Opel GTC paris.jpg

Suivant de près la nouvelle génération de l’Astra Sports Tourer, présentée également au salon de l’automobile de Paris, le GTC Paris marque une nouvelle étape audacieuse dans la gamme aux lignes nouvelles proposée par Opel. Mesurant 4,46 mètres, le GTC Paris possède une taille idéale pour une compacte sportive, offrant assez de place pour cinq passagers. La virgule caractéristique d’Opel est présente et prend la même orientation que sur l’Insignia – une fine nervure courant le long du bas de caisse. Un deuxième pli de tôle court de la poignée de porte à l’arrière, donnant une tension spectaculaire à la voiture en déployant les surfaces jusqu’à une fine nervure et un fort épaulement. La troisième ligne suit la silhouette du toit et se pare d’aluminium brossé pour souligner le graphisme du vitrage, et guide l’œil jusqu’au spoiler intégré adoptant un angle marqué.

Opel GTC paris'.jpg

Toute la maîtrise technologique d’Opel dans le domaine des compactes a été déclinée à son niveau plus sportif sur le GTC Paris. Le châssis reçoit un dessin spécifique, avec des voies extra-larges. Il dispose d’un essieu de torsion combiné avec le système exclusif à Opel de parallélogramme de Watt, d’une nouvelle définition de la suspension mécatronique adaptative FlexRide et d’un différentiel avant électronique à glissement limité. Le GTC Paris est rivé au sol sur ses jantes dynamiques de 21 pouces. Le moteur du GTC Paris est le quatre cylindres Turbo de 2,0 litres à injection directe, offrant un maximum de puissance et de couple. Il est équipé du système Start/Stop, montrant que l’on peut disposer sur la route de hautes performances tout en bénéficiant aussi en milieu urbain d’une consommation minimum. La transmission passe par une boîte manuelle à six vitesses.

11:22 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : opel;gtc, paris, concept, style, coupé, sportif, 2.0, turbo, futur, salon | | |

Bentley Continental GT.jpg

Globalement, la nouvelle Bentley Continental GT ne se différencie guère de sa devancière née en 2003. Mais on remarque néanmoins que les lignes sont plus sculptées grâce à la technologie de formage superplastique de l'aluminium. La calandre est plus verticale. En poupe, le profil arrière est semblable à celui de la Mulsanne dont elle reprend aussi les feux de jour LED intégrés aux phares avant. Pour la première fois, une Continental GT peut chausser des jantes de 21 pouces directement à l'usine de Crewe.

Bentley Continental GT''.jpg

 

Dans l'habitacle, les changements sont notoires. Les sièges sont totalement nouveaux. Baptisés Cobra, ils sont plus minces et, selon le constructeur, plus confortables. Le nouvel intérieur intègre dorénavant un système d'infodivertissement à écran tactile de 20,3 cm avec navigation par satellite dernier cri compatible Google Map. La reproduction audio se veut hors pair avec les huit haut-parleurs compacts de toute dernière technologie Balanced Mode Radiator. Les plus mélomanes auront droit à un ensemble de 11 enceintes développé par Naim avec des signaux numériques Dirac Dimensions créant un champ sonore virtuel pour chaque occupant.

Bentley Continental GT'.jpg

Sous le capot, le W12 de 6 litres gagne quelques chevaux. Ainsi, il affiche 575 ch contre 560 ch actuellement. Le couple est pantagruélique: 700 Nm. Ce bloc biturbo est associé à une boîte de vitesse automatique ZF à six rapports avec système Quickshift autorisant le double rétrogradage. La transmission intégrale profite d'une nouvelle répartition du couple de 40/60 (au lieu du 50/50) favorisant les roues arrière. Le châssis a aussi été amélioré avec un élargissement des voies avant et arrière. Avec tout cela, le coupé de grand luxe passe de 0 à 100 km/h en 4"6.

Bentley Continental GT'''.jpg




22:20 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bentley, continental, gt, coupé, nouveau, luxe, exclusif, anglais, rentrée, salon, paris, 2010, w12 | | |

Lotus Mini.jpg

Chez le petit constructeur anglais, il semble que l'on adore les surprises, après les trois modèles annoncés pour la salon de Paris dont nous vous avons parlé dans un article précédent, il semblerait qu'une quatrième surprise soit attendue dans la capitale française. En effet, un prototype de petite voiture urbaine a été aperçu. Selon les informations de nos excellents confrère d'AutoExpress, ce modèle serait basé sur le Proton EMAS concept que nous avions aperçu à genève en mars dernier. Cette fois, la carrosserie serait nettement plus agressive pour rappeler la veine sportive de la marque. Comme pour l'Opel Ampera, des batteries seraint installées sous le plancher et transmettraient leur énergie aux roues arrière tandis qu'un moteur classique 1.2, 3 cylindres de 50 chevaux animerait les roues avant. 2000 modèles seraient produits dans un premier temps. Rendez-vous à paris au mois d'octobre avant une possible mise sur le marché en 2012.

Lotus Mini'.jpg

12:12 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lotus, micro, urbaine, compacte, citadine, électrique, 2012, thermique | | |

Chevrolet Cruze.jpg

Porté par le joli succès de sa berline Cruze, Chevrolet dévoilera au salon de Paris une déclinaison à 5 portes de son modèle-phare. Sous le hayon, le coffre disposera d'un volume de chargement de 400 litres tandis que la banquette arrière 1/3-2/3 permettra le transport d'objets encombrants. Pour le reste, on retrouvera les composants habituels de la 4 portes. Il faudra attendre le second semestre 2011 avant de la voir en concession.

Chevrolet Cruze'.jpg

12:00 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : chevrolet, cruze, berline, 5 portes, carrosserie, variante, nouveauté, salon, paris, 2011 | | |

car_photo_391537_25.jpg

Voici déjà une première illustration de ce que pourrait être la future Audi A6. Sans révolutionner le style de la marque, nous découvrons une berline qui popursuit son évolution avec une calandre aux traits moins agressifs. Cette voiture devrait utiliser la plateforme modulaire des A4, A5 et Q5 tout en optant pouir 20% d'aluminium à l'image de la dernière A7. De quoi réduire le poids sans augmenter les coûts exagérément. Le choix des moteurs ira du 2.0 TDI aux 6 cylindres essence 2.8 FSI et 3.0 TFSI en passant par l'inévitable 3.0 TDI. Un break Avant est également attendu au même titre qu'une S6 motorisée par le 4.0 V8. Les débuts se feront au Salon de genève en mars 2011 tandis que la commercialisation suivra à l'été 2011.

14:44 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : audi, a6, nouvelle, génération, berline, printemps, 2011, salon, genève, s6, v8, tdi, tfsi | | |