François,Duval,rallycross,mondial,WRX,Marklund,motorsport,Volkswagen,Polo,Supercar

Avec sa superbe VW Polo RX Supercar aux couleurs de Gordon Finest Beers, de Ramaekers et du Belgian VW Club, François Duval sera l’incontestable vedette de l’épreuve belge du Championnat du Monde de Rallycross qui se déroulera à Mettet les 12 et 13 juillet. En aucun cas, le pilote de Cul-des-Sarts ne voulait rater cette épreuve qui se déroulera à 50 km de chez lui!

François,Duval,rallycross,mondial,WRX,Marklund,motorsport,Volkswagen,Polo,Supercar

François, quelles sont vos impressions après la prise en mains de la VW Polo RX Supercar?

"Avec 600 chevaux et un comportement très amusant, ces Supercars sont des engins exceptionnels. La Polo se comporte vraiment très bien et, si je compare avec les autres voitures du même type que j’ai déjà pu piloter, je dirais que c’est un vélo tellement elle est facile à placer. Je me suis tout de suite senti à l’aise à son volant. Apparemment, ça s’est vu: le représentant de l’équipe Marklund a semble-t-il été impressionné par la vitesse à laquelle je me suis adapté à la voiture, ce qui est plutôt bon signe."

François,Duval,rallycross,mondial,WRX,Marklund,motorsport,Volkswagen,Polo,Supercar

Le pilotage d’un tel bolide est-il très différent de celui d’une WRC du Championnat du Monde des Rallyes?

"Non, c’est très similaire au niveau de la conduite. Comme avec une WRC, je contrôle beaucoup la voiture en freinant du pied gauche… Il y a beaucoup de glisse et il faut anticiper pour bien placer la voiture avant le virage. Même si on tourne en rond, le pilotage est plus proche du rallye que du circuit proprement dit. C’est dans tous les cas une discipline à part ! Les départs, les courses très courtes, les luttes en peloton… Tout cela demande une certaine habitude !"

François,Duval,rallycross,mondial,WRX,Marklund,motorsport,Volkswagen,Polo,Supercar

Vous étiez à Lydden Hill en spectateur. Qu’avez-vous pensé de l’évolution de la discipline depuis votre dernière apparition, il y a deux ans?

"On voit que le Rallycross est en plein essor. Devant, ce sont toutes des voitures modernes, à l’image de la VW Polo préparée par Marklund Motorsport. Les structures dans les paddocks ont aussi beaucoup changé. Chez Marklund, ils viennent avec trois semi-remorques! Clairement, la discipline est en train de se professionnaliser et je pense que les promoteurs travaillent beaucoup pour faire parler de leur championnat."

François,Duval,rallycross,mondial,WRX,Marklund,motorsport,Volkswagen,Polo,Supercar

Qu’est-ce que vous aimez dans le Rallycross?

"Tout d’abord, j’aime le plaisir que l’on prend au volant d’engins aussi performants. Mais j’aime aussi le côté show. Pour les spectateurs, c’est intense avec plein de petites courses, des bagarres portières contre portières, un tour "Joker" qui est plus long et qui demande au pilote d’avoir un peu de stratégie… C’est vraiment un concept que j’aime bien. Quand je suis allé comme spectateur à Lydden Hill, je me suis sincèrement bien amusé à suivre les courses !"

Vous verriez-vous rouler plus souvent en Rallycross à l’avenir ?

"C’est effectivement quelque chose qui me tente! Sportivement, on sait que la compétition est en plein développement et que le niveau ne cesse de grimper. Sur un plan personnel, je trouve super d’arriver le vendredi et de pouvoir repartir le dimanche soir ou le lundi matin. Si je pouvais replonger pour une saison complète, ça ne m’empêcherait pas de continuer mon travail dans le garage familial. Et tout le monde sait à quel point celui-ci me tient à cœur. Et puis, le Rallycross est une discipline conviviale! Je peux prendre ma compagne et mon fils avec, quelques amis peuvent m’accompagner… Ca me permet de concilier le sport automobile, ma vie professionnelle et ma vie de famille. Vraiment, c’est une discipline qui me convient bien!"

21:13 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : françois, duval, rallycross, mondial, wrx, marklund, motorsport, volkswagen, polo, supercar | | |

autonews,mai,2014,269,mensuel,revue,magazine,auto,rallye,essais,test,industrie,interview,wrc,erc,Portugal,Ogier,VW,Irlande,Lappi,princen,subaru,Villeneuve,BRCC,BGDC

Grosse actualité en rallye ce mois-ci avec quatre reportages sur le Rallye du Portugal en WRC, inévitablement remporté par Ogier, sur le Rallye d’Irlande inondé de soleil et du talent de Lappi et sur les deux épreuves belges remportées par un Kris Princen visiblement au mieux de sa forme. Par ailleurs, Thierry Neuville nous raconte son voyage en Corée dans sa chronique exclusive réservée à Autonews. Les épreuves communautaires ont également été nombreuses depuis notre dernier numéro et Julien Frère se fait un plaisir de revenir sur celles-ci en long, en large et aussi en travers.

Du côté des interviews, une fois n’est pas coutume, c’est un ancien pilote de F1 que nous avons rencontré ce mois-ci mais Jacques Villeneuve nous parle avant tout de son arrivée dans le Championnat du Monde de Rallycross dont la première manche s’est disputée au Portugal et a été remportée par l’exubérant Petter Solberg.

Début mai, le WEC effectuait son habituel pèlerinage sur le plus beau circuit du monde avant d’aller guerroyer pendant 24 Heures sur la piste du Mans à la mi-juin. Toyota y a signé sa seconde victoire de la saison mais Porsche étonne et Audi n’a pas renoncé… En Belgique, BRCC et BGDC ont uni leurs forces et autonews a voulu savoir, par l'entremise de Stéphane Halleux, si cette union partait sur de solides bases.

Le cahier HISTOnews est à nouveau très copieux avec les reportages du TAC et du Wallonie en BHRC mais aussi la suite de la rétrospective des 50 ans du Rallye d’Ypres, sans oublier la rencontre avec Bernard Dethier qui a débuté en circuit avant de goûter aux rallyes en Belgique, mais aussi outre-mer, sur de la belle terre.

Enfin, nos pages consacrées aux essais et aux découvertes vous emmèneront au volant de l’Opel Astra OPC, de la Peugeot 308 SW, de la Renault Mégane CC ou encore de l’inusable Subaru WRX STi. Et en guise de bouquet final, autonews vous propose un méga comparatif entre les Citroën DS3 Racing cabrio, Ford Fiesta ST, Hyundai Veloster Turbo, Peugeot 208 GTi et VW Polo R WRC. Des bolides qui fleurent bon le WRC…

autonews,mai,2014,269,mensuel,revue,magazine,auto,rallye,essais,test,industrie,interview,wrc,erc,Portugal,Ogier,VW,Irlande,Lappi,princen,subaru,Villeneuve,BRCC,BGDC

présentation,rallye,wallonie,2014,wrc,s2000,loix,princen,subaru,skoda,fabia,impreza,match,duel,citroen,C4,Xsara,cherain,grooten,stéveny

Sur un tracé aussi typé que celui du rallye de Wallonie, dont le profil très rapide réclame puissance et vitesse de pointe, Freddy Loix, malgré tout son talent, sa victoire l'an passé (avec la Focus WRC...), son titre de champion de Belgique 2013 et sa position de leader actuel de la compétition, ne fait pas figure de favori au départ de la classique namuroise, qu'il disputera avec sa désormais habituelle Skoda Fabia, une S2000 qui manque précisément de puissance et vitesse de pointe face aux WRC...

présentation,rallye,wallonie,2014,wrc,s2000,loix,princen,subaru,skoda,fabia,impreza,match,duel,citroen,C4,Xsara,cherain,grooten,stéveny

Pas encore de podium pour une S2000 à Namur...

Et, sur le tracé namurois, c'est à un point tel que, jamais jusqu'ici, une S2000 n'a pu grimper sur le podium final de l'épreuve, le meilleur résultat à ce jour étant la 4e place décrochée par... Freddy Loix lors de l'édition 2010 disputée au volant d'une... Skoda Fabia S2000. Face à une dizaine de WRC toutes d'excellent niveau - et sans douter du fait qu'il ne se contentera pas de jouer « placé », ce qu'il pourrait pourtant parfaitement faire, la nouvelle attribution des points lui étant plus que favorable – le premier défi que « Fast Freddy » aura à relever, bien avant un hypothétique succès, sera de décrocher une place sur le podium final de l'épreuve...

présentation,rallye,wallonie,2014,wrc,s2000,loix,princen,subaru,skoda,fabia,impreza,match,duel,citroen,C4,Xsara,cherain,grooten,stéveny

11 WRC engagées !

Un objectif que poursuivront auusi de nombreux autres concurrents. A commencer par la plupart des 11 pilotes de WRC recensés et des 4 supplémentaires évoluant en S2000 et R5. Vainqueur du récent TAC rally, Kris Princen vise, avant tout, les succès d'épreuve cette saison. Et à Namur, non loin des ateliers de First Motorsport où est préparée sa Subaru S12B, le clin d'oeil serait assurément sympa... Pour autant, le vainqueur de l'édition 1999 n'a pas course gagnée d'avance: quatre rutilantes Citroën WRC du team italien D-Max sont engagées: deux Xsara pour Bertrand Grooten et David Bonjean et deux C4.

présentation,rallye,wallonie,2014,wrc,s2000,loix,princen,subaru,skoda,fabia,impreza,match,duel,citroen,C4,Xsara,cherain,grooten,stéveny

Chris Van Woensel pourrait également tirer le meilleur parti d'un parcours lui convenant à merveille malgré l'âge de sa Subaru S5, la doyenne de la catégorie! Il constituera à coup sûr une excellente référence pour les autres pilotes de WRC que seront les Néerlandais Edwin Schilt (Subaru S14, la dernière mouture!) et Bob De Jong (au volant d'une impressionnante Mitsubishi Lancer WRC qu'il avait hissée au 4e rang final l'an passé) mais aussi Benoît Allart et Anthony Martin (deux Skoda Fabia, véhicule que le second nommé découvrira...) sans oublier Sébastien Sturbois (Toyota Corolla WRC).

présentation,rallye,wallonie,2014,wrc,s2000,loix,princen,subaru,skoda,fabia,impreza,match,duel,citroen,C4,Xsara,cherain,grooten,stéveny

Kobus et Cherain dans le sillage de Loix ?

Face à tous ceux-là, il sera intéressant de voir où se situeront Melissa Debackere (Peugeot 207 S2000), l'autre Batave Hermen Kobus (Ford Fiesta S2000) actuellement dauphin de Loix au championnat et, surtout, Cédric Cherain qui nourrit de fortes ambitions au volant d'une des deux Ford Fiesta R5 du team J-Motorsport, l'autre étant aux mains de Jourdan Serderidis. Il faudra aussi tenir à l'oeil les pilotes des grosses Gr.N et R4, soit essentiellement les Mitsubishi Evo8, 9 ou 10 des Langenakens, Collard, Cunin, Renkin, Benoît, De Ridder ou Van Iersel, ainsi que la Subaru Sti de Léonard. Une liste non limitative!

présentation,rallye,wallonie,2014,wrc,s2000,loix,princen,subaru,skoda,fabia,impreza,match,duel,citroen,C4,Xsara,cherain,grooten,stéveny

Retrouvant, comme à ses débuts, un découpage en 3 étapes davantage conforme à la réalité du terrain, le Rallye de Wallonie proposera un total de 21 spéciales (1 le vendredi 25 avril à partir de 20h45 à la Citadelle, 12 le samedi 26 à partir de 9h21 réparties en 3 boucles et 8 le dimanche 27 à partir de 8h49 sur 2 boucles) aux concurrents du championnat de Belgique.

présentation,rallye,wallonie,2014,wrc,s2000,loix,princen,subaru,skoda,fabia,impreza,match,duel,citroen,c4,xsara,cherain,grooten,stéveny

Le parcours, dans son ensemble, est proche de celui de l'an passé. Le vendredi, la show de la Citadelle proposera un tout nouveau tracé sur l'esplanade tandis que, le samedi, la suppression de l'ES de Gesves sera compensée par l'allongement de l'ES de Mohiville qui en profitera pour devenir une show.

présentation,rallye,wallonie,2014,wrc,s2000,loix,princen,subaru,skoda,fabia,impreza,match,duel,citroen,c4,xsara,cherain,grooten,stéveny

11:26 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : présentation, rallye, wallonie, 2014, wrc, s2000, loix, princen, subaru, skoda, fabia, impreza, match, duel, citroen, c4, xsara, cherain, grooten, stéveny | | |

ERC,championnat,europe,rallye,Irlande,circuit,skoda,fabia,S2000,lappi,Esapekka,vainqueur,belge,Gino,Buk,peugeot,208,DG Sport,RACB,final,

Accroché en début d'épreuve par les deux Peugeot 208 T16 R5 du Hollandais Kevin Abbring et de l'Anglais Craig Breen, le Finlandais Esapekka Läppi a pu se contenter de gérer la deuxième journée du Circuit d'Irlande suite au retrait de Breen, trahi, comme son équipier batave, par le radiateur défaillant de la Peugeot visiblement pas encore au point.

ERC,championnat,europe,rallye,Irlande,circuit,skoda,fabia,S2000,lappi,Esapekka,vainqueur,belge,Gino,Buk,peugeot,208,DG Sport,RACB,final,

Du coup, le pilote de la Skoda Fabia S2000 officielle a remporté sa deuxième épreuve de l'ERC en trois départ. Sur un tracé 100% asphalte particulièrement tortueux mais entièrement sec (on a même eu droit à un joli soleil lors de la deuxième étape!), Läppi n'a laissé le soin à personne de mener l'épreuve. A l'arrivée, son équipier chez Skoda, Sepp Wiegand termine à 1'50" du blondinet à la godasse de plomb.

ERC,championnat,europe,rallye,Irlande,circuit,skoda,fabia,S2000,lappi,Esapekka,vainqueur,belge,Gino,Buk,peugeot,208,DG Sport,RACB,final,

«C'était un rallye absolument parfait, confiera Esapekka à l'arrivée. Et je garde notre performance d'hier comme un grand moment de ma carrière face aux deux Peugeot. Ce résultat final est bon pour le championnat." Un championnat où Lappi occupe actuellement la tête du classement provisoire avec 98 points devant Breen (69), Wiegand & Gryazin ex-aequo (48)… La prochaine épreuve de l'ERC se déroulera aux Açores du 15 au 17 mai.

ERC,championnat,europe,rallye,Irlande,circuit,skoda,fabia,S2000,lappi,Esapekka,vainqueur,belge,Gino,Buk,peugeot,208,DG Sport,RACB,final,

Le pilote officiel de Skoda Allemagne a profité d'une légère erreur de Robert Barrable (Ford Fiesta R5) qui doit finalement se contenter de la dernière marche du podium pour seulement 7''5 de retard.

ERC,championnat,europe,rallye,Irlande,circuit,skoda,fabia,S2000,lappi,Esapekka,vainqueur,belge,Gino,Buk,peugeot,208,DG Sport,RACB,final,

Robert Consani signe son meilleur résultat avec la Peugeot 207 S2000 en terminant au pied du podium avec une minute d'avance sur la Fabia S2000 de Neil Simpson.

ERC,championnat,europe,rallye,Irlande,circuit,skoda,fabia,S2000,lappi,Esapekka,vainqueur,belge,Gino,Buk,peugeot,208,DG Sport,RACB,final,

Du côté des Belges, toute notre attention allait au jeune Gino Bux (23 ans), copiloté par Eric Borguet, qui participait à sa quatrième compétition routière depuis ses débuts! Le pilote officiel du RACB s'en est admirablement bien sorti en venant à bout d'une épreuve très spécifique. Malgré une petite erreur, sur un freinage, dans l'ES6 et une plus grosse (un demi tonneau) dans l'ES12 qui lui coûtait 4 minutes et tout espoir de podium, Gino a terminé l'épreuve au 18è rang (sixième et dernier Junior) sur la petite Peugeot 208 GTI R2 de DG Racing.

ERC,championnat,europe,rallye,Irlande,circuit,skoda,fabia,S2000,lappi,Esapekka,vainqueur,belge,Gino,Buk,peugeot,208,DG Sport,RACB,final,

Bien conseillé par Marc Duez, Renaud Jamoul mais surtout Kris Meeke, le pilote officiel Citroën étant venu en voisin (voir photo), le jeune étudiant en architecture a brillamment relevé le défi en attendant le prochain rendez-vous à Ypres du 19 au 21 juin.

ERC,championnat,europe,rallye,Irlande,circuit,skoda,fabia,S2000,lappi,Esapekka,vainqueur,belge,Gino,Buk,peugeot,208,DG Sport,RACB,final,

Bref, Gino aura déjà de bien beaux souvenirs à l'heure de rentrer en Belgique: "Le week-end était super et nous avons énormément appris. Nous gérons pour tenter de toujours ramener la voiture à l'assistance mais il y eu quelques grands moments. Heureusement, j'ai pu compter sur une équipe très professionnelle pour remettre l'auto en état après mon demi-tonneau dans la plus longue spéciale de l'épreuve disputée ce samedi."

ERC,championnat,europe,rallye,Irlande,circuit,skoda,fabia,S2000,lappi,Esapekka,vainqueur,belge,Gino,Buk,peugeot,208,DG Sport,RACB,final,

20:57 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : erc, championnat, europe, rallye, irlande, circuit, skoda, fabia, s2000, lappi, esapekka, vainqueur, belge, gino, buk, peugeot, 208, dg sport, racb, final | | |

autonews,avril,2014,268,mensuel,revue,magazine,auto,rallye,essais,test,industrie,interview,wrc,futur,erc,mexique,neuville,thierry,privé,monaco,acropole,de mevius,genève,salon,golf r,rcz r,peugeot,bmw,435i,van woensel

Auteur d’un premier podium avec la Hyundai i20 WRC au Rallye du Mexique, Thierry Neuville est au centre de toute l’attention d’autonews puisqu’il nous a autorisés à le suivre une journée, en privé, sur les lieux de sa nouvelle vie sous le soleil monégasque. Un moment unique et rare si l’on en juge par l’agenda qui lui a été concocté par sa nouvelle équipe et qu’il nous détaille chaque mois dans sa chronique exclusive.

L’actualité de ce mois passait également par la Grèce, avec la première victoire de Craig Breen et de la Peugeot 208 T16 au Rallye de l’Acropole, rétrogradé en ERC pour des raisons économiques. Et puis autonews revient sur les premières manches des Championnats de France et des Pays-Bas des rallyes sans oublier le Rallye de Hannut enfin remporté par Philippe Stéveny sur la C4 WRC.

Mais votre magazine préféré ne le serait pas sans son habituel stock de rencontres avec, ce mois-ci, les attentes de Ghislain de Mevius pour la saison, les mots parfois durs mais toujours justes de Chris Van Woensel et le retour, dans la bonne humeur, sur la riche carrière de Georges van Oosten. Et puisqu’on parle d’histoire, vous aurez encore droit aux reportages sur le Neige & Glace, sur la partie Classic des Legend Boucles de Spa sans oublier les débuts d’une rétrospective pour les 50 ans du Rallye d’Ypres.

Hugo Van Opstal, notre "Mister Rallycross", vous dit tout sur le nouveau Championnat du Monde de Rallycross 2014 mais aussi sur la première manche houleuse du Championnat de Belgique de la spécialité.

Enfin, au rayon des essais et des nouveautés, suivez Benoît Lays dans les allées du Salon de Genève avant de vous installer dans les baquets de la Peugeot RCZ R et de la VW Golf R qui se sont affrontées dans un face-à-face ensoleillé. Enfin, découvrez nos impressions suite aux essais de l’étonnante Alfa MiTo 0.9 TwinAir, des Kia Soul & Sportage reliftées, de la Toyota Corolla D-4D et surtout de la très séduisante BMW 435i.