Volvo 1

Alors que l'été s'éloigne à grande vitesse, Volvo actualise son coupé cabriolet C70. Celui-ci s'offre un face-lift avec un visage complètement remodelé inspiré du concept S60 vu au salon de Détroit en début d'année.

Volvo é
 

Ce rajeunissement touche également la calandre et la proue, profondément modifiés. Le style est nettement plus agressif qu'auparavant et n'est pas sans nous déplaire. Si les ailes sont inédites, la poupe dispose d'un éclairage arrière à diodes électroluminescentes (LED), déjà vu sur le XC60. D'autres détails du bouclier ont été retouchés.

Volvo habitacle

Enfin, dans l'habitacle, la C70 profite d'un tableau de bord redessiné avec une nouvelle texture et une nouvelle instrumentation. La gamme moteur n'évolue pas.

Volvo 4

11:49 Écrit par Benoît Lays dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : volvo, c70, restylage, lifting, rentree, 2009, francfort | | |

911 action face

Voie arrière copieusement élargie, entrées d'air supplémentaires, becquet fixe: la Porsche 911 Sport Classic semble tout droit échappée d'un circuit. En fait, la Sport Classic est avant tout un hommage à la Carrera RS 2.7 de 1973, construite à l'origine pour être homologuée en course automobile. Allégée et respirant via un échappement très libéré, cette variante de l'immortelle 911 est devenue culte au fil des décennies, et frise les 100.000 € à l'argus.

911 arret arriere

Avec son bossage sur le pavillon et l'échappement sport qui booste son 3.8 à 408 ch, la Sport Classic risque également d'enthousiasmer les amateurs de la marque. Mais attention, cette création de la filiale Porsche Exclusive affiche un prix exorbitant de 203.716 €. Un tarif justifié par la monte de freins carbone-céramique de série, les suspensions pilotées PASM, le blocage de différentiel, et les roues spécifiques 19 pouces.

911 habitacle

Si vous êtes amateur, sachez que 250 exemplaires seront mis sur le marché dès janvier 2010. De quoi rapidement devenir un collector.

911 arret avant

15:05 Écrit par Benoît Lays dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : porsche, 911, janvier, 2010, sportclassic, hommage, 3 8, 408ch | | |

58501-b-toy

Aux côtés de ses hybrides, Toyota présentera également  deux études de style basées sur la petite iQ: Sport et Collection. Rivale déclarée de la Smart, la Toyota iQ devrait voir sa gamme s'élargir dans les prochains mois. Pour le moment, le constructeur japonais se contente de présenter deux études de styles mais il est fort à parier que des déclinaisons arriveront dans les concessions. La première se nomme "Sport". Et comme son patronyme l'indique, la iQ adopte un look plus agressif avec jantes spécifiques, jupes latérales, ailes avant et arrière proéminentes et boucliers redessinés. Sous le capot, il semble malheureusement qu'aucune augmentation de puissance ne soit programmée.

58501-c-toy
 

Concernant la deuxième baptisée "Collection", une seule photo a également été dévoilée par la marque nippone. Une vue en plongée qui met l'accent sur le toit en verre. Et il semble bien que l'apport de cette étude de style se contente simplement de cet accessoire. Bientôt en vente?

58501toy

Soucieux de conserver son image de pionnier en matière d'hybride, Toyota voit d'un mauvais œil l'arrivée de la Honda Insight. Et pour cause: pour un prix inférieur à celui d'un turbodiesel, la Honda réalise de substantielles économies de carburant, tout en émettant moins de gaz toxiques, et pas de particules. Et sa technologie simplifiée par rapport à la Toyota Prius – qui se négocie à partir de 27.150 € - lui permet d'afficher un prix très compétitif de seulement 19.790 €. Mais la riposte ne se fera pas attendre longtemps. Le plus grand constructeur du monde prépare, en effet, un hybride basé sur sa compacte Auris.Cette variante arborera un dessin plus conventionnel que celui de la Prius et se contentera aussi d'un contenu légèrement moins évolué. Il faudra aussi tirer un trait sur des batteries lithium-ion, trop coûteuse pour l'instant. Dans l'Auris hybride officiera une simple batterie nickel-métal-hydrure, moins performante certes, mais aussi plus abordable. En allant à l'essentiel de cette manière, Toyota vise un prix d'accès situé entre celui de la Honda Insight et le tarif de la Prius. Pour l'instant, le constructeur ne communique aucun chiffre de consommation, mais on espère que la compacte japonaise occupera une bonne place dans notre classement des voitures les moins polluantes. La voiture sera présentée au salon de Francfort sous forme d'étude; la version de série s'annonce pour la grande messe à Genève, au printemps prochain. 

58501-a-toy

La plus célèbre des hybrides vient juste de faire peau neuve. Et pour l'instant, pas de révolution: la Prius 3 reste fidèle aux batteries nickel-métal-hydrure de la précédente génération. Pour se doter d'éléments lithium-ion, plus modernes et rechargeables sur le secteur, la japonaise préfère en effet prendre son temps. Dévoilée au prochain salon de Francfort, la Prius 3 rechargeable sera d'abord réservée à un programme d'essai à grande échelle. Début 2010, plusieurs centaines d'exemplaires seront ainsi livrés à des clients sélectionnés. L'arrivée en série n'est, quant à elle, pas prévue avant 2011, au mieux. Pour l'heure, Toyota éprouve en effet des difficultés à faire durer les batteries lithium-ion, pourtant disponibles sur la nouvelle Mercedes S400 BlueHybrid. En mode électrique, la Prius rechargeable devrait profiter de performances supérieures à celles de la variante classique. De plus, une source proche du dossier annonce une autonomie accrue à 13 kilomètres, au lieu de 4 km pour la version de base. Autre avantage de taille : les batteries pourront être rechargées sur le secteur. Elles continueront aussi à récupérer de l'énergie lors des freinages et décélérations.Mais la version conventionnelle restera au catalogue, pour proposer un prix plus attractif et mieux contrer la Honda Insight.

20:45 Écrit par Benoît Lays dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : auris, toyota, iq, salon, francfort, hybride, prius | | |

090831_F_Evo1

La Fiat Punto Evo, l’évolution de la Grande Punto, fera ses débuts au prochain Salon de l’Automobile de Francfort. La Punto Evo se caractérise par son choix de moteur Euro 5, dont un diesel Multijet 1,3 l de deuxième génération et le moteur 1,4 l essence, à la technologie révolutionnaire MultiAir, développée par Fiat Powertrain Technologies, prévue pour équiper à terme tous les moteurs de Fiat Group. Les moteurs innovants de Fiat sont également complétés par des versions flex-fuel (gaz naturel/essence), ce qui crée la gamme de motorisation la plus complète et la plus écologique du segment. Tout en ayant à l’esprit la volonté de réduire la consommation de carburant et les émissions, la nouvelle Punto Evo offre également le système Start&Stop, qui coupe et rallume automatiquement le moteur dans le flux des embouteillages. Start&Stop fait ainsi partie de la dotation de série de tous les moteurs à essence et diesel répondant aux normes Euro 5. Autre système innovant faisant son apparition sur la Punto Evo: le Blue&Me – TomTom, un système de navigation par satellite qui permet de gérer le téléphone portable, la navigation et les fonctions d’information sur un écran tactile très pratique. La Punto Evo exprime son excellence technologique dans son large choix de motorisations Euro 5, dont une nouvelle génération de moteurs à essence équipés du système révolutionnaire MultiAir et des moteurs diesel de seconde génération Multijet.

090831_F_Evo_03

Le dessin de la Punto Evo n'est pas des plus réussis. Largement redessinés, les nouveaux pare-chocs et les optiques avant et arrière changent la physionomie de l'auto. Cette évolution stylistique porte la longueur totale de la nouvelle Punto Evo à 4,06 m, de sorte que ses caractéristiques élevées de qualité de conduite et de confort passager demeurent intactes. Les autres dimensions extérieures sont inchangées : la largeur est de 1,69 m et la hauteur de 1,49 m tandis que l’empattement reste à 2,51 m.

090831_F_Evo_05

Dans l'habitacle, les intérieurs ont été complètement redessinés et représentent l’expression la plus évoluée du style italien, avec des matériaux de haute qualité et une attention minutieuse pour chaque détail. Le résultat est un habitacle élégant et spacieux, avec une planche de bord, des sièges, des espaces de rangement et une instrumentation complètement renouvelés. La nouvelle Fiat Punto Evo est attendue sur les marchés belge et luxembourgeois vers la mi-novembre 2009.

090831_F_Evo_02

19:07 Écrit par Benoît Lays dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fiat, punto, evo, 2009, francfort, salon, restylage | | |

3_4_av_action_d_image_photo_leader

Attendue, l'étude de coupé sportif hybride Diesel baptisée Vision Efficient Dynamics vient d'être dévoilée par BMW. Avec un trois cylindres 1,5 litres de 163 ch et 290 Nm en position centrale, le moteur thermique turbo Diesel de cette étude de style entraîne les roues arrière mais il n'a rien de véritablement sportif. Pourtant, ce coupé 2+2 est capable de passer de 0 à 100 km/h en 4"8. Car ce concept est aidé par deux moteurs électriques: un par essieu. Ce qui donne alors une puissance maximale de 356 ch et un couple gigantesque de 800 Nm. Le tout est géré par une boîte à double embrayage DKG à six rapports.

X_12940_6

Le moteur électrique de 290 Nm sur l'essieu arrière est installé entre le bloc thermique et la boîte. Il affiche 25 kW mais est capable de passer momentanément à 38 kW. En décélération et au freinage, il joue le rôle de générateur pour alimenter en courant la batterie lithium-polymère embarquée. Sur l'essieu avant, la machine électrique de 220 Nm est de type synchrone hybride. Sa puissance nominale est de 60 kW, mais sur 30 s elle peut passer à 84 kW, voire même 104 kW durant une dizaine de secondes. La transmission sur ce moteur n'a qu'un seul rapport. La gestion des trois sources motrices est entièrement variable.

X_12940_8

Pouvant se recharger sur secteur, les 98 cellules lithium-ion disposent alors de l'énergie suffisante pour permettre à cette voiture hybride de se déplacer sans aide du bloc thermique sur 50 km, avec la calandre éclairée en bleu. Cette capacité de rouler en mode électrique seul , de fonctionner en mode hybride avec un ou deux moteurs et le stop&go donnent un cycle moyen normalisé, selon le mode de calcul européen, de 3,76 l de gazole aux 100 km. Soit 99 g de CO2 par km. Tout en étant capable de vraies performances (vitesse maximale limitée électroniquement à 250 km/h).

X_12940_13


L'aérodynamique du Vision Efficient Dynamics est issue des recherches liées à la compétition, en particulier de la F1 que BMW va quitter. Ainsi, son Cx affiche un très brillant 0,22. Un résultat qui n'est pas étonnant compte tenu de sa ligne et de sa hauteur de 1,24 m pour une longueur de 4,60 m. Et puis, on trouve de nombreux éléments destinés à mieux canaliser l'air comme les montants avant en forme de veine, les optiques arrière faisant aussi office de béquet et le soubassement entièrement caréné, donc lisse. Le poids a aussi été limité au minimum : 1400 kg.

X_12940_1

On pénètre dans ce véhicule via des portes papillon. Les sièges en kevlar épousent la forme du corps. Les places à l'avant sont fixées à la console centrale. Celles à l'arrière sont ancrées au plancher mais leurs dossiers peuvent se rabattre pour augmenter le volume de chargement. Celui-ci est de 150 litres lorsque quatre adultes sont à bord.

20:45 Écrit par Benoît Lays dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : vision, efficient, bmw, dynamics, prototype, etude, style, 1400kg | | |