Audi,RS6,RS7,Avant,quattro,performance,605 ch,V8,4.0,TFSI,750 Nm,RS,nouvelles,new,2016,124.000,euros,prix

Performance: la nouvelle désignation de modèle d’Audi est dès à présent synonyme de potentiel encore supérieur doublé d’une efficacité énergétique exceptionnelle. Les Audi RS 6 Avant performance et RS 7 Sportback performance accentuent encore l’image sportive d’Audi. Leur moteur 4.0 TFSI, qui développe 605 ch et jusqu’à 750 Nm, leur permet d’abattre le 0 à 100 km/h en 3"7 et de rivaliser ainsi avec les supersportives. Leur consommation moyenne reste inchangée avec respectivement 9,6 et 9,5 l/100 km, à quoi correspondent des émissions de CO2 de 223 et 221 g/km, soit des valeurs records dans ce segment.

Audi,RS6,RS7,Avant,quattro,performance,605 ch,V8,4.0,TFSI,750 Nm,RS,nouvelles,new,2016,124.000,euros,prix

Dans les deux cas, la boîte de vitesses tiptronic à huit rapports montée de série a été conçue pour un maximum de sportivité. Le conducteur a le choix entre les modes « D » et « S » ou peut passer les rapports manuellement en imprimant des impulsions au levier sélecteur ou en utilisant les palettes du volant sport multifonction gainé de cuir, au design RS spécifique. En mode manuel, l’ordinateur de bord ou l’affichage tête-haute (optionnel) indique le rapport de boîte recommandé.

Audi,RS6,RS7,Avant,quattro,performance,605 ch,V8,4.0,TFSI,750 Nm,RS,nouvelles,new,2016,124.000,euros,prix

La force motrice est transférée à la route par l’intermédiaire de la transmission intégrale permanente quattro, qui distribue les couples de manière flexible en fonction des besoins via le différentiel central. La répartition de base est de 40% vers l’avant et de 60% vers l’arrière. Au besoin, une redistribution individuelle de la force motrice entre les quatre roues (vectorisation du couple) intervient en sus. Pour une dynamique transversale encore supérieure et davantage de plaisir de conduite, la chaîne cinématique quattro peut être complétée par le différentiel sport optionnel. Ce dernier répartit la force motrice de façon active entre les roues arrière.

Audi,RS6,RS7,Avant,quattro,performance,605 ch,V8,4.0,TFSI,750 Nm,RS,nouvelles,new,2016,124.000,euros,prix

La suspension adaptative RS de série, caractérisée par une mise au point sportive, surbaisse de 20 mm la carrosserie des RS 6 Avant Performance et RS 7 Sportback Performance. Ce système combine la suspension pneumatique avec un amortissement piloté et tient compte de l’état de la chaussée, du style de conduite et du mode sélectionné dans le système de régulation de la dynamique de roulage Audi drive select. En tant qu’alternative à la suspension adaptative, Audi propose un châssis sport RS plus au tarage plus ferme associé au système Dynamic Ride Control (DRC). La direction dynamique, avec sa démultiplication variable en continu, figure également au catalogue des options.

Audi,RS6,RS7,Avant,quattro,performance,605 ch,V8,4.0,TFSI,750 Nm,RS,nouvelles,new,2016,124.000,euros,prix

Via l’Audi drive select, le conducteur peut influer sur le fonctionnement de composants importants parmi lesquels la direction, la gestion du moteur et sa sonorité, la boîte de vitesses tiptronic, ainsi que le différentiel sport optionnel. Les modèles Performance proposent une nouveauté: tout comme dans l’Audi R8, une touche spéciale sur le volant permet de commuter entre les modes «auto», «comfort», «dynamic» et «individual» sans avoir à quitter la route des yeux.

Audi,RS6,RS7,Avant,quattro,performance,605 ch,V8,4.0,TFSI,750 Nm,RS,nouvelles,new,2016,124.000,euros,prix

De série, les nouveaux modèles RS performance sont campés sur des roues de 21 pouces exclusives en aluminium coulé. Elles sont chaussées de pneus 285/30 ou 275/30, selon qu’il s’agit de la RS 6 Avant ou de la RS 7 Sportback. Les quatre freins à disque à ventilation interne sont de type Wave, synonymes de réduction de poids. En option, Audi propose des disques de frein en céramique. Le programme électronique de stabilisation ESC comprend un mode «sport» et peut être désactivé complètement.

Audi,RS6,RS7,Avant,quattro,performance,605 ch,V8,4.0,TFSI,750 Nm,RS,nouvelles,new,2016,124.000,euros,prix

De série, l’habitacle sportif et élégant des modèles Performance présente des sièges sport RS dotés de joues prononcées et d’un appuie-tête intégré. Si l’on opte pour le pack RS Performance Design, ils sont exécutés en noir et bleu. Les sièges sont dans ce cas revêtus d’un mélange d’Alcantara et de cuir rehaussé par un motif en forme de losange et des surpiqûres contrastantes accordées au niveau des accoudoirs, des éléments de commande et des tapis de sol. L’ensemble est complété de repose-genoux en Alcantara et d’inserts décoratifs à tissage sergé bleu (un fil bleu est tissé dans l’élément exclusif en carbone). Les instruments ronds ont un cadran noir, des graduations blanches et une aiguille rouge.

Audi,RS6,RS7,Avant,quattro,performance,605 ch,V8,4.0,TFSI,750 Nm,RS,nouvelles,new,2016,124.000,euros,prix

L’Audi RS 6 Avant Performance et l’Audi RS 7 Sportback Performance coûtent respectivement 120.680 euros TVAC et 124.365 euros TVAC. Leur commercialisation est prévue dès le mois de novembre. Les premiers exemplaires pourront être livrés au début de 2016.

Audi,RS6,RS7,Avant,quattro,performance,605 ch,V8,4.0,TFSI,750 Nm,RS,nouvelles,new,2016,124.000,euros,prix

15:32 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : audi, rs6, rs7, avant, quattro, performance, 605 ch, v8, 4.0, tfsi, 750 nm, rs, nouvelles, new, 2016, 124.000, euros, prix | | |

En allant assister à une séance d’essais de Hyundai Motorsport en vue de la saison 2016, Vincent Marique ne se doutait pas qu’il allait ainsi coller au mieux à l’actualité des derniers jours. Parce qu’il n’y en a que pour Hyundai actuellement dans le microcosme du WRC. En annonçant la relégation de Thierry Neuville dans l’équipe B pour le Wales, la marque coréenne a semé le doute dans les esprits. Entre versions officielles et supputations, Thierry Neuville fait le point avec nous après un Tour de Corse calamiteux dont vous saurez tout en nous lisant.

utonews,novembre,2015,285,mensuel,revue,librairie,vente,magazine,auto,rallye,essais,industrie,interview,wrc,ers,Condroz,Rallye,présentation,interview,Lhonnay,Stéphane,Hutois,Thierry,Neuville,Hyundai,test,exclusif,Opel,Astra,Hyundai,i20,Coupé,Mercedes,C200,CDI,break,Toyota,Auris,1.2

Nous vous parlons également des deux dernières manches du Championnat d'Europe disputées à Chypre puis en Grèce sans oublier l’East Belgian Rally remporté par un Hermen Kobus que nous n’attendions pas spécialement à pareille fête. Et puis nous vous présentons l’incontournable Rallye du Condroz à travers l’interview d’un héros local, Stéphane Lhonnay, qui en sera à sa vingtième participation!

Comme à l’accoutumée, nous vous parlons également des épreuves ASAF mais aussi du WRX et même du Championnat des Rallyes aux Pays-Bas avec l'épreuve la plus proche de Belgique, le GTC Rally!

En circuit, nous avons recueilli les impressions de Stoffel Vandoorne au soir de son sacre historique en GP 2 Series. Et nous vous faisons découvrir le TCR Benelux 2016 à travers l’interview de Koen Wijckmans.

Dans le cahier Histonews, retour sur le Belgian Westhoek Classic, le Rally Legend disputé à San Marin et les Spa 6 Hours. Enfin, Claudie Tanghe a vécu, en exclusivité, la première édition du Rallying Solutions Summer Camp sur les jolis chemins en terre des forêts galloises.

Au rayon de l’industrie, nous vous parlons des nouveautés du Salon de Francfort mais aussi de nos premières impressions au volant des Jaguar XF, Mini Clubman, Mitsubishi Outlander, Opel Astra, Peugeot 308 GTi by Peugeot Sport et Subaru Levorg sans oublier les essais plus complets des Hyundai i20 Coupé, Mercedes C200 BlueTec break et Toyota Auris 1.2 Turbo.

utonews,novembre,2015,285,mensuel,revue,librairie,vente,magazine,auto,rallye,essais,industrie,interview,wrc,ers,Condroz,Rallye,présentation,interview,Lhonnay,Stéphane,Hutois,Thierry,Neuville,Hyundai,test,exclusif,Opel,Astra,Hyundai,i20,Coupé,Mercedes,C200,CDI,break,Toyota,Auris,1.2

skoda,superb,berline,tdi,190,dsg,1000,kilomètres,essai,longue,distance,test,live,road,uk,caractère,diesel,espace,volum,coffre

Une petite virée en Angleterre avec trois amis pour assister au dernier week-end du BTCC (Championnat anglais des voitures de tourisme) à Brand-Hatch, l’occasion était trop belle d’en profiter pour essayer cette Skoda Superb 2.0 TDI 190 sur une longue distance. Sous le capot, nous retrouvons le 2.0 TDI bien connu, poussé ici à 190 ch. Souple et silencieux, il s’est montré impérial pour nous emmener très vite jusqu’à Calais, profitant d’une autoroute déserte en ce dimanche très matinal. Et le pire, c’est que même à ces vitesses inavouables, notre fière monture s’est révélée particulièrement sobre en nous permettant d’effectuer les 800 bornes sans s’inquiéter de l’autonomie. Aussi douce qu’alerte, la boîte DSG6 qui équipait notre Superb s’est révélée parfaitement adaptée à la motorisation même s’il ne faut pas hésiter à passer en mode Sport pour réveiller la mécanique.

skoda,superb,berline,tdi,190,dsg,1000,kilomètres,essai,longue,distance,test,live,road,uk,caractère,diesel,espace,volum,coffre

Précise, la direction pèche par un rendu un peu artificiel tandis que le rayon de braquage est assez important. Du côté du freinage, les freins ont fait preuve d’endurance et de puissance. En ligne droite, la Superb peut être gênée par le vent latéral ou les inégalités transversales. Equipée de Pirelli de 18 pouces, elle s’est montrée particulièrement dynamique pour son gabarit. Nous avons encore en tête la réflexion de notre meilleur ami au passage d’un célèbre gauche à la sortie d’autoroute: «Je ne savais même pas qu’on pouvait passer aussi vite ici!» Il faut dire que la motricité et l’adhérence bénéficient d’un différentiel à glissement limité électronique.

skoda,superb,berline,tdi,190,dsg,1000,kilomètres,essai,longue,distance,test,live,road,uk,caractère,diesel,espace,volum,coffre

D’ailleurs au rayon de la sécurité, la Superb peut compter sur toutes les aides à la conduite dont dispose le groupe Volkswagen pour une voiture de cette catégorie. La visibilité périphérique s’avère correcte, sauf de trois quarts arrière. L’éclairage se révèle très efficace si l’on opte pour les phares au xénon et notre modèle était même équipé des phares de route automatique tandis que le faisceau s’adapte à la conduite à gauche lorsque vous passez des km/h aux Miles/h.

skoda,superb,berline,tdi,190,dsg,1000,kilomètres,essai,longue,distance,test,live,road,uk,caractère,diesel,espace,volum,coffre

L’amortissement est correct mais la taille des jantes de notre modèle d’essai traduisait trop familièrement les imperfections de notre réseau routier. Nous l’avons dit plus haut, l’insonorisation est particulièrement soignée: le moteur est à peine audible. Mais notre voiture était affligée de certains bruits de mobilier. Les sièges électriques soutiennent bien et l’ergonomie, similaire à celle d’autres produits du groupe, ne prête pas le flanc à la critique. L’habitabilité est très bonne à l’avant et royale à l’arrière, presque celle d’une limousine! Nous regretterons néanmoins la raideur du dossier des sièges arrière même s’ils étaient chauffants…

skoda,superb,berline,tdi,190,dsg,1000,kilomètres,essai,longue,distance,test,live,road,uk,caractère,diesel,espace,volum,coffre

L’accès est aisé à l’avant comme à l’arrière (larges portières). La Superb est généreuse en espaces de rangement et certains sont même réfrigérés. L’équipement de base est assez impressionnant dans les exécutions supérieures (comme notre Style). La finition montre que Škoda fait partie du groupe Volkswagen, mais la Superb dont nous avons hérité, affichant déjà 10.000 km, voyait le store nous protégeant de la luminosité du toit ouvrant totalement détendu.

skoda,superb,berline,tdi,190,dsg,1000,kilomètres,essai,longue,distance,test,live,road,uk,caractère,diesel,espace,volum,coffre

Škoda garde des tarifs assez compétitifs, mais les temps où il cassait les prix sont révolus, surtout pour les hauts de gamme comme cette Superb affichée à 36.090 € en prix de base. Le catalogue d’options est pléthorique; c’est bien, mais l’addition atteint alors un niveau insoupçonné, surtout que certaines options sont assez onéreuses à l'image du Pack Style GPS (1.200 €), du Pack Style Premium (1.250 €) incluant les sièges alcantara/cuir, les airbags de tête, latéraux avant et arrière ou encore le keyless access ans oublier le Pack Style Confort à 1.250 € (Park Assist, caméra de recul, pare-brise chauffant, Light Assist). Bref, notre véhicule d'essai atteignait 43.295 euros! En ce qui concerne le programme de garanties, Škoda s’en tient aux 24 mois légaux.

skoda,superb,berline,tdi,190,dsg,1000,kilomètres,essai,longue,distance,test,live,road,uk,caractère,diesel,espace,volum,coffre

21:10 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : skoda, superb, berline, tdi, 190, dsg, 1000, kilomètres, essai, longue, distance, test, live, road, uk, caractère, diesel, espace, volum, coffre | | |

bmw,série2,m2,new,nouvelle,propulsion,motorsport,3.0,six en ligne,370 ch,500 nm,overboost,2016,launch control

A force d'être gavé des discours formatés des services marketing prétendant que les propriétaires de BMW ne savent même plus qu'ils roulent en propulsion, que les monovolumes à l'hélice c'est l'avenir ou encore que les SUV de la marque se vendent comme des petits pains, nous nous demandions s'il y avait encore des hommes, des vrais, qui rêvaient de modèles M en contre-braquages!

bmw,série2,m2,new,nouvelle,propulsion,motorsport,3.0,six en ligne,370 ch,500 nm,overboost,2016,launch control

Et puis bam, la présentation de la M2 est arrivée hier dans la nuit et nous n'avons plus douté, il existe encore de vrais pilotes chez BMW! Moins bourgeoise que les dernières créations de la Motorsport GmbH, la nouvelle venue revendique ouvertement l'héritage de la première M3, avec des ailes copieusement gonflées et un kit carrosserie qui lui confèrent un look brut de décoffrage.

bmw,série2,m2,new,nouvelle,propulsion,motorsport,3.0,six en ligne,370 ch,500 nm,overboost,2016,launch control

Sous le capot, on retrouve un six-en-ligne 3.0 turbo annoncé à 370 ch avec une zone rouge à 7.000 tours/minute, un couple de 465 Nm, voire 500 Nm pendant la période d'overboost. Du coup les performances annoncées sont  alléchantes: 4"5 pour le 0 à 100 km/h avec la boîte 6 manuelle, voire deux dixièmes de mieux encore avec la boîte à double embrayage à sept rapports, et une vitesse maximale bridée à 250 km/h (ou 270, avec le M Package).  Les plus observateurs d'entre vous auront vite compris que le moteur est identique à celui de la M235i, qui reste au programme, mais il a été remanié pour assurer qu'il garde la culasse froide, même sur circuit, avec un deuxième radiateur et une lubrification optimisée.

bmw,série2,m2,new,nouvelle,propulsion,motorsport,3.0,six en ligne,370 ch,500 nm,overboost,2016,launch control

Parmi les modes de conduite proposés, on trouve non seulement un Launch Control, mais aussi de quoi faire brûler de la gomme, en sélectionnant Smokey Burnout. Les développeurs ont aussi prévu un blocage de différentiel piloté, capable d'attribuer sélectivement le couple à chacune des roues arrière, et des freins M Compound (acier et aluminium) pour maîtriser la bête. Sans parler des trains roulants en aluminium forgé, empruntés aux M3 et M4, le coup de gaz automatisé au rétrogradage (même pour la boîte manuelle !) et le système anti-dérapage qui autorise toutefois quelques dérives sous contrôle de la poupe.

bmw,série2,m2,new,nouvelle,propulsion,motorsport,3.0,six en ligne,370 ch,500 nm,overboost,2016,launch control

L'habitacle évolue doucement, avec des sièges, un volant et une commande de boîte spécifiques, ainsi que quelques habillages en carbone. En bonne BMW, la M2 dispose également de sa liste d'options, qui comprend des gadgets comme le système ConnectedDrive plus évolué, permettant de piloter une caméra GoPro et d'analyser ses tours de circuit avec l'application M Laptimer. Le genre de choses dont nous n'avons rien à faire mais qui plaisent paraît-il à la jeunesse...

bmw,série2,m2,new,nouvelle,propulsion,motorsport,3.0,six en ligne,370 ch,500 nm,overboost,2016,launch control

09:38 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bmw, série2, m2, new, nouvelle, propulsion, motorsport, 3.0, six en ligne, 370 ch, 500 nm, overboost, 2016, launch control | | |

ferrari,f12,tdf,tour,de,france,série,limitée,799,exemplaires,v12,6.3,atmosphérique,propulsion,nouvelle,new,italie,2015,fiorano

Si les 24 Heures du Mans inspirent souvent les constructeurs prestigieux, il est d'autres épreuves historiques qui gardent une certaine valeur auprès des amoureux de la chose automobile. La Targa Florio, les Mille Miglia ou encore le Tour de France; aujourd'hui, cette dernière est une épreuve réservée aux voitures historiques mais elle fut aussi une épreuve très réputée qui mêlait chronos sur route et courses en circuit à travers toute la France. Ferrari y a imposé sa 250 GT à quatre reprises dans les années 60.

ferrari,f12,tdf,tour,de,france,série,limitée,799,exemplaires,v12,6.3,atmosphérique,propulsion,nouvelle,new,italie,2015,fiorano

C'est à ce prestigieux passé que la  F12  rend aujourd'hui hommage en adoptant l'acronyme Tdf pour une série limitée à 799 exemplaires. Une version particulièrement agressive avec ses nombreuses ouïes d'aération totalement justifiées par les besoins en air frais de la mécanique.

ferrari,f12,tdf,tour,de,france,série,limitée,799,exemplaires,v12,6.3,atmosphérique,propulsion,nouvelle,new,italie,2015,fiorano

Sous le long capot, on retrouve le 6.3 V12 atmosphérique qui grimpe de 740 à 780 ch. Et comme le poids est annoncé en baisse, Ferrari aurait gagné 110 kilos grâce à un large usage de fibre de carbone, les performances s'annoncent détonnantes.

ferrari,f12,tdf,tour,de,france,série,limitée,799,exemplaires,v12,6.3,atmosphérique,propulsion,nouvelle,new,italie,2015,fiorano

En effet le 0 à 200 km/h serait bouclé en 7"9 mais c'est un autre chiffre qui donne la mesure des progrès effectués: 1'21" ont suffi pour boucler un tour du circuit de Fiorano, soit deux secondes de moins qu'auparavant. Pour y parvenir, les ingénieurs n'ont pas oublié de retravailler le châssis. Allant jusqu'à lui greffer des roues arrière directrices! On note également des pneus avant élargis sans oublier de nouveaux étriers de freins. Vous l'aurez compris, même pour 799 heureux propriétaires, Ferrari a revu en profondeur sa berlinette qui n'est pourtant pas du tout destinée à la compétition. Dommage. Celle-ci n'aurait pas juré sur la grille de départ des 24 Heures du Mans, au milieu des meilleures GT du monde...

ferrari,f12,tdf,tour,de,france,série,limitée,799,exemplaires,v12,6.3,atmosphérique,propulsion,nouvelle,new,italie,2015,fiorano

21:51 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ferrari, f12, tdf, tour, de, france, série, limitée, 799, exemplaires, v12, 6.3, atmosphérique, propulsion, nouvelle, new, italie, 2015, fiorano | | |