Abt,Audi,anniversaire,120,ans,salon,genève,2016,RS6,A4,TDI,V8,730 ch,920 Nm,tuning,préparateur

A l'occasion de ses 120 ans, le préparateur allemand nous avait préparé deux beaux cadeaux sous forme de breaks Audi. le premier n'est autre que le RS6 qui voit, pour l’occasion, la puissance de son 4.0 V8 TFSI passer de 560 à 730 ch, pour un couple de 920 Nm (+220). Une savante reprogrammation qui s’accompagne d’un traitement viril de la carrosserie, sans être trop ostentatoire.

Abt,Audi,anniversaire,120,ans,salon,genève,2016,RS6,A4,TDI,V8,730 ch,920 Nm,tuning,préparateur

De nombreux éléments en fibre de carbone ont été modifiés ou ajoutés: lame avant, déflecteurs latéraux, coques de rétroviseur, spoiler arrière, etc. L’échappement à quadruple sortie a également été revu, tandis que les passages de roue sont proprement remplis par des chausses 22 pouces. Enfin, de nouveaux ressorts de suspension ajustables optimisent la liaison au sol. L’intérieur a lui aussi été revisité avec du cuir, du carbone et de nouveaux intérieurs.

Abt,Audi,anniversaire,120,ans,salon,genève,2016,RS6,A4,TDI,V8,730 ch,920 Nm,tuning,préparateur

De son côté, l’ABT AS4 est basé sur le nouveau break A4 et joue davantage la carte de la discrétion et de la sobriété avec un 3.0 TDI qui développe 325 ch contre 272  sur l’Audi normale. Le couple est dorénavant de 680 Nm, contre 600. La nouvelle ABT AS4 gagne ainsi en puissance et en couple, surpassant ses rivales. Comme sa grande sœur, elle reçoit quelques retouches stylistiques aussi bien à l'extérieur que dans l'habitacle.

Abt,Audi,anniversaire,120,ans,salon,genève,2016,RS6,A4,TDI,V8,730 ch,920 Nm,tuning,préparateur

11:50 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : abt, audi, anniversaire, 120, ans, salon, genève, 2016, rs6, a4, tdi, v8, 730 ch, 920 nm, tuning, préparateur | | |

Alfa,Romeo,Giulietta,2016,Salon,Genève,new,nouvelle,restylage,face,avant,calandre

Aux côtés des versions raisonnables de la nouvelle Giulia, Alfa Romeo exposait à Genève la Giulietta restylée. Cela fait déjà six ans qu’elle est apparue et chez beaucoup de constructeurs, cette polyvalente aurait déjà laissé sa place à sa remplaçante. Les moyens sont toujours limités chez ce constructeur en convalescence et c'est un second restyling qui va tenter de prolonger sa carrière au maximum.

Alfa,Romeo,Giulietta,2016,Salon,Genève,new,nouvelle,restylage,face,avant,calandre

Le tour des modifications est rapide puisque seules quelques évolutions à la partie avant viennent modifier l'auto: une calandre légèrement repensée, dont la grille en nid d’abeille arbore le nouveau logo de la marque, un bouclier redessiné et des fonds de projecteurs assombris. Et c'est à peu près tout!

Alfa,Romeo,Giulietta,2016,Salon,Genève,new,nouvelle,restylage,face,avant,calandre

Dans l'habitacle, le dessin inchangé de la planche de bord est toujours aussi plaisant et n’a que très peu vieilli si ce n’est la taille de l'écran multimédia de 6"5 alors que la concurrence en propose généralement des exemplaires de 8 ou 9 pouces. On notera aussi quelques détails qui détonnent comme la présence d’un frein à main mécanique ou d’une clé nécessaire au démarrage, des éléments qui deviennent rares de nos jours... par contre, les hôtesses avaient de très jolis bijoux!

Alfa,Romeo,Giulietta,2016,Salon,Genève,new,nouvelle,restylage,face,avant,calandre

16:25 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : alfa, romeo, giulietta, 2016, salon, genève, new, nouvelle, restylage, face, avant, calandre, hôtesses, girls, filles, charme | | |

Salon,Genève,2016,Abarth,124,spider,Rally,new,concept,projet,170 ch,multiair

Quel plaisir de découvrir autre chose qu'une nouvelle série spéciale de la 500 Abarth sur le stand de la marque italienne. Certes, le 124 spider n'est que la réinterprétation transalpine de la Mazda MX5 mais sa déclinaison Abarth s'annonce très prometteuse.

Salon,Genève,2016,Abarth,124,spider,Rally,new,concept,projet,170 ch,multiair

Au niveau du look, d'abord, avec des carrosseries peinturlurée comme à la grande époque des Fiat Abarth de nos pères (et grands-pères) mais aussi sous le capot avec l'implantation du 1.4 Multiair poussé à 170 ch. Compacte, légère (1054 kilos) et bien équilibrée (répartition du poids 50/50), l'Abarth a en plus le bon goût de transmettre sa puissance au train arrière. De quoi en faire un joujou extra qui ravira les nostalgiques et les allergiques à la conduite assistée devenue notre quotidien. Il faudra cependant franchir le cap psychologique du prix annoncé aux alentours des 40.000€...

Salon,Genève,2016,Abarth,124,spider,Rally,new,concept,projet,170 ch,multiair

Et puis les amateurs d'épreuves routières n'auront pas manqué d'admirer le concept Abarth 124 Rally. En reprenant les couleurs traditionnelles, en s'offrant des feux supplémentaires à l’avant et un hard top, cette 124 Rally est une réussite, son teint mat lui donnant un côté très moderne. Abarth souligne que la version de course a été développée parallèlement à la version de route et qu'elle reçoit d’importantes modifications: allègement, renforts de caisse et un 1800 cc turbo qui développe 300 chevaux. La voiture vise l’homologation en R-GT et son arrivée en compétition est sérieusement envisagée.

Salon,Genève,2016,Abarth,124,spider,Rally,new,concept,projet,170 ch,multiair

13:28 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : salon, genève, 2016, abarth, 124, spider, rally, new, concept, projet, 170 ch, multiair | | |

Championnat,Belgique,Rallye,2016,Haspengouw,rally,landen,manche,première,Loix,Princen,Van Woensel,Skoda,Peugeot,Mitsubishi,R5,WRC

Contrairement à ce que le résultat final de cette première manche du Championnat de Belgique des Rallyes pourrait laisser présager, avec une quatrième victoire de Freddy Loix sur ses terres, ce ne fut pas un long fleuve tranquille pour le champion en titre. Deux solides adversaires l'ont contraint à tout donner pour arriver le premier sur le podium de Landen samedi soir. Kris Princen et Chris Van Woensel ont occupé un temps la tête du classement provisoire.

Championnat,Belgique,Rallye,2016,Haspengouw,rally,landen,manche,première,Loix,Princen,Van Woensel,Skoda,Peugeot,Mitsubishi,R5,WRC

Ainsi, le pilote Peugeot a été le premier leader de l’épreuve, menant les débats pendant deux spéciales. Après, c'est la Mitsubishi Lancer WRC de Chris Van Woensel qui a pris le relais en tête. Jusqu'à ce que celle-ci connaisse des ennuis d'embrayage lui coûtant vingt secondes de pénalité. Après les nombreux ennuis de fiabilité rencontrés en 2015, Chris aurait mérité une victoire même si celle-ci aurait été très mal accueillie par les instances dirigeantes ayant tout misé sur le R5 malgré ses coûts prohibitifs.

Championnat,Belgique,Rallye,2016,Haspengouw,rally,landen,manche,première,Loix,Princen,Van Woensel,Skoda,Peugeot,Mitsubishi,R5,WRC

Chez les R5, justement, le Trudonnaire resté leader jusqu’au début de la deuxième boucle. Une boucle durant laquelle on a assisté à un passionnant chassé-croisé entre Princen et Loix déchaîné donnant tout et plus pour venir à bout de la 208. "C'est une fantastique victoire," se réjouissait Freddy à l'arrivée.

Championnat,Belgique,Rallye,2016,Haspengouw,rally,landen,manche,première,Loix,Princen,Van Woensel,Skoda,Peugeot,Mitsubishi,R5,WRC

"Cela m'est rarement arrivé de vivre une telle bataille, devant comme mon concurrent le plus direct rouler à un tel rythme dès le premier mètre. Directement, il a fallu attaquer fort. Piloter sur le fil du rasoir. En deuxième boucle, la bataille pour la victoire est devenue un duel, Kris comme moi devant y aller à fond. Je n'avais plus aucune réserve. Et je ne pouvais pas aller plus vite. Remporter la victoire après une bagarre aussi intense, ça donne des sensations uniques. Je pense que les spectateurs ont vraiment dû se régaler aujourd'hui. Nous nous sommes battus pour chaque dixième de seconde. Je n'avais plus dû attaquer aussi fort depuis Ypres l'an dernier."

Championnat,Belgique,Rallye,2016,Haspengouw,rally,landen,manche,première,Loix,Princen,Van Woensel,Skoda,Peugeot,Mitsubishi,R5,WRC

De son côté, Kris Princen gardait le sourire: "Bien sûr, j'aurais préféré gagner ce rallye à domicile devant mes supporters mais je ne peux sincèrement pas être déçu de ma deuxième place. L'important, c'est que nous avons démontré combien la Peugeot a progressé cet hiver. Nous sommes dans le coup! Personnellement, je n'ai aucun regret. La 208 T16 s'est montrée d'une fiabilité irréprochable d'un bout à l'autre du rallye alors que nous ne l'avons pas ménagée. Je suis aussi ravi de n'avoir pas commis la plus petite erreur. Nous étions pourtant sans cesse à l'extrême limite du pilotage. J'ai jeté toutes mes forces dans la bagarre. Tout au long de la journée, j'ai mis Freddy sous pression. Je tiens d'ailleurs à le féliciter pour cette très belle victoire."

Championnat,Belgique,Rallye,2016,Haspengouw,rally,landen,manche,première,Loix,Princen,Van Woensel,Skoda,Peugeot,Mitsubishi,R5,WRC

Autant dire que ce premier round augure d'une saison particulièrement disputée entre ces deux champions. Parce que derrière, si les moyens sont là, pour le talent il faudra repasser.

Championnat,Belgique,Rallye,2016,Haspengouw,rally,landen,manche,première,Loix,Princen,Van Woensel,Skoda,Peugeot,Mitsubishi,R5,WRC

Chez J-Motorsport, le week-end a été particulièrement douloureux, financièrement s'entend. Sorti dès la première ES dans un droite abordé bien trop vite, Philippe Stéveny abîmait la nouvelle DS3 R5 mise à sa disposition par l'équipe de Jourdan Serderidis. Qui lui même partait à la faute dans la spéciale suivante en s'envolant sur une compression en pleine ligne droite. Les images ont été impressionnantes mais heureusement, l'équipage s'en sort sans gros bobos.

Championnat,Belgique,Rallye,2016,Haspengouw,rally,landen,manche,première,Loix,Princen,Van Woensel,Skoda,Peugeot,Mitsubishi,R5,WRC

Derrière les trois ténors monopolisant les places sur la podium, Vincent Verschueren faisait un parfait usage de sa nouvelle Skoda Fabia malgré un manque de concentration dû à un état grippal. Il termine finalement quatrième malgré une touchette ayant cassé un roulement dans l'ES8.

Championnat,Belgique,Rallye,2016,Haspengouw,rally,landen,manche,première,Loix,Princen,Van Woensel,Skoda,Peugeot,Mitsubishi,R5,WRC

Un fait de course dont Cédric Cherain (Ford Fiesta R5 D-Max) aurait pu profiter mais dans une corde de l'ES10, un pivot cassait à l'arrière, le contraignant à l'abandon. Avant cela, le pilote de Fléron n'avait jamais trouvé un comportement qui lui convenait. Espérons que les choses s'arrangent avant ses premières épreuves en WRC2. Enfin, le Hollandais Bob De Jong termine heureux cinquième pour sa découverte du terrain à bord de sa DS3 R5. Copiloté par notre sympathique compatriote Bjorn Degandt, il pourrait jouer un rôle en vue plus tard dans la saison.

Championnat,Belgique,Rallye,2016,Haspengouw,rally,landen,manche,première,Loix,Princen,Van Woensel,Skoda,Peugeot,Mitsubishi,R5,WRC

16:22 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : championnat, belgique, rallye, 2016, haspengouw, rally, landen, manche, première, loix, princen, van woensel, skoda, peugeot, mitsubishi, r5, wrc | | |

Cédric,Cherain,André,Leyh,Ford,Fiesta,R5,D-Max,Racing,programme,saison,2016

C'est dans le superbe domaine du Naxhelet Golf Club à Wanze que Cédric Cherain et André Leyh nous ont reçu hier soir pour présenter le programme de leur saison 2016. Une saison qui débutera au Haspengouw Rally dès demain mais qui prendra ensuite une tournure très internationale puisque les deux compères ont confirmé leur participation à sept manches du Championnat WRC2! Portugal, Pologne, Finlande, Allemagne, France (Corse), Catalogne et Grande-Bretagne. 

"Après le Condroz, le souhait de monter un programme international était clair," nous expliquait Cédric. "La question était de savoir lequel. ERC? WRC2? Un programme à la carte? C’est en fait une séance de tests pour le compte de l’équipe M-Sport qui a donné une tournure au processus de réflexion. Malcolm Wilson m’a expliqué qu’en WRC2, on connaît bien le potentiel des différents pilotes qui se produisent en même temps que les références mondiales. C’est moins le cas en Championnat d’Europe, où les comparaisons s’avèrent plus hasardeuses. Le raisonnement tenait la route, et on a entamé les démarches auprès de nos partenaires. Et puis, autant ne pas tourner autour du pot, participer à de telles épreuves dans le contexte du WRC, c’est tout simplement un rêve de gosse! Tant pour André que pour moi… Une opportunité s’est présentée, et à 32 ans, je n’ai plus vraiment le temps d’attendre si je veux un jour vivre tout ça."

Cédric,Cherain,André,Leyh,Ford,Fiesta,R5,D-Max,Racing,programme,saison,2016

Si cinq des sept épreuves sont bouclées au niveau du budget, les deux autres devraient l’être dans un futur proche. Et puis tout l'entourage de Cédric a annoncé qu'il serait au Condroz en fin d'année, pour remettre son titre en jeu. Et puis si d'autres partenaires étaient tentés par l'aventure, le Spa Rally et le Wallonie pourrait également faire partie du programme.

"Tout cela me paraît très prometteur, nous confiait André Leyh plus tard dans la soirée. La voiture devrait bien marcher et les évolutions apportées par l'équipe de Malcolm Wilson depuis l'an passé devraient lui offrir un second souffle bienvenu face aux Skoda et autres DS3. Mais cela demeure avant tout un choix raisonnable et la bonne voiture pour découvrir ces épreuves. Je vous avouerai que la Finlande me fait moyennement envie mais je tenterai de ne pas trop regarder les arbres qui défilent. Reste à opter pour la bonne stratégie entre l'attaque à outrance pour marquer les esprits ou rejoindre l'arrivée coûte que coûte pour se forger de l'expérience. C'est l'éternel dilemme des débutants mais je pense qu'à l'issue de la première spéciale du Portugal, nous aurons compris beaucoup de choses. L'essentiel n'est-il pas d'améliorer les chronos entre le premier et le deuxième passage?"

Qui vivra verra comme on dit. Mais nous serons derrière Cédric et André pour les soutenir dans cette belle aventure...

12:05 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cédric, cherain, andré, leyh, ford, fiesta, r5, d-max, racing, programme, saison, 2016 | | |