autonews,mars,2016,289,mensuel,revue,librairie,vente,magazine,auto,rallye,essais,industrie,interview,wrc,brc,Ypres,Pologne,mondial,24,ehures,Mans,Francorchamps,présentation,Citroën,Mercedes,Volvo,Ford,Mustang,Fiat,Kia,VW,Porsche,718,Boxster

L’équipe d’Autonews vous propose une nouvelle fois un numéro très copieux à déguster sans modération durant vos vacances. Au menu, les dernières manches de votre discipline préférée qui passait par la Pologne pour le WRC. Ott Tänak y a créé la surprise en occupant longuement la tête avant de tout perdre face à Mikkelsen dans les derniers kilomètres. A Ypres, ce sont les français Bouffier et Lefebvre qui pensaient mettre fin à la domination de Freddy Loix. Mais rien n’y a fait, à la fin c’est le pilote Skoda qui s’impose pour la onzième fois. Vincent Marique et Hugo Van Opstal vous disent tout sur l’épreuve à travers 14 pages. C’est également là qu’ils sont allés à la rencontre de Polle Geusens, incontestablement un des meilleurs jeunes espoirs belges actuels.
Autonews a également eu la chance de s’installer aux côtés de Kevin Abbring à bord de la nouvelle Hyundai i20 R5 qui devrait connaître un joli succès dans les années à venir. Nous consacrons également quelques pages aux pilotes belges qui n’hésitent pas à aller goûter au championnat d'Allemagne des rallyes. Et puis Michelin Racing nous a ouvert ses portes pour une visite exclusive de ses installations à Cataroux. L'occasion de découvrir un processus de fabrication étonnant.
Enfin, les épreuves régionales n’ont pas été oubliées avec les reportages du Rallye de la Haute Senne et des rallysprints Fanny (à Spy) et d’Achêne, ainsi qu'un mini-portrait d’Antoine Regnier.
Les amateurs de circuit découvriront avec plaisir de belles photos des 24 Heures du Mans sans oublier la présentation des 24 Heures de Spa-Francorchamps signée Stéphane Halleux.
Le cahier Histonews est consacré au Rallye d'Ypres, tant national qu'européen, et vous emmène à la découverte de l’original Roude Léiw Classic au Luxembourg.
Ce mois-ci, nos essayeurs ont goûté en avant-première à la nouvelle Citroën C3, à la Mercedes GLC Coupé et aux Volvo S/V90. En Belgique, ils ont pu approfondir leur jugement à bord des Ford Mustang V8, Fiat 500 X 1.4 MultiAir, Kia Sportage CRDi 136, VW Tiguan 2.0 TDI 150 4motion et Porsche 718 Boxster.

autonews,mars,2016,289,mensuel,revue,librairie,vente,magazine,auto,rallye,essais,industrie,interview,wrc,brc,Ypres,Pologne,mondial,24,ehures,Mans,Francorchamps,présentation,Citroën,Mercedes,Volvo,Ford,Mustang,Fiat,Kia,VW,Porsche,718,Boxster

Futur,insigna,Opel,2017,septembre,présentation,photos,espion,belgique,autoroute,fuite,scoop,allemande

Notre fidèle lecteur, Alexis R., nous a fait récemment parvenir des photos qu'il a prises sur l'autoroute de Bruxelles. Il s'agit des mulets de développement de la future Opel Insigna qui devrait être dévoilée à l'automne. Un modèle que l'on nous annonce plus encombrant avec un empattement étiré de 10 cm qui devrait lui permettre de rivaliser avec l'habitabilité remarquable d'une Skoda Superb.

Futur,insigna,Opel,2017,septembre,présentation,photos,espion,belgique,autoroute,fuite,scoop,allemande

L'autre cheval de bataille de cette Insignia 2, c'est de combattre l'embonpoint de la génération actuelle. La baisse de poids pourrait ainsi atteindre près de 200 kg sur certaines versions, histoire de gagner en agilité, en performances et en sobriété. L'offre mécanique en profitera pour s'adonner au "downsizing", en remplaçant les 2.0 diesel de la génération actuelle par des 1.6.

Futur,insigna,Opel,2017,septembre,présentation,photos,espion,belgique,autoroute,fuite,scoop,allemande

11:22 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : futur, insigna, opel, 2017, septembre, présentation, photos, espion, belgique, autoroute, fuite, scoop, allemande | | |

Essai,test,roadtest,audi,R8,Plus,GT,V10,allemande,2016,nouvelle,new,186.500,euros,610,ch,exclusif,premium,unique,scoop

Face au scepticisme de certains à son arrivée, l’Audi R8 n’a pas tardé à opposer l’implacable vérité des chiffres pour s’imposer dans le monde des GT. Avec 27.000 exemplaires produits en huit ans, elle écrase la Lamborghini Gallardo, sa sœur de sang, construite à 14.000 exemplaires en… dix ans. Mais que va bien pouvoir apporter cette seconde génération? (Photos: www.alexisbernard.com)

Ne nous voilons pas la face, les évolutions stylistiques de cette deuxième mouture de la R8 sont subtiles. Certes en y regardant de plus près, on peut dénombrer de nouvelles plissures dans la carrosserie, les poignées dissimulées dans les flancs tandis que l’écope latérale est plus imposante et que le tout est élargi de 4 cm pour une longueur et une largeur inchangées. Cette version Plus est reconnaissable à son aileron arrière en carbone mais aussi à ses freins en carbone-céramique montés d’office.

Essai,test,roadtest,audi,R8,Plus,GT,V10,allemande,2016,nouvelle,new,186.500,euros,610,ch,exclusif,premium,unique,scoop

Un V10 sinon rien
Par rapport à sa devancière, la nouvelle R8 n’est plus disponible qu’avec un V10 atmosphérique. Un moteur comme on n’en fait plus, disponible en 540 ou 610 ch dans le cas qui nous occupe. Le vilebrequin à manetons décalés et l’ordre d’allumage spécifique lui donnent un tempérament digne d’une mécanique de compétition avec des envolées orgasmiques dans les très hauts régimes. Le rupteur se déclenche à 8.900 trs/min mais s’il est atteint à des vitesses vertigineuses cela se produit sans brusquerie. Il est accouplé à la boîte robotisée à double embrayage et sept vitesses. Celles-ci s’égrènent en programme auto D ou S et en fonction du mode choisi (confort, auto, dynamique ou individuel) sans oublier le bouton orné d’un drapeau à damier (mode Performance) qui vous propulse dans une autre dimension au niveau de la vitesse de passage des rapports, du comportement relâché ou encore du son. Vous pouvez également opter pour les palettes, une nouvelle fois trop courtes à notre goût, pour reprendre la main sur l’automatique.

Essai,test,roadtest,audi,R8,Plus,GT,V10,allemande,2016,nouvelle,new,186.500,euros,610,ch,exclusif,premium,unique,scoop

Performances ahurissantes
Incroyable! Certes, nous ne testons pas des V10 toutes les semaines mais de mémoire d’essayeur, nous avons rarement goûté à un moulin aussi performant. Et si la météo n’était pas avec nous durant notre essai trop bref, les chronos annoncés par Audi semblent néanmoins parfaitement plausibles. En effet, le 0 à 100 km/h annoncé en 3″2 est jouable tandis le km DA est parcouru en 19″6. Les autoroutes allemandes nous ont permis de grimper brièvement mais très rapidement à 280 km/h réels ce qui laisse à penser que les 330 km/h promis ne sont pas utopiques. Bref, cette R8 V10 Plus est un engin stratosphérique qui vous propulse à des vitesses largement prohibées en moins de temps qu’il n’en faut pour vous en rendre compte. Dans un confort et avec une facilité déconcertante. Il faut d’ailleurs se forcer pour ne pas oublier que les automobilistes que vous doublez n’imaginent même pas que l’on puisse se déplacer à pareilles vitesses. Mais là où cette R8 devient véritablement diabolique, c’est sous la pluie.

Essai,test,roadtest,audi,R8,Plus,GT,V10,allemande,2016,nouvelle,new,186.500,euros,610,ch,exclusif,premium,unique,scoop

Aquaplanage aux abonnés absents
Forte de ses quatre roues motrices, elle se joue des conditions délicates avec une facilité déconcertante. Il faut dire que notre exemplaire était chaussé de ContiWinterContact (245/35 ZR19 et 295 à l’arrière) ce qui facilitait le dialogue entre la route et la machine. Cela nous a rappelé cette aventure vécue à bord de la Viper V10 première du nom que nous avions rentrée chez l’importateur dans les mêmes conditions mais à 100 km/h tellement elle nous échappait à la moindre accélération. Ici, la R8 s’est véritablement jouée du vent et de la pluie.

Essai,test,roadtest,audi,R8,Plus,GT,V10,allemande,2016,nouvelle,new,186.500,euros,610,ch,exclusif,premium,unique,scoop

Sur le sec, son comportement est neutre dans la majorité des cas. Seuls des réglages plus affinés permettent de libérer quelque peu le train arrière. Notamment en optant pour le mode Performance qui offre alors un mordant étonnant et des placements millimétrés. On retrouve l’équilibre typique d’un coupé à moteur central mais l’avant ne nécessite pas d’être chargé pour pivoter et le sous-virage ne fait pas partie de son vocabulaire. Toujours avec ce mode extrême, les passages de rapport sont ultra-rapides, les coups de gaz au rétrogradage font de l’effet et si vous libérez l’échappement, vous êtes sûr de voir les voies se libérer à votre approche tellement elle impressionne.

Essai,test,roadtest,audi,R8,Plus,GT,V10,allemande,2016,nouvelle,new,186.500,euros,610,ch,exclusif,premium,unique,scoop

Freins carbone/céramique sifflants
Seul bémol à notre courte lune de miel, les freins sifflaient constamment alors que nous n’avons guère poussé le système dans ses derniers retranchements. Certes, la R8 V10 Plus mise à notre disposition était déjà passée entre les mains de collègues amateurs de sorties sur circuit mais vu le prix des galettes et le peu de kilomètres parcourus par cette voiture de presse, on a bien du mal à lui trouver des excuses. Et pour avoir testé les freins après une petite séance de pilotage au milieu des champs, nous n’avons guère été impressionnés par les distances de freinage.
Plus étonnant, cette GT utilise les artifices habituels pour diminuer la consommation moyenne. Stop & Start, CoD (cylinder on demand) soit la coupure en alternance de chaque banc de cinq cylindres ou encore technique de roue libre lorsqu’on évolue en mode Confort tentent de maîtriser au mieux la consommation. Ce qui ne nous a pas empêchés d’être à 20l/100 durant un essai de trois jours où la belle allemande a largement été sollicitée.

Essai,test,roadtest,audi,R8,Plus,GT,V10,allemande,2016,nouvelle,new,186.500,euros,610,ch,exclusif,premium,unique,scoop

Confort de berline
Comme les Audi les plus récentes (TT et A4 pour ne citer que celles-là), la R8 reçoit une instrumentation totalement digitale avec laquelle vous pouvez opter pour plusieurs vues. Deux indicateurs avec GPS central, cartographie imposante ou encore données liées à la radio ou aux données de conduite. La position de conduite est parfaite, surtout avec les sièges sport montés sur notre exemplaire et le volant nous a plu. Comme nous l’avons dit plus haut, les palettes auraient pu être plus généreuses mais les boutons rappelant ce que l’on peut trouver chez certaines italiennes nous ont séduits. En fait, le luxe et le confort de cette GT atteignent un niveau aussi époustouflant que ses sensations. A faible allure, en ville, la R8 se révèle agréable à vivre et pour vous donner une idée, alors que les véhicules sportifs accrochent souvent leur spoiler avant sur la rampe menant à notre garage, la R8 n’a absolument pas raclé le sol. Le compromis hauteur/confort/sportivité semble pertinent.

Essai,test,roadtest,audi,R8,Plus,GT,V10,allemande,2016,nouvelle,new,186.500,euros,610,ch,exclusif,premium,unique,scoop

Notre R8 V10 Plus gris Daytona perlé s’offrait 28.800 euros d’options portant le total à plus de 215.000 euros (prix de base: 186.500 €)! Parmi les options nous avions droit à l’échappement sport (2.268 €), les phares au laser (4.000 €), le cuir étendu dans l’habitacle (3.678 €), divers encarts décoratifs en carbone sans intérêt mais tout aussi coûteux (2.147 €) sans oublier le garnissage en carbone Sigma du compartiment moteur à 4.000 euros... (Photos: www.alexisbernard.com)

+
GT diaboliquement confortable
Performances hors norme
Multimédia et connectivité

-
Freins carbone/céramique
Consommation élevée
Style sans charme

Essai,test,roadtest,audi,R8,Plus,GT,V10,allemande,2016,nouvelle,new,186.500,euros,610,ch,exclusif,premium,unique,scoop

11:41 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : essai, test, roadtest, audi, r8, plus, gt, v10, allemande, 2016, nouvelle, new, 186.500, euros, 610, ch, exclusif, premium, unique, scoop | | |

Honda,NSX,new,nouvelle,supercar,GT,japon,2016,propulsion,hybride,V6,3.5,biturbo

Honda dévoile progressivement les détails techniques sur la nouvelle NSX attendue impatiemment par les nombreux amateurs des sportives japonaises. Ainsi, par l'intermédiaire de simulations sur ordinateur en matière de dynamique des fluides (CFD) et de tests sur des modèles à une échelle de 40 pour cent dans la soufflerie de pointe de Honda en Ohio, l'équipe du développement a réussi à optimiser les formes complexes de la carrosserie.

Honda,NSX,new,nouvelle,supercar,GT,japon,2016,propulsion,hybride,V6,3.5,biturbo

Les surfaces, les calandres et les bouches d'échappement sont mises en forme et dimensionnées afin de minimiser la traînée aérodynamique, créer des appuis, optimiser le refroidissement et dissiper la chaleur indésirable de manière efficace. L'analyse a été vérifiée à grande échelle par Honda, en déplaçant la soufflerie à Tochigi, au Japon.

Honda,NSX,new,nouvelle,supercar,GT,japon,2016,propulsion,hybride,V6,3.5,biturbo

L'équilibre avant-arrière des appuis procuré par le design extérieur de la NSX, a été soigneusement réglé. Des recherches et un programme de développement approfondis ont permis de déterminer qu'il fallait trois fois plus d'appuis à l'arrière du véhicule qu'à l'avant, afin d'obtenir une répartition optimale au bénéfice de hautes performances et dans le cadre d'une conduite quotidienne. Un diffuseur arrière fonctionne conjointement avec l'aileron arrière et les fentes de feux arrière pour générer un appui important et gérer efficacement la traînée créée par le sillage aérodynamique se dégageant derrière la voiture.

Honda,NSX,new,nouvelle,supercar,GT,japon,2016,propulsion,hybride,V6,3.5,biturbo

Le haut niveau d'appui de la NSX est obtenu sans utiliser de carrosserie aérodynamique ni d'autres dispositifs. L'air circulant depuis l'avant de la voiture sort en suivant des trajets soigneusement optimisés, tenant compte de toute la circulation d'air, de l'appui total et d'un faible coefficient de traînée. Cet air est ensuite délibérément manipulé en sortie, afin d'obtenir une circulation prédéterminée en aval pour alimenter les orifices d'admission à mi-moteur.

Honda,NSX,new,nouvelle,supercar,GT,japon,2016,propulsion,hybride,V6,3.5,biturbo

Les évents, positionnés de façon précise afin de minimiser les turbulences et les pertes aérodynamiques autour des roues avant, fonctionnent en conjonction avec des évents sur les ailerons avant, afin de stabiliser la circulation de l'air sur le côté de la voiture. Ces évents se combinent à des montants flottants C pour faire circuler l'air vers les admissions latérales caractéristiques, le canalisant vers l'admission moteur, le compartiment moteur et les intercoolers turbo. Les admissions latérales permettent également de diriger l'air par-dessus le pavillon, afin d'augmenter l'appui.

Honda,NSX,new,nouvelle,supercar,GT,japon,2016,propulsion,hybride,V6,3.5,biturbo

Dans le cadre de l'approche globale de la gestion de la circulation de l'air, le design extérieur de la NSX permet de gérer très efficacement la chaleur requise par son groupe motopropulseur hybride. Il y a sept sources principales de chaleur: le 3.5 V6, deux turbocompresseurs, la transmission à double embrayage à neuf rapports (DCT), le système de répartition de la puissance et les deux moteurs au sein du système à moteurs jumelés. Pour parfaitement refroidir chacun de ces éléments, l'air est géré via 10 échangeurs de chaleur différents. Les ouvertures à l'avant du véhicule permettent de faire circuler l'air à travers les principaux échangeurs de chaleur situés dans la partie avant: radiateurs avant du moteur, système de refroidissement du système à moteurs jumelés, condenseur, système de refroidissement des rapports de la transmission et système de répartition de la puissance. L'air circulant au-dessus du toit et descendant le long de la vitre du hayon arrière, est saisi afin d'alimenter le système de refroidissement de l'embrayage et de faciliter davantage le refroidissement du compartiment moteur.

Honda,NSX,new,nouvelle,supercar,GT,japon,2016,propulsion,hybride,V6,3.5,biturbo

21:37 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : honda, nsx, new, nouvelle, supercar, gt, japon, 2016, propulsion, hybride, v6, 3.5, biturbo | | |

BMW,2002,Hommage,Concept,Villa,Este,Itlaie,concours,élégance,2016,Série2,prototype,unique

Devenu le partenaire privilégié du Concours d'élégance de la Villa d'Este sur les rives du lac de Cômes, BMW y dévoile traditionnellement une étude de style chargée de rendre hommage à l'un de ses modèles emblématiques.

BMW,2002,Hommage,Concept,Villa,Este,Itlaie,concours,élégance,2016,Série2,prototype,unique

Cette année, c'est la 2002 Turbo qui a inspiré les designers toujours dirigés par Adrian van Hooydonk. Cette 2002 version 2016 rejoint une collection comprenant une réinterprétation du coupé 328 Mille Miglia (2006), de la berlinette M1 (2008), du roadster 328 (2011) et du coupé 3.0 CSL à l'origine de la naissance de la division Motorsport datant de l'année dernière.

BMW,2002,Hommage,Concept,Villa,Este,Itlaie,concours,élégance,2016,Série2,prototype,unique

A partir d'une Série 2, BMW a donné naissance à un coupé trop excessif à notre goût. Campé sur des roues de 20 pouces, ce concept a forcé sur les élargisseurs d'ailes avant et le bouclier avant type ramasse-miettes qui renvoient à son aînée, la première voiture de série européenne à introduire la technologie du turbocompresseur. Le concept de la Villa d'Este tente de respecter au mieux l'héritage en accueillant une calandre à simple phare, des ailes arrière boursouflées et un énorme becquet de malle.

BMW,2002,Hommage,Concept,Villa,Este,Itlaie,concours,élégance,2016,Série2,prototype,unique

Avec la 3.0 CSL, la 2002 Turbo avait été la première BMW à porter les couleurs Motorsport reconnaissable au bandeau bleu marine, bleu ciel et rouge. La 2002 Hommage reprend la signature à trois bandes sur les rétroviseurs et sous la prise d'air du bouclier avant. De nombreux éléments de carrosserie sont réalisés en fibre de carbone pour abaisser le poids d'une auto qui replace le plaisir de conduite au premier plan.

BMW,2002,Hommage,Concept,Villa,Este,Itlaie,concours,élégance,2016,Série2,prototype,unique

Le cockpit a été traité dans la tradition des voitures de compétition avec un aménagement minimaliste reposant sur des sièges baquets très enveloppants et un arceau de sécurité. Cette étude de style n'a pas vocation à être commercialisée mais elle a pour mission de véhiculer des valeurs sportives, l'essence même de la marque BMW.

22:30 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Histoire, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bmw, 2002, hommage, concept, villa, este, itlaie, concours, élégance, 2016, série2, prototype, unique | | |