Mazda,RX-Vision,concept,salon,tokyo,2015,coupé,sportif,GT,rotatif,moteur,original,nouveau,futur

Le Salon de Tokyo vient à peine d'ouvrir ses portes mais nous avons déjà notre favori: le Mazda RX-Vision Concept! Rappelons que la marque d'Hiroshima est la seule au monde à commercialiser et produire en série le moteur rotatif. Ce moteur représente une technologie unique et innovante qui a contribué à asseoir la marque et à créer des liens solides entre Mazda et sa clientèle. Il suffit, pour s'en convaincre, de parler de ce moteur à ceux qui ont connu les belles années des 24 heures de Francorchamps lorsque les modèles japonais hurlaient durant deux tours d'horloge! Nous apprenons ainsi que le travail de recherche et de développement se poursuit sur le moteur rotatif, même si la gamme actuelle ne comprend aucun modèle à moteur rotatif.

Mazda,RX-Vision,concept,salon,tokyo,2015,coupé,sportif,GT,rotatif,moteur,original,nouveau,futur

Le concept de voiture de sport à moteur rotatif Mazda RX-Vision permet de présenter le moteur rotatif Skyactiv-R de prochaine génération ainsi que la vision de Mazda en matière de style pour une voiture de sport ultime à moteur avant et transmission aux roues arrière.

Mazda,RX-Vision,concept,salon,tokyo,2015,coupé,sportif,GT,rotatif,moteur,original,nouveau,futur

Très réussi à nos yeux, le concept-car RX-Vision arbore le style séduisant d'une voiture de sport à moteur avant et transmission aux roues arrière que seul Mazda pouvait imaginer. Moderne, son style perpétue l'héritage et l'authenticité de toute l'histoire du design des voitures de sport imaginées par Mazda. Avec sa coque large et surbaissée, ses porte-à-faux réduits et son habitacle dépouillé, ce coupé exprime directement sa personnalité de voiture de sport. Elle possède des mensurations vraiment uniques avec sa faible hauteur et son capot incroyablement bas grâce à l'architecture du moteur rotatif de prochaine génération, une mécanique compacte et légère.

Mazda,RX-Vision,concept,salon,tokyo,2015,coupé,sportif,GT,rotatif,moteur,original,nouveau,futur

Le coloris rouge spécialement sélectionné pour la carrosserie est à la fois énergique et profond, contribuant à souligner le lustre et les contrastes entre lumière et ombre. Au niveau intérieur, les spécialistes du design lui ont offert un style à la fois simple et expressif, fusion du ressenti unique d'un travail fait-main et du raffinement mécanique. Avec ses instruments complexes, sa console épurée et la finition en cuir véritable du tunnel central, dont le motif évoque une selle, l'habitacle génère une atmosphère intérieure empreinte de chaleur et de qualité du travail artisanal tout en préservant la tension.

Mazda,RX-Vision,concept,salon,tokyo,2015,coupé,sportif,GT,rotatif,moteur,original,nouveau,futur

Spécifications principales de la Mazda RX-VISION

Nombre de sièges

2 places

Longueur x largeur x hauteur

4.389mm x 1.925mm x 1.160mm

Empattement

2.700mm

Moteur

SKYACTIV-R

Transmission

Moteur avant, roues arrière motrices

Roues

Avant: 245/40R20 / Arrière: 285/35R20

Largeur des jantes

Avant: 9,5J / Arrière: 11J

 

Mazda,RX-Vision,concept,salon,tokyo,2015,coupé,sportif,GT,rotatif,moteur,original,nouveau,futur

 

15:47 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mazda, rx-vision, concept, salon, tokyo, 2015, coupé, sportif, gt, rotatif, moteur, original, nouveau, futur | | |

Audi,RS6,RS7,Avant,quattro,performance,605 ch,V8,4.0,TFSI,750 Nm,RS,nouvelles,new,2016,124.000,euros,prix

Performance: la nouvelle désignation de modèle d’Audi est dès à présent synonyme de potentiel encore supérieur doublé d’une efficacité énergétique exceptionnelle. Les Audi RS 6 Avant performance et RS 7 Sportback performance accentuent encore l’image sportive d’Audi. Leur moteur 4.0 TFSI, qui développe 605 ch et jusqu’à 750 Nm, leur permet d’abattre le 0 à 100 km/h en 3"7 et de rivaliser ainsi avec les supersportives. Leur consommation moyenne reste inchangée avec respectivement 9,6 et 9,5 l/100 km, à quoi correspondent des émissions de CO2 de 223 et 221 g/km, soit des valeurs records dans ce segment.

Audi,RS6,RS7,Avant,quattro,performance,605 ch,V8,4.0,TFSI,750 Nm,RS,nouvelles,new,2016,124.000,euros,prix

Dans les deux cas, la boîte de vitesses tiptronic à huit rapports montée de série a été conçue pour un maximum de sportivité. Le conducteur a le choix entre les modes « D » et « S » ou peut passer les rapports manuellement en imprimant des impulsions au levier sélecteur ou en utilisant les palettes du volant sport multifonction gainé de cuir, au design RS spécifique. En mode manuel, l’ordinateur de bord ou l’affichage tête-haute (optionnel) indique le rapport de boîte recommandé.

Audi,RS6,RS7,Avant,quattro,performance,605 ch,V8,4.0,TFSI,750 Nm,RS,nouvelles,new,2016,124.000,euros,prix

La force motrice est transférée à la route par l’intermédiaire de la transmission intégrale permanente quattro, qui distribue les couples de manière flexible en fonction des besoins via le différentiel central. La répartition de base est de 40% vers l’avant et de 60% vers l’arrière. Au besoin, une redistribution individuelle de la force motrice entre les quatre roues (vectorisation du couple) intervient en sus. Pour une dynamique transversale encore supérieure et davantage de plaisir de conduite, la chaîne cinématique quattro peut être complétée par le différentiel sport optionnel. Ce dernier répartit la force motrice de façon active entre les roues arrière.

Audi,RS6,RS7,Avant,quattro,performance,605 ch,V8,4.0,TFSI,750 Nm,RS,nouvelles,new,2016,124.000,euros,prix

La suspension adaptative RS de série, caractérisée par une mise au point sportive, surbaisse de 20 mm la carrosserie des RS 6 Avant Performance et RS 7 Sportback Performance. Ce système combine la suspension pneumatique avec un amortissement piloté et tient compte de l’état de la chaussée, du style de conduite et du mode sélectionné dans le système de régulation de la dynamique de roulage Audi drive select. En tant qu’alternative à la suspension adaptative, Audi propose un châssis sport RS plus au tarage plus ferme associé au système Dynamic Ride Control (DRC). La direction dynamique, avec sa démultiplication variable en continu, figure également au catalogue des options.

Audi,RS6,RS7,Avant,quattro,performance,605 ch,V8,4.0,TFSI,750 Nm,RS,nouvelles,new,2016,124.000,euros,prix

Via l’Audi drive select, le conducteur peut influer sur le fonctionnement de composants importants parmi lesquels la direction, la gestion du moteur et sa sonorité, la boîte de vitesses tiptronic, ainsi que le différentiel sport optionnel. Les modèles Performance proposent une nouveauté: tout comme dans l’Audi R8, une touche spéciale sur le volant permet de commuter entre les modes «auto», «comfort», «dynamic» et «individual» sans avoir à quitter la route des yeux.

Audi,RS6,RS7,Avant,quattro,performance,605 ch,V8,4.0,TFSI,750 Nm,RS,nouvelles,new,2016,124.000,euros,prix

De série, les nouveaux modèles RS performance sont campés sur des roues de 21 pouces exclusives en aluminium coulé. Elles sont chaussées de pneus 285/30 ou 275/30, selon qu’il s’agit de la RS 6 Avant ou de la RS 7 Sportback. Les quatre freins à disque à ventilation interne sont de type Wave, synonymes de réduction de poids. En option, Audi propose des disques de frein en céramique. Le programme électronique de stabilisation ESC comprend un mode «sport» et peut être désactivé complètement.

Audi,RS6,RS7,Avant,quattro,performance,605 ch,V8,4.0,TFSI,750 Nm,RS,nouvelles,new,2016,124.000,euros,prix

De série, l’habitacle sportif et élégant des modèles Performance présente des sièges sport RS dotés de joues prononcées et d’un appuie-tête intégré. Si l’on opte pour le pack RS Performance Design, ils sont exécutés en noir et bleu. Les sièges sont dans ce cas revêtus d’un mélange d’Alcantara et de cuir rehaussé par un motif en forme de losange et des surpiqûres contrastantes accordées au niveau des accoudoirs, des éléments de commande et des tapis de sol. L’ensemble est complété de repose-genoux en Alcantara et d’inserts décoratifs à tissage sergé bleu (un fil bleu est tissé dans l’élément exclusif en carbone). Les instruments ronds ont un cadran noir, des graduations blanches et une aiguille rouge.

Audi,RS6,RS7,Avant,quattro,performance,605 ch,V8,4.0,TFSI,750 Nm,RS,nouvelles,new,2016,124.000,euros,prix

L’Audi RS 6 Avant Performance et l’Audi RS 7 Sportback Performance coûtent respectivement 120.680 euros TVAC et 124.365 euros TVAC. Leur commercialisation est prévue dès le mois de novembre. Les premiers exemplaires pourront être livrés au début de 2016.

Audi,RS6,RS7,Avant,quattro,performance,605 ch,V8,4.0,TFSI,750 Nm,RS,nouvelles,new,2016,124.000,euros,prix

15:32 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : audi, rs6, rs7, avant, quattro, performance, 605 ch, v8, 4.0, tfsi, 750 nm, rs, nouvelles, new, 2016, 124.000, euros, prix | | |

toyota,gt86,cs r3,rallye,condroz,Patrick,Snijers,voiture,ouvreuse,zéro,première,belge,tmg,japon,coupé,propulsion

Nos fidèles lecteurs le savaient déjà puisque nous l'avions annoncé, dès le 3 octobre, en exclusivité sur ce site. Il s'agit de l'un de nos projets qui visent à offrir davantage de visibilité à notre site puisque nous sommes le partenaire media privilégié de cette opération. Il y aura donc encore des surprises d'ici au départ de l'épreuve, le week-end des 7 et 8 novembre!

toyota,gt86,cs r3,rallye,condroz,Patrick,Snijers,voiture,ouvreuse,zéro,première,belge,tmg,japon,coupé,propulsion

Homologuée depuis peu, la Toyota GT86 CS-R3 va faire ses grands débuts sur le sol belge à l’occasion du 42ème Rallye du Condroz, dernière manche du Championnat de Belgique des Rallyes. Inscrite en voiture zéro, elle devrait assurer sa part de spectacle mais son pilote sera également chargé de peaufiner quelques réglages sur l’asphalte gras des routes condruziennes. Et si la présence de cette propulsion pouvait également séduire certains pilotes, l’opération serait totalement réussie pour TMG (Toyota Motorsport Gmbh).

toyota,gt86,cs r3,rallye,condroz,Patrick,Snijers,voiture,ouvreuse,zéro,première,belge,tmg,japon,coupé,propulsion

Première propulsion moderne homologuée en ce 21è siècle, le joli coupé japonais pourra désormais s'aligner dans toutes les compétitions routières estampillées FIA, y compris le WRC. S'appuyant sur la riche histoire du Toyota Team Europe, qui débuta en Championnat du Monde avec des Celica Turbo Twincam à roues arrière motrices dans les années 80, la GT86 CS-R3 devrait séduire de nombreux pilotes. Les plus anciens se souviennent encore de la venue de cette Gr.B en Belgique, en 1985, lors du Haspengouwrally aux mains de Juha Kankkunen et  sous les couleurs d’un célèbre cigarettier.

toyota,gt86,cs r3,rallye,condroz,patrick,snijers,voiture,ouvreuse,zéro,première,belge,tmg,japon,coupé,propulsion

Plus tard, c’est une Toyota Celica GT-4 qui sera engagée en Belgique par un autre sponsor rouge et blanc avec un certain Patrick Snijers au volant. Nous sommes en 1989 et le Limbourgeois échoue pour moins d’un point au classement final du championnat malgré quatre victoires (ci-dessus, Patrick au Condroz en 1990 - photo: Olivier Delhez). Des souvenirs qui risquent bien de resurgir lors de ce rallye du Condroz puisque Patrick sera au volant de la GT86 engagée par TMG.

toyota,gt86,cs r3,rallye,condroz,Patrick,Snijers,voiture,ouvreuse,zéro,première,belge,tmg,japon,coupé,propulsion

«Ce sont eux qui m’ont contacté pour piloter cette toute nouvelle voiture pour la première fois en Belgique. Il semblerait que j’ai encore des amis là-bas… Comme la GT86 CS-R3 est encore en plein développement, nous avons préféré l’engager en voiture zéro afin de peaufiner ses réglages sans pression. Nous l’avons déjà essayée et je suis sûr que le public va apprécier. Nous sommes chargés d’assurer la promotion de cette nouvelle R3, la seule propulsion homologuée dans cette catégorie, en trouvant le juste équilibre entre dérapages et efficacité. Le terrain belge est tellement spécifique que nous serons là pour ajuster les réglages aux routes grasses du Condroz et de la Hesbaye. Je peux déjà vous dire que cette Toyota est l’engin idéal pour les gentlemen-drivers qui veulent se faire plaisir à des coûts limités. Je suis sûr qu’elle va plaire au public mais aussi aux amateurs de propulsions. Je compte bien me faire plaisir au volant pour remercier TMG mais aussi mes fidèles sponsors, Ixo et Yacco qui ont accepté que je délaisse ma monture habituelle le temps d’un week-end!»

toyota,gt86,cs r3,rallye,condroz,Patrick,Snijers,voiture,ouvreuse,zéro,première,belge,tmg,japon,coupé,propulsion

Mais revenons à cette GT86 CS-R3 équipée d’un 2.0 litres boxer et qui a été retravaillé afin de fournir 232 ch pour un couple de 235 Nm. La boîte de vitesses à six rapports est devenue séquentielle grâce au travail de Drenth tout en conservant le différentiel arrière à glissement limité. Le poids a été ramené au minimum de 1.080 kg voulus par le règlement en vigueur tandis que les freins, l'échappement et la direction ont été calibrés en vue d'une utilisation en compétition. On sait déjà qu’un trophée réservé aux pilotes de GT86 sera mis sur pied dans le Championnat allemand des rallyes dès 2016 où l'on attend dix concurrents. Rappelons que le kit est commercialisé à 84.000 euros HTVA. (Photos portraits de Patrick Snijers: L.P.R. Photography)

toyota,gt86,cs r3,rallye,condroz,Patrick,Snijers,voiture,ouvreuse,zéro,première,belge,tmg,japon,coupé,propulsion

19:00 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Histoire, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : toyota, gt86, cs r3, rallye, condroz, patrick, snijers, voiture, ouvreuse, zéro, première, belge, tmg, japon, coupé, propulsion | | |

En allant assister à une séance d’essais de Hyundai Motorsport en vue de la saison 2016, Vincent Marique ne se doutait pas qu’il allait ainsi coller au mieux à l’actualité des derniers jours. Parce qu’il n’y en a que pour Hyundai actuellement dans le microcosme du WRC. En annonçant la relégation de Thierry Neuville dans l’équipe B pour le Wales, la marque coréenne a semé le doute dans les esprits. Entre versions officielles et supputations, Thierry Neuville fait le point avec nous après un Tour de Corse calamiteux dont vous saurez tout en nous lisant.

utonews,novembre,2015,285,mensuel,revue,librairie,vente,magazine,auto,rallye,essais,industrie,interview,wrc,ers,Condroz,Rallye,présentation,interview,Lhonnay,Stéphane,Hutois,Thierry,Neuville,Hyundai,test,exclusif,Opel,Astra,Hyundai,i20,Coupé,Mercedes,C200,CDI,break,Toyota,Auris,1.2

Nous vous parlons également des deux dernières manches du Championnat d'Europe disputées à Chypre puis en Grèce sans oublier l’East Belgian Rally remporté par un Hermen Kobus que nous n’attendions pas spécialement à pareille fête. Et puis nous vous présentons l’incontournable Rallye du Condroz à travers l’interview d’un héros local, Stéphane Lhonnay, qui en sera à sa vingtième participation!

Comme à l’accoutumée, nous vous parlons également des épreuves ASAF mais aussi du WRX et même du Championnat des Rallyes aux Pays-Bas avec l'épreuve la plus proche de Belgique, le GTC Rally!

En circuit, nous avons recueilli les impressions de Stoffel Vandoorne au soir de son sacre historique en GP 2 Series. Et nous vous faisons découvrir le TCR Benelux 2016 à travers l’interview de Koen Wijckmans.

Dans le cahier Histonews, retour sur le Belgian Westhoek Classic, le Rally Legend disputé à San Marin et les Spa 6 Hours. Enfin, Claudie Tanghe a vécu, en exclusivité, la première édition du Rallying Solutions Summer Camp sur les jolis chemins en terre des forêts galloises.

Au rayon de l’industrie, nous vous parlons des nouveautés du Salon de Francfort mais aussi de nos premières impressions au volant des Jaguar XF, Mini Clubman, Mitsubishi Outlander, Opel Astra, Peugeot 308 GTi by Peugeot Sport et Subaru Levorg sans oublier les essais plus complets des Hyundai i20 Coupé, Mercedes C200 BlueTec break et Toyota Auris 1.2 Turbo.

utonews,novembre,2015,285,mensuel,revue,librairie,vente,magazine,auto,rallye,essais,industrie,interview,wrc,ers,Condroz,Rallye,présentation,interview,Lhonnay,Stéphane,Hutois,Thierry,Neuville,Hyundai,test,exclusif,Opel,Astra,Hyundai,i20,Coupé,Mercedes,C200,CDI,break,Toyota,Auris,1.2

spa,rally,2016,date,mars,future,prochain,deuxième,édition,rally-party

Même si la saison 2015 n’a pas encore rendu tous ses verdicts, les regards se tournent déjà vers 2016 et un championnat de Belgique des rallyes qui fera une nouvelle fois étape à Spa. DG Sport fixe rendez-vous aux concurrents et aux passionnés les 18 et 19 mars prochains pour le deuxième Spa Rally.

spa,rally,2016,date,mars,future,prochain,deuxième,édition,rally-party

EXPERIENCE: mise sur pied en un laps de temps record (16 semaines!), la première édition s’est clôturée sur un bilan plus que positif. Conscientes que divers points doivent néanmoins être améliorés, les équipes de DG Sport travaillent d’arrache-pied depuis de nombreuses semaines pour préparer ce deuxième rendez-vous: «Quel bonheur de pouvoir organiser l’événement dans la sérénité», souligne Christian Jupsin directeur de DG Sport. «Nous mesurons mieux l’ampleur du défi… et nous l’abordons mieux armés. En effet, nous avons appris énormément en mars dernier et nous comptons profiter de cette expérience pour remédier aux erreurs dues essentiellement au manque de temps.»

spa,rally,2016,date,mars,future,prochain,deuxième,édition,rally-party

CANEVAS: le format général du Spa Rally 2016 ne subira guère de modifications. Le départ sera donné le vendredi 18 mars à 19h00 pour quatre spéciales tracées dans une région «proche de Spa mais qui n’a plus accueilli d’épreuve de niveau international depuis belle lurette»… A chacun de deviner où se dérouleront ces premiers affrontements! La seconde journée permettra aux concurrents de retrouver plusieurs tronçons mythiques ayant contribué à la légende. Qu’on se le dise: les notes de 2015 ne seront guère utiles… Prévue vers 20h00 au centre de Spa, l’arrivée sera à nouveau suivie par une Rally-Party endiablée.

spa,rally,2016,date,mars,future,prochain,deuxième,édition,rally-party

COMMUNES: pour répondre à la demande des pilotes et limiter les coûts, le montant des droits d’engagement et le kilométrage total de l’épreuve diminueront. Concernant le parcours, il est évidemment trop tôt pour en dévoiler les grandes lignes. Néanmoins, DG Sport se félicite de l’appui renouvelé des autorités civiles: «Outre le soutien dynamique de la ville de Spa, je suis très heureux de constater que les communes qui nous ont accordé leur confiance en 2015 nous la réitèrent et que d'autres nous ouvrent leurs portes,» note encore Christian Jupsin.

spa,rally,2016,date,mars,future,prochain,deuxième,édition,rally-party

CATEGORIES: comme en 2015, le Spa Rally proposera en fait trois courses en une. La première opposera les voitures du BRC (championnat de Belgique), la deuxième mettra aux prises les modèles VHC (Véhicules Classiques de Vitesse) et la troisième sera réservée aux VHRS (Véhicules Classiques de Régularité). Par ailleurs, une catégorie Démo réunira des voitures ayant marqué l’histoire du rallye, qu’il s’agisse de Groupe B ou d’engins plus anciens voire carrément «exotiques».

spa,rally,2016,date,mars,future,prochain,deuxième,édition,rally-party

REGIONAUX: DG Sport espère attirer au départ du Spa Rally de nombreux équipages régionaux, notamment en BRC: «Nous souhaitons accueillir un maximum de concurrents habitués aux épreuves provinciales,» explique Robert Vandevorst le directeur de course. «Afin de les accompagner dans cette démarche, nous proposons de les aider à remplir la fiche d’homologation qui leur permettra d’aligner leur auto en Groupe M. Pour ce faire, nous invitons les équipes intéressées à nous rejoindre le 16 janvier chez DG Sport à Theux: en collaboration avec le RACB, nous avons programmé une journée durant laquelle toutes les informations nécessaires seront fournies.»

spa,rally,2016,date,mars,future,prochain,deuxième,édition,rally-party

HISTORIQUES: si le VHC fait désormais partie intégrante du paysage dans le championnat de Belgique des rallyes, le VHRS compte sans cesse de nouveaux adeptes. Les concurrents des deux catégories historiques ont largement contribué à la réussite du Spa Rally 2015… et DG Sport leur prépare quelques surprises sympas pour les 18 et 19 mars prochains: «Je me réjouis de voir leurs sourires quand ils découvriront ce que nous leur avons concocté,» avance Robert Vandevorst.

Pas de doute: le Spa Rally 2016 est déjà sur la bonne orbite!

20:29 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : spa, rally, 2016, date, mars, future, prochain, deuxième, édition, rally-party | | |