Abarth,595,Competizione,test,essai,roadtest,traction,160 ch,230 Nm,bombe,GTI,jeune,

Versions musclées de la petite Fiat 500, apparue, rappelons-le, en 2007, les Abarth profitent du turbo accolé au 1.4 essence pour offrir des puissances de petites sportives. Ainsi, la version classique de l’Abarth 500 dispose de 135 ch mais comme si cela ne suffisait pas, il existe une 595 Competizione qui pousse le petit moulin à 160 canassons pour 230 Nm! Autant dire que le train avant ne chôme pas. Surtout dans des conditions hivernales. Appuyez sur la pédale des gaz et le TTC (Traction Torque Control, soit le différentiel électronique) tente de transmettre, de la manière la plus efficace la puissance, toute la puissance sur le sol humide et gras de nos routes belges. Les accélérations sont viriles, la mécanique chante à plein poumon tout en lâchant des détonations effrayantes via les échappements Monza. Bref, l’ambiance y est et le tout se montre sympathique. La direction, précise, pointe le train avant sur les cordes et les freins puissants (étriers Brembo) ne faiblissent jamais. Il faut dire que l’ensemble ne dépasse guère la tonne et ne nécessite guère des moyens démesurés. Vous l’aurez compris, cette 595 Competizione nous a largement séduits.

Abarth,595,Competizione,test,essai,roadtest,traction,160 ch,230 Nm,bombe,GTI,jeune,

A l’intérieur, pourtant, tout est question de compromis. La position de conduite est archaïque avec de superbes sièges signés Sabelt mais qui ne se règlent pas en hauteur. Et comme la colonne de direction ne bouge que sur le plan vertical, il n’est guère évident de trouver une position de conduite appropriée si vous dépassez 1m85. Et puis il y a une finition très moyenne et un meuble de bord qui ne cache plus ses rides à l’image du combiné central qui ne dispose que d’un tout petit écran. Et nous tairons le rayon de braquage digne d’un chalutier et la suspension peu charitable envers nos vertèbres. Mais heureusement, ce n’est pas pour cela que vous craquerez pour cette Abarth boostée. Il existe un petit bouton Sport sur la console centrale qui libère l’échappement et offre davantage de souffle au moteur. Si vous en abusez, vous verrez l’autonomie de l’engin décliner rapidement mais quel bonheur de faire gicler cette petite bombinette qui n’est pas vite impressionnée face à des engins autrement plus virils. Ce bout de nerf est disponible contre 23.540€!

Abarth,595,Competizione,test,essai,roadtest,traction,160 ch,230 Nm,bombe,GTI,jeune,

08:00 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : abarth, 595, competizione, test, essai, roadtest, traction, 160 ch, 230 nm, bombe, gti, jeune | | |

Lotus,Evora,400,coupé,V6,différentiel,new,salon,Genève,2015,superstar,GT,UK,anglaise,british

La santé financière de Lotus n'est pas encore totalement rétablie c'est pourquoi, lorsqu'on parle de nouveauté chez les Britons, il s'agit avant tout d'évolutions, légères ou non, des modèles composant actuellement la gamme. Cette fois, c'est au tour du coupé Evora de recevoir quelques nouveautés intéressantes qui passent par le physique mais aussi la mécanique.

Lotus,Evora,400,coupé,V6,différentiel,new,salon,Genève,2015,superstar,GT,UK,anglaise,british

Au premier chapitre, nous avons droit à des feux de jour à diodes, à des entrées d'air de boucliers nettement plus hautes et rectangulaires ainsi qu'à des rétroviseurs agrandis. À l'arrière, l'extracteur adopte un dessin plus spectaculaire tandis que l'aileron se scinde en deux parties et que deux ouïes sont aménagées dans le bouclier. De quoi viriliser la plastique de ce coupé 2+2, même si l'élégance en fait les frais.

Lotus,Evora,400,coupé,V6,différentiel,new,salon,Genève,2015,superstar,GT,UK,anglaise,british

L'intérieur reçoit également de nombreuses modifications avec une instrumentation inédite, une rangée de boutons au-dessus de l'écran central ou des sièges arrière plus larges. Sans oublier un accès facilité grâce à des seuils de portes plus bas et étroits.

Lotus,Evora,400,coupé,V6,différentiel,new,salon,Genève,2015,superstar,GT,UK,anglaise,british

Au second chapitre, la nouveauté est partielle puisque nous retrouvons le 3.5 V6 d'origine Toyota. Mais celui-ci revendique désormais 406 ch, au lieu de 350 pour feue l'Evora S, et ce grâce à un nouveau compresseur volumétrique et à l'implantation d'un échangeur air-eau. Le couple n'augmente que de 10 Nm pour atteindre 410 Nm. Quant au poids, il serait en baisse de 22 kg: avec 1.415 kg, cette propulsion reste la plus lourde des Lotus, mais une Porsche 911 Carrera S pèse tout de même 55 kg de plus.

Lotus,Evora,400,coupé,V6,différentiel,new,salon,Genève,2015,superstar,GT,UK,anglaise,british

On ne sera donc pas étonné que les performances soient de haute volée, avec un 0 à 100 km/h bouclé en 4"2. Et comme le système de freinage a également été majoré, les réglages de châssis ont été revus tandis qu'un différentiel autobloquant Torsen a fait son apparition sur les versions à boîte manuelle, cette voiture ne devrait guère nous décevoir.

Lotus,Evora,400,coupé,V6,différentiel,new,salon,Genève,2015,superstar,GT,UK,anglaise,british

18:31 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lotus, evora, 400, coupé, v6, différentiel, new, salon, genève, 2015, superstar, gt, uk, anglaise, british | | |

autonews,mars,2015,278,mensuel,revue,magazine,auto,rallye,essais,industrie,interview,wrc,erc,brc,Toyota,retour,Aston Martin,Cherain,Verschueren,ASAF,Vandermaesen,Soulet,Maxime,Ford,Focus,ST,Mazda2,Volkswagen,Scirocco,R

Encore une édition d'autonews dont la clôture fut aussi chaude que la lutte finale pour la victoire au Rallye de Suède. Evidemment, l'exploit de Thierry Neuville a pris le dessus, en couverture, sur d'autres sujets certainement très intéressants, tels le retour de Toyota en WRC. Bien entendu, vous trouverez dans ce numéro d'autonews le compte-rendu complet du Rallye de Suède, ainsi que celui du Liepäja Rally, deuxième manche du Championnat d'Europe dont le déroulement fut nettement moins indécis.

Pour rester sur le plan international, Vincent Marique ne détaille pas seulement les projets de Toyota avec la Yaris en WRC. Il a repéré dans le Grand Nord les débuts d'une originale Aston Martin Vantage en version R-GT, que l'on verra plus tard à l'œuvre en Championnat du Monde. Et pourquoi pas à Ypres, où Patrick Snijers veut également être avec une version adaptée de sa Porsche 997 GT3?

Ceci nous amène à l'autre grand sujet d'actualité, le début imminent du Championnat de Belgique des Rallyes. Nous en faisons un tour d'horizon et vous proposons de mieux connaître deux des candidats au titre, Cédric Cherain et Vincent Verschueren, qui s'aligneront sur des DS 3 R5 similaires.

Autre tour d'horizon instructif, celui réalisé par Julien Frère parmi les organisateurs d'épreuves ASAF qui ont déjà goûté au niveau national par le passé. Sont-ils prêts à répondre éventuellement à l'appel du RACB si celui-ci se décide à recréer un Championnat de 2ème Division?

Tant qu'à parler du passé, nous sommes allés ressortir de l'ombre un excellent pilote qui a eu la malchance de débarquer en rallye en même temps que les Trois Mousquetaires. Valère Vandermaesen ne s'en plaint nullement et ne cache pas ses opinions sur ses glorieux adversaires.

La suite du cahier Histonews est consacrée au déroulement de trois belles épreuves: le Tour de Belgique, le Monte-Carlo Historique et le Neige et Glace, qui a de nouveau été fortement marqué du sceau belge.

Enfin, nous avons voulu souligner à notre manière l'aboutissement des efforts d'un jeune pilote particulièrement méritant: Maxime Soulet, qui intègre l'équipe officielle Bentley M-Sport en Blancpain GT Series.

Côté nouveautés en production automobile, nous nous sommes intéressés notamment aux remarquables Ford Focus ST et RS, à la Citroën C4 reliftée, à la Mazda2 et aux très réussies Peugeot 308 GT et Subaru Outback. Nous nous proposons aussi un essai de la VW Scirocco R et un comparatif de deux compactes 1.2 essence recelant des gênes de rallye: la Hyundai i20 et la Skoda Fabia. Enfin, nous avons rencontré François Goupil de Bouillé qui nous parle des ambitions d'Infiniti. Des heures de lecture en perspective, que nous vous souhaitons très instructives.

autonews,mars,2015,278,mensuel,revue,magazine,auto,rallye,essais,industrie,interview,wrc,erc,brc,Toyota,retour,Aston Martin,Cherain,Verschueren,ASAF,Vandermaesen,Soulet,Maxime,Ford,Focus,ST,Mazda2,Volkswagen,Scirocco,R

ferrari,f488,gtb,new,nouvelle,novita,coupé,berlinette,italie,salon,genève,2015,v8,biturbo,670 ch,propulsion,335 kmh

Sacrés Italiens! Alors qu’ils avaient déjà envoyé Ford sur les roses à l’époque où le géant américain avait proposé à Enzo Ferrari de lui racheter son écurie, dans les années 60, voilà qu’ils jouent à nouveau une jolie farce à Ford. En diffusant les premières photos et quelques informations sur la nouvelle F488 GTB à quelques minutes du lancement de la Focus RS annoncé à grand renfort de bandes annonces et de Teaser depuis des semaines! C’est le genre d’incident qui me fait bien rire même si je ne suis pas sûr que mes amis transalpins l’aient fait exprès…Ferrari,F488,GTB,new,nouvelle,novita,coupé,berlinette,italie,salon,genève,2015,V8,biturbo,670 ch,propulsion,335 km/h

Toujours est-il que le voile est déjà levé sur celle qui fera les beaux jours de la marque au cheval cabré dans les prochaines années. Et en attendant sa présentation au Salon de Genève, qui ouvrira ses portes dans un mois et où votre serviteur sera présent physiquement, voici déjà ce que nous savons sur une nouveauté qui arrive alors que sa devancière n’avait pas encore pris de rides. Décidément, la concurrence de Porsche et de Mc Laren semble avoir donné un coup de fouet aux bureaux d’ingénierie basés à Maranello. Nous ne nous en plaindrons pas.

Ferrari,F488,GTB,new,nouvelle,novita,coupé,berlinette,italie,salon,genève,2015,V8,biturbo,670 ch,propulsion,335 km/h

40 ans après la mythique 308 GTB, premier modèle à V8 central arrière de la maison italienne, la 488 démontre que cette architecture est à nouveau d'actualité mais remet la recette au goût du jour. En l'occurrence, elle se fie à deux turbocompresseurs qui soufflent dans les bronches d'un 3.9 V8 installé en lieu et place du 4.5 atmosphérique de la 458. Malgré ce rapetissement apparent, la puissance fait un bond en avant: la 488 dispose de 670 ch (à 8.000 trs/mn !) contre les 605 de la 458 Speciale. Forcément, les performances progressent. Selon Ferrari, le 0 à 200 km/h serait expédié en 8″3, soit 8 dixièmes de mieux qu'avant tandis que la Vmax dépasserait les 335 km/h.

Ferrari,F488,GTB,new,nouvelle,novita,coupé,berlinette,italie,salon,genève,2015,V8,biturbo,670 ch,propulsion,335 km/h

Pour juguler cette énergie, les ingénieurs ont doté la 488 des dernières versions de leurs équipements électroniques: système antipatinage F1-Trac particulièrement évolué pour maîtriser le couple de 760 Nm, distribution de couple variable entre les roues arrière, Side Slip Angle Control pour glisser comme un pro tout en gardant les garde-fous électroniques en éveil. Le dessin a également évolué, sans que Ferrari ne soit partie d'une feuille blanche pour autant. Les couturiers italiens ont orné la robe d'énormes entrées d'air à l'avant et au niveau des hanches ainsi que d'un aileron escamotable. Parmi les changements tangibles, on note aussi le diffuseur agrandi et la réduction du nombre des sorties d'échappement à deux exemplaires au lieu de trois auparavant.Ferrari,F488,GTB,new,nouvelle,novita,coupé,berlinette,italie,salon,genève,2015,V8,biturbo,670 ch,propulsion,335 km/h

Voilà, si le service presse de Ferrari lit ces quelques lignes, qu'il n'hésite surtout pas à nous proposer un essai! Nous sommes même prêts à faire le déplacement en Emilie-Romagne. Et nous sommes sûrs que, contrairement à ce que les mauvaises langues disent déjà, l'apport de deux turbos au V8 ne dispense guère la nouvelle F488 GTB de nous offrir des sensations inoubliables si pas inavouables. Et qu'à côté du pur-sang italien, les chevaux allemands feront une nouvelle fois bien pâle figure...

Ferrari,F488,GTB,new,nouvelle,novita,coupé,berlinette,italie,salon,genève,2015,V8,biturbo,670 ch,propulsion,335 km/h

14:46 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ferrari, f488, gtb, new, nouvelle, novita, coupé, berlinette, italie, salon, genève, 2015, v8, biturbo, 670 ch, propulsion, 335 kmh | | |

autonews,janvier,2015,276,mensuel,revue,magazine,auto,rallye,essais,industrie,interview,wrc,erc,france,brc,bmw,m3,jaguar,xfr-s,sportbrake

Pour bien débuter l’année, autonews vous offre son traditionnel poster calendrier reprenant toutes les épreuves belges et internationales dans un maximum de disciplines. Qui d'autres vous offre ainsi un condensé de plus de 700 rendez-vous sur une seule feuille?

Mais ce n’est pas tout! Vous découvrirez également le reportage tout chaud du Rallye Monte-Carlo durant lequel Loeb s’est illustré avant qu’Ogier ne l’emporte. Par ailleurs, la saison de l’ERC a débuté du côté de l’Autriche où Kajetanowicz a remporté le Jänner Rallye sans trop d’opposition. Et puis, vous aurez également droit aux ASAF Awards qui reviennent, parfois sur le ton de l’humour, sur les meilleurs moments de la saison. Le Dakar n’a pas été oublié grâce à Vincent Marique qui analyse très justement l’édition 2015.

De son côté, Bernard Verstraete a profité de la trêve hivernale pour partir à la rencontre de quelques belles personnalités belges du sport automobile. Il a donné la parole à Marc Van Dalen pour revenir sur les 20 ans d’existence de Kronos. Une belle occasion pour lui de se pencher sur le chemin parcouru mais aussi pour parler très franchement de l’avenir tout en analysant assez finement le sport automobile actuel.

Autre forte tête de notre paysage, même s’il a quitté la Belgique depuis bien longtemps, professionnellement s’entend, Philippe Bouvier nous fait découvrir les arcanes de la Fédération Française du Sport Automobile tout en revenant sur son enviable parcours qui l'a vu passer par de bien belles équipes. Un bon moment que vous apprécierez tout autant que nous.

Enfin, Olivier Champenois, ingénieur 'data' au sein de la prestigieuse équipe Porsche en LMP1, nous explique les ficelles d’une discipline plus pointue que la F1 où l’esprit d’équipe est renforcé par cette notion d’endurance qui touche aussi bien la voiture que l’équipage chargé de l’amener à l’arrivée.

Dans la série "Que sont-ils devenus?", Stéphane Halleux a retrouvé David Saelens, devenu un homme d’affaires particulièrement compétent qui ne regrette rien de ses années en sport automobile.

Au chapitre de l’industrie, autonews a testé pour vous la très exclusive Mercedes S500 Coupé mais aussi la VW Passat 2.0 TDI 150, l’Abarth 595 Competizione et l’Opel Adam Rocks sans oublier deux nouveautés: le Kia Sorento et la Suzuki Celerio. Enfin, Monsieur Yves Bonnefont, le Directeur Général de DS vous révèle les grandes lignes de l’avenir du label aussi bien du côté du produit que celui du sport!

autonews,janvier,2015,276,mensuel,revue,magazine,auto,rallye,essais,industrie,interview,wrc,erc,france,brc,bmw,m3,jaguar,xfr-s,sportbrake

10:28 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai, Histoire, Industrie, Littérature, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : autonews, février, 2015, 277, mensuel, revue, magazine, auto, rallye, essais, industrie, interview, wrc, erc, france, brc, mercedes, s500, citroën, opel, ds, adam | | |