à la condition d’être New Energy. C'est dans cette catégorie que votre serviteur avait signé une belle sixième place pour son premier rallye à bord d'une Volvo V60 PHEV l'année dernière. Cette année, ces voitures aux énergies nouvelles ne constituent plus qu’une catégorie parmi les New Technology, ce qui va permettre au public d’approcher gratuitement des voitures modernes qu’il ne peut habituellement voir que dans les Salons. Citons parmi ces superstars, la Nissan GTR-2017 ou la BMW i8. La catégorie reine des ventes, celle des SUV, sera bien présente avec les tout nouveaux SEAT Ateca et Peugeot 3008.

Tour,Belgique,2016,rallye,régularité,ancêtres,anciennes,modernes,new,technology,2016,Nivelles,Malmedy,

En tout, sept marques seront présentes dans le Tour de Belgique New Technology dont Peugeot qui a enlevé le classement général des deux éditions précédentes et qui vise la passe de trois avec des 208 GTi et 308 GTi by Peugeot Sport et Volvo qui a enlevé le classement à la consommation l’année dernière avec sa V60 bi fuel (CNG/essence) d’avant-garde et qui entend bien conserver son titre. A noter que cette Volvo sera confiée à un équipage 100% féminin (Christelle Warnotte et Françoise Deprez).

Tour,Belgique,2016,rallye,régularité,ancêtres,anciennes,modernes,new,technology,2016,Nivelles,Malmedy,

Une épreuve unique en son genre ouverte à tous et à toutes

Le Tour de Belgique est une épreuve unique en son genre. Comme on l’a dit, elle est itinérante, elle dure trois jours du vendredi 18 novembre au dimanche 20 novembre, elle se déroule en majeure partie sur des routes ouvertes où les participants sont obligés de respecter scrupuleusement les règles du code de la route, elle est aussi la seule épreuve ouverte aux voitures strictement de série, c’est-à-dire sans aucune préparation spéciale. Si quasiment toutes les voitures peuvent participer, Monsieur et Madame Tout le monde peuvent eux aussi participer.

Tour,Belgique,2016,rallye,régularité,ancêtres,anciennes,modernes,new,technology,2016,Nivelles,Malmedy,

D’ailleurs plusieurs personnalités du monde de la télévision ou du spectacle se retrouveront sur les routes du Tour de Belgique. Tout d’abord, galanterie oblige, la charmante Armelle Gysen sera l’ambassadeur, non seulement de la RTBF mais aussi de BMW qui lui a confié le volant de sa superbe M4 Competition Package de 450 cv. A ses côtés, les humoristes Renaud Rutten et Pierre Theunis égailleront sans nul doute les moments de pause. Le premier sera engagé dans la catégorie New Energy sur une Volvo V60 Plug In Hybrid alors que le second a opté pour une toute nouvelle SEAT Ateca dont le vaste espace intérieur pourrait lui permettre d’emmener tous ses instruments…

Tour,Belgique,2016,rallye,régularité,ancêtres,anciennes,modernes,new,technology,2016,Nivelles,Malmedy,

Côté pilotes, notre collègue Julien Libioul (BMW i8) tentera de décrocher une deuxième victoire mais il devra se défaire de Gérald Wéry (Nissan GT-R) et Benoît Galand (Peugeot 308 GTI). On suivra également particulièrement Guillaume de Mévius, le jeune pilote du RACB National Team qui vient de remporter brillamment sa catégorie au Rallye du Condroz. Pour l’occasion, il pilotera une Peugeot 308 GTi by Peugeot Sport de 270 cv.

Tour,Belgique,2016,rallye,régularité,ancêtres,anciennes,modernes,new,technology,2016,Nivelles,Malmedy,

21:53 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Histoire, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : tour, belgique, 2016, rallye, régularité, ancêtres, anciennes, modernes, new, technology, nivelles, malmedy | | |

exposition,photo,rallye,circuit,Liège,décembre,2016,Champion,Bernard,photographes,Wéry,Michelin,Herbet,comité,auto,sport,

C'est hier soir que nous nous sommes réunis à l'Espace d'exposition temporaire le 55 à Liège pour choisir les photos qui seront exposées le week-end des 9, 10 et 11 décembre prochains.

exposition,photo,rallye,circuit,Liège,décembre,2016,Champion,Bernard,photographes,Wéry,Michelin,Herbet,comité,auto,sport,

Un comité de sélection composé de Messieurs Philippe Herbet, artiste-photographe, Gérald Wéry, journaliste à la RTBF et animateur de l'émission Automobile ainsi que Jonathan Van den Eeckout, Trade Marketing Manager chez Michelin.

exposition,photo,rallye,circuit,Liège,décembre,2016,Champion,Bernard,photographes,Wéry,Michelin,Herbet,comité,auto,sport,

Venant d'horizons divers et variés mais ayant en commun un goût prononcé et affirmé pour la belle image et le sport automobile, ils ont pris leurs responsabilités à l'heure des choix sous l’œil attentif d'Alexis Bernard et de Quentin Champion. Très vite, trois axes sont apparus donnant une certaine logique aux clichés retenus.

exposition,photo,rallye,circuit,Liège,décembre,2016,Champion,Bernard,photographes,Wéry,Michelin,Herbet,comité,auto,sport,

Nous entamons maintenant la dernière ligne droite des préparatifs et quelques acteurs majeurs de la discipline nous ont déjà confirmé leur présence. Si vous voulez revoir quelques images de l'année passée, c'est ici.

exposition,photo,rallye,circuit,Liège,décembre,2016,Champion,Bernard,photographes,Wéry,Michelin,Herbet,comité,auto,sport,

N'oubliez pas, l'entrée est gratuite et vous êtes les bienvenus. Et c'est encore mieux si vous confirmez votre venue sur la page Facebook de l'événement!

exposition,photo,rallye,circuit,Liège,décembre,2016,Champion,Bernard,photographes,Wéry,Michelin,Herbet,comité,auto,sport,

14:03 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit, Divers, Lifestyle, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : exposition, photo, rallye, circuit, liège, décembre, 2016, champion, bernard, photographes, wéry, michelin, herbet, comité, auto, sport | | |

Condroz,rallye,2016,édition,43,ème,DS Racing,DS3,R5,vainqueurs,Breen,Craig,Stéphane,Lefebvre,Yves,Matton,Skoda,Fabia,R5,Verschueren,Bouche,

En 25 ans de Condroz, c'est la première fois que nous avons assisté à une aussi belle bagarre le samedi. Malheureusement, le deuxième jour était nettement moins disputé, les deux pilotes Citroën Racing ne jouant pas avec le feu lors des huit chronos du dimanche. Mais avant de revenir sur le joli doublé réussi par les R5 françaises, retour sur un samedi particulièrement riche en rebondissements. Connaissant la réputation de l'épreuve, nous choisissons de débuter cette édition par la première spéciale, Amay-Bodegnée, histoire de voir passer tout le monde au moins une fois. Il a plu pendant la nuit et les routes sont encore grasses. L'endroit où nous nous trouvons n'est pas extraordinaire mais il nous permet néanmoins de constater que les pilotes DS sont en forme que leur classe mondiale est indubitable.

Condroz,rallye,2016,édition,43,ème,DS Racing,DS3,R5,vainqueurs,Breen,Craig,Stéphane,Lefebvre,Yves,Matton,Skoda,Fabia,R5,Verschueren,Bouche,

Craig Breen signe le premier scratch du rallye tandis que Lefebvre termine 3è. Du niveau mondial, Duval s'en éloigne avec le temps et les kilos qu'il ne semble plus vouloir combattre. Le pilote Hyundai est hésitant, ce que l'on peut comprendre lorsqu'on sait qu'il n'a plus piloté depuis le Rallye de Wallonie, mais la concurrence ne va pas l'attendre. Deuxième de ce chrono d'ouverture, Cédric Cherain démontre déjà qu'il n'est pas là pour amuser la galerie sur la Skoda Fabia R5 de chez Mazuin. Pour ceux qui attendaient les WRC, ils ne seront pas surpris d'apprendre que Van Woensel signe le quatrième chrono sur sa Mitsubishi Lancer WRC devant Xavier Bouche et Princen. Tandis que nous nous dirigeons vers l'ES3 de Lavoir, Breen récidive devant Duval et Princen dans l'ES2.

Condroz,rallye,2016,édition,43,ème,DS Racing,DS3,R5,vainqueurs,Breen,Craig,Stéphane,Lefebvre,Yves,Matton,Skoda,Fabia,R5,Verschueren,Bouche,

A Lavoir, nous nous plaçons au milieu de la portion de terre, à l'entrée d'un S où Princen se présente beaucoup trop à la corde du droite. Il part en luge sur la terre et sa Peugeot 208 T16 est expulsée à la sortie dans une série de piquets qui lui arrachent une partie de sa carrosserie tandis qu'il crève deux pneus. Avec une seule roue de secours pour parcourir la quatrième spéciale de cette première boucle, autant dire que ses espoirs de victoire sont déjà morts.

Condroz,rallye,2016,édition,43,ème,DS Racing,DS3,R5,vainqueurs,Breen,Craig,Stéphane,Lefebvre,Yves,Matton,Skoda,Fabia,R5,Verschueren,Bouche,

Breen nous gratifie d'un solide passage tout en force tandis que Lefebvre suit les traces de Princen qui avait heureusement arraché tous les piquets avant lui. Cherain est très propre et cela paie puisqu'il signe le MT et revient à 2"2 de Breen. Quelle bagarre entre ces trois-là! Derrière, cela va moins vite mais Guillaume Dilley nous épate et semble profiter de la présence de Stéphane Prévot à ses côtés puisqu'il occupe une belle quatrième place provisoire. Yves Matton est un excellent cinquième sur la Citroën C4 WRC devant Duval et Verschueren... soit quatre pilotes en 10 secondes! C'est le classement général provisoire à la fin de la première demi-boucle.

Condroz,rallye,2016,édition,43,ème,DS Racing,DS3,R5,vainqueurs,Breen,Craig,Stéphane,Lefebvre,Yves,Matton,Skoda,Fabia,R5,Verschueren,Bouche,

Pour la suite, c'est à Tinlot que nous décidons de nous rendre dans une longue descente où les pilotes du WRC ne soulagent pas. C'est véritablement impressionnant à voir passer même si, dans les chronos, c'est Cherain qui tire les marrons du feu en profitant des moins bons chronos de Breen dans cette spéciale mais aussi celle de Hamoir qui suit. Bergvist, Allart et Baugnet n'en sortent pas indemnes...

Condroz,rallye,2016,édition,43,ème,DS Racing,DS3,R5,vainqueurs,Breen,Craig,Stéphane,Lefebvre,Yves,Matton,Skoda,Fabia,R5,Verschueren,Bouche,

Le temps reste sec après-midi et les éclaircies s'allongent sur le paysage hesbignon. Après une pause de midi bien méritée à la friterie de Marchin, nous retournons à Lavoir mais à la fin de la portion en terre. Perché sur un tas de betteraves, nous assistons en toute sécurité à deux superbes passages des DS3 qui viennent lécher les pieds d'une caméra de la RTBF en coupant une corde plus que de raison. Assurément une bonne trajectoire pour deux pilotes qui sont à nouveau dominés par la Skoda Fabia de Cherain qui s'envole petit-à-petit en comptant 17" d'avance sur Breen après douze spéciales. Lefebvre n'a pas dit son dernier mot puisqu'il garde le sillage de son équipier en pointant à 24 secondes de Cherain. Quatrième, Vincent Verschueren signe une belle performance, quoiqu'en disent certaines mauvaises langues. Il devance Bouche de 9" et Matton de trente!

Condroz,rallye,2016,édition,43,ème,DS Racing,DS3,R5,vainqueurs,Breen,Craig,Stéphane,Lefebvre,Yves,Matton,Skoda,Fabia,R5,Verschueren,Bouche,

L'obscurité tombe vite et c'est à Engis que nous assistons à notre dernier passage de la journée au lieu dit Les Houx à côté de Neuville-en-Condroz à la fin de la spéciale. Son avantage grimpe à 23"6 lorsqu'il aborde la dernière spéciale de cette première étape, Hamoir où le pilote liégeois va se laisser piéger. Tirant tout droit dans un gauche délicat, il détruit l'avant de la Skoda et offre la première place au pilote officiel DS. C'est même un doublé pour la marque puisque Breen devance Lefebvre et Verschueren. Un trio qui ne changera plus jusqu'à l'arrivée...

Condroz,rallye,2016,édition,43,ème,DS Racing,DS3,R5,vainqueurs,Breen,Craig,Stéphane,Lefebvre,Yves,Matton,Skoda,Fabia,R5,Verschueren,Bouche,

Dimanche, le temps reste sec et Breen est particulièrement bien réveillé puisqu'il signe le premier scracth, portant son avance à 26" sur l'autre DS3 R5 alignée elle par J-Motorsport, avant de laisser les meilleurs temps suivants aux WRC de Matton et Van Woensel. Certains pensent alors que le triplé DS/Citroën est possible mais c'est mal connaître Verschueren et Bouche qui peuvent s'appuyer sur la fiabilité de leur Skoda Fabia R5 respective pour garder la C4 WRC derrière eux! 

Bravo à Greg Breen qui impose la DS3 du Burton Racing de manière autoritaire. Petit bémol pour la déco dite "caméléon" particulièrement laide des deux DS3 mais les goûts et les couleurs...

Condroz,rallye,2016,édition,43,ème,DS Racing,DS3,R5,vainqueurs,Breen,Craig,Stéphane,Lefebvre,Yves,Matton,Skoda,Fabia,R5,Verschueren,Bouche,

Sixième Manuel Canal-Roblès a signé une solide performance pour son premier rallye en WRC sur la Skoda Fabia Aldero même s'il aurait logiquement dû être devancé par la Mitsubishi de Van Woensel. Belle performance d'Adrian Fernemont qui confirme à Huy qu’il a trouvé le mode d’emploi de sa Ford Fiesta R5. Enfin, dans l'officieuse catégorie des Mitsubishi, Olivier Collard finalement Anthony Martin et Michaël Albert, respectivement 11e, 12e et 13e. Mention spéciale à nos amis Jean-Pierre Destrument et Frédéric Etienne qui terminent 35è...

Condroz,rallye,2016,édition,43,ème,DS Racing,DS3,R5,vainqueurs,Breen,Craig,Stéphane,Lefebvre,Yves,Matton,Skoda,Fabia,R5,Verschueren,Bouche,

21:53 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : condroz, rallye, 2016, édition, 43, ème, ds3, ds racing, r5, vainqueurs, breen, craig, stéphane, lefebvre, yves, matton, skoda, fabia, verschueren, bouche | | |

présentation,rallye,condroz,2016,skoda,peugeot,hyundai,DS,Ford,Mitsubishi,R5,WRC,Fabia,parcours

L'impatience est palpable chez les amateurs de rallye. Il faut dire que cette 43e édition de la célèbre épreuve hutoise qui se déroulera le week-end prochain s’annonce une nouvelle fois particulièrement relevée avec un parcours très sélectif et une liste d’engagés – forte de 147 inscrits - très relevée qui laisse augurer d’une bagarre très indécise pour la victoire et les différentes catégories.

présentation,rallye,condroz,2016,skoda,peugeot,hyundai,DS,Ford,Mitsubishi,R5,WRC,Fabia,parcours

C’est traditionnellement le dernier grand rendez-vous de la saison belge de sport automobile. Si le titre de champion de Belgique est attribué depuis Ypres à Freddy Loix (Skoda Fabia R5), l’intérêt de l’épreuve est d’autant plus grand que tous les participants sont libres de toute pression. En l’absence – comme l’an passé – du champion en titre, ils sont nombreux à revendiquer la plus haute marche du podium.

présentation,rallye,condroz,2016,skoda,peugeot,hyundai,DS,Ford,Mitsubishi,R5,WRC,Fabia,parcours

Comme chaque année, Citroën est bien présent avec deux DS3 R5 pour deux des trois pilotes titulaires en championnat du monde 2017, le Français Stéphane Lefebvre (J Motorsport) et l’Irlandais Craig Breen (Burton Racing). Ces deux-là ne viennent pas pour faire de la figuration, d’autant que Stéphane Lefebvre, de retour après son accident au Rallye d’Allemagne, est animé d’un esprit de revanche après sa 2e place de l’an passé. Breen découvre lui le Condroz, mais connaît la Belgique car il a déjà disputé le rallye d’Ypres à plusieurs reprises. La présence Citroën est complétée par la DS3 R5 pour l’espoir suédois Emil Bergqvist.

présentation,rallye,condroz,2016,skoda,peugeot,hyundai,DS,Ford,Mitsubishi,R5,WRC,Fabia,parcours

Pour faire face à cette armada, ils sont nombreux à avoir les dents longues, à commencer par Cédric Cherain (Skoda Fabia R5), vainqueur en titre de l‘épreuve hutoise et tout auréolé de sa victoire à l’East Belgian Rally. Deux autres Skoda Fabia R5 sont également de la partie, avec Vincent Verschueren et Ghislain de Mevius aux commandes.

présentation,rallye,condroz,2016,skoda,peugeot,hyundai,DS,Ford,Mitsubishi,R5,WRC,Fabia,parcours

La grosse inconnue viendra de la présence de deux toutes nouvelles Hyundai i20 R5, couvées chez First Motorsport. François Duval et André Leyh reviennent en terre hutoise – après un succès commun acquis il y a … 10 ans déjà ! - et auront à cœur de faire mieux qu’au Rallye de Wallonie. Guillaume Dilley et Stéphane Prévot seront également de la partie sur la nouvelle voiture coréenne.

présentation,rallye,condroz,2016,skoda,peugeot,hyundai,DS,Ford,Mitsubishi,R5,WRC,Fabia,parcours

Côté Peugeot, Kris Princen et Cédric de Cecco sont au volant d’une 208T16 DG Sport. Etienne Monfort étrennera lui la Peugeot de MY Racing. Engagé de dernière minute, l’Allemand Christian Riedemann, vice-champion d’Allemagne, sera également de la partie, épaulée par la Belge Lara Vanneste. Au vu de ses passages au Rallye du Luxembourg, il pourrait constituer une belle surprise!

présentation,rallye,condroz,2016,skoda,peugeot,hyundai,DS,Ford,Mitsubishi,R5,WRC,Fabia,parcours

Quatre Ford Fiesta R5 sont confiées à Adrian Fernemont, Davy Vanneste, Xavier Baugnet et Alain Litt. Cela nous fait 15 R5 présentes à Huy.

présentation,rallye,condroz,2016,skoda,peugeot,hyundai,DS,Ford,Mitsubishi,R5,WRC,Fabia,parcours

Pour les contrer, plusieurs équipages ont choisi des WRC: trois Citroën C4 WRC pour Yves Matton, David Bonjean et Bertrand Grooten et une Ford Focus WRC pour Xavier Bouche, un redoutble candidat à la victoire finale. Il faudra compter avec plusieurs autres WRC bien conduites: Benoît Allart et le régional Manuel Canal-Robles sont au volant de Skoda Fabia WRC, Chris Van Woensel aligne sa traditionnelle Mitsubishi WRC alors que Delplace s’aligne au volant d’une Skoda Octavia WRC et Guino Kenis sur sa Mini Cooper WRC. 9 voitures WRC sont donc au départ.
Bref, près de 25 voitures de pointe qui vont assurer leur part de spectacle.

présentation,rallye,condroz,2016,skoda,peugeot,hyundai,DS,Ford,Mitsubishi,R5,WRC,Fabia,parcours

De spectacle – sonore et visuel -, il en sera également question avec les Porsche de Fred Bouvy et de Francis Lejeune, les meilleurs voitures de la catégorie historiques et, bien entendu, nos jeunes espoirs. En R3, Kevin Demaerschalk est de retour sur une DS3. Il croisera le fer avec le champion junior 2015 Anthony Dovifat qui découvrira le pilotage d’une DS3 R3 Max. Côté jeunes, ce sera également le premier rallye de la nouvelle recrue RNT, Guillaume de Mévius, au volant de la Peugeot 208 R2 qui bataillera ferme avec Guillaume de Ridder et Steve Dolfen, également sur Peugeot 208 R2. Il faudra également compter avec Stephan Hermann et sa redoutable Fiat Punto. Les Opel Adam seront également de la partie avec Delhez et Molle.

présentation,rallye,condroz,2016,skoda,peugeot,hyundai,DS,Ford,Mitsubishi,R5,WRC,Fabia,parcours

Les Mitsubishi Lancer sont toujours à leur avantage sur le terrain condruzien. On surveillera donc de près les performances de pilotes rapides et expérimentés comme Olivier Collard, Steve Van Belingen, Michaël Albert, Anthony Martin ou encore Marc Streel. Comme d’habitude, la liste d’engagés regorge d’équipages régionaux plus motivés les uns que les autres : citons dans le désordre Boesmans (Renault Clio R3), Busin, Vanbergen, Colignon, Cailloux et le très sympathique Jean-Pierre Destrument (Mitsubishi) sans oublier le team Edme Cougné et ses 6 voitures…

présentation,rallye,condroz,2016,skoda,peugeot,hyundai,DS,Ford,Mitsubishi,R5,WRC,Fabia,parcours

Côté parcours, à côté des grands classiques (Ombret-Strée,Ben-Ahin, Lavoir,….), deux nouvelles spéciales viennent compléter le lot de 12 tronçons chronométrés différents : Hamoir et Ouffet, des tracés que l’on a déjà connus dans d’autres épreuves (Spa Rally entre autres). Le menu est solide avec 8 spéciales différentes le samedi à parcourir deux fois et 4 spéciales à négocier à deux reprises le dimanche dont le gros morceau (près de 20 km) de Goesnes-Marchin. Pour cette deuxième étape, le choix des pneus – qui sera unique pour les 4 spéciales de la boucles - sera délicat, tant le profil des différents tracés est varié et les risques de crevaison multipliés.

présentation,rallye,condroz,2016,skoda,peugeot,hyundai,DS,Ford,Mitsubishi,R5,WRC,Fabia,parcours

16:31 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : présentation, rallye, condroz, 2016, skoda, peugeot, hyundai, ds, ford, mitsubishi, r5, wrc, fabia, parcours, destrument | | |