Sony,Playstation,Gran Turismo,GT6,next,futur,fin d'année,présentationquinze ans,anniversaire,polyphony digital

C'est en Angleterre, sur le circuit de Silverstone, que Polyphony Digital, dirigé par Kazunori  Yamauchi et produit par SCE (Sony Computer Entertainment), fête les quinze ans de son titre-phare. Pour l'occasion, et en attendant d'en savoir plus sur la date de sortie du sixième opus, nous vous offrons ce trailer qui annonce GT6 sur PS4. Pour la fin de l'année?

Seat,Leon,Ibiza,SC,Cup,Racer,Concept,Trophy,2.0,TFSI,Worthersee,autriche,festival,nouveautés,WTCC,next,futur,2014

Atteinte de plein fouet par la crise économique qui ne l'a pas épargnée, la marque espagnole a dû se replier sur des modèles plus sages pour assurer l'essentiel de ses ventes dans un groupe Volkswagen particulièrement prospère. Du coup, les versions sportives habituellement commercialisées par Seat se faisaient rares ces derniers temps. C'est donc avec un plaisir non feint que nous assistons à l'arrivée de deux déclinaisons Racing de modèles particulièrement adaptés à cela. Lors du Festival de Wörthersee, en Autriche, consacré aux créations les plus délirantes du groupe VW, Seat a dévoilé la Leon Cup Racer Concept et l'Ibiza SC Trophy.

Seat,Leon,Ibiza,SC,Cup,Racer,Concept,Trophy,2.0,TFSI,Worthersee,autriche,festival,nouveautés,WTCC,next,futur,2014

Celle-ci annonce l'arrivée d'une déclinaison pour la compétition de la berline espagnole. Pourquoi pas le retour officiel de la marque dans le Championnat du Monde des Voitures de Tourisme (WTCC) en 2014 en même temps que Citroën avec des bolides bien plus attirants que les berlines actuellement engagées. Sous le capot, on trouve un 2.0 TFSI de 330 ch et 350 Nm. La transmission est confiée à une boîte robotisée DSG à 6 rapports. Celle-ci est associée à un blocage de différentiel électronique. Mais pour les courses d'endurance, Seat préconise une version avec boîte séquentielle et verrouillage mécanique du différentiel. Dans le cockpit, les sièges baquet sont équipés du système HANDS. La Leon Cup Racer s'adresse aux teams privés. Les prix devraient débuter à 70.000 euros, voire 95.000 euros pour la variante endurance.

Seat,Leon,Ibiza,SC,Cup,Racer,Concept,Trophy,2.0,TFSI,Worthersee,autriche,festival,nouveautés,WTCC,next,futur,2014

Comme sa grande sœur, l’Ibiza SC Trophy dispose d’une licence pour la piste. Sous le capot, les ingénieurs ont greffé une motorisation essence 1.4 litre turbo forte de 200 chevaux, associée à une boîte à double embrayage DSG à 7 rapports. Les clients intéressés peuvent s’offrir le modèle réservé exclusivement au circuit contre la somme de 31.500 euros, hors taxes. Esthétiquement, la couleur orange présente sur les jantes, les coques de rétroviseurs et les spoilers vient apporter un vif contraste à la teinte gris mat de la carrosserie.

Seat,Leon,Ibiza,SC,Cup,Racer,Concept,Trophy,2.0,TFSI,Worthersee,autriche,festival,nouveautés,WTCC,next,futur,2014

13:31 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : seat, leon, ibiza, sc, cup, racer, concept, trophy, 2.0, tfsi, worthersee, autriche, festival, nouveautés, wtcc, next, futur, 2014 | | |

wec,spa,francorchamps,6 hours,endurance,le mans,audi,toyota,lola,porsche,ferrari,aston martin,piste,track,lmp1

Après avoir été accrochée par Toyota lors des trois dernières manches du Championnat Mondial d'Endurance en 2012, Audi a redressé la barre de manière très autoritaire en ce début de saison. Impériale à Silverstone lors de la manche inaugurale, Audi a poursuivi sa moisson de succès en s'imposant à Spa avec la manière puisque ce sont les trois marches du podium qui étaient occupées par les pilotes de la marque aux anneaux.

wec,spa,francorchamps,6 hours,endurance,le mans,audi,toyota,lola,porsche,ferrari,aston martin,piste,track,lmp1

Venu en terre ardennaise avec deux R18 TDI 2013 et une "longue queue" spécialement concue pour Le Mans, Audi n'a pas laissé la moindre illusion aux Japonais. Certes, au gré des ravitaillements, les TS030 ont occupé les premières places mais lorsque la #7 version 2013, pilotée par Lapierre/Wurz/Nakajima, a abdiqué suite à de gros soucis  de surchauffe des freins, personne ne la voyait plus l'emporter.

wec,spa,francorchamps,6 hours,endurance,le mans,audi,toyota,lola,porsche,ferrari,aston martin,piste,track,lmp1

Tous les espoirs du Toyota Racing reposaient donc sur la #8 de Davidson/Buemi/Sarrazin qui a rallié l'arrivée à un tour des Audi. Rapides en ligne droite, les TS030 HYBRID ont été dans le match mais elles manquent toujours de fiabilité et de constance face à l'ogre allemand. Et sincèrement, nous avons bien du mal à les imaginer lutter face à Audi lors de la plus grande course d'endurance au monde.

wec,spa,francorchamps,6 hours,endurance,le mans,audi,toyota,lola,porsche,ferrari,aston martin,piste,track,lmp1

Du côté des équipages privés, l'équipe Rebellion ne peut rien espérer face aux équipages d'usine. Les deux Lola-B12/60 Coupé-Toyota terminent à trois tours de la meilleure Audi avec Prost-Jani-Heidfeld qui devancent leurs équipiers Cheng-Beche-Belicchi.

wec,spa,francorchamps,6 hours,endurance,le mans,audi,toyota,lola,porsche,ferrari,aston martin,piste,track,lmp1

Dans la catégorie LMP2, trois châssis différents grimpent sur le podium final avec une victoire pour l'Oreca 03/Pecom Racing de Minassian-Perez Companc-Kaffer devant la Morgan LMP2/OAK Racing de Pla-Heinemeier-Hansson-Brundle et la Zytek Z11SN/Jota Sport de Turvey-Luhr-Dolan. Déjà sur le podium à Silverstone, la monture du Pecom Racing, soutenue par AF Corse, a dominé quasiment toute la course et ce n'est pas une crevaison dans le dernier quart d'heure qui aura fait perdre sa sérénité au trio de #49.

wec,spa,francorchamps,6 hours,endurance,le mans,audi,toyota,lola,porsche,ferrari,aston martin,piste,track,lmp1

En GTE-Pro, ce sont les Aston Martin et les Ferrari qui ont joué devant, la victoire revenant finalement à la Ferrari F458 Italia/AF Corse de Bruni-Fisichella après avoir marqué deux pénalités. L'Aston Martin Vantage GTE de Makowiecki-Senna-Bell pouvait jouer la victoire à la régulière mais une pénalité en fin de course a contrarié ses espoirs de victoire. Aston Martin a été moins dominateur qu'à Silverstone mais les Vantage GTE sont bien là et devraient batailler face à la marque italienne lors du double tour d'horloge manceau.

wec,spa,francorchamps,6 hours,endurance,le mans,audi,toyota,lola,porsche,ferrari,aston martin,piste,track,lmp1

C'est finalement la Ferrari F458 Italia/AF Corse de Vilander-Kobayashi qui s'est invitée sur le podium. Une seule Porsche 911 RSR a rallié l'arrivée avec la #92 de Dumas-Lieb-Lietz, 5ème. Les Porsche manquent encore de vitesse de pointe. Enfin, du côté des équipages amateurs, c'est également une Ferrari qui l'emporte avec la monture de 8Star Motorsports pilotée par Malucelli-Aguas-Potolicchio.

wec,spa,francorchamps,6 hours,endurance,le mans,audi,toyota,lola,porsche,ferrari,aston martin,piste,track,lmp1

17:21 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : wec, spa, francorchamps, 6 hours, endurance, le mans, audi, toyota, lola, porsche, ferrari, aston martin, piste, track, lmp1 | | |

WEC,Spa,Francorchamps,6 Hours,endurance,Le Mans,Audi,Toyota,Lola,Porsche,Ferrari,Aston Martin,piste,track,LMP1

Alors que la température baisse avec la fin de la journée et la disparition du soleil sur le circuit de Spa-Francorchamps (15C° à l'air et 18C° au sol), les protos LMP1 et LMP2 prennent la piste à 19h30 pour 30 minutes d'essais qualificatifs.

WEC,Spa,Francorchamps,6 Hours,endurance,Le Mans,Audi,Toyota,Lola,Porsche,Ferrari,Aston Martin,piste,track,LMP1

La séance est cependant perturbée au bout de six minutes par un drapeau rouge déployé suite à la sortie de piste de Chris Dyson au volant de sa Zytek Z11SNS-Nissan n°41 de Greaves Motorsport à la hauteur du virage 'Bruxelles'. Le pilote n'est pas blessé, mais la voiture était très mal positionnée.

WEC,Spa,Francorchamps,6 Hours,endurance,Le Mans,Audi,Toyota,Lola,Porsche,Ferrari,Aston Martin,piste,track,LMP1

Au terme des 30 minutes réservées aux LMP1 et LMP2, le constructeur allemand Audi a fait tomber tous les records grâce aux pilotes de la n°1 André Lotterer et Marcel Fässler, qui signent la pole absolue avec une moyenne de 1:59'961 sur quatre tours. L'Audi R18 e-tron quattro n°3 qualifiée par Lucas di Grassi et Marc Gené prend la deuxième place sur la grille de départ grâce à une moyenne de 2:00'236.

WEC,Spa,Francorchamps,6 Hours,endurance,Le Mans,Audi,Toyota,Lola,Porsche,Ferrari,Aston Martin,piste,track,LMP1

Elles seront suivies par la n°2 d'Allan McNish et Tom Kristensen qui partiront en troisième position. Les écarts sont minces, car les deux Toyota TS030, la n°7 qualifiée par Alex Wurz, et Kazuki Nakajima et la n°8 qualifiée par Anthony Davidson et Stéphane Sarrazin, partiront de la deuxième et de la troisième ligne, ayant respectivement établi des moyennes de 2:00'947 et 2:01'203.

WEC,Spa,Francorchamps,6 Hours,endurance,Le Mans,Audi,Toyota,Lola,Porsche,Ferrari,Aston Martin,piste,track,LMP1

Chez les LMP1 privées, la Lola B12/60 Coupé n° 12 a réalisé la pole entre les mains de Nick Heidfeld et Neel Jani en 2:01'482, elle l'emporte sur sa sœur la n°13 qualifiée par Andrea Belicchi et Mathias Beche qui pointe à 1,8 seconde de sa grande sœur avec  une moyenne de 2:03'278. Strakka Racing place sa HPD-Honda en troisième position à une demi-seconde des Lola.

WEC,Spa,Francorchamps,6 Hours,endurance,Le Mans,Audi,Toyota,Lola,Porsche,Ferrari,Aston Martin,piste,track,LMP1

Les LMP2 se sont battues tout au long des 30 minutes de la séance, c'est finalement Pecom Racing, et son ORECA 03 Nissan, qui prend la première position de la catégorie avec une moyenne sur quatre tours de 2:08'540, établie par Nicolas Minassian et Pierre Kaffer. Toutefois Jota Sport (Zytek Z11SNS Nissan) a réalisé une très belle performance tout au long de la session et ne pointe qu'à deux dixièmes de sa rivale, Oliver Turvey et Lucas Luhr ont réalisé une moyenne de 2:08'762. Oak Racing s'octroie les 3è et 4è position de la classe avec leurs Morgans Nissan, devant la Delta ADR n°25.

WEC,Spa,Francorchamps,6 Hours,endurance,Le Mans,Audi,Toyota,Lola,Porsche,Ferrari,Aston Martin,piste,track,LMP1

Le warm up de 20 minutes débutera demain à 9h00, et la course prendra son envol à 14h30.

WEC,Spa,Francorchamps,6 Hours,endurance,Le Mans,Audi,Toyota,Lola,Porsche,Ferrari,Aston Martin,piste,track,LMP1

22:08 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : wec, spa, francorchamps, 6 hours, endurance, le mans, audi, toyota, lola, porsche, ferrari, aston martin, piste, track, lmp1 | | |

autonews,mai,2013,an257,mensuel,revue,magazine,auto,rallye,essais,test,industrie,interview,tac,loix,polo,vw,wrc,ogier,belgique,fraikin,rtbf

Cette fois, il semble que les beaux jours soient enfin de retour. Et pour fêter l’arrivée du printemps, toute l’équipe d’AUTOnews vous a concocté un numéro collant au plus près à l’actualité. Une gageure que nous tentons de réussir chaque mois pour que vous soyez aux premières loges grâce au magazine de sport auto n°1 en Belgique. Après la visite des installations de plusieurs équipes le mois dernier, place à l’action avec les interviews de Petter Solberg, qui fait son retour en Rallycross après une fin de carrière en WRC marquée par quelques désillusions.

Un Championnat du Monde des Rallyes au sein duquel les Belges sont particulièrement appréciés. A l’image de Fabrice Van Ertvelde, ingénieur de Jari-Matti Latvala au sein de Volkswagen Motorsport. Ou encore d’Alain Penasse qui vient d’être engagé par Hyundai pour devenir le Team Manager de l’équipe coréenne en WRC dès 2014. Rencontrés lors du Rallye du Portugal, Fabrice et Alain nous font part de leurs sentiments. De même que Thierry Neuville dans son habituelle chronique.

En Belgique, le TAC a livré un vainqueur attendu en la personne de Freddy Loix. Cela ne nous empêche pas de vous servir l’habituel compte rendu de l’épreuve flandrienne. Et puis comme le Rallye de Wallonie se déroule ce week-end, vous pouvez découvrir la présentation de l’épreuve. Patrick Snijers, qui y sera absent, nous parle de ses projets pour la suite de la saison. Les Championnats de France terre et asphalte sont également au menu avec les Causses et le Lyon-Charbonnières.

Au rayon essai-course, la Peugeot 208 R2 de Cédric De Cecco est passée brièvement entre nos mains.

Les compétitions belges en circuit ont repris mais c’est vers le site historique du Nürburgring que nos pas nous ont conduits ce mois-ci. A l’occasion des premiers tours de roue de Stéphane Lémeret et de Vincent Radermecker sur de nouvelles voitures en VLN, nous vous offrons une analyse complète du mythe entourant ce circuit à l’avenir toujours incertain.

Dans le cahier "Produit" d’AUTOnews, nous avons eu entre nos mains quelques bolides exceptionnels comme la BMW M6 et la Lexus LS 600h. Plus terre à terre, les Opel Adam, Mercedes E300 BlueTec hybride, Jaguar XF 2.0 et autres Citroën DS3 Cabrio ont eu sept jours pour nous convaincre. Nous vous livrons aussi nos impressions sur deux nouveautés diaboliques: l’Audi RS6 et la Peugeot 208 GTi. Enfin, la Mini Paceman, la Renault Captur et le Goodyear EfficientGrip Performance sont placés sous la loupe de nos spécialistes en la matière.

Et pour terminer en panache, notre cahier Histonews ouvre grand ses oreilles pour écouter les confidences de Paul Fraikin. Monsieur Champion’s revient avec nous sur son parcours dans la grande maison.

Sans oublier les pages habituellement consacrées à l’actu brûlante, au championnat communautaire ou encore au modélisme.

Bonne lecture!

09:01 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit, Essai, Industrie, Littérature, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : autonews, mai, 2013, an257, mensuel, revue, magazine, auto, rallye, essais, test, industrie, interview, tac, loix, polo, vw, wrc, ogier, belgique, fraikin, rtbf | | |