Audi Concept Quattro.jpg

Au Salon de Paris, la marque aux quatre anneaux expose actuellement la Quattro Concept. Il s'agit d'un hommage très convaincant à la transmission intégrale permanente Quattro apparue en 1980 mais aussi au cultissime modèle Sport Quattro de 1984. Son dessin est un subtil mélange de traits du passé (Sport Quattro) et des lignes contemporaines à l'exemple de la calandre, typique des productions Audi de nos jours, tout en conservant la prise d'air en référence au modèle originel.

Audi Concept Quattro'.jpg



Cette voiture de sport mesure 4,28 m de long, 1,86 m de large et 1,33 m de haut pour un empattement de 2,60 m. Pour la mouvoir, Audi a fait appel au cinq-cylindres turbocompressé de la TT RS. Le FSI développe ici 408 ch. Avec son poids limité à 1300 kg grâce à l'utilmisation d'aluminium pour la carrosserie, ce coupé compact accélère de 0 à 100 km/h en 3"9 tandis q'un aileron en carbone réglable se déploie automatiquement pour assurer une bonne stabilité à des vitesses élevées.

Audi Concept Quattro habitacle.jpg

Dans l'habitacle doté de sièges à harnais, le mode d'affichage du combiné est paramétrable selon les besoins du conducteur-pilote. L'Audi Quattro Concept utilise le téléphone mobile pour se connecter sur Internet à la recherche de web radios ou pour écouter la musique dans la mémoire du smartphone. Lors de la présentation de cette étude de style prometteuse , Audi a annoncé que l'A1 recevra prochainement les quatre roues motrices Quattro.

 

Quattro dessin.jpg

 

11:22 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : audi, quattro, concept, parisd, salon, auto, allemand, coupé, sport, wrc, 5 cylindres, 408 ch, intégrale | | |

VW Passat.jpg

A Paris, Volkswagen a présenté sa collection hiver 2010-2011 avec, entre autres nouveautés, la 7e génération de la Passat qui opte pour l'air de famille actuel des modèles de la marque, sans vraiment révolutionner son segment. La grande innovation de cette génération est l'Easy Open. Avec cet équipement, en combinaison avec le système clé en poche Keyless, le coffre peut s'ouvrir d'un mouvement de pied sous le bouclier arrière facilitant ainsi le chargement. Mais la nouvelle Passat peut également s'équiper d'un freinage d'urgence automatique en ville, d'un détecteur de fatigue ou encore les phares actifs Dynamic Light Assist du Touareg sans oublier le différentiel autobloquant électronique XDS de la Golf GTI.

VW Passat 2.jpg

Sous le capot, VW proposera des motorisations à injection directe. Les quatre moteurs essence offrent une palette de 122 ch à 300 ch. En Diesel, l'offre débute avec le 1.6 TDI BlueMotion de 105 ch et les trois autres moulins disponibles sont les 2.0 TDI et 2.0 BlueTDI de 140 ch et le 2.0 TDI de 170 ch. Tous les TDI ont droit au start&stop et à la récupération de l'énergie au freinage. La boîte robotisée à double embrayage DSG est bien sûr au programme.

VW Jetta.jpg

Autre nouveauté parisienne, la nouvelle Jetta gagne 9 cm en longueur passant à 4,64 m et voit son empattement allongé de 7 cm. Cette berline familiale ne se présente plus comme une Golf à coffre car plus aucun élément n'est partagé avec celle-ci. Par contre, esthétiquement, elle affiche bel et bien la nouvelle signature VW définie par Walter de'Silva. Son habitacle a été entièrement redessiné. Il profite de nouvelles mensurations pour offrir plus d'espace aux jambes des passagers.

VW Jetta 2.jpg

Au rayon des moteurs, on en découvrira six avec les 1.2 TSI de 105 ch, les 1.4 TSI de 122 et 160 ch et le 2.0 TSI de 200 ch en essence. En Diesel TDI, la Jetta sera proposée avec le 1.6 TDI de 105 ch ou 2.0 TDI de 140 ch. Hormis le 1.2 TSI, tous les moteurs peuvent être associés aux boîtes robotisées à double embrayage DSG à six ou sept rapports selon la motorisation.

VW Eos.jpg

Absente de Paris, l'Eos adopte à son tour le style familial mais elle reçoit au passage des feux de jours LED. À l'arrière, la base du pare-chocs adopte un diffuseur. Derrière la nouvelle calandre, la palette de motorisations ira de 122 ch à 210 ch mais c'est au Salon de Los Angeles à la mi-novembre que nous en saurons plus. On peut déjà vous dire que le 2.0 TDI de 140 ch se montre moins gourmand avec une baisse de la consommation moyenne mixte de 0,7 l, soit 4,8 l aux 100 km. La commercialisation de cette nouveauté est annoncée pour la mi-janvier 2011. 

VW Eos 1.jpg

 

 

10:51 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : volkswagen, passat, jetta, eos, 2011, salon, paris, nouvelles, tdi, tfsi, 300 ch, bluemotion, vag | | |

Lotus Elan1.JPG

Au Salon de Paris, la marque anglaise fait feu de tous bois avec quatre prototypes présentés aux côtés de la nouvelle Elite (voir post à ce sujet) et d'une Evora S. La Lotus Elan joue la carte de la sportivité pure avec un poids contenu à 1295 kg et un V6 4.0 puissant (450 ch et 465 Nm). La transmission est confiée à une boîte DCT robotisée à double embrayage et à sept rapports. Le 0 à 100 km/h est réussi en 3"5 et la Britannique peut rouler à 310 km/h. Le coupé de série sera à 2 places. Mais Lotus prévoit une option 2+2. Autre possibilité évoquée, contre supplément: une motorisation hybride. Cette propulsion devrait arriver sur nos routes durant l'automne 2013.

Lotus Elan.JPG

Lotus Elise1.JPG

De son côté, le concept Lotus Elise nous montre le style adopté par la future génération d'une icône. Rendez-vous au printemps 2015 pour découvrir le modèle final. La future Lotus Elise sera moins radicale dans son style, ce qui facilitera l'accès à bord sans oublier que ce nouveau modèle prend de l'embonpoint en atteignant désormais la tonne. Mais il pourra compter sur un moteur 4 cylindres en ligne de 2 litres développant 320 ch et 330 Nm. Ce bloc sera associé au start&stop histoire de rester sobre en CO2 (150 g/km). D'office, le moteur est associé à une boîte manuelle à six rapports. En option, Lotus proposera une boîte robotisée à double embrayage DCT. Le 0 à 100 km/h est réussi en 4"3. Ce concept est capable de rouler à 270 km/h.

Lotus Elise.JPGLotus Esprit.JPG

Troisième illustration du futur de la marque, l'Esprit reviendra au printemps 2013. Le concept vu à Paris est très abouti, nous laissant croire à un modèle final fort semblable. Les lignes sont à la fois lisses et agressives. Sous le capot arrière se trouve un V8 de 620 chevaux et 720 Nm, d'une cylindrée de 5 litres. Une transmission robotisée à double embrayage et sept rapports gère la puissance sur les roues arrière de la biplace. Ce coupé ultrasportif de 1450 kg passe de 0 à 100 km/h en 3"4 et peut rouler à 330 km/h. Et comme c'est dans l'esprit de notre époque, le V8 central arrière pourra être aidé, en option, d'un module hybride KERS.

Lotus Esprit1.JPGLotus Eterne1.JPG

Enfin, la Lotus Eterne est un concept de berline 4 portes, 4 places qui préfigure un modèle prévu pour le premier semestre 2015. Le moteur central avant de cette GT est un V8 de 5 litres suralimenté développant 620 ch et 720 Nm. Le même que dans le concept Esprit. Mais ici, le constructeur anglais a choisi l'hybridation d'office. La transmission hybride utilise des moteurs électriques intégrés dans la boîte. Cette propulsion pèse 1800 kg. Elle avale le 0 à 100 km/h en 4" et peut rouler à 315 km/h. L'Eterne pourra également se doter des quatre roues motrices.

Lotus Eterne.JPG

16:30 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : lotus, études, prototypes, concepts, futur, elise, elan, esprit, eterne, coupé, sportive, gt, berline | | |

390715__DSC1556.JPG

La Lamborghini Sesto Elemento mise tout sur le carbone, sixième élément du tableau périodique de Mendeleïev, pour afficher un poids particulièrement affuté de 999 kg très exactement. Sous le capot, place à un V10 atmosphérique de 570 chevaux. Le 0 à 100 km/h est fulgurant avec un chrono de 2"5 tandis que la vitesse de pointe dépasse allègrement les 300 km/h.

390716__DSC1566.JPG


Extérieurement, le style Lamborghini est indéniable avec un avant pointu et un profil aigu. Le refroidissement s'effectue par les deux ouvertures triangulaires ménagées dans le capot, juste en dessous du pare-brise, et à travers deux grandes sorties d'air dans les ailes avant, derrière les arches de roue.

390713__DSC1546.JPG

11:19 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lamborghini, sesto, elemento, v10, 570 ch, carbone, étude, 999 kg, style, italien, supercar, gt, essence | | |

390922__DSC1661.JPG

Pour fêter ses 75 ans, Jaguar a décidé de ne pas faire les choses à moitié avec la C-X75. Ce concept dévoilé à Paris dispose de quatre moteurs électriques et deux microturbines à gaz pour produire l'électricité. Après la charge des batteries lithium-ion sur la prise murale, la Jaguar C-X75 peut rouler durant 109 km en moyenne. Ensuite, deux microturbines à gaz prendront le relais. Ces générateurs fourniront suffisamment d'électricité pour espérer rouler durant 900 km. Les quatre moteurs électriques, un par roue, disposent chacun de 195 ch, soit au cumul, une puissance totale plutôt impressionnante de 778 ch. Le couple est faramineux: 1600 Nm. Les deux microturbines développent 188 ch. Cette quatre roues motrices serait capable de pointer à 330 km/h. Le 0 à 100 km/h est signé en 3"4.

390924__DSC1666.JPG

Extérieurement, ce coupé affiche une aérodynamique active avec une déportance remarquable par l'usage d'un soubassement utilisant un système Venturi à profil mobile et par la redirection des gaz d'échappement. Toute artifice aérodynamique est donc parfaitement inutile. Les bruits parasites dans le cockpit seraient gommés par un système sonore à nanotechnologie. Dans l'habitacle, les informations affichées sur les trois écrans sont interchangeables et peuvent être filtrées en fonction des besoins. Enfin, la pendule sur la console centrale se remonte grâce aux forces d'accélération et de décélération du véhicule.

Jaguar intérieur.jpg

 

13:29 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jaguar, c-x75, étude, prototype, coupé, électrique, 1600nm, 778 ch, 330 kmh, futur | | |