Toyota,grmn,II,sport hybrid concept,hybride,3.5 V6,300 ch,propulsion,moteur central,piste,track,spyder,cabriolet,

L'année passée, au Salon de Tokyo, Toyota avait présenté un concept d'hybride sportif développée autour d'un vieux châssis  de MR2. Voici la deuxième mouture de ce jolie spyder construit par l'équipe Gazoo Racing. Ce nouveau prototype combine un moteur thermique (3.5 V6) avec un moteur électrique. La puissance est redistribuée sur les quatre roues pour un total avoisinant les 300 ch. Sportif, l'équilibre est assuré par un positionnement du bloc de type central-arrière.

Toyota,grmn,II,sport hybrid concept,hybride,3.5 V6,300 ch,propulsion,moteur central,piste,track,spyder,cabriolet,

Toyota,grmn,II,sport hybrid concept,hybride,3.5 V6,300 ch,propulsion,moteur central,piste,track,spyder,cabriolet,

Concernant les dimensions, le prototype GRMN II mesure 4.350 mm de long, 1.890 mm de large pour une hauteur de 1.200 mm. Pour rappel, Gazoo Racing, c'est le département sportif de chez Toyota dans une optique exclusivement compétition.

Toyota,grmn,II,sport hybrid concept,hybride,3.5 V6,300 ch,propulsion,moteur central,piste,track,spyder,cabriolet,

13:39 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : toyota, grmn, ii, sport hybrid concept, hybride, 3.5 v6, 300 ch, propulsion, moteur central, piste, track, spyder, cabriolet | | |

Suzuki,Regina,Concept,Tokyo,2011,salon,motorshow,style,étude,prototype,citadine,branchée,hype,

Bien moins exubérants que par le passé, ambiance morose oblige, les constructeurs japonais nous réservent pourtant encore l'une ou l'autre surprise à l'occasion de leur salon national. Ainsi, Suzuki nous a proposé une petite citadine toute en courbes sympathiques, la Regina Concept. Cette étude de style pourrait venir chasser sur les terres de la Renault Twingo 2 ou de la Fiat 500 en combinant d'excellents niveaux de consommation et d'émissions polluantes grâce à un poids allégé et à une aérodynamique particulièrement travaillée.

Suzuki,Regina,Concept,Tokyo,2011,salon,motorshow,style,étude,prototype,citadine,branchée,hype,

Non contente d'afficher une longueur contenue à 3.56 m, la Regina embarque un moteur turbo de 800 cm3 qui, grâce à une transmission CVT et un Start & Stop de série, affiche des émissions de CO2 de seulement 70 g/km. Cette recherche d'optimisation se retrouve aussi dans le poids, similaire à celui d'une mini-voiture (à peine 730 kg), et dans le coefficient de traînée, inférieur de 10 % à ce que propose la gamme actuelle. Au final, la Regina se contenterait d'une consommation de 3,12 l/100 km en cycle normalisé...

Suzuki,Regina,Concept,Tokyo,2011,salon,motorshow,style,étude,prototype,citadine,branchée,hype,

Côté style par contre, Suzuki a sorti la grosse artillerie en adoptant des lignes particulièrement originales et plutôt sympathiques pour une catégorie de véhicules qui ne doit pas, à priori, trop se prendre au sérieux. Drapée dans sa carrosserie verte, noyée dans sa ligne de caisse haute et camouflant astucieusement ses poignées de porte arrière dans les vitres de custode, la petite nippone étonne autant qu'elle rebute. Le vert fluo se retrouve également à l'intérieur, sur les sièges et le sol. Le tout associé à une ambiance quasi aérienne avec des écrans translucides qui semblent flotter indépendamment au niveau de la console centrale.

Suzuki,Regina,Concept,Tokyo,2011,salon,motorshow,style,étude,prototype,citadine,branchée,hype,

21:53 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : suzuki, regina, concept, tokyo, 2011, salon, motorshow, style, étude, prototype, citadine, branchée, hype | | |

Renault,Twingo,nouvelle,new,citadine,branchée,caractère,face avant,look,style

La Renault Twingo s'offre un restylage de milieu de carrière plutôt flatteur puisqu'il s’inspire, selon la marque au losange, du renouveau stylistique initié par le Néerlandais Laurens Van den Hacker, fraîchement arrivé au sein du département design. Sur le capot, le losange a été agrandi et sensiblement verticalisé. À l’image de la Twingo initiale, la Twingo II bis renoue avec la tradition d’une face avant particulièrement expressive et attachante. Son caractère dynamique et enjoué est souligné par l’ajout de projecteurs antibrouillard et de feux de position ronds remontés dans la calandre.

Renault,Twingo,nouvelle,new,citadine,branchée,caractère,face avant,look,style

À l’arrière, de nouveaux feux de recul ont été ajoutés aux feux principaux. Ils prennent place sur le hayon arrière dont ils rythment les lignes en cohérence avec la face avant. Ils y apportent rondeur et tonicité. Avec des boucliers arrière plus ronds et un bas de hayon galbé, les lignes générales se font plus douces. Sous le capot, pas de changement notoire!

Renault,Twingo,nouvelle,new,citadine,branchée,caractère,face avant,look,style

Dans l'habitacle, les touches de couleurs se multiplient. Et comme d'autres marques, Renault va proposer toute une série de strippings de toit pour personnaliser votre Twingo. Toutes les radios sont équipées en série des fonctionnalités Bluetooth® et audio-streaming avec connectivité USB (à partir de mars 2012). De quoi diffuser facilement la musique des supports numériques: baladeur, téléphone ou clé USB. Parmi l’offre disponible, une radio peut même devenir station d’accueil pour iPhone et iPod Touch, de dernière génération. Cette radio permet la navigation GPS grâce à une application développée par Renault. Communicante par Bluetooth® avec la voiture, cette radio est capable d’analyser, en temps réel l’éco-conduite du conducteur. En prodiguant des conseils de maîtrise de la consommation, elle contribue de façon pratique et ludique à économiser jusqu’à 10 % de carburant.

Renault,Twingo,nouvelle,new,citadine,branchée,caractère,face avant,look,style

12:19 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : renault, twingo, nouvelle, new, citadine, branchée, caractère, face avant, look, style | | |

Volkswagen,cross coupé,prototype,étude de style,salon,tokyo,2011,hybride,265 ch,plateforme,MQB,new,concept,

Au Salon de Tokyo, qui ouvre ses portes aujourd'hui, il n'y en a pas que pour les constructeurs japonais. En effet, Volkswagen s'est fendu d'un concept plutôt percutant de gros SUV aux allures de coupé. Reprenant les caractéristiques faisant les beaux jours du Touareg et, dans une moindre mesure, du Tiguan, le Cross coupé se la joue sportif en s'offrant des hanches marquées, une lunette de hayon inclinée surmontée d'un becquet sans oublier les feux arrière finement dessinés pour évoquer le Scirocco. De là à parler de coupé, il y a un pas que nous ne franchirons pas puisqu'un coupé, quoiqu'en pensent les gens du marketing de nombreuses marques, est un véhicule à deux portes! La face avant massive et la hauteur de caisse rassurent les amateurs de franchissement qui savent ainsi pouvoir compter sur un véhicule costaud et apte à la conduite tout-terrain. Sachez néanmoins que les barres chromées de calandre qui se prolongent jusque dans les phares devraient être transposées sur les prochaines générations de SUV de la marque.

Volkswagen,cross coupé,prototype,étude de style,salon,tokyo,2011,hybride,265 ch,plateforme,MQB,new,concept,

Plutôt compacte, avec seulement 4,35 m de long, cette étude sert également à présenter la plate-forme inédite MQB, très modulable, qui sera notamment utilisée pour la Golf 7 ou la future Audi A3. Mais le Cross Coupé se distingue également par son architecture mécanique qui rappelle la Lexus RX 450h ou le prototype Audi e-Tron Quattro. À l'avant, deux moteurs s'associent: un quatre cylindres turbo essence de 150 ch et un bloc électrique de 54 ch, associés à une boite double embrayage DSG 7. À l'arrière, c'est un second moteur électrique de 116 ch qui travaille pour atteindre une puissance cumulée de 265 ch sans oublier de mouvoir le train arrièrepour en faire un vrai 4x4.

Volkswagen,cross coupé,prototype,étude de style,salon,tokyo,2011,hybride,265 ch,plateforme,MQB,new,concept,

Une transmission intégrale qui fonctionne même lorsque la batterie lithium-ion est vide puisque le moteur électrique avant fait alors office de générateur pour fournir du courant à l'arrière. Comme toute hybride rechargeable sur secteur, cette Volkswagen Cross Coupé profite d'un cycle d'homologation très favorable pour annoncer un appétit d'oiseau: 2,7 l/100 km, ce qui correspond à 62 g de CO2 par km. Elle est par ailleurs capable de parcourir jusqu'à 45 km en mode tout électrique. Tout en gardant un coffre et une habitabilité de bon niveau, grâce à une batterie logée dans le tunnel de transmission. Bien pensée et adaptée à une plate-forme pleine d'avenir, cette technologie a donc de fortes chances de débarquer en série.

Volkswagen,cross coupé,prototype,étude de style,salon,tokyo,2011,hybride,265 ch,plateforme,MQB,new,concept,

16:30 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : volkswagen, cross coupé, prototype, étude de style, salon, tokyo, 2011, hybride, 265 ch, plateforme, mqb, new, concept | | |

subaru, impreza,wrx,sti,wrx sti,s206,limitée,japon,tokyo,salon,2012,320 ch,flat four,new,limited

Au Salon de Tokyo, à côté de son coupé BRZ apparenté au Toyota GT 86, Subaru présente une série limitée de son Impreza WRX STI "S". Les fans auront droit à 300 exemplaires nommés "S206" poussés à 320 chevaux. Plus puissante et mieux préparée pour la piste, cette version a déjà été vendues à 100 exemplaires sous le nom de NBR Challenge Package en hommage à la version engagée aux 24 Heures du Nürburgring. L'Impreza WRX STI S206 prend la suite des S204 et R205 et s'avère, d'ores et déjà, aussi exclusive. Mécaniquement, la base est celle de la STI "S", soit un quatre cylindres à plat suralimenté de 2.5 litres d'origine.

subaru, impreza,wrx,sti,wrx sti,s206,limitée,japon,tokyo,salon,2012,320 ch,flat four,new,limited

Les améliorations mécaniques de la S206 impliquent un turbo, une nouvelle cartographie (ECU par Subaru Tecnica International), un échappement sport expédiant les gaz échappés des cylindres à chemises et pistons de course. L'intercooler est plus gros et autorise plus de pression. Plus puissante, la S206 aligne 320 chevaux et 431 Nm. Frappées du "S206" identifiant la série, plusieurs pièces émanent directement du catalogue STI. Suspensions, freins, barres de renfort et antiroulis s'avèrent être des adaptations de la version de course. La transmission intégrale s'associe avec un contrôle de la direction et du freinage réglé pour la piste.

subaru, impreza,wrx,sti,wrx sti,s206,limitée,japon,tokyo,salon,2012,320 ch,flat four,new,limited

Le traitement extérieur de la série S206 est complet. Très proche des kits WRX STI, la S206 évide davantage l'avant tandis que les passages de roue sont élargis et ajourés. Le capot est en aluminium et les jantes sont des BBS du catalogue STI. A l'intérieur, tout est dessiné spécialement pour cette Subaru Impreza WRX STI "S206" sur les bases équipements des WRX STI. Quelques couleurs changent dans cette édition limitée spéciale salon de Tokyo.

subaru, impreza,wrx,sti,wrx sti,s206,limitée,japon,tokyo,salon,2012,320 ch,flat four,new,limited

16:56 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : subaru, impreza, wrx, sti, wrx sti, s206, limitée, japon, tokyo, salon, 2012, 320 ch, flat four, new, limited | | |