Classe C Schumacher

Le DTM débute ce week-end à Hockenheim. Cette première manche du championnat 2009 sera la 100ème course de l'histoire du DTM. Si Audi et Mercedes sont les deux seules survivantes d'un championnat bien plus glorieux dans les années 90, les deux adversaires n'en mettent pas moins les moyens pour décrocher le titre. Et si la marque aux quatre anneaux parvenait à l'emporter, ce serait la troisième fois consécutive, ce qu'aucune marque n'a pu faire jusqu'à présent.

00_Prez_Audi_Ekstrom

Pour atteindre son objectif, Audi a fait sien le vieux dicton "on ne change pas une équipe qui gagne", les pilotes 2009 étant les mêmes qu'en 2008. La voiture sera bien évidemment l'Audi A4, mais en raison de la réglementation, l'Audi A4 spec-2009 pèsera 20 kg de plus qu'en 2008. L'Audi a reçu durant l'intersaison quelques modifications de détail ce qui lui vaut désormais le nom de code "R14 Plus" et non "R14" comme en 2008.

Classe C Paffett

Du côté de Mercedes, les nouveautés ne sont pas nombreuses non plus. Depuis son apparition en 1994, la Classe C a remporté 66 victoires sur un total de 127 courses disputées.

00_Prez_Audi_Tomczyk

  

12:18 Écrit par Benoît Lays dans Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mercedes, audi, circuit, dtm, hockenheim, allemandes, berlines, tomczyck | | |

05

Seule usine présente au départ, Peugeot a logiquement dominé l'épreuve pour la troisième fois consécutive. Titulaire de la pole position, la Peugeot 908 HDi-FAP du trio Pagenaud-Klien-Minassian s'est imposée avec une marge de 27 secondes sur la Pescarolo-Judd de Bouillon-Tinseau. La Lola-Aston Martin du trio Charouz-Enge-Mucke, qui avait débuté la course depuis les stands, s’est classée au troisième rang, à un tour à la monture victorieuse.

Pesca
 

Notez la grosse sortie de route de Bruno Senna à bord de l'Oreca sans oublier les déboires de la seconde Peugeot du trio Brabham-Wurz-Gené. L'Australien pliait un triangle de suspension en doublant une LMP2 et héritait d’une pénalité de 4 minutes pour conduite dangereuse.

Aston

Nous restons persuadés que tant que Peugeot utilisera d'anciens pilotes F1, ils prendront des risques que l'usine Audi ne prend pas en confiant ses bolides à des spécialistes de l'endurance. Et pendant que Peugeot remporte des victoires faciles, les Allemands testent leurs R15 pour être fins prêts lors du grand rendez-vous manceau de la mi-juin...

Oreca

Photos: Jacques Letihon  

21:37 Écrit par Benoît Lays dans Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : peugeot, francorchamps, 908, pescarolo, 1000km, oreca, hdi, lms | | |

02_Spa_Deco_Oreca_03

C'est ce week-end que se dérouleront les 1000 km de Francorchamps. L'occasion pour les amateurs d'endurance d'aller admirer les plus belles voitures du monde sur le plus beau circuit du monde. Et nous pesons nos mots. Contrairement aux affreuses F1 2009 et aux peu spectaculaires berlines du WTCC, les sport-prototypes impressionnent véritablement les amoureux de sport automobile. Cette année, Peugeot et Audi ne sont pas engagés en LMS (Le Mans Series) mais la marque française a choisi notre toboggan ardennais pour effectuer son dernier entraînement avant les 24 Heures du Mans. Le double tour d'horloge verra en effet les Audi R15 TDI et les Peugeot 908 HDI s'affronter dans un combat de titans.

02_Spa_Deco_Oreca_02
 

En attendant, c'est la superbe Lola-Aston Martin LMP1 aux couleurs de Gulf qui s'est imposée lors du premier rendez-vous disputé en Espagne. A Francorchamps, celle-ci espère renouveler l'exploit grâce au lest de 30 kg récemment imposé aux Diesel. Ce deuxième rendez-vous permettra à Oreca d'aligner sa nouvelle monture. Totalement redessinée et redécoré, cette Oreca 01 tentera également de jouer la victoire.

couv

Enfin, si comme nous, vous êtes un indécrotable enduriste, n'hésitez pas à vous procurer la revue Le Mans Racing. Elle comblera largement votre soif de savoir... sans oublier l'AUTOhebdo de cette semaine qui traite largement du cas Ferrari.

0505-215757
 

14:55 Écrit par Benoît Lays dans Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : peugeot, francorchamps, endurance, audi, 1000km, sport-prototypes, oreca | | |

Grosse actualité également du côté des voitures à portière avec le premier rendez-vous du FIA-GT à Silverstone, les voitures de tourisme du WTCC qui découvraient la piste de Marrakech et enfin les bolides belges du BTCS qui se retrouvaient à Dijon.

 D7-FIAGT_SILVERSTONE_09_0714

La première manche du FIA-GT n'a pas réellement surpris puisque la Saleen de S7-R du team tchèque K plus K Motorsport de Karl Wendlinger et Scott Sharp s'est imposée après avoir signé la pole position lors des qualifications. Les deux hommes remportent leur second Tourist Trophy après leur victoire en 2008 sur une Aston-Martin. Ils devancent la Maserati MC12 de Bartels/Bertolini et la Corvette C6R de Moreau/Maassen. En GT2, c'est l'équipe Liégeoise de Rudi Penders qui impose la Porsche pilotée par le très peu comique Collard et son équipier Westbook.

D7-FIAGT_SILVERSTONE_09_0854

Toujours du côté des noir-jaune-rouge, notons la 4e place de Hezemans/Kumpen, la 6e de Longin/Ruffier tandis que Lémeret n'a pu faire mieux que 9e. DHL ne doit vraiment pas se féliciter du choix de son pilote... Enfin, Bas Leinders et Renaud Kuppens terminent la course au dixième rang.

D7-FIAGT_SILVERSTONE_09_0221
  

Lors des courses réservées aux GT3, notre jeune compatriote Maxime Martin a séduit l'assemblée en signant d'excellents résultats à bord d'une peu attendue Morgan Aero Super Sport. Dans la première manche, il terminait sixième et premier Belge devant la Ford GT de De Doncker. Loix et Horion étaient contraints à l'abandon. Dans la deuxième joute, Maxime imposait brillamment la Morgan pour la deuxième fois du week-end après un départ en pole-position. Nouvel abandon pour Loix-Horion tandis que De Doncker ne faisait pas mieux qu'onzième.

2009_FIA_GT_01_Silverstone_Morgan_101

La première visite du WTCC au Maroc a permis aux nouvelles Chevrolet Cruze de s'imposer pour la première fois cette saison. Rob Huff, auteur de la pole position, a remporté la première manche devant les quatre Seat Leon TDI de Tarquini, Gené, Muller et Monteiro.

1ROM8935

Dans la deuxième course, c'est Nicolas Larini qui a trouvé le chemin de la victoire en s'imposant pour la première fois dans le WTCC à l'âge de 45 ans. Il a devancé le français Yvan Muller, qui renforce ainsi sa première place au classement du championnat, et son équipier Huff.

IFM33917

Enfin, le circuit de Dijon-Prenois accueillait le deuxième meeting du BTCS. Dans la première manche, nous avons assisté au premier doublé des Kia Pro-Ceed avec Stéveny-Dockerill qui devançaient Van Hooydonck-Vanthoor. Troisième, la Mazda RX-8 pilotée par les français Derlot-Samon terminait enfin une course devant la Renault Mégane Silhouette.

Kia

Dans l'ultime course, le jeune Schroyen dominait la course avec son Audi A4 Silhouette avant de devoir repasser par la voie des stands pour avoir dépassé le très idiot temps-pivot. Du coup, la Renault prenait la tête avant de laisser très généreusement passer la BMW de Vanbellingen-Maes dans l'ultime boucle pour ne pas avoir à porter 50 kilos supplémentaires durant toute l'année.

Audi
   

21:54 Écrit par Benoît Lays dans Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : marrakech, dijon, fia-gt, silverstone, btcs, wtcc | | |

BAGUETTE-80

Grosse actualité sportive ce week-end. Sur le front belge, les Formula Renault 3.5 avaient rendez-vous sur le circuit de Francorchamps à l'occasion de leur second meeting. Notre compatriote Bertrand Baguette a brillé puisqu'il signait la pole position lors de la Superpole. Un résultat qui l'obligeait à partir huitième de la première course sprint où la grille est systématiquement inversée. Impérial, Bertrand est remonté jusqu'à la seconde place derrière l'Espagnol Martinez, déjà vainqueur des deux courses inaugurales disputées sur ses terres. Ce dimanche, Bertrand se maintenait en tête de l'épreuve avant son passage par la voie des stands où son équipe était contrainte de changer les pneus arrière. Très coûteuse en temps, cette opération rejettait le Verviétois au deuxième rang derrière l'Anglais Walker. Au classement du championnat, Martinez compte 8 unités d'avance sur Baguette avant le grand rendez-vous monégasque du 24 mai.

BAGUETTE-82

A Valencia, en Espagne, le jeune Benjamin Bailly découvrait la Formul'Academy Euro Series. Troisième de la première course, le Liégeois se fâchait dans la deuxième manche et l'emportait après avoir signé le meilleur chrono dans les deux courses. Au championnat, Benjamin s'est installé en tête du classement avant le prochain rendez-vous à Pau dans deux semaines...

Bailly_Duez_Valencia_Course2
  

20:29 Écrit par Benoît Lays dans Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : francorchamps, renault, bertrand, 3 5, baguette, wsr | | |