Ford,Evos,concept,prototype,étude,style,futur,salon,francfort,2011,hybride,technologie

C'est parti pour le grand feu d'artifice du Salon de francfort! Après Peugeot, voilà que Ford dévoile les premières images du concept Evos qu'elle dévoilera en Allemagne le mois prochain. Tout en conservant l'actuelle calandre hexagonale, cette quatre portes dévoile la nouvelle signature stylistique de la marque qui se retrouvera en production d'ici 2012. Bien sûr, les ouvertures originales des portières a évidemment peu de chance de passer l'étape conceptuelle. Longue de 4,5 m, large de 1,97 m et haut de 1,36 m cette auto a un empattement de 2,74 m.

Ford,Evos,concept,prototype,étude,style,futur,salon,francfort,2011,hybride,technologie

Grâce à une technologie inédite, l'Evos peut étudier l'agenda des conducteurs pour préparer la climatisation à la température préférée, sans demande préalable, peu avant le départ. Toujours pour le confort, ce concept choisit la musique pour accueillir les occupants. Les risques d'allergie seront pris en compte pour adapter la qualité de l'air de l'habitacle grâce à un système de filtration des pollens et particules.

Ford,Evos,concept,prototype,étude,style,futur,salon,francfort,2011,hybride,technologie

L'Evos adopte un module hybride composé d'un moteur essence et d'une batterie lithium-ion rechargeable. Ford ne donne aucune indication de performances, hormis une autonomie possible de 800 km. Ici aussi le système électronique interviendra pour utiliser le mode de conduite adapté en fonction du style de conduite, du parcours prévu avec la présence ou non de zones à émissions restreintes et en fonction des conditions météorologiques.

Ford,Evos,concept,prototype,étude,style,futur,salon,francfort,2011,hybride,technologie

10:55 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ford, evos, concept, prototype, étude, style, futur, salon, francfort, 2011, hybride, technologie | | |

peugeot,hx1,etude,stle,prototype,francfort,salon,rentrée,haut de gamme,premium,français,diesel,hybride,coupé,monospace

Imposante (4,95 m de long) et majestueuse, avec ses portes qui s’ouvrent en élytre, cette étude de style sera présentée au public allemand lors du prochain salon de Francfort. Cette hybride diesel futuriste annonce l’étape suivante qui passera par l’hybride rechargeable. Ainsi, si son train avant est animé par un 2.2 HDi de 204 ch, son train arrière s'active par l'entremise d'un moteur électrique. La puissance de celui-ci est de 95 ch à comparer à l’élément de 37 ch monté sur les 3008 et 508. La puissance cumulée atteint ainsi 299 ch tandis que la boîte automatique compte six vitesses. La grande nouveauté réside dans la batterie lithium-ion rechargeable sur une prise standard et qui permet à cet engin de parcourir 30 km en tout électrique contre 3 km pour le 3008 Hybrid4. Peugeot annonce une consommation mixte de 3,2 l/100 km, pour des émissions de CO2 de 83 g/km.

peugeot,hx1,etude,stle,prototype,francfort,salon,rentrée,haut de gamme,premium,français,diesel,hybride,coupé,monospace

Peugeot a annoncé précédemment qu’il avait l’intention d’occuper à nouveau le créneau du haut de gamme surtout depuis qu’elle convoite certains marchés comme la Chine. Cette voiture pourrait très bien ressembler à ce monospace à profil bas. Le toit bas et le pare-brise avancé procurent au HX1 une silhouette très étirée, gage d’élégance. L’intérieur luxueux offre, au choix, quatre ou six places, en ayant recours à l’astuce des sièges "empilables". Les deux sièges de la rangée centrale viennent en effet s’emboîter à l’arrière des sièges avant.

peugeot,hx1,etude,stle,prototype,francfort,salon,rentrée,haut de gamme,premium,français,diesel,hybride,coupé,monospace

Gilles Vidal, le patron du design, a eu les coudées franches pour imposer sa vision des Peugeot de demain et on retrouve, sur ce prototype, ses gimmicks que sont la nouvelle bouche mais aussi ces feux arrière en pince de crabe et ces surfaces très travaillées, autant de détails dont bénéficieront les futures 208 (en 2012) et 308 (en 2013).

peugeot,hx1,etude,stle,prototype,francfort,salon,rentrée,haut de gamme,premium,français,diesel,hybride,coupé,monospace

16:15 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : peugeot, hx1, etude, style, prototype, francfort, salon, rentrée, haut de gamme, premium, français, diesel, hybride, coupé, monospace | | |

mercedes,c250,c coupé,coupé,essance,cgi,test,essai,road test,photos,pictures,prix

Un bien bel outil de déplacement

L’arrivée d’un nouveau coupé dans la gamme Mercedes est toujours un évènement. Mais remettons d’entrée l’église au milieu du village. Si la disparition récente du petit CLC peut prêter à confusion et si les éléments techniques empruntés à la Classe E ne facilitent pas la compréhension, c’est bien dans la lignée du… CLK que ce nouvel arrivant souhaite s’inscrire. Un coupé disparu lors de l’arrivée de la dernière Classe E… coupé! Vous suivez toujours? En attendant, c’est une voiture plutôt agréable que nous avons découverte durant une semaine.

mercedes,c250,c coupé,coupé,essance,cgi,test,essai,road test,photos,pictures,prix

Il est assez réussi ce coupé C 250 et c’est une bonne nouvelle pour la marque à l’étoile parce qu’il va devoir affronter l’Audi A5 et la BMW Série 3! Le pare-choc avant intègre des éclairages diurnes, les optiques se veulent plutôt agressives tandis que tous les feux adoptent des LED. Et ce coupé n’hésite pas à accentuer son aspect sportif avec une sortie d'échappement chromée, un pare-choc arrière souligné d’un diffuseur, l'arrête du coffre biseauté, un châssis surbaissé, l'encadrement chromé des vitres et une ligne de toit fuyante sans oublier les superbes jantes AMG. Et le blanc nacré de notre véhicule d’essai lui va à ravir!

mercedes,c250,c coupé,coupé,essance,cgi,test,essai,road test,photos,pictures,prix

Intérieur aux petits oignons

Comme toute Mercedes qui se respecte, le coupé C offre un habitacle entièrement dédié au bonheur de ses occupants. Toutes les places se veulent accueillantes et même si l’espace aux places arrière est limité, carrosserie de coupé oblige, il est possible d’y passer quelques kilomètres sans souffrir de claustrophobie. Les grandes portières donnent accès à une sellerie cuir deux tons. Le tableau de bord est dans la veine de ce que l’on trouve actuellement chez Mercedes puisque la console centrale et la planche de bord sont très nettement inspirées par la E. Au centre du tableau de bord, on trouve l'affichage en couleurs qui permet de naviguer dans la multitude de menus de l'ordinateur de bord pour gérer la navigation, la conduite ou encore la hifi. Le petit volant à trois branches est assez agréable à manipuler. Les palettes au volant se montrent également facilement utilisables.

mercedes,c250,c coupé,coupé,essance,cgi,test,essai,road test,photos,pictures,prix

Confortablement sportif

Sans surprise, et malgré ses lignes sportives, le coupé C fait nettement la part belle au confort. Sa suspension est un modèle de progressivité y compris avec les pneumatiques taille basse de notre modèle d’essai. En option, l'amortissement adaptatif vaut aussi le détour, parce qu'il permet de surcroît de rouler «à la carte». En mettant tous les boutons sur Sport, ne vous attendez pas à un déferlement de sensations de la part du 4 cylindres de 204 ch. Certes, l’auto pousse fort et vos vitesses de passage en virage sont époustouflantes et ce, dans une sérénité non-feinte, mais la boîte auto n’aide pas à placer la belle dans de larges travers et ce ne sont pas les routes fréquentées de nos vertes provinces qui nous permettront de tester les limites de cette belle machine. Dommage. L’ESP non-désactivable et la lenteur de la boîte 7G-tronic calmeront définitivement nos ardeurs.

mercedes,c250,c coupé,coupé,essance,cgi,test,essai,road test,photos,pictures,prix

Coûteux équipement

Malgré la réduction du porte-à-faux arrière, le coupé C offre le même volume de chargement que le coupé E (450 l). Les départs en week-end sont donc tout à fait recommandés, d'autant que le dossier de banquette rabattable permet de charger davantage encore. Grâce à la position Economy de la boîte automatique et au petit bouton ECO du tableau de bord, qui enclenche le système Start & Stop, la consommation se limite aux 10 l/100. Et tant que nous sommes à parler de choses peu agréables, nous soulignerons une nouvelle fois la politique excessive du constructeur allemand en matière de tarifs. Affichée 42.229 € en prix de base, la voiture que nous avons essayée s’offrait une liste d’équipements et d’options faisant grimper la note à 60.841 €. Certes Audi et BMW ne sont pas à la traîne en la matière mais que cela ne nous empêche pas, une nouvelle fois, de dénoncer ce dogme. Soulignons aussi la différence de 5.500 € entre le Coupé E et le C à motorisation égale. Le prix d’une certaine prestance qu’il sera difficile de justifier aux yeux des candidats-acheteurs!

mercedes,c250,c coupé,coupé,essance,cgi,test,essai,road test,photos,pictures,prix

Retrouvez cet essai dans le dernier numéro d'AUTOnews (n°237 de septembre 2011) en vente dans toutes les bonnes librairies!

mercedes,c250,c coupé,coupé,essance,cgi,test,essai,road test,photos,pictures,prix

mercedes,c250,c coupé,coupé,essance,cgi,test,essai,road test,photos,pictures,prix

09:14 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mercedes, c250, c coupé, coupé, essence, cgi, test, essai, road test, photos, pictures, prix | | |

Ford,focus,RS,focus RS,sportive,bolide,allemande,380 ch,4 cylindres,ecobooost,traction,5 portes,2013

Cela semble facile à dire mais à partir du moment où la dernière Focus RS présentée sous forme de série limitée à 500 exemplaires proposait 350 ch, la prochaine génération ne pouvait en offrir moins. C'est bien ce que semblent confirmer les premières informations obtenues auprès des dirigeants de la marque qui parlent de 380 chevaux extraits du 4 cylindres 2.0 Ecoboost! Une véritable gageure en sachant que la puissance (et le couple) passeraient toujours au sol via les seules roues avant! Les suspensions seraient reprises de la génération précédente mais avec quelques évolutions au niveau des Mc Pherson. D'autres rumeurs parlent aussi de moteurs électriques intervenants via les roues arrière pour maximiser la motricité. Comme nous ne savons pas encore si la nouvelle Focus existera en 3 portes, un coupé Capri n'est pas à exclure, les illustrations représentent la version à 5 ouvrants de la RS! Comme cette nouveauté ne devrait pas arriver avant 2013, les fans devront se satisfaire, dans un premier temps, de la ST que nous découvrirons à Francfort à la rentrée.

Ford,focus,RS,focus RS,sportive,bolide,allemande,380 ch,4 cylindres,ecobooost,traction,5 portes,2013

15:35 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ford, focus, rs, focus rs, sportive, bolide, allemande, 380 ch, 4 cylindres, ecobooost, traction, 5 portes, 2013 | | |

ferrari,f458,italia,spider,nouveau,new,pictures,photos,salon,francfort,2011,coupé,spyder,cabriolet

Le jour même où son éternelle rivale présente officiellement la nouvelle 911, Ferrari a dévoilé la version sans toit de sa F458 Italia. Un véritable petit bijou à l'aérodynamique particulièrement soignée comme le montre la photo prise du haut où l'on découvre un véritable aileron intégré à la carosserie!

ferrari,f458,italia,spider,nouveau,new,pictures,photos,salon,francfort,2011,coupé,spyder,cabriolet

Plutôt qu'une toile, les ingénieurs de Maranello ont préféré un toit en aluminium rétractable qui vient se loger proprement au dessus du capot moteur. L'opération de déploiement ne dure guère que 14 secondes. De plus, l'aluminium a permis d'installer un toit 25 kg plus léger qu'un système de toile. Grâce à un pare-vent électrique, il est possible d'engager la conversation avec le passager jusqu'à 200 km/h.

ferrari,f458,italia,spider,nouveau,new,pictures,photos,salon,francfort,2011,coupé,spyder,cabriolet

Si le 4.5 V8 conserve ses 570 ch pour un couple de 540 Nm, sa sonorité a été retravaillée pour offrir plus de sensations à ciel ouvert. Avec la boîte F1 à double embrayage et sept rapports, Ferrari annonce un 0 à 100 km/h sous les 3"5 pour une vitesse maximale de 320 km/h. Pour conserver une rigidité exceptionnelle, que le toit soit rangé ou posé, le châssis a reçu quelques modifications techniques.

ferrari,f458,italia,spider,nouveau,new,pictures,photos,salon,francfort,2011,coupé,spyder,cabriolet

13:37 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ferrari, f458, italia, spider, nouveau, new, pictures, photos, salon, francfort, 2011, coupé, spyder, cabriolet | | |