Pour la première fois depuis la naissance de mon site, en avril 2009, www.leredacteurauto.be a atteint, au mois de septembre 2012, 1049 visites / jour en moyenne!

Soit 31.474 visites et 17.378 visiteurs uniques.

91.773 pages ont été vues durant ce mois de septembre 2012.

Alors merci à tous ceux qui sont venus me rendre visite et surtout, gardez-en l'excellente habitude!

remerciements,visites,septembre,2012,site,internet,fréquence,visiteurs,pages,lues,vues,consultées,chiffres

autonews,octobre,2012,WRC,IRC,Wales,Rally,GB,reportage,essais,modélisme,nicols,min,interview,exclusive,scoop

Que ce soit en Championnat du Monde des Rallyes ou en Intercontinental Rally Challenge, l’épilogue sera bientôt connu. Dans ce numéro 250 (chiffre plus que vénérable !), nous vous proposons, actualité oblige, de nombreux reportages. En WRC, vous pourrez revivre évidemment le Rallye d’Allemagne, mais aussi le Wales Rally GB. Deux épreuves de l’IRC sont aussi à l’honneur avec le Barum Rally en Tchéquie et le tristounet Yalta Rally en Ukraine.

Nous en avons profité pour mettre à l’honneur deux des pilotes dont on parle beaucoup cette année en Championnat du Monde, pour des raisons différentes. De loin le meilleur pilote privé, Mads Ostberg se paye le luxe d’être souvent plus convaincant que les officiels Ford. Il vous expliquera son sentiment… Et dans l’interview de Dani Sordo, on ressent quelque part une certaine frustration parfaitement justifiée!
En Championnat de Belgique des Rallyes, l’épilogue est déjà connu: Pieter Tsjoen a remporté un huitième titre de Champion de Belgique, restant invaincu cette saison avec sa Citroën C4 WRC. De victoire, belge, il est évidemment question aussi en circuit avec notamment celle de Stoffel Vandoorne en Eurocup Formula Renault 2.0 ou celle de la Porsche Prospeed en Blancpain Endurance Series au Nürbugring. Tout ça, c’est évidemment dans nos pages Paddocks. Vous y retrouverez aussi le Championnat du Monde d’Endurance, le WTCC ou encore les 24H de Zolder.

Notre rubrique Road-Book est très riche encore ce mois-ci puisque nous vous proposons d’y découvrir la nouvelle Citroën DS3 RRC, petite sœur de la WRC, testée par Thierry Neuville, mais aussi d’y lire les impressions, excellentes, qu’a laissé Robert Kubica à Willy Collignon, le patron du team First Motorsport après les deux rallyes du Polonais en Subaru Impreza WRC.


Dans notre cahier Histonews, les fans de Gr.B seront ravis de découvrir un reportage sur l’Eifel Rally Festival, où étaient réunies un nombre extraordinaire des voitures de rallye les plus fabuleuses de l’histoire de la discipline. La série "Que sont-ils devenus?" se poursuit avec ce mois-ci une interview étonnante de Nicolas Min, l’un des précurseurs du Junior Team Mitsubishi au début des années 1990! 

Plus volumineuse que d’ordinaire, le rubrique Modélisme est consacrée ce mois-ci à la belle exposition qui s’est récemment tenue au Musée Autoworld. Les essais et présentations de nouveaux modèles raviront tout le monde puisqu’il y en a pour tous les goûts. Les plus sportifs apprécieront évidemment l’essai de la nouvelle Ford Focus ST. Les conducteurs plus baba cool ou famille trouveront leur bonheur avec la Chevrolet Malibu, le Hyundai Santa, la Mercedes B200 CDI, les Opel Astra millésime 2013 Fe ou… la Renault Twizzy! D’électricité et d’hybridation, il sera évidemment question avec notre comparatif entre la BMW Hybrid 5, La Lexus GS450h et la Peugeot 508 HYbrid4.

Bonne lecture! (V. Marique)

22:24 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit, Essai, Industrie, Littérature, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : autonews, octobre, 2012, wrc, irc, wales, rally, gb, reportage, essais, modélisme, nicols, min, interview, exclusive, scoop | | |

Renault,Clio,RS,Red Bull,Racing,RB7,RBR,série limitée,test,essai,road,impressions,sportive,compacte,2012,200 ch

La dernière du genre

Alors que la nouvelle Clio RS fera son apparition à la fin du mois de septembre au Mondial de l'Automobile à Paris, nous venons de passer une semaine en compagnie de la future retraitée. Badgée Red Bull en l'honneur du titre des constructeurs remporté en 2011 par l'écurie éponyme en Formule Un, cette Clio RS se démarque par quelques notes de couleur. Mais elle reste avant tout un formidable pourvoyeuse de plaisirs de pilotage. Ce qui n'est pas nécessairement garanti pour celle qui est appelée à la remplacer...

Renault,Clio,RS,Red Bull,Racing,RB7,RBR,série limitée,test,essai,road,impressions,sportive,compacte,2012,200 ch

Certes la carrosserie entièrement noire rend la belle plutôt intrigante mais ce ne sont malheureusement pas ses coquilles de rétroviseurs et sa lèvre inférieure peintes en jaune Sirius qui suffiront à impressionner les justiciers en Audi A4 TDI scotchés sur la bande de gauche à 120 km/h sur l'autoroute. Heureusement, nous arrivons rapidement sur des petites routes de campagne tournicotantes et là, nous pouvons enfin libérer la cavalerie. Car le 2.0 litres essence atmosphérique ne demande qu'à délivrer ses 201 chevaux en exploitant pleinement les 7000 tours. Le moteur donne alors tout son souffle et vous propulse en un rien de temps à des vitesses inavouables.

Renault,Clio,RS,Red Bull,Racing,RB7,RBR,série limitée,test,essai,road,impressions,sportive,compacte,2012,200 ch

Boîte revêche

Malheureusement, la boîte de vitesses à l'étagement parfaitement échelonné se signale par une commande lente et imprécise qui se révèle désatreusee en conduite sportive. Il nous est ainsi arrivé de faire craquer la boîte lors du passage de première en seconde à la volée. Bref, malgré son pommeau tombant parfaitement sous la main, ce levier de vitesses ne nous a guère séduit. Par contre, le freinage de la petite bombe s'est révélé impérial. Les disques ventilés (312 mm) à l'avant et pleins à l'arrière (300 mm) offrent du mordant à souhait et ne se départissent jamais de leur puissance. Un régal pour mettre le pilote en confiance dans ses instants de défoulement.

Renault,Clio,RS,Red Bull,Racing,RB7,RBR,série limitée,test,essai,road,impressions,sportive,compacte,2012,200 ch

Plaisir illimité

Bruyante, vivante, communicative, excitante, la Clio RS pousse au crime. A la moindre occasion. Que vous fassiez un déplacement de dix ou de 300 kilomètres vous n'avez qu'une envie, faire hurler le petit moulin qui sert de base à pas mal de dérivés engagés en compétition par la marque au losange. Et puis il y a ce train avant collé au bitume et ce train arrière qui n'hésite pas à accompagner le mouvement lorsque vous remettez un coup de gaz en longue courbe. Un régal. Un nectar. Un plaisir infini! Mais attention, lors des gros freinages sur revêtement bosselé, l'arrière a tendance à dodeliner avant de se stabiliser. Reste qu'au quotidien, l'amortissement ferme et le niveau sonore élevé en lasseront rapidement plus d'un. Il faut vraiment être tatoué "sports moteurs" pour lui pardonner ses défauts.

Renault,Clio,RS,Red Bull,Racing,RB7,RBR,série limitée,test,essai,road,impressions,sportive,compacte,2012,200 ch

Vive les Recaro!

D'autant qu'à cela, il faut encore ajouter une position de conduite incongrue parce que trop haute avec un volant placé entre les jambes. Bref, il vous faudra être indulgent si vous vous laissez séduire par cette fin de race. Mais nous ne vous pousserons qu'à tomber sous son charme parce que nous ne sommes pas sûrs que la nouvelle arrivée se la jouera aussi extrême. L'équipement est tout à fait complet avec l'airco, le régulateur de vitesse ou encore l'ESP heureusement déconnectable. Bref, la petite française est correctement équipée mais son habitacle manque de fantaisie. Si vous enlevez les baquets et le pédalier en alu, vous êtes au volant d'une Clio classique.

Renault,Clio,RS,Red Bull,Racing,RB7,RBR,série limitée,test,essai,road,impressions,sportive,compacte,2012,200 ch

Prix cassé

Affichée 26.350 euros, la Clio RS badgée du taureau rouge est une bonne affaire. Avec ses superbes jantes malheureusement très sensibles aux bordures, elle se distingue par son stripping Red Bull au pied des portières, son toit en damier et son badge numéroté placé entre les deux baquets. Sa consommation augmente rapidement lorsque vous lâchez la cavalerie mais reste raisonnable en sixième en respectant les limitations de vitesse. Et puis les 288 litres de son coffre vous permettront d'embarquer quelques habits de rechange lors de vos déplacements sur circuit.

Renault,Clio,RS,Red Bull,Racing,RB7,RBR,série limitée,test,essai,road,impressions,sportive,compacte,2012,200 ch

Conclusion

Vous l'aurez compris, si vous êtes à la recherche d'une voiture compacte dotée d'un tempérament de feu, cette Clio est pour vous! Agile, incisive, efficace, elle profite de ses 1267 kilos tous mouillés pour vous emmener au septième ciel. Et comme on ne sait pas encore ce qui nous attend avec la future RS annoncée pour le Mondial, autant se ruer sur cette future retraitée.

Renault,Clio,RS,Red Bull,Racing,RB7,RBR,série limitée,test,essai,road,impressions,sportive,compacte,2012,200 ch

Renault,Clio,RS,Red Bull,Racing,RB7,RBR,série limitée,test,essai,road,impressions,sportive,compacte,2012,200 ch

Renault,Clio,RS,Red Bull,Racing,RB7,RBR,série limitée,test,essai,road,impressions,sportive,compacte,2012,200 ch

Renault,Clio,RS,Red Bull,Racing,RB7,RBR,série limitée,test,essai,road,impressions,sportive,compacte,2012,200 ch

Renault,Clio,RS,Red Bull,Racing,RB7,RBR,série limitée,test,essai,road,impressions,sportive,compacte,2012,200 ch

22:26 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : renault, clio, rs, red bull, racing, rb7, rbr, série limitée, test, essai, road, impressions, sportive, compacte, 2012, 200 ch | | |

Jaguar,XKR-S,XKR,supersportive,supercar,test,essai,roadtest,550 chevaux,V8,5 litres,anglais,coupé,2012,

S comme supersportive?

A la simple lecture des données de la fiche technique de cette XJR-S, on en trouverait Jaguar un peu pingre. Par rapport à la XKR, la S ne propose que 40 chevaux supplémentaires et 55 Nm de couple. Mais en lâchant la bride des motoristes et des designers, la marque anglaise fait de cette XKR-S une véritable machine de guerre capable d’en remonter à bon nombre de supercars. Alors le félin a-t-il retrouvé toute sa hargne? Réponse dans les lignes qui suivent.

Jaguar,XKR-S,XKR,supersportive,supercar,test,essai,roadtest,550 chevaux,V8,5 litres,anglais,coupé,2012,

En annonçant une puissance de 550 chevaux, la XKR-S devient la Jaguar routière la plus puissante de tous les temps. Et elle poursuit l’exercice jusqu’au bout puisque la bride est reculée à 300 km/h. De quoi justifier ses lignes bestiales et les nombreuses modifications apportées à sa robe. Au détriment de la pureté des lignes…

Jaguar,XKR-S,XKR,supersportive,supercar,test,essai,roadtest,550 chevaux,V8,5 litres,anglais,coupé,2012,

Sous le capot, la rage

En levant le capot de la belle, vous découvrez le 5.0 V8 alimenté par injection directe et suralimenté par un compresseur volumétrique. Les gains en puissance et en couple mentionnés ci-dessus sont essentiellement obtenus par la modification de la cartographie d’injection, allumage et suralimentation ainsi que par l’augmentation du taux de compression qui passe de 9,1 à 9,5:1. L’évolution du système de commande des quatre arbres à cames à calage variable a permis de réduire la taille de la pompe à huile ce qui va logiquement dans le sens d’une amélioration du rendement global. Bref, voilà une mécanique particulièrement performante qu’il nous tarde d’essayer. La boîte automatique à six rapports a naturellement bénéficié d’une mise au point destinée à assurer sa compatibilité avec les nouvelles caractéristiques du moteur. Enfin, la bête s’offre des Pirelli P Zéro atteignant près de 30 cm de large à l’arrière (295/35) montés sur d’impressionnantes jantes de 20 pouces de diamètre.

Jaguar,XKR-S,XKR,supersportive,supercar,test,essai,roadtest,550 chevaux,V8,5 litres,anglais,coupé,2012,

Habitacle tout confort

Noblesse anglaise oblige, l’habitacle de cet avion de chasse ne vous projette ni dans la futur ni dans la sportivité extrême. La présentation y est nettement plus mesurée qu’à l’extérieur. Et c’est tant mieux pour le bon goût. Le cuir y est omniprésent et les placages en alu et encre noire donnent à l’ensemble du caractère. Les surpiqûres de cuir colorées présentes sur les contre-portes mais aussi sur le tableau de bord donnent un côté plus joyeux à l’ensemble noir qui se présente sous nos yeux. Petit bémol à propos du plastique entourant l’écran du GPS indigne du prix de l’auto. Le volant propose par contre le calibre idéal sans multiplier les boutons à l’excès. Il conviendra ainsi à l’amateur de conduite sportive mais aussi au retraité actif ayant réussi dans la vie et soucieux de profiter avant tout de la beauté des paysages. Enfin, les sièges se montrent plutôt réussis. Pas moins de 16 réglages, incluant la longueur d’assise, le maintien latéral et le soutien lombaire, caractérisent ces derniers, nommés Performance pour l’occasion. Moins sportifs que confortables, ils ne vous laisseront néanmoins pas tomber lors de vos sorties sur circuit. Car c’est la première chose qui nous vient à l’esprit lorsque nous libérons la boîte de sa position P. Et quitte à parler piste, nous aurions bien vu un arceau en lieu et place de la banquette arrière purement symbolique.

Jaguar,XKR-S,XKR,supersportive,supercar,test,essai,roadtest,550 chevaux,V8,5 litres,anglais,coupé,2012,

Missile sol-sol

Nous laissons le moteur chauffer en nous habituant à nouveau avec les fonctionnalités de la boîte de vitesses et des systèmes d’assistance électronique. Une fois la mécanique à température, vous mettez le levier de la boîte en position S et vous appuyez franchement sur l’accélérateur. Ouf! Quel dragster ce coupé anglais! Vous comprenez très vite qu’il est hors de question de ne pas être concentré à 100% sur votre conduite. Certes, nous n’avons pas encore touché aux boutons du contrôle de trajectoire. Et celui-ci intervient vite et partout. En sortie de virage, bien sûr lorsque vous appelez toute la puissance du V8 mais aussi en pleine ligne droite,  à l’accélération, lorsque le sol est plus glissant qu’il n’en a l’air!

Jaguar,XKR-S,XKR,supersportive,supercar,test,essai,roadtest,550 chevaux,V8,5 litres,anglais,coupé,2012,

Il faut dire que nous avons testé l’engin sur les petites routes de la Hesbaye sinuant entre les champs de colza. Bon, avec le pied sur le frein parce que vous déboulez dans la moindre courbe masquée à des allures hallucinantes. Et vous avez quand même près de 1800 kilos d’acier à ralentir. Bref, vous jouez au dragster entre chaque courbe que vous essayez de négocier au mieux en tenant compte de l’encombrement de l’engin. Et lorsque l’horizon se dégage et que vous pouvez enchaîner deux-trois jolies courbes pied au plancher vous sentez le train arrière prendre ses appuis sans jamais se montrer vicieux. Les chiffres d’accélération se sont révélés hallucinants. Annoncé à 4’’4, nous avons mesuré le 0 à 100 km/h dans cette seconde-là tandis que le 0 à 200 km/h est signé en 12"4! Un chrono qui place cette Jaguar à égalité avec l’Audi R8. Quant aux reprises, elles sont elles aussi tout bonnement hallucinantes (voir ci-dessous).  

Jaguar,XKR-S,XKR,supersportive,supercar,test,essai,roadtest,550 chevaux,V8,5 litres,anglais,coupé,2012,

Besoin d’espace vital

Si vous choisissez de déconnecter totalement les aides à la conduite, sachez qu’il va vous falloir beaucoup de place et une sérieuse maîtrise de l’engin. Sans parler d’un budget pneu costaud parce que ceux du train arrière vont s’envoler en fumée à la première accélération. Du coup, les essayeurs de la marque ont évoqué des objectifs de chrono relativement modestes sur la boucle nord du Nürburgring, devenue depuis quelque temps une sorte de référence obligatoire pour tous les constructeurs de voitures sportives. L’objectif des Anglais étaient de descendre sous les huit minutes là où la Corvette ZR1 se contente de 7’19’’.

Jaguar,XKR-S,XKR,supersportive,supercar,test,essai,roadtest,550 chevaux,V8,5 litres,anglais,coupé,2012,

Par contre les nouveaux réglages de suspension offrent un meilleur maintien de la caisse avec moins de plongée au freinage et moins de cabrage à l’accélération. Bref les sensations de conduite s’en trouvent améliorées. Sur autoroutes (allemandes il va sans dire…), vous serez évidemment le roi avec cette vitesse maximale partagée par certaines Ferrari, Porsche et autres Lamborghini. Et l’amortissement à tarage variable garantit toujours un filtrage très convenable qui rend la XKR-S particulièrement agréable à vivre lors des longues étapes autoroutières. Des étapes où il faudra pouvoir compter sur des stations-services lors de ravitaillements fréquents. Le réservoir de 70 litres ne peut effectivement pas faire de miracles face aux 18 litres engloutis en 100 km.

Jaguar,XKR-S,XKR,supersportive,supercar,test,essai,roadtest,550 chevaux,V8,5 litres,anglais,coupé,2012,

Panoplie sans équivoque  

Les habitués de la sobriété de style, qui caractérise traditionnellement les produits de la marque, n’auront probablement pas manqué de regretter le style tapageur de cette version S. Il y a d’abord cette couleur exclusive French Racing Blue qui ne vous permettra pas d’échapper au moindre regard envieux. Et c’est sans parler des dispositifs aérodynamiques à l’image de l’aileron arrière en carbone. Un matériau que l’on retrouve pour la lame avant et qui rend celle-ci particulièrement sensible à la moindre dénivellation. Et puis il y a ces ailerons verticaux destinés à canaliser les flux d’air latéraux vers le bas de la caisse.

Jaguar,XKR-S,XKR,supersportive,supercar,test,essai,roadtest,550 chevaux,V8,5 litres,anglais,coupé,2012,

Selon les dessinateurs de la XKR-S, la portance aurait été réduite de 26% sans que nous ayons des chiffres précis. A l’heure où les parcs de voitures de seconde main se remplissent de bolides en tous genres, victimes de la nouvelle législation fiscale signée par le nouveau gouvernement, il peut sembler incongru de vous présenter pareil bolide. Mais un blog auto est aussi là pour vous faire rêver. Un rêve qui reste accessible pour certains, capables de débourser 132.900 euros avant d’ajouter la TMC de 5000 euros et la TC annuelle de 2.222 euros! Face à l’Anglaise, nous citerons l’Audi R8 V10 de 525 ch (150.540€), la Bentley Continental GT V8 de 507 ch (167.850€) encore la Nissan GT-R et ses 550 ch (92.500€).

Jaguar,XKR-S,XKR,supersportive,supercar,test,essai,roadtest,550 chevaux,V8,5 litres,anglais,coupé,2012,

Les plus

+ Confort et position de conduite

+ Finition intérieure

+ Moteur plein

+ Look incomparable

Les moins

- Consommations indécentes

- Discrétion à oublier

- Choix des plastiques

- Lame avant carbone

Jaguar,XKR-S,XKR,supersportive,supercar,test,essai,roadtest,550 chevaux,V8,5 litres,anglais,coupé,2012,

Caractéristiques techniques

Dimensions L/l/h: 4.794/1.892/1.312 mm

Empattement: 2.752 mm

Voies av./arr.: 1.560/1.608 mm

Poids: 1.753 kg

Volume de chargement: 330 l

Moteur: 8 cyl. en V, inj. directe, 32v, compresseur, 5.000 cc

Puissance maxi: 550 ch à 6000 t/min

Couple maxi: 680 Nm de 2500 à 5500 t/min

Transmission: aux roues arrière, boîte six rapports automatique

Suspensions Av/arr.: triangles transversaux doubles, ressorts hélicoïdaux, barre antiroulis, système       d’amortissement électronique

FreinsAv/arr.: disques ventilés (380 / 376 mm)

JantesAv/arr.: 9J x 20 / 10J x 20

PneusAv/arr.: Pirelli P Zéro 255/35 R 20 / 295/35 R 20

Performances

V-Max: 300 km/h

0-100 km/h: 4"44

0-200 km/h: 12’’4

Reprises 60-90 km/h en 5e/4e/3e: 4"9 / 2"9 / 2"0

Reprises 90-120 km/h en 6e/5e/4e: 6"2 / 4"1 / 2"8

Consommation moyenne: 17,7 l/100 km

Réservoir: 71 litres

Prix de base: 132.900 € tvac

Jaguar,XKR-S,XKR,supersportive,supercar,test,essai,roadtest,550 chevaux,V8,5 litres,anglais,coupé,2012,

16:46 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai, Industrie | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : jaguar, xkr-s, xkr, supersportive, supercar, test, essai, roadtest, 550 chevaux, v8, 5 litres, anglais, coupé, 2012 | | |

autonews,magazine,aout,2012,librairie,presse,nouveau,news,ypres,IRC,France,Loix,Skoda,circuit,francorchamps,présentation,essais,jaguar,ford,focus,ST

Rassurez-vous, nous n’allons pas vous parler de la météo… S’il est bien un sport où les vacances d’été ne sont pas nécessairement synonymes de longues semaines de farniente, c’est assurément le sport automobile. Les mois de juin, juillet et août sont en effet fertiles en événements majeurs. Dans ce numéro 248 du magazine AUTOnews, nous consacrons évidemment une large page au plus grand rallye belge de l’année, le Geko Ypres Rally. Après l’interview le mois dernier de Juho Hänninen, son futur vainqueur, nous vous proposons cette fois un entretien avec Yannick Willocx, l’ingénieur belge qui a permis à Skoda de signer cette année sa 3ème victoire d’affilée. Et avec Vincent Struye, le PR de Skoda Belgique, nous faisons le point sur les projets d’avenir de Skoda en rallye belge et international. Si la Fabia Super2000 s’est imposée en Belgique, elle a dû cependant baisser pavillon sur la terre du Rally San Marino, la septième épreuve de l’Intercontinental Rally Challenge, face à la Ford Fiesta RRC de Basso. Nous vous expliquerons pourquoi. De Super2000, il est aussi question évidemment en Championnat de France des Rallyes, au Rouergue, où Freddy Loix n’a pas été gâté, une nouvelle fois, par les autorités sportives dans le cadre de son programme dans l’Hexagone… Aux Pays-Bas aussi, les discussions ont été animées lors de l’Exotic Green Rally. C’est aussi dans le N° 248 d’Autonews.

Heureusement, le Championnat du Monde des Rallyes laisse moins de place aux règlements de comptes et aux interprétations personnelles des règlements. En Nouvelle-Zélande, Thierry Neuville nous a une nouvelle fois tenus éveillés pour suivre de près ses performances. En signant deux meilleurs temps dans de vraies spéciales sur un vrai parcours révélateur des vrais talents, le pilote Citroën a encore franchi un palier dans son irrésistible ascension… Il vous en parlera d’ailleurs dans sa chronique mensuelle, se fixant désormais un nouvel objectif: le podium.

En circuit aussi, l’actualité est chaude avec un retour décalé sur les 24 Heures du Mans, les récentes épreuves du Belgian Racing Car Championship et les 3000 Km of Francorchamps en Be Trophy vus de l’intérieur. Nous vous présentons aussi les principaux favoris des prochaines 24 Heures de Spa où le duel s’annonce haletant entre BMW et Audi notamment, avec peut-être McLaren en arbitre.

Subtil mélange de rallye et de course en peloton, le rallycross est aussi à l’honneur avec la présentation de la manche belge du Championnat d’Europe à Maasmechelen et une interview de notre meilleur représentant (en attendant François Duval peut-être?) dans la catégorie-reine, Michaël De Keersmaecker.

Notre cahier Histonews est consacré ce mois-ci en grande partie aussi au Rallye d’Ypres avec les reportages sur les deux épreuves: celle du Championnat d’Europe Historique et celle du Championnat du Belgique Historique. Dans la série "Que sont-ils devenus?", c’est Pierre Fermine, le dentiste le plus rapide de Belgique, qui est à l’honneur.

En plus de nos rubriques habituelles consacrées à l’actualité en bref, au rallye régional, au modélisme, à l’agenda, etc, vous retrouverez bien évidemment Le Regard de Koen, consacré ce mois-ci au BRPC (un club de journalistes disparu), ainsi que les présentations et essais de nouveaux modèles. Et parmi ceux-ci, plusieurs qui feront chavirer les cœurs: la Jaguar XKR-S, la Ford Focus ST et la Subaru BRZ ! Sans oublier évidemment les Chevrolet Cruze SW, Toyota Grand Prius +, BMW 640d xDrive Cabrio, Kia Cee’d 1.6 CRDi, Mini Cooper SD Roadster et Peugeot 208 1.6 VTi.

En dévorant AUTOnews, faites quand même attention aux coups de soleil… (Vincent Marique)