Magna-Steyr,Mila Plus,concept,designe,étude,prototype,3 cylindres,essence,hybride,272 ch,salon,Genève,2015,bio

Septième concept signé Magna Steyr, la Mila Plus est animée par un 3 cylindres essence et deux moteurs électriques. La puissance combinée s'élève à 272 ch et permet à la sportive d'effectuer le 0 à 100 km/h en 4"9. Les caractéristiques techniques de la partie électrique seule n'ont pas été dévoilées mais elle semble être particulièrement performante.

Magna-Steyr,Mila Plus,concept,designe,étude,prototype,3 cylindres,essence,hybride,272 ch,salon,Genève,2015,bio

En effet, en mode tout électrique, la Mila Plus, qui affiche 1 520 kg sur la balance, peut passer de 0 à 80 km/h en 3,6 secondes tandis que l'autonomie est annoncée à 72 km. Pour la conception de sa Mila Plus, Magna Steyr a mis l'accent sur le développement durable. En plus d'adopter un châssis en aluminium entièrement recyclable, la sportive reçoit ainsi un habitacle composé de bioplastique et de fibres naturelles.

Magna-Steyr,Mila Plus,concept,designe,étude,prototype,3 cylindres,essence,hybride,272 ch,salon,Genève,2015,bio

11:08 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : magna-steyr, mila plus, concept, designe, étude, prototype, 3 cylindres, essence, hybride, 272 ch, salon, genève, 2015, bio | | |

Lotus,Evora,400,nouvelle,new,salon,genève,2015,coupé,sportif,GT,UK,anglais,V6,400 ch

Cette année, c'est l'Evora qui avait l'honneur de la nouveauté sur les rives du lac Léman. Elle se fait désormais appeler 400 dans sa version la plus radicale en rapport avec sa puissance. Extérieurement, celle-ci bénéficie d’un nouveau châssis, d’un nouvel avant et d’un nouvel arrière. Elle gagne 35mm en longueur et perd 22kg (1.415kg).

Lotus,Evora,400,nouvelle,new,salon,genève,2015,coupé,sportif,GT,UK,anglais,V6,400 ch

Il est désormais plus facile de s’installer à bord et l’aspect se veut plus flatteur avec une sellerie alcantara ou cuir écossais, une nouvelle instrumentation, un nouvel air conditionné, des haut-parleurs dans les montants de pare-brise et un bouton de démarrage.

Lotus,Evora,400,nouvelle,new,salon,genève,2015,coupé,sportif,GT,UK,anglais,V6,400 ch

Le 3.5 V6 compressé (celui de l’Evora S) passe de 345 ch à 400 ch (un record pour une Lotus de route) et le couple grimpe de 10 Nm pour atteindre 410 Nm. L’Evora 400 est équipée d’un échappement central, répondant aux dernières normes. Au final, le 0-100km/h est parcouru en 4″1 et l’Evora 400 atteindrait 300 km/h. Tout cela en émettant 225 g de CO²…

Lotus,Evora,400,nouvelle,new,salon,genève,2015,coupé,sportif,GT,UK,anglais,V6,400 ch

09:24 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lotus, evora, 400, nouvelle, new, salon, genève, 2015, coupé, sportif, gt, uk, anglais, v6, 400 ch | | |

lexus,concept,lf-sa,citadine,urbaine,étude,style,nouveau,japon,salon,genève,auto,2015,filles,girls,hôtesses

On dirait bien qu'ils osent tout chez Lexus depuis qu’Infiniti passe à l’offensive, de manière très agressive au niveau du style, en Europe. Les études de style étant rarement gratuite chez Lexus, celle-ci préfigurerait une mini-citadine au positionnement différent des références établies.

lexus,concept,lf-sa,citadine,urbaine,étude,style,nouveau,japon,salon,genève,auto,2015,filles,girls,hôtesses

Long de 3,40 m, ce LF-SA mesure en effet 14 cm de moins qu’une Fiat 500 et 40 cm de plus que la cousine Toyota IQ qui a récemment tiré sa révérence. A l’intérieur, on retrouve d’ailleurs un espace compartimenté d’une manière assez similaire à l’IQ, avec deux petites places arrière.

lexus,concept,lf-sa,citadine,urbaine,étude,style,nouveau,japon,salon,genève,auto,2015,filles,girls,hôtesses

Si rien n’est précisé concernant la partie mécanique, il semble logique de retrouver de l’hybride voire de l’électrique pour le futur modèle de série. Nous sommes sûrs que Lexus osera franchir le pas et que le design final restera fidèle à ce concept.

lexus,concept,lf-sa,citadine,urbaine,étude,style,nouveau,japon,salon,genève,auto,2015,filles,girls,hôtesses

lexus,concept,lf-sa,citadine,urbaine,étude,style,nouveau,japon,salon,genève,auto,2015,filles,girls,hôtesses

A côté de cela, Lexus exposait sa berline GS F déjà vue à Detroit en janvier dernier. Avec son 5.0 V8 de 477 ch pour un couple de 530 Nm, cette luxueuse familiale vient jouer, à nouveau, sur le terrain des marques allemandes. Elle dispose d'une boîte automatique à 8 rapports.

lexus,concept,lf-sa,citadine,urbaine,étude,style,nouveau,japon,salon,genève,auto,2015,filles,girls,hôtesses

Enfin, le concept LF-C2 est une étude de style sous forme de roadster 2+2 qui devrait déboucher sur un cabriolet RC sous peu...

lexus,concept,lf-sa,citadine,urbaine,étude,style,nouveau,japon,salon,genève,auto,2015,filles,girls,hôtesses

lexus,concept,lf-sa,citadine,urbaine,étude,style,nouveau,japon,salon,genève,auto,2015,filles,girls,hôtesses

lexus,concept,lf-sa,citadine,urbaine,étude,style,nouveau,japon,salon,genève,auto,2015,filles,girls,hôtesses

lexus,concept,lf-sa,citadine,urbaine,étude,style,nouveau,japon,salon,genève,auto,2015,filles,girls,hôtesses

09:12 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lexus, concept, lf-sa, citadine, urbaine, étude, style, nouveau, japon, salon, genève, auto, 2015, filles, girls, hôtesses | | |

Spa,Rally,BRC,Championnat,Belgique,Rallyes,Loix,Skoda,Fabia,S2000,Cédric,Cherain,DS3,R5,Kris,Princen,Peugeot,208,T16

Certes, certains se sont empressés de pointer les nombreux temps forfaitaires inappropriés ou les pénalités attribuées aux pilotes durant cette épreuve inédite en Championnat de Belgique. Notamment, celles ayant été imposées à des concurrents surpris en reconnaissances illicites vendredi matin. Sur ce point, nous tenons à 100% avec l'organisation et nous espérons que cette sanction dissuadera les habitués de cette spécialité typiquement belge qui gangrène notre sport depuis si longtemps. Que dire également des exclusions de Van Parijs et Verschueren le samedi en fin de journée suite à des CP manquants? Pourtant, nous préférons retenir un premier exercice largement réussi pour DG Sport qui nous a permis de retrouver des hauts lieux de l'épreuve. Attention toutefois à ne pas trop fréquenter des routes habituellement visitées par d'autres épreuves et qui pourraient, là aussi, desservir la discipline auprès du grand public.

Spa,Rally,BRC,Championnat,Belgique,Rallyes,Loix,Skoda,Fabia,S2000,Cédric,Cherain,DS3,R5,Kris,Princen,Peugeot,208,T16

Du côté sportif, le suspense s'est éteint avec les soucis de transmission que Kris Princen rencontrait vendredi soir, alors qu'il luttait au corps à corps avec Freddy Loix qui le devançait alors d'un peu plus de cinq secondes. Les ennuis rencontrés par sa Peugeot 208 T16 R5 préparée chez DG Sport l'obligeaient à concéder 1'40" samedi matin suite à la réparation. Du coup, Freddy Loix ouvrait le palmarès du Spa Rally en s’imposant au terme d’une chevauchée solitaire. Le pilote de la Skoda Fabia S2000 a ainsi effacé de la plus belle manière sa déconvenue au Rally van Haspengouw et il se replace dans une course au titre 2015 plus ouverte que jamais.

Spa,Rally,BRC,Championnat,Belgique,Rallyes,Loix,Skoda,Fabia,S2000,Cédric,Cherain,DS3,R5,Kris,Princen,Peugeot,208,T16

Derrière le champion en titre, Cédric Cherain (DS3 R5) a livré une course brillante après avoir connu une entrée en matière délicate (une quarantaine de secondes perdues dans deux erreurs en début de course). Le Liégeois a résisté jusqu’au bout au retour de Kris Princen. Leader du championnat, le rallyman trudonnaire a jeté toutes ses forces dans la bataille pour remonter jusqu’à cette troisième place qui lui permet de conserver son maillot jaune. Il aura assuré à lui seul le spectacle et reste à nos yeux le favori du championnat. Nous n'oublierons pas de sitôt son passage dans un "S" en terre, dans les bois de Sparmont, ou encore une utilisation maximale de la route et ses abords dans Winanplanche où il changeait, de manière assurée, un talus en banking naturel.

Spa,Rally,BRC,Championnat,Belgique,Rallyes,Loix,Skoda,Fabia,S2000,Cédric,Cherain,DS3,R5,Kris,Princen,Peugeot,208,T16

Spa,Rally,BRC,Championnat,Belgique,Rallyes,Loix,Skoda,Fabia,S2000,Cédric,Cherain,DS3,R5,Kris,Princen,Peugeot,208,T16

Derrière cet autoritaire trio, le Néerlandais Michiel Becx (Ford Fiesta R5) est sorti à son avantage d’une terrible course par élimination qui a vu de nombreux candidats aux honneurs quitter la scène: Bernd Casier (Ford Fiesta R5-bras de direction), Bertrand Grooten (DS3 R5-suspension cassée), Vincent Verschueren (DS3 R5) et Tim Van Parijs (Porsche 997) mis hors-course pour absence de pointage à un CH, Chris Van Woensel (Mitsubishi WRC05-raisons personnelles), Benoît Allart (Skoda Fabia WRC-bras de suspension), David Bonjean (Subaru Impreza WRC-amortisseur), Patrick Snijers (Porsche 997-boîte), Stephan Hermann (Fiat Punto-raisons personnelles) et Francis Lejeune (Porsche 997-sortie) ont été rejetés sur la touche, permettant à plusieurs outsiders de se hisser aux avant-postes au volant de voitures a priori moins performantes.

Spa,Rally,BRC,Championnat,Belgique,Rallyes,Loix,Skoda,Fabia,S2000,Cédric,Cherain,DS3,R5,Kris,Princen,Peugeot,208,T16

Sociétaire du RACB National Team, Gino Bux s’est offert un top 5 sur sa Peugeot 208 R2, triomphant du même coup chez les Juniors au terme d’une chevauchée juste marquée par quelques corrections de chronos, conséquences des multiples incidents ayant émaillé ce premier Spa Rally. Parmi ces moments chauds, on retient la sortie de route de la 208 R2 de Stijn Pacolet et Bart Sagaert dans le premier passage à Barisart où, grâce à l’efficacité des services de sécurité et des pompiers spadois, la caravane a pu repasser lors des deux boucles suivantes. Quant au jeune équipage, il s’en tire sans trop de mal, le pilote souffrant d’une fracture du poignet tandis que son équipier est touché au tibia et au péroné.

Spa,Rally,BRC,Championnat,Belgique,Rallyes,Loix,Skoda,Fabia,S2000,Cédric,Cherain,DS3,R5,Kris,Princen,Peugeot,208,T16

Une bataille à coups de dixièmes de seconde a opposé trois pilotes groupés du 6e au 8e rang: pour 9/10es de seconde, Cédric De Cecco (Peugeot 208 R2) a gardé l’avantage sur Guillaume Dilley (DS3 R3 Max) tandis que Michael Albert (Mitsubishi Evo9), longtemps pointé dans le top 5, échouait 7’’9 plus loin.

Spa,Rally,BRC,Championnat,Belgique,Rallyes,Loix,Skoda,Fabia,S2000,Cédric,Cherain,DS3,R5,Kris,Princen,Peugeot,208,T16

Le top 10 était complété par Armand Fumal (DS3 R5) auteur d’une de ses meilleures prestations en championnat de Belgique, et Adrian Fernemont (Ford Fiesta R2) auteur d’une fin de course en boulet de canon et qui nous a également épatés par de solides passages et une belle maîtrise de sa petite traction.

Spa,Rally,BRC,Championnat,Belgique,Rallyes,Loix,Skoda,Fabia,S2000,Cédric,Cherain,DS3,R5,Kris,Princen,Peugeot,208,T16

Au tableau d’honneur figurent encore Polle Geusens (Peugeot 208 R2) dont la performance est récompensée par le BRC Junior Award, Jochen Claerhout (Porsche 997) seul rescapé de la catégorie GT et Andy Dewaleff (Renault Twingo R1) qui réalise une excellente opération au championnat. (Photos: site BRC)

Spa,Rally,BRC,Championnat,Belgique,Rallyes,Loix,Skoda,Fabia,S2000,Cédric,Cherain,DS3,R5,Kris,Princen,Peugeot,208,T16

16:43 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : spa, rally, brc, championnat, belgique, rallyes, loix, skoda, fabia, s2000, cédric, cherain, ds3, r5, kris, princen, peugeot, 208, t16 | | |

land rover,range rover,evoque,defender,2015,retraite,disparition,restylage,nouveau,moteurs,diesel,phares,salon,genève

Il s'agit désormais d'un secret de polichinelle, le mythique Land Rover Defender va définitivement tirer sa révérence cette année. Pour l'occasion, la marque anglaise lui a offert un superbe stand avec différentes déclinaisons et une monstrueuse version langue n'hésitant pas à grimper une colline fictive. Les amateurs du Defender tentent encore d'en acquérir mais il faut véritablement se décider.

land rover,range rover,evoque,defender,2015,retraite,disparition,restylage,nouveau,moteurs,diesel,phares,salon,genève

Land Rover étant intimement lié à Range Rover, nous en profitons pour revenir sur le restylage de milieu de carrière de de l'Evoque, quatre ans après son lancement. Il faudra longuement s'attarder pour remarquer les changements, tout du moins à l'extérieur, qui se cantonnent à la face avant. Les progrès en éclairage étant considérables ces dernières années, le petit Range passe au 100 % LED, que ce soit au niveau des antibrouillards dans le pare-chocs qu'à celui des projecteurs adaptatifs, une première pendant dans le groupe.

land rover,range rover,evoque,defender,2015,retraite,disparition,restylage,nouveau,moteurs,diesel,phares,salon,genève

C'est finalement sous le capot qu'on trouve les évolutions de l'Evoque les plus marquantes puisque les 2.2 TD4 et SD4 de 150 et 190 ch cèdent la place à un tout nouveau 2,0 l tout en aluminium disponible en deux niveaux de puissance, 150 et 180 ch. Avec un couple identique de 430 Nm, les deux peuvent être associés soit à une boîte mécanique à six rapports soit à la ZF automatique à neuf rapports, mais seul le premier est disponible en traction. Les consommations annoncées sont étonnantes pour un SUV de plus de 1.600 kg, allant de 4,1 l/100 km en mixte de moyenne à 5,1 l/100 km.

land rover,range rover,evoque,defender,2015,retraite,disparition,restylage,nouveau,moteurs,diesel,phares,salon,genève

land rover,range rover,evoque,defender,2015,retraite,disparition,restylage,nouveau,moteurs,diesel,phares,salon,genève

land rover,range rover,evoque,defender,2015,retraite,disparition,restylage,nouveau,moteurs,diesel,phares,salon,genève

land rover,range rover,evoque,defender,2015,retraite,disparition,restylage,nouveau,moteurs,diesel,phares,salon,genève

14:57 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Histoire, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : land rover, range rover, evoque, defender, 2015, retraite, disparition, restylage, nouveau, moteurs, diesel, phares, salon, genève | | |