nissan,juke,juke-R,GT-R,V6,biturbo,485 ch,suv,compact,sportif,ultra,limité,prototype,black,pictures,photos,images

Dans un monde de l'automobile où le moindre prototype est dicté par les impératifs du marketing et de la communication, le délire de passionnés fait plaisir à voir. Cette fois, c'est un petit groupe d'ingénieurs de Nissan qui se sont fait plaisir en construisant le prototype Juke-R dont nous vous avons déjà parlé.

nissan,juke,juke-R,GT-R,V6,biturbo,485 ch,suv,compact,sportif,ultra,limité,prototype,black,pictures,photos,images

Le petit SUV voit sa carrosserie gonfler tandis que l'habitacle s'offre des sièges baquet Recaro, un arceau cage, un double aileron et des jantes de 20 pouces. Cette surabondance de notes sportives extrêmes est motivée par la présence du moteur de la GT-R sous le capot.

nissan,juke,juke-R,GT-R,V6,biturbo,485 ch,suv,compact,sportif,ultra,limité,prototype,black,pictures,photos,images

Pour rappel, il s'agit d'un 3.8 V6 biturbo de 485 ch accouplé à la transmission intégrale reprise elle aussi à la GT-R. Les premiers essais de développement débuteront avant la fin du mois. Le Juke-R restera un exercice de style cosntruit en deux exemplaires.

nissan,juke,juke-R,GT-R,V6,biturbo,485 ch,suv,compact,sportif,ultra,limité,prototype,black,pictures,photos,images

22:50 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nissan, juke, juke-r, gt-r, v6, biturbo, 485 ch, suv, compact, sportif, ultra, limité, prototype, black, pictures, photos, images | | |

audi,a1,sportbck,new,nouvelle,5 portes,5 places,2012,mars,usine,bruxelles,belgique,produtcion

Dans un segment des petites citadines chic et choc où les vedettes se contentent de trois portes, Audi souhaite apporter sa touche personnelle en lançant une version cinq-portes de sa petite A1 appelée Sportback. Dévoilée au prochain Salon de Tokyo, cette variante débarquera en concession en mars 2012. Même si elle est limitée, la différence entre les deux déclinaisons ne se résume pas à l'ajout de deux ouvrants. La ligne de pavillon a également été revue, pour offrir davantage de garde au toit aux occupants des places arrière. Dans l'opération, la hauteur s'accroit de 6 mm.

audi,a1,sportbck,new,nouvelle,5 portes,5 places,2012,mars,usine,bruxelles,belgique,produtcion

En revanche, la longueur de 3,95 m reste identique au même titre que l'espace aux jambes et le volume du coffre. Le principal changement, ce sera donc l'accès plus aisé à la banquette, qui peut désormais accueillir trois passagers. Une polyvalence accrue qui augmentera le poids de 25 kg, et imposera un supplément de 700 € environ. Pour le reste, hormis l'arrivée de coloris supplémentaires, l'A1 Sportback ne dépaysera pas les habitués de la trois-portes.

audi,a1,sportbck,new,nouvelle,5 portes,5 places,2012,mars,usine,bruxelles,belgique,produtcion

Elle proposera la même finition soignée et les mêmes motorisations. Une palette de mécaniques qui s'enrichira ultérieurement d'un original 1.4 TFSI de 140 ch, capable de désactiver deux de ses quatre cylindres pour réduire ses consommations, emprunté à la future Volkswagen Polo Blue GT. Notons que cette voiture sera elle aussi produite dans les usines bruxelloises de la marque.

audi,a1,sportbck,new,nouvelle,5 portes,5 places,2012,mars,usine,bruxelles,belgique,produtcion

08:48 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : audi, a1, sportbck, new, nouvelle, 5 portes, 5 places, 2012, mars, usine, bruxelles, belgique, produtcion | | |

porsche,panamera,gts,new,nouvelle,4.8,v8,atmosphérique,photos,pictures,430 ch,familiale,

Attention, la Turbo reste bel et bien la version la plus puissante de la gamme Panamera. Mais comme il en a la fâcheuse habitude depuis quelque temps, le constructeur allemand multiplie les déclinaisons histoire de faire saliver le client. Cette fois, il choisit d'apposer les lettres GTS sur le coffre de la Panamera.

porsche,panamera,gts,new,nouvelle,4.8,v8,atmosphérique,photos,pictures,430 ch,familiale,

A l'image des modèles qui reçoivent cette dénomination, la très encombrante berline reste fidèle à un moteur atmosphérique. En l'occurrence, le 4.8 V8 à injection directe mais pour l'occasion, il grimpe de 400 à 430 ch et de 500 à 520 Nm. La Turbo et ses 500 ch n'ont pour l'instant rine à craindre mais cette Panamera GTS s'offre le 0 à 100 km/h en 4"5, au lieu de 5". En revanche, elle ne laisse pas d'alternative pour sa transmission: ce sera quatre roues motrices et boîte à double embrayage pour tout le monde.

porsche,panamera,gts,new,nouvelle,4.8,v8,atmosphérique,photos,pictures,430 ch,familiale,

Mais les ingénieurs Porsche ont néanmoins justifié leurs plantureux salaires en retravaillant le châssis. Abaissée de 10 mm, la Panamera GTS adopte une voie arrière élargie de 10 mm grâce à des entretoises, des freins empruntés à la Turbo et des suspensions pneumatiques aux réglages affermis. L'antiroulis actif  PDCC et le différentiel arrière à contrôle électronique PTV Plus figurent toujours sur la liste des options, tout comme les disques en carbone-céramique. Côté look, enfin, la discrétion est de mise. L'extérieur est placé sous le signe du noir, qui habille les sorties d'échappement, le fond des optiques, le diffuseur ou les entourages de vitres. Quant à l'instrumentation, elle affiche quelques informations supplémentaires, comme les accélérations latérales ou longitudinales, alors que la sellerie fait la part belle à l'Alcantara.

porsche,panamera,gts,new,nouvelle,4.8,v8,atmosphérique,photos,pictures,430 ch,familiale,

13:04 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : porsche, panamera, gts, new, nouvelle, 4.8, v8, atmosphérique, photos, pictures, 430 ch, familiale | | |

jaguar,XF,2.2,diesel,hdi,peugeot,ford,anglaise,berline,luxe,cuir,test,essai,pictures,photos

De réelles corrections

Sous ses airs de ne pas y toucher, la Jaguar XF restylée apporte de réelles avancées en termes d’agrément, de finition et de consommation. En gardant bien en tête sa position de challenger, ne pouvant réellement lutter à armes égales contre les grosses machines allemandes, Jaguar poursuit sa route en offrant quelque chose de différent qui séduit les amateurs d’originalité et de confort à l’anglaise. Et même si le 6 cylindres diesel est passé à la trappe, son remplaçant n’en n’offre pas moins un réel agrément doublé d’une sobriété non-feinte.

jaguar,XF,2.2,diesel,hdi,peugeot,ford,anglaise,berline,luxe,cuir,test,essai,pictures,photos

Cette fois, la messe est dite. Dernier défenseur des moteurs multicylindres parmi les constructeurs premium, Jaguar cède à son tour à la mainmise des quatre cylindres. Après l'échec de la petite X-Type sur base de Ford Mondeo, il avait pourtant juré qu'on ne l'y reprendrait plus. Seulement le marché dicte sa loi et le félin ne pouvait ignorer plus longtemps que ces petits moteurs diesel assurent plus de 70 % des ventes du segment dans lequel évolue la XF en Europe. Il est vrai qu'en matière de moteurs, les Allemands ont perdu toute fierté puisque Mercedes installe, sans honte, un quatre cylindres sous le capot de sa prestigieuse Classe S pendant que BMW sacrifie son sacro-saint six cylindres atmosphérique sans même verser une larme. La Jaguar XF peut donc bien adopter un 2.2 Diesel d'origine PSA Ford sans remords.

jaguar,XF,2.2,diesel,hdi,peugeot,ford,anglaise,berline,luxe,cuir,test,essai,pictures,photos

Adoption réussie

La place ne manque pas sous le capot de la XF habituée à recevoir des moteurs bien plus imposants alors le petit 2.2 s’y sent bien. Les quelques modifications apportées ont eu pour objectif principal la maîtrise du bruit et des vibrations. En revanche, Jaguar est particulièrement fière du système d'arrêt démarrage automatique spécifique à la XF. Car si le démarreur est fourni par Denso, c'est bien la marque anglaise qui a développé toute la cartographie. Il fallait en effet adapter le système à la boîte automatique à 8 rapports. A l'usage, l’ensemble apparaît effectivement comme une réussite. On relève parfois quelques arrêts intempestifs mais le redémarrage est si rapide et si discret que l'on s'y habitue sans difficulté. Les quatre cylindres exhalent une note sonore logiquement bien moins noble que celle du V6 3.0 Diesel. C'est particulièrement tangible à l'accélération, où son timbre tranche avec l'ambiance luxueuse et feutrée de l'habitacle de la XF. Heureusement, les moments où le moteur donne de la voix sont rares car la transmission ZF à huit rapports est programmée pour réduire au maximum son régime de rotation, sans toutefois provoquer de sous-régimes. Lorsque l'on roule calmement, les claquements du diesel se font donc très peu entendre. L'insonorisation apparaît d'ailleurs excellente à tout point de vue. Mais n'hésitez pas à user du S de la boîte automatique pour retrouver un peu de punch si vous aimez, comme nous, sentir du répondant sous la pédale de droite.

jaguar,XF,2.2,diesel,hdi,peugeot,ford,anglaise,berline,luxe,cuir,test,essai,pictures,photos

Agrément bien réel

La boîte automatique à huit vitesses partagée avec Audi et BMW montre une nouvelle fois sa très grande efficacité à bord de la XF. Ses passages de rapports très rapides et sa douceur remarquable font littéralement oublier sa devancière à 6 rapports. Un bonheur n'arrivant jamais seul, elle se montre très économe pour une boîte à convertisseur. Jaguar annonce 5,4 litres aux 100 km en cycle mixte et  149 g de CO2/km. Des valeurs tout à fait comparables à la concurrence puisque l'Audi A6 2.0 TDI Multitronic 170 ch émet 151 g/km et la BMW 520d équipée de la même transmission, 137 g/km. Pour le reste, avec 190 ch et 450 Nm de couple, le diesel remplit son office avec constance. Il offre des performances très suffisantes malgré les 1.745 kg de l'auto. Le 0 à 100 km/h est abattu en 8’’5. Le châssis brille par son efficacité, avec des vitesses de passage en courbe impressionnantes et un confort de suspension excellent. Le train avant se révèle particulièrement incisif, en parfaite harmonie avec une direction très bien assistée et communicative.

jaguar,XF,2.2,diesel,hdi,peugeot,ford,anglaise,berline,luxe,cuir,test,essai,pictures,photos

Habitacle avant-gardiste

Dans l'habitacle, vous serez surpris par l'alliage d'aluminium, de bois et de cuir. Superbe, ce dernier vous enveloppe dans un environement où luxe, calme et volupté sont les maître-mots. Le volant n'offre pas les boutons les plus utilisables et le système d'info-divertissement demande un certain temps d'adaptation mais on finit par se consoler de ces petites imperfections en profitant pleinement du luxe exclusif. Les photos valent mieux qu'un long discours. Pour le prix, il vous faut partir d'un tarif de base de 45.700€ mais la voiture essayée s'affiche à plus de 60.000€.

jaguar,XF,2.2,diesel,hdi,peugeot,ford,anglaise,berline,luxe,cuir,test,essai,pictures,photos

20:33 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai, Industrie | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : jaguar, xf, 2.2, diesel, hdi, peugeot, ford, anglaise, berline, luxe, cuir, test, essai, pictures, photos | | |

opel,astra,gtc,opc,sportive,280 ch,2.0 litres,turbo,4 cylindres,été,2012,

Avec 280 chevaux annoncés et 400 Nm de couple, l'Opel Astra OPC, basée sur le coupé GTC que nous essayerons prochainement, devient l'Astra la plus puissante jamais produite. Son moteur 2.0 turbo à injection directe est ainsi capable d'amener ce coupé à 250 km/h. Si elle abandonne le bleu qui était sa marque de fabrique à une certaine époque, l'Astra OPC présente néanmoins des lignes extérieures qui ne laissent pas le moindre place au doute quant à ses prétentions sportives; boucliers imposants, jupes latérales finement ciselées, spoiler aérodynamique et double sortie d'échappement trapézoïdales.

opel,astra,gtc,opc,sportive,280 ch,2.0 litres,turbo,4 cylindres,été,2012,

Le châssis utilisé par l'OPC est une amélioration de celui de l'Astra GTC. On y retrouve ainsi le train avant sophistiqué à jambes hautes performances HiPerStrut, complété par un différentiel à glissement limité. En plus de l'architecture efficace de la suspension, Opel a doté l'Astra OPC du châssis adaptatif FlexRide doté des modes "Sport" et "OPC". ce dernier agit sur l'amortissement, la direction et la réponse de l'accélérateur. Dans l'habitacle, les occupants découvrent des sièges avant sport, un volant en cuir à méplat et des compteurs spécifiques. Rassurez-vous, la commercialisation de l'Astra OPC est prévue pour l'été 2012 ce qui vous laisse un peu de temps pour rassembler vos économies!

opel,astra,gtc,opc,sportive,280 ch,2.0 litres,turbo,4 cylindres,été,2012,

22:12 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : opel, astra, gtc, opc, sportive, 280 ch, 2.0 litres, turbo, 4 cylindres, été, 2012 | | |