opel,astra,opc,coupé,2.0,turbo,280 ch,400 nm,essai,test,road,route,30.950 euros,allemand,exclusif

Rapide comme l’éclair

Pour faire passer les 280 chevaux de son 2.0 Turbo, l’Astra OPC n’a pas lésiné sur les moyens. Des jambes à pivot découplé sur le train avant, une gestion mécatronique de l’amortissement piloté, un différentiel à glissement limité ou encore un parallélogramme de Watt sur le train arrière. Mais au final, la traction allemande souffre toujours des mêmes maux. Un train avant largement débordé lorsque la puissance arrive plein pot. Et nous ne vous parlons pas de l’état des routes belges qui rendent la conduite très active de cette bombe assez délicate. Heureusement, dans la circulation quotidienne, l’Astra OPC se montre agréable et discrète.

opel,astra,opc,coupé,2.0,turbo,280 ch,400 nm,essai,test,road,route,30.950 euros,allemand,exclusif

Ne vous fiez pas aux apparences, l'Opel Astra OPC est beaucoup plus qu'une GTC en tenue de sport. Sous une robe aux évolutions cosmétiques somme toute limitées, elle cache en effet une version modifiée du 4 cylindres 2 litres turbo à injection directe déjà vu sous le capot de l'Insignia. Les évolutions portent principalement sur le circuit d'admission, plus généreux en air, et la ligne d'échappement dont la section portée à 70 mm a permis de réduire la contrepression. Si le couple n'évolue pas à 400 Nm développés dès 2 400 tr/min - c'est déjà une valeur record dans la catégorie -, la puissance passe de 250 à 280 ch à 5 500 tr/min.

opel,astra,opc,coupé,2.0,turbo,280 ch,400 nm,essai,test,road,route,30.950 euros,allemand,exclusif

Technique de pointe

A l’image d’une Renault Mégane RS, l'Astra OPC dispose d'un train avant à pivots découplés - appelé Hyperstrut chez Opel et repris de la GTC - lui permettant en théorie d'utiliser un différentiel à glissement limité sans trop de remontées de couple parasites dans la direction. A ceci près que le différentiel utilisé par l'Astra OPC n'est pas de type Torsen comme celui de la Mégane, mais bien un autobloquant mécanique à rampes et disques tel qu'on en utilise sur les voitures de course. Un concept qui permet de différencier le taux de blocage en accélération et en décélération. Il est ainsi augmenté au profit de la motricité dans le premier cas, et supprimé dans le second pour améliorer l'agilité en entrée de virage et la stabilité sur route bosselée. Dans la théorie parce qu’en pratique, vos ardeurs sont incessamment refroidies par ce train avant qui refuse de tourner ou qui joue au yoyo sur les nombreuses bosses de nos nationales. Sans parler de ces passages en sous-bois humides ou le lever de pied est impératif.

opel,astra,opc,coupé,2.0,turbo,280 ch,400 nm,essai,test,road,route,30.950 euros,allemand,exclusif

Direction... directe 

Parmi ses choix extrêmes, l'Astra OPC délaisse la direction à assistance électrique de la GTC pour un système hydraulique développé spécifiquement pour elle afin de garantir un meilleur retour d'information en conduite sportive. Une direction dont la démultiplication est plus directe pour une agilité accrue. Du côté des liaisons au sol, les énormes jantes de 19 pouces (20 en option) laissent apparaître de non moins imposants disques de freins ventilés flottants et pincés par des étriers Brembo 4 pistons à l'avant. Vous l’aurez compris, tout cela était très prometteur mais n’a guère d’utilité sur route ouverte. A l’image de ce bruit d’«aspirateur» qui souffle dans votre dos lorsque vous fréquentez les hauts régimes et qui dérange plus qu’il n’enchante.

opel,astra,opc,coupé,2.0,turbo,280 ch,400 nm,essai,test,road,route,30.950 euros,allemand,exclusif

Un peu trop Astra

Le volant à 3 branches tendu de cuir, les pédales et le pommeau de levier de vitesse en aluminium sont les seuls signent distinctifs de cette OPC. Ce sont donc surtout les sièges baquets, dont l'armature en composite plus légère et plus fine permet d'installer le conducteur plus bas, qui donnent le caractère exclusif de l’habitacle de cette OPC. Les réglages multiples permettent à tous les gabarits de trouver une position idéale, tandis qu'un système pneumatique optionnel permet en outre d'ajuster non seulement le soutien lombaire, mais aussi les maintiens latéraux du dossier et de l'assise. L'habitabilité reste celle d'une GTC, c'est-à-dire très bonne à l'arrière pour un coupé compact, ce qui permet d'envisager, au besoin, une utilisation familiale. La qualité de fabrication est de bonne facture et l'équipement complet avec, en série, la climatisation automatique bizone, les phares bi-xénon et la navigation. Les selleries cuir, la trappe à ski, l'avertisseur de changement de voie et de distance de sécurité avec le véhicule précédent sont eux en option.

opel,astra,opc,coupé,2.0,turbo,280 ch,400 nm,essai,test,road,route,30.950 euros,allemand,exclusif

Prix attractif

Affichée à 30.950 euros, elle doit se battre contre la moins puissante mais bien plus homogène Ford Focus ST (250 ch -  29.000 euros), la Renault Mégane RS qui reste la reine du genre (265 ch - 28.950 euros) ou encore la méconnue Volkswagen Scirocco R (265 ch - 34.680 euros). Si cette Opel vous a séduit, sachez qu’il vous en coûtera encore 4.957 euros de mise en circulation. Un montant astronomique qui va malheureusement en refroidir plus d’un. Sans parler du budget carburant qu’il faut prévoir, le 2.0 turbo se gavant sans complexe d’essence sans plomb...

opel,astra,opc,coupé,2.0,turbo,280 ch,400 nm,essai,test,road,route,30.950 euros,allemand,exclusif

Les plus

Look sportif mais discret

Sièges baquets

Direction directe et précise

Moteur vivant

Les moins

Train avant débordé

Sonorité à l’accélération

Confort sur mauvais revêtement

Consommations indécentes

opel,astra,opc,coupé,2.0,turbo,280 ch,400 nm,essai,test,road,route,30.950 euros,allemand,exclusif

opel,astra,opc,coupé,2.0,turbo,280 ch,400 nm,essai,test,road,route,30.950 euros,allemand,exclusif

11:23 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : opel, astra, opc, coupé, 2.0, turbo, 280 ch, 400 nm, essai, test, road, route, 30.950 euros, allemand, exclusif | | |

filles,charme,girls,mannequins,grid girls,jolie,sourire

Comme le Rédacteur de l'Automobile est bon et généreux avec ses lecteurs, ce n'est pas une photo mais deux que nous avons choisi de partager avec vous chaque jours. Alors n'hésitez pas à partager si vous aimez, à visiter notre page Facebook ou encore à vous abonner à notre flux Twitter! Plus on est de passionnés et plus les histoires liées de près ou de loin à l'automobile sont belles!

filles,charme,girls,mannequins,grid girls,jolie,sourire

22:19 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit, Industrie, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : filles, charme, girls, mannequins, grid girls, jolie, sourire | | |

Dodge,Charger,Daytona,histoire,USA,Etats-Unis,Hemi,V8,5.7,375 ch,propulsion,pony cars,2013,futur,next,

Dodge a profité du Salon de Los Angeles pour dévoiler une ixième variante Daytona de sa berline Charger. A nouveau dotée d'un kit Mopar, la devanture spécialisée en amélioration des différents modèles Dodge, la Charger Daytona sera  limitée à 2.500 exemplaires.

Dodge,Charger,Daytona,histoire,USA,Etats-Unis,Hemi,V8,5.7,375 ch,propulsion,pony cars,2013,futur,next,

Et la bonne nouvelle, c'est qu'elle ne vas pas coûter une fortune à l'amateur du genre puisqu'il ne lui sera demandé que 3.000 dollars en plus que pour une classique Charger R/T. Pour ce prix-là, Dodge colle des bandes noires sur le capot et les ailes arrière. Quatre coloris sont au programme: bleu Daytona, blanc, argent et noir. Des jantes inédites de 20 pouces complètent la transformation esthétique.

Dodge,Charger,Daytona,histoire,USA,Etats-Unis,Hemi,V8,5.7,375 ch,propulsion,pony cars,2013,futur,next,

Sous le capot, on retrouve le 5.7 V8 Hemi développant une puissance de 375 ch. Une cavalerie inchangée par rapport à ce qui existe déjà mais le rapport du pont arrière a cependant été revu pour garantir un comportement amélioré à haute vitesse. A l’intérieur, Dodge ne touche à rien, ou presque: seules des surpiqûres en bleu Daytona cohabitent avec un pédalier en aluminium. Rigidifié, le châssis reçoit d’autres réglages de suspensions et des barres anti-rapprochement.

Dodge,Charger,Daytona,histoire,USA,Etats-Unis,Hemi,V8,5.7,375 ch,propulsion,pony cars,2013,futur,next,

La finition Daytona existe depuis la version de 1969 de la Charger et vise à rendre hommage à ce haut lieu du sport automobile américain qu'est Daytona Beach. Après un court retour sur les versions 76-77, également connues sous le nom de Chrysler Cordoba, le pack Daytona sera à nouveau proposé sur les Charger de 2006 à 2009 réservées exclusivement au marché américain.

Dodge,Charger,Daytona,histoire,USA,Etats-Unis,Hemi,V8,5.7,375 ch,propulsion,pony cars,2013,futur,next,

20:35 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dodge, charger, daytona, histoire, usa, etats-unis, hemi, v8, 5.7, 375 ch, propulsion, pony cars, 2013, futur, next | | |

car of the year,COTY,CAR,EVO,magazine,élection,supercar,supertest,video,track,oulton park,UK,angleterre

Quand les journalistes anglais du magazine EVO décident d'élire la voiture de l'année 2012, ils n'y vont pas avec le dos de la petite cuillère. Ils sortent l'artillerie lourde: Lotus Exige S vs Porsche Boxster S, Morgan Three-Wheeler vs Toyota GT86, BMW M135i vs Porsche 911, Mercedes-Benz C63 AMG Black Series vs Alpina B3 GT3 avant l'affrontement final entre la McLaren MP4-12C et la Pagani Huayra. Ils emmènent le tout sur le circuit d'Oulton Park pour un grand moment de plaisir et de bonheur parce que contrairement à ce qu'on veut nous faire croire, conduire rend heureux. Alors ouvrez grands les yeux et envoyez le son, c'est autre chose que les Nissan Leaf et autres Chevrolet Volt du classique concours de la voiture de l'année!

09:43 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit, Essai, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : car of the year, coty, car, evo, magazine, élection, supercar, supertest, video, track, oulton park, uk, angleterre | | |

AUTOnews,252,décembre,2012,tsjoen,citroën,DS3,Ford,Fiesta,RRC,Neuville,Junior,essais,BMW,Peugeot

La couverture de ce numéro 252 d’autonews fait la part belle aux voitures de demain. Etrennée par Pieter Tsjoen au Rallye du Valais, une épreuve à laquelle nous nous sommes évidemment intéressés, la Citroën DS3 RRC y côtoie la Ford Fiesta RRC imposée par Nasser Al-Attiyah au Rallye de Chypre, ultime épreuve de l’Intercontinental Rally Challenge. Si l’épreuve chypriote s’est déroulée dans une ambiance de fin de règne, le WRC était à la fête pour la clôture du championnat 2013. A Salou, Loeb s’est battu jusqu’au bout pour décrocher une 76ème victoire mondiale. Même s’il a réalisé deux belles journées, Thierry Neuville y a connu moins de réussite. Dans sa chronique mensuelle, le Junior de chez Citroën dresse le bilan de sa première saison en WRC.

En Belgique, l’avenir passe aussi par le nouveau Championnat Junior, auquel nous nous sommes intéressés. Nous revenons évidemment aussi en long, en large et surtout en travers sur le Rallye du Condroz, qui a enfin couronné Bernd Casier. Au rayon Sport, vous retrouverez également dans nos pages les reportages sur les épreuves régionales du mois écoulé, mais aussi l’actualité du circuit et celle du rallycross.

Notre cahier Histonews vous emmènera ce mois-ci du côté de Huy, mais aussi en Corse avec le Tour éponyme et dans le Nord de la France pour le Hoppeland Rally. Et dans la série "Que sont-ils devenus?", c’est ce mois-ci Herwig Adriaensens qui est à l’honneur. Outre nos rubriques traditionnelles, consacrées à l’actualité du rallye, au modélisme ou encore aux petites annonces, vous n’aurez que l’embarras du choix pour les nouveautés Industrie. De l’originale VDS GT 001 à l’Audi S6 Avant en passant par la Cadillac ATS, la Fiat 500 L, l’Isuzu D-Max, l’Opel Mokka, la BMW 640d GranCoupé, la Ford Focus 1.0 EcoBoost ou la Peugeot 4008, nous vous ferons découvrir des nouveautés aussi intéressantes que variées. Et pour tous les budgets.

Bonne lecture ! (Vincent Marique)

20:29 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit, Essai, Histoire, Industrie, Littérature, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : autonews, 252, décembre, 2012, tsjoen, citroën, ds3, ford, fiesta, rrc, neuville, junior, essais, bmw, peugeot | | |