Hyundai,i20,coupé,essence,diesel,new,1.4,3 portes,dynamique,futur,wrc,neuville,2015

La voilà enfin, celle qui devrait permettre à Hyundai de franchir un nouveau cap en WRC! Cette i20 Coupé se caractérise par une silhouette plutôt réussie avec des montants A, B et C différents du modèle à cinq portes, leur inclinaison étant renforcée sur la version Coupé. De quoi lui garantir un style plus dynamique avec une séduisante ligne de toit plongeante, située à une hauteur réduite de 25mm par rapport à la version cinq portes. Réinterprétant la ligne de toit flottante, la version Coupé fait appel à un montant C noir et étroit pour souligner davantage encore le design exclusif de sa partie arrière. Les jantes de 17" en alliage lui sont exclusivement réservées et mettent en exergue sa sportivité. L'expression du style unique du Coupé se poursuit avec le coloris extérieur dédié Tangerine Orange qui trouve un écho dans la séduisante ambiance intérieure orange spécifique à l'habitacle de la version Coupé.

Hyundai,i20,coupé,essence,diesel,new,1.4,3 portes,dynamique,futur,wrc,neuville,2015

Cette i20 Coupé bénéficie d'une dotation exclusive qui renforce son style et rehausse le confort intérieur et la qualité perçue. Un toit panoramique étendu inonde l'habitacle de lumière naturelle, soulignant la sensation de bien-être et de décontraction générée par un design intérieur ergonomique orienté vers le conducteur. Bénéficiant d'un design inédit pour sa partie arrière, le Coupé dispose d'une capacité de chargement encore plus généreuse que la version 5 portes avec 10 litres de volume supplémentaires pour atteindre une valeur de 336 litres inégalée dans la catégorie. Grâce aux sièges avant assurant un accès aisé et doté d'une fonction de mémoire, tous les passagers bénéficient d'un confort supérieur. Les faibles niveaux de bruits, vibrations et stridences garantissent aussi la sérénité à ses occupants.

Hyundai,i20,coupé,essence,diesel,new,1.4,3 portes,dynamique,futur,wrc,neuville,2015

Par ailleurs, la Coréenne dispose des mêmes équipements complets de sécurité et de confort que sa cousine à cinq portes. Elle peut aussi être dotée d'équipements tels que le volant chauffant, le système de désembuage automatique du pare-brise ou le Lane Departure Warning System (LDWS), tout en préservant les espaces aux jambes, à la tête et aux épaules généreux de la 5 portes.

Hyundai,i20,coupé,essence,diesel,new,1.4,3 portes,dynamique,futur,wrc,neuville,2015

Ce joli coupé bénéficie d'une gamme de motorisations parfaitement adaptée et optimisée pour un usage au quotidien. Les moteurs à essence proposés sont le très populaire 1.25 de 84ch ainsi que le nouveau 1.4 de 100ch. La gamme est complétée par deux moteurs diesel, un 1.1 de 75ch et un 1.4 de 90ch. Garantissant un choix plus vaste pour un usage optimal au quotidien, chacune de ces motorisations répond aux normes d'émissions Euro6. Ces moteurs sont associés à des transmissions manuelles à cinq ou six rapports, le 1.4 essence étant aussi disponible avec une transmission automatique à 4 rapports. Un système Start/Stop automatisé (ISG) est également disponible pour une efficience renforcée.

Hyundai,i20,coupé,essence,diesel,new,1.4,3 portes,dynamique,futur,wrc,neuville,2015

La gamme de motorisations sera encore complétée en 2015 par un nouveau moteur 1.0 trois cylindres à essence suralimenté. Ce nouveau moteur 1.0 T-GDi est le premier d'une nouvelle génération de petits moteurs à essence turbocompressés, garantissant des performances, un agrément et une efficience en hausse. Le moteur 1.0 T-GDi est décliné en deux puissances. La version standard de 100ch garantit une sobriété maximale alors que la version de 120ch a été développée pour offrir en priorité un agrément renforcé. “Ces nouveaux moteurs turbo bénéficient de divers aménagements et nouvelles technologies comme l'injection directe et un turbocompresseur compact à simple étage,” explique Jürgen Grimm, Head of Powertrain au sein du European Technical Center de Hyundai à Rüsselsheim.

Hyundai,i20,coupé,essence,diesel,new,1.4,3 portes,dynamique,futur,wrc,neuville,2015

15:46 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : hyundai, i20, coupé, essence, diesel, new, 1.4, 3 portes, dynamique, futur, wrc, neuville, 2015 | | |

beaux livres,librairie,books,shopping,Noël,cadeaux,auto,sport,industry

Eternel outil de référence pour les passionnés de la chose automobile dans sa globalité, la soixante-deuxième édition de l’Année Automobile vous invite à revivre les événements industriels, sportifs et culturels qui ont marqué l’automobile mondiale en 2014.

Au cours de l’année, l’industrie automobile commence doucement à reprendre vigueur. Parmi les nouveautés, la voiture électrique reste anecdotique, tandis que le moteur thermique poursuit sa progression. Du côté des concept cars, les constructeurs préfèrent désormais les projets réalistes qui annoncent des modèles de série.

Le sport automobile a, quant à lui, été marqué par les modifications technologiques imposées à la F1: adoption d’un V6 et restriction de carburant. La révolution écologique est en marche, ce qui ne pouvait que changer la hiérarchie entre les équipes et sacrer Mercedes AMG au championnat des constructeurs 2014. L’Endurance a aussi été chamboulée par la création du Blancpain GT Series et une nouvelle victoire de Audi aux 24 Heures du Mans. Quant aux rallyes, la suprématie de Sébastien Ogier sur Volkswagen n’est pas sans rappeler celle de son ancien leader chez Citroën. Cette année, l’automobile était également à l’honneur de plusieurs expositions: les futuristes au Guggenheim ou encore Dream cars à Atlanta. Preuve en est que le secteur automobile soulève des questionnements au sein du monde des arts. Le milieu de la collection a une fois de plus fait tourner les têtes avec la vente d’une Ferrari 250 GTO, adjugée à près de 29 millions d’euros.

Faisant appel aux meilleurs spécialistes internationaux, avec des contributeurs venus d’Inde, de Russie, de Grande-Bretagne et d’ailleurs, L’Année Automobile reste définitivement tournée vers l’international.

18:15 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit, Histoire, Industrie, Littérature, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : beaux livres, librairie, books, shopping, noël, cadeaux, auto, sport, industry | | |

spa,rally,new,nouveau,saison,2015,épreuves,routières,hitsoire,comeback,dg sport,jupsin,christian,mars

De toutes les villes belges, Spa peut se prévaloir de la plus forte et la plus ancienne tradition automobile. Selon les historiens spécialisés, la première course organisée dans notre pays s’est en effet déroulée dans la ville d’eaux, le 12 juillet… 1896 très exactement; disputée sur 12 km, elle a vu deux concurrents français – Roussel et Laumaille – terminer ex-aequo. Plus tard, le nom de Spa est revenu régulièrement en haut de l’affiche, via le circuit mondialement connu installé à quelques kilomètres de là mais grâce aussi à de nombreuses épreuves routières.

spa,rally,new,nouveau,saison,2015,épreuves,routières,hitsoire,comeback,dg sport,jupsin,christian,mars

Depuis une dizaine d’années pourtant, le championnat de Belgique des rallyes ne faisait plus étape dans cette région au si riche passé. Dès les 13 et 14 mars prochains, le mouvement sera relancé avec la première édition du Spa Rally. Soucieuses de renouer avec la tradition et d’accueillir à nouveau les passionnés, si nombreux aux quatre coins du pays, les autorités spadoises ont trouvé avec DG Sport l’interlocuteur idéal pour mettre sur pied cette épreuve qui fera la part aussi belle aux voitures dernier cri qu’à leurs aînées des catégories historiques.

spa,rally,new,nouveau,saison,2015,épreuves,routières,hitsoire,comeback,dg sport,jupsin,christian,mars

Spécialisée dans l’organisation d’événements sur deux et quatre roues, la société theutoise DG Sport dirigée par Christian Jupsin compte à son tableau de chasse des rendez-vous aussi réussis que les Bikers Classic, SpaItalia, le Tour de Belgique, etc. Elle se lance un nouveau défi avec ce Spa Rally, promu d’emblée dans la compétition nationale dont il constituera le deuxième round après le Haspengouw (22 février): «Un créneau était disponible dans le calendrier des manifestations organisées à Spa et dans les environs», explique Christian Jupsin. «Avec l’équipe de DG Sport, nous voulions diversifier encore plus nos activités. Nous avons donc présenté le projet à la Ville de Spa qui s’est montrée enthousiaste. Le RACB et le promoteur ayant donné leur accord à l’intégration de notre rallye au championnat de Belgique, nous avons foncé ! Cela dit, nous mesurons pleinement l’ampleur de la tâche, d’autant que les délais sont courts. Mais le challenge n’en est que plus excitant!»

spa,rally,new,nouveau,saison,2015,épreuves,routières,hitsoire,comeback,dg sport,jupsin,christian,mars

Chargé d’orchestrer la partie sportive du Spa Rally, Robert Vandevorst travaille d’arrache-pied depuis de nombreuses semaines à  l’élaboration du parcours et du timing. S’il a déjà ficelé son road-book,  il se garde bien – évidemment – de le dévoiler… Toutefois, le directeur de l’épreuve accepte de lever un coin du voile sur le canevas qu’il a adopté : «N’en déplaise aux superstitieux, c’est bien le vendredi 13 mars que le départ sera donné. Les concurrents quitteront Spa à partir de 16h00 pour une boucle de trois spéciales à disputer deux fois, le retour au parc étant prévu peu avant 23h00. Le menu sera évidemment plus corsé le lendemain avec, dès 08h00, une boucle de cinq autres tronçons chronométrés qui sera parcourue à deux reprises… avant un petit dessert, un troisième passage dans trois de ces chronos. L’arrivée est prévue à 21h00 au terme de dix-neuf sprints représentant plus de 200 km chronométrés.»

spa,rally,new,nouveau,saison,2015,épreuves,routières,hitsoire,comeback,dg sport,jupsin,christian,mars

On le sait, la compétition nationale 2015 s’annonce sous des auspices très favorables puisque plusieurs importateurs s’impliqueront dans la catégorie-reine qui regroupe les voitures R5 et Super 2000. Tenant du titre, Freddy Loix n’étrennera la nouvelle Skoda Fabia R5 qu’en cours de saison et il disputera les premiers rounds avec la Fabia Super 2000; c’est donc au volant de cette dernière qu’il se présentera à Spa. Inutile de chercher plus loin l’homme à battre : «Fast Freddy» connaît sa monture sur le bout des doigts et son expérience lui permettra d’être directement performant dans les spéciales inédites qui seront proposées aux concurrents du Spa Rally.

spa,rally,new,nouveau,saison,2015,épreuves,routières,hitsoire,comeback,dg sport,jupsin,christian,mars

La  concurrence sera – notamment – emmenée par Cédric Cherain, passé de la Ford Fiesta R5 à la Citroën DS3 R5, mais bien d’autres cadors sont attendus sur des engins dernier cri, Peugeot, Ford ou Citroën. Ajoutez-y les traditionnelles WRC, R4, Groupe N ainsi que les nombreuses tractions – Renault Clio, Peugeot 208, Ford Fiesta, des classes R2 et R3, etc – et ces GT dont la cote ne cesse de grimper chez les passionnés : le spectacle s’annonce superbe à l’occasion du Spa Rally 2015 qui constituera un véritable trait d’union entre le passé et le présent.

spa,rally,new,nouveau,saison,2015,épreuves,routières,hitsoire,comeback,dg sport,jupsin,christian,mars

En effet, les voitures historiques (BHC + VHRS) joueront un rôle très en vue sur ces spéciales où elles ont écrit naguère des pages marquantes de l’histoire du rallye belge. Les longs travers des Ford Escort RS, Porsche 911, Opel Kadett GT/E et autres Lancia Beta restent dans toutes les mémoires, comme la « bande-son » des moteurs poussés dans la zone rouge et les craquements des boîtes à crabots. Décidé à offrir à nouveau ces moments magiques au public massé le long des routes spadoises, DG Sport multiplie d’ailleurs les contacts avec plusieurs spécialistes étrangers susceptibles de venir donner la réplique aux ténors belges de la catégorie.

spa,rally,new,nouveau,saison,2015,épreuves,routières,hitsoire,comeback,dg sport,jupsin,christian,mars

16:00 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Histoire, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : spa, rally, new, nouveau, saison, 2015, épreuves, routières, hitsoire, comeback, dg sport, jupsin, christian, mars | | |

new,R5,Skoda,Fabia,nouvelle,championnat,belgique,rallye,BRC,ERC,Loix,Freddy,BMA,importateur,1.6,turbo

C'est au Motorshow d'Essen (29/11-07/12) que Skoda Motorsport dévoilera sa nouvelle Fabia R5. Logiquement basée sur la toute dernière Fabia, ce modèle va permettre à Skoda de poursuivre son implication en Championnat d'Europe des Rallyes (ERC) dans la catégorie R5 en laissant le soin à Volkswagen d’occuper tout le terrain en WRC!

new,R5,Skoda,Fabia,nouvelle,championnat,belgique,rallye,BRC,ERC,Loix,Freddy,BMA,importateur,1.6,turbo

Comme l'exige la réglementation, elle devra peser au moins 1230 kg, disposer de quatre roues motrices et d’un 1.6 turbo accouplé à une boîte séquentielle à 5 rapports. Voilà une bien belle arme dont espère disposer Freddy Loix pour venir titiller, en Championnat de Belgique, la Peugeot 208 T16 de DG Sport, les Citroën DS3 R5 de Cherain et de Verschueren et la Ford Fiesta R5 de J-Motorsport.

new,R5,Skoda,Fabia,nouvelle,championnat,belgique,rallye,BRC,ERC,Loix,Freddy,BMA,importateur,1.6,turbo

09:25 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : new, r5, skoda, fabia, nouvelle, championnat, belgique, rallye, brc, erc, loix, freddy, bma, importateur, 1.6, turbo | | |

autonews,décembre,2014,275,mensuel,revue,magazine,auto,rallye,essais,paris,mondial,industrie,interview,wrc,erc,france,brc,condroz,princen,ogier,wales,espagne,WRC,renault,megane,RS,trophy,infiniti,Q50S,hybride

Si ce nouveau numéro d’autonews revient abondamment sur les dernières épreuves routières du WRC et du BRC, il est déjà largement tourné vers 2015. Ainsi, nous vous livrons nos analyses du Rallye d’Espagne et du Wales Rally qui clôturaient une saison marquée par la mainmise de Volkswagen, auteur d’un triplé au classement des pilotes, chose qui n’était plus arrivée depuis l’époque Lancia à la fin des années 80. En ERC, le Valais et la Corse ont vu Esapekka Lappi sacré Champion d’Europe alors que Sarrazin renouait avec la victoire en rallye sur l’île de Beauté. Et puis en Belgique, le Rallye du Condroz marquait la fin d’une époque, celle des WRC, et l’arrivée de plus en plus précise des R5 moins coûteuses mais plus pointues.

Juste avant l’épreuve hutoise, Freddy Loix nous a invités à découvrir, en exclusivité, son travail de pilote d’essai pour Michelin. Hugo Van Opstal a pu suivre une séance en sa compagnie alors que le Limbourgeois testait de nouveaux pneus terre en vue de 2015. A propos de l’an prochain... nous avons longuement parlé du futur avec Pieter Tsjoen, qui se verrait bien au volant d’une Peugeot 208 T16 R5, avant d’aller à la rencontre d’André Leyh qui va vivre sa première saison complète en 2015 aux côtés de Cédric Cherain. L’occasion pour Stéphane Halleux de revenir sur sa déjà longue carrière de copilote. Enfin, c’est à bord d’un vénérable ancêtre que notre Directeur de la Publication s’est entretenu avec le jeune Laurens Vanthoor, revenant en sa compagnie sur ses exploits avant d’aborder son futur et ses rêves. Sans oublier nos habituelles rubriques consacrées aux épreuves ASAF, au circuit ou encore à l’Historique.

Au rayon de l’industrie, nous revenons sur les plus beaux concepts du Salon de Paris tandis que nos essayeurs vous proposent leurs impressions après avoir goûté à la Cadillac ATS Coupé, à la Mercedes Classe B remodelée, à la nouvelle Skoda Fabia et surtout à la très efficace Renault Mégane RS Trophy et à la non moins surprenante Infiniti Q50S Hybrid.

autonews,décembre,2014,275,mensuel,revue,magazine,auto,rallye,essais,paris,mondial,industrie,interview,wrc,erc,france,brc,condroz,princen,ogier,wales,espagne,WRC,renault,megane,RS,trophy,infiniti,Q50S,hybride