essai,volkswagen,golf,tdi,105,berline,nouvelle,allemande,compacte,polyvalente

Des qualités indéniables

Avec 29 millions d’exemplaires vendus de par le monde au cours de son histoire, la Volkswagen Golf est une icône. Des qualités indiscutables, peu de défauts, une cote incroyable sur le marché de l’occasion, elle demeure une référence absolue dans son segment malgré tous les efforts déployés par la concurrence pour tenter de l’égaler. Alors cette septième génération parvient-elle à encore améliorer un produit parfaitement abouti?

essai,volkswagen,golf,tdi,105,berline,nouvelle,allemande,compacte,polyvalente

Taille supérieure

Avec une longueur de 4255 mm, la nouvelle Golf s’est allongé de 5,6 cm soit un peu moins que le gain en empattement (5,9 cm). Des chiffres qui peuvent paraître modestes mais qui illustrent parfaitement cette quête de l’amélioration perpétuelle qui marque l’arrivée d’une nouvelle génération. De quoi gagner quelques millimètres en habitabilité, à l’image de l’espace pour les genoux et les épaules des passagers arrière.

essai,volkswagen,golf,tdi,105,berline,nouvelle,allemande,compacte,polyvalente

Le tableau de bord a été entièrement redessiné avec un écran tactile d’un format variant entre cinq et huit pouces, entouré des touches de menu et des boutons tournants. Tous les systèmes d’info-divertissement ont été repensés de A à Z. Volkswagen a choisi une nouvelle génération d’écrans tactiles à capteurs de proximité, commandés par des gestes de balayage et de zoom, tels que ceux utilisés sur les smartphones modernes. Le dessus de la planche de bord, revêtu d’un matériau à l’aspect et au toucher raffiné participe à cette ambiance à nulle autre pareille. Enfin, les sièges présentent des qualités intrinsèques: contours enveloppants, maintien latéral satisfaisant et confort plutôt élevé.

essai,volkswagen,golf,tdi,105,berline,nouvelle,allemande,compacte,polyvalente

Souveraine sur la route

Vous l’aurez compris, nous avons particulièrement apprécié cet habitacle repensé. Mais sur la route, que vaut cette Golf 7? Sans surprise, elle respecte la tradition établie par ce modèle depuis des lustres. Avec ce TDI d'entrée de gamme, la VW s’est révélée plutôt à son aise dans toutes les situations. Prévenante, confortable, elle ne se montre guère troublée par la météo exécrable que nous avons rencontré. Le freinage est également satisfaisant par contre, la direction électrique se révèle trop légère en conduite rapide. Avec la boîte manuelle à cinq rapports, la TDI 105 s'est réellement montrée agréable et devrait satisfaire la majorité des conducteurs qui opteront pour ce modèle dans notre pays.

essai,volkswagen,golf,tdi,105,berline,nouvelle,allemande,compacte,polyvalente

Plus légère et moins chère

Lancée chez nous au mois de novembre dernier, la Golf 7 a subi une cure d’amaigrissement aussi radicale que celle de Bart De Wever. Au total 100 kilos ont été gagnés par rapport à la génération précédente tout en offrant un équipement moderne et généreux. A l’image du freinage multicollision unique dans ce segment, le différentiel électronique, le régulateur de vitesse adaptatif, le détecteur de fatigue, la reconnaissance des panneaux de signalisation, le stationnement automatisé (Park Pilot) ou encore les fonctions d’éclairage automatisées. Dans la dotation de série figurent, entre autre, l’écran tactile, le Front Assist (freinage d’urgence en ville) et le Park Assist (système d’aide au stationnement).

essai,volkswagen,golf,tdi,105,berline,nouvelle,allemande,compacte,polyvalente

La voiture que nous avons essayée est une 1.6 TDI 105 Highline 5 portes affichée à 23.030 euros. Elle était dotée en option d'une peinture Onyx White (884,5 euros), du Pack Business incluant la Radio avec GPS, le climatronic et l'accoudoir avant (1075 euros) ou encore l'aide au stationnement avant et arrière (548 euros). Des prix qui ne sont pas plus élevés que ceux de la génération précédente et qui devraient permettre à VW d’affronter un marché européen morose avec les bonnes armes. Mais cela, nous ne le saurons que dans quelques mois.

essai,volkswagen,golf,tdi,105,berline,nouvelle,allemande,compacte,polyvalente

Pour plus de photos, visitez notre page Facebook: http://www.facebook.com/media/set/?set=a.467037500027648....

essai,volkswagen,golf,tdi,105,berline,nouvelle,allemande,compacte,polyvalente

essai,volkswagen,golf,tdi,105,berline,nouvelle,allemande,compacte,polyvalente

essai,volkswagen,golf,tdi,105,berline,nouvelle,allemande,compacte,polyvalente

essai,volkswagen,golf,tdi,105,berline,nouvelle,allemande,compacte,polyvalente

18:13 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : essai, volkswagen, golf, tdi, 105, berline, nouvelle, allemande, compacte, polyvalente | | |

Peugeot,4008,HDI,1.6,150 ch,diesel,français,sub,compact,test,essai,road,allure,finition,prix,

En pleine explosion, le segment des SUV compacts ne cesse d’enregistrer de nouveaux adeptes. Peut-être refroidi par l’échec de Renault dans le domaine, avec un Koleos invendable, Peugeot n’avait pas encore jugé bon de mettre un pied dans l’engrenage du succès.

Peugeot,4008,HDI,1.6,150 ch,diesel,français,sub,compact,test,essai,road,allure,finition,prix,

Grâce à son partenariat avec Mitsubishi, le groupe PSA a pu entrer dans la danse avec ce Peugeot 4008 qui partage sa plateforme avec le Mitsubishi ASX et le Citroën C4 Aircross. Et le moins que l’on puisse écrire, c’est qu’il est réussi le premier 4x4 urbain de la marque au lion. Il suffit de compter le nombre de personnes nous ayant interpellé en voyant l’engin particulièrement bien dessiné.

Peugeot,4008,HDI,1.6,150 ch,diesel,français,sub,compact,test,essai,road,allure,finition,prix,

Sa calandre béante, ses larges ouïes bordant le bouclier avant ou encore sa face arrière suffisamment différenciée de ses consœurs en font un véhicule particulièrement attractif. Malheureusement, l’habitacle nous a semblé moins séduisant. Un peu trop typé japonais à notre goût, il recèle de plastiques peu engageants et de détails peu valorisants comme les ouïes de ventilation ’’on/off’’. Et puis il y a la position de conduite trop haute et un volant ne se réglant pas suffisamment en hauteur. A l'arrière, l'habitabilité n'est pas non plus prodigieuse mais le toit panoramique apporte une très belle luminosité dans l'habitacle.

Peugeot,4008,HDI,1.6,150 ch,diesel,français,sub,compact,test,essai,road,allure,finition,prix,

Sur la route, le 4008 se montre très agréable. Le 1.8 HDi d’origine Mitsubishi s’offre un nouveau turbo et propose 150 chevaux. De quoi procurer une vigueur et du répondant que l’on n’attend pas spécialement de la part de ce type de véhicule. Une réelle bonne surprise.

Peugeot,4008,HDI,1.6,150 ch,diesel,français,sub,compact,test,essai,road,allure,finition,prix,

Et ce qui est encore mieux, c’est que la garde au sol suffisante et le bon angle d'attaque permettent de grimper de solides côtes et de franchir des obstacles en toute décontraction. Bref, ce 4008 dispose de plus d’un tour dans son sac. Disponible dans une seule finition (Allure) et en quatre roues motrices, le 4008 1.8 HDi s’affiche à 32.580 euros tvac.

Peugeot,4008,HDI,1.6,150 ch,diesel,français,sub,compact,test,essai,road,allure,finition,prix,

Peugeot,4008,HDI,1.6,150 ch,diesel,français,sub,compact,test,essai,road,allure,finition,prix,

Peugeot,4008,HDI,1.6,150 ch,diesel,français,sub,compact,test,essai,road,allure,finition,prix,

Peugeot,4008,HDI,1.6,150 ch,diesel,français,sub,compact,test,essai,road,allure,finition,prix,

13:03 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : peugeot, 4008, hdi, 1.6, 150 ch, diesel, français, sub, compact, test, essai, road, allure, finition, prix | | |

autonews,253,janvier,2013,citroën,ds3,ford,fiesta,wrc,neuville,essais,bmw,peugeot

En sport auto, fin de l’année ne rime nullement avec vacances et absence d’actualité! Dans ce dernier numéro de l’année 2012, AUTOnews vous propose plusieurs exclusivités. Une semaine avant l’officialisation du "transfert de l’année", celui de Thierry Neuville chez M-Sport et Ford, Malcolm Wilson nous confiait dans une interview exclusive qu’il négociait bel et bien avec Thierry. Dans ce numéro, vous trouverez évidemment les réactions de Thierry après cette décision cruciale pour son avenir, mais aussi celle d’Yves Matton. En WRC, l’actualité, c’était aussi la présentation officielle de la Volkswagen Polo R WRC à Monaco. Nous étions évidemment présents. Nous en avons profité aussi pour réaliser une interview de Sven Smeets, le Team Manager de l’équipe officielle.
Aux yeux de Malcolm Wilson, le R5 est la catégorie d’avenir. C’est visiblement aussi l’avis des responsables de Peugeot Sport, qui avaient convié AUTOnews à assister aux premiers essais de la nouvelle 208 R5 dans le Sud de la France. Nous faisons par ailleurs le point sur les constructeurs actuellement intéressés par cette catégorie.
La fin d’année, c’est aussi traditionnellement celle du Shoot-out chez M-Sport, mettant aux prises les meilleurs concurrents des Trophées Fiesta. Hugo Arellano y a fait briller les couleurs du FST Belgium. L’heure est aussi aux remises des prix et Awards de toutes sortes. Comme chaque année, AUTOnews a décerné les siens…
Les Fêtes sont aussi synonymes de cadeaux. Vous trouverez de nombreuses idées cadeaux dans ce numéro 253. Notamment notre nouveau Calendrier 2013.
Et si vous souhaitez vous offrir une Lamborghini Gallardo, une BMW M550d, une Hyundai Genesis Coupé, une Audi A3 1.8 TFSI ou plus modestement une Peugeot 208 1.2 VTI ou une Ford Fiesta millésime 2013, vous trouverez plein d’infos intéressantes sur ces modèles…
Revenons au sport avec d’autres reportages proposés par nos différents globe-trotters. Nous vous ferons ainsi revivre depuis Sainte-Maxime le Rallye du Var, mais aussi depuis l’Italie le spectaculaire Monza Rallye Show.
Notre magazine est très riche ce mois-ci encore en interviews puisque nous vous proposons également celle de Jean-Marie Lurquin dans le cadre de notre série "Que sont-ils devenus?", mais aussi celle d’Alain Renkin, Champion en Critérium, ainsi que celle de Frans De Bruijn, l’ingénieur du team Wevers, qui explique comment il a transformé pour le Dakar un Mitsubishi Racing Lancer en Ford HRX…
Notre cahier Histonews vous propose aussi de revivre le Tour de Belgique 2012 ainsi que le mythique Roger Albert Clark Rally en Grande-Bretagne.
Bouclez vos ceintures. Et bonne lecture! (V. Marique)

10:10 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit, Essai, Histoire, Industrie, Littérature, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : autonews, 253, janvier, 2013, citroën, ds3, ford, fiesta, wrc, neuville, essais, lamborghini, gallardo, volkswagen, peugeot | | |

corvette,c7,essai,prototype,camouflage,jeux,ps3,granturismo 5,gt5,garage,test,road,track,piste,circuit,volant,2013,futur,next

Le constructeur américain a annoncé dernièrement que la future Corvette C7, bien que recouverte de bâches et de protections en plastique, est disponible à l’essai dans le jeu GranTurismo5 sur Playstation 3. Chevrolet précise qu’il sera possible de prendre la piste de son choix avec ce prototype de la très attendue septième génération de l'icône américaine. Pas de quoi satisfaire les amateurs de pilotage réel que nous sommes mais bon, cela ravira les jeunes fans de la marque aux doubles drapeaux.

corvette,c7,essai,prototype,camouflage,jeux,ps3,granturismo 5,gt5,garage,test,road,track,piste,circuit,volant,2013,futur,next

La véritable Corvette C7 sera elle présentée le 13 janvier prochain en ouverture du Salon de Détroit 2013. Chevrolet a déjà confirmé la motorisation placée dans l’engin: ce sera une évolution du moteur LT1, avec 6.2 L de cylindrée et 450 ch minimum. Comme le veut une certaine tradition, les versions ZR1 et Z06 feront leur apparition par la suite pour relancer l'intérêt en cours de carrière.

corvette,c7,essai,prototype,camouflage,jeux,ps3,granturismo 5,gt5,garage,test,road,track,piste,circuit,volant,2013,futur,next

21:27 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit, Essai, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : corvette, c7, essai, prototype, camouflage, jeux, ps3, granturismo 5, gt5, garage, test, road, track, piste, circuit, volant, 2013, futur, next | | |

seat,ibiza,sport coupé,sc,3 portes,1.2,tsi,105 ch,sportive,dynamique,fr,essai,teste,road,route

Carte jeune

Sincèrement, lorsque l'importateur nous a proposé une petite Ibiza SC 1.2 TSI de 105 chevaux en finition FR, nous n'avons pas réellement sauté de joie. Heureusement, nous en héritions après une semaine passée au volant d'une MII 1.0 bien trop poussive pour nous convaincre même sur des trajets essentiellement urbains. Le vert Lima adopté par la carrosserie de l'exemplaire qui nous attend sur le parking donne une touche de fraîcheur bienvenue dans ces journées longues et sombres. A l'intérieur, les sièges plutôt enveloppants se montrent parfaits et confortables tout en maintenant suffisament. Le volant à méplat la joue sport et nous encourage à quitter les locaux de l'importateur pour goûter au plus vite à ce petit bolide prometteur.

seat,ibiza,sport coupé,sc,3 portes,1.2,tsi,105 ch,sportive,dynamique,fr,essai,teste,road,route

Look sympa

Les lignes brisées, enchevêtrées, presque déstructurées que Luc Donkerwolcke avait dessinées pour les flancs de la dernière Ibiza n’ont pas bougé. Ces traits géométriques sont repris pour les boucliers avant et arrière, ainsi que pour les phares. En option, avec les phares au xénon, les projecteurs sont même soulignés d’une rangée de diodes en forme de crosse de hockey qui donne un caractère inédit à la face avant tout en créant des feux arrière inimitables. De quoi redonner esthétiquement du caractère à cette espagnole qui se targue d’un esprit sportif, bien qu’elle soit basée sur la plate-forme de l’ancienne Volkswagen Polo.

seat,ibiza,sport coupé,sc,3 portes,1.2,tsi,105 ch,sportive,dynamique,fr,essai,teste,road,route

Habitacle spartiate mais sportif

À bord, seuls les plus perspicaces remarqueront les évolutions de cette dernière évolution. La boîte à gants double son volume (10,7 litres désormais), les compteurs et commandes de climatisation sont redessinés tandis qu'un emplacement pour support de GPS apparaît au centre du tableau de bord. Pas de quoi révolutionner cet habitacle assez bien fini, plutôt spacieux et doté de nombreux rangements. Toutefois, on regrette la disparition de la planche de bord bicolore qui égayait un peu un intérieur désormais uniformément gris foncé. Les uniques touches de couleur sont donc à chercher dans les surpiqûres rouges des sièges et des tapis de sol des versions FR sans oublier le jolie volant en cuir siglé Fr et le levier de vitesses qui tombe parfaitement sous la main.

seat,ibiza,sport coupé,sc,3 portes,1.2,tsi,105 ch,sportive,dynamique,fr,essai,teste,road,route

Moteur volontaire

Dans cette Ibiza SC pas trop lourde (1.090 kg annoncés), le 1.2 TSI 105 ch se montre vraiment à l’aise. Associé à une boîte cinq vitesses pas trop longue et assez douce, il profite de ses 175 Nm de couple disponibles dès 1.550 tr/mn pour assurer de belles relances. Et devient même joueur lorsque nous héritons d'une route dégagée sous nos roues. Les virages s'enchaînent à un rythme soutenu et la tenue de route n'est jamais prise en défaut. Même sur des revêtements délicats. Légère et vive, la direction manque de précision mais elle ne vient pas ternir le joli tableau signé par l'ensemble de la voiture.

seat,ibiza,sport coupé,sc,3 portes,1.2,tsi,105 ch,sportive,dynamique,fr,essai,teste,road,route

Choisissant résolument de déconnecter l'antipatinage tant que les voitures nous en laisse encore la possibilité (la Golf 7 a choisi de ne plus le déconnecter pour des raisons de sécurité), nous attaquons nos routes habituelles d'essai et l'Ibiza nous enchante. Nous avons même réussi à jouer avec le train arrière en forçant résolument le trait mais quoiqu'en disent certains, une petite traction légère et peu puissante peut encore constituer un bon choix pour l'amateur de conduite.

seat,ibiza,sport coupé,sc,3 portes,1.2,tsi,105 ch,sportive,dynamique,fr,essai,teste,road,route

Première voiture idéale 

Pas exégarément équipée, notre voiture d'essai misait plutôt sur le look extérieur avec ses jolies jantes de 16 pouces, ses phares au xénon et ses touches spécifiquement FR. A l'intérieur, pas de cuir, pas de GPS mais une radio-CD acceptant les MP3 et un airco électronique. De quoi rendre la route agréable au quotidien même sur autoroute. Attention toutefois à la consommation qui grimpe allègrement lorsque vous sollicitez toute la puissance de ce petit moulin pour respecter une moyenne très soutenue. Un défaut qui ne devrait pas rebuter le jeune conducteur attiré par un véhicule à l'allure résolument sportive et capable d'accueillir quelques potes à l'arrière. Le prix de base de ce petit bolide est annoncé à 17.000 euros tvac.

seat,ibiza,sport coupé,sc,3 portes,1.2,tsi,105 ch,sportive,dynamique,fr,essai,teste,road,route

seat,ibiza,sport coupé,sc,3 portes,1.2,tsi,105 ch,sportive,dynamique,fr,essai,teste,road,route

seat,ibiza,sport coupé,sc,3 portes,1.2,tsi,105 ch,sportive,dynamique,fr,essai,teste,road,route

seat,ibiza,sport coupé,sc,3 portes,1.2,tsi,105 ch,sportive,dynamique,fr,essai,teste,road,route

Retrouvez davantage de photos sur notre page Facebook

20:04 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : seat, ibiza, sport coupé, sc, 3 portes, 1.2, tsi, 105 ch, sportive, dynamique, fr, essai, teste, road, route | | |