Rallye,Europe,Championnat,2015,ERC,circuit,Irlande,Breen,Peugeot,208,T16,R5,victoire,championnat,tête,Fiesta,Kajetanowicz

C'est à un superbe duel à la seconde que nous avons assisté lors de cette troisième manche du championnat d'Europe des rallyes 2015. En fait, ce sont deux Irlandais qui nous ont tenu en haleine sur les petites routes joliment ondoyantes  d'Irlande puisque Craig Breen s'est battu à coups de secondes avec Robert Barrable. Au volant de sa Peugeot 208 T16, Craig a réalisé un rêve d’enfant en remportant le Circuit of Ireland Rally: «Cette épreuve compte beaucoup pour moi et j’avais envie de la remporter depuis plus de 20 ans. C’est chose faite aujourd’hui», expliquait l’Irlandais après l’arrivée.

Rallye,Europe,Championnat,2015,ERC,circuit,Irlande,Breen,Peugeot,208,T16,R5,victoire,championnat,tête,Fiesta,Kajetanowicz

Pour réaliser son rêve, Craig Breen a dû batailler avec son compatriote Robert Barrable (Ford Fiesta R5) jusqu’à la sortie de route de ce dernier à deux spéciales du but. Depuis le départ, jamais l’écart entre les deux pilotes irlandais n’avait excédé 12 secondes et à l’issue de la première étape, Breen comptait 1"5 d’avance. L’écart était de 1"1 au départ de l’ES16, la plus longue spéciale du rallye (26,02 km), où la Ford Fiesta blanche a terminé sa course contre un talus. Avec près de 20 secondes d’avance sur Kajetanowicz, Breen n’avait alors plus qu’à contrôler pour rentrer en vainqueur à Belfast.

Rallye,Europe,Championnat,2015,ERC,circuit,Irlande,Breen,Peugeot,208,T16,R5,victoire,championnat,tête,Fiesta,Kajetanowicz

Mais le pilote de la Peugeot Rally Academy a effectué un tête-à-queue dans l’ES17 et le Polonais est revenu à 5 secondes au départ de l’ultime spéciale! L’Irlandais s’est finalement imposé avec 6.4 secondes d’avance, succédant ainsi à Paddy Hopkirk, Jimmy McRae, Colin McRae et à son idole Franck Meagher, au palmarès de ce rallye, une des plus anciennes épreuves routières européennes.

Rallye,Europe,Championnat,2015,ERC,circuit,Irlande,Breen,Peugeot,208,T16,R5,victoire,championnat,tête,Fiesta,Kajetanowicz

Craig Breen prend la tête du championnat ERC avec 3 points d’avance sur Kajetanowicz, deuxième à Belfast alors qu’il découvrait ce rallye si particulier avec ses spéciales asphalte étroites et très rapides, rendues piégeuses par des conditions météo instables. Le Polonais devance deux autres pilotes Irlandais, les frères Moffett, Josh (3e, Ford Fiesta RRC) et Sam (4e, Ford Fiesta RRC). Pour ses débuts européens au sein de la Peugeot Rally Academy, Charles Martin (Peugeot/Michelin) complète le top 5.

Rallye,Europe,Championnat,2015,ERC,circuit,Irlande,Breen,Peugeot,208,T16,R5,victoire,championnat,tête,Fiesta,Kajetanowicz

En Junior, le Suédois Emil Bergkvist (Opel/Michelin) a remporté sa seconde victoire consécutive en ERC. Il s’est imposé avec 15.2 secondes d’avance sur l’Allemand Majiran Gribel, lui aussi sur une Opel Adam R2. Chris Ingram complète le podium au volant de sa Peugeot 208 R2. Le Britannique Jon Armstrong avait bouclé la première étape en tête avant de recevoir une pénalité de 5 minutes. Il fut néanmoins récompensé du Colin McRae Flat Out Trophy remis par Hollie, la fille du regretté pilote écossais. Pas de chance pour notre compatriote Gino Büx qui n'a pas vraiment brillé pour sa deuxième participation à l'épreuve. Auteur d'une touchette le premier jour (biellette de direction cassée) l'obligeant à repartir en Rally2 le samedi. Las, une mauvaise réception sur un jump envoyait sa Peugeot 208 R2 dans un muret...

Rallye,Europe,Championnat,2015,ERC,circuit,Irlande,Breen,Peugeot,208,T16,R5,victoire,championnat,tête,Fiesta,Kajetanowicz

19:53 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallye, europe, championnat, 2015, erc, circuit, irlande, breen, peugeot, 208, t16, r5, victoire, tête, fiesta, kajetanowicz | | |

Rallye,belge,championnat,BRC,Inter,D1,RACB,règlement,reconnaissances,pointage,interruption,temps forfaitaire,nouveau,new

C’est dès aujourd’hui, premier avril, que le nouveau règlement du Championnat de Belgique des Rallyes, voté à l’unanimité par les membres du bureau rallye du RACB entre en vigueur.

25.4 Déroulement des reconnaissances

25.4.1 Horaire

Dorénavant, il sera possible aux équipages de reconnaître, à toute heure du jour et de la nuit durant les 30 jours précédents l’épreuve. Seuls les pilotes surpris en reconnaissance après le départ du shakedown seront lourdement sanctionnés.

25.4.2 Nombre de passages

Durant cette période de trente jours, chaque équipage peut passer autant de fois qu’il le souhaite jusqu’à ce qu’il se sente parfaitement en sécurité. Cela permettra également aux généreux sponsors, qui veulent à tout prix devenir copilote, d’être équipier sans mettre en péril le résultat de leur pilote.

25.4.3 Les riverains à la maison

Durant ces 30 jours, les riverains seront reclus chez eux pour ne pas contrarier les reconnaissances des concurrents. Des navettes seront organisées, toutes les semaines, pour que ces habitants puissent se ravitailler en grandes surfaces ou visiter de la famille. En cas d’urgence, un hélicoptère pourra venir les prendre au seuil de leur habitation mais la totalité des frais engendrés seront à leur charge!

Rallye,belge,championnat,BRC,Inter,D1,RACB,règlement,reconnaissances,pointage,interruption,temps forfaitaire,nouveau,new

33.2 Procédure de pointage

33.2.1 Les zones de contrôle seront purement formelles. Le commissaire en place, qui aura droit à une entrée gratuite sur le rallye, sera uniquement présent pour faire un petit signe amical aux équipages. Il ne sera plus obligé d’utiliser le carnet de contrôle. Ce dernier sera uniquement rempli de jolis dessins du copilote et en fin d’épreuve, les plus beaux coloriages seront récompensés.

Rallye,belge,championnat,BRC,Inter,D1,RACB,règlement,reconnaissances,pointage,interruption,temps forfaitaire,nouveau,new

39. Interruption d’une épreuve spéciale

Lorsqu’une épreuve spéciale est interrompue suite à un accident, le premier pilote arrivé sur les lieux se voit dans l’obligation de pousser le véhicule incriminé pour faire place nette aux concurrents suivants. Pour cela, chaque voiture de rallye sera désormais homologuées si, et seulement si, un pare-buffle est monté devant la calandre. Ainsi, les autres concurrents pourront poursuivre leur course sans se voir allouer un temps qu’ils ne considèrent jamais comme étant équitable et qui les obligent parfois à se retirer de la course en signe de mécontentement.

Rallye,belge,championnat,BRC,Inter,D1,RACB,règlement,reconnaissances,pointage,interruption,temps forfaitaire,nouveau,new

00:00 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : rallye, belge, championnat, brc, inter, d1, racb, règlement, reconnaissances, pointage, interruption, temps forfaitaire, nouveau, new | | |

autonews,avril,2015,279,mensuel,revue,librairie,vente,magazine,auto,rallye,essais,industrie,interview,wrc,erc,brc,toyota,retour,aston martin,cherain,verschueren,asaf,

Cette fois, la saison du BRC est bel et bien lancée et autonews vous dit tout sur les deux premières manches qui ont vu la victoire de Kris Princen au Rally Haspengouw et de Freddy Loix au Spa Rally. Ce dernier a été marqué par de nombreuses frustrations et de cela aussi nous parlons dans ce numéro. Et puis comme toujours, nous laissons également la parole à ceux qui nous font rêver en bord de spéciales ou sur les manches du Championnat du Monde. Ainsi, le jeune Gino Büx revient sur son début de saison, malchanceux en ERC puis plutôt brillant à Spa tandis que Kevin Abbring nous parle de ses choix difficiles mais qu’il espère justes.

Et puis deux autres personnalités de notre sport favori ont été soumises à nos questions, en l’occurrence Stéphane Prévot, qui se lance à nouveau dans le grand bain du WRC en compagnie du jeune prodige français Stéphane Lefebvre tandis que Benoît Allart nous explique comment le pistard qu’il était est devenu un fervent adepte des épreuves routières.

Le Rallye du Mexique vous est conté en long, en large et surtout en travers par notre spécialiste Vincent Marique qui revient également sur la troisième victoire de François Duval aux Legend Boucles. Sans oublier le volet ASAF avec le Rallye de Hannut et les Boucles Claviéroises tandis que le Challenge Bruno Thiry repart pour une nouvelle saison.

Au rayon des essais, le Rédacteur en Chef s’est fait plaisir au volant de la Porsche Cayman GTS mais il n’est pas du genre à garder tout pour lui alors il a partagé son expérience dans un bel article. Le Subaru Forester 2.0 D-CVT et les nouveaux pneus été de Nokian font également l’objet de compte-rendu.

Enfin, notre envoyé spécial Benoît Lays est revenu du Salon de Genève avec des photos par centaines et des nouveautés à ne plus savoir qu’en faire. Il en a sélectionnées quelques-unes et fait rentrer le tout dans quatre pages. Un exploit!

Nul doute que ce numéro printanier aura tout pout vous plaire...

autonews,avril,2015,279,mensuel,revue,librairie,vente,magazine,auto,rallye,essais,industrie,interview,wrc,erc,brc,toyota,retour,aston martin,cherain,verschueren,asaf,

Spa,Rally,BRC,Championnat,Belgique,Rallyes,Loix,Skoda,Fabia,S2000,Cédric,Cherain,DS3,R5,Kris,Princen,Peugeot,208,T16

Certes, certains se sont empressés de pointer les nombreux temps forfaitaires inappropriés ou les pénalités attribuées aux pilotes durant cette épreuve inédite en Championnat de Belgique. Notamment, celles ayant été imposées à des concurrents surpris en reconnaissances illicites vendredi matin. Sur ce point, nous tenons à 100% avec l'organisation et nous espérons que cette sanction dissuadera les habitués de cette spécialité typiquement belge qui gangrène notre sport depuis si longtemps. Que dire également des exclusions de Van Parijs et Verschueren le samedi en fin de journée suite à des CP manquants? Pourtant, nous préférons retenir un premier exercice largement réussi pour DG Sport qui nous a permis de retrouver des hauts lieux de l'épreuve. Attention toutefois à ne pas trop fréquenter des routes habituellement visitées par d'autres épreuves et qui pourraient, là aussi, desservir la discipline auprès du grand public.

Spa,Rally,BRC,Championnat,Belgique,Rallyes,Loix,Skoda,Fabia,S2000,Cédric,Cherain,DS3,R5,Kris,Princen,Peugeot,208,T16

Du côté sportif, le suspense s'est éteint avec les soucis de transmission que Kris Princen rencontrait vendredi soir, alors qu'il luttait au corps à corps avec Freddy Loix qui le devançait alors d'un peu plus de cinq secondes. Les ennuis rencontrés par sa Peugeot 208 T16 R5 préparée chez DG Sport l'obligeaient à concéder 1'40" samedi matin suite à la réparation. Du coup, Freddy Loix ouvrait le palmarès du Spa Rally en s’imposant au terme d’une chevauchée solitaire. Le pilote de la Skoda Fabia S2000 a ainsi effacé de la plus belle manière sa déconvenue au Rally van Haspengouw et il se replace dans une course au titre 2015 plus ouverte que jamais.

Spa,Rally,BRC,Championnat,Belgique,Rallyes,Loix,Skoda,Fabia,S2000,Cédric,Cherain,DS3,R5,Kris,Princen,Peugeot,208,T16

Derrière le champion en titre, Cédric Cherain (DS3 R5) a livré une course brillante après avoir connu une entrée en matière délicate (une quarantaine de secondes perdues dans deux erreurs en début de course). Le Liégeois a résisté jusqu’au bout au retour de Kris Princen. Leader du championnat, le rallyman trudonnaire a jeté toutes ses forces dans la bataille pour remonter jusqu’à cette troisième place qui lui permet de conserver son maillot jaune. Il aura assuré à lui seul le spectacle et reste à nos yeux le favori du championnat. Nous n'oublierons pas de sitôt son passage dans un "S" en terre, dans les bois de Sparmont, ou encore une utilisation maximale de la route et ses abords dans Winanplanche où il changeait, de manière assurée, un talus en banking naturel.

Spa,Rally,BRC,Championnat,Belgique,Rallyes,Loix,Skoda,Fabia,S2000,Cédric,Cherain,DS3,R5,Kris,Princen,Peugeot,208,T16

Spa,Rally,BRC,Championnat,Belgique,Rallyes,Loix,Skoda,Fabia,S2000,Cédric,Cherain,DS3,R5,Kris,Princen,Peugeot,208,T16

Derrière cet autoritaire trio, le Néerlandais Michiel Becx (Ford Fiesta R5) est sorti à son avantage d’une terrible course par élimination qui a vu de nombreux candidats aux honneurs quitter la scène: Bernd Casier (Ford Fiesta R5-bras de direction), Bertrand Grooten (DS3 R5-suspension cassée), Vincent Verschueren (DS3 R5) et Tim Van Parijs (Porsche 997) mis hors-course pour absence de pointage à un CH, Chris Van Woensel (Mitsubishi WRC05-raisons personnelles), Benoît Allart (Skoda Fabia WRC-bras de suspension), David Bonjean (Subaru Impreza WRC-amortisseur), Patrick Snijers (Porsche 997-boîte), Stephan Hermann (Fiat Punto-raisons personnelles) et Francis Lejeune (Porsche 997-sortie) ont été rejetés sur la touche, permettant à plusieurs outsiders de se hisser aux avant-postes au volant de voitures a priori moins performantes.

Spa,Rally,BRC,Championnat,Belgique,Rallyes,Loix,Skoda,Fabia,S2000,Cédric,Cherain,DS3,R5,Kris,Princen,Peugeot,208,T16

Sociétaire du RACB National Team, Gino Bux s’est offert un top 5 sur sa Peugeot 208 R2, triomphant du même coup chez les Juniors au terme d’une chevauchée juste marquée par quelques corrections de chronos, conséquences des multiples incidents ayant émaillé ce premier Spa Rally. Parmi ces moments chauds, on retient la sortie de route de la 208 R2 de Stijn Pacolet et Bart Sagaert dans le premier passage à Barisart où, grâce à l’efficacité des services de sécurité et des pompiers spadois, la caravane a pu repasser lors des deux boucles suivantes. Quant au jeune équipage, il s’en tire sans trop de mal, le pilote souffrant d’une fracture du poignet tandis que son équipier est touché au tibia et au péroné.

Spa,Rally,BRC,Championnat,Belgique,Rallyes,Loix,Skoda,Fabia,S2000,Cédric,Cherain,DS3,R5,Kris,Princen,Peugeot,208,T16

Une bataille à coups de dixièmes de seconde a opposé trois pilotes groupés du 6e au 8e rang: pour 9/10es de seconde, Cédric De Cecco (Peugeot 208 R2) a gardé l’avantage sur Guillaume Dilley (DS3 R3 Max) tandis que Michael Albert (Mitsubishi Evo9), longtemps pointé dans le top 5, échouait 7’’9 plus loin.

Spa,Rally,BRC,Championnat,Belgique,Rallyes,Loix,Skoda,Fabia,S2000,Cédric,Cherain,DS3,R5,Kris,Princen,Peugeot,208,T16

Le top 10 était complété par Armand Fumal (DS3 R5) auteur d’une de ses meilleures prestations en championnat de Belgique, et Adrian Fernemont (Ford Fiesta R2) auteur d’une fin de course en boulet de canon et qui nous a également épatés par de solides passages et une belle maîtrise de sa petite traction.

Spa,Rally,BRC,Championnat,Belgique,Rallyes,Loix,Skoda,Fabia,S2000,Cédric,Cherain,DS3,R5,Kris,Princen,Peugeot,208,T16

Au tableau d’honneur figurent encore Polle Geusens (Peugeot 208 R2) dont la performance est récompensée par le BRC Junior Award, Jochen Claerhout (Porsche 997) seul rescapé de la catégorie GT et Andy Dewaleff (Renault Twingo R1) qui réalise une excellente opération au championnat. (Photos: site BRC)

Spa,Rally,BRC,Championnat,Belgique,Rallyes,Loix,Skoda,Fabia,S2000,Cédric,Cherain,DS3,R5,Kris,Princen,Peugeot,208,T16

16:43 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : spa, rally, brc, championnat, belgique, rallyes, loix, skoda, fabia, s2000, cédric, cherain, ds3, r5, kris, princen, peugeot, 208, t16 | | |

Rallye,Spa,Belgique,BRC,Championnat,manche,deuxième,second,round,nouvelle,épreuve,inédite,Loix,Princen,Cherain,Tsjoen?verschueren,Grooten,Snijers,Van Woensel,Peugeot,Skoda,Citroën,DS,R5,WRC,Porsche,Mitsubishi

Les candidats au titre de champion de Belgique ont coché de longue date le rendez-vous spadois dans leur agenda. Pour Freddy Loix, l’épreuve organisée par DG Sport revêt une double importance: non seulement le champion sortant brûle d’en inaugurer le palmarès mais il doit surtout faire oublier au plus vite son malheureux abandon au Rallye de Hesbaye. Pas besoin d’un petit dessin pour expliquer que la Skoda Fabia Super 2000 va voler très bas sur les routes spadoises.

Rallye,Spa,Belgique,BRC,Championnat,manche,deuxième,second,round,nouvelle,épreuve,inédite,Loix,Princen,Cherain,Tsjoen?verschueren,Grooten,Snijers,Van Woensel,Peugeot,Skoda,Citroën,DS,R5,WRC,Porsche,Mitsubishi

Tous ses rivaux engagés au volant de modèles R5 sont fermement décidés à mettre la pression sur Fast Freddy et à lui mener la vie très dure. On pense en priorité à Kris Princen dont on a vu en Hesbaye qu‘il a très vite assimilé le mode d’emploi de la Peugeot 208T16 R5.

Rallye,Spa,Belgique,BRC,Championnat,manche,deuxième,second,round,nouvelle,épreuve,inédite,Loix,Princen,Cherain,Tsjoen?verschueren,Grooten,Snijers,Van Woensel,Peugeot,Skoda,Citroën,DS,R5,WRC,Porsche,Mitsubishi

On songe aussi au quatuor de choc défendant les couleurs du Double Chevron au volant de DS3 très affûtées; pas de doute, entre Cédric Cherain, Pieter Tsjoen, Vincent Verschueren et Bertrand Grooten, l’explication s’annonce explosive!

Rallye,Spa,Belgique,BRC,Championnat,manche,deuxième,second,round,nouvelle,épreuve,inédite,Loix,Princen,Cherain,Tsjoen?verschueren,Grooten,Snijers,Van Woensel,Peugeot,Skoda,Citroën,DS,R5,WRC,Porsche,Mitsubishi

A l’heure du pronostic, il apparaît risqué de négliger les deux pilotes s’alignant sur Ford Fiesta R5, le Néerlandais Michiel Becx convaincant lors de l’ouverture de la saison, et Bernd Casier de retour aux affaires avec la ferme intention de briller!

Rallye,Spa,Belgique,BRC,Championnat,manche,deuxième,second,round,nouvelle,épreuve,inédite,Loix,Princen,Cherain,Tsjoen?verschueren,Grooten,Snijers,Van Woensel,Peugeot,Skoda,Citroën,DS,R5,WRC,Porsche,Mitsubishi

Pour contrer ces huit pilotes, on compte sur les fidèles de la classe RC1 (WRC), Benoît Allart (Skoda Fabia) lui aussi en verve à Landen, Chris Van Woensel (Mitsubishi WRC05) qui espère que la guigne l’abandonnera, et David Bonjean présent avec une Subaru Impreza WRC12B toujours redoutable sur les spéciales belges.

Rallye,Spa,Belgique,BRC,Championnat,manche,deuxième,second,round,nouvelle,épreuve,inédite,Loix,Princen,Cherain,Tsjoen?verschueren,Grooten,Snijers,Van Woensel,Peugeot,Skoda,Citroën,DS,R5,WRC,Porsche,Mitsubishi

Des spéciales où les pilotes de GT trouvent un terrain idéal pour exploiter la puissance de leur monture. Souvent victorieux dans la région spadoise, Patrick Snijers ne sera plus seul à porter les couleurs Porsche puisqu’il sera rejoint par Tim Van Parijs, Jochen Claerhout et le régional Francis Lejeune, eux aussi au volant de 997 très affûtées.

Rallye,Spa,Belgique,BRC,Championnat,manche,deuxième,second,round,nouvelle,épreuve,inédite,Loix,Princen,Cherain,Tsjoen?verschueren,Grooten,Snijers,Van Woensel,Peugeot,Skoda,Citroën,DS,R5,WRC,Porsche,Mitsubishi

Si les Porschistes espèrent des conditions clémentes, d’autres misent sur une météo difficile. Qu’elles répondent aux anciennes normes du Gr.N ou Gr.A, les Mitsubishi – Evo 8, 9 ou 10 – et Subaru Impreza restent très compétitives dès que l’adhérence diminue; c’est d’autant plus vrai quand elles sont confiées aux mains expertes de Xavier Bouche (Evo10), Arnaud Dedouaire, Anthony Martin, Philip Barbier, Michael Albert (Evo9) et autres Fred Bouvy (Impreza STi).

Rallye,Spa,Belgique,BRC,Championnat,manche,deuxième,second,round,nouvelle,épreuve,inédite,Loix,Princen,Cherain,Tsjoen?verschueren,Grooten,Snijers,Van Woensel,Peugeot,Skoda,Citroën,DS,R5,WRC,Porsche,Mitsubishi

Enfin, ce premier Spa Rally accueille l’habituelle cohorte de tractions avant confiées à une brochette de « furieux » parfaitement capables de se hisser à un rang enviable de la hiérarchie absolue. Dans le désordre, on citera Guillaume Dilley, Armand Fumal (DS3 R3 Maxi), Stephan Hermann (Fiat Punto), Didier Bosseloir (Honda Civic R), Adrian Fernémont, Amaury Molle, Lionel Delbouille (Ford Fiesta R2), ainsi que les ténors du Peugeot 208 Rally Trophy – Cédric De Cecco, Stijn Pacolet, Polle Geusens, Steven Dolfen – qui s’affronteront pour la première fois cette année  et trouveront en Gino Bux, le sociétaire du RACB National Team, une référence idéale. (Photos: www.BRC.be)

Rallye,Spa,Belgique,BRC,Championnat,manche,deuxième,second,round,nouvelle,épreuve,inédite,Loix,Princen,Cherain,Tsjoen?verschueren,Grooten,Snijers,Van Woensel,Peugeot,Skoda,Citroën,DS,R5,WRC,Porsche,Mitsubishi