Bentley,Bentayga,SUV,top,premium,W12,new,nouveau,4x4,luxe,600 ch,900 Nm,3 tonnes,poids,motorisation,anglais,crewe,royal,reine,fournisseur,officiel,salon,francfort

Vous n'êtes pas sans l'ignorer si vous êtes un lecteur fidèle de notre site, les SUV et le Rédacteur Auto, ce n'est pas l'amour fou. Certes, nous avouerons qu'un Q7 ou qu'un Touareg est l'outil idéal pour traverser l'Europe en se jouant des photographes, mais au quotidien, ce genre d'engin est totalement injustifié pour 90% de ses propriétaires sinon pour développer leur ego mal assuré.

Bentley,Bentayga,SUV,top,premium,W12,new,nouveau,4x4,luxe,600 ch,900 Nm,3 tonnes,poids,motorisation,anglais,crewe,royal,reine,fournisseur,officiel,salon,francfort

Mais à partir du moment où une marque telle que Bentley vient jouer dans la pièce, il nous est difficile de passer à côté. Alors nous revenons ici sur ce fameux Bentayga présenté au Salon de Francfort. Du long de ses 5.141 mm, ce SUV impose sa stature avec ses 1.742 mm de haut et, surtout, ses 3.250 kg (!). Pour entraîner ce sumo taille XXL, la marque anglaise a opté pour le 6.0 W12 biturbo de 608 ch et 900 Nm.

Bentley,Bentayga,SUV,top,premium,W12,new,nouveau,4x4,luxe,600 ch,900 Nm,3 tonnes,poids,motorisation,anglais,crewe,royal,reine,fournisseur,officiel,salon,francfort

Il est associé à une boîte automatique ZF à 8 rapports et à une transmission intégrale permanente avec différentiel central Torsen et répartition de couple 40/60 favorisant l’arrière. Pour se placer au sommet d'un segment que Bentley découvre, le Bentayga assurerait une accélération de 0 à 100 km/h en 4"1 et une vitesse de pointe de 301 km/h. Un rythme qui fera dépasser les 292 g CO2/km et 12,8 l/100 km du cycle normalisé. Mais les principaux intéressés par le bestiau n'ont que faire de ces chiffres...

Bentley,Bentayga,SUV,top,premium,W12,new,nouveau,4x4,luxe,600 ch,900 Nm,3 tonnes,poids,motorisation,anglais,crewe,royal,reine,fournisseur,officiel,salon,francfort

Mais à partir du moment où, comme nous l'avons appris la semaine passée, Sa Majesté la Reine d'Angleterre en fait son nouveau véhicule pour ses déplacements dans les vertes campagnes d'Angleterre, le SUV de Crewe ne doit pas rechigner à salir sa carrosserie hors du bitume. Heureusement, le chauffeur d'Elisabeth II pourra compter sur une option tout terrain lui offrant huit 8 configurations dynamiques du châssis, de la mécanique et des aides électroniques. Il pourra également compter sur aide aux déplacements en pente.

Bentley,Bentayga,SUV,top,premium,W12,new,nouveau,4x4,luxe,600 ch,900 Nm,3 tonnes,poids,motorisation,anglais,crewe,royal,reine,fournisseur,officiel,salon,francfort

De quoi appréhender toutes les surfaces avec noblesse et sérénité. Reste que le Bentayga dispose aussi d’un contrôle actif du roulis à activation électrique et d’une direction assistée électrique. Sur la route, le 4x4 peut compter sur une multitude d’aides à la conduite typiques des véhicules haut de gamme comme le régulateur de vitesse actif, la reconnaissance de la signalisation routière, l’affichage tête haute, la vision 360° par caméras, etc.

Bentley,Bentayga,SUV,top,premium,W12,new,nouveau,4x4,luxe,600 ch,900 Nm,3 tonnes,poids,motorisation,anglais,crewe,royal,reine,fournisseur,officiel,salon,francfort

Assemblé à la main à Crewe, le Bentayga dispose d'un l’habitacle royale qui se veut un véritable écrin de cuir, de métal et de bois. Le coffre de 430 l, voire 590 l sans le cache-bagages, a largement de quoi accueillir une malle Hermès, à moins de préférer un aménagement sur mesure.

Bentley,Bentayga,SUV,top,premium,W12,new,nouveau,4x4,luxe,600 ch,900 Nm,3 tonnes,poids,motorisation,anglais,crewe,royal,reine,fournisseur,officiel,salon,francfort

Les personnalisations sont d’ailleurs poussées à l’extrême. Cela va du plus simple choix entre une configuration 4 ou 5 places à du sur-mesure absolu signé Mulliner. Le moindre détail a alors son importance: depuis le large choix de teintes, de décors et de finitions en passant par le panier de pique-nique ou par le chronographe Breitling. Tout est possible!

Bentley,Bentayga,SUV,top,premium,W12,new,nouveau,4x4,luxe,600 ch,900 Nm,3 tonnes,poids,motorisation,anglais,crewe,royal,reine,fournisseur,officiel,salon,francfort

Enfin pour faire la fête à bord, les Geeks peuvent compter sur trois systèmes audio au catalogue, dont le système haut de gamme Naim de 1950 W avec 18 haut-parleurs. Ils pourront se jumeler au système d'infodivertissement à écran tactile 8", disponible en 30 langues, avec navigation et un disque dur de 60 Go. Les passagers arrière pourront s'occuper sur les tablettes 10.2" amovibles qui fonctionnent sous Android avec des connexions 4G, WiFi et Bluetooth. La maison britannique n’a bien sûr pas oublié les prises USB. Le Bentayga W12 arrivera début 2016 et ses prix débuteront à 215.017 € (Bentayga First Edition à 301.411 €) et devrait rapidement voir arriver un Diesel et une variante hybride.

Bentley,Bentayga,SUV,top,premium,W12,new,nouveau,4x4,luxe,600 ch,900 Nm,3 tonnes,poids,motorisation,anglais,crewe,royal,reine,fournisseur,officiel,salon,francfort

15:55 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bentley, bentayga, suv, top, premium, w12, new, nouveau, 4x4, luxe, 600 ch, 900 nm, 3 tonnes, poids, motorisation, anglais, crewe, royal, reine, fournisseur, officiel, salon, francfort | | |

jaguar,f-pace,suv,4x4,new,nouveau,salon,francfort,présentation,premiere,mondiale,anglaise,v6,3.0,380ch,diesel,2.0,180 ch

Comme d'autres avant elle, et Bentley dernièrement, Jaguar a finalement cédé aux chants des sirènes du SUV. Heureusement, c'est le réussi concept C-X17, exposé à Francfort en 2013, qui a servi de base pour le dessin racé du F-Pace. Si la face avant reprend l’identité des berlines XE et XF, la partie arrière évoque pour certains, la fabuleuse F-Type avec ses ailes galbées et ses optiques quasiment identiques. Ainsi habillé, ce nouvel arrivant se place clairement comme l’un des SUV les plus séduisants du marché.

jaguar,f-pace,suv,4x4,new,nouveau,salon,francfort,présentation,premiere,mondiale,anglaise,v6,3.0,380ch,diesel,2.0,180 ch

Affichant une longueur de 4,73 m, le F-Pace se montre un peu plus grand que ses concurrents allemands Porsche Macan, BMW X3, Audi Q5 ou Mercedes GLC. Doté de la même gamme de motorisations que la récente berline XF, ce félin haut sur pattes se révèle très sobre (4,9 l/100 km annoncés en consommation mixte avec le 2.0 diesel de 180 ch en deux roues motrices) ou très performant (0 à 100 km/h en 5,5 s avec le V6 3.0 à compresseur de 380 ch et la transmission intégrale). On espère qu'il bénéficiera par la suite du 5.0 V8 compressé utilisé sur la F-Type (550 ch sur la R) histoire de rabattre le caquet du Macan Turbo et ses 400 ch.

jaguar,f-pace,suv,4x4,new,nouveau,salon,francfort,présentation,premiere,mondiale,anglaise,v6,3.0,380ch,diesel,2.0,180 ch

Dans l’habitacle du F-Pace, on retrouve une planche de bord assez semblable à celle de la XE, bien que certains éléments lui sont spécifiques, comme la base de la console centrale. A l’image de toutes les berlines de la gamme, la boîte automatique se commande via une molette ronde qui émerge du centre de la console. En revanche, si la qualité de finition et les matériaux choisis sont d'une qualité certaine, il n’est pas certain que les fanatiques de la rigueur germanique y trouvent leur compte. Ayant essayé la Jaguar XE récemment, c'est un des points qui nous a le plus dérangé. On attendra de prendre en main ce F-Pace pour savoir ce qu’il vaut réellement face à ses concurrents.

jaguar,f-pace,suv,4x4,new,nouveau,salon,francfort,présentation,premiere,mondiale,anglaise,v6,3.0,380ch,diesel,2.0,180 ch

12:19 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jaguar, f-pace, suv, 4x4, new, nouveau, salon, francfort, présentation, premiere, mondiale, anglaise, v6, 3.0, 380ch, diesel, 2.0, 180 ch | | |

mazda,prototype,concept,suv,cx-4,futur,next,koeru,4x4,5 places,diesel,essence,skyactiv,salon,francfort,2015

Nous l'avions aperçu à travers une illustration mais rien ne vaut l'échelle un et la 3D pour évaluer un concept. Et force est de constater qu'une nouvelle fois, les dessinateurs de la marque japonaise ont eu la main heureuse à l'heure de tracer les lignes de ce Koeru qui préfigurerait un hypothétique CX-4. Comme toujours chez nos amis asiatiques, le nom de cette étude de style n'a pas été choisi par hasard. En effet, Koeru signifie "dépasser" ou "aller au-delà" en japonais. Logiquement, l’engin reprend les traits des dernières créations de la marque avec un regard perçant et les lignes typiques du style "Kodo".

mazda,prototype,concept,suv,cx-4,futur,next,koeru,4x4,5 places,diesel,essence,skyactiv,salon,francfort,2015

Long de 4m60, large d’1m90 et haut d’1m50 (empattement de 2m70), le Koeru est taillé pour recevoir cinq passagers. Peu prolixe concernant l’engin, Mazda assure cependant qu’il profite d’une "exceptionnelle aérodynamique" mais aussi des toutes dernières technologies Skyactiv, sans pour autant détailler ces dernières. Les données sur la cylindrée du moteur, sa puissance, la boîte de vitesses ou encore le châssis restent donc encore un mystère.

mazda,prototype,concept,suv,cx-4,futur,next,koeru,4x4,5 places,diesel,essence,skyactiv,salon,francfort,2015

Vous l'aurez compris, ce concept pourrait rapidement avoir un avenir et intégrer la gamme Mazda en tant que potentiel CX-4, s’intercalant entre le petit CX-3 et le CX-5.

mazda,prototype,concept,suv,cx-4,futur,next,koeru,4x4,5 places,diesel,essence,skyactiv,salon,francfort,2015

14:30 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mazda, prototype, concept, suv, cx-4, futur, next, koeru, 4x4, 5 places, diesel, essence, skyactiv, salon, francfort, 2015 | | |

BMW,M6,GT3,coupé,compétition,client,endurance,sprint,blancpain,2016,francorchamps,24 heures,VDS,Team,belge,pilotes,

Nous l'avouons, lorsque BMW a annoncé que sa future machine de guerre destinée au GT3 serait basée sur la M6, nous étions plutôt sceptiques. Si la Z4 nous semblait l'arme idéale pour ce genre de compétition, la lourdeur d'un coupé axé sur le confort et destiné avant tout au marché américain illustrait une nouvelle fois l'incongruité de certains choix des départements marketing.

BMW,M6,GT3,coupé,compétition,client,endurance,sprint,blancpain,2016,francorchamps,24 heures,VDS,Team,belge,pilotes,

Certes, nos souvenirs des gros coupé 635 CSi vus à l'époque aux 24 heures de Francorchamps nous poussaient à leur laisser une petite chance. Et puis bam, la M6 GT3 est présentée hier à Francfort en avant-première et nous comprenons tout de suite que la marque à l'hélice n'a, une nouvelle fois, pas fait les choses à moitié.

BMW,M6,GT3,coupé,compétition,client,endurance,sprint,blancpain,2016,francorchamps,24 heures,VDS,Team,belge,pilotes,

A l'image de la Bentley Continental GT3, qui ne brille pas pour être la plus compétitive du plateau malgré tout le talent de notre gourou national, j'ai nommé Christian Loriaux, le coupé M6 est certes puissant de série, avec son V8 biturbo de 560 ch, mais il est aussi très bourgeois avec ses 1.925 kg sur la balance.

BMW,M6,GT3,coupé,compétition,client,endurance,sprint,blancpain,2016,francorchamps,24 heures,VDS,Team,belge,pilotes,

Débarrassée de ses places arrière, de tous ses raffinements ou de ses insonorisants, la M6 GT3 se contenterait de 1.300 kg. Elle soigne aussi son aérodynamique, avec son aileron impressionnant, sa lame rase-bitume ou son extracteur. Quant à la boîte double embrayage sept rapports, elle est remplacée par une unité séquentielle dotée de six vitesses. De quoi mieux justifier les 379.000 € hors taxes exigés pour s'attaquer en toute confiance aux futures Mercedes-AMG GT3 mais aussi à la reine de la catégorie, l'Audi R8 LMS.

BMW,M6,GT3,coupé,compétition,client,endurance,sprint,blancpain,2016,francorchamps,24 heures,VDS,Team,belge,pilotes,

15:12 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bmw, m6, gt3, coupé, compétition, client, endurance, sprint, blancpain, 2016, francorchamps, 24 heures, vds, team, belge, pilotes | | |

autonews,aout,2015,283,mensuel,revue,librairie,vente,magazine,auto,rallye,essais,industrie,interview,wrc,ers,bru,ypres,pologne,ogier,loix,skoda,volkswagen,matton,gressens,amg,mercedes

Pour ne pas sombrer dans la grisaille des journées qui raccourcissent, autonews vous a mitonné un numéro dont lui seul possède la recette avec une actualité débordante allant du Championnat du Monde des Rallyes aux 24 Heures de Francorchamps en passant par le Rallye de la Famenne. Bref, il y en a pour tous les goûts. Nous irons donc du Rallye de Finlande au Rallye d’Australie en passant par le Rallye d’Allemagne pour assister au troisième sacre de Sébastien Ogier mais aussi de Volkswagen qui a véritablement fait main basse sur la discipline depuis 2013. Une situation qui lasse la concurrence même si certains pilotes, à l’image de Hayden Paddon, en profitent pour affûter leur talent en attendant l’opportunité de briller. Nous vous proposons un intéressant entretien avec le Néo-Zélandais de chez Hyundai.

En Championnat d'Europe et en Belgique, c’est Skoda qui domine puisque Jan Kopecky s’est imposé au Barum Rally (sur sa lancée du triomphe en WRC-2 en Allemagne) tandis que Freddy Loix est virtuellement assuré de son troisième titre consécutif après sa victoire en solitaire à l’Omloop van Vlaanderen. Ne ratez pas nos cahiers consacrés aux dernières épreuves communautaires sans oublier l’Histonews qui laisse une large part aux photos de l’Eifel Rally Festival et du Rally van Looi Memorial, qui a rencontré un très beau succès. En circuit, les 24 Heures de Spa et de Zolder vous sont relatées tandis que les pages Rallycross soulignent la bonne forme des Peugeot face à Solberg.

Et puis n’oublions pas nos essais routiers. Nous avons grandement apprécié d'être parmi les premiers à découvrir la Black Chili Driving Experience mise sur pied par Continental et nous vous faisons partager nos premières impressions sur les Hyundai i20 Coupé et i40, Mazda MX-5, Kia Cee’d et Opel Astra, tandis que nous avons pleinement goûté à la BMW 650i cabrio, à la prometteuse Jaguar XE 2.0D et à la craquante Nissan 370Z Nismo.

autonews,aout,2015,283,mensuel,revue,librairie,vente,magazine,auto,rallye,essais,industrie,interview,wrc,ers,bru,ypres,pologne,ogier,loix,skoda,volkswagen,matton,gressens,amg,mercedes