Volkswagen,cross coupé,prototype,étude de style,salon,tokyo,2011,hybride,265 ch,plateforme,MQB,new,concept,

Au Salon de Tokyo, qui ouvre ses portes aujourd'hui, il n'y en a pas que pour les constructeurs japonais. En effet, Volkswagen s'est fendu d'un concept plutôt percutant de gros SUV aux allures de coupé. Reprenant les caractéristiques faisant les beaux jours du Touareg et, dans une moindre mesure, du Tiguan, le Cross coupé se la joue sportif en s'offrant des hanches marquées, une lunette de hayon inclinée surmontée d'un becquet sans oublier les feux arrière finement dessinés pour évoquer le Scirocco. De là à parler de coupé, il y a un pas que nous ne franchirons pas puisqu'un coupé, quoiqu'en pensent les gens du marketing de nombreuses marques, est un véhicule à deux portes! La face avant massive et la hauteur de caisse rassurent les amateurs de franchissement qui savent ainsi pouvoir compter sur un véhicule costaud et apte à la conduite tout-terrain. Sachez néanmoins que les barres chromées de calandre qui se prolongent jusque dans les phares devraient être transposées sur les prochaines générations de SUV de la marque.

Volkswagen,cross coupé,prototype,étude de style,salon,tokyo,2011,hybride,265 ch,plateforme,MQB,new,concept,

Plutôt compacte, avec seulement 4,35 m de long, cette étude sert également à présenter la plate-forme inédite MQB, très modulable, qui sera notamment utilisée pour la Golf 7 ou la future Audi A3. Mais le Cross Coupé se distingue également par son architecture mécanique qui rappelle la Lexus RX 450h ou le prototype Audi e-Tron Quattro. À l'avant, deux moteurs s'associent: un quatre cylindres turbo essence de 150 ch et un bloc électrique de 54 ch, associés à une boite double embrayage DSG 7. À l'arrière, c'est un second moteur électrique de 116 ch qui travaille pour atteindre une puissance cumulée de 265 ch sans oublier de mouvoir le train arrièrepour en faire un vrai 4x4.

Volkswagen,cross coupé,prototype,étude de style,salon,tokyo,2011,hybride,265 ch,plateforme,MQB,new,concept,

Une transmission intégrale qui fonctionne même lorsque la batterie lithium-ion est vide puisque le moteur électrique avant fait alors office de générateur pour fournir du courant à l'arrière. Comme toute hybride rechargeable sur secteur, cette Volkswagen Cross Coupé profite d'un cycle d'homologation très favorable pour annoncer un appétit d'oiseau: 2,7 l/100 km, ce qui correspond à 62 g de CO2 par km. Elle est par ailleurs capable de parcourir jusqu'à 45 km en mode tout électrique. Tout en gardant un coffre et une habitabilité de bon niveau, grâce à une batterie logée dans le tunnel de transmission. Bien pensée et adaptée à une plate-forme pleine d'avenir, cette technologie a donc de fortes chances de débarquer en série.

Volkswagen,cross coupé,prototype,étude de style,salon,tokyo,2011,hybride,265 ch,plateforme,MQB,new,concept,

16:30 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : volkswagen, cross coupé, prototype, étude de style, salon, tokyo, 2011, hybride, 265 ch, plateforme, mqb, new, concept | | |

subaru, impreza,wrx,sti,wrx sti,s206,limitée,japon,tokyo,salon,2012,320 ch,flat four,new,limited

Au Salon de Tokyo, à côté de son coupé BRZ apparenté au Toyota GT 86, Subaru présente une série limitée de son Impreza WRX STI "S". Les fans auront droit à 300 exemplaires nommés "S206" poussés à 320 chevaux. Plus puissante et mieux préparée pour la piste, cette version a déjà été vendues à 100 exemplaires sous le nom de NBR Challenge Package en hommage à la version engagée aux 24 Heures du Nürburgring. L'Impreza WRX STI S206 prend la suite des S204 et R205 et s'avère, d'ores et déjà, aussi exclusive. Mécaniquement, la base est celle de la STI "S", soit un quatre cylindres à plat suralimenté de 2.5 litres d'origine.

subaru, impreza,wrx,sti,wrx sti,s206,limitée,japon,tokyo,salon,2012,320 ch,flat four,new,limited

Les améliorations mécaniques de la S206 impliquent un turbo, une nouvelle cartographie (ECU par Subaru Tecnica International), un échappement sport expédiant les gaz échappés des cylindres à chemises et pistons de course. L'intercooler est plus gros et autorise plus de pression. Plus puissante, la S206 aligne 320 chevaux et 431 Nm. Frappées du "S206" identifiant la série, plusieurs pièces émanent directement du catalogue STI. Suspensions, freins, barres de renfort et antiroulis s'avèrent être des adaptations de la version de course. La transmission intégrale s'associe avec un contrôle de la direction et du freinage réglé pour la piste.

subaru, impreza,wrx,sti,wrx sti,s206,limitée,japon,tokyo,salon,2012,320 ch,flat four,new,limited

Le traitement extérieur de la série S206 est complet. Très proche des kits WRX STI, la S206 évide davantage l'avant tandis que les passages de roue sont élargis et ajourés. Le capot est en aluminium et les jantes sont des BBS du catalogue STI. A l'intérieur, tout est dessiné spécialement pour cette Subaru Impreza WRX STI "S206" sur les bases équipements des WRX STI. Quelques couleurs changent dans cette édition limitée spéciale salon de Tokyo.

subaru, impreza,wrx,sti,wrx sti,s206,limitée,japon,tokyo,salon,2012,320 ch,flat four,new,limited

16:56 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : subaru, impreza, wrx, sti, wrx sti, s206, limitée, japon, tokyo, salon, 2012, 320 ch, flat four, new, limited | | |

Toyota,GT 86,coupé,sportif,japonais,numéro un,mondial,2.0,200 ch,propulsion,été,2012,subaru,light,

Au Salon de Tokyo, Toyota va enfin dévoiler sa GT 86, un coupé aux seules roues arrière motrices qui sera commercialisé à l'été 2012. Ce nom rappelle les diverses études FT-86, exposées depuis le Salon de Tokyo 2009. Même si la silhouette sportive de ce coupé 2+2 est restée fidèle aux concepts, le style s'est cependant assagi, avec des phares et des feux arrière  épaissis. Dans l'habitacle, vous découvrirez un volant de petit diamètre, des surpiqûres rouges, un pédalier en aluminium et un compte-tours en position centrale gradué jusqu'à 9.000 tr/mn.

Toyota,GT 86,coupé,sportif,japonais,numéro un,mondial,2.0,200 ch,propulsion,été,2012,subaru,light,

Cette Toyota GT 86 a en effet opté pour une mécanique atmosphérique avide de haut régimes: un 2.0 quatre-cylindres qui développe 200 ch à 7.000 tr/mn. Avec son architecture Boxer, ce moteur permet d'abaisser le centre de gravité au maximum. Sans négliger la consommation, grâce à sa double injection, directe et indirecte, empruntée à certaines Lexus. En revanche, le couple de 205 Nm n'est obtenu qu'à 6.600 tr/mn, ce qui augure d'un tempérament pointu.

Toyota,GT 86,coupé,sportif,japonais,numéro un,mondial,2.0,200 ch,propulsion,été,2012,subaru,light,

Légère (1.210 kg), compacte, vendue à un prix raisonnable et dotée d'un différentiel autobloquant, cette Toyota GT 86 devrait rapidement devenir la reine des petites routes. Vous l'aurez compris, raisonnblement puissante, légère et dotée de sa propre personnalité, la GT 86 pourrait bien rendre la concurrence verte de jalousie!

Toyota,GT 86,coupé,sportif,japonais,numéro un,mondial,2.0,200 ch,propulsion,été,2012,subaru,light,

19:31 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : toyota, gt 86, coupé, sportif, japonais, numéro un, mondial, 2.0, 200 ch, propulsion, été, 2012, subaru, light | | |

volkswagen,passat,alltrack,baroudeur,4x4,tout-terrain,salon,tokyo,2.0,tsi,tdi,offroad

Chez Volkswagen, il existait déjà une petite gamme de baroudeuses des villes sur lesquelles était apposé le suffixe "Cross" synonyme de flancs protégés et d'une position légèrement surélevée sur la route. La Cross Polo et le Cross Touran avaient ainsi ouvert la voie mais en restant de simples tractions. Cette fois, Volkswagen hausse son niveau de jeu en dotant sa gamme Passat d'une variante baroudeuse baptisée Alltrack. Présentée au Salon de Tokyo, cette véritable 4x4 s'offre une garde au sol accrue de 30 mm et se distingue par ses protections à l'avant et à l'arrière, ses passages de roues couleur anthracite et sa grille de bouclier spécifique. Pour faciliter les escapades hors bitume, les angles d'attaque et de fuite ont également été augmentés. Sans parler de quelques modifications sur la présentation de l'habitacle, comme des applications de couleur grise. Cette Passat Alltrack est donc parée pour affronter les Subaru Outback, Audi A4 Allroad, Peugeot 508 RXH et autres Skoda Octavia Scout.

volkswagen,passat,alltrack,baroudeur,4x4,tout-terrain,salon,tokyo,2.0,tsi,tdi,offroad

Comme ses rivales désignées, la Passat Alltrack n'est disponible qu'en break. Elle a tout de même choisi de se singulariser en se dispensant de transmission intégrale en série. Seules les variantes hautes 2.0 TSI 210 et 2.0 TDI 170 en disposeront d'emblée: sur la version 2.0 TDI 140, les quatre roues motrices sont simplement en option tandis que le 1.8 TSI de 160 ch en est privé. Contrairement au Station Wagon, l'Alltrack propose un mode Offroad, déjà vu sur les 4x4 Tiguan  et Touareg, qui comprend notamment une aide à la descente. Il peut aussi lisser la courbe d'accélération ou modifier le calibrage de l'ABS et de l'antipatinage.

volkswagen,passat,alltrack,baroudeur,4x4,tout-terrain,salon,tokyo,2.0,tsi,tdi,offroad

10:07 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : volkswagen, passat, alltrack, baroudeur, 4x4, tout-terrain, salon, tokyo, 2.0, tsi, tdi, offroad | | |

Range Rover,Range,Evoque,coupé,TD4,test,essai,on the road,exclusif,haut de gamme,premium,2.2,4 cylindres,150 ch,400 Nm,anglais,british,4x4,offroad,35.600 euros

Réplique conquérante

Attaqué sur tous les fronts par les marques allemandes, Range Rover réplique vertement avec un véhicule compact prénommé Evoque. Un véritable ovni dans le paysage automobile actuel. Surtout dans la carrosserie à trois portes du véhicule qui nous a été confié durant une semaine. Basé sur le Freelander, le nouveau venu s'offre pourtant 90% d'éléments inédits. Et nous sommes prêts à le croire tant ce véhicule ne ressemble pas à la gamme vieillissante de Range Rover.

Range Rover,Range,Evoque,coupé,TD4,test,essai,on the road,exclusif,haut de gamme,premium,2.2,4 cylindres,150 ch,400 Nm,anglais,british,4x4,offroad,35.600 euros

Compact et rablé

Avec de grandes roues placées aux quatre coins de sa carrosserie, l'Evoque semble prêt à bondir. Et il inspire confiance au volant. Nous avons attaqué les petites routes qui nous servent habituellement de test avec un appétit évident au grand dam d'un propriétaire de Porsche Cayman très surpris et fâché par notre attaque de belles grandes courbes qui ne semblaient pas l'inspirer. Il ne nous a jamais rejoints! Attention, ne nous faites pas écrire ce qui n'est pas vrai. Le petit Range n'est pas sportif. Mais il se comporte comme une bonne berline lorsque vous abordez les virages avec optimisme. Les pneus crissent, les systèmes électroniques s'enclenchent mais vous ne vous retrouvez jamais dans des poses scabreuses.

Range Rover,Range,Evoque,coupé,TD4,test,essai,on the road,exclusif,haut de gamme,premium,2.2,4 cylindres,150 ch,400 Nm,anglais,british,4x4,offroad,35.600 euros

Moteur suffisant

Le 2.2 TD4 (150 ch) n'est pas un sportif, mais son couple généreux (400 Nm) lui sauve la mise en reprises. Plus silencieux qu'à bord du Freelander, il est accouplé à une boîte 6 manuelle dotée d'une commande fermement amusante aux débattements courts. La direction est très communicative et le train avant réagit sans délai aux injonctions du conducteur. Il n'y a pas de doute, le comportement de l'Evoque est dynamique et correspond parfaitement à son aspect extérieur. Le freinage est puissant et dosable mais il ne faut pas oublier le poids conséquent de l'engin (1670 kg). Les phares au xénon sont puissants et éventuellement dynamiques (éclairage des virages), voire assistés (passage code/route). La sécurité passive est soignée avec, entre autres, un airbag de genoux pour le conducteur.

Range Rover,Range,Evoque,coupé,TD4,test,essai,on the road,exclusif,haut de gamme,premium,2.2,4 cylindres,150 ch,400 Nm,anglais,british,4x4,offroad,35.600 euros

Range Rover,Range,Evoque,coupé,TD4,test,essai,on the road,exclusif,haut de gamme,premium,2.2,4 cylindres,150 ch,400 Nm,anglais,british,4x4,offroad,35.600 euros

Effluves de cuir enivrants

En ouvrant les portes de l'Evoque, vous découvrez un univers enivrant. Même si les trois teintes de cuir ne sont pas spécialement à notre goût, le parfum qui en émane lorsque vous vous installez à bord est incomparable. Les sièges sont réussis même si nous les aurions préférés dotés d'un meilleur soutien. La garde au toit à l'arrière est limitée mais l'espace pour les jambes apparaît suffisant. Accéder à bord requiert un minimum d'espace extérieur car les portes sont logiquement encombrantes. Quant aux places arrière, leur accès est à réserver à des personnes suffisamment souples. Conséquence de la forme, la visibilité est limitée à l'image de la vision 3/4 avant encore agravée par la taille excessive des rétroviseurs. La finition intérieure est particulièrement soignée et bien meilleure que celle de la Jaguar XF que nous testions juste avant. La dotation de série est complète, mais vu le prix, c'est bien la moindre des choses. Le coffre se montre spacieux et facilement accessible. Seul le seuil d'accès est très élevé, mais vu le genre d'engin, on s'y attendait.

Range Rover,Range,Evoque,coupé,TD4,test,essai,on the road,exclusif,haut de gamme,premium,2.2,4 cylindres,150 ch,400 Nm,anglais,british,4x4,offroad,35.600 euros

Maître-achat!

Comme souvent quand il s'agit de voitures anglaises, l'Evoque constitue une offre particulièrement originale qui nous change de la masse des véhicules allemands tous plus austères les uns les autres: très typé haut de gamme, il parvient sans peine à faire rimer plaisir de conduite avec confort. Il se dote d'un look incroyable tant extérieur qu'intérieur et même si cette teinte noire n'est pas celle qui lui sied le mieux, il a attiré tous les regards des personnes qui nous croisions. De plus, ses performances sont suffisantes, sa consommation reste honnête et les possibilités de personnalisation apparaissent très nombreuses. Parmi ses points faibles, on citera une piètre visibilité périphérique, une garde au toit limitée et un accès malaisé aux places arrière, autant de défauts inhérents au concept même. Toutefois, le tarif est franchement élitiste (prix de base: 35.600 euros).

Range Rover,Range,Evoque,coupé,TD4,test,essai,on the road,exclusif,haut de gamme,premium,2.2,4 cylindres,150 ch,400 Nm,anglais,british,4x4,offroad,35.600 euros

Range Rover,Range,Evoque,coupé,TD4,test,essai,on the road,exclusif,haut de gamme,premium,2.2,4 cylindres,150 ch,400 Nm,anglais,british,4x4,offroad,35.600 euros

Range Rover,Range,Evoque,coupé,TD4,test,essai,on the road,exclusif,haut de gamme,premium,2.2,4 cylindres,150 ch,400 Nm,anglais,british,4x4,offroad,35.600 euros