Ferrari,488,spider,cabriolet,nouveau,new,italia,salon,francfort,2015,présentation,V8,turbo,3.9,670 ch,propulsion,

Présentée il y a tout juste 30 ans, en 1985, la Ferrari 328 GTS arborait une teinte de carrosserie bleue. Une couleur que l'on retrouve sur la nouvelle 488 Spider qui sera présentée à Francfort dans un très beau "Blu Corsa". Elle y fera ses premiers pas en public dès le 17 septembre à l'image d'une certaine 328 GTS au salon de Francfort 1985.

Ferrari,488,spider,cabriolet,nouveau,new,italia,salon,francfort,2015,présentation,V8,turbo,3.9,670 ch,propulsion,

Sans surprise, la solution du toit rigide rétractable a été retenue pour cette Ferrari 488 Spider. Il faut dire qu’en plus de faire baisser le poids de près de 25 kilos par rapport à une version toit souple, il améliore le confort dans l’habitacle. Et puis c’est quand même sympa de pouvoir passer en seulement 14 secondes d’un coupé à un cabriolet

Ferrari,488,spider,cabriolet,nouveau,new,italia,salon,francfort,2015,présentation,V8,turbo,3.9,670 ch,propulsion,

Identique au système de la 458 Spider de 2011, il fait basculer le toit de cette 488 Spider en arrière, derrière le conducteur et son passager, sous un capot qui semble sculpté par le vent avec ses deux "ailerons de requins" derrière chacun des passagers. Pour autant, Ferrari a souhaité renforcer encore le châssis. Désormais composé de 11 alliages d’aluminium combines à d’autres métaux tels que le magnésium, Ferrari annonce une même rigidité en torsion et la même raideur du palonnier que le coupé. Un châssis plus performant de 23 % que sur la 458 Spider!

Ferrari,488,spider,cabriolet,nouveau,new,italia,salon,francfort,2015,présentation,V8,turbo,3.9,670 ch,propulsion,

Une rigidité en hausse qui aide à canaliser la puissance d’une 488 Spider qui devient le cabriolet le plus puissant de la gamme actuelle. Détrônant la 458 Speciale A présentée à l’automne 2014, et ses 605 ch, la nouvelle venue embarque le V8 turbo 3.902 cc du coupé. Même puissance de 670 chevaux, même couple de 760 Nm à 3.000 tr/min, et même performance de 0 à 100 km/h en 3 secondes.

Ferrari,488,spider,cabriolet,nouveau,new,italia,salon,francfort,2015,présentation,V8,turbo,3.9,670 ch,propulsion,

Quelques dixièmes sont concédés à plus haute vitesse avec un 0 à 200 km/h en 8"7 pour la 488 Spider contre 8"3 pour la Berlinetta. Et une vitesse de pointe de 325 km/h en cabriolet contre 330 km/h en coupé. A noter que Ferrari annonce des temps de réponse plus rapides de 9 % par rapport à la 458 Spider, et une accélération plus rapide de 12% en sortie de virage que cette dernière, notamment grâce au nouveau système Side Slip Angle Control SSC2.

14:12 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ferrari, 488, spider, cabriolet, nouveau, new, italia, salon, francfort, 2015, présentation, v8, turbo, 3.9, 670 ch, propulsion | | |

endurance,24,heures,francorchamps,circuit,belge,VDS,BMW,Z4,GT3,victoire,audi,WRT,R8,LMS,Palttala,Catsburg,Luhr,photos,2015,BES,blancpain,series

Le passage à la catégorie GT en 2000 n’a jamais porté chance à BMW même si elle est souvent passée très près de la victoire. Que ce soit avec ses M3 GTR avant de passer le relais à l’équipe de Marc Van der Straten qui tentait l’impossible exploit face à Audi et ses R8 fortement soutenues par l’usine depuis 2011. 2015 fut la bonne pour le BMW Sports Trophy Team Marc VDS et cela nous fait plaisir de voir les troupes carolos réussir leur pari juste avant le remplacement de la jolie Z4 GT3 par la lourdaude Série 6 dès 2016.

endurance,24,heures,francorchamps,circuit,belge,VDS,BMW,Z4,GT3,victoire,audi,WRT,R8,LMS,Palttala,Catsburg,Luhr,photos,2015,BES,blancpain,series

Et même si tout le monde pensait que la voiture de Maxime Martin avait à priori plus de chance de grimper sur la première marche du podium dimanche en fin d’après-midi (la #45 fut trahie par son moteur le dimanche matin alors qu’elle caracolait en tête), la victoire de Markus Palttala (FIN) et de ses équipiers Nick Catsburg (NL) et Lucas Luhr (D) venge parfaitement la défaite vécue douze mois plus tôt pour sept minuscules secondes face à WRT. Le Hollandais s’est fait remarquer lorsqu’il a fallu pousser la BMW dans ses derniers retranchements le dimanche pour assurer la victoire face à l’Audi WRT #2 avant de signer le meilleur tour en course en 2’18’’751!

endurance,24,heures,francorchamps,circuit,belge,VDS,BMW,Z4,GT3,victoire,audi,WRT,R8,LMS,Palttala,Catsburg,Luhr,photos,2015,BES,blancpain,series

Félicitons également Bas Leinders qui avait choisi de privilégier son rôle de Team Manager pour consolider l’équipe avant les 24 heures de Francorchamps 2014 se faisant alors remplacer par un certain Lucas Luhr… Mais à voir le bonheur du Limbourgeois sur le podium final, gageons qu’il appréciera cette victoire comme tous les membres de l’équipe. A 40 ans, Bas est en train de réussir une seconde carrière.

endurance,24,heures,francorchamps,circuit,belge,VDS,BMW,Z4,GT3,victoire,audi,WRT,R8,LMS,Palttala,Catsburg,Luhr,photos,2015,BES,blancpain,series

C’était pas l’année de WRT   

Du côté du Belgian Audi Club Team WRT, on a de quoi nourrir quelques regrets malgré la deuxième place finale du trio de la #2 qui a échoué à un tour après 536 boucles.

endurance,24,heures,francorchamps,circuit,belge,VDS,BMW,Z4,GT3,victoire,audi,WRT,R8,LMS,Palttala,Catsburg,Luhr,photos,2015,BES,blancpain,series

Visiblement la nouvelle Audi R8 LMS est bien née puisque les quatre exemplaires alignés par WRT et Phoenix ont rallié l’arrivée. Il faut préciser aussi que sur la voiture de Stippler, Müller et Ortelli, on a bouclé la course sans changer les freins au contraire de la concurrence. Les Audi avaient misé sur la fiabilité mais elles ont été contrariées, comme tous les favoris, par les conditions climatiques exécrables du début de course.

endurance,24,heures,francorchamps,circuit,belge,VDS,BMW,Z4,GT3,victoire,audi,WRT,R8,LMS,Palttala,Catsburg,Luhr,photos,2015,BES,blancpain,series

Et puis petite déception du côté de la #1 de Vanthoor/Rast/Winkelhock, d’abord ralentie par une erreur de notre compatriote, qui a perdu son sang-froid après avoir été bloqué durant de longs tours derrière la Mercedes SLS pilotée par le Hollandais Yelmer Buurman. En fin de course, un changement de boîte de vitesses effectué en 45 minutes par les hommes de WRT, viendra encore repousser l’Audi au classement général alors qu’elle était revenue dans le Top6. Du coup, Laurens laisse échapper de gros points dans l’optique du championnat.

endurance,24,heures,francorchamps,circuit,belge,VDS,BMW,Z4,GT3,victoire,audi,WRT,R8,LMS,Palttala,Catsburg,Luhr,photos,2015,BES,blancpain,series

Chez Phoenix Racing, la dernière marche du podium est inespérée pour Mamerow/Mies/Thiim même si les deux R8 LMS n’ont guère quitté le haut de tableau sans pouvoir toutefois jouer la gagne. L’autre exemplaire aligné par l’équipe allemande pour le trio magique Fässler/Lotterer/Rockenfeller, termine au cinquième rang.

Ferrari, reines du Pro/Am

endurance,24,heures,francorchamps,circuit,belge,VDS,BMW,Z4,GT3,victoire,audi,WRT,R8,LMS,Palttala,Catsburg,Luhr,photos,2015,BES,blancpain,series

Le retrait de la Mercedes du Rowe Racing #99 (courroie d’alternateur) en dernière heure sur problème mécanique n’a pas fait des heureux que chez Audi. Il a aussi permis à la Ferrari F458 Italia de notre compatriote Stéphane Lémeret de terminer au pied du podium en remportant, par la même occasion, la victoire dans la catégorie réservée aux professionnels et aux amateurs. Le journaliste/pilote est également le premier Belge au classement général. Il faut dire que l’équipe italienne AF Corse est devenue une spécialiste de la catégorie Pro/Am à Spa puisqu’elle signe un doublé après sa victoire en 2014. Avec ses équipiers Gimmi Bruni, Alessandro Pier Guidi et Pasin Lathouras, Stéphane a réussi à nos yeux ses plus belles 24 heures. Il suffisait de le voir, éprouvé mais pas peu fier à l’issue de son dernier relais le dimanche après-midi.

endurance,24,heures,francorchamps,circuit,belge,VDS,BMW,Z4,GT3,victoire,audi,WRT,R8,LMS,Palttala,Catsburg,Luhr,photos,2015,BES,blancpain,series

«Ils avaient choisi de tout miser sur la pole position et du coup, la 458 était très pointue à piloter. Il fallait constamment maîtriser le survirage. Je n’ai jamais piloté une voiture aussi délicate aux 24 heures de Francorchamps et je suis plutôt fier d’avoir réussi ma mission. Ils m’ont demandé de rouler toutes les heures depuis ce dimanche matin. Mais que c’est bon de grimper sur cette première marche du podium et même si ce n’est pas celle du général, j’avoue que je suis assez heureux du résultat. J’avais parié sur la victoire de catégorie et un Top5 en espérant secrètement un podium au général. Ça n’est pas passé loin!»

endurance,24,heures,francorchamps,circuit,belge,VDS,BMW,Z4,GT3,victoire,audi,WRT,R8,LMS,Palttala,Catsburg,Luhr,photos,2015,BES,blancpain,series

L’équipe italienne chère à Amato Ferrari a signé le doublé de la catégorie avec l’équipage Cameron/Guedes/Griffin/Rigon qui signe par la même occasion une belle sixième place finale devant les deux BMW Z4 GT3 de l’équipe Barwell ayant misé elle aussi sur des équipages Pro/Am. La Bentley Continental GT3 #84 du Team HTP de Primat/Abril/Parisy sauf l’honneur de la marque britannique décidément jamais brillante dans les Ardennes belges. Du côté de l’équipe M Sport, c’était la bérézina avec un Andy Meyrick sorti violemment de la piste durant la nuit tandis que la #8 de l’excellent Maxime Soulet devait renoncer sur des problèmes électriques.

endurance,24,heures,francorchamps,circuit,belge,VDS,BMW,Z4,GT3,victoire,audi,WRT,R8,LMS,Palttala,Catsburg,Luhr,photos,2015,BES,blancpain,series

Le Top 10 est clôturé par l’Aston Martin Vantage GT3 de Onslow Cole/Leonard/Meadows/Mücke engagée en PAM. Enfin, notons encore la victoire, du côté des équipages 100% amateurs de l’Audi R8 LMS Ultra de Loggie/Westwood/Macleod/Simonsen signant également la 14è place finale.

endurance,24,heures,francorchamps,circuit,belge,VDS,BMW,Z4,GT3,victoire,audi,WRT,R8,LMS,Palttala,Catsburg,Luhr,photos,2015,BES,blancpain,series

Copies à revoir

endurance,24,heures,francorchamps,circuit,belge,VDS,BMW,Z4,GT3,victoire,audi,WRT,R8,LMS,Palttala,Catsburg,Luhr,photos,2015,BES,blancpain,series

Du côté des déceptions, il y a d’abord les Mercedes SLS AMG GT3 qui, à l’exception de la #99 de Stef Dusseldorp, Nico Bastian et Daniel Juncadella, n’ont jamais pu jouer les premiers rôles d’une épreuve remportée par l’une d’elles en 2012. L’une des Black Falcon a certes été éliminée lors d’un contact avec une Ferrari samedi durant la nuit mais cela n’empêche que la nouvelle Mercedes-AMG GT3 sera la bienvenue en 2016 pour venir à nouveau jouer la gagne.

endurance,24,heures,francorchamps,circuit,belge,VDS,BMW,Z4,GT3,victoire,audi,WRT,R8,LMS,Palttala,Catsburg,Luhr,photos,2015,BES,blancpain,series

Même son de cloche chez Nissan qui n’en finit pas de décevoir. Alors qu’elle pouvait s’appuyer sur trois exemplaires de sa GT-R Nismo GT3, la marque japonaise n’a jamais brillé. L’équipage-phare, victorieux cette année des 1000 km de Bathurst, Katsumasa Chiyo, Wolfgang Reip et Alex Buncombe n’a jamais pu se mettre en évidence. Pire même puisque Buncombe abîmait l’auto lors d’un dépassement trop optimiste sur un attardé. La #23 termine ainsi à une anecdotique 15ème place. Le trio de la Nissan GT-R GT3 NISMO reste en lice pour le titre Blancpain Endurance Series mais il ne faudra pas se louper au Nürburgring. L’autre Nissan engagée en Pro-Cup par l’équipe MRS a abdiqué sur sortie de piste.

endurance,24,heures,francorchamps,circuit,belge,VDS,BMW,Z4,GT3,victoire,audi,WRT,R8,LMS,Palttala,Catsburg,Luhr,photos,2015,BES,blancpain,series

Pour Mc Laren et Lamborghini, nous serons nettement moins catégoriques. D’abord parce que la première a animé le début de course grâce à un Kevin Estre souhaitant à tout prix faire oublier sa bourde monumentale des essais libres où il était sorti de la route. Et puis cette nouvelle Mc Laren 650S GT3 débutait dans le double tour d’horloge noir-jaune-rouge. Avec ses deux équipages de pointe (van Gisbergen/Bell/Estre & Senna/Quaife Hobbs/Parente) le Von Ryan Racing avait une belle carte à jouer. Malheureusement, les chronos spectaculaires de Estre et Parente sous la pluie du début de course n’ont pas eu de suite lorsque les conditions se sont améliorées et la #59 ne termine qu’à la 18è place tandis que la #58 est 29è.

endurance,24,heures,francorchamps,circuit,belge,VDS,BMW,Z4,GT3,victoire,audi,WRT,R8,LMS,Palttala,Catsburg,Luhr,photos,2015,BES,blancpain,series

Chez Lamborghini, après des essais catastrophiques, les évènements ont pris une meilleure tournure durant les premières heures de courses. Les deux Huracan du Grasser Racing Team sont rapidement revenues dans le Top10 mais l’une était contrainte à l’abandon sur sortie de piste vers 23h30 tandis que l’autre abandonnait sur ennuis mécaniques après 18 heures de course.

endurance,24,heures,francorchamps,circuit,belge,VDS,BMW,Z4,GT3,victoire,audi,WRT,R8,LMS,Palttala,Catsburg,Luhr,photos,2015,BES,blancpain,series

Coup de gueule

Sincèrement, nous n’avons jamais été aussi vite rentrés chez nous le samedi soir. Bien sûr, SRO ne peut pas prévoir la météo surtout dans le pot de chambre de la Belgique et encore moins les sorties de route des peintres qui se prennent pour des pilotes et qui entraînent de longues séances de safety cars en attendant la réparation des rails. Mais n’est-il pas possible de mettre en place un système de zone orange sur une certaine partie du circuit sans ralentir nécessairement tout le peloton, des heures durant? Quand vous êtes à l’autre bout du circuit, sous la tempête, et que vous assistez à un défilé de bolides à 80 km/h, je vous assure que vous ne la trouvez pas nécessairement bonne.

endurance,24,heures,francorchamps,circuit,belge,VDS,BMW,Z4,GT3,victoire,audi,WRT,R8,LMS,Palttala,Catsburg,Luhr,photos,2015,BES,blancpain,series

Et que dire de ces entrées en piste de la voiture de sécurité sans aucune coordination? Franchement, là aussi, il y a moyen de trouver des solutions pour ne pas que certains candidats à la victoire tirent profit de la situation pendant que d’autres doivent manger leur volant derrière la deuxième SC ou encore patienter un temps fou à la sortie de la voie des stands. Les conditions météo et les choix de pneus cornéliens induits ont déjà suffisamment durci le travail des team-managers pour que ceux-ci voient tous leurs efforts anéantis par des décisions prises par des commissaires beaucoup trop teintés d’amateurisme…

endurance,24,heures,francorchamps,circuit,belge,VDS,BMW,Z4,GT3,victoire,audi,WRT,R8,LMS,Palttala,Catsburg,Luhr,photos,2015,BES,blancpain,series

Enfin, comment se fait-il que les parkings soient déjà complets à plusieurs heures du départ alors que les tribunes sont loin d’être combles? On soupçonne le circuit de vendre plus de places qu’il n’y en a… mais au détriment des vrais professionnels qui viennent sur le circuit pour y travailler, ce n’est vraiment pas sérieux. Et puis que dire de cette impossibilité d’obtenir le moindre pass pour un accompagnant comme il est possible sur n’importe quelle épreuve sportive majeure? On vit vraiment une drôle d’époque!

endurance,24,heures,francorchamps,circuit,belge,VDS,BMW,Z4,GT3,victoire,audi,WRT,R8,LMS,Palttala,Catsburg,Luhr,photos,2015,BES,blancpain,series

12:56 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : endurance, 24, heures, francorchamps, circuit, belge, vds, bmw, z4, gt3, victoire, audi, wrt, r8, lms, palttala, catsburg, luhr, photos, 2015, bes, blancpain, series | | |

essai,test,longue,distance,mercedes,C200,diesel,break,compact,nouvelle,prix,Bluetech,AMG,finition,2015,autoroute,consommations

Lancée en 1982, la petite berline 190 (type W201) de Mercedes est rapidement devenue le produit vedette de la marque. Le seuil des 8 millions de classe C vendues a d’ailleurs été franchi en mai de cette année. La nouvelle génération W205, introduite en 2014, est bien sûr un produit stratégique dans la bataille que se livrent les trois constructeurs allemands haut de gamme. La version break est, quant à elle, apparue pour la première fois en 1996 au catalogue dans cette gamme.

essai,test,longue,distance,mercedes,C200,diesel,break,compact,nouvelle,prix,Bluetech,AMG,finition,2015,autoroute,consommations

On dit souvent que les premières impressions sont celles qui comptent… En m’installant au volant de cette jolie Mercedes, je dois avouer qu’elles sont excellentes. L’intérieur est particulièrement soigné. La position de conduite est parfaite via les boutons de réglages des portières. La qualité saute aux yeux, la finition est exclusive et le cuir rouge des assises est absolument craquant. Toutes les interfaces ont été soignées et chaque élément mobile possède une précision mécanique quasi-horlogère accompagnée de crantages précis et nets.

essai,test,longue,distance,mercedes,C200,diesel,break,compact,nouvelle,prix,Bluetech,AMG,finition,2015,autoroute,consommations

A l’instar de ses petites sœurs, les classes A & CLA, l’écran multimédia a été extrait du volume de la console centrale, mais ses dimensions (8.4″ en diagonale en conjonction avec le système Comand Online) le font paraître moins chétif. Totalisateurs remis à zéro, une pression sur le bouton start et le 4 cylindres s’ébroue dans le bourdonnement caractéristique d’un turbodiesel. La C200 que nous avions à l’essai fait appel, comme les plus petits modèles de la marque, au 1.6 dCi d’origine Renault. Un moteur fabriqué en France qui a reçu le feu vert de la marque allemande pour équiper la nouvelle Classe C grâce à son appétit de moineau et sa fabrication parfaite à un prix inférieur de 30% à ce que faisait Mercedes précédemment. Grâce à ce moteur, le C200 BlueTEC Break propose 136 ch pour un couple de 400 Nm. Ce groupe propulseur est conforme aux normes Euro 6 et adopte pour y parvenir un système de réduction catalytique sélective (SCR) avec injection d’urée (AdBlue).

essai,test,longue,distance,mercedes,C200,diesel,break,compact,nouvelle,prix,Bluetech,AMG,finition,2015,autoroute,consommations

Notre modèle d’essai était équipé de la boîte automatique 7 G-Tronic Plus (2.541€ tvac) se révèle plutôt cohérente avec ce modèle et si vous aviez des velléités de pilotage, deux palettes ont été ajoutées au volant pour que vous puissiez changer les rapports selon vos envies. Le genre de gadget que nous n’utilisons jamais à bord de voiture de ce style.

essai,test,longue,distance,mercedes,C200,diesel,break,compact,nouvelle,prix,Bluetech,AMG,finition,2015,autoroute,consommations

A la différence des systèmes d’amortissement variables magnéto-rhéologiques, la suspension Airmatic de Mercedes remplace les combinés ressorts et amortisseurs par un système entièrement pneumatique. Après les moteurs Renault, les suspensions Citroën? Non, il s’agit d’un système 100% allemand affranchi du tarage de ressorts où le système peut régler à la fois la fermeté et l’amortissement sur une large plage, faisant de la classe C W205 un véritable tapis volant. Autre constatation immédiate: l’extraordinaire souplesse du moteur. Traverser un village en 4ème à 1100 t/min ne lui fait absolument pas peur, et dès les plus bas régimes, il a déjà suffisamment de couple pour gravir une côte sur un filet de gaz. Le système Stop & Start se révèle un rien trop pressée, arrêtant le moteur avec empressement au moindre arrêt, mais l’assistance de direction reste alimentée électriquement et permet de tourner le volant à l’arrêt.

essai,test,longue,distance,mercedes,C200,diesel,break,compact,nouvelle,prix,Bluetech,AMG,finition,2015,autoroute,consommations

Mais l’heure est venue de prendre la route pour l’Italie. Nous quittons Liège à 5 heures du matin, 1.000 km nous attendent mais cela nous réjouit. Cette Mercedes se révèle rapidement une compagne de voyage absolument désirable. Parfaitement installé, nous avalons les kilomètres sans faiblir. L’espace à bord convient parfaitement à notre passagère et les rangements sont suffisamment accueillants pour la contenter. Le vide-poche central est réfrigéré tandis que les multiples prises peuvent gérer le Coyote et le MP3…

essai,test,longue,distance,mercedes,C200,diesel,break,compact,nouvelle,prix,Bluetech,AMG,finition,2015,autoroute,consommations

Très peu adepte du Cruise control en temps normal, nous avouerons que nous avons fait appel à lui assez souvent au vu de la circulation peu intense. Il ralentit toujours aussi fort mais nous avons trouvé que le temps de ré-accélération, une fois le dépassement effectué, est devenu plus rapide que ce que nous avions connu sur les premiers modèles équipés de ce système. Certes, si nous avions eu une trentaine de chevaux en plus, cela n’aurait pas été superflu mais il nous faut admettre que ce petit moulin est assez bluffant à l’usage. Nous avons testé sa souplesse en passant par le Col du Gothard pour la pause déjeuner. Un exercice auquel nous nous prêtons chaque année pour mieux jauger des capacités de notre véhicule à l’essai.

essai,test,longue,distance,mercedes,c200,diesel,break,compact,nouvelle,prix,bluetech,amg,finition,2015,autoroute,consommations

Et dans le cas de cette C200 Bluetech, nous jouons avec le sélecteur Agility qui permet de choisir entre cinq modes: Eco, Comfort, Sport, Sport+ et Individual;  ce dernier pouvant influencer le réglage de cinq paramètres: moteur/boîte, suspension, direction, climatisation et stop/start. Pour avaler les kilomètres, nous avons exclusivement utilisé le mode Comfort mais les modes Sport et Sport+ nous ont été très utiles lorsqu’il s’est agi de trouver du punch pour s’insérer au mieux dans la circulation des centres ville italiens…

essai,test,longue,distance,mercedes,C200,diesel,break,compact,nouvelle,prix,Bluetech,AMG,finition,2015,autoroute,consommations

En mode Comfort, le système AirMatic est onctueux, à la limite du flottant en amortissement primaire, mais divinement confortable. Quelle quiétude! Bien installé dans un siège parfait, les deux coudes reposés, le moteur est inaudible, tournant discrètement à 1900 t/min pour 130 km/h indiqués. Les bruits d’air sont bien filtrés, résultats des efforts ciblés de Mercedes sur l’aéroacoustique de la classe C, et l’utilisation des joints de porte de la classe S. Si vous devez choisir une auto pour aller très loin sans fatigue, cette C200 doit faire partie de votre shopping-list. Au retour, nous avons parcouru 1.195 km en 10h20 à une moyenne de 115 km/h pour une consommation de 7,1 l / 100 km selon l’ordinateur de bord).

essai,test,longue,distance,mercedes,C200,diesel,break,compact,nouvelle,prix,Bluetech,AMG,finition,2015,autoroute,consommations

Concernant le GPS, nous ne pouvons que nous féliciter des trajets proposés. Ainsi, aux alentours de Saverne, il nous a fait quitter l’A4 pour éviter Strasbourg en empruntant la D500 avant de reprendre l’A35 à Niedernai. Et au retour, de Florence, nous avons plongé sur Pise pour remonter sur La Spezia et reprendre l’A1 à Parme. De quoi éviter quelques radars tronçon et lâcher les chevaux. Un dimanche à 5 heures du matin, ça fait du bien.

Du côté des tarifs, la Mercedes C200 BlueTEC Break est disponible à 36.421 euros tvac. Avec toutes ses options, notre véhicule d'essai atteignait 65.854 euros tvac! Parmi les options, nous disposions du toit ouvrant panoramique (1.718€), de l'affichage tête haute (1.198€), du pack de conduite dynamique Airmatic (1.440€), du Comand online (3.569,5€), de l'Intelligent Light System à LED (1.754,5€) de l'AMG Line intérieure et extérieure (4.598€), du Pack Stationnement (1.246€) ou encore du Pack d'assistance à la conduite Plus (2.541€)...

essai,test,longue,distance,mercedes,c200,diesel,break,compact,nouvelle,prix,bluetech,amg,finition,2015,autoroute,consommations

Des hôtels à conseiller

Lors de notre court séjour à Ferrare, nous sommes descendus à l’hôtel Nazionale. Un établissement qui se situe à quelques mètres du centre-ville. Parfaitement situé, il vous accueille dans un cadre entièrement rénové, moderne et très calme. Le personnel est absolument charmant. Notre piètre accent italien ne les a pas contrariés et le gérant ne s’est jamais montré avare en conseils pour trouver un endroit sympa où manger, la piscine universitaire ou encore des balades au bord de la Mer Adriatique.

essai,test,longue,distance,mercedes,c200,diesel,break,compact,nouvelle,prix,bluetech,amg,finition,2015,autoroute,consommations

Le petit-déjeuner est complet dans une pièce au nombre de tables limité ce qui rend ce moment très agréable même s’il vous faudra attendre si vous arrivez avec d’autres clients. Nous avions choisi une suite junior qui s’est révélée assez spacieuse tandis que la salle de bain, sans fenêtre, donne une atmosphère particulière à vos passages sous la douche.

essai,test,longue,distance,mercedes,c200,diesel,break,compact,nouvelle,prix,bluetech,amg,finition,2015,autoroute,consommations

A Florence, nous avions choisi le Forte 16. Un établissement situé à 20 minutes à pied du centre historique. Il offre un spa très propre et un excellent accueil. Il propose également une terrasse accessible à tous, au cinquième étage, qui offre une vue exceptionnelle sur les toits de la ville. Pour 20 euros par jour, vous pouvez laisser votre voiture au parking. Un voiturier la prend en charge parce que c’est via un ascenseur que votre véhicule est mis à l’abri! Le petit-déjeuner est facturé cinq euros par personne ce qui n’est pas excessif pour le buffet qui vous est proposé. On peut le prendre en terrasse et c’est plutôt agréable. Par contre, nous avions opté pour un appartement et ceux-ci donnent sur la route, particulièrement bruyante, qui ceinture Florence. Et la propreté au sol n’était pas des plus nette…

essai,test,longue,distance,mercedes,c200,diesel,break,compact,nouvelle,prix,bluetech,amg,finition,2015,autoroute,consommations

Pour l’anecdote, nous avons rencontré le directeur de l’hôtel qui nous a avoué avoir lui-même descendu notre véhicule au parking en ayant vu les logos AMG de la finition. Nous n’avons pas osé lui avouer qu’il se cachait un simple 1.6 dCi sous le capot! Il était totalement séduit par le cuir rouge de l'habitacle et le haut degré de finition de cette C200.

essai,test,longue,distance,mercedes,c200,diesel,break,compact,nouvelle,prix,bluetech,amg,finition,2015,autoroute,consommations

10:38 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : essai, test, longue, distance, mercedes, c200, diesel, break, compact, nouvelle, prix, bluetech, amg, finition, 2015, autoroute, consommations | | |

autonews,aout,2015,283,mensuel,revue,librairie,vente,magazine,auto,rallye,essais,industrie,interview,wrc,ers,bru,Ypres,Pologne,Ogier,Loix,Skoda,Volkswagen,Matton,Gressens,AMG,Mercedes

Une nouvelle fois, l’équipe rédactionnelle d’autonews a tenu à vous offrir un numéro rempli de bonnes choses à déguster durant tout l’été. Cela commence par un reportage archi-complet sur le Kenotek Ypres Rally où nous revenons sur cette édition exceptionnelle en lui consacrant pas moins de douze pages! Il n’en fallait pas moins pour saluer la dixième victoire de Freddy Loix et la première de la Skoda Fabia R5 en Belgique.

Nous vous proposons également notre compte-rendu du Rallye de Pologne remporté par l’inévitable Sébastien Ogier. Mais derrière, quelques jeunes se font de plus en plus pressants. Et puis pour tenter de mettre un peu d’éclairage sur ce qui se trame actuellement en coulisses au sein du groupe PSA Peugeot-Citroën, Vincent Marique a rencontré le Directeur Général de Citroën Racing, Yves Matton.

Clovis a apporté sa touche dans cette interview en nous offrant l'illustration de son dernier rêve: une Formule E en rallye! A découvrir dans autonews.

Alexandre Peeters est de son côté allé à la rencontre de Gino Büx et Eric Borguet pour tirer le bilan de l’aventure unique qu’ils ont vécue au sein du RACB National Team durant ces deux dernières saisons, même si elle ne se termine malheureusement pas comme ils l'auraient espéré.

Du côté des circuits, nous vous proposons l’habituelle présentation des 24 Heures de Francorchamps qui verront plusieurs Belges bien placés pour la victoire. Les dernières performances de nos compatriotes en Belgique et à l’étranger sont traitées dans les pages Paddocks.

Et puis ne manquez surtout pas l’interview d’Eric Gressens, le "Pharmacien Fou" de Waimes, qui nous a offert un numéro d’artiste comme lui seul en a le secret! Ce qui n'empêche que ce touche-à-tout a remporté le Ypres Historic Rally National avec Glenn Janssens et est monté sur le podium des 25H VW Fun Cup.

Les pages Histonews reviennent précisément sur les annexes historiques du Rallye d’Ypres, sur les jolis bolides présents traditionnellement au Spa Classic, sans oublier la présentation des 6 Heures de Visé.

Enfin, au rayon des essais, nous avons découvert le nouveau Hyundai Tucson, la Toyota Avensis et la Skoda Superb Combi tandis que nous avons pu goûter plus longuement à la diabolique Mercedes CLA 45 AMG Shooting Brake, à un trio de Citroën (C4 Cactus 1.2 110,  C4 2.0 HDi 150 et DS 4 2.0 HDi 180), à la VW Golf GTE, à la Nissan Pulsar GT sans oublier un match opposant l’Audi A1 à la Mini One D.

Bonne lecture et excellentes vacances.

autonews,aout,2015,283,mensuel,revue,librairie,vente,magazine,auto,rallye,essais,industrie,interview,wrc,ers,bru,Ypres,Pologne,Ogier,Loix,Skoda,Volkswagen,Matton,Gressens,AMG,Mercedes

congé, vacances, été, bonnes, tous, toutes,

Voilà venu le temps de nous octroyer quelques jours de vacances! Nous vous souhaitons à toutes et à tous d'excellents congés.

11:23 Écrit par Benoît Lays dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : congé, vacances, été, bonnes, tous, toutes | | |