autonews,mai,2015,280,mensuel,revue,librairie,vente,magazine,auto,rallye,essais,industrie,interview,wrc,erc,brc,tac,irlande,peugeot,doms,hendrickx,vincent,radermecker,skoda,fabia,r5,wallonie,présentation

Une nouvelle fois sur le pont pour vous offrir le nectar du sport automobile, toute l’équipe d’autonews est heureuse de vous proposer à nouveau un numéro très riche et varié. A peine terminé, le Sezoens Rally vous est déjà largement conté dans nos pages avec la troisième victoire de Loix cette saison. Hautement symbolique, celle-ci est venue le consoler après les contrariétés vécues au Rallye de Wallonie. Une épreuve qui aura finalement vu la victoire de Cédric Cherain, la première de sa carrière, sur laquelle nous revenons également en détails.

Du côté du WRC, le Rallye d’Argentine n’a pas souri à Volkswagen mais là aussi, le malheur des uns a fait le bonheur des autres à l’image de Citroën qui en a profité pour y signer un doublé attendu depuis trop longtemps.

Aux côtés de la marque au double chevron, c’est Ford qui fait l’actualité de ce mois dans notre magazine avec deux essais emballants et l’interview de Jean-Marc Valckenaere. Le sympathique bouclé nous parle de la petite Fiesta 1.0 EcoBoost R2 essayée en exclusivité par Vincent Marique, mais également de ses projets autour de la Ford Mustang qui a enthousiasmé notre essayeur lors de sa présentation en Allemagne.

Du côté des essais, nous vous proposons également la découverte des Ford C-Max et S-Max reliftés sans oublier l’Opel Corsa OPC et la Peugeot 308 GT. Sur nos routes, nous avons pu tester l’Audi TT TFSI mais aussi la Lexus NX 300h, les breaks Ford Mondeo Clipper 2.0 TDCi, Mazda 6 SW 2.2d et Mercedes C250 BT break sans oublier l’Opel Adam S et la Porsche Targa 4 GTS.

Nous revenons également sur la manche belge du World Rallycross disputée à Mettet, sur la première manche du DTM disputée à Hockenheim sans oublier le WEC à Spa largement illustré.

Le cahier historique est consacré aux Classic Spring Roads mais aussi à la rencontre avec Michel Closjans, le vainqueur de l’ING Ardenne Roads que Benoît Lays a disputé en compagnie d’Yves Noelanders pour nous en rapporter un récit 100% authentique.

 

Enfin, comment ne pas rendre un large hommage à J-G Mal-Voy, l’homme qui a tant œuvré pour le sport automobile en Belgique à travers le Belgian Audi-VW Club.

autonews,mai,2015,280,mensuel,revue,librairie,vente,magazine,auto,rallye,essais,industrie,interview,wrc,erc,brc,tac,irlande,peugeot,doms,hendrickx,vincent,radermecker,skoda,fabia,r5,wallonie,présentation

Michelin,Pilot,Sport,Challenge,Spa-Francorchamps,Porsche,days,2015,expérience,vécu,témoignage,PorscheCayman,S,Frederic,Vervisch,moyenne,Grégory,Van Too

Vous êtes amateur de sorties en circuit avec votre GT? Vous limez le bitume des circuits européens pour tenter d'améliorer vos chronos et vos trajectoires? Ou vous aimez plus simplement vous réunir, sur et autour de la piste, avec d'autres passionnés pour partager votre passion? Alors le Michelin Pilot Sport Challenge est fait pour vous!

Michelin,Pilot,Sport,Challenge,Spa-Francorchamps,Porsche,days,2015,expérience,vécu,témoignage,PorscheCayman,S,Frederic,Vervisch,moyenne,Grégory,Van Too

Lors des derniers Porsche Francorchamps Days organisés le week-end dernier sur le plus beau circuit du monde, Michelin nous a invités à nous immiscer dans la peau d'un participant à son Pilot Sport Challenge. Et le moins que l'on puisse écrire, c'est que nous avons été séduits par l'expérience. Disposant d'un Porsche Cayman S, nous avons eu droit à deux longues séances en compagnie des participants dans la catégorie intermédiaire, entre les débutants et les pilotes aguerris s'élançant en pneus slicks. Accompagnés du très sympathique Frédéric Vervisch, nous avons profité de son expérience pour améliorer notre pilotage.

Michelin,Pilot,Sport,Challenge,Spa-Francorchamps,Porsche,days,2015,expérience,vécu,témoignage,PorscheCayman,S,Frederic,Vervisch,moyenne,Grégory,Van Too

Comme nous étions le seul média ayant accepté de participer à l'évènement, nous avons eu droit à 45 minutes de bonheur entre des GT3 très bien pilotées, d'autres beaucoup moins et un Cayman GT4 aux mains d'un pilote d'usine. Bref, il a fallu composer avec une puissance limitée, du monde sur la piste mais heureusement, la pluie a décidé de ne pas s'en mêler. Au retour dans les paddocks, les spécialistes de Michelin ont collecté nos chronos grâce à une application très bien faite. Tournant entre 3'06" et 3'08" dans nos tours libres, nous avons aussi signé de médiocres 3'12". Du coup, notre temps de référence a été établi à 3'10". Les autres participants se voient également proposer un chrono de référence mais la discussion est ouverte et ils peuvent corser la difficulté ou au contraire, se faciliter la vie en optant pour une moyenne facilement tenable.

Michelin,Pilot,Sport,Challenge,Spa-Francorchamps,Porsche,days,2015,expérience,vécu,témoignage,PorscheCayman,S,Frederic,Vervisch,moyenne,Grégory,Van Too

Nous profitons de la pause-déjeuner pour visiter le paddock et les stands à la recherche de la perle rare. Mais force est de reconnaître qu'en ce premier samedi de mai, l'affluence n'est pas extraordinaire. Imposer un prix d'entrée de 10 euros n'est peut-être pas la meilleure façon de séduire le public tandis que l'interdiction de l'accès au paddock à d'autres Porsche n'ayant pas participé à la manifestation n'a pas non plus incité les propriétaires à rejoindre la plus beau circuit du monde. Heureusement, le dimanche, le succès est au rendez-vous et la foule est de retour autour du toboggan ardennais.

Michelin,Pilot,Sport,Challenge,Spa-Francorchamps,Porsche,days,2015,expérience,vécu,témoignage,PorscheCayman,S,Frederic,Vervisch,moyenne,Grégory,Van Too

Mais revenons à samedi. Après-midi, nous repartons pour 45 minutes de plaisir et nous allons tenter de trouver cette moyenne de 3'10''. Las, les voitures sont moins nombreuses sur la piste, nous appliquons au mieux les consignes de pilotage de Fred et du coup, nous alignons les temps en 3'08" tandis que les pouces levés de notre moniteur du jour se multiplient à chaque passage dans les virages pour grands garçons. Et puis soudain, à force de taper dans les freins, ceux-ci finissent par demander grâce et le fading apparaît sans crier gare au freinage des Combes. Nous ralentissons immédiatement la cadence pour refroidir la mécanique et la séance se termine deux tours plus tard.

Michelin,Pilot,Sport,Challenge,Spa-Francorchamps,Porsche,days,2015,expérience,vécu,témoignage,PorscheCayman,S,Frederic,Vervisch,moyenne,Grégory,Van Too

Voilà, le Challenge est terminé. Nous attendons les résultats pour aller jusqu'au bout de l'expérience. Le podium final a droit à des cadeaux. Comme Francorchamps est long de 7 kilomètres, les vainqueurs du jour ne figureront pas dans le haut du classement européen, la moyenne étant bien plus facile à respecter sur les petits circuits français de 3 ou 4 kilomètres. Mais tous s'en repartent enchantés par l'expérience, l'accueil de Michelin étant toujours de haut vol. Pour rappel, le vainqueur du Michelin Pilot Sport Challenge sera invité VIP aux 24 Heures du Mans 2016. (Photos: Gregory Van Toor)

Michelin,Pilot,Sport,Challenge,Spa-Francorchamps,Porsche,days,2015,expérience,vécu,témoignage,PorscheCayman,S,Frederic,Vervisch,moyenne,Grégory,Van Too

autonews,avril,2015,279,mensuel,revue,librairie,vente,magazine,auto,rallye,essais,industrie,interview,wrc,erc,brc,toyota,retour,aston martin,cherain,verschueren,asaf

Les baroudeurs sont à l’honneur dans ce numéro 280 de votre mensuel favori. En effet, nous vous proposons un reportage exclusif sur les traces des supporters de Thierry Neuville ayant fait le lointain déplacement au Mexique. Vincent Marique, l’infatigable globe-trotter de la rédaction, est allé assister au Rallye d’Irlande dont il vous dit tout. Comme il était accompagné de Wim Doms, le toujours souriant Directeur de la Communication de Peugeot Belgique-Luxembourg, il en a profité pour tailler une petite bavette devant une bonne bière irlandaise avant de nous en relater les infos les plus intéressantes.

A peine revenu en Belgique, il reprenait ses valises pour aller assister à la présentation tchèque de la nouvelle Skoda Fabia R5. Et comme il est prêt à tout pour autonews, il s’est même installé à la droite d'Esapekka Lappi pour tenter de ressentir toute l’efficacité de cette nouvelle venue sur la scène des rallyes.

Une nouveauté que nous ne devrions pas tarder à voir débarquer en Belgique aux mains de Freddy Loix. En attendant, l’homme poursuit sa moisson de succès avec la ″vieille″ Fabia S2000 puisqu’il a remporté le TAC comme nous le raconte nos journalistes. Les épreuves ASAF de ce mois vous sont également largement contées.

Et puis trois interviews retiendront probablement toute votre attention. Ainsi, Kurt Heyndrickx explique à Hugo Van Opstal la vision du rallye qu’il partage avec son pilote, Tim Van Parijs. Essentiellement orientée vers le plaisir qu’ils éprouvent ou qu’ils offrent aux spectateurs, elle n’en est pas moins basée sur un réel calcul en termes d’investissements.

Notre deuxième rencontre du mois devrait plaire à tous ceux qui apprécient ce pilote connu pour sa gentillesse et son professionnalisme. Les autres découvriront un sportif toujours affûté du haut de ses 47 ans. Vincent Radermecker, puisque c’est de lui qu’il s’agit, nous parle de ses trois métiers qui lui permettent de vivre de son amour pour la conduite et les belles trajectoires!

Enfin, nous sommes allés à la rencontre de Paul Lietaer qui est peut-être le prépensionné le plus actif de Belgique. Dans ses ateliers, les Escort et autres Subaru ne cessent d’être bichonnées mais c’est de son dernier bébé, la Legacy RS, dont il est surtout question ici en attendant son arrivée en Historic BRC.

Au rayon des essais, l’équipe s’est fait plaisir ce mois-ci avec un duel de V8 signés AMG et Lexus. La GT S et la RC-F nous ont offert le plein de sensations et ça aussi, nous voulions le partager avec vous. La BMW i8 a également bluffé tout son monde en remportant un succès inouï auprès de tous ceux que nous avons croisés. Retrouvez aussi les découvertes de la Hyundai i30 Turbo et du nouveau Renault Espace sans oublier un inédit comparatif de pneus Hautes Performances.

 

Vous l’aurez compris, nous avons encore fait le maximum pour vous satisfaire!

autonews,mai,2015,280,mensuel,revue,librairie,vente,magazine,auto,rallye,essais,industrie,interview,wrc,erc,brc,tac,irlande,peugeot,doms,hendrickx,vincent,radermecker,skoda,fabia,r5,wallonie,présentation,bmw,lexus,mercedes,amg,i8,gt s,rc-f

 essai,test,Volkswagen,Passat,VW,Variant,new,TDI,120,1.6,DSG7,impressions,sur route,quotidien,usage,44.000,euros,break,VRP

Vous connaissez notre amour immodéré et totalement assumé pour les automobiles sportives à l’extrême. Pourtant, il nous arrive, comme tout le monde, de redescendre un instant sur terre et de nous installer au sein d’un habitacle qui n’est pas implanté à quelques centimètres du sol. Ainsi, cette semaine, nous avons goûté aux joies de la nouvelle Volkswagen Passat, fraîchement élue Voiture de l’Année 2015. Alors tant qu’à se mettre dans la peau d’un homme ordinaire, nous avons opté pour une version Variant de cette huitième génération motorisée par le petit 1.6 TDI de 120 chevaux accouplé à une boîte DSG7.

essai,test,Volkswagen,Passat,VW,Variant,new,TDI,120,1.6,DSG7,impressions,sur route,quotidien,usage,44.000,euros,break,VRP

Une fois quitté Bruxelles, l’autoroute s’ouvre à nous et très vite, nous comprenons que ce petit moteur ne se laisse guère impressionner par la taille de l’engin qu’il doit déplacer. La boîte DSG7 se révèle parfaitement étagée et nous prenons la direction de l’Est en toute décontraction. Le confort est royal, la finition est absolument parfaite et les lignes de la planche de bord, sobres et classiques, nous plaisent. Le nouveau tableau de bord entièrement numérique (Info Active Display) et configurable demande un petit temps d’adaptation mais le conducteur comprendra très vite le paramétrage des données. L’écran central, tactile, est aussi très facile à appréhender.

essai,test,Volkswagen,Passat,VW,Variant,new,TDI,120,1.6,DSG7,impressions,sur route,quotidien,usage,44.000,euros,break,VRP

L'un des principaux critères d'achat d'une berline familiale est évidemment l'espace à bord. L'exploitation de la plateforme MQB a justement permis à la nouvelle Passat de gagner en habitabilité. Face à la précédente génération, l'empattement est allongé de 7,9 cm au dépend des porte-à-faux avant et arrière. La longueur totale reste ainsi inchangée ou presque à 4,77 m (soit -2 mm et -4mm pour le break SW). Mais l'espace intérieur augmente pour s'imposer comme la référence de la catégorie. Surtout aux places arrière, où les passagers bénéficient de 4 cm supplémentaires d'espace aux genoux (97,3 cm) et de 2,6 cm de plus au niveau de la garde au toit (96,4 cm et 97,2 cm pour le SW). Le volume du coffre du break en profite aussi, avec une augmentation de 47 litres pour atteindre 650 litres (1.780 litres, banquette rabattue).

essai,test,Volkswagen,Passat,VW,Variant,new,TDI,120,1.6,DSG7,impressions,sur route,quotidien,usage,44.000,euros,break,VRP

Vous l’aurez compris, les passagers sont parfaitement installés, quelle que soit la place occupée et leurs bagages profitent pleinement du volume du coffre. Le toit vitre panoramique doit être un des plus grands de la catégorie. Il illumine l’habitacle de belle façon. Mais revenons à nos moutons, ou plutôt, à nos chevaux. Le petit 1.6 TDI se montre à l’aise même si, une fois toutes les places occupées, il a un peu plus de mal à faire montre de sa superbe. Les indécrottables défenseurs du downsizing me rétorqueront qu’il est rare de voir des voitures totalement occupées et sur ce point, ils n’ont pas tort.

essai,test,Volkswagen,Passat,VW,Variant,new,TDI,120,1.6,DSG7,impressions,sur route,quotidien,usage,44.000,euros,break,VRP

D’ailleurs, une fois nos passagers débarqués, nous en profitons pour tester l’auto et voir un peu ce qu’elle offre puisque le constructeur annonce 85 kilos de moins par rapport à sa devancière. Les palettes au volant poussent au jeu mais il faut impérativement mettre la boîte en mode Sport pour avoir davantage de répondant. Et là, on doit bien avouer que l’auto nous a bluffés. Bon, nous sommes loin des capacités d’une sportive mais sur des routes où la plupart des usagers ignorent qu’ils peuvent rétrograder pour doubler et se contentent de suivre l’usager le plus lent, nous avons effectué nos dépassements en toute décontraction. Et une fois les routes désertes atteintes, nous nous sommes surpris à aborder des courbes à de belles vitesses même si les pneus hiver rendaient le train arrière un peu vivant. Ce qui n’est pas pour nous déplaire. Bref, la Passat se mène avec suffisamment de précision et d'allant pour offrir un certain plaisir de conduite. Et ce qui ravira son utilisateur/propriétaire, c’est qu’elle offre en même temps un confort nettement amélioré, que ce soit en matière de filtrage, d'insonorisation ou de qualité d'assise.

essai,test,Volkswagen,Passat,VW,Variant,new,TDI,120,1.6,DSG7,impressions,sur route,quotidien,usage,44.000,euros,break,VRP

Pour en revenir aux équipements qui raviront les geeks à l’allure pas fraîche, la sécurité profite, dès le niveau d'accès, d'un radar de distance avec une fonction de freinage autonome, une exclusivité dans le segment. La suite sera bien entendu fonction du budget, mais on pourra s'offrir tant du classique avec le système de parking automatisé, les alertes de franchissement de ligne et des objets cachés dans les angles morts que de l'exclusif par le biais des feux full LED (1.514,92 euros), du double vitrage latéral, du pare-brise dégivrant, des sièges chauffants, ventilés et massants, de la vue par caméras à 360°, de la connexion internet Guide&Inform gratuite la première année, ou encore de la fonction MirrorLink qui permet de reproduire à l'identique l'environnement de votre smartphone sur l'interface de bord. Sachez encore que le prix de la voiture telle que vous la voyez sur ces photos est de 44.813 euros tvac. C’est franchement pas donné pour une Passat Variant équipée du plus petit moteur diesel…

essai,test,Volkswagen,Passat,VW,Variant,new,TDI,120,1.6,DSG7,impressions,sur route,quotidien,usage,44.000,euros,break,VRP

Entièrement revue, la Volkswagen Passat VIII perpétue les qualités des générations précédentes: une habitabilité record, une finition excellente et une polyvalence d'utilisation à toute épreuve. En cela, cette nouvelle génération continue de tracer sa voie, tout en tentant désormais aussi de monter en gamme par le biais d'une présentation plus soignée, d'un confort de marche sensiblement accru ainsi que d'une palette de moteurs et d'équipements plus high tech. Autant dire que ses lignes sobres mais si classieuses risquent bien d’envahir, une fois encore, le paysage automobile de ces prochaines années.

essai,test,Volkswagen,Passat,VW,Variant,new,TDI,120,1.6,DSG7,impressions,sur route,quotidien,usage,44.000,euros,break,VRP

13:08 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : essai, test, volkswagen, passat, vw, variant, new, tdi, 120, 1.6, dsg7, impressions, sur route, quotidien, usage, 44.000, euros, break, vrp | | |

autonews,avril,2015,279,mensuel,revue,librairie,vente,magazine,auto,rallye,essais,industrie,interview,wrc,erc,brc,toyota,retour,aston martin,cherain,verschueren,asaf,

Cette fois, la saison du BRC est bel et bien lancée et autonews vous dit tout sur les deux premières manches qui ont vu la victoire de Kris Princen au Rally Haspengouw et de Freddy Loix au Spa Rally. Ce dernier a été marqué par de nombreuses frustrations et de cela aussi nous parlons dans ce numéro. Et puis comme toujours, nous laissons également la parole à ceux qui nous font rêver en bord de spéciales ou sur les manches du Championnat du Monde. Ainsi, le jeune Gino Büx revient sur son début de saison, malchanceux en ERC puis plutôt brillant à Spa tandis que Kevin Abbring nous parle de ses choix difficiles mais qu’il espère justes.

Et puis deux autres personnalités de notre sport favori ont été soumises à nos questions, en l’occurrence Stéphane Prévot, qui se lance à nouveau dans le grand bain du WRC en compagnie du jeune prodige français Stéphane Lefebvre tandis que Benoît Allart nous explique comment le pistard qu’il était est devenu un fervent adepte des épreuves routières.

Le Rallye du Mexique vous est conté en long, en large et surtout en travers par notre spécialiste Vincent Marique qui revient également sur la troisième victoire de François Duval aux Legend Boucles. Sans oublier le volet ASAF avec le Rallye de Hannut et les Boucles Claviéroises tandis que le Challenge Bruno Thiry repart pour une nouvelle saison.

Au rayon des essais, le Rédacteur en Chef s’est fait plaisir au volant de la Porsche Cayman GTS mais il n’est pas du genre à garder tout pour lui alors il a partagé son expérience dans un bel article. Le Subaru Forester 2.0 D-CVT et les nouveaux pneus été de Nokian font également l’objet de compte-rendu.

Enfin, notre envoyé spécial Benoît Lays est revenu du Salon de Genève avec des photos par centaines et des nouveautés à ne plus savoir qu’en faire. Il en a sélectionnées quelques-unes et fait rentrer le tout dans quatre pages. Un exploit!

Nul doute que ce numéro printanier aura tout pout vous plaire...

autonews,avril,2015,279,mensuel,revue,librairie,vente,magazine,auto,rallye,essais,industrie,interview,wrc,erc,brc,toyota,retour,aston martin,cherain,verschueren,asaf,