autoworld,cinquantenaire,exposition,musée,belle,macchine,italian,car,passion,alfa romeo,ferrari,maserati,lamborghini,2015,décembre

Fidèle à sa tradition, le musée Autoworld prépare activement sa quatrième grande exposition de fin d’année.

Après Bugatti 100, les Belgian Racing Legends et, surtout, l’expo Ferdinand Porsche, from electric to electric qui a attiré plus de 60.000 visiteurs, il fallait trouver un thème particulièrement porteur qui susciterait un vif engouement, non seulement de la part des fans de belles carrosseries et de puissants moteurs, mais aussi, de tous les amoureux de l’Italie, de son ambiance, de son design et de ses beautés en général.

Les belle macchine, les belles voitures italiennes semblaient toutes indiquées.

L’exposition Italian Car Passion était née! (http://www.italiancarpassion.be/)

autoworld,cinquantenaire,exposition,musée,belle,macchine,italian,car,passion,alfa romeo,ferrari,maserati,lamborghini,2015,décembre

Pour rapprocher l’histoire à l’actualité, deux voitures emblématiques sont mises en avant : l’Alfa Romeo Disco Volante de 1952 - qui nous sera aimablement prêtée par le Musée automobile de Turin et qui figure en bonne place sur l’affiche officielle de l’exposition - et l’Alfa Romeo Disco Volante by Touring Superleggera, qui a déjà fait couler beaucoup d’encre…

autoworld,cinquantenaire,exposition,musée,belle,macchine,italian,car,passion,alfa romeo,ferrari,maserati,lamborghini,2015,décembre

Une piazza, des ruelles… et de belles Italiennes

L’exposition se présentera comme une ville italienne avec sa piazza et ses ruelles si typiques. C’est dans ce cadre et cette atmosphère que le visiteur de l’exposition découvrira in situ les voitures comme si elles étaient en stationnement, subtil mélange de quelques voitures populaires (Fiat 500, Topolino, Lancia Appia Camioncino…), de très belles macchine (Iso Griffo, Lamborghini Miura, 350GT et Countach, Bizzarrini 5300 Stradale, Lancia Aurelia B24 Speeder ou encore la Ferrari 275GTS qui appartint un temps à Raquel Welch) et même de quelques motos (Vespa, Ducati, MV Agusta, Benelli, Moto Guzzi…). 

Des zones à thème

Trois catégories méritaient à elles seules un emplacement particulier. Ainsi, à la périphérie de la petite ville italienne, l’on retrouvera:

- Italian Supercars privilégiera les voitures exceptionnelles actuelles, telles que la Ferrari La Ferrari, la Lamborghini Aventador ou Huracán, l’Alfa Romeo Disco Volante by Touring Superleggera…

autoworld,cinquantenaire,exposition,musée,belle,macchine,italian,car,passion,alfa romeo,ferrari,maserati,lamborghini,2015,décembre

- Concorso d’Eleganza présentera, alignés comme dans les plus prestigieux Concours d’Elégance, des carrosseries uniques comme la Fiat Ottovu carrosserie Ghia, l’Alfa Romeo 33 Stradale, la 2600 Pininfarina, la Fiat 1900 Ghia…

- Corsa fera revivre les grandes heures des Mille Miglia, de la Targa Florio ou du San Remo avec des Maserati A6G, Alfa GTA Coupé, TZ2 Tubolare Zagato, Lancia Fulvia…

Au total, ce seront quelques 45 très belles voitures italiennes, prêtées par des collectionneurs privés et des musées internationaux qui seront exposées durant deux mois à Autoworld.

autoworld,cinquantenaire,exposition,musée,belle,macchine,italian,car,passion,alfa romeo,ferrari,maserati,lamborghini,2015,décembre

Infos pratiques  :

Lieu:  Autoworld Bruxelles - Esplanade du Parc du Cinquantenaire 11 – 1000 Bruxelles

Heures d’ouverture : tous les jours du 3/12/2015 au 31/01/2016 (même le 1er janvier 2016)

De 10h à 17h (samedis et dimanche : de 10h à 18h)

Prix d’entrée (*) :    

Adulte : 13 €

Groupes (15 personnes et plus sur réserv./Etudiants/Seniors/Personnes non valides : 10€

Enfant de 6 à 12 ans : 7 €

Enfant < 6 ans : gratuit

(*) le prix d’entrée à l’exposition inclut la visite à la collection permanente du musée

Infos visiteurs : http://www.italiancarpassion.be/ - www.autoworld.be ou +32.2.736.41.65

autoworld,cinquantenaire,exposition,musée,belle,macchine,italian,car,passion,alfa romeo,ferrari,maserati,lamborghini,2015,décembre

16:18 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Histoire, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : autoworld, cinquantenaire, exposition, musée, belle, macchine, italian, car, passion, alfa romeo, ferrari, maserati, lamborghini, 2015, décembre | | |

BRC,championnat,belgique,rallyes,Bocholt,Sezoens,quatrième,épreuve,calnedrier,skoda,loix,freddy,vainqueur,Citroên,DS3,R5,Snijers,Porsche,Ford,

On ne peut certainement pas lui en vouloir mais en remportant samedi sa troisième victoire en Championnat de Belgique, Freddy Loix a tué tout suspense dans une discipline qui n'en manquait pourtant pas en début de saison. Et même durant l'épreuve, on a pu encore y croire du côté de ses adversaires à l'image d'un Chris Van Woensel flamboyant sur sa Mitsubishi Lancer WRC. Mais au final, comme souvent en 2015, c'est Freddy Loix qui l'emporte et qui signe ainsi sa troisième victoire cette année en Championnat de Belgique. Une victoire symboliquement importante puisqu'il s'agit de la treizième de Freddy Loix avec la Skoda Fabia Super 2000, une monture qui sera remplacée dès Ypres par la nouvelle Fabia R5.

BRC,championnat,belgique,rallyes,Bocholt,Sezoens,quatrième,épreuve,calnedrier,skoda,loix,freddy,vainqueur,Citroên,DS3,R5,Snijers,Porsche,Ford,

Dans la première spéciale, De Hees, Chris Van Woensel signe le meilleur temps. Le pilote Yokohama est en forme et il reste solidement accroché à sa place de leader malgré les attaques de Kris Princen et Freddy Loix. Au fil des spéciales, Chris augmente même son avance. Mais dans l'ES12, Goolder, tout bascule quand le leader qui sort de la route à haute vitesse.

BRC,championnat,belgique,rallyes,Bocholt,Sezoens,quatrième,épreuve,calnedrier,skoda,loix,freddy,vainqueur,Citroên,DS3,R5,Snijers,Porsche,Ford,

Kris Princen pouvait dès lors envisager la victoire… si la boîte de vitesses de sa Peugeot 208 T16 ne restait bloquée en première, refusant tout service après l'arrivée du chrono.

BRC,championnat,belgique,rallyes,Bocholt,Sezoens,quatrième,épreuve,calnedrier,skoda,loix,freddy,vainqueur,Citroên,DS3,R5,Snijers,Porsche,Ford,

Freddy Loix ne laissait pas passer l'opportunité de remporter une troisième victoire en Championnat de Belgique cette année. Il faisait ainsi avec brio ses adieux à la Skoda Fabia Super 2000, qui avait reçu pour l'occasion une robe dorée.
"Ce fut une course difficile car notre 2 litres atmosphérique était clairement désavantagé dans certaines spéciales. Mais une fois encore, la fiabilité de notre Skoda a fait la différence. Et naturellement aussi la fiabilité du pilote," riait Freddy Loix, qui renforce ainsi sa position de leader au championnat. "Avant le début de la saison, je ne m'attendais pas à encore gagner trois rallyes avec la Fabia Super 2000. Je pensais plutôt limiter les dégâts en réalisant quelques podiums. Maintenant, nous allons aborder Ypres en leader du Championnat de Belgique avec la nouvelle Fabia R5, une voiture qui sera prête pour me permettre d'ambitionner une dixième victoire!"

BRC,championnat,belgique,rallyes,Bocholt,Sezoens,quatrième,épreuve,calnedrier,skoda,loix,freddy,vainqueur,Citroên,DS3,R5,Snijers,Porsche,Ford,

La deuxième place est revenue à Vincent Verschueren, qui retrouvait la terre du Nord-Limbourg pour la première fois depuis 2010. Sur sa DS 3 R5, Verschueren a réalisé un sans-faute: "Il m'a quand même fallu une boucle pour trouver le rythme sur la terre. Au début de la journée, j'étais trop prudent. Quand j'ai commencé à être plus agressif dans mon pilotage, les chronos se sont améliorés. Je suis très heureux de ma deuxième place."

BRC,championnat,belgique,rallyes,Bocholt,Sezoens,quatrième,épreuve,calnedrier,skoda,loix,freddy,vainqueur,Citroên,DS3,R5,Snijers,Porsche,Ford,

Stephen Wright a profité en fin de course de la sortie de Michiel Becx pour s'offrir un podium inespéré. Ce podium était évidemment de nature à ravir aussi son copilote, Eddy Smeets, qui évoluait à domicile.

BRC,championnat,belgique,rallyes,Bocholt,Sezoens,quatrième,épreuve,calnedrier,skoda,loix,freddy,vainqueur,Citroên,DS3,R5,Snijers,Porsche,Ford,

Assez hésitant en début de rallye sur sa Skoda Fabia WRC, Benoît Allart progressait au classement au fil de la journée, terminant finalement quatrième devant le Néerlandais Johan Faes, lauréat de l'officieuse catégorie des Gr.N classiques.

BRC,championnat,belgique,rallyes,Bocholt,Sezoens,quatrième,épreuve,calnedrier,skoda,loix,freddy,vainqueur,Citroên,DS3,R5,Snijers,Porsche,Ford,

BRC,championnat,belgique,rallyes,Bocholt,Sezoens,quatrième,épreuve,calnedrier,skoda,loix,freddy,vainqueur,Citroên,DS3,R5,Snijers,Porsche,Ford,

À l'arrivée,  Patrick Snijers était aussi heureux que Freddy Loix puisqu'il était cette fois à l'arrivée sur sa Porsche 997 GT3, désormais confiée à M.I. "Cette victoire va faire du bien à tout le monde," souriait Patrick Snijers."Naturellement, nous savions avant le départ que nous n'avions aucune chance sur la terre face aux 4x4, mais je me suis régalé avec la Porsche sur la terre."

BRC,championnat,belgique,rallyes,Bocholt,Sezoens,quatrième,épreuve,calnedrier,skoda,loix,freddy,vainqueur,Citroên,DS3,R5,Snijers,Porsche,Ford,

Jourdan Serderidis terminait 7ème devant Martin van Iersel et Guillaume Dilley, une nouvelle fois lauréat de la classe RC3, ce qui lui permet de s'emparer d'une incroyable deuxième place au Championnat de Belgique.

(Photos: www.belgianrallychampionship.be)

BRC,championnat,belgique,rallyes,Bocholt,Sezoens,quatrième,épreuve,calnedrier,skoda,loix,freddy,vainqueur,Citroên,DS3,R5,Snijers,Porsche,Ford,

13:38 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : brc, championnat, belgique, rallyes, bocholt, sezoens, quatrième, épreuve, calnedrier, skoda, loix, freddy, vainqueur, citroên, ds3, r5, snijers, porsche, ford | | |

futur,next,anticipation,prospection,modèle,range,Peugeot,408,berline,Coupé,sportive,diesel,essence,267 ch,THP,hybride,tavarès

Avouons-le sans ambages, les marques françaises ont bien du mal à séduire les amoureux de belles carrosseries depuis de trop longues années. Chez Peugeot, hormis un vieillissant coupé RCZ, nous n'avions plus rien à nous mettre sous la dent. Une constance depuis que la marque au lion a privilégié la voie des SUV et des crossovers qui restent à nos yeux totalement inutiles sur nos routes mais surtout à l'opposé des références stylistiques qui nous font rêver.

futur,next,anticipation,prospection,modèle,range,Peugeot,408,berline,Coupé,sportive,diesel,essence,267 ch,THP,hybride,tavarès

Mais voilà, l'arrivée du fondu de belles mécaniques qu'est Carlos Tavarès à la tête de PSA Peugeot Citroën a visiblement ré-orienté certains choix vers des modèles plus glamour. A l'image de cette 408 GT, une berline 4 portes en forme de coupé, qui devrait venir taquiner les Mercedes CLA, Audi A5 Sportback et autres VW Passat CC sans rougir. Inspirée par le coupé Exalt vu au Salon de Pékin en 2014, la nouvelle Peugeot s'offre une face avant très agressive, large et surlignée de LED évocateurs.

futur,next,anticipation,prospection,modèle,range,Peugeot,408,berline,Coupé,sportive,diesel,essence,267 ch,THP,hybride,tavarès

L'arrière n'est pas en reste avec un aileron très marqué sur la malle arrière. Certes, les berlines trois volumes sont très recherchées en Chine mais ce modèle aurait également sa place dans la gamme européenne du constructeur. En plus, Peugeot est prêt à l'équiper de motorisations mazoutées pour faire plaisir à la majorité des Français qui ne jurent que par les particules fines. Des diesels allant de 120 à 180 ch mais aussi le 1.6 THP fort de 267 ch vu dans le RCZ-R! Et si Peugeot voulait poursuivre la démarche jusqu'au bout, pourquoi ne pas envisager une alliance essence/électricité pour proposer 335 ch comme le faisait l'Exalt?

(Sources: http://www.autoexpress.co.uk/peugeot/91442/sexy-new-peuge...)

futur,next,anticipation,prospection,modèle,range,Peugeot,408,berline,Coupé,sportive,diesel,essence,267 ch,THP,hybride,tavarès

12:57 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : futur, next, anticipation, prospection, modèle, range, peugeot, 408, berline, coupé, sportive, diesel, essence, 267 ch, thp, hybride, tavarès | | |

Chevrolet,Camaro,RS,SS,V8,6.2,LT1,446 ch,propulsion,boîte,manuelle,six,automatique,USA,2016,europe,arrivée,new,nouvelle,génération

Alors que nous avons goûté, la semaine dernière, à la nouvelle Ford Mustang que la marque de Deaborn propose enfin en Europe, voilà que Chevrolet, son concurrent direct, lance à son tour la sixième génération de la Camaro. Celle-ci s'appuie sur une nouvelle architecture qui aurait fondu de 300 kg. De quoi assurer un comportement bien plus dynamique. Elle en aura bien besoin pour revenir à la hauteur de la Mustang qui s'offre une déclinaison européenne véritablement réussie avec un comportement et une finition qui n'ont plus rien à voir avec les pony cars d'antan.

Chevrolet,Camaro,RS,SS,V8,6.2,LT1,446 ch,propulsion,boîte,manuelle,six,automatique,USA,2016,europe,arrivée,new,nouvelle,génération

Sous le capot de cette propulsion, Chevrolet reste fidèle au 6.2 V8 LT1 qui grimpe à 446 ch pour 610 Nm de couple. Le 3.6 V6 est inédit et il développe ici 334 ch. Enfin, il y a encore un 4 cylindres turbo de 2.0 l fort de 273 ch et qui ravira certains de mes collègues, piètres conducteurs mais tout heureux de consommer 6,4 l/100 avec la Mustang dotée du 2.3 EcoBoost.

Chevrolet,Camaro,RS,SS,V8,6.2,LT1,446 ch,propulsion,boîte,manuelle,six,automatique,USA,2016,europe,arrivée,new,nouvelle,génération

Avec ces trois moteurs, Chevrolet propose une boîte manuelle à 6 rapports ou une automatique à 8 rapports. Le conducteur peut profiter, en outre, de 3 ou 4 modes de conduite avec le Driver Mode Control: Snow/Ice (hiver), Tour (promenade), Sport et - sur les modèles SS - Track (circuit).

Chevrolet,Camaro,RS,SS,V8,6.2,LT1,446 ch,propulsion,boîte,manuelle,six,automatique,USA,2016,europe,arrivée,new,nouvelle,génération

Autre bonne nouvelle, ceux qui ne pouvaient s'offrir une Camaro, faute d'un garage suffisamment grand, seront heureux d'apprendre que ses dimensions sont revues à la baisse. L'empattement passe de 2852 mm à 2811 mm tandis que la longueur affiche 4784 mm contre 4837 mm auparavant. Et en largeur, elle perd 10 mm (1897 mm).

Chevrolet,Camaro,RS,SS,V8,6.2,LT1,446 ch,propulsion,boîte,manuelle,six,automatique,USA,2016,europe,arrivée,new,nouvelle,génération

L'intérieur de la Camaro propose également son lot de modifications à l'image des boutons de la climatisation qui ont disparu au profit d'ergonomie axée autour des anneaux des bouches de ventilation. Plus gadget, l'ambiance lumineuse à bord varie en fonction du mode sélectionné avec le Driver Mode Control. Cette Camaro de sixième génération est annoncée aux Etats-Unis pour la fin de l'année mais l'Europe devrait rapidement être servie.

Chevrolet,Camaro,RS,SS,V8,6.2,LT1,446 ch,propulsion,boîte,manuelle,six,automatique,USA,2016,europe,arrivée,new,nouvelle,génération

11:56 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : chevrolet, camaro, rs, ss, v8, 6.2, lt1, 446 ch, propulsion, boîte, manuelle, six, automatique, usa, 2016, europe, arrivée, new, nouvelle, génération | | |

Michelin,Pilot,Sport,Challenge,Spa-Francorchamps,Porsche,days,2015,expérience,vécu,témoignage,PorscheCayman,S,Frederic,Vervisch,moyenne,Grégory,Van Too

Vous êtes amateur de sorties en circuit avec votre GT? Vous limez le bitume des circuits européens pour tenter d'améliorer vos chronos et vos trajectoires? Ou vous aimez plus simplement vous réunir, sur et autour de la piste, avec d'autres passionnés pour partager votre passion? Alors le Michelin Pilot Sport Challenge est fait pour vous!

Michelin,Pilot,Sport,Challenge,Spa-Francorchamps,Porsche,days,2015,expérience,vécu,témoignage,PorscheCayman,S,Frederic,Vervisch,moyenne,Grégory,Van Too

Lors des derniers Porsche Francorchamps Days organisés le week-end dernier sur le plus beau circuit du monde, Michelin nous a invités à nous immiscer dans la peau d'un participant à son Pilot Sport Challenge. Et le moins que l'on puisse écrire, c'est que nous avons été séduits par l'expérience. Disposant d'un Porsche Cayman S, nous avons eu droit à deux longues séances en compagnie des participants dans la catégorie intermédiaire, entre les débutants et les pilotes aguerris s'élançant en pneus slicks. Accompagnés du très sympathique Frédéric Vervisch, nous avons profité de son expérience pour améliorer notre pilotage.

Michelin,Pilot,Sport,Challenge,Spa-Francorchamps,Porsche,days,2015,expérience,vécu,témoignage,PorscheCayman,S,Frederic,Vervisch,moyenne,Grégory,Van Too

Comme nous étions le seul média ayant accepté de participer à l'évènement, nous avons eu droit à 45 minutes de bonheur entre des GT3 très bien pilotées, d'autres beaucoup moins et un Cayman GT4 aux mains d'un pilote d'usine. Bref, il a fallu composer avec une puissance limitée, du monde sur la piste mais heureusement, la pluie a décidé de ne pas s'en mêler. Au retour dans les paddocks, les spécialistes de Michelin ont collecté nos chronos grâce à une application très bien faite. Tournant entre 3'06" et 3'08" dans nos tours libres, nous avons aussi signé de médiocres 3'12". Du coup, notre temps de référence a été établi à 3'10". Les autres participants se voient également proposer un chrono de référence mais la discussion est ouverte et ils peuvent corser la difficulté ou au contraire, se faciliter la vie en optant pour une moyenne facilement tenable.

Michelin,Pilot,Sport,Challenge,Spa-Francorchamps,Porsche,days,2015,expérience,vécu,témoignage,PorscheCayman,S,Frederic,Vervisch,moyenne,Grégory,Van Too

Nous profitons de la pause-déjeuner pour visiter le paddock et les stands à la recherche de la perle rare. Mais force est de reconnaître qu'en ce premier samedi de mai, l'affluence n'est pas extraordinaire. Imposer un prix d'entrée de 10 euros n'est peut-être pas la meilleure façon de séduire le public tandis que l'interdiction de l'accès au paddock à d'autres Porsche n'ayant pas participé à la manifestation n'a pas non plus incité les propriétaires à rejoindre la plus beau circuit du monde. Heureusement, le dimanche, le succès est au rendez-vous et la foule est de retour autour du toboggan ardennais.

Michelin,Pilot,Sport,Challenge,Spa-Francorchamps,Porsche,days,2015,expérience,vécu,témoignage,PorscheCayman,S,Frederic,Vervisch,moyenne,Grégory,Van Too

Mais revenons à samedi. Après-midi, nous repartons pour 45 minutes de plaisir et nous allons tenter de trouver cette moyenne de 3'10''. Las, les voitures sont moins nombreuses sur la piste, nous appliquons au mieux les consignes de pilotage de Fred et du coup, nous alignons les temps en 3'08" tandis que les pouces levés de notre moniteur du jour se multiplient à chaque passage dans les virages pour grands garçons. Et puis soudain, à force de taper dans les freins, ceux-ci finissent par demander grâce et le fading apparaît sans crier gare au freinage des Combes. Nous ralentissons immédiatement la cadence pour refroidir la mécanique et la séance se termine deux tours plus tard.

Michelin,Pilot,Sport,Challenge,Spa-Francorchamps,Porsche,days,2015,expérience,vécu,témoignage,PorscheCayman,S,Frederic,Vervisch,moyenne,Grégory,Van Too

Voilà, le Challenge est terminé. Nous attendons les résultats pour aller jusqu'au bout de l'expérience. Le podium final a droit à des cadeaux. Comme Francorchamps est long de 7 kilomètres, les vainqueurs du jour ne figureront pas dans le haut du classement européen, la moyenne étant bien plus facile à respecter sur les petits circuits français de 3 ou 4 kilomètres. Mais tous s'en repartent enchantés par l'expérience, l'accueil de Michelin étant toujours de haut vol. Pour rappel, le vainqueur du Michelin Pilot Sport Challenge sera invité VIP aux 24 Heures du Mans 2016. (Photos: Gregory Van Toor)

Michelin,Pilot,Sport,Challenge,Spa-Francorchamps,Porsche,days,2015,expérience,vécu,témoignage,PorscheCayman,S,Frederic,Vervisch,moyenne,Grégory,Van Too