MINI 1

Certains collègues n'hésitent pas à adopter le discours servi par Mini qui présentera, au Salon de Detroit, une vision conceptuelle d'un Mini Moke du XXIe siècle. Une voiture de plage qui aurait été inspirée par le Mini Moke des années 60. Un petit 4x4 génial très spartiate qui passait à l'époque partout.

MINI 2
  

La concept MINI est équipé d'une transmission intégrale 4ALL qui devrait équiper le quatrième modèle de la marque, un crossover, attendu pour l'automne prochain. Le concept présenté à Detroit est ouvert aux rayons du soleil, au vent et aux embruns. Mais des portes souples et une toile peuvent être tendues pour la protection des quatre occupants, voire même carrément un hard-top. Dans le cockpit, Mini a réutilisé le rail central jouant le rôle de console déjà apparu sur le concept Crossover. Et puis, hormis la calandre reprenant le dessin du Mini Moke, on note une face avant fortement remodelée.

MINI 3

20:17 Écrit par Benoît Lays dans Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : beachcomber, mini, 4x4, fun, detroit, janvier, 2010 | | |

BMW Z4 1

A défaut d'une version M, les amoureux de la BMW Z4 peuvent désormais se tourner vers la sDrive 35is s'ils souhaitent un modèle qui en a sous le capot. Dorénavant, ils ont droit à une variante modifiée du six cylindres en ligne Twin Turbo à injection directe de 3 litres de la 35i. Les ingénieurs bavarois ont travaillé sur l'apport d'air et augmenté la pression de suralimentation. De quoi gagner 34 ch. Ce bloc affiche dorénavant 340 ch et un grand 450 Nm, voire 500 Nm avec l'overboost. Il est associé à une boîte automatique à sept rapports et double embrayage. Tous ces éléments permettent à la BMW Z4 de se catapulter de 0 à 100 km/h en 4"8 s. La vitesse maximale est limitée à 250 km/h.

BMW Z4 2


En plus des adaptations sur le moteur, cette Z4 sDrive 35is, présentée à Detroit en janvier prochain, recevra le pack sport M avec châssis adaptatif (surbaissement de 10 mm) et modifications aérodynamiques. Les jantes en alliage léger de 18 ou 19 pouces renforcent l'image sportive du coupé-roadster. La patte M est présente dans le cockpit avec les sièges sport, le volant en cuir et le repose-pied. Le pack sport M de cette Z4 35is sera également disponible en équipement sur les autres modèles de la gamme.

BMW Z4 3

11:49 Écrit par Benoît Lays dans Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : 35is, sdrive, 340ch, janvier, 2010, salon, detroit, bmw, z4 | | |

gallardo ouverture
Le préparateur allemand Edo Competition vient de se pencher sur la Lamborghini Gallardo LP560-4. Cette Gallardo devenue LP600/4 se veut plus puissante, plus épicée et plus chantante.

gallardo 2
600-340-3,5: ce sont les chiffres représentatifs de la Gallardo retravaillée par Edo Competition. La Lamborghini passe ainsi de 560 à 600 chevaux à 7970 tr/min, roule à 340 km/h et n'a besoin que de 3"5 pour passer de 0 à 100 km/h. Le 5.2 V10 propose un couple augmenté de 32 Nm pour atteindre 572 Nm à 6845 tr/min. L'échappement en acier inoxydable, plus léger de 12 kg par rapport à celui du modèle original, est étudié pour chanter sans complexe. De plus, le niveau sonore se contrôle à bord du coupé. La suspension sport est inédite à Edo Competition, comme les jantes de 19 pouces, polies à la main (235/35 ZR 19 devant et 305/30 ZR 19 derrière). Pour le cockpit, le préparateur laissera libre cours à l'imagination du client.
gallardo 3
 

14:05 Écrit par Benoît Lays dans Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : preparateur, edo competition, lamborghini, lp560-4, tuning, 600ch, 340km h, 3 5 | | |

3_4_av_stat_detoure_d_image_photo_leader

Après plus de neuf ans de carrière, l'Alfa 147 s'apprête à passer le flambeau. Mais la commercialisation de sa remplaçante n'aura pas lieu avant le printemps prochain, dans la foulée de sa première apparition en public, au Salon de Genève. Et la naissance de cette compacte ne s'est pas faite sans péripéties: si Alfa Romeo avait initialement décidé de l'appeler Milano, un changement de dernière minute est venu mettre à mal ce choix. Ce nom aurait en effet été mal perçu par des employés du site de la marque à Milan, où un plan social est en préparation. La compacte au Trèfle va donc adopter un patronyme moins sujet à polémique: celui de Giulietta, en hommage aux célèbres modèles des années 50 et 70.

3_4_ar_stat_detoure_g_image_photo_leader

Côté style, la nouvelle Alfa Romeo reprend l'un des traits marquants de sa devancière: ses poignées arrière intégrées dans les montants. En revanche, la ligne générale s'inspire davantage de la petite MiTo. Et adresse quelques clins d'oeil à la 8C Competizione : contrairement aux autres Alfa Romeo grand public, la Giulietta pourra d'ailleurs arborer la couleur "Rosso Competizione" de cette sportive très exclusive. Mais les similitudes s'arrêtent là. Très raisonnable, la compacte au Trèfle est une traction avant, bâtie sur une nouvelle plate-forme baptisée "C-Evo". Emprunté à la MiTo, son système DNA permettra de régler l'assistance de direction, la réponse de l'accélérateur ou encore le calibrage du différentiel électronique Q2. Bien plus imposante que la 147 (4,35 m), la Giulietta devrait offrir une habitabilité plus généreuse que sa devancière. Elle annonce aussi un volume de coffre en progrès (350 dm3). En revanche, aucune déclinaison trois-portes ne sera proposée cette fois-ci.

sieges_studio_g_image_photo_leader

Quant aux mécaniques, elles feront toutes appel au turbo. En essence, au lancement, la gamme s'étendra ainsi du 1.4 T-jet de 120 ch à l'innovant 1.4 Multiair de 170 ch. En attendant une hypothétique version GTA, les sportifs se réjouiront de l'arrivée ultérieure d'une Giulietta Quadrifoglio, animée par le 1750 TBI de la future MiTo GTA. Le diesel n'est évidemment pas oublié. La palette de motorisations comprend ici le 1.6 JTDMm de 105 ch et le récent 2.0 JTDM de 170 ch, apparu sur les 159, Brera, Spider. Un choix de mécaniques qui semble suffisamment varié pour venir inquiéter les BMW Série 1, Audi A3, Volvo C30 et la future compacte Lexus qui pourrait se nommer BS.

13:28 Écrit par Benoît Lays dans Industrie | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : alfa, guilietta, nouvelle, geneve, 2010, moyenne, italienne | | |

Audi A8

Malgré ses optiques plus agressives et sa calandre chanfreinée, la nouvelle Audi A8 nous semble un peu trop conservatrice. Pourtant,  les modifications apportées à cette troisième génération sont bien plus nombreuses qu'il n'y paraît. Présentée au prochain Salon de Detroit, en janvier 2010, et commercialisée en avril, la limousine Audi revoit en effet toute sa panoplie technologique en s'offrant même quelques premières. Son système de navigation MMI Plus sera ainsi capable de "communiquer" avec les assistances à la conduite: à l'approche d'un virage, la boîte automatique pourra par exemple rétrograder automatiquement, alors que l'éclairage directionnel choisira d'illuminer l'intérieur de la courbe.

Audi A8'

L'autre nouveauté, c'est l'arrivée d'une interface d'utilisation totalement repensée. Si la traditionnelle molette et son cortège de boutons restent en place, elles se complètent, en option, d'un pavé tactile. Il sera ainsi possible de saisir le nom d'une destination du bout du doigt. Ou de choisir l'une des six stations de radios présélectionnées grâce à un clavier qui apparaît au même endroit. Mais l'A8 s'efforce également de combler son retard sur les BMW Série 7, Mercedes Classe S et autres Lexus LS: vision de nuit, boîte automatique à huit rapports, Stop & Start (réservé au V6 diesel), connexion internet, système d'anticipation des chocs par l'avant comme par l'arrière...

Audi A8''

Plus longue de 8 cm que sa devancière (5,14 m), l'Audi A8 devrait toujours figurer parmi les plus légères de la catégorie, aux côtés de la Jaguar XJ. Normal: ces deux limousines restent fidèles à une construction en aluminium. Voilà qui aidera à afficher des émissions de CO2 plutôt réduites pour le segment... du moins, dans un second temps. Car au lancement, seuls deux V8 opulents seront proposés. Toujours atmosphérique, le 4.2 FSI essence gagne ainsi 22 ch, annonçant désormais 372 ch. Tandis que le 4.2 TDI reste au programme, et grimpe à 350 ch. Mais le meilleur est à venir. Si le V10 de la S8 devrait être abandonné, l'Audi A8 W12 sera ainsi reconduite. Elle passera même de 6 à 6,5 l de cylindrée et recevra deux turbos, pour dépasser les 500 ch.

Audi A8'''

A l'autre extrémité, un V6 3.0 TDI revu sera également proposé, dans trois configurations: 250 ch et transmission intégrale dans un premier temps, puis 204 ch et traction avant. Avec ses émissions de CO2 de seulement 159 g/km, cette dernière variante atteindra un niveau de consommation inédit pour la catégorie, et échappera ainsi au gros malus. Une déclinaison biturbo d'environ 300 ch est aussi prévue, alors qu'un quatre-cylindres 2.0 TDI biturbo pourrait même s'inviter sous le capot, histoire d'abaisser encore les consommations. En essence, le V6 à compresseur des A6, S4, S5 Cabriolet et Sportback est aussi au programme, de même qu'un nouveau V8 suralimenté. Bref, le choix s'annonce large. Et le châssis n'a pas été oublié: équipée de série d'une suspension pneumatique, l'A8 troisième du nom pourra recevoir, en option, le différentiel arrière actif apparu sur la S4, pour rehausser son agilité.

X_13311_14
 

10:26 Écrit par Benoît Lays dans Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : audi, a8, janvier, 2010, nouvelle, classique, limousine | | |