autonews,septembre,2016,294,mensuel,revue,librairie,vente,magazine,auto,rallye,essais,industrie,interview,wrc,brc,mondial,24,heures,francorchamps,zolder,citroën,mercedes,ford,fiat,kia,Lexus

Il est des jours où le poste de Rédacteur en chef d’Autonews n’est pas enviable. Ainsi, pour ce numéro de rentrée, ce fut un véritable casse-tête de mettre tous les articles prévus dans les 68 pages dédiées. Ainsi, vous retrouverez les reportages complets sur les rallyes de Finlande et d’Allemagne. Si le premier a été remporté par l’inattendu Kris Meeke sur sa DS 3 WRC, le second a vu Sébastien Ogier reprendre ses bonnes habitudes en s’imposant tout naturellement. Les dernières manches du Championnat d’Europe sont également évoquées ou détaillées en fonction de leur importance. Cédric Cherain nous explique notamment pourquoi il n’a pas réussi à se mettre en évidence au Barum Rally.
Nos interviews du mois sont consacrées à Sven Smeets qui prend encore une nouvelle dimension au sein de VW Motorsport en succédant à Jost Capito au poste de Directeur, et à Teemu Suninen, le très jeune protégé de Toyota Motorsport qui s’étonne encore d’être devenu pilote officiel aussi rapidement. De jeune, il en est également question en TCR Benelux avec l’interview de Sam Dejonghe, ce jeune Anversois à la tête bien faite et au pied droit particulièrement lourd.
Et puis Vincent Marique a fait le point pour vous sur les essais des futures WRC 2017 qui promettent, avant de se rendre dans les impressionnants ateliers de Caren Burton Racing dans le Nord du Grand-Duché du Luxembourg. Enfin, six pages sont consacrées aux épreuves routières communautaires.
L’été, c’est également la saison des courses d’endurance avec les 24 Heures de Spa durant lesquelles Stéphane Halleux a suivi tout particulièrement l’évolution, tantôt impressionnante, tantôt décevante, de Maxime Soulet, Wolfgang Reip et Christian Loriaux au sein du team Bentley et leur défaite au profit de Maxime Martin, mais aussi les 24 Heures de Zolder que notre essayeur-maison a eu la chance de disputer sur une sympathique Mazda MX-5 Cup.
Le cahier ‘Historic’ est consacré à l’Eifel Rallye Festival, avec la première démonstration publique de l’Audi Gr.S, et aux vacances rallystiques de Christophe Jacob.
Et puis nous vous parlons encore de quelques belles surprises en matière d’essais avec la Fiat Tipo HB 1.4 T-Jet 120, la Ford EcoSport 1.0 EcoBoost, la Kia Niro, la Lexus GS-F, la Mercedes SL 400, la Mini One D Clubman, la Skoda Octavia Scout 2.0 TDI 184 sans oublier la Smart ForTwo cabrio 90.
Voilà ce que l’on appelle une rentrée bien remplie qui devrait vous ravir!

autonews,septembre,2016,294,mensuel,revue,librairie,vente,magazine,auto,rallye,essais,industrie,interview,wrc,brc,mondial,24,heures,francorchamps,zolder,citroën,mercedes,ford,fiat,kia,Lexus

Smart,city,bruxelles,sablon,pop-up,store,gamme,fortwo,coupé,cabrio,forfour,brabus,WY Brussels,restaurant,de pooter,free,podium

Du 5 août 2016 au 15 juin 2017, The Mercedes House Brussels se transformera en un pop-up store du nom de smart city.

Smart s’est donné pour mission de remettre en question le statu quo. Dans ce cadre, il n’y a rien d’étonnant à ce que la marque explore son milieu naturel à l’aide de son offre de produits et de ses solutions de mobilité. Grâce au pop-up store qu’elle installera au Sablon de Bruxelles, tous les passants pourront découvrir en détail l’univers de la marque. 



Essais


Smart se devait d’exposer l’ensemble de sa marque dans cette smart city: on y retrouve donc la smart fortwo – coupé et cabrio – la smart forfour et la smart BRABUS. Début 2017, la nouvelle génération électrique des deux et quatre-places rejoindra elle aussi la smart city de Bruxelles. Un essai routier est la meilleure manière de mieux découvrir tout ce que ce symbole de la mobilité urbaine a à offrir.

Smart,city,bruxelles,sablon,pop-up,store,gamme,fortwo,coupé,cabrio,forfour,brabus,WY Brussels,restaurant,de pooter,free,podium

Restaurant


Le restaurant WY Brussels, sous les ordres du chef étoilé Bart De Pooter, fait partie intégrante de la smart city. Chaque jour, son équipe et lui réserveront aux visiteurs des surprises qui ne manqueront pas de ravir leur palet. Pour réserver, veuillez envoyer un e-mail à info@wybrussels.be ou composer le 02/400.42.63.


Lieu de réunion

smart city permet enfin de se réunir dans un cadre aussi exclusif que stimulant, ou de travailler au calme en sirotant une délicieuse tasse de café. Ce lieu branché met également une connexion internet gratuite à la disposition des visiteurs.




Free podium


Le pop-up store offrira également une plateforme à des artistes de talent. Ce free podium offre aux jeunes artistes et autres créateurs de talent la chance de présenter leurs œuvres au grand public. La manière idéale de faire connaissance avec la marque smart, mais aussi de se faire un nom et une réputation.

Smart,city,bruxelles,sablon,pop-up,store,gamme,fortwo,coupé,cabrio,forfour,brabus,WY Brussels,restaurant,de pooter,free,podium


Informations pratiques

Adresse: 
rue Bodenbroeck 22 – 24 à 
1000 Bruxelles

Heures d’ouverture: 
du lundi au samedi, de 10h à 18h.
 Fermé le dimanche.

Restaurant WY Brussels
 Ouvert du lundi au samedi pour le déjeuner et le dîner à partir de 12h


Le restaurant est fermé le dimanche.
 Une terrasse est également accessible.

21:17 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai, Lifestyle | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : smart, city, bruxelles, sablon, pop-up, store, gamme, fortwo, coupé, cabrio, forfour, brabus, wy brussels, restaurant, de pooter, free, podium | | |

essai,test,routier,porsche,911,carrera,4S,cabriolet,new,nouvelle,4WD,été,plaisir,2016

Ce n’est pas sans certains à priori que nous avons pris possession de cette Porsche 911 Carrera 4S Cabriolet. Trop grosse, trop banale, trop connue. Et puis le charme opère. Délicatement, inévitablement, insidieusement. Les kilomètres défilent, nos passagers s’emballent et puis l’envie de poursuivre la route toute la nuit. Quels sont donc les ingrédients de cette drogue savamment distillée?

Des lignes connues, un intérieur sobre et une sonorité trop étouffée seront les seuls défauts que nous retiendrons de cet essai. Autant les citer d’entrée de jeu pour ne plus y revenir par la suite. Parce que ces lignes connues depuis 50 ans font encore mouche auprès des passants. Il faut dire que le superbe rouge carmin de notre voiture d’essai plaisait beaucoup. Hérésie diront pourtant les tifosis! A l’intérieur, c’est effectivement très sobre et austère mais on se sent bel et bien à bord d’une 911. Petit bémol pour la largeur du combiné reprenant tous les cadrans face au conducteur. Certains indicateurs, comme le niveau du réservoir, nous obligeaient à nous pencher pour pouvoir les lire. Mais la finition est absolument sans défaut ainsi que la position de conduite bien aidée par les sièges sport à 2.500 euros!

essai,test,routier,porsche,911,carrera,4S,cabriolet,new,nouvelle,4WD,été,plaisir,2016

Confort remarquable

La première réflexion de nos passagers concernait d’abord le confort. Qu’ils viennent d’un coupé sportif ou d’une compacte, tous s’extasiaient devant le confort de cette 911 véritablement conçue pour avaler les kilomètres en toute sérénité. Nos mauvaises routes sont avalées en toute décontraction. Mais pour goûter à la quintessence de notre bolide allemand, il nous faut nous éloigner des routes encombrées. Nous plaçons la molette de sélection des programmes, positionnée sur le volant sport GT optionnel, sur S et le témoin de l’échappement sport s’allume tandis que le Start & Stop n’est plus disponible. La poussée est franche mais pas encore sauvage.

essai,test,routier,porsche,911,carrera,4S,cabriolet,new,nouvelle,4WD,été,plaisir,2016

Suffisante pour impressionner ceux qui n’ont pas l’habitude de tels engins surtout sur nos petites routes ardennaises. Mais il reste pourtant une étape à franchir en tournant à nouveau la molette d’un quart de tour pour la positionner sur Sport+. Là, la suspension durcit et la boîte passe en mode rapide, rétrogradant de plusieurs rapports pour nous offrir la pleine puissance. Les 420 chevaux du petit 3.0 turbo sont présents même si la sonorité n’impressionne guère. Si vous appuyez sur le centre du petit bouton en question, vous bénéficiez d’un boost de 20 secondes, histoire de dégoûter définitivement vos suiveurs.

essai,test,routier,porsche,911,carrera,4S,cabriolet,new,nouvelle,4WD,été,plaisir,2016

Freinage en béton

En décapotant, vous bénéficiez d’une visibilité améliorée, celle-ci n’étant pas le point fort du cabriolet lorsqu’il est couvert. Vous vivez alors les sensations au maximum et lorsqu’est venu l’heure de ralentir, vous pouvez toujours compter sur des freins très impressionnants. Les distances de freinage sont réduites comme jamais. Technologiquement, cette Porsche 911 Carrera 4S est assez impressionnante mais la place nous manque pour vous détailler le différentiel vectoriel de couple ou l’essieu arrière directionnel. Toujours est-il que même sous la pluie, cette 911 est absolument souveraine même s’il ne faut pas oublier la taille des Pirelli P Zero. Nous avons d’ailleurs réussi à l’embarquer, sur route détrempée, dans un travers joliment maîtrisé (et ce en mode Confort), preuve s’il le fallait encore que la répartition de puissance, malgré les quatre roues motrices, privilégie toujours le train arrière.

essai,test,routier,porsche,911,carrera,4S,cabriolet,new,nouvelle,4WD,été,plaisir,2016

Mais sous le soleil, elle est définitivement facile à conduire vite et ça, pour une 911, c’est un petit miracle. De quoi faire la moue chez les puristes. Qui regretteront également ce sifflement continu en provenance de l’arrière. Cette turbine qui siffle pour garantir un couple de 500 Nm disponible de 1.700 à 5.000 trs/min, soit tout bonnement la plage d’un Diesel ordinaire.

essai,test,routier,porsche,911,carrera,4S,cabriolet,new,nouvelle,4WD,été,plaisir,2016

Prix hallucinant

Affichée à 135.036 €, la Porsche dont nous avions hérité se voyait greffée de 37.000 € d’options pour atteindre la somme hallucinante de 172.000 € pour une Porsche dotée d’un petit 3.0 6 cylindres à plat de seulement 420 ch. Mais tout est payant à l’image de la bande pare-soleil sur le pare-brise (121 €), du régulateur de vitesse (363 €), des tapis de sol (205 €) ou encore de l’emblème Porsche sur les appuie-têtes (230 €).

essai,test,routier,porsche,911,carrera,4S,cabriolet,new,nouvelle,4WD,été,plaisir,2016

Le budget est conséquent mais le plaisir offert est incomparable en termes d’efficacité, de confort et de motricité malgré le petit bémol dû au manque de vocalises. A se demander si les échappements Sport facturés 2.843 € sont vraiment nécessaires…

+

Comportement magique

Freinage en béton

Confort de limousine

-

Sonorité discrète

Intérieur sobre

essai,test,routier,porsche,911,carrera,4S,cabriolet,new,nouvelle,4WD,été,plaisir,2016

21:00 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : essai, test, routier, porsche, 911, carrera, 4s, cabriolet, new, nouvelle, 4wd, été, plaisir, 2016 | | |

autonews,mars,2016,289,mensuel,revue,librairie,vente,magazine,auto,rallye,essais,industrie,interview,wrc,brc,Ypres,Pologne,mondial,24,ehures,Mans,Francorchamps,présentation,Citroën,Mercedes,Volvo,Ford,Mustang,Fiat,Kia,VW,Porsche,718,Boxster

L’équipe d’Autonews vous propose une nouvelle fois un numéro très copieux à déguster sans modération durant vos vacances. Au menu, les dernières manches de votre discipline préférée qui passait par la Pologne pour le WRC. Ott Tänak y a créé la surprise en occupant longuement la tête avant de tout perdre face à Mikkelsen dans les derniers kilomètres. A Ypres, ce sont les français Bouffier et Lefebvre qui pensaient mettre fin à la domination de Freddy Loix. Mais rien n’y a fait, à la fin c’est le pilote Skoda qui s’impose pour la onzième fois. Vincent Marique et Hugo Van Opstal vous disent tout sur l’épreuve à travers 14 pages. C’est également là qu’ils sont allés à la rencontre de Polle Geusens, incontestablement un des meilleurs jeunes espoirs belges actuels.
Autonews a également eu la chance de s’installer aux côtés de Kevin Abbring à bord de la nouvelle Hyundai i20 R5 qui devrait connaître un joli succès dans les années à venir. Nous consacrons également quelques pages aux pilotes belges qui n’hésitent pas à aller goûter au championnat d'Allemagne des rallyes. Et puis Michelin Racing nous a ouvert ses portes pour une visite exclusive de ses installations à Cataroux. L'occasion de découvrir un processus de fabrication étonnant.
Enfin, les épreuves régionales n’ont pas été oubliées avec les reportages du Rallye de la Haute Senne et des rallysprints Fanny (à Spy) et d’Achêne, ainsi qu'un mini-portrait d’Antoine Regnier.
Les amateurs de circuit découvriront avec plaisir de belles photos des 24 Heures du Mans sans oublier la présentation des 24 Heures de Spa-Francorchamps signée Stéphane Halleux.
Le cahier Histonews est consacré au Rallye d'Ypres, tant national qu'européen, et vous emmène à la découverte de l’original Roude Léiw Classic au Luxembourg.
Ce mois-ci, nos essayeurs ont goûté en avant-première à la nouvelle Citroën C3, à la Mercedes GLC Coupé et aux Volvo S/V90. En Belgique, ils ont pu approfondir leur jugement à bord des Ford Mustang V8, Fiat 500 X 1.4 MultiAir, Kia Sportage CRDi 136, VW Tiguan 2.0 TDI 150 4motion et Porsche 718 Boxster.

autonews,mars,2016,289,mensuel,revue,librairie,vente,magazine,auto,rallye,essais,industrie,interview,wrc,brc,Ypres,Pologne,mondial,24,ehures,Mans,Francorchamps,présentation,Citroën,Mercedes,Volvo,Ford,Mustang,Fiat,Kia,VW,Porsche,718,Boxster

Futur,insigna,Opel,2017,septembre,présentation,photos,espion,belgique,autoroute,fuite,scoop,allemande

Notre fidèle lecteur, Alexis R., nous a fait récemment parvenir des photos qu'il a prises sur l'autoroute de Bruxelles. Il s'agit des mulets de développement de la future Opel Insigna qui devrait être dévoilée à l'automne. Un modèle que l'on nous annonce plus encombrant avec un empattement étiré de 10 cm qui devrait lui permettre de rivaliser avec l'habitabilité remarquable d'une Skoda Superb.

Futur,insigna,Opel,2017,septembre,présentation,photos,espion,belgique,autoroute,fuite,scoop,allemande

L'autre cheval de bataille de cette Insignia 2, c'est de combattre l'embonpoint de la génération actuelle. La baisse de poids pourrait ainsi atteindre près de 200 kg sur certaines versions, histoire de gagner en agilité, en performances et en sobriété. L'offre mécanique en profitera pour s'adonner au "downsizing", en remplaçant les 2.0 diesel de la génération actuelle par des 1.6.

Futur,insigna,Opel,2017,septembre,présentation,photos,espion,belgique,autoroute,fuite,scoop,allemande

11:22 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : futur, insigna, opel, 2017, septembre, présentation, photos, espion, belgique, autoroute, fuite, scoop, allemande | | |