Honda GT

Le constructeur nippon vient de présenter officiellement sa nouvelle arme pour le championnat GT500 japonais. Cette compétition qui vous permet de vous amuser, via le jeu GT5 Prologue, avec des propulsions de 500 chevaux au look hallucinant.

Honda GT arriere

Pour remplacer sa plus que vieillissante NSX, qui a pris sa retraite sportive l’année dernière, alors qu'elle n'était plus produite en série depuis 2006, Honda a construit la HSV-010 GT. Contrairement aux Nissan GT-R et autres Lexus SC donc, la HSV-010 GT (HSV pour Honda Sports Velocity d’ailleurs) est basée sur une voiture qui n’existera probablement jamais. Ce que d'aucun regretteront.

Honda GT action

Cette bête de course est équipée d’un 3.4 V8 en position centrale avant, développant autour de 500 chevaux pour un couple d’environ 392 Nm. La puissance passe aux roues arrière via une boîte séquentielle, d’ailleurs seule pièce commune aux trois marques du GT500.
Honda annonce un poids d’environ 1100 kg pour la HSV-010 GT. Au total, ce sont 5 voitures qui seront engagées par l'usine au départ de la première manche du championnat GT500 à Suzuka le 21 mars. Nous n'osons imaginer l'engin bardé de ses couleurs de guerre...

Honda GT face

14:45 Écrit par Benoît Lays dans Circuit | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : propulsion, 1100 kilos, honda, hsv-010, gt500, circuit, japonais, 500 ch | | |

porsche 911

 

Après la 911 GT3 Cup présentée au dernier Salon de Francfort, Porsche engagera encore une nouvelle voiture en sport auto au cours de la saison 2010: la 911 GT3 R sera alignée au départ des championnats qui reposent sur le règlement international FIA GT3, succédant ainsi à la 911 GT3 Cup S. Le développement de ce modèle était axé principalement sur l’augmentation de la facilité de conduite et de la maniabilité. La 911 GT3 R est propulsée par un moteur boxer six cylindres de 4.0 l qui développe 480 ch. La puissance est transmise au train arrière via une boîte de vitesses séquentielle à six rapports. La base de développement de la 911 GT3 R, qui accuse à peine 1.200 kg sur la balance, n’est autre que la Porsche 911 GT3 Cup, dévoilée en septembre dernier et conçue pour disputer des coupes de marque. Grâce à une cylindrée en hausse de 0,2 l, la GT3 R voit sa puissance progresser de 30 CV par rapport à celle de la Cup. Ces deux voitures reprennent la carrosserie élargie de la 911 GT3 RS homologuée pour la route.

porsche 911'

La Porsche 911 GT3 R sera présentée en première mondiale le 14 janvier 2010, à l’occasion du Salon de Birmingham. Elle sera produite au sein du département Sport auto du centre de développement de Weissach et livrée au printemps 2010 aux teams privés du monde entier.

22:30 Écrit par Benoît Lays dans Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : porsche, 911, gt3 r, 2010, fia-gt, gt2, nouvelle, 480 ch, 1200kg | | |

BAGUETTE-124

Sacré champion de Formula Renault 3.5 dès l’avant-dernier rendez-vous du Nürburgring, Bertrand Baguette n’a nullement appréhendé la finale du Motorland Aragon, à Alcaniz, à la légère. En effet, si le titre réservé aux pilotes est tombé dans l’escarcelle du Belge du clan Draco International, la couronne du meilleur team devait encore être attribuée. Et si le clan Morini pointait au sommet du classement, Carlin Motorsport allait constituer une réelle menace jusqu’au bout…

Sur ce tracé que tout le monde découvrait, et que Bertrand avait pu appréhender… de manière virtuelle dans d’excellentes conditions, le champion 2009 entamait son week-end en force, en dominant les essais collectifs du vendredi, se retrouvant deux fois plutôt qu’une sur la plus haute marche du podium. « C’est un circuit vraiment intéressant, où l’on peut attaquer les vibreurs sans problème, expliquait Baguette. En pneus neufs, mais également en vieux pneus, notre monoplace se comporte bien. Le team n’a donc nullement relâché la pression en dépit du titre déjà acquis. Ils veulent la couronne réservée aux équipes, et cela se sent… »

BAGUETTE-126
 

Samedi matin, Bertrand obtenait sans l’ombre d’un souci son ticket pour la Superpole, exercice ultime déterminant les places sur les deux grilles de départ. Auteur du 4ème meilleur chrono, le Belge allait finalement s’élancer en deuxième ligne le dimanche, et au cinquième rang samedi après-midi. Dès l’envol, le pilote Draco pointait en 4ème position dans le sillage de Turvey, Move et Leo, tandis que Lancaster pointait déjà derrière lui. Après une première tentative infructueuse, Bertrand parvenait à prendre le meilleur sur Federico Leo, avant d’attaquer Daniil Move dans la ligne droite des stands au 10ème tour, et de passer en 2ème position. La suite relevait du rêve absolu, Baguette démontrant combien il domine la Formula Renault 3.5 cette année, en revenant sur le leader Oliver Turvey, pilote Carlin Motorsport, et en portant l’estocade au freinage de la longue ligne droite. Pour la quatrième fois de la saison, Bertrand pouvait lever des poings rageurs en croisant le drapeau à damier en vainqueur…

« Comme le titre pilotes est acquis, j’ai décidé d’attaquer et de me faire plaisir, expliquait le vainqueur du jour après l’arrivée. Cette nouvelle victoire rapproche Draco du titre réservé aux teams, et comme la voiture était vraiment bien, je suis confiant pour demain. Même si les pilotes Carlin ont réalisé un bon résultat d’ensemble… mais derrière moi ! »

S’élançant depuis la 4ème place sur la grille de départ, Baguette abordait la joute dominicale, l’ultime affrontement de l’année, avec la même détermination… ce qui ne l’empêchait pas de se faire enfermer au départ. La suite de cette seconde joute n’allait être que plus belle, Bertrand se lançant, comme la veille, dans une exceptionnelle remontée lui permettant de se retrouver à la régulière en 2ème position, à 4 secondes du Malais Fairuz Fauzy. Au moment où le leader s’engouffrait dans la pitlane, le Belge du clan Draco passait la surmultipliée, alignant des chronos impressionnants avant d’effectuer à son tour son pit-stop… et de ressortir en tête de la course ! La dernière partie de l’épreuve se passait de tout commentaire, Baguette se ménageant une avance de 6 secondes, avant d’enfin lever le pied en fin de parcours et remporter sa cinquième victoire de la saison… Un succès offrant bien sûr la couronne des teams à Draco ! Nouvelle mission accomplie.

Prochaine et ultime étape de la fantastique saison 2009 de Bertrand Baguette : le test au volant de la Renault F1, qui aura lieu sur le circuit de Jerez de la Frontera, à une date qui doit encore être déterminée…

08:00 Écrit par Benoît Lays dans Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fr 3 5, bertrand, baguette, champion, 2009, test, f1, motorland, alcaniz, victoires | | |

Guidi

Deux compétitions connaissaient ce week-end leur épilogue. A Zolder, l'ultime manche du FIA-GT a couronné l'équipe Vitaphone déjà titrée à plusieurs reprises dans la discipline. Dans la pinède limbourgeoise, c'est un autre équipage Maserati qui s'est imposé puisque Pier-Guidi et Bobbi terminent devant la Corvette C6R de Kumpen-Hezemans et l'autre MC12 des champions, Bertolini-Bartels.

Hezemans

Ce sont finalement deux minuscules points qui séparent le clan allemand du clan Belgo-hollandais au classement final du championnat 2009.

Bertolini

En terminant quatrième de cette ultime confrontation, la paire Maasen-Biagi sauve la saison de l'équipe de Luc Alphand qui a connu de nombreux déboires.

Maasen

Dans la catégorie GT2, l'équipe liégeoise Prospeed est sacrée grâce à la victoire d'un équipage inédit puisque Westbrook faisait cette fois équipe avec l'Allemand Holzer.

Wesbrook

En DTM, l'ultime rendez-vous prenait place à Hockenheim.  Gary Paffett aura tout tenté mais sa victoire n’a pas suffi pour déloger Timo Scheider de la première place du championnat.

Pafett

L’Allemand, deuxième de la course, conserve cinq points d’avance sur le Britannique et s’adjuge ainsi une deuxième couronne consécutive dans la discipline.

Audi Sceider

Le Français Alexandre Prémat a terminé à la quatrième place, concluant une saison difficile sur une note positive.

Premat
     

18:18 Écrit par Benoît Lays dans Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : champion, zolder, hockenheim, scheider, dtm, fia-gt, maserati, audi, 2009 | | |

ASTON72-01

Engagée depuis le début de la saison dans le Belgian GT Championship 2009, l’Aston Martin DBRS9 Barwell Motorsport a multiplié les coups d’éclat aux mains d’Eddy Renard et de Vincent Vosse. Un duo qui ne terminera pourtant pas la saison ensemble, puisque le week-end des 24 et 25 octobre, lors de la finale de la compétition nationale belge de Grand Tourisme à Zolder, Eddy Renard fera équipe avec le jeune et rapide Maxime Soulet…

«N’en concluez cependant pas que Vincent et moi nous sommes querellés, tient d’emblée à préciser Eddy Renard. L’explication de ce changement d’équipage est ailleurs, et son origine est à trouver dans la crise économique du moment. Nous sommes un peu justes en budget pour cette fin de saison, et il est hors de question de vouloir aborder 2010 dans le rouge. Pour remettre les compteurs à zéro, un appoint budgétaire était nécessaire pour Zolder. Vincent m’a avoué qu’il ne disposait pas de ce budget en fin de saison, et que son projet 2010 avec Audi réclamait toute son attention. Nous avons dès lors décidé de concert de mettre un terme à notre collaboration dans le cadre du Belgian GT Championship 2009… »

Résultent de cette situation l’arrivée de Maxime Soulet, ainsi que celle d’un commanditaire, le pétrolier Gulf, qui a pour qualité première de permettre à l’Aston Martin DBRS9 Barwell Motorsport d’arborer ses célèbres couleurs, l’orange et le bleu, et donc, quoi qu’il arrive, de défrayer la chronique dans le Limbourg. « Jeudi dernier, nous sommes allés tester à Zolder avec Maxime, et le résultat de cette séance de travail, qui sera renouvelée avant la finale, est très positif, poursuit Eddy. Maxime a tourné en 1’34’’5, et personnellement, je suis descendu sous la barre de 1’36’’, soit des chronos très intéressants pour un pilote dit ‘Am’. Lors de ces deux dernières confrontations de l’année, nous avons de réelles chances de briller, dans la mesure où l’Audi, la Dodge et la Porsche seront lestées, et que pour remporter le titre, elles ne doivent pas nécessairement s’imposer… »

Quant à Maxime Soulet, il ne peut que louer le potentiel d’une Aston Martin DBRS9 qu’il a découverte à Zolder il y a quelques jours… « Son pilotage est radicalement différent de celui de la Porsche, car sur la DBRS9, l’aérodynamique joue beaucoup, explique le jeune pilote. Nous tenterons dès lors de tirer le meilleur parti possible du potentiel de ce bolide, même si pour l’heure, on ne sait toujours pas tout de la confrontation qui aura lieu entre les concurrents du Belgian GT et ceux du European FIA GT3 Championship. Une chose est sûre : l’Aston est plus belle que jamais, et l’équipe Barwell Motorsport a la ferme intention de terminer l’année sur une bonne note ! »     

Cap donc sur Zolder, avec une Aston Martin qui pourrait bien jouer un rôle d’arbitre dans la lutte que se livrent certains pour le titre national 2009…

08:20 Écrit par Benoît Lays dans Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : aston martin, barwell motorsport, dbrs9, fia gt, zolder, gulf, livree | | |