Citroën,DS3,next,generation,2016,3 portes,style,tendance,mode,essence,diesel,racing,cabriolet,projet,français,dessin,

Citroën peut réellement se montrer satisfaite des ventes de DS3 dont le lancement remonte déjà à 2010. Mais la marque française ne compte pas s'endormir sur ses lauriers en sachant qu'une nouvelle MINI va faire son apparition très prochainement. Du coup, on bosse fermement sur la seconde génération de la DS3 qui ne devrait pas apparaître avant 2016. Son style est assez inspiré du Concept de SUV Wild Rubis exposé lors du Salon de Shanghai au printemps dernier. Ses lignes se veulent plus solides, plus costaudes tandis que les éléments façon aluminium se généralisent autour de la calandre et sur les bas de caisse. Remarquez aussi le logo DS qui remplace celui de Citroën désormais dédié à une gamme plus accessible. La plateforme demeure celle du modèle actuel, également utilisée par la Peugeot 208 mais avec une structure allégée pour faire baisser le poids. La personnalisation demeure le cheval de bataille du chevron face à la MINI mais aussi l'Opel Adam même si celle-ci a du mal à se faire une place acceptable. Les moteurs seront semblables à l'offre de la Peugeot 208 avec un 3 cylindres 1.2 PureTech essence fort de 90 ch pour 100g/km de CO². La version turbo de se moteur atteindra 120 ch. Le 1.6 THP sera toujours proposé avec ses 160 ch mais des diesels plus modernes de 95 et 120 ch sont annoncés avec 99g/km de CO²! Enfin, les amateurs de sensations fortes seront heureux d'apprendre que la Racing sera renouvelée tandis qu'un cabriolet est toujours possible. La nouveauté n'est pas attendue avant 2016. (Sources: Auto Express)

Citroën,DS3,next,generation,2016,3 portes,style,tendance,mode,essence,diesel,racing,cabriolet,projet,français,dessin,

15:43 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : citroën, ds3, next, generation, 2016, 3 portes, style, tendance, mode, essence, diesel, racing, cabriolet, projet, français, dessin | | |

Jaguar,F-Type,coupé,new,salon,Los Angeles,première,mondiale,world,scoop,V6,V8,2014

La Jaguar F-TYPE Coupé fera ses débuts mondiaux le 19 novembre, à la veille du Salon de l’automobile de Los Angeles. Le coupé F-TYPE, tout en aluminium, se veut la version de série du très plébiscité concept C-X16. Il viendra épauler l'actuel cabriolet F-TYPE sacré «Meilleur Design de l’année 2013». 

06:00 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jaguar, f-type, coupé, new, salon, los angeles, première, mondiale, world, scoop, v6, v8, 2014 | | |

Lexus,RC,essence,hybride,coupé,new,nouveau,gamme,japon,salon,Tokyo,2014,V6,essence,

Le nouveau coupé Lexus RC fera ses débuts mondiaux lors du Salon Automobile de Tokyo, le 20 novembre 2013. Deux modèles RC seront présentés au Salon de Tokyo: le RC 350 animé par un moteur V6 essence 3,5 litres et le RC 300h Full Hybrid 2,5 litres. La gamme RC concrétise l’accent mis par la marque premium sur la dimension émotionnelle avec ce coupé deux portes dynamique et séduisant. Son développement correspond à la volonté de renforcer l’image de la marque auprès d’un public plus large et nouveau pour Lexus. Il introduit un attrait émotionnel dans l’ADN de Lexus, marque synonyme de qualité de fabrication, de raffinement et de fiabilité.

Lexus,RC,essence,hybride,coupé,new,nouveau,gamme,japon,salon,Tokyo,2014,V6,essence,

Design extérieur

Les designers de Lexus ont prêté au RC des lignes très galbées, inédites à ce jour dans la gamme Lexus et dessiné  la version la plus large et la plus basse de la calandre  trapézoïdale de Lexus. Les projecteurs triangulaires évoquent le design sportif du concept-car LF-LC qui a aussi clairement servi d’inspiration pour le design unique à trois projecteurs à diodes électroluminescentes. En feux de croisement, la signature lumineuse dessine un L caractéristique de l’identité Lexus. Les feux arrière combinés très effilés adoptent le même motif en L.

Lexus,RC,essence,hybride,coupé,new,nouveau,gamme,japon,salon,Tokyo,2014,V6,essence,

Les jantes en aluminium du RC s’inscrivent dans la philosophie stylistique de passage du concept à la production avec deux propositions : une version 19’’ très sculptée à 10 branches ou une version 18’’ musclée à 5 branches, les deux issues d’un usinage de précision et ornées d’un élégant cache-moyeu en finition noire et platine. La couleur vedette est le rouge. Elle offre un jeu d’ombres et de lumières plus contrasté grâce à un nouveau procédé de peinture utilisé par Lexus reposant sur l’application multiple de couches transparentes et plus colorées.

Lexus,RC,essence,hybride,coupé,new,nouveau,gamme,japon,salon,Tokyo,2014,V6,essence,

Design intérieur

Le design intérieur du coupé RC s’inspire très largement de concept-cars sportifs très appréciés et mise résolument sur le contraste des coloris, des matériaux et de l’éclairage. Il inaugure un concept d’éclairage exclusif qui met en scène l’habitacle en réfléchissant la lumière vers le haut et non vers le bas pour envelopper toute la cabine. L’ambiance intérieure, très contrastée, dont un étonnant nouveau coloris baptisé Clove (girofle), souligne le design et l’élégance de l’habitacle. Les inserts en bois véritable shimamoku (bois veiné), une technique complexe de placage en couches multiples peaufinée par Lexus, ponctuent les entourages. Le poste de conduite est divisé en une zone commande et une zone information. La zone en partie haute abrite le combiné d’instruments et un écran de navigation de 18 cm (7’’) tandis que la console centrale intègre en avant-première une nouvelle commande Remote Touch Interface.

Lexus,RC,essence,hybride,coupé,new,nouveau,gamme,japon,salon,Tokyo,2014,V6,essence,

09:50 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lexus, rc, essence, hybride, coupé, new, nouveau, gamme, japon, salon, tokyo, 2014, v6 | | |

Audi,Q7,2014,future,Q1,suv,allemands,bratislava,slovaquie,usine,production,next,tdi,tfsi,boîte-s-tronic,8 rapports

Le futur Audi Q7 n'est pas attendu avant l'automne 2014 et nous devrions le découvrir au Mondial de Paris de l'année prochaine. Celui-ci se caractérisera par une cure d'amaigrissement impressionnante puisque les rumeurs parlent de 350 kg de gagnés. De quoi proposer un poids totale juste en dessous des deux tonnes. Il sera construit sur la nouvelle plateforme MLB. Une base utilisée également par les futurs VW Touareg et autres Porsche Cayenne mais également par le SUV annoncé chez Bentley pour 2016. Ces SUV seront d'ailleurs tous construits dans l'usine VW de Bratislava en Slovaquie. Les futurs Q7 seront tous quattro et utiliseront la boîte automatique à 8 rapports. Les moteurs attendus sont les 3.0 et 4.2 TDI ainsi que les 3.0 et 4.0 TSFI tandis qu'un Q7 e-Tron plug-in hybride est également attendu. Au niveau du style, vous noterez l'apparition d'une nouvelle calandre trapézoïdale en trois dimensions et des phares LED particulièrement travaillés. Mais les Q3, Q5 et Q7 seront également rejoints par un petit Q1. Début 2016, la firme allemande commercialisera un concurrent des SUV compacts qui font actuellement fureur en Europe. Et un Q2 plus sportif n'est pas à exclure. Bref, vous l'aurez compris, la marque aux anneaux ne baisse pas sa garde et les nouveautés continueront à se succéder...

Audi,Q7,2014,future,Q1,suv,allemands,bratislava,slovaquie,usine,production,next,tdi,tfsi,boîte-s-tronic,8 rapports

14:39 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : audi, q7, 2014, future, q1, suv, allemands, bratislava, slovaquie, usine, production, next, tdi, tfsi, boîte-s-tronic, 8 rapports | | |

Renault,Clio,RS,Sport,1.6,turbo,200 ch,dynamique,berline,sportive,traction,transmission,EDC,double embrayage,belgique,test,essai,route,prix,

Polyvalence imposée

Nous vous l’avouons tout net, lorsque les premières infos sont tombées à propos de cette nouvelle Clio RS, nous avons fait la moue. Pensez plutôt; boîte robotisée et cinq portes pour tout le monde, ça nous change de sa devancière qui avait terminé sa carrière avec des versions plutôt extrêmes. Mais laissant de côté nos aprioris, nous sommes partis à la rencontre de cette petite boule de nerf pour découvrir quelle saveur elle allait nous offrir. Il nous en reste un goût salé-sucré pas désagréable.

Renault,Clio,RS,Sport,1.6,turbo,200 ch,dynamique,berline,sportive,traction,transmission,EDC,double embrayage,belgique,test,essai,route,prix,

Le modèle d’essai mis à notre disposition par l’importateur est plutôt attirant dans ce jaune Sirius. Heureusement parce que les ajouts extérieurs sont plutôt discrets. Les jeunes propriétaires de modèles dCi pourront facilement donner un look RS à leur Clio. Certes le bouclier avant reçoit une lame spécifique mais les bas de caisse et l’aileron de toit différencient difficilement cette Clio RS d’un modèle plus classique. Heureusement, la version Cup qui nous a été confiée reçoit des jantes noires spécifiques, des étriers de frein rouge, une assiette abaissée de 3 mm et des amortisseurs 15% plus fermes.

Renault,Clio,RS,Sport,1.6,turbo,200 ch,dynamique,berline,sportive,traction,transmission,EDC,double embrayage,belgique,test,essai,route,prix,

Technique à la pointe

En troquant son 2.0 atmosphérique pour une petit 1.6 turbocompressé, la Clio RS vit avec son temps. Un bloc nettement plus polyvalent qui donne 200 chevaux comme l’ancien mais dès 6.000 trs/min. Et grâce à la suralimentation, le couple est plus généreux puisqu’il atteint désormais 240 Nm au lieu de 215. De quoi appuyer ce sentiment de confort avec un moteur plus lisse, plus rond grâce à un couple qui est désormais atteint dès 1.750 trs/min alors qu’il fallait pousser le 2.0 à 5.500 tours pour disposer de tout son couple. Le carburant est pulvérisé directement dans les chambres de combustion à une pression de 150 bars et le double calage des arbres à cames est de série. Ce moteur très moderne est accompagné d’une boîte de vitesses qui ne l’est pas moins. L’EDC est la DSG de chez Renault. Une boîte à double embrayage à six vitesses qui intègre une fonction Launch Control pour épater la galerie. Elle est contrôlable depuis le levier ou depuis des palettes fixes un peu courtes mais nous en reparlerons.

Renault,Clio,RS,Sport,1.6,turbo,200 ch,dynamique,berline,sportive,traction,transmission,EDC,double embrayage,belgique,test,essai,route,prix,

Intérieur sportivo/bling-bling

Nous n’avions pas vraiment louangé l’intérieur de la 208 GTI. Nous ne sommes pas davantage séduits par l’habitacle de la Clio RS. Certes, le volant est en cuir surpiqué avec un sigle RS distinctif, les pédales sont en métal et les sièges semi-baquets reprennent la teinte orange des plastiques pour leurs coutures mais cela n’offre pas l’ambiance compétition de l’ancienne. La faute aussi à une position de conduite toujours trop haute ou à ce banal combiné central. Et que dire de la qualité des plastiques vraiment médiocre qui sonnent creux lorsque vous les heurtez par inadvertance. Après cette description, l’heure est venue d’appuyer sur le bouton de démarrage placé en bas de la console centrale. Le moteur s’allume discrètement. Les premiers kilomètres parcourus en ville le sont dans un confort vraiment bon et seuls les pavés vous rappellent que vous êtes à bord d’un engin plutôt sportif. Les portes arrière sont les bienvenues pour embarquer les enfants tandis que le coffre se montre suffisamment spacieux pour un usage classique. Bref, le premier objectif de Renault est atteint: offrir un véhicule nettement plus polyvalent que l’ancien qui ne plaisait qu’aux pilotes en herbe. Mais si ceux-ci craquent pour la nouvelle RS, seront-ils séduits?

Renault,Clio,RS,Sport,1.6,turbo,200 ch,dynamique,berline,sportive,traction,transmission,EDC,double embrayage,belgique,test,essai,route,prix,

Du sport en douceur

Pour accroître le caractère multi-usage de la voiture, Renault Sport a prévu plusieurs calibrages (Normal, Sport ou Race) pour le rendu global du moteur, le fonctionnement de la boîte, les aides à la conduite ou encore l'assistance de direction, accessibles via un bouton R.S. DRIVE serti entre le levier de boîte et le frein à main. Dans les phases transitoires, un simple lever de pied suffit pour obtenir un léger déhanché, tandis qu'il est désormais plus aisé d'inscrire la voiture sur les freins en entrée de courbe. Mais il faut être impérativement sur le bon rapport parce que les palettes sont fixées à la colonne de direction et donc difficilement atteignables en plein virage. Le rupteur de notre exemplaire s’en souvient encore. Bref l’auto est joueuse, en toute sécurité, et très performante même si le train avant aurait pu se montrer plus mordant. Et si nous n’avons pas lu de critiques sur les freins chez les confrères, notre exemplaire n’a pas résisté à trois gros freinages en mode Race. Comme toute motorisation turbocompressée qui se respecte, les consommations varient du simple au double et comme il est difficile de résister à l’appel du pied droit, tablez plutôt sur 10 l/100.

Renault,Clio,RS,Sport,1.6,turbo,200 ch,dynamique,berline,sportive,traction,transmission,EDC,double embrayage,belgique,test,essai,route,prix,

Et la concurrence?

Le prix de ce jouet, uniquement disponible en cinq portes, tel qu’il se présente sur les photos, est de 27.700 euros tvac. Son tarif de base débute à 24.950 €. Autant le dire tout de suite, c’est la plus chère du trio Fiesta ST/208 GTI/Clio RS. Vous payerez probablement la boîte automatique, celle-là même qui ne nous paraît pourtant pas indispensable. Et venir brandir les habitudes des propriétaires de Porsche et de Ferrari, qui achètent majoritairement leurs bolides en boîte automatique, comme argument imparable ne nous parait guère convaincant. Simplement parce que les boîtes séquentielles de ces deux bolides sont autrement plus aboutis que la boîte française. Cela dit, la plupart de mes jeunes collègues ne se montraient guère aussi révoltés à l’encontre d’une technologie qui leur rappelle leur chère console de jeux. C’est peut-être, plus prosaïquement, une simple question de génération. Pour en revenir au prix, la 208 GTI s’affiche à 23.535 € en prix de base là où la Fiesta ST, la plus convaincante de ce trio, est donnée pour 20.950 €! Bref, nous ne pouvons que vous conseiller d’essayer les trois si vous voulez vous laisser tenter par un tel jouet. Photos: Jean-Claude Geboes.

Renault,Clio,RS,Sport,1.6,turbo,200 ch,dynamique,berline,sportive,traction,transmission,EDC,double embrayage,belgique,test,essai,route,prix,

11:46 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : renault, clio, rs, sport, 1.6, turbo, 200 ch, dynamique, berline, sportive, traction, transmission, edc, double embrayage, belgique, test, essai, route, prix | | |