maxime,soulet,belge,pilote,talent,officiel,usine,bentley,continental,gt3,uk,bes,blancpain,endurance,series

Suite à un début de carrière réussi pour la Continental GT3, Bentley Motorsport annonce son programme complet pour 2015. Pour rappel, lors de la saison 2014, la Continental GT3 a remporté trois courses sur deux continents et a fini en seconde position de la Blancpain Endurance Series. Afin de poursuivre sur cette lancée, le programme 2015 a été étendu pour couvrir six championnats sur quatre continents.

maxime,soulet,belge,pilote,talent,officiel,usine,bentley,continental,gt3,uk,bes,blancpain,endurance,series

L'année 2015 verra le renouvellement de la présence de l'équipe officielle, Bentley M-Sport, en Blancpain Endurance Series. De plus, Bentley participera à trois nouvelles courses d'endurance mondiales puisque la saison débutera lors des 12 Heures de Bathurst, le dimanche 8 février. Bentley participera, plus tard dans l'année, à la course d'endurance la plus éprouvante: les 24 Heures du Nürburgring. Les préparations pour cet événement ont déjà commencé en 2014 avec la participation de Bentley à deux courses d’essais de la VLN series. L'année s'achèvera avec une dernière course d'endurance, les 12 Heures du Golfe, sur le circuit de Yas Marina à Abou Dhabi.

maxime,soulet,belge,pilote,talent,officiel,usine,bentley,continental,gt3,uk,bes,blancpain,endurance,series

En plus de son équipe officielle, Bentley annonce la participation de trois nouvelles équipes partenaires qui concourront avec la Continental GT3 dans des régions clés:

  • En Europe, l'équipe Bentley HTP utilisera cinq Continental GT3 pour participer à la Blancpain Sprint Series, à la Blancpain Endurance Series et au championnat ADAC GT Masters.
  • Aux États-Unis, l'équipe Bentley Dyson sera présente pour la saison complète du Pirelli World Challenge suite à son excellente demi-saison effectuée en 2014.
  • En Asie, l'équipe Bentley Absolute prendra part à la GT Asia series.

maxime,soulet,belge,pilote,talent,officiel,usine,bentley,continental,gt3,uk,bes,blancpain,endurance,series

Les Bentley Boys 2015

L'équipe Bentley M-Sport a également confirmé ses pilotes pour la saison 2015. Suite à leurs victoires à Silverstone et sur le circuit Paul Ricard ainsi que leur seconde place lors de la Blancpain Endurance Series en 2014, le trio britannique formé par Guy Smith, Andy Meyrick et Steven Kane sera reconduit sur la voiture n° 7.

maxime,soulet,belge,pilote,talent,officiel,usine,bentley,continental,gt3,uk,bes,blancpain,endurance,series

Mais la bonne nouvelle, pour nous Belges, c'est l'équipage de la voiture n° 8 qui sera pilotée en 2015 par le belge Maxime Soulet, l'espagnol Andy Soucek et le spécialiste allemand de la GT3 Maximilian Buhk. Un trio de choc qui devrait donner du fil à retordre aux Anglais.

Palmarès

Pour rappel, Maxime a démarré sa carrière en sport automobile en 2002 en participant à deux manches de la Formule Renault en France. Mais c'est en 2004 qu'il prend véritablement son envol, en Belgique, en s'alignant simultanément en FR 1.6 et au Mini Cooper Challenge, deux compétitions qu'il remporte! En 2005, il s'exile aux USA pour participer à la Formula BMW. Il y signe cinq podiums mais cela ne suffit pas pour que la marque allemande lui renouvelle sa confiance. L'année suivante est difficile mais en 2007, il participe aux FIA-GT, à la GT4 européenne et à la Peugeot THP Spider Cup en France tout en faisant encore une pige en Megane Trophy. Eclectisme est le mot qui lui sied alors le mieux.

maxime,soulet,belge,pilote,talent,officiel,usine,bentley,continental,gt3,uk,bes,blancpain,endurance,series

En véritable mercenaire de la course automobile, il accepte tout ce qu'on lui propose mais malheureusement cela lui donne une image de pilote volage si pas caractériel. De nouveau, en 2008, il s'éparpille aux quatre coins du monde mais en terminant 3è du Belcar, il devient un spécialiste des GT. L'écurie Prospeed l'engage l'année suivante et il remporte le Championnat Belcar en 2011 sur une Porsche 911. En 2013, il débarque en Blancpain Endurance Serie mais aussi en GT Open avec GPR. L'an passé, il fait encore trois courses avec Penders en ELMS mais c'est surtout sa saison en GT Open sur la Corvette C6 ZR1 de SRT qui sauve sa saison et lui permet d'être repéré par Bentley. Maintenant qu'il est enfin reconnu à sa juste valeur, gageons que Maxime ne décevra pas les Britons!

maxime,soulet,belge,pilote,talent,officiel,usine,bentley,continental,gt3,uk,bes,blancpain,endurance,series

16:25 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : maxime, soulet, belge, pilote, talent, officiel, usine, bentley, continental, gt3, uk, bes, blancpain, endurance, series | | |

hommage,victimes,charlie hebdo,assassinat,attentat,presse,dessins,satiriques,porsche,le mans,wolinski,charb,tignous,maris

Je ne suis pas dessinateur, je ne suis pas un grand journaliste, je suis juste un amoureux des mots. De tous les mots. De ceux qui blessent, de ceux qui touchent, de ceux qui déplaisent, de ceux qui enjolivent. Je suis un simple journaliste automobile. Je n'ai aucune prétention politique, aucune revendication religieuse, aucune envie belliqueuse.

hommage,victimes,charlie hebdo,assassinat,attentat,presse,dessins,satiriques,porsche,le mans,wolinski,charb,tignous,maris

Et pourtant, aujourd'hui, je ne me suis jamais senti aussi proche de ceux qui ont chèrement payé leur amour de la liberté. De la libre pensée. De toutes les idées. Ces dessinateurs satiriques l'ont payé de leur vie. Et j'ai mal aux tripes. Il s'est déjà dit beaucoup de choses dans les médias. Tout le monde y est allé de ses sentiments. Et pourtant, j'ai encore besoin d'écrire. 

hommage,victimes,charlie hebdo,assassinat,attentat,presse,dessins,satiriques,porsche,le mans,wolinski,charb,tignous,maris

Encore envie de crier ma haine de tous ces barbares, de tous ces lâches qui débarquent dans un lieu de partage, d'ouverture et de culture avec des armes de guerre. Pour faire taire le rire. Pour faire taire la dérision. Pour faire place à la peur. Heureusement, demain, Charlie Hebdo paraîtra. Charlie Hebdo poursuivra son oeuvre de bienfaisance. Je ne savais pas comment rendre mon petit hommage à ces hommes, à ces dessinateurs de grand talent. A Cabu qui a accompagné de nombreuses après-midi de mon enfance sur Récré A2. A ses confrères Charb, Tignous et Wolinski ainsi qu'à l’auteur et journaliste Bernard Maris. Mes pensées vont également aux autres victimes et à leurs familles.

hommage,victimes,charlie hebdo,assassinat,attentat,presse,dessins,satiriques,porsche,le mans,wolinski,charb,tignous,maris

Et puis certains confrères, à la mémoire toujours vives, ont publié des photos de cette Porsche 911 GT2 vue aux 24 Heures du Mans 1998 et que Wolinski avait décorée pour son ami le commissaire-priseur Hervé Poulain. A l'époque, l'auto était engagée par le team Haberthur. Eric Graham et Jean-Luc Maury Laribière complétaient l'équipage qui signait le dernier chrono aux essais qualificatifs. Ils signeront un excellent début de course puisqu'en 4 heures, ils remonteront douze concurrents dont cinq 911 GT2.

hommage,victimes,charlie hebdo,assassinat,attentat,presse,dessins,satiriques,porsche,le mans,wolinski,charb,tignous,maris

Malheureusement, alors qu'ils occupaient une belle 4e place en GT2, la Porsche va connaître des soucis vers midi le dimanche. Un bruit lanscinant à l'arrière-droit a alerté l'équipage. Après une 23e heure réduite à sept tours, il fallait se résigner à opérer. Cardan, boîte, transmission, tout va être vérifier avant de relancer Eric Graham en piste à 13h53 pour un 168è tours. Bref, l'auto verra l'arrivée au 20è rang à 83 tours (6è en LM GT2). Voilà, c'était ma manière à moi de rendre un tout petit hommage à ces confrères en prouvant que même entre des presses à priori très éloignées, il est possible de trouver des points communs et que le mélange des genres est à la source de notre humanité!

hommage,victimes,charlie hebdo,assassinat,attentat,presse,dessins,satiriques,porsche,le mans,wolinski,charb,tignous,maris

22:32 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit, Histoire, Littérature | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : hommage, victimes, charlie hebdo, assassinat, attentat, presse, dessins, satiriques, porsche, le mans, wolinski, charb, tignous, maris | | |

ERC,jannerrallye,autriche,manche,ouverture,championnat,europe,neige,kajetanowicz,ford,fiesta,R5,consani,Peugeot,207,S2000,lukyanuk,skoda

C'est une édition particulièrement enneigée du Jännerrallye que le Polonais Kajetan Kajetanowicz a remporté en signant tous les meilleurs chronos sauf un. Lors de cette manche d’ouverture du Championnat d’Europe FIA des Rallyes 2015, il a su éviter les erreurs malgré des conditions qui en ont piégé plus d'un!

ERC,jannerrallye,autriche,manche,ouverture,championnat,europe,neige,kajetanowicz,ford,fiesta,R5,consani,Peugeot,207,S2000,lukyanuk,skoda

Copiloté par Jarek Baran, le Polonais de 35 ans était sur une autre planète et s’est parfaitement accommodé de la nature particulièrement glissante des spéciales durant les deux journées passées dans la région de Mühlviertel, en Autriche. Quelque soit le niveau de grip, dans le blizzard ou sous le soleil, de jour comme de nuit, Kajetanowicz s’est révélé imbattable au volant de sa Ford Fiesta R5 chaussée de pneumatiques Pirelli. Il s’impose ainsi avec plus de 7 minutes d’avance sur son dauphin.

ERC,jannerrallye,autriche,manche,ouverture,championnat,europe,neige,kajetanowicz,ford,fiesta,R5,consani,Peugeot,207,S2000,lukyanuk,skoda

Robert Consani (Peugeot 207 S2000) termine excellent deuxième après avoir appliqué une judicieuse stratégie de conservation de ses pneus. Le Français n’a en effet utilisé que six trains de pneus sur l’épreuve tout en signant des chronos de premier ordre.

ERC,jannerrallye,autriche,manche,ouverture,championnat,europe,neige,kajetanowicz,ford,fiesta,R5,consani,Peugeot,207,S2000,lukyanuk,skoda

Mais la plus grosse attaque fut proposée par Alexey Lukyanuk. Le pilote belarusse avait perdu près de cinq minutes dans la première spéciale en raison d’une surchauffe sur sa Ford Fiesta R5. Il avait ainsi rétrogradé en 23e position mais parvint en fin de parcours à remonter sur la dernière marche du podium grâce à quinze 2e meilleurs temps. Il bat ainsi Jaromir Tarabus (Skoda Fabia S2000). Vojetch Stajf remporte le classement ERC2 et Slawomir Ogryzeg l’ERC3.

ERC,jannerrallye,autriche,manche,ouverture,championnat,europe,neige,kajetanowicz,ford,fiesta,R5,consani,Peugeot,207,S2000,lukyanuk,skoda

ERC,jannerrallye,autriche,manche,ouverture,championnat,europe,neige,kajetanowicz,ford,fiesta,R5,consani,Peugeot,207,S2000,lukyanuk,skoda

Cinquième, l'Autrichien Martin Fischeriehner (Mitsubishi Lancer Evo9) pointe à plus de 22 minutes du vainqueur! Il devance la Peugeot 208 T16 R5 du Suisse Hirschi, auteur d'un nombre incalculable d'écarts de pilotage dans la neige… Enfin, le jeune Stéphane Lefebvre a été contraint à l'abandon suite à une rupture de la courroie d'alternateur sur sa Citroën DS3 R5 alors qu'il occupait la cinquième place.

ERC,jannerrallye,autriche,manche,ouverture,championnat,europe,neige,kajetanowicz,ford,fiesta,R5,consani,Peugeot,207,S2000,lukyanuk,skoda

22:35 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : erc, jannerrallye, autriche, manche, ouverture, championnat, europe, neige, kajetanowicz, ford, fiesta, r5, consani, peugeot, 207, s2000, lukyanuk, skoda | | |

erc,european,rally,championship,jannerrally,autriche,ouverture,manche,épreuve,première,ford,fiesta,skoda,fabia,s2000,peugeot,208,t16,r5,green

Un an déjà, mais les passionnés se souviennent encore des images embarquées dans la Ford Fiesta RRC de Robert Kubica dans la dernière spéciale nocturne du Jännerrallye 2014. Le Polonais s’était élancé avec 11"8 de retard sur Vaclav Pech et s’était imposé avec 19"9 d’avance au terme de 25 km époustouflants.

erc,european,rally,championship,jannerrally,autriche,ouverture,manche,épreuve,première,ford,fiesta,skoda,fabia,s2000,peugeot,208,t16,r5,green

C’est désormais la troisième fois que l’Internationale Jännerrallye ouvre la saison du Championnat d'Europe des Rallyes du côté de Freistadt, en Haute-Autriche, avec son parcours asphalte rapide et ses conditions hivernales parfois très versatiles. Certaines spéciales, ou parties de spéciales, peuvent être sèches, humides, détrempées, givrées, verglacées ou enneigées. Autant dire que les choix de pneumatiques sont alors cornéliens au Messehalle de Freistadt pour des groupes de deux ou trois spéciales à parcourir avec les mêmes pneus.

erc,european,rally,championship,jannerrally,autriche,ouverture,manche,épreuve,première,ford,fiesta,skoda,fabia,s2000,peugeot,208,t16,r5,green

Le parcours 2015 est très similaire à celui de 2014 avec 18 spéciales au programme. La plus longue (Schönau-St Leonhard) mesure 22,93 km et le second passage sera parcouru de nuit. Le rallye s’achèvera comme en 2014 par Bad Zell-Tragwein-Aisttal (21,10 km) à disputer à la lueur des phares avant l’arrivée finale à Freistadt mardi 6 janvier en début de soirée.

erc,european,rally,championship,jannerrally,autriche,ouverture,manche,épreuve,première,ford,fiesta,skoda,fabia,s2000,peugeot,208,t16,r5,green

Parmi les engagés à cette 32e édition, l’Irlandais Craig Breen sur la Peugeot 208 T16 engagée par la Peugeot Rally Academy, qui repart pour une campagne européenne. Malheureusement, il devra encore composer avec le Team St Eloc qui n'a jamais été capable de lui mettre à disposition une voiture fiable en 2014. Son nouvel équipier Charles Martin débutera plus tard au Circuit of Ireland. Kajetan Kajetanowicz (Ford Fiesta) entend bien prolonger la domination polonaise en Autriche. Le pilote LOTOS était sorti de la route l’an passé dans l’ES6 alors qu’il était deuxième.

erc,european,rally,championship,jannerrally,autriche,ouverture,manche,épreuve,première,ford,fiesta,skoda,fabia,s2000,peugeot,208,t16,r5,green

Autre candidat à la victoire, le champion du monde et d’Europe en titre Stéphane Lefebvre qui entame sa saison 2015 sur une DS3 R5. Les habitués de l’ERC sont également du voyage en Haute-Autriche, comme Robert Consani (Peugeot 207 S2000), Jaromir Tarabus et Antonin Tlustak (Skoda Fabia S2000)…

erc,european,rally,championship,jannerrally,autriche,ouverture,manche,épreuve,première,ford,fiesta,skoda,fabia,s2000,peugeot,208,t16,r5,green

13:02 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : erc, european, rally, championship, jannerrally, autriche, ouverture, manche, épreuve, première, ford, fiesta, skoda, fabia, s2000, peugeot, 208, t16, r5, green | | |

Dakar,2015,Henrard,Stéphane,Buggy,DunBee,VW,TDI,duo,équipage

Appelez-le "Herbie". Ou "Choupette" pour la version francophone. Au prochain Dakar, dont le départ sera donné le 4 janvier à Buenos Aires, en Argentine, le Buggy DunBee portant naturellement le n°353 ne manquera pas d'attirer bien des regards. À son volant, Stéphane Henrard veut démontrer pour son retour sur le Dakar qu'il est possible de s'adonner au rallye-raid avec une monture offrant un rapport qualité/prix/plaisir optimal. Après avoir découvert le Dakar à moto dès 1997, Stéphane Henrard est rapidement passé sur quatre roues, disputant sans interruption le plus grand rallye-raid au monde de 2000 à 2010. Avec à la clé plusieurs victoires en 2 roues motrices et en diesel, à ajouter à trois Top 10 au classement général: 7e en 2001, 6e en 2003 et 10e en 2007. En 2015, le Bruxellois célébrera son retour sur le Dakar avec son Buggy DunBee à mécanique Volkswagen TDI, une monture qu'il a amenée en 2014 sur le podium de l'Africa Eco Race.

Dakar,2015,Henrard,Stéphane,Buggy,DunBee,VW,TDI,duo,équipage

Budget raisonnable

"Le Buggy DunBee à mécanique Volkswagen TDI que nous avons développé s'adresse à une catégorie particulière de pilotes voulant s'adonner au rallye-raid et disputer le Dakar, et qui est largement majoritaire: celle des gentlemen-drivers n'ayant pas nécessairement d'énormes budgets pour louer une voiture de pointe," explique d'emblée Stéphane. "Voici quelques années, le Bowler a permis à de nombreux pilotes de découvrir la discipline et de se faire plaisir avec des budgets raisonnables. Aujourd'hui, il ne reste plus sur le marché de voiture offrant le même rapport qualité/prix/plaisir. C'est précisément ce vide que nous entendons combler avec notre Buggy DunBee."

Le concept que souhaite développer Stéphane Henrard est finalement assez simple: "En mutualisant les infrastructures, nous pourrons proposer aux concurrents amateurs une solution relativement peu coûteuse, mais aussi performante et fiable. Sur le Dakar, mais aussi toutes sortes d'épreuves. En rallye-raid, nous avons la chance d'avoir des formats très divers avec des courses sur deux jours comme les bajas et des rallyes de longue haleine. Notre objectif est vraiment de proposer un produit 'clé sur porte' et d'accompagner au maximum les concurrents dans la découverte du rallye-raid. Si le Dakar reste aussi une formidable aventure, c'est aussi une épreuve extrêmement difficile et éprouvante, où les tous les concurrents ralliant l'arrivée disputent l'intégralité du parcours. Ces dernières années, nous avons développé ce DunBee et profité notamment de l'Africa Eco Race pour le mettre au point sur un terrain idéal, authentique, et dans un cadre unique et familial. Aujourd'hui, l'heure est venue de monter d'un cran dans la difficulté en montrant notre produit sur le Dakar."

Dakar,2015,Henrard,Stéphane,Buggy,DunBee,VW,TDI,duo,équipage

Capital sympathie

Ce produit a d'ailleurs beaucoup évolué depuis la naissance du projet. "Il a énormément évolué même," enchaîne Stéphane. "Le DunBee est désormais bien plus facile à piloter et plus amusant tout en affichant une grande fiabilité grâce à notre travail de mise au point avec une mécanique Volkswagen TDI restée assez proche de l'origine pour être peu coûteuse. Construit en Belgique, dans nos ateliers de Rhode-Saint-Genèse, le DunBee est un petit cousin des gros Buggys qui joueront la victoire. Après notre podium lors de la dernière Africa Eco Race, nous estimons aujourd'hui que le DunBee est en mesure d'affronter le Dakar. Et avec son look sympa de Coccinelle, il cadre d'ailleurs également très bien à l'esprit dans lequel de nombreux gentlemen-drivers veulent disputer les épreuves de rallye-raid. En plus de posséder un look indémodable, sans être excessif à aucun niveau, le Buggy DunBee a un capital sympathie réellement colossal. Grâce à l'évolution des règlements techniques et des parcours, les Buggys ont réellement trouvé leur place dans le rallye-raid et proposent, aujourd'hui, le meilleur compromis entre plaisir, performances, coût, confort, fiabilité et facilité de pilotage, surtout avec une mécanique turbodiesel comme la nôtre."

Dans le cockpit de DunBee, l’ambiance sera aussi faite principalement de sympathie et de plaisirs. En effet, Stéphane sera copiloté, au Dakar, par un ami d’enfance, Bruno Barbier. "Jusqu’au départ de l’Africa Race l’année dernière, Bruno n’avait aucune expérience en sports mécaniques et encore moins en aventure au sens large du terme. Passé la surprise et la découverte d’un monde hostile et compétitif, Bruno a relevé le défi de l’Africa Race avec panache. Partager une telle aventure avec succès galvanise les valeurs humaines et malgré le peu d’expérience de Bruno, franchir l’arrivée du Dakar à une place honorable est un nouveau gros challenge que nous pouvons réussir à deux, dans le plus pur esprit de notre DunBee: David contre Goliath."

20:55 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : dakar, 2015, henrard, stéphane, buggy, dunbee, vw, tdi, duo, équipage | | |