aston martin,vulcan,supercar,gt,piste,only,track,usage,unique,programme,pilote,riche,v12,atmosphérique,800 ch,propulsion,salon,genève,2015

Il faudra attendre mardi prochain et l'ouverture du salon de Genève à la presse internationale pour découvrir cette nouvelle terreur des circuits (sans être le moins du monde homologuée pour une quelconque compétition) sous des éclairages davantage révélateurs.

aston martin,vulcan,supercar,gt,piste,only,track,usage,unique,programme,pilote,riche,v12,atmosphérique,800 ch,propulsion,salon,genève,2015

Car les premiers clichés de la Vulcan dévoilés par Aston Martin ne sont guère avantageux. Pourtant, cette supercar est décrite par le constructeur britannique comme sa «création la plus intense et exaltante à ce jour». Il s'agit bel et bien d'un monstre développé en collaboration avec  Aston Martin Racing et strictement destiné à la piste et dont la production sera limitée à 24 exemplaires que nous imaginons d’ores et déjà vendus.

aston martin,vulcan,supercar,gt,piste,only,track,usage,unique,programme,pilote,riche,v12,atmosphérique,800 ch,propulsion,salon,genève,2015

Tout ce que nous savons jusqu'à présent, c'est qu'il s'agit d'une monocoque en fibre de carbone animée par un 7.0 V12 atmosphérique développant plus de 800 ch accouplé à une boîte séquentielle X-Trac à six rapports. Aston Martin ne dévoile en revanche aucun chiffre complémentaire.

aston martin,vulcan,supercar,gt,piste,only,track,usage,unique,programme,pilote,riche,v12,atmosphérique,800 ch,propulsion,salon,genève,2015

Taillée pour la piste et conforme aux différentes normes FIA, la Vulcan repose sur des gommes Michelin de 345/30 à l’arrière, jantes de 19″, et s'équipe de disques en carbone céramique mesurant 380mm de diamètre à l’avant et 360mm à l’arrière. Les amortisseurs réglables, les barres anti-roulis avant et arrière et le différentiel à glissement limité intégral font partie des solutions adoptées par cette Vulcan.

aston martin,vulcan,supercar,gt,piste,only,track,usage,unique,programme,pilote,riche,v12,atmosphérique,800 ch,propulsion,salon,genève,2015

A l’instar de la Ferrari FXX K ou de la Mc Laren P1-GTR, la Vulcan, qui n’est cependant pas hybride, promet également un programme spécifique pour les propriétaires entre simulateur, prise en mains sur la piste et sessions sur circuits. Selon Aston Martin, cette Vulcan devrait laisser sa trace sur les futures sportives de la marque puisque ces dernières en reprendraient des éléments de style.

aston martin,vulcan,supercar,gt,piste,only,track,usage,unique,programme,pilote,riche,v12,atmosphérique,800 ch,propulsion,salon,genève,2015

09:23 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : aston martin, vulcan, supercar, gt, piste, only, track, usage, unique, programme, pilote, riche, v12, atmosphérique, 800 ch, propulsion, salon, genève, 2015 | | |

Lotus,Evora,400,coupé,V6,différentiel,new,salon,Genève,2015,superstar,GT,UK,anglaise,british

La santé financière de Lotus n'est pas encore totalement rétablie c'est pourquoi, lorsqu'on parle de nouveauté chez les Britons, il s'agit avant tout d'évolutions, légères ou non, des modèles composant actuellement la gamme. Cette fois, c'est au tour du coupé Evora de recevoir quelques nouveautés intéressantes qui passent par le physique mais aussi la mécanique.

Lotus,Evora,400,coupé,V6,différentiel,new,salon,Genève,2015,superstar,GT,UK,anglaise,british

Au premier chapitre, nous avons droit à des feux de jour à diodes, à des entrées d'air de boucliers nettement plus hautes et rectangulaires ainsi qu'à des rétroviseurs agrandis. À l'arrière, l'extracteur adopte un dessin plus spectaculaire tandis que l'aileron se scinde en deux parties et que deux ouïes sont aménagées dans le bouclier. De quoi viriliser la plastique de ce coupé 2+2, même si l'élégance en fait les frais.

Lotus,Evora,400,coupé,V6,différentiel,new,salon,Genève,2015,superstar,GT,UK,anglaise,british

L'intérieur reçoit également de nombreuses modifications avec une instrumentation inédite, une rangée de boutons au-dessus de l'écran central ou des sièges arrière plus larges. Sans oublier un accès facilité grâce à des seuils de portes plus bas et étroits.

Lotus,Evora,400,coupé,V6,différentiel,new,salon,Genève,2015,superstar,GT,UK,anglaise,british

Au second chapitre, la nouveauté est partielle puisque nous retrouvons le 3.5 V6 d'origine Toyota. Mais celui-ci revendique désormais 406 ch, au lieu de 350 pour feue l'Evora S, et ce grâce à un nouveau compresseur volumétrique et à l'implantation d'un échangeur air-eau. Le couple n'augmente que de 10 Nm pour atteindre 410 Nm. Quant au poids, il serait en baisse de 22 kg: avec 1.415 kg, cette propulsion reste la plus lourde des Lotus, mais une Porsche 911 Carrera S pèse tout de même 55 kg de plus.

Lotus,Evora,400,coupé,V6,différentiel,new,salon,Genève,2015,superstar,GT,UK,anglaise,british

On ne sera donc pas étonné que les performances soient de haute volée, avec un 0 à 100 km/h bouclé en 4"2. Et comme le système de freinage a également été majoré, les réglages de châssis ont été revus tandis qu'un différentiel autobloquant Torsen a fait son apparition sur les versions à boîte manuelle, cette voiture ne devrait guère nous décevoir.

Lotus,Evora,400,coupé,V6,différentiel,new,salon,Genève,2015,superstar,GT,UK,anglaise,british

18:31 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lotus, evora, 400, coupé, v6, différentiel, new, salon, genève, 2015, superstar, gt, uk, anglaise, british | | |

mc laren,gtr,piste,track,réservée,woking,anglaise,uk,nouvelle,salon,genève,2015,1000 ch,chevaux,v8,biturbo

La GTR est une variante de la Mc Laren P1 destinée uniquement à un usage "piste". A l'image du concept que Ferrari a lancé avec l'Enzo FXX, Mc Laren gardera les GTR de ses clients à l'usine de Woking pour les sortir six fois par an lors de manifestations spécifiques organisées sur des circuits sélectionnés.

mc laren,gtr,piste,track,réservée,woking,anglaise,uk,nouvelle,salon,genève,2015,1000 ch,chevaux,v8,biturbo

Mais les Anglais n'ont rien inventé par rapport à ce que les Italiens proposent puisque là aussi, avant d'exploiter le potentiel de la bête, il est vivement conseillé de suivre le programme d'entraînement proposé par le constructeur anglais. Remise en forme mentale et physique, séances d'instruction sur le simulateur F1, et même des conseils distillés par des nutritionnistes pour un régime alimentaire idéal:  c'est sûr, rouler en P1 GTR se méritera!

mc laren,gtr,piste,track,réservée,woking,anglaise,uk,nouvelle,salon,genève,2015,1000 ch,chevaux,v8,biturbo

Par rapport à la P1, la GTR atteint les 1.000 chevaux, soit 84 de plus. Peintures guerrières (en reprenant les couleurs de la Mc Laren ayant terminé sur le podium des 24 Heures du Mans en 1995 - on sent que cette course les titillent! -), aérodynamique peaufinée, châssis revu, poids en baisse de 50 kg et pneumatiques Pirelli spécifiques; le bolide joue sur tous les registres pour affoler les chronos. Le 3.8 V8 biturbo  de 800 ch travaille toujours de concert avec un moteur électrique, ici gratifié de 200 ch.

mc laren,gtr,piste,track,réservée,woking,anglaise,uk,nouvelle,salon,genève,2015,1000 ch,chevaux,v8,biturbo

Mais comme pour la dernière LaFerrari FXX K, ce bel outil de compétition ne verra jamais la vraie course puisque McLaren ne prévoit pas de véritable championnat. Reste à trouver un richissime collectionneur, un brin joueur, et soucieux d'opposer les deux supercars sur son circuit privé.... qu'il me contacte en MP! En attendant, voilà un stand où je n'hésiterai pas à me montrer lors du prochain Salon de Genève.

mc laren,gtr,piste,track,réservée,woking,anglaise,uk,nouvelle,salon,genève,2015,1000 ch,chevaux,v8,biturbo

14:42 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mc laren, gtr, piste, track, réservée, woking, anglaise, uk, nouvelle, salon, genève, 2015, 1000 ch, chevaux, v8, biturbo | | |

autonews,mars,2015,278,mensuel,revue,magazine,auto,rallye,essais,industrie,interview,wrc,erc,brc,Toyota,retour,Aston Martin,Cherain,Verschueren,ASAF,Vandermaesen,Soulet,Maxime,Ford,Focus,ST,Mazda2,Volkswagen,Scirocco,R

Encore une édition d'autonews dont la clôture fut aussi chaude que la lutte finale pour la victoire au Rallye de Suède. Evidemment, l'exploit de Thierry Neuville a pris le dessus, en couverture, sur d'autres sujets certainement très intéressants, tels le retour de Toyota en WRC. Bien entendu, vous trouverez dans ce numéro d'autonews le compte-rendu complet du Rallye de Suède, ainsi que celui du Liepäja Rally, deuxième manche du Championnat d'Europe dont le déroulement fut nettement moins indécis.

Pour rester sur le plan international, Vincent Marique ne détaille pas seulement les projets de Toyota avec la Yaris en WRC. Il a repéré dans le Grand Nord les débuts d'une originale Aston Martin Vantage en version R-GT, que l'on verra plus tard à l'œuvre en Championnat du Monde. Et pourquoi pas à Ypres, où Patrick Snijers veut également être avec une version adaptée de sa Porsche 997 GT3?

Ceci nous amène à l'autre grand sujet d'actualité, le début imminent du Championnat de Belgique des Rallyes. Nous en faisons un tour d'horizon et vous proposons de mieux connaître deux des candidats au titre, Cédric Cherain et Vincent Verschueren, qui s'aligneront sur des DS 3 R5 similaires.

Autre tour d'horizon instructif, celui réalisé par Julien Frère parmi les organisateurs d'épreuves ASAF qui ont déjà goûté au niveau national par le passé. Sont-ils prêts à répondre éventuellement à l'appel du RACB si celui-ci se décide à recréer un Championnat de 2ème Division?

Tant qu'à parler du passé, nous sommes allés ressortir de l'ombre un excellent pilote qui a eu la malchance de débarquer en rallye en même temps que les Trois Mousquetaires. Valère Vandermaesen ne s'en plaint nullement et ne cache pas ses opinions sur ses glorieux adversaires.

La suite du cahier Histonews est consacrée au déroulement de trois belles épreuves: le Tour de Belgique, le Monte-Carlo Historique et le Neige et Glace, qui a de nouveau été fortement marqué du sceau belge.

Enfin, nous avons voulu souligner à notre manière l'aboutissement des efforts d'un jeune pilote particulièrement méritant: Maxime Soulet, qui intègre l'équipe officielle Bentley M-Sport en Blancpain GT Series.

Côté nouveautés en production automobile, nous nous sommes intéressés notamment aux remarquables Ford Focus ST et RS, à la Citroën C4 reliftée, à la Mazda2 et aux très réussies Peugeot 308 GT et Subaru Outback. Nous nous proposons aussi un essai de la VW Scirocco R et un comparatif de deux compactes 1.2 essence recelant des gênes de rallye: la Hyundai i20 et la Skoda Fabia. Enfin, nous avons rencontré François Goupil de Bouillé qui nous parle des ambitions d'Infiniti. Des heures de lecture en perspective, que nous vous souhaitons très instructives.

autonews,mars,2015,278,mensuel,revue,magazine,auto,rallye,essais,industrie,interview,wrc,erc,brc,Toyota,retour,Aston Martin,Cherain,Verschueren,ASAF,Vandermaesen,Soulet,Maxime,Ford,Focus,ST,Mazda2,Volkswagen,Scirocco,R

Fiat,124,spider,cabriolet,roadster,deux places,toit,ouvrant,capote,base,mazda,mx5,2016,moteur,turbo,abarth,variante,annoncée,futur,japon,hiroshima

Le site AutoExpress nous apprend aujourd'hui que le futur petit roadster Fiat, basé sur la nouvelle Mazda MX-5, reprendrait probablement le nom de 124 Spider en référence au célèbre cabriolet italien produit à près de 200.000 exemplaires entre 1966 et 1985. Les Anglais n'hésitent pas non plus à espérer une version Abarth qui serait prévue dans le cycle de vie de ce modèle.

Fiat,124,spider,cabriolet,roadster,deux places,toit,ouvrant,capote,base,mazda,mx5,2016,moteur,turbo,abarth,variante,annoncée,futur,japon,hiroshima

Jusqu'à récemment, la biplace propulsion du Fiat Chrysler Group aurait dû porter le logo Alfa Romeo, mais un demi-tour du PDG, Sergio Marchionne, indiquait que ce projet n'existait plus. En fait, il semblerait que toutes les Alfa Romeo se doivent, à l'avenir, d'être construites à 100% en Italie tandis que les Fiat peuvent provenir de différents sites. On sait que la 500 est ainsi produite en Pologne (il suffit de voir la qualité de sa finition) mais cette fois, c'est avec Mazda que Fiat aurait un accord pour reprendre la base MX-5 et le transformer en cabriolet italien à moteur turbo.

Fiat,124,spider,cabriolet,roadster,deux places,toit,ouvrant,capote,base,mazda,mx5,2016,moteur,turbo,abarth,variante,annoncée,futur,japon,hiroshima

Il semblerait que, dans le cadre de l'accord de coentreprise avec Mazda, les deux voitures seront construites à l'usine Mazda à Hiroshima, au Japon. De quoi voir naître la Fiat la mieux finie de tous les temps? Et l'accord entre les deux marques établirait que la MX-5 serait lancée en premier sur la  scène en 2015 avant que l'alternative badgée Fiat n'arrive, douze mois plus tard.

Fiat,124,spider,cabriolet,roadster,deux places,toit,ouvrant,capote,base,mazda,mx5,2016,moteur,turbo,abarth,variante,annoncée,futur,japon,hiroshima

15:09 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Histoire, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fiat, 124, spider, cabriolet, roadster, deux places, toit, ouvrant, capote, base, mazda, mx5, 2016, moteur, turbo, abarth, variante, annoncée, futur, japon, hiroshima | | |