Volkswagen,VW,Golf,Variant,R,2.0,TSFI,300 ch,380 Nm,DSG,coffre,volume,los angeles,salon

Avec le prix des carburants qui ne cessent de baisser, l'heure est peut-être venue de troquer votre vieux monospace diesel contre une sportive familiale. Et justement, Volkswagen va exposer, au prochain Salon de Los Angeles qui ouvrira ses portes cette semaine, une Golf Variant très méchante. Avec ses 300 ch et ses 380 Nm de couple, la Golf Variant R dispose d'une transmission intégrale, d'une boîte DSG à double embrayage et six rapports. De quoi signer le  0 à 100 km/h en 5"1 avant d'atteindre la vitesse maximale limitée à 250 km/h.

Volkswagen,VW,Golf,Variant,R,2.0,TSFI,300 ch,380 Nm,DSG,coffre,volume,los angeles,salon

Mais le père de famille que vous êtes se réjouira aussi d'apprendre que cette Golf R break sait aussi emmener 605 dm3 de bagages, voire 1.620 dm3 en rabattant la banquette. De quoi en faire le break le plus performant de la marque, plus costaud encore que la grande Passat, annonçant 280 ch. Pas de chance pour nos voisins français qui n'y auront pas droit. A force de remplir leurs routes de Picasso mazoutés et de Dacia démembrées, les importateurs leur refusent désormais les modèles intéressants...

Volkswagen,VW,Golf,Variant,R,2.0,TSFI,300 ch,380 Nm,DSG,coffre,volume,los angeles,salon

Pourtant, cette Golf sportive annonce une consommation mixte de 7 litres d'euro 95 aux 100 km pour des émissions de 163 g de CO2 par km. Dans les pays où il sera vendu, ce break pressé fait aussi des efforts du côté équipement. Projecteurs bi-Xénon avec signature lumineuse spécifique, jantes alu 18" (19" en option) sellerie Alcantara, pédalier façon inox, amortissement piloté, et blocage de différentiel électronique font déjà partie de la dotation de série. Vivement le printemps!

Volkswagen,VW,Golf,Variant,R,2.0,TSFI,300 ch,380 Nm,DSG,coffre,volume,los angeles,salon

20:44 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : volkswagen, vw, golf, variant, r, 2.0, tsfi, 300 ch, 380 nm, dsg, coffre, volume, los angeles, salon | | |

rallye,WRC,Wales,championnat,mondial,ogier,Volkswagen,Polo,R,Ostberg,Citroën,DS3,Hirvonen,Fiesta,Ford,Neuville,Thierry,Hyundai,i20,latvala,Mikkelsen,meeke,

Après avoir débuté l’année par un succès au Rallye Monte-Carlo, Sébastien Ogier a décroché sa huitième victoire de la saison à Llandudno, au nord du Pays de Galles. Une mainmise qui semble moins autoritaire que celle de son prédécesseur, Sébastien Loeb, mais qui est indubitable et même plus impressionnante si l’on tient compte de la réelle concurrence à laquelle le Haut-Alpin doit faire face dans son propre camp. Pourtant, cette fois, le tout frais double champion du monde n’a pas été longtemps contrarié par ses deux équipiers, Andreas Mikkelsen et Jari-Matti Latvala, auteurs de sorties de route. Alors que le playboy Norvégien était parti à la faute dès la première journée, le Finlandais s’accrochait aux basques d’Ogier en pointant à seulement 6’’6 avant de perdre plus de trois minutes le samedi matin. Dès lors, Seb n’avait plus qu’à contrôler pour récolter sa 16e victoire avec Volkswagen (sa 24e au total) et sa deuxième d’affiliée au Wales Rally. La VW Polo R WRC, qui a débuté il y a 24 mois, a déjà remporté 24 victoires mondiales!

rallye,WRC,Wales,championnat,mondial,ogier,Volkswagen,Polo,R,Ostberg,Citroën,DS3,Hirvonen,Fiesta,Ford,Neuville,Thierry,Hyundai,i20,latvala,Mikkelsen,meeke,

Après avoir égalé Citroën lors de dernier Rallye d'Espagne, Volkswagen avait l'occasion de faire tomber le record du nombre de victoires sur une saison. Exploit accompli! Et Jost Capito de s’émerveiller: «Sébastien et Julien ont fait tout ce qu'il fallait pour cette huitième victoire. Respect à eux. A l'inverse, Jari-Matti et Andreas n'ont pas terminé la saison comme ils l'espéraient. Mais ils peuvent être fiers de ce qu'ils ont accompli. (Volkswagen devient la première marque depuis Lancia en 1987 et 1988, à placer ses trois pilotes au trois premières places du championnat, Ndlr) Nous n'allons pas nous reposer sur nos lauriers, car le Monte-Carlo débute dans 65 jours seulement, et les préparations ont déjà commencé.»

rallye,WRC,Wales,championnat,mondial,ogier,Volkswagen,Polo,R,Ostberg,Citroën,DS3,Hirvonen,Fiesta,Ford,Neuville,Thierry,Hyundai,i20,latvala,Mikkelsen,meeke,

Avec Mikkelsen et Latvala hors du match pour la victoire, toute l’attention s’est portée sur la bagarre terrible pour la deuxième place. Elle est finalement revenue à Mikko Hirvonen (+37’’6) qui disputait son dernier rallye mondial comme pilote professionnel sur la Ford Fiesta WRC. Le Finlandais a signé le 69e podium de ses 13 ans de carrière au top-niveau de la discipline. «C’était une des plus belles batailles que j’ai livrées. Sympa pour terminer sa carrière», déclarait Hirvonen à l’arrivée.

rallye,WRC,Wales,championnat,mondial,ogier,Volkswagen,Polo,R,Ostberg,Citroën,DS3,Hirvonen,Fiesta,Ford,Neuville,Thierry,Hyundai,i20,latvala,Mikkelsen,meeke,

Son duel avec Kris Meeke (6e, Citroën) le dimanche matin s’est terminé quand le Britannique est passé par un fossé dans l’ES18, endommageant deux roues. Il a dû disputer la fin de rallye au ralenti. Les malheurs de Meeke ont profité à son équipier Mads Ostberg qui termine sur le podium (+1’03’’). Le Norvégien a effectué une course solide, soulignée par deux meilleurs temps. Ce résultat permet au team Citroën-Total Abu Dhabi WRT d’être vice-champion du monde Constructeurs 2014 avec deux points d’avance sur M-Sport WRT!

rallye,wrc,wales,championnat,mondial,ogier,volkswagen,polo,r,ostberg,citroën,ds3,hirvonen,fiesta,ford,neuville,thierry,hyundai,i20,latvala,mikkelsen,meeke

Enfin, notre compatriote Thierry Neuville (+1’14’’) a conclu à la quatrième place sur sa Hyundai i20 WRC en conservé l’avantage sur le Gallois Elfyn Evans (5e, Ford) jusqu’au bout. Le Belge était revenu dans les échappements d’Ostberg le samedi soir lorsque celui-ci crevait. Mais lors de la dernière étape dominicale, Neuville préférait assurer le résultat tout en claquant encore un second chrono dans la Power Stage: "Nous pouvons être satisfaits avec cette 4e place et les 2 points supplémentaires inscrits dans la Power Stage. Pour nous comme pour l'ensemble des concurrents, ce rallye a été difficile en raison des conditions d'adhérence précaires. Le niveau de grip étant délicat à évaluer, les possibilités de commettre des erreurs étaient multiples. Durant la dernière journée, sur des chemins très boueux, nous avons cherché à trouver le juste compromis entre l'efficacité et la sagesse car nous voulions à tout prix ramener l'auto à l'arrivée. Mission accomplie, au terme d'une épreuve où nous avons livré de belles bagarres. Ce Rallye conclut la première saison mondiale du team Hyundai. Les très nombreux enseignements que nous en avons retirés seront précieux dans le développement de la i20 WRC pour 2015. Or, tel était précisément notre objectif prioritaire!"

rallye,wrc,wales,championnat,mondial,ogier,volkswagen,polo,r,ostberg,citroën,ds3,hirvonen,fiesta,ford,neuville,thierry,hyundai,i20,latvala,mikkelsen,meeke

Jari Ketomaa (Ford Fiesta R5) n’a pas été inquiété en WRC-2. Il s’est imposé devant l’Italien Lorenzo Bertelli. Matthew Wilson a fêté son retour en WRC par une 3e place au volant de sa Ford Fiesta aux couleurs de Michelin Pilot Sport. La 6e place de Nasser Al-Attiyah (Ford Fiesta RRC/Michelin) permet au Qatari de coiffer la couronne mondiale WRC-2, 8 ans après son titre en Production.

rallye,wrc,wales,championnat,mondial,ogier,volkswagen,polo,r,ostberg,citroën,ds3,hirvonen,fiesta,ford,neuville,thierry,hyundai,i20,latvala,mikkelsen,meeke

La catégorie Junior a été remportée par le Britannique Alastair Fisher (Citroën DS3 R3T).

rallye,wrc,wales,championnat,mondial,ogier,volkswagen,polo,r,ostberg,citroën,ds3,hirvonen,fiesta,ford,neuville,thierry,hyundai,i20,latvala,mikkelsen,meeke

rallye,wrc,wales,championnat,mondial,ogier,volkswagen,polo,r,ostberg,citroën,ds3,hirvonen,fiesta,ford,neuville,thierry,hyundai,i20,latvala,mikkelsen,meeke

rallye,wrc,wales,championnat,mondial,ogier,volkswagen,polo,r,ostberg,citroën,ds3,hirvonen,fiesta,ford,neuville,thierry,hyundai,i20,latvala,mikkelsen,meeke

rallye,wrc,wales,championnat,mondial,ogier,volkswagen,polo,r,ostberg,citroën,ds3,hirvonen,fiesta,ford,neuville,thierry,hyundai,i20,latvala,mikkelsen,meeke

rallye,wrc,wales,championnat,mondial,ogier,volkswagen,polo,r,ostberg,citroën,ds3,hirvonen,fiesta,ford,neuville,thierry,hyundai,i20,latvala,mikkelsen,meeke

rallye,wrc,wales,championnat,mondial,ogier,volkswagen,polo,r,ostberg,citroën,ds3,hirvonen,fiesta,ford,neuville,thierry,hyundai,i20,latvala,mikkelsen,meeke

20:20 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallye, wrc, wales, championnat, mondial, ogier, volkswagen, polo, r, ostberg, citroën, ds3, hirvonen, fiesta, ford, neuville, thierry, hyundai, i20, latvala, mikkelsen, meeke | | |

japon,super gt,course,compétition,circuit,bertrand,baguette,verviétois,honda,nsx,nakajima,ultime,round,dernière,2014,bilan

La saison de Super GT500 s’est clôturée ce dimanche à Motegi. Au delà de leur 14e place, Bertrand Baguette et son équipier ont démontré que leur Honda NSX était très performante. Le meilleur tour en course en constitue la plus belle preuve. Même si Bertrand Baguette observe régulièrement la ferveur japonaise en sport automobile, il est toujours aussi impressionné par cet enthousiasme bon enfant.

«Motegi constituait le huitième et dernier round du championnat et il y avait autant de spectateurs qu’à la première course. C’est extrêmement motivant de voir des gradins pleins à craquer et des milliers de drapeaux Honda qui s’agitent au passage de votre voiture. Nous avons signé le 6e chrono des qualifications. Un excellent résultat puisque, pour cette course, aucune voiture n’embarquait de lest. Toutes les Super GT sur la grille affichaient donc leurs meilleures performances.  Comme nous n’avions jamais parcouru un mètre sur ce circuit avant vendredi, cela démontre combien les ingénieurs de Honda et ceux de Dunlop ont réalisé du très bon travail ces derniers mois.»

C’est donc gonflé d’ambitions que les membres du Nakajima Racing gagnaient la grille de départ. Hélas, l’espoir de signer un bon résultat s’envolait dès le 2e virage. «Daisuke s’est fait surprendre… Une erreur qui l’a contraint à repartir de la dernière place, derrière tout le monde». La Honda NSX était en 10e position quand Bertrand en prenait le volant. «J’ai continué à cravacher ferme mais, malheureusement, un souci au turbo a entraîné une perte de puissance. Le temps de dénicher la panne et d’y remédier au stand, je concédais trois ou quatre tours. J’ai poursuivi sur un rythme intense et j’ai signé le meilleur tour en course. Une preuve supplémentaire que notre Honda NSX est arrivée au même niveau que les Super GT500 de la concurrence. Clairement, nous étions dans le coup à Motegi. Mais en sport automobile, il faut que tous les éléments soient réunis pour décrocher une performance de qualité.»

De quoi donner l’envie à Bertrand Baguette de poursuivre cette expérience au Japon l’an prochain?

«Tous les signaux sont au vert mais les pourparlers ne sont pas encore engagés», sourit notre compatriote. «Mais il est évident que j’aimerais prolonger ma collaboration avec le Nakajima Racing et profiter des acquis de cette saison pour être plus performant l’an prochain.»

japon,super gt,course,compétition,circuit,bertrand,baguette,verviétois,honda,nsx,nakajima,ultime,round,dernière,2014,bilan

16:08 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : japon, super gt, course, compétition, circuit, bertrand, baguette, verviétois, honda, nsx, nakajima, ultime, round, dernière, 2014, bilan | | |

modélisme,nouveautés,news,Spark,1/43,résine,2014,novembre,Le Mans,endurance,24 Heures,Porsche,Lotus,Toyota,Oreca,Zytek,Prospeed,

Vous le savez, dans la multitude de produits proposés par les fabricants de modèles réduits, nous privilégions les modèles vus lors des 24 Heures du Mans. Ce mois-ci, Spark propose quelques belles choses à l'image de la Lotus XI vue dans la Sarthe en 1956. La #32 était pilotée par Colin Chapman en personne et Herbert Mackay Fraser. Elle était motorisée par un Coventry Climax à 4 cylindres en ligne atmosphérique de 1.429cc. Cette voiture était censée batailler avec les Porsche RS mais le moteur ne tint pas le coup. Deux autres voitures étaient engagées par l'usine mais avec des petits 1100cc. Si la #35 rencontra un chien errant, la #36 allait s'imposer dans la classe face à la Cooper T39 pareillement motorisée.

modélisme,nouveautés,news,Spark,1/43,résine,2014,novembre,Le Mans,endurance,24 Heures,Porsche,Lotus,Toyota,Oreca,Zytek,Prospeed,

Parmi l'arrivage de ce mois, la Porsche 956 n°26 vue au Mans en 1984 n'est pas la moins intéressante. En effet, elle était pilotée par Jean Rondeau qui signait d'ailleurs le meilleur chrono de l'équipage lors des essais. Auteur d'une course feutrée avec ses équipiers Preston Henn et John Paul Jr, il menait cette Porsche noire à une belle deuxième place finale.

modélisme,nouveautés,news,Spark,1/43,résine,2014,novembre,Le Mans,endurance,24 Heures,Porsche,Lotus,Toyota,Oreca,Zytek,Prospeed,

La Toyota GT-One TS020 No.1 a animé l'édition de 1999 des 24 Heures du Mans 1999 avec l'équipage Martin Brundle, Emmanuel Collard et Vincenzo Sospiri. L'Anglais signe la pole position. Pour sa troisième tentative, Toyota a optimisé ses GT-One. Mais celles-ci se présentent sans avoir disputé d'épreuves préalables, donc sans le moindre repère. Rapides, elles sont aussi gourmandes et ravitaillent deux tours avant les BMW V12. Seule la n°3 parviendra à lutter mais à force de lui en demander trop, Katayama éclate un pneu à une heure de la fin. De son côté, la #1 est la première du trio de Toyota a se retirer suite à la sortie de piste de Brundle à la première chicane vers 22h30.

modélisme,nouveautés,news,Spark,1/43,résine,2014,novembre,Le Mans,endurance,24 Heures,Porsche,Lotus,Toyota,Oreca,Zytek,Prospeed,

Les trois autres nouveautés datent de cette année avec l'Oreca 03R - Nissan No.24 du Sébastien Loeb Racing pilotée par René Rast, Jan Charouz et Vincent Capillaire et qui terminera huitième et quatrième du LMP2.

modélisme,nouveautés,news,Spark,1/43,résine,2014,novembre,Le Mans,endurance,24 Heures,Porsche,Lotus,Toyota,Oreca,Zytek,Prospeed,

L'autre LMP2 est la Zytek Z11SN - Nissan du Catheram Racing confiée à Thomas Kimber‐Smith, Matthew Mc Murry et Chris Dyson qui terminera 25e et onzième du LMP2.

modélisme,nouveautés,news,Spark,1/43,résine,2014,novembre,Le Mans,endurance,24 Heures,Porsche,Lotus,Toyota,Oreca,Zytek,Prospeed,

Enfin, la dernière nouveauté de ce mois intéressera les amateurs de Porsche 911 GT3 RSR dont cette #79 engagée par le Team belge Prospeed Competition. Cooper Mac Neil, Jeroen Bleekemolen et B. Curtis termineront 33e et cinquièmes du GTE Pro.

22:28 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit, Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : modélisme, nouveautés, news, spark, 143, résine, 2014, novembre, le mans, endurance, 24 heures, porsche, lotus, toyota, oreca, zytek, prospeed | | |

Japon,Super GT,course,compétition,circuit,bertrand,baguette,verviétois,honda,NSX,Nakajima,ultime,round,dernière,2014,bilan

La huitième manche du championnat Super GT500 japonais se déroule ce week-end à Motegi. Un circuit que Bertrand Baguette va découvrir. Ce qui ne l’empêche pas de nourrir de belles ambitions avec la Honda NSX du Nakajima Racing pour cet ultime rendez-vous de la saison. Bertrand Baguette est à pied d’œuvre au Japon depuis début novembre. Outre différentes activités promotionnelles pour Honda, il a aussi participé à deux journées d’essais en vue de la course de ce week-end.

«Comme le règlement interdit de réaliser les tests sur la piste de la prochaine compétition, nous sommes allés à Okayama», précise notre compatriote. «Deux jours pendant lesquels nous avons pu mesurer l’évolution de notre Honda NSX.»

Japon,Super GT,course,compétition,circuit,bertrand,baguette,verviétois,honda,NSX,Nakajima,ultime,round,dernière,2014,bilan

Motegi, le circuit Honda sur lequel Marc Marquez a eu le bon goût de décrocher son deuxième titre mondial en MotoGP voici un mois, est la seule piste que Bertrand Baguette n’a pas fréquentée cette saison.

«C’est assez paradoxal, en effet!», sourit le Belge. «J’ai bien fréquenté les infrastructures de Motegi en 2010 quand je disputais le championnat IndyCar mais on roulait sur l’ovale qui n’a aucune partie commune avec le circuit routier. Je vais donc découvrir le tracé ce vendredi lors de la séance qui a été ajoutée, précisément, dans le but de se familiariser  avec les 4801 mètres de la piste. Cela dit, je ne débarque pas en terre inconnue. En Belgique, j’ai assimilé les différentes courbes sur simulateur et j’ai longuement regardé des caméras embarquées qu’on trouve sur you tube. Conclure la saison sur une note positive, c’est le rêve de tout sportif

Japon,Super GT,course,compétition,circuit,bertrand,baguette,verviétois,honda,NSX,Nakajima,ultime,round,dernière,2014,bilan

«Les dernières performances enregistrées par notre Honda NSX ont démontré une belle progression dans la hiérarchie. A Suzuka, le top 5 était possible. En Thaïlande, j’ai signé le cinquième chrono en qualification et je me battais pour la quatrième position en course quand j’ai été harponné. Cela dit, un paramètre nouveau doit être pris en compte: comme il s’agit de la dernière manche du championnat, aucune voiture ne sera lestée. Tous les handicaps de poids ont été enlevés. Les autres équipes pourront aussi compter sur leur expérience de Motegi, contrairement au Nakajima Racing.»

Japon,Super GT,course,compétition,circuit,bertrand,baguette,verviétois,honda,NSX,Nakajima,ultime,round,dernière,2014,bilan

Une fois l’épreuve terminée, Bertrand prolongera son séjour au Japon. «Le 23 novembre, je suis convié au Thanks Day organisé par Honda. Il s’agit d’une journée dédiée aux fans. Tous les pilotes qui représentent officiellement la marque, à moto et en voiture, seront présents à Motegi pour une fête très conviviale. On attend des milliers de supporters. Je me réjouis de vivre cette expérience.»

Japon,Super GT,course,compétition,circuit,bertrand,baguette,verviétois,honda,NSX,Nakajima,ultime,round,dernière,2014,bilan

12:12 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : japon, super gt, course, compétition, circuit, bertrand, baguette, verviétois, honda, nsx, nakajima, ultime, round, dernière, 2014, bilan | | |